Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

3 Pages<123>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Jecht  
#21 Envoyé le : mardi 9 juillet 2019 20:33:35(UTC)
Jecht
Rang : Habitué

Inscrit le : 31/10/2015(UTC)
Messages : 1,219
Localisation : Juprelle

Caliban
CA :23/16/19
Ref+6;vig+7;Vol+11
Diplo+21;Intim+17
Per/Psy/rep+15
Bluf+13/Dégui+12

57 / 57
Caliban était en retrait car il avait traîné légèrement plus que nécessaire en observant la carte.

Cela lui fut salvateur ; cependant il allait s'en vouloir de n'avoir pas mieux prévu les dangers potentiels rodant dans les souterrains de l'opéra.

Alors qu'il revenait vers ses alliés il entendit sentit une odeur qui lui rappela les mises en garde de sa mère quand elle lui avait expliqué quels étaient les alliés infernaux des Thrunes. Il n'eut pas le temps de crier à ses compagnons de se mettre à l'abri , c'était déjà trop tard le Chien Infernal avait libéré un torrent de flammes qui passa devant ses yeux.

Il vit avec horreur que Dyrza n'avait pas eu le temps de faire une pas de coté; les vêtements de la prêtresse ne l'avaient presque pas protégée et son corps était noir par endroits.

Caliban Hurla de rage en voyant les dégâts infligés par une seule attaque du monstre :

« Saloperie de Molosse !!! »

Et il ne fit preuve d'aucune discrétion alors qu'il en appelait aux Miracles de Milani :

« Protège nous des flammes des Enfers que nous puissions découper en tranches ce monstre ! »

Alors qu'il en appelait aux forces divines il se déplaça de manière à poser la main sur l'épaule de chacun de ses compagnons l'un après l'autre en commençant par Dyrza et en finissant par lui même après être revenu à sa position.

Tout le monde put ressentir une énergie bienveillante et froide les envahir; cette énergie allait les aider à résister au flammes surnaturelles qui sortaient de la gueule du monstre. Du moins c'est ce que Caliban espérait ; que l'énergie de Milani serait plus forte que le feu ennemi.

Utilisation de "Résistance aux énergies destructives (partagé)"
Chaque PJ Gagne une résistance de 20 points aux dégâts de "feu" pendant 20 minutes

Modifié par un utilisateur mardi 9 juillet 2019 20:40:05(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Probe  
#22 Envoyé le : jeudi 11 juillet 2019 23:13:49(UTC)
Probe
Rang : Staff


Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 4,977

Gravius / Cornelius
Etat : Normal
Magie majeure : 2x/jr
CA 20 (C16, D14)
Ref +8,Vig+0,Vol+1

34 / 34

Gravius sentit une force encore inconnue jusqu'à présent l'envahir. Et d'un coup, d'un seul, il fendit l'air de son épée pour venir trancher une partie de la gorge du molosse. Le sang se mit à gicler à gros flot. Pourtant le monstre ne s'effondra pas et sembla lancer un regard qui en disait long sur le sort qu'il réservait à l'acteur.

pas de placement : H21>I22. Feinte via bluff (mouvement). action simple : attaque le molosse. Si sournoise touche, j'applique => déstabilisé: -2 à la CA, et un -2 supplémentaire contre le roublard.
  • feinte (bluff) : 1d20+11 donne [8] + 11 = 19
  • Attaque simple à l'épée courte : 1d20+8 donne [20] + 8 = 28
  • Si touche : 1d6+4 donne [1] + 4 = 5
  • confirmer le critique : 1d20+8 donne [18] + 8 = 26
  • Si critique touche : 1d6+4 donne [4] + 4 = 8
  • Et j'oubliais la sournoise : 3d6 donne [11] = 11

Modifié par un utilisateur jeudi 11 juillet 2019 23:19:15(UTC)  | Raison: Non indiquée

CN-176 Charlatan enflammé
G-255 Noble déchu
Offline Boadicee  
#23 Envoyé le : samedi 13 juillet 2019 12:31:14(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland


Masquarade Rubis - Danse des damnés


Dyrza / Amélys

Pied agile 8/8Chance 20/20
Libération 7/7
Canalisation: 6/6, 3d6, DD18
CA : 13/TCH11/FF12

43 / 43

Dyrza, le souffle court, se concentra, et invoqua à nouveau le nom de Desna.
« Chant des Sphères, prête assistance à ta servante, aide là à traverser les obstacles sur son chemin et à atteindre le bout de son voyage! »
Une lumière pâle, mauve, l'enveloppa, et elle sentit la douleur de ses brûlures diminuer, alors que la peau et les cheveux se reconstituaient là où les flammes du Molosse Nessian les avait brûlé. Elle portait encore des plaques rouges, mais le plus gros de ses blessures était guéri.

Pendant ce temps, Gravius venait de transpercer la chair du Molosse, qui claqua des mâchoires à son attention, essayant de le saisir à la jambe. Mais cette fois, le cercle de protection de Dyrza tint bon et les crocs de la Bête furent arrêtés par un déluge d'étincelles bleu-mauves.

  • Soins : 3D8+8 donne [13] + 8 = 21
  • Souffle? : 1D4 donne [3] = 3
  • Morsure VS Gravius : 1D20+20 donne [4] + 20 = 24


Round 2
Ont joué
Chien de Nessus

Doivent jouer
Gravius
Caliban
Elyse
Dyrza


Opera de Kintargo - Souterrains

Bonus et conditions
- Dyrza: Cercle de protection contre le bien (65/70 minutes)
- Groupe: Résistance au Feu 20 (20/20 minutes)

Modifié par un utilisateur samedi 13 juillet 2019 12:40:21(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Probe  
#24 Envoyé le : samedi 13 juillet 2019 12:57:48(UTC)
Probe
Rang : Staff


Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 4,977

Gravius / Cornelius
Etat : Normal
Magie majeure : 2x/jr
CA 20 (C16, D14)
Ref +8,Vig+0,Vol+1

34 / 34

Le canidé avait semblé sensible aux feintes du roublard. C'est donc avec la volonté de faire mal que Gravius renouvela la manoeuvre. Il porta son buste sur la gauche en même temps que son bras produisait un mouvement vif de haut en bas. Le chien, focalisé sur une attaque du dessus, ne vit rien venir de la fente qui cueilli son poitrail depuis le bas.

Retirant sa lame en appliquant un mouvement de torsion, Gravius vit un épais jet de sang noirâtre gicler de la blessure pour venir former une flaque visqueuse au sol. Sans attendre, il se prépara à porter sa prochaine attaque.

Feinte via bluff (mouvement). action simple : attaque le molosse. Si sournoise touche, j'applique => déstabilisé: -2 à la CA, et un -2 supplémentaire contre le roublard.
  • feinte (bluff) : 1d20+11 donne [5] + 11 = 16
  • Attaque simple à l'épée courte : 1d20+8 donne [20] + 8 = 28
  • Si touche : 1d6+4 donne [3] + 4 = 7
  • Si la feinte passe, sournoise : 3d6 donne [14] = 14
  • Confirmation de critique : 1d20+11 donne [8] + 11 = 19
  • si touche : 1d6+4 donne [5] + 4 = 9

Modifié par un utilisateur vendredi 26 juillet 2019 19:49:43(UTC)  | Raison: Non indiquée

CN-176 Charlatan enflammé
G-255 Noble déchu
thanks 1 utilisateur a remercié Probe pour l'utilité de ce message.
Offline Jecht  
#25 Envoyé le : lundi 15 juillet 2019 20:06:18(UTC)
Jecht
Rang : Habitué

Inscrit le : 31/10/2015(UTC)
Messages : 1,219
Localisation : Juprelle

Caliban
CA :23/16/19
Ref+6;vig+7;Vol+11
Diplo+21;Intim+17
Per/Psy/rep+15
Bluf+13/Dégui+12

57 / 57
Caliban réfléchissait à ses options pour aider ses alliés contre le monstre.

Il arrive vite à la conclusion que le front était complexe dut à l'étroitesse du couloir; cependant il avoir repéré un moyen de profiter des mouvements acrobatiques de Gravius pour essayer de se servir de son arc.

Alors qu'il se déplaçait pour venir derrière Dyrza il bénit rapidement son arc :

« Je connais son point faible ; Milani puisse tu y guider mes flèches. »

Alors qu'il guettait l'instant propice pour son tir il vit une opportunité assez osée mais négociable.
Il pointa son arc légèrement en cloche et ne mit pas trop de force dans son tir pour s'assurer que la gravité fasse son travail et ramène la flèche là ou il le voulait.

Son pari fut payant et la bête reçut sur le haut du dos une flèche certes peu puissante mais qui lui libéra de l'énergie Divine Milanite.

  • JA : 1d20+11+1+2+1 donne [13] + 11 + 1 + 2 + 1 = 28
  • Dégâts : 1d8+1+2d6+2 donne [1] + 1 + [10] + 2 = 14


Déplacement : H22 => F21
Rapide : Activation de Tueuse (grâce au jet de connaissance réussi plus tôt)
Simple : Tir unique sur le molosse (CA 24 incluant son bonus d'abri partiel)
JA : 1d20+11 (base) + 1 (bout portant) + 2 (tueuse) + 1 (tir coordonné ; travail en équipe)
Dégâts : 1d8+1 (base) + 2d6+2 (tueuse)

Note : dégâts et déplacements faits sur la map

Modifié par un utilisateur lundi 15 juillet 2019 20:09:59(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#26 Envoyé le : jeudi 18 juillet 2019 21:14:58(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland


Masquarade Rubis - Danse des damnés


Dyrza / Amélys

Pied agile 8/8Chance 20/20
Libération 7/7
Canalisation: 6/6, 3d6, DD18
CA : 13/TCH11/FF12

43 / 43


Alors que ses compagnons continuaient l'affrontement, Dyrza se concentra plus encore, se focalisant entièrement sur son lien avec Desna. Des lucioles éthérées, bleu et argent, s'illuminèrent autour de la prêtresse alors qu'elle fredonnait une mélodie. Soudain, le molosse infernal se figea, l'air surpris, et regarda autour de lui alors qu'un halo bleuté l'enveloppait. Il eut à peine le temps d'aboyer une invective en Infernal avant de disparaître dans un flash. Dyrza laissa lentement retomber sa voix, les dernières notes résonnant dans les cavernes avant que le silence ne retombe.
« Désolée de ne pas y avoir pensé plus tôt...mais je l'ai renvoyé d'où il venait. Il ne nous troublera plus, je ne crois pas que ces créatures puissent voyager entre les plans d'elles mêmes. »

  • Volonté Molosse : 1D20+5 donne [3] + 5 = 8



Bonus et conditions
- Dyrza: Cercle de protection contre le bien (65/70 minutes)
- Groupe: Résistance au Feu 20 (20/20 minutes)

Modifié par un utilisateur jeudi 18 juillet 2019 21:21:57(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#27 Envoyé le : samedi 20 juillet 2019 18:27:29(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland


Masquarade Rubis - Danse des damnés

Le Molosse ayant disparu, ils purent aller voir ce qui se trouvait dans la pièce dont il avait surgi. Il s'agissait d'une ancienne salle de garde maintenant vide de mobilier, mais qui servait aussi de point central aux tunnels courant sous l'Opéra. Ceux dont ils venaient de sortir, bien sûr, mais aussi un autre tunnel partant vers le Sud et s'achevant par un escalier descendant dans les eaux claires du bassin du Parc d'Aria, et un autre tunnel, vers l'Est, qui menaient vers le reste des tunnels.

Souterrains de l'Opéra
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Probe  
#28 Envoyé le : vendredi 26 juillet 2019 19:59:24(UTC)
Probe
Rang : Staff


Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 4,977

Gravius / Cornelius
Etat : Normal
Magie majeure : 2x/jr
CA 20 (C16, D14)
Ref +8,Vig+0,Vol+1

34 / 34

Gravius poussa un soupir de soulagement quand il vit le molosse disparaître. L’affrontement n’avait duré que quelques instants, mais il craignait que les cris de la bête aient pu alerter les personnes alentour. Il tendit l’oreille pour écouter leur environnement proche après s’être assuré que Dyrza n’était pas trop mal en point.

En prenant connaissance des chemins qui s’offraient à eux, il se permit de proposer d’aller vers l’est en empruntant le tunnel correspondant. « Les bassins pourront éventuellement nous offrir une sortie par la suite. Mais pour l’instant, nous avons surtout besoin de retrouver nos proches. Je continue d’ouvrir le pas si cela vous va. »

  • perception pour voir si quelqu’un se rapproche de nous après le combat : 1d20+10 donne [5] + 10 = 15
  • Discrétion pour évoluer dans les couloirs : 1d20+13 donne [6] + 13 = 19
CN-176 Charlatan enflammé
G-255 Noble déchu
thanks 1 utilisateur a remercié Probe pour l'utilité de ce message.
Offline Zadir  
#29 Envoyé le : vendredi 26 juillet 2019 22:19:29(UTC)
Zadir
Rang : Habitué

Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 839

Dyrza / Amélys

Pied agile 8/8
Libération 7/7
Canalisation: 6/6, 3d6, DD18
CA : 13/TCH11/FF12

43 / 43

Dyrza sourit à Gravius. « Je vais bien; mais je serais plus prudente à l'avenir. »
La jeune femme ferma les yeux un instant et une lueur bleu entoura ses blessures restantes, les refermant un peu plus. « Je te suis. Et ouvrons l’œil. »

  • Soins (sort 2) : 2d8+8 donne [14] + 8 = 22

Modifié par un utilisateur vendredi 26 juillet 2019 22:20:22(UTC)  | Raison: Non indiquée

G-255: Kéliss (bretteuse de Shélyn), I-168: Nérali (inquisitrice d'Achaekek)
AN-170: Mirai (télécinétiste de l'aether), AT-167: Trissia (alchimiste volant)
CD-217: Shojiro (samouraï déshonoré), CN-176: Dyrza (prêtresse de Desna)

K-253: Ruins of Azlant (MJ), AL-240: Reign of winter (MJ)
thanks 2 utilisateur ont remercié Zadir pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#30 Envoyé le : samedi 27 juillet 2019 14:36:05(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland


Masquarade Rubis - Danse des damnés

Dyrza désormais presque entièrement remise sur pied, et les Corbeaux d'Argent rendus plus vigilants encore par leur rencontre...impromptue avec le molosse infernal, ils reprirent leur exploration des souterrains. Gravius tendit l'oreille pendant une bonne minute, mais les épaisses parois des cavernes semblaient avoir étouffé suffisamment les bruits de l'affrontement pour éviter les renforts.

Ils s'engagèrent dans le tunnel en face d'eux, et d'après les plans tirés cette fois des archives des Araignées Grises et des recherches de Mialari Docur, il devait y avoir un passage sur leur droite (G25 et G26)...mais même Gravius, pourtant le plus observateur et perspicace d'entre eux, faillit ne pas trouver les parois du passage. Lorsqu'il posa la main sur la pierre qui avait attiré son attention, un crâne de corbeau argenté apparu sur les pierres, et celles ci disparurent simplement, devenant translucides.

De l'autre côté se trouvait une crypte et à leur avancée, des symboles argentés, eux aussi en forme de crâne de corbeau, apparurent sur le plafond. Les lieux étaient poussiéreux, et ne paraissaient pas avoir été arpentés depuis longtemps. Il y avait fort à parier que Barzillai n'avait jamais découvert ces souterrains. Dans cinq alcôves, des sarcophages de pierre étaient bâtis. Ils portaient chacun la sculpture d'une personne différente, sans doute leur occupant.
Le premier représentait une demi-elfe serrant dans ses mains la poignée d'une morgenstern, une rose dans les cheveux. Le sarcophage portait l'inscription: "Amyreid, disciple de Milani. Morte en 4644 A.R., en défendant Kintargo de la lame d'un Chevalier Infernal. Puisse-t-elle servir aux côtés de la Rose Renaissante".
Le second représentait un halfling en robes de magicien, et l'inscription: "Ba Brackenthorn, tué par Brakisi en 4644 A.R. de la main de Brakisi, en protégeant le leg des Corbeaux d'Argent."
Le troisième représentait une humaine en armure, en plein chant: "Lady Kyda, morte en 4640 sous le feu des Thrunes en chantant les dernières notes du Chant d'Argent".
Le quatrième représentait un humain sans visage, au corps percé de flèches: "Brakisi, mort de la main du Licteur Naulvaneti, après avoir apporté le déshonneur sur le nom des Corbeaux d'Argent en 4644 A.R. Puisse-t-il trouver le pardon dans l'au delà."
La dernière était une elfe, dont le visage leur était déjà familier, rapière en main: "Dame Crécerelle, portée disparue au moment où nous avions le plus besoin d'elle. Puisse-t-elle survivre en souvenir, et peut être vivre assez longtemps pour reprendre ses biens entreposés ici". Ce dernier sarcophage, qui n'était pas scellé, contenait de l'équipement.
Une chemise de maille aux reflets noirs, une rapière à la lame argentée, un bandeau bleuté, une ceinture gravée d'oiseaux, et une paire de bottes. Le corps de Crécerelle ne s'y trouvait pas.

Plus loin, au delà de la crypte, une chambre forte s'ouvrait aux regards. Elle avait du à une époque contenir d'incroyable richesses, mais à présent elle était presque vide. De nombreux rateliers et porte-armures étaient vides, tout comme les étagères et une partie des coffres.
Mais il restait tout de même une large part de ce qui avait dû être la réserve de la première génération de Corbeaux d'Argent. Des centaines, des milliers de pièces de platine, or, argent et cuivre dans un lourd coffre, ainsi que des gemmes et des joyaux.
Un étui à parchemin d'ébène et d'argent contenant cinq parchemins ensorcelés.
Une bâton portant une gemme mauve pâle, peut être une améthyste, lui aussi enchanté.
Un anneau orné d'un rubis, un autre d'argent et de jais, un tome magique, une superbe cuirasse, et surtout une épée courte au pommeau inscruté d'un crâne de corbeau d'argent à la base de la lame.
Outre les richesses matérielles, ils découvrirent aussi des plans de défense de Kintargo, qui pourraient certainement leur être utile quand ils auraient le temps de les examiner.

Ressortant de ce qui avait du être la cache des Corbeaux d'Argent, et leur tombe; ils repartirent pour explorer le reste des tunnels naturels. Assez rapidement, ils tombèrent sur ce qui avait du être un petit temple (G19). Les symboles ne trompaient pas, il avait été dédié à Cayden Cailean, Desna, Milani, Sarenrae et Shélyn, mais aujourd'hui, les statues et les symboles avaient été détruits au burin, et l'endroit maculé de pentagrammes. Il faudrait du temps et des efforts pour le remettre en état.
Plus loin dans les tunnels (G18), ils tombèrent sur ce que les Corbeaux d'Argent avaient du employer comme une salle de garde, aujourd'hui inoccupée.

Malheureusement, et malgré leurs intéressantes découvertes, ils n'avaient pour l'instant pas trouvé de traces de Shensen ou de Sheraya Solistar. De toute évidence, elle(s) ne devaient pas être emprisonnées dans les tunnels naturels. Restait à décider par où aller ensuite. Pour l'instant, ils n'avaient pas rencontrés de trop nombreux gardes, mais le risque était grandissant que quelqu'un les repère.

Opéra de Kintargo
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Thoulkas  
#31 Envoyé le : vendredi 2 août 2019 19:48:34(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961
Belgium

Leona
Panache: 1/2
Inspiration: 8/8
CA : 25

67 / 67



Leona ne savait trop vers où aller, si bien qu'elle regarda en direction des autres. «  Le mieux serait de faire les choses de manière Méthodique, surtout en évitant qu'un garde puisse nous surprendre par derrière et aller prévenir en haut.

Nous devons prendre notre temps mais ne pas en prendre trop pour ne pas que notre absence soit repérée...

Donc j'aurais tendance à dire que dans un premier temps on évite les chemins qui n'ont jamais été utilisés, et on continue à observer les autres endroits S'il en reste

Quoi qu'il en soit, Gravius et Dorian devant pour éviter les pièges, Caliban au milieu pour ta vue perçante.

Et je veille sur Dyrza derrière  »

Modifié par un utilisateur dimanche 18 août 2019 18:13:14(UTC)  | Raison: Non indiquée

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh

Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
thanks 1 utilisateur a remercié Thoulkas pour l'utilité de ce message.
Offline Jecht  
#32 Envoyé le : vendredi 2 août 2019 21:35:25(UTC)
Jecht
Rang : Habitué

Inscrit le : 31/10/2015(UTC)
Messages : 1,219
Localisation : Juprelle

Caliban
CA :23/16/19
Ref+6;vig+7;Vol+11
Diplo+21;Intim+17
Per/Psy/rep+15
Bluf+13/Dégui+12

57 / 57
Caliban avait insisté pour adresser une brève prière au nom d'Amyreid devant sa statue. Il rendit ensuite les hommages devant chacune des autres statues ; prenant un petit peu plus de temps devant Dame Crécerelle.

Il continua ensuite à suivre les autres ; s'indignant devant l'état des statues divines.

Il approuva finalement le plan de Leona :

« La suite ne sera certainement pas aussi facile; nous avons eu de la chance de ne tomber que sur l'un de leurs chiens ici bas... »
Offline Boadicee  
#33 Envoyé le : lundi 5 août 2019 21:50:18(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland


Masquarade Rubis - Danse des damnés

Les tunnels avaient été explorés d'un bout à l'autre, ils devaient donc se résoudre à explorer les pièces apparaissant sur le plan de l'Opéra. Tirant avantage des passages secrets, ils débouchèrent dans une pièce plutôt discrète (G13), qui s'avéra être une librairie. Les étagères étaient pleines d'ouvrage sur le chant, l'opéra, et les traditions artistiques de Kintargo. Certains des livres étaient marqués d'une touche de peinture rouge sur la tranche. Rien de particulier par ailleurs, cependant.

Sortant de la pièce, ils atteignirent ce que Gravius savait être l'atelier (G10) où étaient fabriqués et stockés les outils, accessoires et autres éléments utiles aux pièces de théâtre et aux représentations de l'Opéra. L'endroit était aussi désert, mais à présent ils pouvaient entendre clairement l'orchestre, qui jouait dans la fosse (ici, surélevée par rapport au niveau du sous-sol, à environ 1.5m du sol) juste au Nord de l'atelier (en G3). Ils pouvaient soit essayer de s'en approcher pour explorer les salles autour de l'orchestre qui leur tournait le dos, ou repasser par le couloir qu'ils avaient parcouru à leur arrivée, pour explorer l'Ouest des sous-sols.

Opéra de Kintargo - Sous Sols
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Probe  
#34 Envoyé le : lundi 5 août 2019 23:00:14(UTC)
Probe
Rang : Staff


Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 4,977

Gravius / Cornelius
Etat : Normal
Magie majeure : 2x/jr
CA 20 (C16, D14)
Ref +8,Vig+0,Vol+1

34 / 34

Gravius était resté silencieux depuis la découverte des tombes. Trouver la première génération des Corbeaux lui avait fait quelque chose. Pas qu’il se sentait forcément proche d’eux. Mais en repensant à leurs exploits passés, il s’était toujours imaginé qu’ils avaient fini par atteindre un paradis perdu. Or il se rendait à présent compte qu’ils se trouvaient chacun dans une cavité rocheuse froide et désertée. En faisant le lien avec sa propre histoire, il se demandait s’il allait suivre la même voie. La question semblait hors de propos quand on savait qu’il était là principalement pour retrouver Shensen. Mais entre temps, il s’était fait des compagnons. Et ces derniers temps, il s’étonnait de penser de plus en plus à Zéa.

Jugeant que ce n’était pas le moment de se poser ce genre de questions, il secoua rapidement la tête pour revenir au présent et prendre par à la discussion en cours. « Je vous propose d’explorer les salles à l’ouest d’ici. Les musiciens nous tournent le dos et ne peuvent pas nous voir, mais évitons le risque d’être démasqué pour l’instant. Il sera toujours de venir faire les dernières pièces si on ne trouve pas de traces des nôtres avant. Ok pour vous ? »


  • connaissance art pour trouver un point commun aux livres marqué de rouge : 1d20+7 donne [13] + 7 = 20
CN-176 Charlatan enflammé
G-255 Noble déchu
thanks 2 utilisateur ont remercié Probe pour l'utilité de ce message.
Offline Zadir  
#35 Envoyé le : mardi 6 août 2019 10:31:44(UTC)
Zadir
Rang : Habitué

Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 839

Dyrza / Amélys

Pied agile 8/8
Libération 7/7
Canalisation: 6/6, 3d6, DD18
CA : 13/TCH11/FF12

43 / 43

Dyrza suivait le groupe sans dire un mot, essayant de rester sur le qui-vive. Lorsque Gravius proposa de s'éloigner de l'orchestre, la jeune femme acquiesça. « Je suis d'accord, tant que nous n'avons pas exploré les pièces faciles d'accès, il n'est pas nécessaire de prendre des risques. »
G-255: Kéliss (bretteuse de Shélyn), I-168: Nérali (inquisitrice d'Achaekek)
AN-170: Mirai (télécinétiste de l'aether), AT-167: Trissia (alchimiste volant)
CD-217: Shojiro (samouraï déshonoré), CN-176: Dyrza (prêtresse de Desna)

K-253: Ruins of Azlant (MJ), AL-240: Reign of winter (MJ)
thanks 1 utilisateur a remercié Zadir pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#36 Envoyé le : jeudi 8 août 2019 21:22:04(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland


Masquarade Rubis - Danse des damnés

Suivant les suggestions de Gravius, le groupe évita pour l'instant l'orchestre, allant explorer les salles qu'ils avaient laissé de côté pendant leur arrivée sur place. Ensembles, ils traversèrent ce qui était sans doute un atelier de réparation G4. Des morceaux de décor en bois, et même en pierre, pour certains, encombraient les lieux, ainsi que deux établis et une collection d'outils. La petite pièce attenante G5 contenait des planches, de la peinture, et tout un tas de matériaux pour les réparations.

Enfin, la pièce le long du couloir qu'ils avaient pris pour entrer G7, abritait les archives de l'Opéra: les dossiers de ses clients, donateurs, les sommes concernées, les travaux, les représentations données en l'honneur des plus riches mécènes....Mais rien qui ne leur soit utile dans l'immédiat.

Apparemment, les souterrains étaient pratiquement déserts...la garde et le personnel devaient sans doute être présents au rez-de chaussée et dans les étages, pour assurer sécurité et service pendant la Masquarade Rubis. En tout cas, ils étaient pour l'instant plutôt tranquilles.

Malheureusement, ils n'avaient pas non plus trouvé celles qu'ils cherchaient. Ils devaient se rendre à l'évidence: il allait falloir contourner l'orchestre pour explorer ce qui restait des souterrains, en espérant que leur intuition et leurs informations étaient exactes...

Discrétion pour contourner l'orchestre!

Opéra de Kintargo - Sous Sols
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Probe  
#37 Envoyé le : vendredi 9 août 2019 07:46:04(UTC)
Probe
Rang : Staff


Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 4,977

Gravius / Cornelius
Etat : Normal
Magie majeure : 2x/jr
CA 20 (C16, D14)
Ref +8,Vig+0,Vol+1

34 / 34

Gravius était clairement déçu et intérieurement anxieux de leur progression. Nul garde à l’horizon, mais nulle trace de Shensen non plus. Ils en étaient donc réduit à devoir prendre des risques pour atteindre leur objectif et sauver leurs proches, Alice et lui. Réfléchissant rapidement à la marche à suivre, l’acteur en conclut qu’ils n’auraient que peu de chance de se faire repérer par l’orchestre tant que les musiciens seraient concentrés sur leur musique. Il leur faudrait donc attendre le lancement d’un mouvement, avant d’avancer vers le fond de la salle. Par précaution toutefois, Gravius ouvrit la porte de l’atelier avec discrétion pour observer le chemin qu’il leur resterait à faire et voir s’ils devaient s’attendre à des obstacles imprévus.

  • discrétion pour ouvrir la porte de l’atelier qui donne sur G1 : 1d20+13 donne [3] + 13 = 16
  • Perception pour noter d’éventuels obstacles : 1d20+10 donne [12] + 10 = 22

J’utilise mes outils de cambrioleurs si jamais la porte est fermée en faisant 10.
Même chose pour avancer une fois que les musiciens seront lancés dans leur prochain morceau, je ferai 10 pour avancer vers le fond.
CN-176 Charlatan enflammé
G-255 Noble déchu
Offline Boadicee  
#38 Envoyé le : samedi 10 août 2019 10:41:41(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland


Masquarade Rubis - Danse des damnés


Gravius, fébrile, déverrouilla la porte de l'atelier sans difficulté, s'avançant jusqu'au coin du couloir pour observer l'espace qui se trouvait sous la scène. L'endroit lui même était plutôt dégagé, aucun véritable obsctale pour bloquer leur progression...Mais il n'était pas non plus désert.

Une demi-douzaine de molosses dormaient ou patrouillaient les lieux, reniflant par intermittence. Leur fourrure était de flamme et des braises brûlaient au fond de leurs yeux. Ils étaient heureusement beaucoup moins impressionnant que la monstruosité venue de Nessus qu'ils avaient rencontré dans les tunnels. Ils ressemblaient avant tout à des chiens infernaux, qu'ils avaient déjà affronté à plusieurs reprises, notamment face à Nox, plusieurs mois plus tôt.

Cependant, ils étaient nombreux, et surtout, leur odorat risquait de poser un problème pour traverser discrètement, même si les chiens ne les avaient pas encore repéré.

Opéra de Kintargo - Sous Sols

Modifié par un utilisateur samedi 10 août 2019 10:45:14(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Probe  
#39 Envoyé le : dimanche 11 août 2019 22:57:36(UTC)
Probe
Rang : Staff


Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 4,977

Gravius / Cornelius
Etat : Normal
Magie majeure : 2x/jr
CA 20 (C16, D14)
Ref +8,Vig+0,Vol+1

34 / 34

Gravius l’avait pressenti. Les choses allaient commencer à se compliquer et le coup d’oeil passé par la porte de l’atelier en attestait. Le nombre de salle à explorer se réduisait comme peau de chagrin et les embuches semblaient s’accumuler alors que les Corbeaux d’Argent nouvelle génération ne trouvaient nulle trace et nul indice de la présence de leur proche disparu. Doit-on passer les chiens ? Non, pas forcément. Mais ils vont nous empêcher de visiter les dernières salles du sous-sol. Ah moins que…

Revenant en sécurité et à l’abri des regards auprès de ses compagnons, Gravius partagea ses informations. La présence des chiens, leur nombre, leur état somnolant, les musiciens toujours jouant dans la fosse à moitié entre deux étages. Cela fait, il sentit que ses compagnons engrangeaient les même questions que lui. Aussi choisit-il de partager son idée. « Ecoutez, j’ai peut-être une idée. Explorer les dernières salles sans se faire repérer par les chiens doit être possible, mais nous allons devoir revenir sur nos pas. Puis je sonderai les salles à travers le mur. Si malgré ça, je découvre que nos deux amies ne sont pas là, nous devrons prendre le risque de passer devant les chiens pour explorer nous-même les dernières salles. »

Gravius sentait l’anxiété s’installer au creux de son estomac mais Dyrza en profita pour intervenir et leur exposer une idée à elle, laquelle diminuait grandement le risque de se faire découvrir. Aussitôt, Gravius accepta avant de mener le groupe en arrière et de mettre le plan à exécution.

  • Si j'ai le go pour le plan A, discrétion : 1d20+13 donne [15] + 13 = 28
  • Perception pour continuer à flairer le réveil des chiens pendant que je sonde la salle : 1d20+10 donne [2] + 10 = 12

Modifié par un utilisateur jeudi 15 août 2019 07:35:33(UTC)  | Raison: Non indiquée

CN-176 Charlatan enflammé
G-255 Noble déchu
thanks 1 utilisateur a remercié Probe pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#40 Envoyé le : jeudi 15 août 2019 00:24:09(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland


Masquarade Rubis - Danse des damnés

Ils discutèrent encore quelques minutes de la marche à suivre, mais Gravius avait un plan. Il était temps de faire usage de ses gants ensorcelés, qui devraient lui permettre de percer du regard les murs des salles qu'il leur restait à explorer.

Les deux pièces les plus proches G8 & G9, servaient de stockage aux cotsumes et au maquillage et accessoire. Malheureusement, rien de passionnant et surtout, pas les prisonniers qu'ils recherchaient.

Ils retournèrent donc dans la bibliothèque, laissant Gravius examiner les pièces de l'autre côté des murs, grâce à la magie. Ces gantelets étaient décidément bine pratiques... La première G11 était à l'origine le bureau du comptable de l'opéra. A présent, la pièce était déserte en dehors d'un bureau et d'une chaise...et d'une porte bardée de fer menant à la pièce d'à côté, au départ la chambre forte de l'Opéra.

La chambre forte, elle, était plus intéressante...et heureusement, Barzillai n'avait apparemment pas eu le temps ou n'avait pas pensé à doubler les murs de plomb. La pièce contenait plusieurs coffres et caisses débordantes de parchemins, de documents, de potions et autres objets sans aucun doute utiles. Pas de trace de Shensen là non plus ou de Sheraya Solistar.

Perception DD28


Il ne leur restait donc qu'à explorer les salles à l'Est des souterrains. Repassant donc par les passages secrets pour rester hors de vue, ils débouchèrent dans la grande salle aux instruments G17. Les instruments en question, piano, harpes, flûtes et violons avaient été entreposés dans un coin sans la moindre attention, transformant les lieux en...et bien, de toutes évidence, une salle de torture, d'après le chevalet incrusté de sang séché qui se trouvait au centre de la pièce et l'inquiétante variété d'outils de tortionnaire arrangés avec soin sur deux tables parallèles au chevalet. Les lieux paraissaient avoir été utilisés relativement récemment. Certaines des tâches de sang n'avaient pas entièrement noirci.

Les salles au Nord étaient vides elles aussi, mais apparemment le nouveau gouverneur semblait avoir une certaine attirance pour les souterrains...car l'ancienne salle qui servait aux acteurs de salle de réunion (G14) avait été reconvertie en salle à manger et cuisine privée.
L'ancien bureau du Directeur (G15) était, lui, devenu un salon, même si il était plutôt spartiate.
Enfin, les anciens appartements du Directeur (G16), eux, étaient devenus la chambre du Seigneur-Maire Barzillai Thrune. Il s'y trouvait encore un lit soigneusement fait mais les étagères étaient vides. Un autre élément attirait l'attention, cependant. Une statue de marbre, grandeur nature, une représentation incroyablement précise de la cantatrice la plus célèbre de l'histoire de Kintargo, Shensen. La pose était étrange, cependant, la demi-elfe étant agenouillée, cimeterre à la main, dans un geste de défense.

Modifié par un utilisateur jeudi 15 août 2019 13:41:45(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
3 Pages<123>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET