Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Lozatal  
#1 Envoyé le : vendredi 12 juillet 2019 11:37:02(UTC)
Lozatal
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/10/2017(UTC)
Messages : 66
Localisation : Nancy

La cité de Tamran



Jhielil Graywood

20 / 20

CA: 16/12/14 DMD: 15

Une fois en ville, Jhielil fait preuve de patience. Il est clair qu'elle trépigne d'impatience de rejoindre son oncle et de se libérer du collier. Mais au vu de l'heure, les discussions cherchant une auberge font aussi sens et puis, il y a une certaine forme de sécurité à Tamran qu'il n'y a pas sur la route.

Quand le groupe reformé décide d'aller directement chez son oncle, elle les remercie chaleureusement et leur donne l'adresse. « Par contre, je ne connais pas la ville. A part vous dire qu'il habite dans la loge des Forestiers, où se trouve aussi le maréchal forestier Weslen Gavirk. Mais en demandant notre chemin, on ne devrais pas avoir trop de mal. » Et joignant le geste à la parole, la jeune femme aborde un passant pour demander son chemin.

« Alors, en fait, c'est très simple, c'est dans cette direction. » Elle pointe un endroit et enjoint le groupe à lui emboîter le pas.[/dit]

Il ne faut pas longtemps pour arriver jusqu'au bâtiment principale de la ville. Il ne paie pas de mine, on pourra aisément le confondre avec une grande auberge, si ce n'est qu'il n'y a pas de panneau, mais le blason de la ville gravé dans le bois de la double porte d'entrée.

L'intérieur est sombre, efficace. Pas de meuble superflu. La grande pièce d'entrée sert à la fois de salle de réception et de hall desservant toute les pièces, avec un unique escalier droit, au fond de la pièce, pour accéder à l'étage. Jhielil fait une pause, arpentant un peu le hall pour trouver le bureau de son oncle et fini par trouver. « C'est là ! Il y a de la lumière, il doit être encore éveillé. Enfin! »

Et sans attendre, elle toque puis entre. Les héros lui emboîte le pas et pénètrent à leurs tour la pièce. Un homme âgé, avec une barbe digne des plus grands magiciens, tout en blanc, est assis derrière un épais bureau. Habillé sobrement, comme le serait n'importe quel villageois, il était en train de lire quand sa nièce est entrée.

Koutvauk Graywood

45 / 45

CA: 15/11/14 DMD: 17

« Bien le bonjour voyageurs. Je peux vous renseigner? » Son ton est lent, grave, lourd de sens alors qu'il ne dit rien de particulier. Il observe tour à tour les héros et sa nièce qu'il ne semble pas reconnaître.

« Mon oncle, c'est moi Jhielil ! »

« Ha! Enfin te voilà! Je ne te reconnaissais pas, tu as tellement grandi. La dernière fois que je t'ai vu tu ne dépassait pas mon genou, haha ! Alors, ton père et ta mère ne sont pas là, j'aimerais leurs souhaiter la bienvenue aussi. »

« Mon oncle... Ils... Ils sont mort, ces personnes qui m'accompagnent m'ont sauvé la vie et m'ont escorté jusqu'ici. Cette forêt est vraiment dangereuse! Une nymphe voulait tuer tout le monde, et puis, il y avait des diables partout ! » Triste, effrayé, Jhielil est sur le point de craquer.

L'oncle la regarde, l'air triste et compatissant, se lève, fait le tour de son bureau afin de poser une main pleine de tendresse sur l'épaule de sa nièce. Elle le saisit alors et pleure, laissant enfin s'échapper toute la tristesse et le traumatisme qu'elle a subi. « Il y a un dortoir pour les gardes forestiers à l'étage, pourquoi n'iriez-vous pas dormir là. Demain, nous auront tout le temps de parler. » Il tient sa nièce dans ses bras, et la laisse déverser toute ses larmes.



Le lendemain, alors que la nuit a été particulièrement reposante, le groupe se réveille dans des lits confortables et moelleux. Passé le temps de préparation du matin et le petit-déjeuner, qui se fait dans une pièce attenante comme l'avais expliqué l'un des gardes qui dormait avec les héros, tout le monde se retrouve dans le bureau du mage, sauf Jhielil, qui est absente.

« Ma nièce est à mon manoir, elle s'y repose. Cela fait des années qu'elle n'a pas eu l'occasion d'être tranquille, sans inquiétude. J'ai aussi renforcé les protections magiques autour, vu que... Vous avez affronté des diables, je préfère être encore plus prudent. Je tiens déjà à vous remercier pour vos actes envers ma famille et aussi pour la tranquillité que vous avez apporté. Ma nièce m'a déjà tout raconté. Je ne sais pas si vous l'accepterez, mais j'ai ici une juste récompense pour vous. »

Debout, face a vous et devant son bureau, Koutvauk se retourne pour désigner un coffre fermé. Il va le chercher et l'ouvre devant vous. « Vous en avez pour près de 5000 pièces d'or de bijoux et de pierres précieuses. Je sais, c'est peu, mais c'est le maximum que je puis vous offrir. » Il referme ensuite le coffret et vous le tends. Si personne ne le prends, il le repose simplement sur le bureau.


Level up !!

Modifié par un utilisateur dimanche 14 juillet 2019 11:20:55(UTC)  | Raison: Non indiquée

Annonce
Offline Mornelune  
#2 Envoyé le : vendredi 12 juillet 2019 18:54:41(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 3,581
France, Metropolitan

Asphodèle
Rage:19/19
Agité

73 / 73

Asphodèle c'était couché tôt la veille, la journée avait été longue et après avoir mangé comme un ogre un jour léger il était parti se pieuter en souhaitant la bonne nuit au femme qui l'accompagnait.
Couché tôt ça voulait aussi dire levé tôt, même si il avait bien dormi et que les lits était bien mieux que ce qu'il avait l'habitude il n'était pas du genre a paresser sans but, sitôt réveillé il se leva.
Il prépara ses sorts, pas que ça lui prennent très longtemps mais fallait le faire parcequ'il arrivait vite à court.
Quand il eut fini tout le monde dormait encore, sauf les gardes en faction, il s'occupa a repriser ses vêtement qui avait souffert du voyage (et des coups un peu...) et à entretenir ses armes et armures. Au petit jour il alla se décrasser au mieux dans avec les commodités mises à leurs dispositions. Puis il se rendit au petit déjeuner où il fit encore un malheur dans les plats locaux.

La réunion avec l'oncle de Jhielil débuta tranquillement, le tiefflin souriant répondit avec son ton chaleureux habituel « Je suis pas du genre à refuser les récompenses. Vous pensez que vous pourriez faire rappeler à la vie vos parents? Faudra aussi qu'on trouve un marchand qu'a un plafond d'achat très très élevé, vous en connaissez un d'confiance en ville, ou vous ou d'un d'vos associé, autant qu'vous profitiez aussi d'not'réussite actuelle. »
Offline Trajan  
#3 Envoyé le : vendredi 12 juillet 2019 19:45:27(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau

Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Takkoua

51 / 51

CA: 21/11/20
Tueur : 5/5
Jugement : 2/2

Gidéon

30 / 30

CA: 17/12/14
Intimidation: +8

Takkoua marche précautionneusement sur les plateformes de bois, son lourd harnois de peau de dragon faisant grincer les planches, pendant que Gidéon serpente en surface de l'eau saumâtre, ses écailles dorées reflétant la lumières des torches.

Takkoua eut du mal à dormir, préoccupée par le destin de la famille Graywood maintenant qu'elle était réunie, cette histoire de collier, et le départ de ses amis kitsune. Aussi se releva-t-elle, sans enfiler son armure, pour faire un petit tour de la ville, espérant que la marche lui clarifie l'esprit. Elle en profita pour repérer les lieux intéressants pour le lendemain. Au bout d'une heure, elle estima qu'elle eut assez marché, et retourna se coucher, sans faire trop de bruit.



Le lendemain matin, Takkoua se leve à peu près en même temps que ses amis, demande l'assistance du garde pour l'aider à enfiler et ajuster son armure, et descend au rez de chaussée ainsi, son casque sous le bras. Elle sourit à l'oncle et hoche humblement la tête quand celui-ci les remercie. Elle prend le coffre pour le glisser dans son sac à dos. « Vous savez, n'importe qui en aurait fait autant. » dit-elle, probablement convaincue de ce qu'elle avance. « Que comptez-vous faire à propos de ce collier ? Vous connaissez des savants à même de l'identifier ? D'après nous, il s'agit d'une clé vers quelque chose... »

Modifié par un utilisateur vendredi 12 juillet 2019 19:46:01(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Septimus  
#4 Envoyé le : vendredi 12 juillet 2019 21:34:05(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,529
United Kingdom

Abigaël
ca : 21+2(C:12, s: 20)
Etat : calme
Sorts: 6/6;6/6;4/4
Canalisation: 4/4

63 / 63

Gemini
ca : 19(C:16, s: 17)

31 / 31



Comme à son habitude, Abigaël n'avait quasiment pas dormi, tout au plus une paire d'heure au plus sombre de la nuit pour se ressourcer. Elle avait passé le reste de la nuit à réfléchir, et à communier avec son environnement. Elle sentait que les esprits ici étaient différents, et ceux qui l'aidaient généralement seraient peut-être moins appropriés vis à vis de ce qui allait lui arriver. Elle sentait qu'elle allait avoir besoin d'aide pour comprendre la situation, aussi quand l'aube pointa ses premiers rayons elle communia avec des esprits particulièrement nombreux dans l'environnement proche : des esprits de la connaissance, de manière à l'aider.
Lors du petit déjeuner, c'est à peine si, comme d'habitude, elle but un verre d'eau et quelques miettes de pain.

Quand le mage arriva, elle fut surprise de la récompense. Comme Takkoua, elle n'avait pas fait ça par appât du gain, mais simplement car il le fallait. Elle regrettait même de ne pas avoir fait plus. Mais Asphodèle était fait d'un autre bois, et lui accepta la récompense avant qu'Abigaël puisse la refuser. Bah, on ne devait pas refuser un don mérité, même si c'était gênant. Mais comma Takkoua, elle voulait savoir le fin mot de l'histoire.

« Il semblerait que le collier se soit activée pendant le chemin et est désormais un puissant artefact. Autant il attire les convoitise, autant il aurait une utilité particulière, en tant que clef comme l'a indiqué Takkoua. Nous ne sommes pas très versés dans les arts de la magie, mais je pense parler pour nous tous en disant que nous voudrions vous aider à démêler cette histoire. De plus, je dois dire que je me suis attachée à Jhielil. Elle a été extrêmement forte vous savez. A-t-elle bien pu dormir ? »

Offline Lozatal  
#5 Envoyé le : samedi 13 juillet 2019 11:38:29(UTC)
Lozatal
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/10/2017(UTC)
Messages : 66
Localisation : Nancy

Koutvauk Graywood

45 / 45

CA: 15/11/14 DMD: 17

Koutvauk écoute avec attention et regarde tour à tour les héros a mesures qu'ils parlent. Son visage devient alors de plus en plus grave à mesure que le sujet se recentre sur Jhielil et le collier. « Je ne connais pas de magicien, ou de prêtre assez en communion avec son dieu pour pratiquer une résurrection. Ce n'est pas une chose courante et les fonds pour une telle entreprise serait... astronomique. La mort, malheureusement, est une chose que l'on ne peut réellement vaincre, même en sacrifiant des millions de vies. » Expliques-t-il, écartant ainsi la question d'Asphodèle, avant de continuer sur le sujet du collier.

« Je suis heureux de voir que Jhielil a su trouver des personnes d'exception pour l'accompagner. Vaincre des diables et une nymphe n'est pas à la portée du premier venu. Même une troupe armée n'y serais sans doute pas parvenu. Un groupe tel que le vôtre ne se rencontre pas tout les jours... Pour ce qui est du collier, j'ai eu l'occasion cette nuit de l'observer dans ses moindres détails et... même avec une analyse magique pendant plusieurs semaines, je doute de pouvoir en percer tout les secrets. »

Il se retourne et se dirige vers une des bibliothèques, en sort un gros livres à la couverture très ancienne. Une fois sur la table, et après l'avoir feuilleter jusqu'à trouver la bonne page, le magicien pointe un dessin. Un symbole semblable a celui du collier y figure sur une paroi en pierre bardé de symbole ancien. « Le collier est un artéfact de l'époque Azlant, possédé par la famille d'Aroden bien avant son ascension, d'où la proximité du symbole. C'est en effet une clé, mais pas que. Afin de protéger le contenu, le collier est bardé d'enchantement permettant au gardien, celui qui possède le collier, de faire appel à de puissant sortilège, lesquelles, je ne sais pas et malgré mon investigation nocturne, je n'ai pu comprendre que la nature des sorts, mais pas leurs fonctions réelles. Je pense qu'il est possible d'invoquer quelque chose, sûrement de très puissant, mais aussi de faire appel aux puissances de l'évocation, peut-être un sort de flamme, c'est toujours efficace. Cet ouvrage, que j'ai eu un mal fou à traduire, parle d'un rituel de sang qui permet de lier le collier à son porteur. C'est du sang Azlant qu'il faut. »

Il laisse une pause, pour laisser a tous le temps de prendre conscience de ses propos avant d’enchaîner. « Je pense que Jhielil, bien que non lié au collier, ne peut le retirer pour cette raison. Il n'y avait pas d'humain à l'époque, pas comme maintenant en tout cas, et le sang de notre famille doit être assez proche de celui des Azlants pour activer une partie de l'enchantement, sans lui en donner le plein contrôle. Donc, nous ne pourrons pas la libérer sans le plein contrôle du collier. »

Sans attendre, il retourne derrière son bureau et en sort une carte des environs de la capitale. « Si vous êtes toujours disposé à nous aider, et je ne vous en remercierais sans doute jamais assez, il existe un tombeau qui a été récemment mit à jour par une expédition d'archéologue. La structure date de l'époque Azlant, je suis pratiquement sûr que nous pourrions y trouver du sang, en tout cas, c'est notre meilleure piste. Malheureusement, ce tombeau est gardé, par quoi, je ne saurais le dire, personne n'est revenu témoigné. Un piège, un monstre, c'est la grande question. Je voulais m'y rendre demain pour enquêter, mais avec l'arrivé de Jhielil... J'aimerais rester ici pour assurer sa protection. Mais vous, vous avez vaincu une troupe de diable, je suis sûr que vous pourriez trouver un moyen d'entrer et de récupérer un peu de sang Azlant. Une fois fait, et avec l'aide de cet ouvrage, je pourrais réaliser le rituel afin d'annuler l'enchantement et libérer ma nièce. »

Il s'assois dans son fauteuil, visible épuisé de n'avoir pratiquement pas dormit. Il regarde les héros, se demandant s'ils vont accepter ou non sa très dangereuse requête.

Connaissance (religion) DD20

Connaissance (mystère) DD20


Si vous voulez lire le livre posé sur la table, il vous faudra pratiquement une journée entière. Après quoi, il sera possible relancer tout les jets de connaissances et d'art de la magie pour identifier les propriétés du collier.

Modifié par un utilisateur dimanche 14 juillet 2019 11:20:51(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Mornelune  
#6 Envoyé le : samedi 13 juillet 2019 21:26:42(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 3,581
France, Metropolitan

Asphodèle
Rage:19/19
Agité

73 / 73

Asphodèle écouta la discussion sur le collier, l'objet était trop puissant pour être identifier aisément, ça on lui avait déja dit, et donc loin (très loin) de ses non connaissances sur un tas de sujets. En fait surtout il s'en foutait, quand quelqu'un apprendrait quelque chose ont lui dirait probablement.

« Désolé d'pas pouvoir aider aux recherches, c'est pas mon domaine. Par contre j'ai rien contre aller jeter un œil à vos ruines, si on peut y trouver ce qu'il faut pour libérer votre nièce on cherchera. En espérant qu'ce soit plutôt un ou des monstres qu'des pièges, parce que sinon j'vais encore être aussi utile que lors d'vos recherches.

Et sinon, pour le ou les marchands locaux, vous pouvez nous orientez vers quelqu'un de confiance? »
Offline Trajan  
#7 Envoyé le : dimanche 14 juillet 2019 18:48:12(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau

Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Takkoua

51 / 51

CA: 21/11/20
Tueur : 5/5
Jugement : 2/2

Gidéon

30 / 30

CA: 17/12/14
Intimidation: +8

Le regard de Takkoua s'éclaircit quand elle entend enfin des informations sur le collier.

« Ha ! Je t'avais dit Aspho que ça sentait le trésor, cette histoire. Un trésor Azlant, pas moins. Ne vous en faites pas, Monsieur Graywood, nous irons chercher dans cette tombe, même si j'espère que du sang séché suffira au rituel, ça fait quand même 10.000 ans que ce peuple a disparu... Il reste des gens de l'équipe de fouille ? Des fois qu'on tombe sur un bas relief dont le sens nous échapperait, ou qu'on tomberait sur un verrou ? »
Offline Septimus  
#8 Envoyé le : lundi 15 juillet 2019 12:27:40(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,529
United Kingdom

Abigaël
ca : 21+2(C:12, s: 20)
Etat : calme
Sorts: 6/6;6/6;4/4
Canalisation: 4/4
Esprit: Lore

63 / 63

Gemini
ca : 19(C:16, s: 17)

31 / 31



Abigaël avait choisi de communier avec des esprits de la connaissance, et cela avait l'air plus qu'utile après cette discussion avec le magicien Koutvauk. L'histoire raconté par celui-ci sur le collier semblait résonner dans la tête d'Abigaël.

« Le collier ne serait-il pas en lien avec une obscure prophétie disant qu'Aroden est enfermé, plutôt que mort ? Je doute qu'on puisse le savoir avec certitude, mais ce collier est un puissant artefact et une clef. Qui plus est, il serait lié aux Azlant, avant même la disparition des autres Azlant. Je ne suis qu'une simple mortel, donc je peux très facilement me tromper, mais ça fait beaucoup de coïncidence pour ne pas m'interpeler.
Je suis comme mes amis sinon : on va aller voir cette tombe et tenter de résoudre cette énigme, mais en attendant il faudrait se préparer, et les armes des assassins nous sont peu utiles, alors que l'or qu'on pourrait en tirer pourrait nous aider à résoudre les problèmes de Jhielil. Pourrais-je passer la journée à étudier le livre et l'artefact je vous prie ? Plus on est à tenter d'en savoir plus, plus on peut y arriver, n'est-ce pas ?

J'imagine qu'il va falloir se préparer contre des pièges, des créatures artificielles et peut-être quelques morts vivants... »


Abigaël laissera Takkoua et Asphodèle s'occuper de la revente du butin. Quant à elle, elle voudrait utiliser son lien présent avec les esprits pour essayer d'en savoir plus sur l'énigme posée.



Offline Lozatal  
#9 Envoyé le : lundi 15 juillet 2019 16:59:43(UTC)
Lozatal
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/10/2017(UTC)
Messages : 66
Localisation : Nancy

Koutvauk Graywood

45 / 45

CA: 15/11/14 DMD: 17

Le magicien réfléchit et réponds à Asphodèle. « Les plus riches marchands hein ? Du côté du port, ou sinon, j'ai un collègue mage qui tient une boutique qui brasse pas mal d'or. Après, je ne sais pas s'ils auront assez, mais a défaut, vous pouvez vous arranger. Après tout, il n'est pas toujours nécessaire de vendre en échange d'or, vous pouvez aussi bien acheter et vendre simultanément. »

La dernière phrase se ponctue par un clin d’œil, avant qu'il ne revienne sur le sujet initial. « Il ne reste que le chef de l’expédition, qui fait des recherches au Molthune en ce moment. Mais, ne vous préoccupez pas du décors, sans le détruire pour autant ! Il n'y a que le sang Azlant qui nous intéresse, le reste ne sera intéressant qu'après coup. Et, pas de soucis pour du sang séché, la magie pourra le restaurer. »

Koutvauk prends le livre et le tends aux héros. « Attention en l'étudiant, il est extrêmement fragile et même un sort de réparation n'y pourrait rien si nous le perdions. Pour ce qui est d'étudier le collier, il faudra me rejoindre à mon manoir en bordure de ville. Mais, je préférerais éviter d'importuner ma nièce, je pense qu'elle mérite le repos et surtout, qu'on lui laisse de l'espace. » Le magicien est cependant heureux, heureux d'avoir en face de lui des individus peu commun, volontaire, et puissant.
Offline Trajan  
#10 Envoyé le : mercredi 17 juillet 2019 07:02:12(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau

Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Takkoua

51 / 51

CA: 21/11/20
Tueur : 5/5
Jugement : 2/2

Gidéon

30 / 30

CA: 17/12/14
Intimidation: +8

Takkoua semble déconcertée et déçue par la réponse de Koutvauk concernant le chef de l’expédition. Son regard auparavant aimable se durcit un peu.

« Oui, enfin dans notre vie d'aventuriers, on croise souvent des explorateurs qui reviennent les mains vides, ou avec des morts, parce qu'ils sont tombé dans un piège qui était pourtant annoncé dans une langue cryptique... mais bon, puisqu'il n'est pas là, il n'est pas là, nous ferons avec. Ou sans, en l'occurrence. »

Et elle ponctue sa phrase en remettant son casque qui imite une tête de dragon.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET