Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

3 Pages<123
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Acillatem  
#41 Envoyé le : vendredi 24 août 2018 18:26:55(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
France

Tu peux jouer ton compagnon ! C'est ton personnage, tu peux faire son jeton et le faire communiquer avec toi (mais si y a d'autre personne, il ne pourra pas, sauf si quelqu'un peut le comprendre...), par contre c'est un enfant et un animal donc vocabulaire très limité... a toi de voir comment tu veux le jouer (avec couleur de police différente si c'est le cas)

Peluche s'abreuvait des leçons de son maître et son échec ne le retarda pas dans son apprentissage, il savait comment faire maintenant et Märk ne le reprendrais plus à se faire piquer sa proie par un animal plus grand que lui. Il apprit qu'une cible déjà chassé était moins évidente à avoir.

A quelques pas de leur zone de chasse, ils arrivèrent à un campement de Gobelin abandonné. Des huttes mal faites, des cages en bois à la conception douteuse et surtout, un trop plein de déchet humain ! La tribu des sept-dent ! Märk tenta de se rappeler ce que Shalélu lui avait dit à ce sujet lorsqu'ils attendirent Daviren et Hendamar, ralentit par les orties avant d'arriver à Pic-Chardon.

C'était la tribu qui piquait des déchets dans la décharge de la ville. C'était Koruvus leur Héro Gobelin et ils étaient réputés pour leur qualité de marchandage, leur qualité relative au gobelin de marchandage. Märk inspecta l'endroit tranquillement, certain de ne pas être attaqué et Peluche s'amusait avec un rideau abîmé, appartenant par le passé forcément à un habitant de Pointesable. Toutes les pistes étaient froides et toutes menaient à Pic-Chardon. Il conclu que la tribu des sept-dents était définitivement éteinte. Une bonne nouvelle pour Pointesable quand il communiquera l'information. Il fallait maintenant prendre une décision sur l'avenir de ce camp abandonné, ou peut-être devait-il reprendre la chasse avec Peluche qui s'impatientait, prêt à chasser à nouveau.

Tu peux faire plusieurs de ces actions ou/et reprendre la chasse par la suite :

Enfouir les déchets 2d2 jours.
Démonter le camp 1 jour.
Rechercher un trésor dans les déchets 1d2 jours.
Tenter une connexion avec bob 1 jour
Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
Offline jamipapy  
#42 Envoyé le : mercredi 29 août 2018 23:12:27(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
France
Localisation : Près de Marseille

Märk
Sort niv 1: 4/4
Sort niv 2: 3/3
CA : 16/10/14

35 / 35

Après avoir vérifié que le camp était abandonné Märk décida de prendre le temps de rendre cet endroit à la nature.
« Peluche, on ne peut pas laisser ce camp dans cette forêt, nous devons nettoyer toutes ces immondices faites par ces sales gobelins. Nous reprendrons ton apprentissage de la chasse quand nous aurons terminé. »
Il prit donc quelques jours pour enfouir les déchets tout en vérifiant si quelque chose d'intéressant pouvait se trouver au milieu. Il démonta ensuite le camp pour supprimer toute trace des gobelins de cette forêt.
Après ces quelques jours de travaux, le druide tenta de contacter son mentor Bob. Il fallait vraiment le prévenir de l'avancement de la mission et expliquer ce qu'il avait trouvé.


  • Recherche trésor : 1d2 donne [2] = 2
  • Enfuissage : 2d2 donne [2] = 2


Offline Acillatem  
#43 Envoyé le : jeudi 30 août 2018 11:17:05(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
France

Märk avait décidé de rendre à ce coin de forêt sa dignité originelle, il enfouissait tout les déchets de manière intelligente et brûlait ce qui pouvait être brûler en faisant ça au bord de la route pour ne pas éveiller de soupçon dans la forêt. Peluche l'aidait dans sa tache et de nouveau liens se créèrent entre eux. Märk découvrit notamment un joli trésor dont quelques pièces d'or et un bouclier de maître en bois. Il se demanda si cela était d'origine Gobeline.

Lors de l'un de ses nombreux aller-retour entre le camp Gobelin et la route pour y brûler certains déchets, Märk profita du repos pour tenter une connexion avec son Maître. Mais la fumée se faisait dissiper et l'herbe avait mauvais goût, cela se passait encore mal. Néanmoins, il arriva à capter quelques bribes de conversation étrangement en langue gobeline alors que le druidique est de coutume sur ce canal de discussion. Il comprit qu'un ou plusieurs gobelin s'était connecté au réseau certainement sans le vouloir et semblait bien apprécier ce moment.

Quelques jours plus tard alors qu'il faisait cramer quelques tentes de toiles pleine de tiques au bord du chemin, il rencontra une patrouille de... Pointesable.

« Et vous ! Vous foutez quoi là ? Vous voulez mettre le feu au Bois-Guibolle ?! »Dit Samantha Klein qui reconnu alors le Héro

Elle était accompagné de trois hommes de la garde verte et d'un autre milicien qui lui chuchotait à l'oreille.

« Ah c'est vous... le Héro. »Dit-il avec une ironie aussi visible que la fumée du bûcher du Shoanti « Vous avez pas autre chose à foutre que de... QUOI ?! »Cria-t-elle soudainement au milicien qui lui chuchotait à l'oreille. « Ouai ouai, on est à la recherche de mort vivant, vivant de préférence et de cantimore, des monstres bizarres tout droit sortie du cul de Rovagug. Vous avez pas des infos par hasard Monsieur le Héro. »

Jet de Sagesse DD15


Jet de perception DD15


Si jet de diplomatie DD14 échoué :
Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
thanks 2 utilisateur ont remercié Acillatem pour l'utilité de ce message.
Offline jamipapy  
#44 Envoyé le : dimanche 2 septembre 2018 01:25:24(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
France
Localisation : Près de Marseille

Märk
Sort niv 1: 4/4
Sort niv 2: 3/3
CA : 16/10/14

35 / 35

Alors que Märk était en train de faire brûler des restes du camp gobelin, il est soudainement invectivé par une patrouille venant de PointeSable. Il reconnue celle qui commandait le groupe mais ne la connaissait pas en réalité.
« Bien le bonjour. Je suis ici pour faire un peu de ménage dans cette forêt. Et vous ? »
La fameuse Samantha commandait le groupe apparemment mais un des hommes semblait lui souffler ce qu'elle devait demander.
« Ma tâche est très importante, la forêt a besoin d'être protégée de tous ces dangers et personne ne s'en soucie...
Mais cela ne vous intéresse pas de toute façon puisque votre mission est de trouver des morts vivants et des MantiCores. »

Le druide regarde alors Samantha Klein puis reprend la parole.
« C'est donc vous qui commandez cette patrouille il me semble. A moins que ce soit cet homme qui vous parle à l'oreille. J'ai entendu parler de vous à Pointesable, il paraîtrait que vous êtes compétente et que vous fassiez bien votre travail.
Pour votre mission, par contre, je crois qu'il serait préférable que vous ne croisiez pas les manticores car vous ne feriez pas de vieux os. Ces monstres sont bien trop puissants pour vous. Je vous conseille donc de ne pas aller au Nid-Aux-Corbeaux, c'est la que se trouvent 2 manticores qui ont pour ordre de tuer tout ce qui passe. Elles obéissent aux ordres d'une personne ou monstre plus puissant qu'elles. Mais je compte revenir bientôt à Pointesable pour fournir toutes les informations que je suis en train de collecter. »

Märk s'écarte un peu de la patrouille et du feu tout en tournant légèrement la tête vers Peluche qui était resté caché dans les fourrés.
« Je vais d'ailleurs vous laisser car j'ai encore du travail à terminer. Je vous souhaite donc un bon voyage et bonne chance. »
Le druide passe alors derrière le feu, fait quelques mouvements et fait apparaître une petite pluie au dessus des dernières flammes pour les éteindre. Il passe ensuite dans la lisière de la forêt et disparaît sans laisser de traces.
Märk fait ensuite signe à Peluche pour qu'il le rejoigne et ils partent tous les 2 finir leur travail dans la camp gobelin.
A la fin du démontage, les 2 compagnons décident de reprendre l'apprentissage de la chasse. Mais maintenant le sanglier sera la cible.

Modifié par un utilisateur jeudi 13 septembre 2018 21:13:49(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Acillatem  
#45 Envoyé le : dimanche 2 septembre 2018 10:43:22(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
France

N'ayant visiblement pas l'habitude de patrouiller hors de la ville, la lieutenant du Prévôt se présenta

« Je suis Klein Samantha, lieutenant du Prévôt Belor Ciguë de Pointesable, je fait parti de la milice verte, la nouvelle défense armée de Pointesable »Dit-elle de manière robotique avant d'être flatté par les compliments de Märk qui décidément, savait s'y prendre avec les femmes. « Nous ne comptions pas affronter ces créatures, justes faire de la reconnaissance pour avoir des informations, nous allons jeter un oeil au Nid-Aux-Corbeaux en faisant attention et nous rentrerons à Pointesable pour communiquer vos informations, le Seigneur-Maire sera ravi de voir que certains Héros n'abandonne pas leurs efforts pour la ville. »Dit-elle en pensant clairement à Altaric qu'elle avait vu papillonner avec l'une des filles qu'elle déteste le plus.

Puis reprenant la route à leur tour et aidant Märk quelques minutes pour terminer le bûcher, elle lui souhaita également bonne chance et bonne route. Le jeune homme qui avait chuchotait aux oreilles de Samantha semblait admirer énormément le Marcheur des Plaines.



Les prochains jours consistèrent à chasser le sanglier. Il a été facile à poursuive et toute l'expérience de la chasse au chevreuil portait leur fruit contre ce mammifère. Les deux amis connaissaient le bois comme leur poche à présent et avait même repérer quelques tanière de serpent gobelin, des créatures avec un minimum d'intelligence et redouté des gobelins, mais le froid s'installer sur la région et il allait être plus dur de chasser dans ces conditions. Märk et Peluche avait donc le choix :

-Chasser le serpent gobelin
-Etudier une autre zone comme tu l'as déjà fait pour le nid et ce bois.
Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
Offline jamipapy  
#46 Envoyé le : dimanche 2 septembre 2018 23:57:45(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
France
Localisation : Près de Marseille

Märk
Sort niv 1: 4/4
Sort niv 2: 3/3
CA : 16/10/14

35 / 35

Les deux compagnons avaient bien travaillé la chasse au sanglier et Peluche la maîtrisait correctement. Il fallait donc passer à l'étape suivante et ils devaient faire un choix.
« Il nous faut maintenant passer à autre chose. Jusqu'à présent j'ai voulu choisir pour toi mais cette fois je vais te laisser choisir. Que préfères tu entre la chasse au serpent gobelin ou partir visiter une autre forêt ? »
Le jeune félin regarde Märk avec surprise. Il avait pris l'habitude de suivre le druide sans rien dire et cette fois il devait faire un choix.

Peluche
CA : 16/15/11

18 / 18

« Moi pas savoir. Aime chasse mais ici plus gibier. Aller chercher gibier ailleurs. »
Peluche avait bien compris l'intérêt d'aller visiter un autre coin pour trouver d'autres gibiers.

« Très bien nous allons partir vers le bois aux orties. C'est un coin plus dangereux donc il faut rester très prudent. »

On va vers le bois aux orties. Mais je pense qu'il faut d'abord passer par la fosse commune.
thanks 2 utilisateur ont remercié jamipapy pour l'utilité de ce message.
Offline Acillatem  
#47 Envoyé le : mardi 4 septembre 2018 17:45:56(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
France

Märk longea la fosse commune, un endroit dont il avait entendu parlé grâce à ses compagnons qui y avait rencontré les manticores, c'était une plaine un peu vallonné et le Druide y ressentit de nombreuses énergies négatives. Il ne rentra pas dans ce territoire, de peur de mettre en danger Peluche mais on conclu avec sa nouvelle expérience que la faune ne devait pas beaucoup varié entre les bois.

Il arriva d'ailleurs au bois-aux-orties rapidement, ce bois pouvait prétendre appeler forêt il était certain que Peluche y apprendrais beaucoup ici, notamment pour les déplacements, souvent périlleux à cause de ces nombreuses ronces qui parcelle ce grand bois où Märk prit vite ses repères, lui qui se déplaçait naturellement dans les environnements difficiles, quelque soit sa forme.

Alors que le mois de Kuthona approchait et que Märk décidait de la nouvelle voie à suivre avec son compagnon, ils tombèrent sur deux individus perdus au milieu de la forêt. La discrétion naturelle de Märk dans cet environnement lui permettait de suivre parfaitement ce petit groupe d'ingénu, le Shoanti se demandait bien ce qu'ils pouvaient faire là.

Pour Märk seulement (donc pas d'autre lecteur merci)


Fin de la voie de la nature II :

-Connaissance d'une partie du tableau de rencontre de la fosse commune.
-Connaissance du tableau de rencontre du Bois-aux-orties
-Information sur la tribu des septs dents : tribu décimé totalement, éradication totale de leur existence.
-Information sur les manticores donné à Pointesable
-Présence du Druide Gobelin dans un rayon de 100km mais toujours aucune nouvelle de Bob
-Compagnon animal niv.2 (il sera 4 de toute façon à la fin de ton périple, quelqu'il soit.)



Voies personnelles


La voie de la nature III
Märk commence à bien connaître l'Est de Pointesable, s'il veut parfaitement comprendre la région, il devra explorer des régions très peu habité et plus dangereuse, plus au sud, peut-être que lui et son compagnon animal tomberons sur des rencontres inattendues.


Voie citadine
Les codes et les moeurs de la ville sont bien étranger au Marcheur des Plaine, le géant shoanti gagnerait certainement à s’inclure dans la vie urbaine pour en apprendre plus sur les relations sociales. Pointesable l’accueillera facilement.


Voie du cercle
Märk le ressent, il y a d’autre Druide dans la région, leur rencontre pourrait s’avérer fructueuse, ou dangereuse. En apprendra-t-il plus au sujet de sa secrète et dispersé communauté ou devra-t-il faire face à de nouvelles problématiques concernant les responsabilités de ses pairs ?


Voie du Lynx
Märk est passé maître dans l’art de la perversion grâce à ces nouvelles lunettes, peut-être devrait-il accompagné Shalélu dans ses aventures pour en apprendre plus sur les dangers de la région… et ses merveilles.


Voie de l'herbe
Il est grand temps pour les poumons du Shoanti de faire une mise au point avec l’air ambiant, les plus grands secrets de Golarion se cachent peut-être dans une bouffée de fumée aux vertus des plus hallucinantes, mais a-t-il vraiment calculé les risques d’une telle odyssée au cœur du plan de la drogue ?


Voies communes


Voie des catacombes
Impossible de laisser les catacombes sans surveillance, des monstres peuvent toujours y roder ou pire, y prendre place. De nombreux mystères reste encore en suspens et une analyse approfondie et sécurisé pourrait permettre d’en apprendre plus sur le Thassilon. Qui sait, peut-être que certains avantages économique, culturel ou diplomatique pourraient émerger d’un investissement en ce lieu.


Voie du Diable
Belor dit avoir été attaqué par le Diable de Pointesable, la plus grande légende la région. De plus, des rumeurs et parfois des faits morbides commencent à arriver à Pointesable. Si toutes les pièces du puzzle se rassemblent, il est probable qu’un grand danger indépendant du reste plane sur la région.


Voie du complot
Lyrie balança une bombe en informant le groupe de Héro qu’un Haut Juge de Magnimar était corrompu… précaution, discrétion et révélation attendent ceux qui s’y pencheraient de plus près. Prendre de l’avance, avancer ses pions, se mettre en garde contre de futur problème mortel… le grand complot de Magnimar existe bel et bien et son but accompli serait une catastrophe pour la région… mais pas que ?


Voie des gobelins
ces vermines sont toujours bien présentes dans la région, dispersé certe, mais bien vivante et dangereuse, si rien est fait, de nouveaux Héros gobelin apparaîtront, de nouveaux foyers, de nouvelles tribus, de nouveaux problèmes. Mettre un terme à leur prolifération semble utopique, mais est-ce vraiment impossible ? Y-a-t-il d’autre initiative jamais envisagé ?


Voie du chardon
la forteresse est maintenant déserte et tout n’y a pas encore été exploré. Surtout, Malfeshnekor rôde quelque part dans la région, à moins qu’il soit partit définitivement, dans tout les cas, il faut y retourner. Il faut que les Héros retrouve Daviren ! Il n’est jamais rentré !

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
Offline jamipapy  
#48 Envoyé le : lundi 17 septembre 2018 17:49:41(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
France
Localisation : Près de Marseille

Märk
Sort niv 1: 4/4
Sort niv 2: 3/3
CA : 16/10/14

35 / 35

Märk laissa Idril et Finius et partit à la recherche des différents druides qu'il a ressenti dans la zone.
Il lui fallait faire le point sur les derniers événements avec ses congénères. Le druide espérait pouvoir trouver des informations sur les dangers de la région mais aussi des alliés.

Je choisis la voie du cercle.
Offline Acillatem  
#49 Envoyé le : mercredi 10 octobre 2018 18:34:57(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
France

Marnedi 1er Kuthona - 7h55 - Bois-aux-orties - Voie du cercle

Accompagné de son fidèle compagnon, Märk continua à se balader tranquillement dans le bois-aux-orties. Hormis ces étranges Manticores et quelques étranges bestioles qu'il arrivait à esquiver, le Druide n'avait plus peur de ces coins qu'ils connaissaient bien. Néanmoins, un doute qu'il ressentait depuis son départ de Pointesable s'installa de plus en plus en son cœur et son âme. Ses responsabilités de Druide revenaient. Il savait qu'un Druide gobelin se cachait quelque part mais il avait bien conscience qu'il y avait d'autre présence druidique, au moins trois autre ! Il ne pouvait dire si ces Druides étaient liés au Cercle, il se doutait que certains Druide en était sorti ou n'en avait tout simplement pas connu l'existence, voir en était indifférent. La question qu'il devait se posait maintenant alors que le dernier mois de l'année commençait était :
Comment les contacter ?

Tentative au calumet ? Aucun jet, résultat immédiat. Durée : 1d5 jours.

Tentative à l'instinct ? Jet de survie, jet de connaissance nature, jet de réflexe (tu peux utiliser Peluche pour les jets) Durée : 2d5 jours.

Tentative à la trace ? (seulement pour le gobelin) Deux jets de survie (avec un bonus de +5 vu que tu connais bien les alentours maintenant) Durée : 3d4 jours.

Tentative à la diplomatie ? (avec les paysans du coin) Jet de diplomatie mais aussi de charisme ou un seul jet d'intimidation avec bonus de +3 si tu le fait avec Peluche... Durée : 5d3 jours
Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
Offline jamipapy  
#50 Envoyé le : vendredi 9 novembre 2018 23:18:22(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
France
Localisation : Près de Marseille

Märk
Sort niv 1: 4/4
Sort niv 2: 3/3
CA : 16/10/14

35 / 35

La cible de Märk était le druide gobelin mais il était dangereux d'y aller seul, et il valait mieux trouver les autres druides aux alentours avant de s'occuper de lui.
Märk chercha un endroit tranquille dans la forêt du bois-aux-orties pour s'installer pendant quelques jours.
Durant la journée Märk chassait avec Peluche pour continuer son entrainement et le soir il l'utilisait pour tenter de contacter ses pairs. Il décida donc d'utiliser le calumet qu'il utilisait pour contacter Bob.
Il prit donc le calumet dans son sac et l'alluma pour rentrer en transe. Il répéta la même action durant plusieurs jours avec l'espoir de contacter un de ses pairs dans la région...

  • Calumet : 1d5 donne [3] = 3

Modifié par un utilisateur vendredi 9 novembre 2018 23:41:49(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Acillatem  
#51 Envoyé le : dimanche 11 novembre 2018 18:05:22(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
France

Astredi 4 Kuthona - 8h20 - Bois-aux-orties

Les jours avançaient et Märk comprenait de mieux en mieux comment utiliser les méthodes de communication druidique. Lorsqu'il fumait une herbe spécifique avec un calumet de ce genre, le jeune homme rentrait en connexion avec tout ceux qui fumait de la même manière, il se doutait néanmoins que cela ne marchait qu'avec ceux qui maîtriser la langue druidique puisqu'il entendait des bribes de conversation ici et là, toutes en langage ancien.

Malgré l'efficacité du calumet, celui-ci avait un défaut, il fallait pour rentrer en contact avec un druide, que celui-ci le veuille bien mais surtout qu'il fume de son côté ! Au bout de quelques jours, Märk réussit à nouer un contact avec trois druides.

Le premier s'était connecté rapidement avec Märk, un certain Rikki le Grimpeur de falaise, un shoanti du clan des crânes qui parcourait lui aussi le monde, tout comme Märk, pour continuer son pèlerinage de Nouveau-né, il n'avait pas dévoilé l’identité de son maître mais Märk en avait fait de même, il n'est pas coutume de parler de ces choses-là entre druide. Le Marcheur des plaines expliqua la situation concernant Gogmurt, ce gobelin maîtrisant les savoirs druidiques comme certaines créatures sauvages pouvaient le faire.

« Es martlats p’roblemaa ... chven unda uzrunvelq’os chveni ukhutsesebis tsodna, rata tavidan iknas atsilebuli momavali k’onplikt’i. modit movdzebnot es Goblin da modit gavak’etot gareshe elodeba! sad gvinda merk’tan shekhvedra? » Disait Rikki qui semblait plus âgé que Märk et qui arrivait à se connecter à lui sans interférence.



Contrairement à Rikki, Märk eu du mal à contacter un autre druide qui refusait tout simplement de se connecter au réseau de Märk, les seuls choses que lui dit cet homme était aussi clair que de l'eau de roche.

« Tkven.............. arasts’ori.............. tambako gakharet........... akhalshobilistvis................. aravis gacherdi. »Faisait la voix basse d'un vieil homme dans une communication pleine d'interférence.



La dernière connexion était intéressante puisqu'elle concernait Gogmurt qui ne semblait aucunement maîtriser ces méthodes puisqu'il jactait en langue gobeline tout en fumant, il ne semblait d'ailleurs pas être seul mais il était dur pour Märk d'en savoir plus à ce sujet, il ne maîtrisait pas encore toutes les subtilités de cette méthode ancestrale, lorsqu'il se connectait à lui, il arrivait cependant à avoir une imagerie mentale de l'endroit où il se trouvait, mais cela était encore très flou et seul un travail intensif en compagnie du calumet pouvait l'aider à développer ces capacités interdruidiques.

Modifié par un utilisateur dimanche 11 novembre 2018 18:08:17(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
Offline jamipapy  
#52 Envoyé le : lundi 19 novembre 2018 00:09:44(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
France
Localisation : Près de Marseille

Märk
Sort niv 1: 4/4
Sort niv 2: 3/3
CA : 16/10/14

35 / 35

Märk commençait enfin à comprendre comment marchait le calumet. Il avait réussi à communiquer avec un autre druide, Rikki, qui avait compris le danger de laisser Gogmurt en vie. Rikki avait proposé une rencontre et Märk devait trouver un endroit sûr. Finalement après toutes les épreuves qu'avaient subies le druide, il se devait de rester prudent.
Märk choisit donc un lieu qu'il connaissait parfaitement pour avoir plusieurs solutions de fuite.
Il contacta ensuite Rikki pour lui donner le lieu de la rencontre.
« k’argi saghamo Rikki, me vtavazob, rom chven vkhvdebit "Bois-aux-orties" dghes »


Märk cherche alors un lieu assez dégagé pour pouvoir apercevoir les mouvements d'assez loin.
Il met en place un feu et demande à Peluche de se placer dans un arbre tout proche pour voir au loin.
Les deux compagnons se mettent ensuite à attendre Rikki.

  • Perception Märk : 1d20+9 donne [2] + 9 = 11
  • Perception Peluche : 1d20+5 donne [10] + 5 = 15
Offline Acillatem  
#53 Envoyé le : samedi 24 novembre 2018 22:02:20(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
France



Le Bois-aux-orties possédait peu de clairière à la vue assez dégagé pour permettre à Märk de se prévenir d'un potentiel danger. Une, cependant répondait à son analyse, un terrain sauvage sur la colline la plus haute de la forêt qui donnait une vue extraordinaire sur Pic-Chardon, le golfe de Varisie et même Pointesable bien au loin. Au moment de s'y rendre pour rencontrer Rikki, un étrange sentiment d'insécurité ressentit par Peluche le traversa, il demanda alors à la bête de l'attendre bien caché dans un arbre et alla à son rendez-vous avec cet autre Nouveau-né.

Märk connaissait bien cette clairière. Remplie de bruyère et d'aigremoine, son accès était si simple que de nombreuses solutions de replis s'offrait au druide en cas de pépin. Seul un arbre, un aubépine majestueux, se trouvait au centre de la clairière où le druide décida d'attendre le Grimpeur de Falaise, en compagnie d'un gecko de la taille d'un avant bras d'adulte qui s'amusait à se balader entre les branches de l'arbre.

Le temps passa, et la lune elle-même semblait vouloir jouer avec le ciel, alternant sa position derrière un gigantesque nuage aux couleurs aussi sombre que la nuit qui s'imposait face au jour et fit disparaître le soleil derrière l'horizon d'un océan lointain. Märk ne perdit pas un seul instant de concentration, enfin presque. Alors qu'il s'amusait à suivre le chemin de ce gros gecko, il surprit une silhouette au loin.

Cette silhouette s'en prenait à Peluche qui avait pourtant réussi à sauter de l'arbre pour s'enfuir mais face à la rapidité de son agresseur, l'animal n'avait rien pu faire et avait été capturé dans un filet. Mais Märk n'eut pas le temps de s'en rendre compte totalement, son crâne chauve et tatoué avait déjà basculé à la renverse sous l'étrange regard du gecko qui le fixait de ses yeux aux orbites aléatoire dans lesquels la lune se reflétait à présent.

Le Marcheur des Plaines était tombé dans un piège, le rond de corde dans lequel il avait marché et qu'il n'avait même pas repéré l'avait catapulté rapidement en le balançant comme un sac de paille. Sa cheville était à présent tenu par une solide corde en soie et sa tête touchait presque le sol, il tenta vainement de se débattre mais sentait son corps s'affaiblir, il comprit rapidement qu'il avait été empoisonné par un projectile minuscule mais ne comprit pas vraiment comment tout cela était arrivé, la seule chose qu'il savait, c'est qu'il ne pouvait rien faire d'idiot, puisqu'un homme tatoué au visage lui aussi se tenait à présent droit devant lui, sortant de nulle part et le menaçant avec un arc de très bonne facture.

« Chven gahq’avdat mas shemdeg, rats tkveni ost’at’i k’oloniis kalak p’oezirebadidan gagigzavne. ra ugono ukhutsess sheudzlia aseti dzvirpasi obiekt’i aseti akhali akhalshobilebistvis? » Fit Rikki en volant le calumet de Märk « Rogor irts’munebt, erti ts’utit, rom chven intéresserions chvens Goblin mavne romelmats sheit’q’o chveni enis arasrulq’opilad da umaduri? chven gvinda mkholod ori ram. » Rajouta le druide d'une voix aussi posée qu'inquiétante alors qu'un second druide revint avec sa proie toute fraîche, Peluche « Amas ar Mäartyne. » Rikki traîna le jeune couguar effrayé et gémissant devant le Marcheur des Plaines et posa une lame sous sa mâchoire violemment projeté en arrière pour y avoir plus de facilité à la trancher, ce qu'il ne fit pas pour le moment, il négocia « Me k’argad vitsi, rogor mok’la es tskhoveli mis sik’vdilamde ts’armoudgeneli zianistvis. tu tkven tsdiloben arapers, tu tsdiloben chaagdos araperi, me k’lavs tskhovels da me daazaralebs tkven, ara mkholod pizik’urad. akhla gvitkharit. gvitkharit tkveni ukhutsesi sakheli da me vpitsav did bednierebaze da chveni saerto ts’inap’rebis p’at’ivsatsemad, rom k’idev ramdenime mtvareze gadagigdot. » Conclu le Shoanti alors que l'énorme gecko qui amusa tant Märk grimpa sur l'épaule de Rikki, son maître.

Modifié par un utilisateur samedi 24 novembre 2018 22:03:52(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
thanks 1 utilisateur a remercié Acillatem pour l'utilité de ce message.
Offline jamipapy  
#54 Envoyé le : lundi 3 décembre 2018 00:50:20(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
France
Localisation : Près de Marseille

Märk
Sort niv 1: 4/4
Sort niv 2: 3/3
CA : 16/10/14

35 / 35

Märk n'avait pas confiance en ce Rikki et il pensait avoir pris toutes les précautions pour éviter une embuscade.
Malheureusement rien n'avait marché comme il le souhaitait et il était maintenant dans une situation très compliquée...
Il avait été pris dans une embuscade et il s'était pris dans un piège qui le faisait pendre par le pied.
Peluche avait été capturé et il était à la merci de ce Rikky qui lui avait appliqué sa lame dans la gueule.
Mais comment ai-je été aussi bête ??? A vouloir bien faire je n'ai pas écouté les conseils de mon maître...
Märk ne savait plus quoi faire et la vie de Peluche était en jeu. Il ne pouvait pas incanter ou se libérer sans que son compagnon y laisse la vie.
« Je ne sais pas qui il est... Je l'ai cherché comme c'est la mission de chaque Nouveau-né et j'ai failli le trouver à plusieurs reprises. Il y a quelques mois j'ai réussi à le trouver mais au moment de le rencontrer il s'est transformé en aigle et a plongé dans le vide du haut de Corneffilée. Sur le rocher il avait laissé un message et ce calumet. Il voulait que je vienne comprendre les perturbations dans la magie en Varisie. Je ne sais même pas comment faire marcher ce calumet. Dans le message il me disait de l'utiliser pour me vider et libérer l'esprit. »
Le druide regardait attentivement la réaction de Rikky tout en réfléchissant à un moyen de se sortir du piège.
« Alors j'ai fumé avec le calumet à plusieurs reprises et j'ai pu communiquer avec lui mais tout était toujours flou. Je n'ai jamais pu voir son visage et il ne m'a jamais donnée son nom... »
Märk souffle lentement montrant tout son dépit.
« En fait j'ai été manipulé par cet Ancien d'après ce que vous me dites. Il m'a fait croire qu'il était mon maître et qu'il me donnait cette mission pour me tester. Mais comment ai je pu être aussi crédule ???
Comment j'ai bien pu croire que j'avais trouvé mon maître si rapidement alors qu'en principe il faut tout une vie pour le trouver. »

Märk fait une pause dans son discours pour reprendre son souffle. Il tentait de voir si d'autres druides étaient aux alentours en plus de ce Rikky et son compère. Puis il reprit la parole tout en gesticulant et se faisant légèrement balancer d'avant en arrière.
« Rikky, pourquoi ne pas m'avoir demandé de vous rendre ce calumet lors de notre dernière conversation ?
Pourquoi ne pas m'avoir dit qu'il avait été volé et que vous cherchiez le coupable ?
Moi je n'ai rien à cacher et j'ai toujours suivi les règles du Cercle.
Comment avez vous pu croire qu'un Nouveau-né aussi nul puisse avoir trouvé son Ancien si rapidement ?
Regardez comment vous m'avez capturé si facilement...
Je ne suis peut être pas digne d'être druide...
Même les gobelins arrivent mieux à apprendre les compétences nécessaires à être druide mieux que moi... »

Märk se tait alors attendant ce que Rikky allait faire de Peluche et lui tout en préparant un sort au cas où tout tourne mal...
Offline Acillatem  
#55 Envoyé le : jeudi 6 décembre 2018 18:56:33(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
France



La situation était aussi tendue que la corde qui retenait Märk dont la tête devenait aussi rouge que les ailes d'un magnifique papillon de nuit qui passait et les longues boucles d'oreilles de Mäartyne qui semblait aussi impulsive que mal élevée, aux premiers mots du Marcheur des Plaines, elle cria :

« Mithyābādī ! Tini mithyā hisābē tini śbāsa phēlā ! » Siffla-t-elle avant même que Märk ne finisse sa première phrase



Par soucis de temps je ne traduis pas la suite mais toutes les futurs conversations seront en langue Shoanti.

Rikki quant à lui, mit simplement l'index de sa main armée sur sa bouche pour faire taire la Druide qui cracha au sol, il invita le Shoanti du clan du pic à continuer, tout en menaçant mortellement la gorge de Peluche qui avait arrêté de couiner sous la pression.

Le récit de Märk aurait été crédible s'il n'avait pas en face de lui des membres de tribu Shoanti qui avait eu le même parcours druidique. Chacun de ses arguments tombaient à l'eau sous les rires outrancier de Mäartyne qui relevait chacune de ses fautes alors qu'un loup hurlait à la lune bien loin d'ici :

« Par mon clan ! Qu'entends-je ? Autant de mensonge me répugne, pas toi mon frère ? Pourquoi ne tues-tu pas son animal pour qu'il crache le morceau ?! »Fit la Druide dont la peau d'Ours qui lui servait de couvre-chef intimiderait n'importe quel homme.

« Soit patiente ma sœur. Dans chaque mensonge se cache une part de vérité. » Ajouta Rikki qui semblait lire en Märk comme dans un livre ouvert « Il n'est pas impossible qu'un Ancien ait tenté de le manipuler en le faisant venir jusqu'ici pour enquêter sur les perturbations... » affirma-t-il avec une voix et un accent qui aurait pu être charmant si la situation n'était pas si grave. « Il est vrai que rencontrer son Ancien aussi tôt n'est pas chose commune. Il est plus probable qu'il en est rencontré un autre et dans ce cas-là, ses dires ne seraient pas totalement faux... » Rikki le Grimpeur de falaise semblait avoir plusieurs coup d'avance et il parlait d'une façon si directe que Märk le soupçonnait de mentir lui aussi, d'autant plus que sa tête commençait à tourner à cause du sang qui lui montait à la tête.

Il continua son discours avec ses multitudes de questions qui énerva profondément la Druide qui failli lui sauter à la gorge si le regard de son compère ne l'avait pas arrêté net.

« C'est un pleutre ! Un couard ! Un lâche ! Comment pouvons nous partager notre sang d'ancien esclave libéré avec un homme aussi faible ?! Et il ose nous poser des questions, nous parler en commun ! »Lança-t-elle sans se rendre compte qu'une chauve-souris chiroptera l'avait survolé pour se poser elle aussi, tête à l'envers, sur le majestueux aubépine. « Laisse moi mettre un terme à sa misérable existence de Nouveau-né n'ayant même pas encore appris à marcher. Seuls les plus forts vivent. »Fit-elle dans un torrent de colère que Rikki ne calcula même pas, il regardait tout autour de la clairière et arriva à la même conclusion que Märk, il n'y a ni papillon de sang, ni loup hurleur, ni chiroptère dans cette région.

« Comment ?! Il gagnait du temps !! Je t'avais pourtant laisser une chance de t'en sortir Nouveau-né ! » Rikki balança son bras en arrière, prêt à égorger Peluche sous les yeux de son maître, le regard du couguar se noya dans les larmes de peurs.

Une flèche lointaine troua la main du Druide au visage tatoué qui laissa échappé sa dague en même temps qu'un cri de douleur.

« Mon frère ! » Fit la femme Shoanti à la peau presque rouge qui tenta de s'attaquer à Märk mais qui fut rapidement emprisonné dans d'épaisses racines sortie magiquement de terre.

Au moins dix autres Druides encerclait Märk, Rikki et Mäartyne, le Marcheur des Plaines reconnu la flèche, c'était celle de Shalélu !

Un autre Shoanti, le seul des nouveaux Druide, s'avança et parla lui aussi dans la langue de Storval, pour n'être compris que par ceux qu'il venait d'attaquer.

« Par tout les Jothkas ! S'en prendre à un frère, s'en prendre à un autre Druide ! Comment votre maître a-t-il pu autant négliger vos instructions ! » Dit gravement l'homme à la peau sombre et aux favoris aussi blanc que la lune.

« Qui es-tu ? Depuis quand erres-tu ? » Fit Rikki après s'être remis de la douleur et qui avait déjà fini de préparer un sort, sa main valide ayant formé de petits cercles magique au bout de ses doigts.

« Lorence Calme-Lisière ! De la tribu M'Oun du clan de la Lune. Je n'erre plus. Et toi qui es-tu ? »

Mäartine s'était déjà libéré de ses entraves grâce à de magnifiques lames d'os d'animaux sauvage. Sa colère ne s'estompa pas.

« Un Mort-né ! Pourriture ! Il doit être au chevet de cette Exclu de la région, comme tout ces faux Druides qui l'accompagnent... battons en retraite mon frère ! Nous sommes plus fort, mais ils sont plus nombreux. »Fit la Druide dans un excès de bon sens alors que les nouveaux arrivants serraient leur encerclement.

« Partez maintenant ! Votre présence n'est pas la bienvenu dans cette nature ! »Cria Lorence en langue commune pour être compris de ses camarades.

Shalélu n'était pas visible et cela semblait perturber les mauvais Druides qui venaient d'être rejoint par leurs compagnons animaux, comme cet énorme loup hurleur qui accompagnait Lorence et qui commençait à grogner avec une voix aussi roque que celle de son maître.

« Tu as piégé celui qui piégea, félicitation Lorence Calme-Lisière, malgré ton statut, nous penserons à méditer cette faute. Je suis Rikki le Grimpeur de Falaise de la tribu Skeul du clan du Crânes et voici Mäartyne l'Ardente de la même tribu. Adieu. Et à bientôt Marcheur. »Conclu-t-il en regardant Märk et en levant sa main gauche pleine de cercle magique qui augmentèrent soudainement leur taille pour englober tout son corps et celui de Mäartyne qui toucha un de ces cercles et se volatilisa dans un bruit sourd, les deux Druides avait disparu et Peluche rejoignit son maître en pleurant.




Märk venait d'être détaché par cette bande de Druide, des Demi-Elfes, Demi-Orques, Humain Varisien et Chélaxien, Halfelin puis celui qui semblait être leur chef, Lorence qui tendit une gourde pleine d'eau sucré au Marcheur des Plaines.

« Vous allez bien ? Vous vous souvenez de ma voix ? Nous avions communiquer il y a quelques temps. Je vous avez dit de ne pas utiliser votre tabac avec n'importe qui... »Dit-il sans sourire alors que Shalélu ne se montrait pas. « De peur que vous fassiez une mauvaise rencontre, j'ai contacté votre amie Elfe qui m'a déjà tant parlé de vous... et nous avons réussi à retrouver votre trace grâce à nos amis de la nature... » Il parlait d'une voix plus calme et son visage commençait à s'adoucir, à y regarder de plus près... tout ces Druides ne semblaient pas savoir combattre, la plupart semblait très soulagé de ne pas avoir combattu ces Druides du Cercle. « Nous sommes un groupe de Druide qui habitons la région, chacun de nous à un secteur des alentours de Pointesable et nous venons régulièrement rendre visite à certains habitants de la ville côtière pour prodiguer soin et conseil, ainsi que pour rencontrer l'Exclu dont il parlait. Souhaiteriez-vous la rencontrer ? Vous devez avoir beaucoup de question et pour tout vous dire... nous aussi. Cela fait longtemps qu'elle n'a pas communiquer avec un membre du Cercle. »

Märk était encore chamboulé, il avait failli perdre la vie et celle de son animal. Il tata ses poches. Son calumet avait lui aussi disparu...

Tu as perdu le calumet.

Modifié par un utilisateur jeudi 6 décembre 2018 19:10:10(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
Offline jamipapy  
#56 Envoyé le : lundi 24 décembre 2018 00:55:47(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
France
Localisation : Près de Marseille

Märk
Sort niv 1: 4/4
Sort niv 2: 3/3
CA : 16/10/14

35 / 35

Märk était soulagé de la fin heureuse de cette histoire. Il approche de Peluche, se baisse et le prend dans ses bras.
« Je suis désolé de ce qui s'est passé mon ami. Je ne referai pas la même erreur c'est promis. »
Le druide se relève ensuite et se dirige vers Lorence.
« Nous vous devons une fière chandelle Lorence, je ne saurai jamais assez vous remercier de nous avoir sauvé la vie. »
Märk soupire en baissant la tête puis se redresse vers Lorence.
« Je me nomme Märk le marcheur des plaines. Je suis né dans les plaines du Plateau de Storval, dans la tribu des Zontarus appartenant au clan du pic.
Je n'avais pas conscience que ce calumet était si puissant et important sinon je ne l'aurai jamais utilisé une fois de plus. Mais j'avais besoin de l'aide des druides de la région pour retrouver un genre de druide gobelin très dangereux. »


Märk regarde ensuite tous les druides autour de lui et tente de trouver Shalelu du regard. Elle était venue pour le sauver.
Le jeune homme ressent alors autant d'excitation que de honte.
Pour quel crétin je suis passé à ses yeux ?? Je ne suis même pas capable de me défendre correctement...
Que pourrait bien penser une femme d'un homme si maladroit ??

Les pensées de Märk s'entrechoquaient dans son esprit, mais ce n'était pas le moment pour ça, il fallait se reprendre.
« Je pense qu'il serait préférable que je rencontre cet Exclu pour me présenter et comprendre la situation aux alentours. Je crois que j'aurai du faire ça depuis un moment... Je vous laisse me conduire à lui si vous le voulez bien. »

Märk était conscient qu'il lui fallait plus d'informations, aussi bien de la région que des frères et soeurs qui avaient failli tuer Peluche et lui. Mais une chose lui paraissait quand même assez bizarre, comment il avait pu passer à coté de tous ces druides sans les repérer. De même pourquoi Shalélu ne se montrait pas, et était elle bien la ???
Le druide devait donc rester sur ses gardes pour le moment.
Offline Acillatem  
#57 Envoyé le : mardi 25 décembre 2018 16:40:15(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
France

Escorté par ces nouveaux Druides et leurs familiers, Märk en apprit plus à leur sujet et au sujet de cette Exclue. Ils retournaient en direction de Pointesable mais prenaient des chemins que Märk n'avait encore jamais découvert malgré sa connaissance du territoire toute fraîche.

Lorence Calme-Lisière était un Mort-Né, c'est à dire un Nouveau-Né ayant stoppé son apprentissage séculaire lié au Cercle et ayant coupé tout les ponts avec ces dignes représentant Druidiques. Märk n'envisageait même pas cela comme étant possible et le visage calme et souriant de ce Shoanti aux tatouages discrets le rassura.

« Le long périple qui mène un Nouveau-Né au rang d'Ancien est semé d’embûche. Beaucoup meurent ou abandonnent cette quête pleine de sagesse. A vrai dire, je crois même que devenir Mort-Né est également une forme de sagesse, avoir trouvé l'Exclue dans cette région m'a ouvert les yeux à l'époque.

Cette Varisienne était une Ancienne. C'est à dire qu'elle siégeait aux Félicités, les très rares conseils Druidique de la région qui se déroule une fois tout les dix ans en moyenne pour mettre à plat un grand problème lié à la nature ou lorsqu'une catastrophe s'annonce. Si les Morts-Nés sont plus courant que l'on croit, la plupart abandonnant la recherche de leur Ancien pour s'installer dans une région comme je l'ai fait et la protéger, les Exclus, eux, sont rarissimes, autant que l'apparition de l'Héraut de Desna aux voyageurs les plus démunis. »


Lorsqu'ils marchaient et discuter, Märk comprenait pourquoi il n'avait jamais été attiré par leur présence, ces Druides se transformaient beaucoup en animaux et leur peu d'expérience magique les rendaient très difficilement détectable lors de ses méditations enfumées ou non. A cette pensée, son cœur se serra, il avait perdu le calumet que son maître lui avait donné...

Il apprit également que ces Druides, tous aussi différents les uns que les autres, n'avait pas reçus un rite de passage habituellement réservé aux Nouveaux-nés, ils étaient hors-circuit et très inoffensif, leur existence s'assimilait presque à celle des animaux sauvages, fondu dans le décors et le Gobelin Druide devait faire parti de ces exceptions.

« Les Exclus sont les parias de la pire espèce pour le Cercle car il engendre d'après eux de nombreuses perturbations dans le cycle très fermé et très stricte de l'équilibre naturel honoré et respecté par ces Druides d'élites. Tout leur savoir, toute leur expérience, toutes leurs heures données à la nature... à jamais séparé du Cercle et son réseau tentaculaire dans la région. Le Cercle se devant de garder une neutralité extrême voir absurde, il ne pourchasse pas ces Exclus mais rentrer en contact avec eux est passible de bannissement du Cercle...

Cette Exclue vit à Pointesable, en zone urbaine dans un vieux manoir familiale, elle descend d'une longue lignée d'oracle et ses rares prédictions par os gravés lui on valu son exclusion du Cercle, il semblerait qu'elle ait voulu en savoir trop grâce à ses dons innées... mais je vous parle d'un temps qui se compte en cinquantaine d'année... »


Ils continuèrent à marcher en toute tranquillité en passant par le Nid-Aux-Corbeaux sous une lune éclairant leur passage, ils parlèrent à voix basse et s'inquiétait continuellement de ces deux Druides dangereux qu'un Ancien avait semble-t-il envoyer pour savoir qui était l'Ancien de Märk. Lorence conseilla à Märk de ne plus sortir seul dans la région... et fut lui aussi surpris de l'absence de Shalélu alors qu'elle était la première à courir à la défense du Marcheur des Plaines. C'était une femme sauvage et imprévisible.

Le jour s'impatientait alors, l'aurore pointant le bout de son céleste nez. Ils arrivèrent, très proche de Pointesable dont on distinguait la cathédrale et l'ancien Phare au loin. Une grande clairière se dévoilait sous leur yeux avec en son centre, des souches d'arbres morts où la plupart des Druides s'assirent sans piper mot, d'autre restant sous forme animal, jouant avec les lucioles qui n'allaient pas tarder à aller dormir, elles.

Dans le calme et le silence de la forêt environnante. Lorence alla chercher l'Exclue, se transformant en loup et disparaissant derrière un gros buissons. Märk n'attendit pas pour méditer, méditer à la fois sur ses fautes, son impatience et cette histoire de Druide Gobelin. Il n'ouvrit les yeux que lorsque le soleil fit surface derrière l'horizon, voyant que tout les autres Druides l'avaient imités dans une sorte de cohésion de groupe méditative. Cela fit un très grand bien à Märk et il sentit son âme rassérénée.

« Vous êtes assis sur ma souche, vos grosses fesses vont abîmer la mousse, on ne vous a jamais appris à vous asseoir sur la flore ?  » Dit sans préavis l'Exclue avec une voix aussi vieille que le plus vieux des arbres de Golarion et qui tapa sur le crâne de Märk avec un long bâton qui semblait aussi peu sacré que la branche morte d'à côté.

Ces Anciens... tous aussi loufoques les uns que les autres ! Elle tendit son petit et vieux bras fripé à Märk, l'invitant à l'aider à se balader dans la forêt sous les yeux rieurs des autres Druides dont Lorence qui était réapparut et qui l'invitait des yeux à accepter l'invitation.

« Alors jeune homme. Dites moi pourquoi vouliez-vous me rencontrer. Et ne marcher pas trop vite ! »

Je met à jour le wiki sur le cercle avec les Morts-Nés et les Exclus.

Modifié par un utilisateur mardi 25 décembre 2018 16:51:19(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
Offline jamipapy  
#58 Envoyé le : lundi 21 janvier 2019 00:12:54(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
France
Localisation : Près de Marseille

Märk
Sort niv 1: 4/4
Sort niv 2: 3/3
CA : 16/10/14

35 / 35

Märk prend le bras de la vieille femme et l'accompagne pour cette promenade.
« Bonjour, je me nomme Märk le marcheur des plaines. Je suis né dans les plaines du Plateau de Storval, dans la tribu des Zontarus appartenant au clan du pic. Je suis ici pour comprendre les différentes perturbations dans la magie. J'ai participé à l'attaque du Pic chardon et durant ces combats j'ai croisé un gobelin avec des pouvoirs druidiques. Malheureusement il m'a échappé, c'est pourquoi je parcours les contrées environnantes pour le retrouver.
J'ai appris à connaitre les lieux tout d'abord puis je me suis mis à la recherche de mes pairs pour chercher de l'aide. Mais je me suis fait capturer par deux druides du Cercle qui en avait après le calumet qu'on m'avait donné pour communiquer... »

Le jeune homme ne savait pas s'il devait donner toutes les informations à cette femme, mais elle était membre du Cercle auparavant, donc elle devait avoir le pouvoir de détecter les mensonges. Il valait donc mieux dire la vérité à l'Exclu.
« J'ai été sauvé par Lorence Calme-Lisière et ses compagnons, et il m'a parlé de vous. Il semblerait que vous puissiez m'aider dans cette recherche. Voire même m'aider à comprendre pourquoi le Cercle a envoyé ces deux druides pour me tuer. »
Märk reprend son souffle après ce long discours, il tente de remettre dans l'ordre ses pensées pour pouvoir poser les bonnes questions puis parle à nouveau.
« Comment ce gobelin a bien pu apprendre ces pouvoirs druidiques ?
Mais la question est tout aussi vraie pour tous ces druides qui m'ont sauvé avec Lorence ?
Pourquoi le Cercle peut-il envoyer des druides pour tuer d'autres druides ?
Comment les Mort-Nés peuvent exister ?
Comment peut-on devenir Exclu ?
Ou pourquoi voudrait-on devenir Exclu ? »

Märk inondait la vieille femme de ses questions sans même forcément réfléchir avant de parler.
Il s'arrêta net quand il prit conscience de l'impolitesse de ses questions et se figea sur place...
Offline Acillatem  
#59 Envoyé le : vendredi 25 janvier 2019 19:05:02(UTC)
Acillatem
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/12/2013(UTC)
Messages : 2,088
France

Lunedi 8 Kuthona - 12h12 - Alentours de Pointesable

Märk n'arrêtaient pas de parler. Il passa plusieurs jour à promener l'Exclue dans les petits bois autours de Pointesable, cela durait des heures et la marche était d'une lenteur abominable, la vieille femme se déplaçant avec difficulté sur ses vieux genoux noueux.

Le premier jour, l'Exclue lui dit entre deux ruisseaux :

« Quelle palabre. N'êtes vous pas sûr que vous vous appelez Le Coureur Des Plaines ? Le gobelin Druide dont vous parlez se prénomme Gogmurt. Il a appris notre langue sacré comme l'apprenait les premiers Druides. » Elle leva son bras flétrit pour lui montrer la gelée sur une feuille qu'elle caressa de ses petits doigts aux ongles longs. « Pour le reste, c'est moi qui leur ai appris avec l'aide de Lorence. Ce sont des pèlerins de la nature, le Cercle n'a pas le monopole de cet apprentissage. Et heureusement. »

Le second jour, la vieille dame, au bout d'une interminable déambulation forestière rajouta :

« Que vous parlez... Coureur Des Plaines. La vitesse de vos mots ralentissent la maturation de votre réflexion. Pourquoi le Cercle enverrait-il des Druides vous tuer ? Il semblerait que votre formulation ne soit pas exacte et il semblerait également que vous avez déjà la moitié de la réponse. Le Cercle est garant de l'équilibre depuis des millénaires. Un équilibre n'est pas défini par des unités de même valeur. Regardez cet arbre. »Fit-elle en montrant un chêne magnifique probablement centenaire, une énorme quantité de mousse recouvrait sa base. « Le chêne est aussi fort que la mousse est faible. Pourtant, la mousse entretient ses racines et le humus l'entourant, permettant à cet arbre majestueux de vivre aussi longtemps. »Rajouta-t-elle en tournant autour de l'arbre, ce qui prit une bonne dizaine de minute. « Certains Anciens sont forts. D'autre faible. »Conclu-t-elle ce jour-là.

Chaque fin d'après-midi, Märk passait du temps avec les autres Druides qui semblaient se réunir exceptionnellement pour suivre le Shoanti et la vieille dame dans ses longues promenades. Ils les suivaient de loin, sans jamais interférer dans les longs discours de Märk et ses interrogations. Le soir venu, Lorence raccompagné l'Exclue en ville, dans sa demeure et revint voir le groupe. Märk apprit que tous attendait un événement important à propos du Marcheur Des Plaines et l'Exclue, mais aucun ne voulu en dire plus. Leur comportement pouvait paraître étrange mais le Shoanti commençait à comprendre comment fonctionnait les Druides de manière générale. Il fallait être patient. Il prenait du plaisir à méditer en groupe et son esprit s'apaisa bien plus rapidement que d'habitude, Lorence était un maître de méditation remarquable et les Druides qui n'appartenaient pas au Cercle d'excellent disciple, si on pouvait les appelez ainsi.

Le troisième jour, l'Exclue se fit moins lente. Märk la soupçonna fortement d'être volontairement lente pour l'exaspérer et mettre sa patience à rude épreuve, mais plus les jours passaient, moins ses questions se faisaient nombreuse et moins les monologues du grand homme se faisaient longs. Les réponses de la vieille femme furent laconiques et insatisfaisante après une marche identique aux deux jours précédents, qui les menèrent à une grande clairière, là où il avait rencontré la dame.

« Vous commencez à comprendre. Les Mort-Nés existent. On ne peut pas devenir, on devient. Et vous Trotteur Des Plaines ? Pourquoi êtes-vous devenu Nouveau-Né ? »

Elle s'assit alors à même le sol et sortit un petit sac, autour d'elle, les Druides guidé par Lorence s'installèrent à leur tour et le Mort-Né invita Märk à se mettre devant l'Exclue. Tout le monde semblait électrisé et le soleil, au zénith, faisait rayonner leur visage un peu béat.

« Dame Mvashit's, Exclue, va vous honorez Märk. »Dit Lorence avec un grand sourire.

Les rayons de ce soleil de fin d'automne illuminait les verres teinté d'or des lunettes de Märk. En face, Dame Mvashit's sortit des petits os d'animaux, des osselets. Intrigué, le Héro voulu encore poser de nouvelle question mais voyant l'étrange silence qui régnait, se tut.

« Dame Mvashit's est une oracle, Märk. Son exclusion est due à ses dons uniques de ce type de voyance, interdite par le Cercle. La voyance par la mort. Elle va vous parler d'un futur lointain, d'un futur plus proche et enfin, d'un futur presque présent. » Fit-il, sans sourire cette fois.



Tout le monde méditait et Märk se demandait s'il devait en faire de même et s'inquiéta même un moment. Peut-être était-il en face d'une secte de décérébré et que l'Exclue se servirait de ses entrailles pour lire l'avenir, comme les Trolls de Kaer Maga, la cité chaotique des Augures.

Le bruit des os roulant sur le bois de la souche fit sursauter le géant du clan du pic. C'était des os ridiculement petit que Märk avait du mal à identifier, certainement des os de créature magique, voire maléfique. Un long silence s'installa et il commença à pleuvoir. Une pluie sans nuage. Il ne manquait plus que les psalmodies pour que Märk fit un arrêt cardiaque ! Mais le silence s'installa.

L'Exclue répéta ses lancers une dizaine de fois, les yeux à demi-clos, regardant parfois le ciel, regardant parfois Märk, ses rythmes de lancer étaient tous différent et le Shoanti n'y comprenait absolument rien. Trempé et glacé, son corps commençait à trembler. Puis soudain, l'Exclue rentra en transe ! Ses vieux yeux blanchi par le choc sortirent de leur orbite et sa touffes de cheveux gris totalement trempé lui donné l'allure d'une Sorcière, dans le sens non-Idril du terme, elle se balançait de droite à gauche et Märk en fut effrayé, d'autant plus que les autres Druides commencèrent évidemment à psalmodier ! Leurs oraisons n'était pas inquiétante, mais très mystérieuse, en langue Druidique. Seul Lorence, qui semblait avoir gardé toute sa tête et n'avait pas médité, semblait s'inquiéter de la situation, ou plutôt, des lancers d'osselets.

« Sik’vdili! » Cria l'Exclue en Druidique qui ne surprit que Märk.

Märk était bien avancé.

« imdeni sik’vdili! imdeni sik’vdili tkveni gzaa! mtis okros da almasis, sadats udzvelesi upali gadats’q’vet’s bedi msoplioshi ... imdenad sik’vdili! vai chvenze »

Elle prit les osselets avec une vigueur incroyable et les relança sans en faire tomber un seul à terre. Un éclair jaillit du ciel, noir comme l'encre ! Comment était-ce possible ?!

« Sik’vdili! Sik’vdili! »

Elle criait si fort qu'il était improbable que toute la milice verte ne rapplique pas. Märk regardait autour de lui, les druides avaient disparu ! Seul Lorence restait à ses côtés, son visage illuminé par la foudre qui révéla une statue en bois moussue du Mort-Né ! Le soleil brillait dans l'obscurité !

« q’oveltvis sik’vdili! gardatsvalebis misi saq’vareli ... gardatsvalebis tavad ... es akhalgazrda megobari surs tkveni sik’vdili! sik’vdilis sakhlshi! »

Il ne restait plus que Märk, l'Exclue et les osselets roulant sur la souche.

« Sik’vdili! Sik’vdili! SIK' VDILI ! »

La voix totalement grave et déformé de l'Exclue se fit si forte que Märk ferma les yeux, de peur. La langue druidique prenait des allures d'abyssale en plein rituel interdit.

« ugunuri da umetsari kali k’orump’irebuli dzalauplebit! sik’vdils tamashobt! sik’vdilit garshemort’q’muli! sheni megobari mok’vdeba, sik’vdili! ramdenime saatshi ... sik’vdili! »

Lorsqu'il ouvrit les yeux à nouveau. Il était assis, seul sous une pluie battante, dans une obscurité si dense qu'il ne voyait même plus ses mains qu'il sentait mouillées jusqu'à l'os. Le sol était noir comme la nuit, il n'y avait plus rien. Hormis le corps d'une femme au loin, éclairée par un soleil de midi sous une pluie fantomatique. Le corps de la femme ressemblait à une poupée de chiffon. Elle était égorgée et son sang coulait à flot jusqu'à Märk, terrifié et paralysé. Ses cheveux d'argent se teintaient de rouge écarlate... et un cri terrible se fit entendre. Le cri d'une enfant... Märk voulu détourner le regard et lorsqu'il pivota la tête, le visage effrayant d'une goule le fixa de si près qu'il sentit son haleine de cadavre, il semblait reconnaître les traits de cet homme... mais impossible pour le moment de s'en souvenir car derrière lui, au loin, un paysage se dessinait... se rapprocha à l'horizon, comme un oiseau tombant du ciel, une montagne enneigée plus grande que le toit du monde déboula sur Märk et au moment de s'écraser sur un rocher, il crut distingué une ville d'une taille forcément sans égal. Une ville aussi brillante que le soleil qui tournait, tournait... Puis des rires, des rires sereins.

« Ça va Märk ? »

Lorence faisaient des signes devant le visage du jeune Druide et claqua plusieurs fois des doigts. Devant lui, la vieille dame lui souriait avec faiblesse. Autour, les Druides comptaient les pâquerettes et s'amusait avec Peluche et leurs compagnons. Le sol était aussi sec que froid. Le soleil brillait toujours autant.

« Dame Mvashit's faibli, je vais la ramener en ville. Nous parlerons à mon retour. Sachez que je suis le seul à savoir ce qu'il vient de se passer et que vous êtes le seul avec l'Exclue a avoir vu et entendu sa prédiction. Les autres Druides ont simplement médité et chanté, ils ont certainement entendu des banalités, ne maîtrisant pas le druidique comme vous et moi. »Puis voyant l'état de panique de Märk, il rajouta, bienveillant « Ne vous inquiétez pas, tout ira bien, elle m'avait prédit la mort de mon loup et j'avais entendu quelques voix... j'en ai ensuite compris le sens métaphorique... ne vous inquiétez pas. »Dit Lorence, à des années lumière de s'imaginer que la prédiction de Märk avait été mille fois plus puissante que la sienne.

Message secret pour Acillatem, jamipapy :
...

Modifié par un utilisateur vendredi 25 janvier 2019 19:05:46(UTC)  | Raison: Non indiquée

Rien ne se perd, rien se crée, tout se RP.
Offline jamipapy  
#60 Envoyé le : vendredi 5 avril 2019 23:33:38(UTC)
jamipapy
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/11/2011(UTC)
Messages : 674
France
Localisation : Près de Marseille

Märk
Sort niv 1: 4/4
Sort niv 2: 3/3
CA : 16/10/14

35 / 35

Au fil des jours le jeune homme découvrait beaucoup de choses sur la nature profonde du savoir druidique. L'Exclue tentait de lui faire comprendre que toutes ses croyances devaient être remise en cause...
Le Cercle qui pour lui était le sens même de la connaissance druidique n'était en fait qu'un acteur parmi tant d'autres.
Le fameux Gogmurt en était le plus bel exemple puisqu'il avait appris seul à communiquer avec les plantes et les animaux.
Märk en était presque à le respecter d'avoir réussi à apprendre tout ce savoir seul.
Mais il devait faire face à la moquerie de l'Exclue qui ne se gênait pas pour remettre le jeune homme à sa place.
Elle prenait le temps de comprendre les choses avant de se précipiter, elle tentait d'inculquer la patience à Märk.
Elle remettait en question toute son existence pour qu'il puisse enfin se libérer et prendre la bonne voie.
Il commençait enfin à comprendre que le sens même de la voie druidique était l'épanouissement de la nature et que à vouloir courir dans tous les sens ne faisait que l'éloigner du bon chemin.
Il devait prendre le temps de comprendre les choses et les séances de méditations avec les autres druides l'aidaient dans ce sens.
Ce bien être qu'il ressentait l’apaisait et lui permettait d'enfin chercher SA voie.
Aujourd'hui les choses ne déroulèrent pas de la même manière et Märk fut convié à une expérience inconnue. L'Exclue, en plus d'être une druide, avait des talents d'oracle et elle comptait en faire profiter le jeune homme.
Malheureusement pour Märk rien ne se déroula comme il le pensait. Il s'attendait à un récit d'élucubrations à la limite du ridicule mais pas du tout.
L'expérience vécue fut terrifiante, il vit tellement de choses qu'il était impossible de tout comprendre.
Le point commun entre toutes les parties de cette vision était la mort.
Märk ne comprenait plus rien, mais il devait comprendre qui était cette femme qui allait mourir. Shalelu ? Idril ?
Idril était en danger, elle seule ressemblait à cette poupée de chiffon avec les cheveux d'argent.
Mais que pouvait il faire pour elle ?
Où se trouvait elle surtout...
Märk ne savait plus quoi faire et se précipiter vers le Pic Chardon était surement le mauvais choix.
Pendant plusieurs jours l'Exclue avait tenté de faire comprendre à Märk qu'il se devait de prendre le temps d'agir, cette fois il avait la chance de pouvoir le faire et de comprendre cette vision.
Lorsque Lorence se mit à lui parler, le jeune homme se ressaisit et lui sourit pour le rassurer.
« Pas de soucis ramenez Dame Mvashit's en ville, je vous attendrais ici. »
Märk s'installa alors pour méditer, il devait réfléchir à toutes les informations de cette vision et tenter d'en décrypter le maximum...
thanks 1 utilisateur a remercié jamipapy pour l'utilité de ce message.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
3 Pages<123
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET