FeedSouscrire

Paizocon, devinette et contrats !

by Dalvyn 11. juillet 2012 17:28

Juillet, c'est le moment des vacances, du soleil (enfin, parfois…), des travaux au jardin, des embouteillages sur l'autoroute… et de la PaizoCon, la convention "Paizo" annuelle. Cette année-ci, elle se déroulait pendant le week-end qui vient de se terminer et, comme d'habitude, Paizo a profité de l'occasion pour faire quelques annonces.

La première concerne la gamme des Pathfinder Companions, ces petits livrets traitant de sujet plutôt destinés aux joueurs qu'aux maîtres du jeu. Le concept de cette gamme va être entièrement revu. Entre autres annonces, ils ont également parlé d'une compilation sur la Varisie (Black Book Editions a sorti plusieurs compilations regroupant des livrets qui, en VO, étaient vendus séparément) et d'un index des règles indiquant où trouver tous ces bouts de règles disséminés à travers les nombreux livres. Un index qui promet d'être particulièrement utile…

Au niveau des "gros bouquins", la principale annonce concerne l'Ultimate Campaign. Dans la suite des tomes "Ultimate", ce volume s'adresse plus particulièrement aux maîtres du jeu et devrait contenir "tout ce qu'il vous faut pour rendre votre campagne vivante entre les combats". On devrait entre autres y trouver des tables permettant de générer aléatoirement des backgrounds/historiques pour des personnages et des PNJ et qui pourraient être liés à des "dons de campagne" (story feats en anglais). Le livre devrait aussi présenter des règles permettant d'opérer une guilde ou de diriger un royaume (une version révisée de celles proposées dans l'AP Kingmaker peut-être ?) ainsi que de faire la guerre à grande échelle !

Dernière mais néanmoins importante nouvelle… last but not least… l'AP qui suivra l'Étoile brisée (Shattered Star), c'est-à-dire la 12e campagne (déjà !) concernera… allez, je vais vous la faire sous forme d'une devinette. Que vous évoquent les bouts de phrase suivants : hutte à pattes de poulet, grand-mère mettant ses petites filles sur le trône, sorcière d'inspiration slave… Et oui, si vous avez répondu Baba Yaga, vous avez raison ! La future AP, nommée "Reign of Winter", la Domination de l'hiver. Notez, on le savait déjà… ça fait déjà un bon bout de temps que ceux du Nord nous le répète : Winter is coming… Cette nouvelle AP devrait concerner non seulement (un peu) l'Irisen et (beaucoup) Baba Yaga mais elle devrait également permettre aux joueurs de faire des voyages au-delà des mondes à la suite de la vieille sorcière !

Finalement, l'équipe de Paizo a également dévoilé un projet visant à permettre aux joueurs de jouer en ligne via le site paizo.com. Le pitch indique "Paizo réinvente la table de jeu virtuelle directement sur paizo.com. Utilisez des cartes à très haute résolution, des aides de jeu et tout ce dont vous avez besoin pour mener votre campagne, directement fourni par Paizo. Il sera plus facile de jouer et de rencontrer d'autres joueurs. Vous pourrez jouer chaque fois que vous le voulez, à condition de disposer d'une connexion à paizo.com" Quelques informations glanées ici et là sur le web toujours à ce sujet. Dans un post de Lisa Stevens (PDG de Paizo), on peut lire "En deux mots, nous ne savons pas encore exactement combien cela coûtera. Il y aura pour sur une manière de jouer sur la table virtuelle gratuitement, mais nous n'avons pas encore décidé des fonctionnalités exactes qui seront accessibles gratuitement. Il sera également possible d'acheter des scénarios, des avnetures, des AP, des cartes, des cartes à jouer, des jetons et d'autres choses du genre à utiliser sur la table virtuelle mais là encore nous ne savons pas à quel prix. De même que nous distribuons des aventures grauites de temps en temps et pour le Free RPG Day et la Beginner's Box, il y aura aussi des trucs gratuits pour la table virtuelle. Nous voulons permettre aux gens de voir exactement ce à quoi ils peuvent s'attendre s'ils paient. Et puis, l'accès gratuit nous permettra aussi de tester le système. Nous vous communiquerons les détails quand nous en saurons plus nous-mêmes. D'ici là, nous continuons à lire les forums donc faites-nous savoir ce qui est important à vos yeux. Je ne peux pas promettre que nous ferons tout ce que vous demandez, mais nous y réfléchirons certainement."

Quelques screenshots de la version actuelle (version alpha) pour les plus curieux :

  • le panneau permettant de choisir la partie à rejoindre ;
  • la table virtuelle, avec le premier combat de l'Éveil des Seigneurs des Runes ;
  • un méga-zoom sur les fruits ;
  • le brouillard de guerre, vu par les joueurs ;
  • la même scène, mais vue par le MJ ;
  • la liste des gens disponibles (il suffit de cliquer sur le "+" à côté d'un nom, comme celui de Vic Wertz, pour lui faire rejoindre la partie) ;
  • la liste des jetons ;
  • la liste des groupes d'intervenants sur la battlemap (l'option "Fog" ne devrait pas se trouver là ; on voit par exemple qu'un groupe de gobelins, les "warriors", est déjà dans le combat mais pas encore l'autre) ;
  • il est temps de lancer les initiatives (comme celle du squelette de feu n'était pas assez bonne, on l'édite ni vu ni connu avant le début du combat) ;
  • le panneau de combat (en cliquant sur l'icone du carré composé de 9 plus petits carré, on ouvre le panneau des lancers de dés, où on peut modifier la formule pour le jet d'attaque par exemple).

Une affaire à suivre, pour sur !

Sur ce… passons à Pathfinder Online, avec une nouvelle traduction d'Ellyrion (re-merci !). Aujourd'hui, c'est au billet de blog du 23 mai 2012 qu'il s'est attaqué ! Un billet intitulé "Signé en lettres de sang…", tout un programme !

Avertissement standard

Ce que vous allez lire représente les idées actuelles concernant le système de jeu. Elles sont sujettes à changement après développement et test de la communauté. Comme toujours nous sommes intéressés par vos idées et suggestions.

Ces liens qui nous unissent

Comment deux (ou plusieurs) joueurs de MMO anonymes prennent un engagement significatif pour toutes les parties et comment créer un système dans lesquels les gens rempliront leur contrat en-dehors des pressions sociales du monde réel et des conséquences légales ?

La solution que nous avons envisagé et de proposer une variété de contrats aux conséquences variables. Les personnages peuvent contracter des engagements en spécifiant différents aspects de l'échange, la récompense en cas de succès et les pénalités en cas d'échec.

Vous pouvez voir ces contrats comme un système de quêtes tout simple. Dans la plupart des MMO, un contrat tacite est créé lorsque vous acceptez une quête – si vous réalisez la quête, vous recevrez la récompense associée. La confiance que vous donnez à cette quête est en fait celle que vous donnez à l'équipe de développement : si ces derniers ont fait en sorte que le donneur de quête vous arnaque, à long terme les joueurs se passent le mot et plus personne n'accepte la quête. A moins d'un bug, les donneurs de quête habituels honorent donc toujours leur parole.

Dans Pathfinder Online des changements dynamiques sont à l’œuvre derrière chaque PNJ donneur de quête. Toutefois, sans la bonne volonté des développeurs, il y a des chances que la majorité des gens se rétractent sur le contrat ou tentent d'escroquer ou de voler l'autre partie. A l'inverse des quêtes de PNJ qui sont virtuellement peu sécurisées (mais de toute confiance), les contrats de joueur à joueur peuvent être très sécurisés pour contrebalancer le manque de confiance. La solution à ce problème peut être simplement de décréter que de tels schémas sont une violation du code de conduite du jeu et ne seront pas tolérés. Des sanctions exemplaires réduiront certainement le nombre de personnes qui s'y essayeront.

Séquestre, réputation, alignement et loi

Nous avons 4 outils à notre disposition pour sécuriser les contrats entre joueurs.

Séquestre

Si vous souhaitez conclure un contrat, il pourrait vous être demandé de placer un certain montant de biens sous « séquestre ». Un compte sous « séquestre » est géré par le système et pas par un quelconque joueur. Retirer quelque chose placé sous séquestre requiert qu'un certain nombre de conditions définies par le contrat soient remplies.

Le système de séquestre suppose que la pénalité matérielle (ou financière) en cas d’arnaque sur un contrat est trop importante pour la tenter. Le risque est qu'un contrat passer en toute bonne foi puisse être impossible à remplir et que la séquestre soit perdue même si le joueur n'avait aucune intention de tricher. L'exemple classique serait un contrat demandant à quelqu'un de transporter quelque chose jusqu'à un endroit particulier, qui s'avère être un guet-apens. Le transport échoue, le séquestre est perdu et le transporteur assume tous les coût lié à l'embuscade.

Réputation

Si la personne qui vous offre un contrat est connu pour être quelqu'un de sûr en affaire elle relèvera le niveau général par rapport aux types qui cherchent à vous escroquer. Votre réputation aura de grandes conséquences sur le prix demandé pour louer des services – plus votre réputation est basse, plus le prix qu'on vous demandera sera élevé pour contrebalancer les risques de travailler avec vous. Et sans une réputation décente, beaucoup de gens refuseront tout simplement de faire affaire avec vous.

Alignement

Violer les termes d'un contrat est fondamentalement un acte chaotique. Le faire de façon répétée aura un effet sur l'alignement du personnage. Les alignements ont des conséquences significatives qui affectent la façon dont les personnages interagissent avec le monde et la façon dont le monde interagit avec eux. La disponibilité de certains services, en particulier ceux relatif à l'intervention d'êtres divins, seront fortement liés à l'alignement. Et vous pouvez vous attendre à ce que les joueurs qui se feront une opinion sur votre personnage le feront sur la base de son alignement. Quelqu'un devenu Chaotique mauvais aura du mal à trouver des gens à engager pour effectuer tout type de tâches, et ce même personnage aura autant de mal à trouver des contrats de personnes qui recherche des partenaires fiables et de confiance.

La Justice a le bras long

Rompre les clauses de certains contrats peut conduire un personnage vers la criminalité. Les criminels auront de grandes difficultés à trouver quelqu'un pour accepter ou proposer un contrat – les voleurs n'ont pas d'honneur … Encore moins les meurtriers.

Les implantations de PNJ possèdent un mécanisme automatique de protection de la loi dans les Royaumes Fluviaux. Les criminels seront poursuivis avec tous les moyens nécessaires s'ils commettent des actes criminels dans des zones sous la protection de PNJ. Les implantations de PJ permettront aux joueurs de choisir leur propre système de protection de la loi : des PJ spécialement dédiés à la traque, au combat et a l'élimination des criminels. C'est agents de la loi joueur devront évoluer avec le temps et seront probablement moins efficaces que les systèmes gérés par le jeu, mais ils resteront un danger crédible et plus les implantations de joueurs seront organisées, plus leur puissance et le danger qu'ils représenteront seront élevés.

Les mécanismes des contrats

Ça n'est pas donné à tous les personnages de proposer ou d'accepter un type donné de contrat. S'engager dans certains contrats pourrait exiger un certain niveau de compétence, des badges de mérite ou une capacité spécifique de personnage.

Les contrats sont transparents pour toutes les parties. Quand un contrat est proposé, tous ses termes sont visibles pour quiconque peut l'accepter. Lorsque vous acceptez un contrat, vous le faites en pleine connaissance de cause. Une fois proposés, les termes du contrats ne peuvent pas être modifiés.

Certains contrats sont proposés directement d'un personnage à un autre, généralement quand ces personnages sont dans la même zone. D'autres contrats peuvent être mis à disposition sur des tableaux d'annonces et sont visibles lorsqu'un personnage visite le lieu où est disposé le tableau.

La personne qui propose un contrat dispose de plusieurs options pour déterminer qui est apte à l'accepter. Il peut désigner un personnage spécifique, une compagnie certifiée, une implantation (NDT : ville de PNJ ou de PJ) ou un royaume. Certaines restrictions peuvent être imposées : alignement requis ou interdit, races, archétypes, …

Les contrats ne sont pas disponibles pour toujours, ils disposent d'une durée limitée durant laquelle ils peuvent être acceptés. Simplement pour éviter au système de contrats de se retrouver saturé de vieux contrats oubliés.

Les contrats possèdent toujours l'un des statuts suivant :

  • Ouvert : contrat proposé mais pas encore accepté.
  • Expiré : contrat proposé mais qui n'a pas été accepté avant la fin de sa durée d'expiration.
  • Accepté : contrat proposé, accepté mais pas terminé.
  • Dépassé : contrat proposé, accepté mais pas terminé dans le temps spécifié par les termes.
  • Abandonné : contrat proposé, accepté mais finalement abandonné.
  • Verrouillé : contrat proposé, accepté et terminé.

Vous serez, bien évidemment, en mesure de vérifier les contrats offerts, acceptés, leur statut et cela quelque soit le moment.

Types de contrats

Nous envisageons actuellement différents types de contrats. (NDT : à chaque fois que je parle de « personne » en terme de contrat, je veut dire une « personne morale », cela peut donc être un PJ, une compagnie certifiée, une nation, ...)

Contrat d'assassinat

La partie qui accepte le contrat est d'accord pour tuer le personnage joueur ciblé. Peut être accepté par plusieurs personnes. Pas de coût d'abandon de contrat. Le montant offert pour l'assassinat est placé sous séquestre à la création du contrat. Terminer ce contrat est un acte criminel et mauvais qui entraînera un changement d'alignement. Le contrat est automatiquement fermé une fois accompli.

Les assassinats eux-mêmes demandent un grand nombre de discussions et nous sommes encore en train d'y réfléchir.

Contrat d'enchères

Les enchères possèdent un système spécifique. Nous y reviendrons dans un billet de blog ultérieur.

Contrat de primes

La partie qui accepte le contrat est d'accord pour tuer le meurtrier ciblé. Pas de coût en cas d'abandon. Le contrat se termine automatiquement lorsque la cible est tuée. Le montant de la prime est placé sous séquestre à la création du contrat. Ces contrat ne peuvent être créés qu'après le meurtre d'un personnage.

Contrat de gardes

La partie qui accepte le contrat est d'accord pour surveiller un endroit défini durant une certaine période. Ce type de contrat peut être accepté par plusieurs personnes, jusqu'à une limite spécifiée par les termes du contrat. L'abandon du contrat ou l'incapacité de remplir les termes du contrat entraîne la confiscation d'un certain montant déposé en séquestre comme déterminé dans le contrat. Ce montant est placé en séquestre à chaque fois qu'une nouvelle partie accepte le contrat. Si cet acompte ne peut être versé, le contrat ne peut être accepté. Peut seulement être consulté est accepté à l'endroit où est proposé le contrat.

Contrat de prêt

La partie qui offre le contrat transfert un certain montant à la partie acceptante. La partie acceptante consent à transférer un autre montant à la partie offrant le contrat avant la fin d'une période déterminée à la création. Peut seulement être accepté par une personne. Le montant à prêté est placé en séquestre à la création du contrat. Le contrat peut aussi définir une liste d'objets à placer en séquestre par la personne qui accepte le contrat. Si le contrat est abandonné par la personne morale qui l'a accepté, les personnages qui la composent gagnent un statut de criminel pendant 30 jours et leurs alignements glissent vers « chaotique », enfin tout objet placé sous séquestre sera transféré à la partie qui a proposé le contrat. Ce contrat ne peut être découvert et accepté qu'à l'endroit où il est proposé.
En pratique, la différence entre le montant prêté et le montant remboursé représente le montant des intérêts.

Contrat d'acquisition

La personne qui accepte le contrat est d'accord pour vendre une certaine liste d'équipements ou d'objets à un prix donné. Se termine automatiquement dès qu'il est accepté. Ne peut être accepté si les objets réclamés ne sont pas disponibles immédiatement. La livraison s'effectue à un endroit défini par les termes du contrat. Le prix de vente est placé en séquestre à la création du contrat. Ce contrat ne peut être découvert et accepté qu'à l'endroit où il est proposé.

Contrat de vente

La personne qui accepte le contrat est d'accord pour acheter une certaine liste d'équipements ou d'objets à un prix donné. Se termine automatiquement dès qu'il est accepté. Ne peut être accepté si les objets réclamés ne sont pas disponibles immédiatement. La livraison s'effectue à un endroit défini par les termes du contrat. Le prix de vente est placé en séquestre à la création du contrat. Ce contrat ne peut être découvert et accepté qu'à l'endroit où il est proposé.

Contrat de transport

La partie qui accepte le contrat doit transporter une liste d'objets définis d'un endroit à un autre avant la fin d'une période de temps déterminée à la création. Ne peut être accepté que par une personne. L'abandon ou l'échec du contrat entraîne la perte d'un montant placé en séquestre à l'acceptation de ce dernier.

En résumé

Nous espérons que les personnages seront constamment en train de proposer ou d'accepter des contrats et que ce mécanisme donnera lieu à un grand nombre d'interactions entre les joueurs. Dans l'idéal, la plupart des activités commerciales, diplomatiques ou des aventuriers du jeu seront le résultat de contrats. Si quelqu'un vous propose une récompense pour que vous lui rameniez 10 queues de rat, cela sera justement parce qu'un autre joueur a réellement besoin de ces 10 queues de rat pour une raison ou une autre, pas juste parce qu'un PNJ dispose qu'un point d'exclamation surplombant sa tête. Nous pensons que cela rendra les quêtes plus intéressantes et significatives pour tout le monde.

À bientôt pour d'autres informations et, d'ici là… bons jeux !

Tags:

Please login to leave a comment.
Les commentaires sont clos