Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

5 Pages«<2345>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Anadethio  
#61 Envoyé le : dimanche 14 avril 2019 15:29:29(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué

Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 545

~ Airi ~

26 / 26

CA 17 (C13,D14)
Ref 18 / Vig 14 / Vol 14
Inductions : 2/4
écharde d'ombre A(1)
Points héroïques : 3/3

Message secret pour Lematou , Dasai , Lozatal , Anadethio :
...


Offline Lematou  
#62 Envoyé le : jeudi 18 avril 2019 14:06:18(UTC)
Lematou
Rang : Habitué

Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214
France

Message secret pour Lematou, Luciole :
...


Message secret pour Lematou, Anadethio, Lozatal, Dasai :
...



★ Temps écoulé (tous) : 15-20min.
Bruichladdich se sent bien seulâbre. Le bariaure, revenu sur ses pas, hésite un moment... C'est que les autres ont tous déguerpis. Ailleurs. Enfin ailleurs... Encore faudrait-il pouvoir définir ce "ailleurs". Le Chaoteux sait qu'il est revenu au portail par lequel il a quitté Sigil avec ses compères : les traces toujours visibles dans la poussière en témoignent. Mais maintenant, que faire ? Suivre la direction prise par Firwin et Djaimis ? Ou celle prise par Mehoko, Airi et Zszaufeiin ?

Les toits, non merci. Alors qu'il s'apprête à trotter dans les traces de Djaimis et Firwin, il entend des bruits. Ça crapahute sur les toits ! Sans doute les trois autres ? Histoire d'en avoir le coeur net, après s'être offert une rasade, le bariaure attends de voir venir. Et voit bientôt dépasser du bord des toits le trio de trognes escomptées.

C'est ce moment que choisissent Firwin et Djaimis pour débarquer à leur tour - classieusement en retard, comme il se doit - de la rue dans laquelle ils avaient filé.


★ Vous êtes tous revenus au point d'arrivée - dont les traces dans la poussière n'ont pas changées (ce sont celles que vous avez faites en arrivant, puis en quittant, puis en revenant sur les lieux ; ça piétine beaucoup, par ici).

★ La carte révélée montre ce que vous avez exploré à tous les quatre : ici (les zones qui restent en noir... c'est du rien. Au-dessus, il y a des toits - qui font jonction. Mais aucune porte n'y mène).

Modifié par un utilisateur jeudi 18 avril 2019 17:46:33(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline dasai  
#63 Envoyé le : samedi 27 avril 2019 21:05:44(UTC)
dasai
Rang : Habitué

Inscrit le : 27/04/2016(UTC)
Messages : 274

Zszaufein

19 / 19

Le groupe se met en route et marche quelques instants. Alors que l'elfe noir allait se déclarer vaincu, les environs lui parurent familiers. Il se pencha pour vérifier la présence de traces dans la poussières et vit...
« ...Bruichladdich ! Tu n'imagines pas à quel point cela me fait plaisir de te voir! »
Quelques instants plus tard, le reste de la petite bande apparait
« Et bien... Il semblerait que nous soyons tous arrivés à la même conclusion... Nous sommes littéralement dans un labyrinthe de plans et de portails... »
Il descendit gracieusement pour rejoindre ses compagnons avant de poursuivre avec un sourire optimiste
« Et bien je suppose qu'il ne nous reste plus qu'à déterminer si tous ces plans sont rigoureusement identiques en termes de dimensions et les dites dimensions. Ensuite nous pourrons tenter toutes les combinaisons de passage de portail possible et nous devrions trouver notre cible »
Offline Luciole  
#64 Envoyé le : lundi 29 avril 2019 16:47:50(UTC)
Luciole
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 116

Firwin

26 / 26

CA19 (C14, D15)
Ref 18 / Vig 12 / Vol 13
Panache 5/5
Charmante vie : 3/3


Message secret pour Lematou, Luciole :
...


Les deux silhouettes apparaissent bientôt au bout de la ruelle, rejoignant tranquillement le petit groupe. C'est après tout le propre de tout dandy de savoir se faire attendre s'amuse le drow intérieurement, espérant tout de même qu'ils n'ont pas poiroté trop longtemps. Enfin... si c'est le cas, l'une des deux princesses aux oreilles pointues lui fera probablement savoir qu'elle se gèle...

« Pas attendu trop longtemps ?  »

Lance il d'un ton léger. Un air curieux se fait voir à l’énoncé de Zszaufein...

« De plans ? Labyrinthe oui, mais de plans... ? Pourquoi se serait Elle compliqué la vie ? Tu as senti une résonance magique particulière ou vu un portail? Aucuns pour nous en tout cas. Vu là où nous sommes arrivés, ça ressemble à une répétition de la même place dans toutes les directions. Au vu de ce que tu dit, je suppose que c'était pareil pour vous ... ? Nous somme partis dans un sens et arrivé à l'opposé... Rien en dehors de cette place. Ce qui n'implique pas forcement des plans mais en tout cas les lignes de vue sont coupées car nous sommes montés rapidement sur les toits et à moins que vous n'en soyez descendus immédiatement... nous aurions du nous voir. »

Un soupir...

« Par contre je te trouve bien optimiste si tu espère qu'il n'y a qu'un faible nombre de répétitions... Gardons en mémoire la position de celui ci au cas où et ne traînons pas trop. Aucune direction n'est meilleure que les autres donc prends celle qui t'inspire mon cher cousin. »

C'est qu'il se pelait lui, et que ne pas le laisser paraître était une occupation à part entière.


Offline Lematou  
#65 Envoyé le : mardi 7 mai 2019 15:46:20(UTC)
Lematou
Rang : Habitué

Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214
France


Plus de trois heures à déambuler dans la froidure, c'est long...


Ça fait même presque quatre... Putain de long !....


Surtout lorsqu'on a la sale impression de tourner en rond... en rond... en rond...




Heureusement pour cette aventure, qu'au bout de ces plus de trois heures, il se passe, enfin, quelque chose !



D'un commun accord, les vaillants arpenteurs se sont décidés à explorer le Dédale minutieusement, optant judicieusement - du moins s'en sont-t-ils convaincus - pour la progression dite en spirale.

N'était leur expérience au préalable, ils auraient sans doute pensé qu'ils tournaient en rond, puisque même s'ils avancent, ils reviennent toujours au même endroit. Heureusement pour leur santé mentale, les traces qu'ils laissent dans la poussière, omniprésente, leur rappellent qu'ils n'avancent pas en vain. Du moins, qu'ils avancent réellement. Et puis la lumière ambiante baisse, graduellement, comme dans la Cage. Les loupiotes des cieux, au-dessus de leur caboches, se font de plus en plus rares. C'est qu'on approche de l'Anti-pic.

À chaque nouvelle étape, ils prennent le temps d'ouvrir les portes des guitounes - toujours les mêmes, les guitounes comme les portes - afin d'être bien sûrs qu'il n'y a rien. Et il n'y a rien.

Au bout d'une heure à ouvrir des portes et à tracer un chemin dans la poussière, Zszaufeiin, Bruichladich, Airi et Firwin finissent par être saisis par le froid. Si leur motivation reste inébranlée - on en attend pas moins de héros d'une telle trempe - le corps ne suit plus ; ils grelottent, se sentent engourdis... Heureusement que la marche, ça réchauffe. Mais les doigts gourds, ça rend désagréable le tournage de poignées de lourde...



Une heure plus tard, Djaimis et Mehoko succombent à leur tour à la froidure. Est-ce que ça grogne dans les rangs ?

Vaillants, la goutte au nez, grelottant, nos arpenteurs, hardis, n'en prennent pas pour autant la pause. Même si leurs ventres grognent un peu, le pique-nique, ça sera pour plus tard. C'est que, pour sortir les vers du nez à un Dédale, il faut se montrer ferme et déterminé. Et puis, même si la mesure du temps écoulé n'est pas évidente, nos intrépides héros savent bien qu'ils ont d'autres factions au cul. Et que s'ils se mettent à traîner...



On avait parlé de quelque chose comme trois heures, n'est-ce pas ? Et bien, la troisième heure, elle se déroule comme les deux précédentes, de la première à la dernière minute : les grôles traînent dans la poussières, les minines engourdies ouvrent les portes. La rue poudroie et le ciel clignote... Et sœur Mehoko ne voit rien venir (ni les autres d'ailleurs). Le seul fait notable, c'est que l'Anto-Pic se passe comme à Sigil. Il fait maintenant noir comme dans un four... Heureusement que nos héros jouissent - pour la plupart - de quinquets hors du commun (et qu'ils ont de quoi s'éclairer).



Et finalement, alors qu'approche la fin de la troisème heure...
Quelques minutes avant d'entamer la quatrième...



Message secret pour Anadethio, Dasai, Luciole, Lematou :
...


Une Découverte

Rappels
VISIBILITÉ
• Il fait noir comme dans le cul d'un fiélon (Ténèbres) •
TEMPÉRATURE
• Par la Dame, ça caille aujourd'hui !... (Faut dire, ça caille tous les jours par ici...) •

Passée 1 heure dans le Dédale, le froid attaque (à +2) la Vigueur des Arpenteurs, toutes les heures ; quand le froid prend un personnage, il s’engourdit et subit un malus de -1 sur tous ses jets de D20, à ses Valeurs de sauvegardes et à la CA. Le froid ambiant n'est cependant pas assez rigoureux pour avoir d'effet supplémentaire.

- En cas d'activité physique intense (par exemple, au hasard, un combat), l'engourdissement passe. On teste alors la valeur de Vigueur du personnage. L'attaque du froid prend un malus de -1/round passé le premier (round 1 : 1D20+2 / round 2 : 1D20+1 / round 3 : 1D20+0 / etc.). Une fois la condition perdue, le personnage y reste "immunisé" jusqu'au prochain "créneau" du froid.
- Tout sort ou effet qui permet de se prémunir ou de résister à l'énergie [froid] permet de se protéger de l'engourdissement.
- Faire un feu et se réchauffer autour pendant au moins un quart d'heure permet de faire passer l'effet et d'y être "immunisé" pour 1h
TERRAIN & AMBIANCE
• Les lieux sont tellement silencieux et vides que le moindre bruit se répercute et résonne...
... ce qui confère un malus de -2 aux tests de Discrétion •
MAGIE ALTÉRÉE
• Curieusement, ici, c'est comme dans la Cage... •
• Les sorts de convocation de créatures ou d'animaux sont altérés
Les sorts de divination via l'Astral ou l'Éthéré sont impossiblesLes sorts de voyage planaire (téléportation, etc) via d'autres plans sont impossibles


Ordre de Jeu
Pas d'hostilité en vue.
Enfin, quoique ?...

★ Tous les personnages sont engourdis (voir description ci-dessus)
★ Airi, Djaimis, Firwin, Mehoko et Zszaufeiin sont secoués (voir condition ci-dessus, dans le spoiler)
★ La carte de la situation : lien ci-dessus.
★ Lien vers la Carte d'Exploration.

Modifié par un utilisateur mardi 7 mai 2019 15:53:12(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Lozatal  
#66 Envoyé le : mercredi 8 mai 2019 19:58:04(UTC)
Lozatal
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/10/2017(UTC)
Messages : 66
Localisation : Nancy

Mehoko

22 / 22

CA: 16/13/13 DMD:15
Canalisation: 4/4
Corps d'énergie: 3/3
Sorts niveau 1: 6/6
Flèches: 20/20
Flèches rondes: 20/20
Flèches d'argent: 20/20
Points héroïques: 3/3
Secoué

La pauvre renarde grelote. « Ya... moyen... de se réchauffer dans les environs? Si on continue, on va finir congelé! S'il est encore en vie, il a dût trouver un moyen de ne pas mourir de froids, ça devrait pas être visible de loin ça? » Visiblement, Mehoko ne semble guère apprécié son séjour dans le dédale glacial. Foutu épée, et foutu froid. Pas moyen que je gèle ici! Elle secoue sa tête pour changer ses idées et se réchauffer comme elle peut.

Accompagnant les autres, elle est... interloqué par les réactions de ses compagnons avant de voir a son tour la dame. Elle sait alors que son heure est venu mais... mais non... c'est juste une statue. Elle se laisse tomber sur les fesses, tachant de reprendre son souffle. Tâchant de se relevé, elle guette autour d'elle, mal à l'aise. « On... on est au bon endroit... Mais... j'ai pas... franchement envie... de rester là... » Grelotte-t-elle. La nuit n'aide pas, et avoir son champ de vision rempli par cette statue n'aide pas vraiment a être rassuré.

Modifié par un utilisateur mercredi 8 mai 2019 19:59:22(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Lozatal pour l'utilité de ce message.
Offline Anadethio  
#67 Envoyé le : dimanche 12 mai 2019 22:16:09(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué

Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 545

~ Airi ~

26 / 26

CA 17 (C13,D14)
Ref 18 / Vig 14 / Vol 14
Inductions : 2/4
écharde d'ombre A(1)
Points héroïques : 3/3

C'est avec un franc soulagement que tu retrouve les autres... Que pendant votre trajet de retour vous n'ayez a aucun moment perdu le contact visuel avec les autres ni remarqué la moindre étrangeté (a part l'étrange similitude entre les lieux) joue aussi : vous n'avez pas a faire a un dédale de portails. Mais a un dédale composé de multiples répétitions du même pâté de maison.

L'arrivée des deux derniers achève de te rassurer... Et puisque Fifi demande si gentiment de se faire houspiller... Tu lui adresse un large sourire :

« Si ! T'as pas honte ? C'est qu'on se les pelles ici... »

Puis alors que vous commencez a discuter de votre situation, tu commente :

« Alors... J'suis parfaitement d'accord sur ta conclusion Zszaufein mais... J'pense que c'est pas des portails. D'accord avec Firwin pour le coup : c'était le but de la corde. On était assez éloignés les uns des autres pour qu'on n'ai pas pu passer le portail d'un seul coup. Du coup on aurait forcément vu quelque chose... Ou alors j'y comprend vraiment rien. »

Tu marque une petite pause puis ajoute avec un sourire :

« Ce qui n'est pas a exclure... »

La discussion continue un petit peu pour déterminer de quelle manière vous allez procéder... Pour ta part tu sort de ton sac un carnet de de quoi écrire dessus... Histoire de pouvoir sans peine retrouver votre chemin jusqu'ici si jamais ce point a une particularité quelconque...



Depuis combien de temps marchez-vous ? Et puis bon sang... Il fait quelle température dans ce foutu dédale ? Le pire là dedans c'est que vous n'avez pas franchement la moindre possibilité de vous réchauffer sérieusement : si vous vous arrêtez ça sera seulement pour recommencer... Alors plutôt que de pester contre le froid tu décide de te concentrer sur l'étrange sensation qu'il fait naître dans ton corps... Pas que ça soit a proprement parler agréable mais... Oui... C'est... inhabituel. Délicieusement.

Une petite routine s'était installée et tu commençais doucement a envisager de proposer une petite pose pour éviter de sombrer dans la folie... Vous en étiez a combien de fois la même chose ? La même foutue placette ? Un regard a ton carnet te révèle l'abominable réalité... Soixante-dix-sept... Et toujours aucune foutue nouveauté... A part que l'anti-pic pointe ici aussi le bout de son nez... Et, peut-être que le froid ne semble pas gagner plus de terrain...

Et... Enfin quelque chose de neuf. Tu pousse une bordée de juron lorsque vous tombez sur... Elle ?!? Il faut quelques instants pour réaliser que ce n'est qu'une statue... Une foutue statue géante. Qui peut bien... La question trouve sa réponse avant même que tu ai fini de la formuler dans ta tête... Il n'y a que deux volontés qui aient pu modeler ces lieux... La Sienne et celle de son prisonnier.

Ta voix est mal assurée... Tu n'apprécie pas du tout de te trouver en présence de quelque chose qui serait typiquement du genre a la mettre en rogne...

« Mouais... Moi non plus j'aime pas ça... Mais hors de question de faire demis-tour : c'est la première fois qu'on vois du neuf. »

Tu essaie de te concentrer pour évaluer la magie présente mais impossible de te concentrer... Tu te tourne vers les autres :

« Elle est magique ? Ou c'est juste Son influence qui... Bon. En tout cas essayons d'explorer ce pâté là... »

Tu assure ta prise sur ton arme et scrute les environs a la recherche de traces de pas ou quoi que ce soit d'autre qui puisse vous aider a mieux comprendre ce qui se passe... Pourvu que vous ne trouviez rien pour justifier de rester plus longtemps dans Son ombre...
thanks 1 utilisateur a remercié Anadethio pour l'utilité de ce message.
Offline dasai  
#68 Envoyé le : lundi 13 mai 2019 17:34:19(UTC)
dasai
Rang : Habitué

Inscrit le : 27/04/2016(UTC)
Messages : 274

Zszaufein

19 / 19

Après un court mais fructueux débat, la méthodologie est mise en place et vous vous mettez en route. Zszaufeiin aurait préféré expérimenter un peu et découvrir les tenants et aboutissants de ce dédale, mais quelque chose dans l'attitude des autres lui disait qu'il ne fallait mieux pas insister... Peut être le froid les rendaient-ils impatients. L'elfe noir était d'avis que les autres idiots qui se pointeraient ici auraient encore plus de mal qu'eux à s'en sortir et qu'ils pouvait les ignorer pour le moment...
La même scène encore et encore... Il y avait quoi devenir fou. Mais l'ensorceleur avait depuis longtemps appris à ignorer l'ennuie et les désagréments, il était passé par bien pire après tout. Une partie de son cerveau tournait en continue, essayant de trouver le moindre indice sur le fonctionnement de cet endroit, pendant que l'autre observait méthodiquement, à la recherche du moindre changement... Zszaufeiin avait largement perdu le compte du temps passé quand soudain...
« ...Par tous les...Une statue? »
Il lui avait fallu une demi seconde pour réaliser ce qui se tenait devant lui. Il ne s'adresse à personne en particulier alors qu'il reprend
« Je pensais qu'elle l'interdisait? Se désintéresserait-elle de ce qui se passe dans ses dédales? Ou estime-t-elle que toute personne enfermé ici n'en sortira jamais et qu'il ne sert guère de s'en inquiéter? »
Tout en parlant, le drow s'était approché de la statue et l'observait avec attention. Il avança sa main sans vraiment oser la toucher
  • perception : 1d20+11 donne [3] + 11 = 14
  • mysteres : 1d20+7 donne [17] + 7 = 24
  • art de la magie : 1d20+8 donne [12] + 8 = 20

Modifié par un utilisateur lundi 13 mai 2019 17:37:29(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié dasai pour l'utilité de ce message.
Offline Luciole  
#69 Envoyé le : lundi 13 mai 2019 20:54:19(UTC)
Luciole
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 116

Firwin

26 / 26

CA19 (C14, D15)
Ref 18 / Vig 12 / Vol 13
Panache 5/5
Charmante vie : 2/3


Aller tout droit, tourner en boucle... aucune des deux solutions n'est particulièrement meilleure de son point de vue, aussi Firwin se contente il de hausser les épaules, annonçant qu'il se rangeait au choix de son congénère. La seule chose qui lui importe vraiment, comme il l'annonce, c'est de ne pas traîner. Autant avancer et ne pas perdre de temps à tout fouiller en détail. Sinon ils ne s'en sortiront pas. Ouvrir les portes c'était une chose mais à moins qu'ils n'aient une raison d'approfondir autant ne pas aller examiner en détail chaque pièce.

Heureusement, songe t'il, quelques pâtés plus loin alors que la répétition commence déjà à l'ennuyer. Un simple détour lorsqu'ils passent dans leur cinquième quartier pour grimper rapidement sur un toit et aller vérifier un détail. Et il revient, satisfait. Au moins les quartiers semblent ils bien installés d'une façon cohérentes. Ce qui n’était pas gagné d'avance. Et heureusement également qu'en passant par l’intérieur ils parviennent à éviter d'avoir à faire grimper Bruich sur les toits.


C'est long. Non qu'il ne se soit pas attendu à cela mais il ne s'était pas non plus attendu à cette température. Il fait froid et son écharpe la plus chaude s'étant fait la malle la veille toute de vermeil tachée, il se gèle. Ah il rigolerait bien l'Astrack s'il le voyait. Tsss... Un instant le drow regretterait presque la proposition déclinée mais un regard sur les deux silhouettes d'Airi et de Zszaufein le ramène à la froide réalité.

Chaque seconde de froidure se payera plus tard se console le bretteur... et en attendant, il est hors de question qu'il sorte les doigts de sa cape. Sauf priorité absolue. Non sérieusement, même une tête de bois serait une bonne surprise, au moins il aurait une bonne occasion pour se rechauf-

L'Ombre qui tombe sur eux le fait se figer instantanément, tandis qu'il sent son cœur se lancer dans une folle course. Elle !?! Pourquoi ? Comment ?! Non ! Un instant pour réaliser qu'il ne s'agit que d'une statue et non d'Elle. Pour recommencer à respirer et éloigner avec réticence les doigts de la garde d'incəlik. Bon sang qui est le malade qui- Avec réticence, Firwin répondit. A mi-voix. Parce que décidément, il ne pouvait pas se résoudre à parler plus fort, pas s'il voulait conserver une voix calme. Pas dans Son ombre.

« Elle ne l'interdit pas. Mais tous ceux qui ont tenté de La vénérer ont mal finis. Sans exceptions. Écorchés généralement... Alors, ça décourage pas mal.  »

Et il avait l'impression que sa voix résonnaient beaucoup trop à son gout. Putraille ! Ce n'était qu'une statue ! Pas Elle ! Il esquissa tout de même un léger signe... l'habitude...

« Mais oui, si ça c'est pas un signe, je ne sait pas ce que c'est... 'Tends...  »
Il n'est pas bien compliqué de faire appel à son sang et la magie qui y coule baigne bientôt sa vision...

« Elle brille de milles feux Princesse... mais je suis bien incapable de dire ce qui peut provoquer ça...  »

Et si.. Relâchant son pouvoir Firwin s'approcha.

« C'est un de ses opposants qu'Elle a enfermé ici. Et c'est pas son genre à Elle de faire ça. Donc c'est lui... Ce qu'il faut savoir c'est pourquoi et ce que ça représente pour lui... »

Ils recherchaient une épée pas vrai..? Et s'il l'avait caché, ou rangé.... est qu'il aurait pu...? Et si ce n'était pas l'aura d'une épée à l'intérieur qu'est ce c'était ?

Repoussant au fond de lui la petite voix qui lui hurlait de reculer vite, et indifférents à ceux qui auraient pu vouloir s'éloigner le duelliste s'approcha... Il allait falloir examiner ça de près. Même si tout en lui, lui hurlait de se tirer dans l'autre sens.

Modifié par un utilisateur lundi 13 mai 2019 20:55:15(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Luciole pour l'utilité de ce message.
Offline Oolie  
#70 Envoyé le : dimanche 19 mai 2019 16:27:25(UTC)
Oolie
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/06/2016(UTC)
Messages : 93
France

Bruichladdich
CA 16
Agacé
Ki : 1

32 / 32


Bruichladdich fut content de retrouver si facilement ces compagnons dans ce dédales, mais il resta pour le moins renfermer sur lui-même, peu bavard ou avenant, se contentant principalement de petit grognements en signe de réponses quand on lui adressait la parole.
Il n'aimait pas l'endroit, ça puait trop la magie tout ça, alors que lui et la magie ça faisait trois...

Mais surtout, il n'avait aucune idée de comment faire pour remplir sa mission
Faudrait que je sois discret, mais ça veut dire m'écarter quelques instant de mes compagnons, mais ce serait risqué vu les lieux et j'aimerais éviter de devoir graver mon nom dans le marbre car je me serais perdu.
Pis bon, faut aussi dire, avec ces conneries de magie, on serait capable de retomber sur une de mes épées, ce serait con que je me piège moi-même...
Tant pis, je les déposerais une fois l'autre en ma possession, ce sera plus sur

-------------------------------------------------------------------------


Alors qu'il commençait à perdre patience et que ses membres s'engourdissaient de plus en plus, lui faisant réfléchir à comment il ouvrirait sa prochaine bibe s'il n'a plus de force dans les doigts, le groupe tomba sur une gigantesque statue.

Bruichladich ne comprit pas vraiment pourquoi ses compagnons sembla se figer quelques secondes, mais lui était plutôt ravie de voir enfin quelques choses de nouveau.
Il avança avec Z et alors qu'il s’apprêtait à tripoter la statue, il stoppa sa main à quelques centimètres de celle-ci en voyant Z n'osant pas le faire Mmh, pas bête, trop de magie par ici, évitons de toucher n'importe quoi on ne sait pas ce qui pourrait se produire

Bruichladdich se tourna alors vers compagnons, avec une mine voulant dire "et maitenant?" ou peut-être bien "je me les cailles, on accélère?"

Modifié par un utilisateur dimanche 19 mai 2019 16:27:58(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Oolie pour l'utilité de ce message.
Offline Lematou  
#71 Envoyé le : mardi 21 mai 2019 13:06:36(UTC)
Lematou
Rang : Habitué

Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214
France

L'instant de flottement indécis qui suit le choc de la découverte d'une statue de Notre Dame des Douleurs ne dure pas bien longtemps.


Même si sa présence, son regard sibyllin - emprunt de dédain ? - procure un malaise persistant à la plupart de nos arpenteurs (Bruichladdich, l'inconscient, faisant figure d'exception), il faut plus qu'une effigie, soit-elle gigantesque, pour tout à fait transir dans la stupeur nos vaillants héros.

Tous (sans exception cette fois) remarquent que les marbres ornés de métaux, dans lesquels sont réalisés la statue, sont couverts de... cicatrices ou de plaies ?

Le pied de la statue se révèle défiguré - sacrilège ? - grosso-modo à hauteur de bige. Peut-être d'un bige sautant (ou très grand), pour les plus hautes taillades. Passé ces hauteurs, l’œuvre est immaculée.
Les reliquats de ces taillades sauvages - petits tas de gravier et poussières de marbre, écrasés pour certains, comme si on les avait piétiné, et ce sans pour autant qu'on puisse y voir une empreinte - gisent tout autour.

Dans la poussière alentour, aucune trace. Si ce n'est, bien sûr, celles de nos intrépides arpenteurs, foulant l'endroit sans doute pour la première fois. Peut-être est-ce le moment de planter un étendard revendiquant la découverte ?

Mais tous dans le groupe ne s'arrêtent pas à cet examen du bout des yeux. Plus courageux, ou peut-être moins respectueux, les deux noirauds, après avoir tenté de lire avec plus ou moins de succès - grâce à un enchantement mineur de leur cru - l'aura de cette formidable masse de marbres et d'airain, prennent le temps malgré le froid d'observer minutieusement l'immense qui leur fait face, qui escaladant un toit, qui en faisant le tour complet. Ayant donc observé consciencieusement ce qui se trouve à portée de leur quinquets aiguisés, les voilà qui réalisent que...

Message secret pour Luciole, Dasai, Lematou :
...

Modifié par un utilisateur mardi 21 mai 2019 13:09:53(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Luciole  
#72 Envoyé le : vendredi 24 mai 2019 22:27:50(UTC)
Luciole
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 116

Firwin

26 / 26

CA19 (C14, D15)
Ref 18 / Vig 12 / Vol 13
Panache 5/5
Charmante vie : 2/3



Respirer lentement. C'est la clé. Contrôle ta respiration et tu contrôle ta peur, lui aurait dit Vak'klir. Accepte ta peur et tu la dominera pour être de nouveau uni. Inspirer et forcer son regard à se fixer sur cette statue de marbre au regard impassible dont malgré l'absente totale de mouvement il pourrait jurer qu'il La sent l'observer. Bon sang ! Il déteste ça.

Son aura magique est indéniable même s'il est incapable de l'identifier. Faudra rattraper ça mon cher, marmonne il pour lui même. Il est des standards auquel il serait humiliant de déroger. Mais il n'y a pas que cette aura. Elle est tailladée. Abîmée. Comme si on s'était acharnée sur elle.

Elle n'est pas là pour eux, mais pour lui... Ils sont deux à s'être avancés, à observer minutieusement. Probablement pour rien, si ce n'est pour jouer encore avec leurs nerfs à vifs en la présence de la statue. Firwin n'a pas besoin de toucher la pierre pour reconnaître les marques. C'est une lame qui a fait ça. L'épée. Il s'est acharné sur la statue, encore et encore.

Il inspecte, recherche et sent plus qu'il ne voit un changement. D'un regard le drow consulte son congénère. Il n'a pas revé. Ils l'ont bien vu tout les deux... !?! D'un commun accord muet, ils se replongent dans l'étude d'une des rainures. Celle là, ils vont être deux à la surveiller. De près. Deux noireaux plantés devant un morceau de cailloux et qui le fixent l'air concentré. Un bon moment. Heureusement qu'il finissent par hocher la tête, ils n'auraient pas eut l'air piteux autrement..

Une rapide évaluation et, se retournant vers les autres Firwin annonce

« J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne... Vartis était encore vivant et toujours en possession de Lumière il y a au plus quelques semaines... donc autant dire qu'il l'est toujours. Il traînait dans le coin. Et visiblement il a encore pas mal de poigne. La mauvaise, c'est que vu qu'il s'est acharné sur Sa statue... je doute qu'il accepte gentiment de nous remettre l'épée.  »

Désignant d'un signe de tête l'effigie, il précise.

« La statue se... répare toute seule. Même si c'est extrêmement lent. Elle s'est faite marteler, violemment et à répétition. Ce qui colle plutôt bien avec le caractère qu'on nous a décrit. »
thanks 1 utilisateur a remercié Luciole pour l'utilité de ce message.
Offline dasai  
#73 Envoyé le : dimanche 26 mai 2019 21:05:43(UTC)
dasai
Rang : Habitué

Inscrit le : 27/04/2016(UTC)
Messages : 274

Zszaufein

19 / 19

Il n'y avait pas grand chose à ajouter aux propos de son congénère...
« Au moins nous sommes sur la bonne voie... »
Il prit une longue inspiration et se résigna à abandonner la statue, une partie de son esprit craignant tout de même que la foudre ne le frappe s'il lui tournait le dos
« Je suppose qu'il ne nous reste plus qu'à avancer, quelque chose me dit que nous n'allons pas tarder à trouver notre homme... »
thanks 1 utilisateur a remercié dasai pour l'utilité de ce message.
Offline Anadethio  
#74 Envoyé le : lundi 27 mai 2019 09:23:13(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué

Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 545

~ Airi ~

26 / 26

CA 17 (C13,D14)
Ref 18 / Vig 14 / Vol 14
Inductions : 2/4
écharde d'ombre A(1)
Points héroïques : 3/3

L'attente est pour le moins désagréable. Tu fais des rondes autour de l'endroit pour essayer de surveiller les différents accès pendant que les autres essaient de mieux comprendre ce dont il retourne... C'est long. Il fait froid et surtout... Surtout tu n'aime pas être surplombée par Elle... C'est... Non. Mieux vaut ne pas trop y penser.

Finalement, assez rapidement, Firwin indique qu'il a remarqué quelque chose d'étrange...

« Ca veux probablement dire que c'est Elle qui a mis ça là... Il imagine probablement que c'est la clef. »

La proposition de Zszaufein de continuer te laisse hésitante... Ras le bol de marcher...

« Prenons le temps d'explorer cette répétition en entier... On trouvera peut-être des traces... Et sinon... On devrait peut-être faire une pause. Des couvertures, un repas. Histoire de se réchauffer et de se reposer un peu... J'proposerais de s'installer a un endroit d'ou on un guetteur pourra la surveiller mais sans qu'on soit trop visible... »
thanks 1 utilisateur a remercié Anadethio pour l'utilité de ce message.
Offline Oolie  
#75 Envoyé le : mercredi 29 mai 2019 18:56:13(UTC)
Oolie
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/06/2016(UTC)
Messages : 93
France

Bruichladdich
CA 16
...
Ki : 1

32 / 32


Bruichladdich ne comprenait pas vraiment ses compagnons avaient réussi à déterminer autant de choses en ces lieux alors que rien n'a semblé le frapper...

En tout cas, si quelqu'un s'est acharner sur la statue si impunément, il n'y avait pas de risque de la toucher et Bruichladdich ne se priva pas de s'avachir contre elle le temps que ses compagnons finissent leurs déductions.

« Je vais regarder s'il reste des traces par ici, ou si c'est comme auparavant et que rien ne résiste à la magie »

Bruichladdich ne perdit pas de temps et fit le tour de la statue minutieusement ainsi que les alentours proches restant dans la vision de la statue.

  • Survie : 1d20+10 donne [17] + 10 = 27
thanks 1 utilisateur a remercié Oolie pour l'utilité de ce message.
Offline Lozatal  
#76 Envoyé le : jeudi 30 mai 2019 14:16:04(UTC)
Lozatal
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/10/2017(UTC)
Messages : 66
Localisation : Nancy

Mehoko

22 / 22

CA: 16/13/13 DMD:15
Canalisation: 4/4
Corps d'énergie: 3/3
Sorts niveau 1: 6/6
Flèches: 20/20
Flèches rondes: 20/20
Flèches d'argent: 20/20
Points héroïques: 3/3
Secoué

Mehoko reste coi. Les déduction file et les détails foisonnent. Autant de chose qu'elle n'avait même compris ou remarqué. C'est complètement fou. Une statue d'Elle ici, et potentiellement mis par Elle même, c'est une première de ce que je comprends. Au moins, je pense que nous avons trouver notre sortie, vu que c'est la seule chose différente à des répétitions à la ronde. Et s'il est encore dans le coin... Soit il est immortel, soit le temps à une toute autre valeur ici.

« S'il est encore en vie, soit il est immortel, soit le temps est biaisé, et je pencherais pour la seconde option. Si c'est le cas, qui sait depuis combien de temps il pense avoir été enfermé ici. »


Elle s'avance vers un bâtiment, arc bandé, et y pénètre, sur ses gardes. « Nous pourrions nous installer ici le temps de nous reposer. En fermant les portes, on devrait pouvoir garder la chaleur. » Fait-elle juste avant d'entrer.
thanks 1 utilisateur a remercié Lozatal pour l'utilité de ce message.
Offline Lematou  
#77 Envoyé le : mardi 4 juin 2019 14:01:51(UTC)
Lematou
Rang : Habitué

Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214
France

Est-ce le jeu de lumière sur son visage altier ? Une savante illusion d'optique ? En tout cas, la Dame, affichant une expression immuablement goguenarde, semble bien toiser nos arpenteurs qui restent là un moment, à son pied, à se perdre en conjectures.

Bruichladdich, le premier sans doute à en avoir marre de la parlote, se met en tête de faire un rapide tour du propriétaire.

Choux blanc : aucune trace, si ce n'est celles de nos héros.
Alors, si, comme certains de nos arpenteurs le pensent, le fameux Timlin ère encore dans le secteur - ce qui lui ferait un sacré coup d'vieux, faut avouer - ou bien il vole, ou bien c'est un fantôme. Ou peut-être même les deux ?


Message secret pour Oolie, Lematou :
...




Quand même un peu las - faut l'avouer, nos vaillants héros se décident à poser leurs pénates dans le coin.

Bientôt, un feu vif ronfle dans la cheminée de la guitoune abandonnée sur laquelle ils ont jeté leur dévolu. Les portes et autres lattes de parquet qu'ils ont dégottés alentours flambent carrément bien ; le bois du coin doit être très sec. Et il y en a largement assez pour toute la durée de la pause syndicale de huit coups de cloches (à laquelle il faudra bien rajouter deux coups de cloches afin que chacun ait son lot de dorme).

Les arpenteurs, ragaillardis par la chaleur du foyer, se détendent enfin et ne tardent pas à avoir les mirettes qui piquent. Le malaise suscité par Sa statue n'est plus qu'un lointain souvenir (du moins, tant qu'ils ne l'ont plus sous les yeux, ça va).

Étrangement, malgré la fatigue et toutes ces émotions, personne n'a faim, ni soif.

Un tour de garde est vite organisé. Les veilleurs montent sur un toit - c'est toujours aussi facile ; du moins tant que ce n'est pas Bruichladdich qui s'y colle. Lui, quand ce sera son tour, veillera sur le plancher des vaches. Qui prend le premier tour, qui le second et qui le troisième ne sera pas relaté dans cette histoire. Tout simplement parce que la veillée se passe sans embrouilles - ce qui n'est pas très croustillant, faut avouer.



C'est aux environs du Pic et des brouettes (12h15 ; je pense qu'il faut bien un quart d'heure aux ceusses qui se sont tapé le dernier tour de dorme pour se préparer), que reposés, réchauffés, propres et rasés de frais (du moins, c'est ce qu'on suppose de héros dignes de ce nom), nos talentueux arpenteurs reprennent leur fastidieuse exploration, on l'espère, le cœur vaillant ! Car il est dit qu'alors, rien n'est impossible. Du moins c'est ce que baratine certains ordres de chevaliers bledards et obscurs...

Et c'est reparti donc.

S'enfonçant dans le Dédale, nos héros découvrent à nouveau le croisement de rue devant le Balor Rugissant.
Et à nouveau...
Et à nouveau...
Et à nouveau...

Virage vers le "nord". Et à nouveau... le croisement de rue devant le Balor Rugissant ! Au moins, on ne risque pas de se sentir dépaysé par ici.
Et à nouveau...
Et à nouveau...
Et à... Ah !?




C'est aux environs du Pic et des brouettes (12h35) que les arpenteurs tombent, enfin, sur du nouveau !

Y a des traces dans la poussière ! Et pas qu'un peu ! C'est un cortège qui est passé par là, parole ! La zone a été piétinée dans tous les sens, les portes des guitounes sont ouvertes - ou entrouvertes ; en tout cas, elles ont été manipulées.

✶ Panner quelque chose à l'ensemble des traces - the big picture (Survie DD15 - possible de choisir 10 mais y a de du rab sur un joli jet) :


✶ Repérer le genre de certains des matois qui sont passé par ici (Nature DD15) :


✶ Repérer le genre de certains des matois qui sont passé par là (Local DD15) :


✶ Votre troupe croise ces traces en Q12 (carte)

Modifié par un utilisateur lundi 10 juin 2019 16:54:09(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Lematou pour l'utilité de ce message.
Offline Luciole  
#78 Envoyé le : vendredi 7 juin 2019 09:52:16(UTC)
Luciole
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 116

Firwin

26 / 26

CA19 (C14, D15)
Ref 18 / Vig 12 / Vol 13
Panache 5/5
Charmante vie : 2/3



Le drows se raidit imperceptiblement lorsque Bruich fini par s'approcher et s'affaler contre la statue. Putraille ! Ce n'est pas parce qu'ils ne sont plus à Sigil qu'ils peuvent se permettre ce genre de provocation - ils sont dans un de Ses dédales. C'est qu'Elle a plutôt tendance à réagir par l'Ecorchage au mieux... Tant pis pour le bariaure, il assumera la continuité ou non de son pelage.

« Oui. Et je doute qu'Elle l'ai mis pour rien. Ce n'est pas non plus Son genre de... faire quelque chose pour narguer.  »

Il y a quelque chose à faire avec elle. Avec cette représentation symbolique. Mais tant qu'ils n'auront pas Lumière toutes les hypothèses ne resteront que des hypothèses... Enfin... s'écartant de la statue, Firwin acquiesce aux paroles de la sensat.

« Plus que le temps biaisé, je pense que c'est l'effet du temps qui l'est. Regardez le ciel, si c'est bien Sigil qu'on perçoit, on se rends compte du temps qui passe. On ne le ressent juste pas... Tout comme...je ne sait pas pour vous, mais je n'ai pas faim. Ni soif. Et pourtant au vu des heures passées... Le temps passe mais n'a pas d'effets sur nous. A part la fatigue. »

Rejoindre l'un des bâtiments et s'y installer n'est pas bien compliqué et bientôt une bonne brassée les réchauffe... Sans Sa représentation sous les yeux, il sent ses muscles se détendre et la tension baisser d'un cran.
Il faudra bien sur poser une veille pour assurer leur sécurité. Que ce soit vis à vis de Vartus ou des factionnaires qui vont les suivre. Mais il sera facile de s'organiser...



Ils sont repartis. Pas franchement au petit matin, mais est ce que l'heure a vraiment une importance ici ? On peut en douter. En tout cas, rien ne s'est passé. Et ils peuvent donc reprendre leur petite exploration. Dedale, morne quartier... S'ils sortent - Non. Quand ils sortiront, il ne veut plus entendre parler ou recroiser ce foutu Balor pendant quelques décennies minimum !

Encore et toujours la même chose jusqu'à.... Le bretteur se remobilise immédiatement. Une troupe est passée. Et à fouillé les lieu. Nombreuse.

Il est bien impossible de savoir combien ils étaient -en tout cas pour lui- mais par contre... ces traces là sont signées.

« Des hommes en armure lourde. Pas là pour rigoler ou négocier mais bien pour frapper. » Il coup d’œil rapide aux autres, pas badin pour le coup. « On s'en doutait mais ça confirme. Soit des têtes de bois, soit des fatalistes. »
thanks 1 utilisateur a remercié Luciole pour l'utilité de ce message.
Offline dasai  
#79 Envoyé le : vendredi 7 juin 2019 14:41:50(UTC)
dasai
Rang : Habitué

Inscrit le : 27/04/2016(UTC)
Messages : 274

Zszaufein

19 / 19

Même si l'elfe noir aurait préféré continuer les recherches, un peu de repos était le bienvenue. Il profitait de l’accalmie pour méditer sur leur situation. L’endroit était fascinant et il aurait adoré en apprendre plus mais pour le moment il ne pouvait qu’observer…

Revigoré, Zszaufeiin reprit la route avec entrain. La même rengaine se reproduit encore et encore. Jusqu’à ce que…
Des traces… lourdes et nombreuses… Les têtes de bois ?
Son compatriote fait écho à ses pensées
« Ils sont passés ici avant nous, il n’ont forcément pas suivi le même chemin que nous et celui qu’ils ont emprunté n’a pas croisé la route de notre cible… Quelqu’un parvient à identifier d’où ils viennent, où ils vont et où tout cela se situe par rapport à notre point de départ ? »
thanks 1 utilisateur a remercié dasai pour l'utilité de ce message.
Offline Anadethio  
#80 Envoyé le : lundi 10 juin 2019 18:54:32(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué

Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 545

~ Airi ~

26 / 26

CA 17 (C13,D14)
Ref 18 / Vig 14 / Vol 14
Inductions : 2/4
écharde d'ombre A(1)
Points héroïques : 3/3

La pause vous a permis de vous réchauffer a défaut d'apprendre quoi que ce soit... Et surtout elle a achever de confirmer ce dont certains se doutaient déjà : ici pas de faim, pas de soif... Et probablement pas de vieillesse pour venir à bout d'un humain bloqué ici depuis des siècles... Restait a réfléchir aux implications que ça pourrait avoir au moment de remettre le nez dehors... Mais plus tard.

Vous aviez donc repris votre exploration... Et vous aviez finalement trouvé une nouvelle irrégularité. Des traces... Probablement les suivants. Et vu le genre de traces les têtes de bois ou quelque chose du même goût. Lorsque Zszaufein demande ou se situe votre point de départ tu jette un œil a la carte puis indique de la main...

« Le point de départ est a cinq boucles dans cette direction... Mais je suis bien incapable de dire par ou ils sont venus... On peut supposer qu'ils en viennent. Reste a savoir si c'était direct ou pas mais dans tous les cas il y a fort a parier qu'ils avancent a l'aveuglette comme nous.

On peut les suivre ou continuer mais dans tous les cas on a intérêt a choisir vite... Et a garder l'oreille ouverte. Ils doivent s'entendre d'assez loin.

Moi je préférerais opter pour continuer... Ou alors on retourne vers la statue et on explore ses environs. C'est la seule chose qui ai changé dans ces maudites boucles. »


  • Survie si jamais : 1d20-1 donne [4] - 1 = 3

Modifié par un utilisateur lundi 10 juin 2019 18:57:32(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Anadethio pour l'utilité de ce message.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
5 Pages«<2345>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET