Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

15 Pages«<131415
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline nauron  
#281 Envoyé le : dimanche 13 mai 2018 19:34:53(UTC)
nauron
Rang : Membre

Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 12

Arslann
Ragnazir
Noircorbeau
Jugement 1/1
Défi 1/1
Résolution 1/1
CA : 16

30 / 30


Arslann écouta parler le prêtre de Torag et prit conscience que tellement préoccupé par la description du joueur, il ne leur avait pas parler de la topographie du lieu.

«  Le surplomb fait une vingtaine de pieds de haut pour une trentaine de large. Sur les côtés, il s’affaisse et le terrain forme une pente raide qui permet de contourner l’obstacle.

Je suppose qu'il est possible de le prendre en tenaille mais plus nous serons nombreux plus nous risquons de nous faire repérer avant de l'atteindre...

Le mieux serait que deux d'entre nous descendent chacun d'un côté pendant que le troisième les couvre.

 »

Modifié par un utilisateur samedi 26 mai 2018 15:15:53(UTC)  | Raison: Non indiquée

Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline minas84  
#282 Envoyé le : dimanche 27 mai 2018 20:03:18(UTC)
minas84
Rang : Habitué

Inscrit le : 11/01/2010(UTC)
Messages : 2,330

Othair
Bénédictions 4/4
Ferveur 3/3
CA : 18

26 / 26
Othair se caressait la barbe
« J'ai beau me creuser le ciboulot, je ne vois pas de meilleures solutions... Je descendrai par la gauche,  » Puis désignant Aragrim « Vous n'aurez qu'à descendre par la droite ». Puis se tournant vers le disciple de Maugrim, V« ous n'aurez qu'à nous couvrir par le haut. Etes vous d'accord ?  »N'attendant pas de réponse négative, il saisit son marteau et commença à descendre vers le gobelin
Offline mdadd  
#283 Envoyé le : dimanche 3 juin 2018 17:03:49(UTC)
mdadd
Rang : Staff

Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

e plan était simple et efficace, enfin l’espéraient-ils. Les trois aînés étaient plus haut, en retrait, mais se tenaient prêts à foncer si jamais il y avait du grabuge. Les cadets avaient donc choisi l’option de contourner l’aplomb rocheux pour tenter de surprendre le musicien Gobelin. Ils se mirent en action le plus discrètement possible. Il ne fallait pas oublier qu’il y avait un côté qui n’était pas couvert : en bas. Et leur cible pouvait très bien détaler comme un lapin vers la forêt en contrebas. Aussi il fallait que ce dernier ait conscience du danger que représentaient les nains, le plus tard possible.

Othair avec son lourd marteau de guerre et son armure en écailles d’acier nain, n’était pas des plus discrets. Aragrim portait surtout du cuir, même s’il s’agissait de celle d’un dragon, mais puis entretenue et huilée, elle craquait simplement de temps en temps suivant les mouvements. Quant à Arslann, il portait aussi du cuir, une grande veste à longs pans qui descendaient jusqu’à ses bottes. Mais il fallait qu’il fasse attention à la position du soleil. En effet, si le Gobelin se trouvait dans l’ombre de l’aplomb rocheux, c’était que le nain avait le soleil dans le dos et que l’aplomb projetais son ombre vers la vallée et donc devant le musicien. Si Arslann se rapprochait trop du bord, sa silhouette se détacherait de l’ombre de l’aplomb et serait elle aussi visible. Donc il fallait rester prudent.

Othair et Aragrim quant à eux marchaient lentement afin de diminuer au maximum le bruit de leur déplacement, s’apprêtant à foncer vers le Gobelin si jamais celui-ci réagissait et se carapatait. Pas à pas ils contournèrent l’obstacle, s’écartant de l’aplomb pour revenir vers l’ombre de celui-ci en contrebas. Ils pouvaient tous les deux voir à présent cet étrange Gobelin tel que l’avait aperçu du haut du rocher Arslann. Une créature solitaire qui se blottissait contre la paroi rocheuse afin de rester dans l’ombre de celle-ci. Assise, les jambes croisées, il avait le visage plutôt plat, le nez épaté, de grandes oreilles larges et pointues, une bouche qui s’ornait de petites dents acérées dont les crocs inférieurs dépassaient et remontaient sur la lèvre supérieure, son front était fortement incliné vers l’arrière pour ne pas dire fuyant avec des petits yeux jaunes très renfoncés dans leurs orbites. Il avait la peau brun jaunâtre ou kaki, plutôt maigre, une tignasse grasse et épaisse qu’il avait coiffée en queue de cheval sur le sommet du crâne avec une lanière de tissus sans doute déchirée d’un vêtement pourri, il n’avait pas cette tête ronde démesurée par rapport à son corps, typique de la morphologie classique du Gobelin que les jeunes nains connaissaient. Ils étaient peut-être ainsi ici de ce côté-ci des Monts crochus.

Les deux nains continuaient à observer leur cible. Il portait une sorte de pourpoint en cuir usé et craquelé par une exposition trop longue au soleil ou alors un manque d’entretien, pas de bouclier, pas d’arme impressionnante hormis l’espèce de hachoir classique qu’était le tranche-chien et dont l’efficacité était vraiment faible en combat. Ses vêtements étaient des haillons, des bandes de tissus qui se chevauchaient et se croisaient, comme les mendiants. Un Gobelin solitaire, pouilleux et démuni qui manipulait un instrument de musique qui se rapprochait du violon même si l’archet semblait plus que rudimentaire et le crin d’origine douteuse. Pourtant il avait l’air de manipuler l’instrument avec une telle maîtrise, le son qui en sortait était saisissant et prenant, ils racontaient une histoire et étaient véritablement beaux et harmonieux, en parfait contraste avec celui qui les produisait. Le Gobelin semblait pris dans sa musique, il oscillait la tête au rythme de la mélodie, comme s’il naviguait dedans, souvent il fermait les yeux pendant de longues secondes tandis que les notes s’envolaient vers les oreilles qui voudraient bien les écouter. Malgré le bruit qu’ils faisaient, les deux jeunes barbouzes n’eurent aucun mal à s’approcher sans déclencher de réaction de la part du musicien.

Grit'hn

Pas à pas, tous les sens en alerte, Othair et Aragrim approchaient, prêts à voir sortir à tout moment une horde d’ennemis de partout ou n’importe quoi qui justifierait la présence d’un tel phénomène solitaire dans les montagnes. Ils n’étaient plus qu’à quelques pas du Gobelin lorsque celui-ci se figea d’un seul coup, regardant avec des yeux écarquillés exorbités les deux nains qui approchaient marteau de pierre ou de guerre en main. Aussitôt il se recroquevilla contre la paroi rocheuse en gémissant, protégeant son précieux violon sous lui – « Haaaa !.. Pitié !... Pas tuer Grit’hn ! Pas tuer Grit’hn ! Grit’hn pas méchant ! Grit’hn gentil ! Grit’hn gentil Gobelin ! Oui-oui ! Grit’hn pas méchant ! Vous gentils nains... » - Il commença à supplier...
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline nauron  
#284 Envoyé le : mardi 5 juin 2018 15:24:58(UTC)
nauron
Rang : Membre

Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 12

Arslann
Ragnazir
Noircorbeau
Jugement 1/1
Défi 1/1
Résolution 1/1
CA : 16

30 / 30


Arslann observait la scène du haut de son promontoire, il avait un chackram à la main prêt à en faire usage si le gobelin faisait montre du moindre signe laissant penser qu'il essayerait de s’échapper.
Il regardait régulièrement les alentours pour vérifier qu'il n'y avait pas d'autres gobelins ou un piège.

  • perception : 1d20+7 donne [7] + 7 = 14
  • psychologie : 1d20+8 donne [15] + 8 = 23
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline minas84  
#285 Envoyé le : mardi 5 juin 2018 18:22:38(UTC)
minas84
Rang : Habitué

Inscrit le : 11/01/2010(UTC)
Messages : 2,330

Othair
Bénédictions 4/4
Ferveur 3/3
CA : 18

26 / 26
Othair s'attendait à une fuite de la peau verte, aussi fut -il surpris de sa réaction. Il semblait tenir à son violon plus qu'à sa propre vie, ou du moins son attitude le supposait. Il se positionna afin qu'il ne puisse s'enfuir et lui tint ces quelques mots.

« Que fais tu là ? Ou sont tes semblables ? Réponds ou je casse le violon sur ta tête ! »

Modifié par un utilisateur mercredi 13 juin 2018 16:40:43(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline mdadd  
#286 Envoyé le : dimanche 10 juin 2018 15:45:51(UTC)
mdadd
Rang : Staff

Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

S’il pouvait se tasser davantage contre la paroi, le Gobelin l’aurait sans doute fait. Il tremblait comme une feuille, surtout lorsque la voix grondante d’Othair résonna tel le roulement de tonnerre avant la frappe de la foudre. La menace contre le violent fut clairement perçue par le monstre, il enserra davantage celui-ci comme si c’était son bien le plus précieux, prêt même à faire rempart de son corps et à mourir pour lui. Il tourna son visage vers la paroi pour le protéger, ne pouvant mettre les bras occupés à enserrer l’instrument de musique. Il gémissait, il tremblait. C’était pitoyable…

Grit'hn

« Pitié gentils nains ! Grit’hn pas être monstre… Enfin si Grit’hn être monstre, mais pas monstre méchant… Grit’hn vivre tranquillement dans caverne. Grit’hn aimer musique et fabriquer violon. Mais horrible guerre arriver… Et méchant Roi Gobelin vouloir Grit’hn être guerrier… Mais Grit’hn pas aimer guerre… Pas aimer armes… Pas aimer tuer… Grit’hn aimer musique… Grit’hn aimer jouer violon… Alors Grit’hn fuir loin… Loin de méchant Roi Gobelin, fuir loin de guerre, fuir loin de Gobelins… Grit’hn tout seul… »

Il regarda les deux nains qui à présent lui barraient le passage, Aragrim et son lourd marteau en pierre et Othair et son marteau qu’il avait lui-même forgé. Le Gobelin semblait bien misérable fasse à ces deux colosses et visiblement il n’avait plus d’échappatoire. Sa respiration était saccadée et irrégulière, les signes de la peur ne trompaient pas, il était effrayé.

Après plusieurs longues respirations, il sembla reprendre de l’assurance, quoique… - « Grit’hn pouvoir aider gentils nains… Grit’hn serviteur… Grit’hn connaître histoires… Grit’hn pouvoir raconter et chanter histoire de vous… Grit’hn faire de nains, héros de légendes… »
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline minas84  
#287 Envoyé le : mercredi 13 juin 2018 16:43:40(UTC)
minas84
Rang : Habitué

Inscrit le : 11/01/2010(UTC)
Messages : 2,330

Othair
Bénédictions 4/4
Ferveur 3/3
CA : 18

26 / 26
Othair fit un signe auprès d'Arslann afin qu'il les rejoignent. Puis faisant passer son marteau d'une main à une autre, il saisit le gob par le cou.

« Je veux bien te laisser la vie sauve... Cela dépend de toi. Dis moi plus sur ton roi et la guerre...  »
Offline nauron  
#288 Envoyé le : jeudi 14 juin 2018 20:24:17(UTC)
nauron
Rang : Membre

Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 12

Arslann
Ragnazir
Noircorbeau
Jugement 1/1
Défi 1/1
Résolution 1/1
CA : 16

30 / 30


Répondant au signe d'Othair, Arslann se rapprocha des autres barbouzes.
Arrivé à proximité d'eux, il sortit une corde de son sac et entreprit d'attacher les mains du gobelins.
Tout en nouant la corde, il parla au gobelin

«  Je comprends bien ce que tu nous dit Grit'hn, cependant comme tu l'as dit c'est la guerre et beaucoup d'entre nous ne te verrons que comme un tueur de leur frère, père, fils...
Mais, Magrim m'en soit témoin, j'ai envie de te croire, cependant, ceux qu'il faut convaincre ce sont eux et cela sera beaucoup plus facile de le faire si tu as des informations à nous donner pour les mettre dans la balance.
Par exemple tu as parlé du roi mais le connais tu? Où sont cacher les autres gobelins, quelle ville veulent t-ils attaquer?
Ta proposition de jouer pour nous est vraiment tentante et j'espère du fond du cœur que tu pourras nous aider à la réaliser »


tu veux un ch'tit test de quelques chose?
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline mdadd  
#289 Envoyé le : dimanche 1 juillet 2018 18:04:57(UTC)
mdadd
Rang : Staff

Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

es jeunes barbouzes impressionnaient sans aucun doute. Ils étaient 3 gaillards costauds et lourdement armés face à un Gobelin solitaire qui pour toute arme avait un tranche-chien tout rouillé et probablement pas affûté mais qui par-dessus tout semblait préférer son violon artisanal à l’image du petit monstre. Il tremblait, implorait, sursautait à chaque éclat de voix autour de lui, il était chétif, bref il était pitoyable. Il regardait à présent ses « tortionnaires » avec des yeux exorbités comme s’il était au comble de la peur, du reste n’était-il pas recroquevillé contre la paroi rocheuse ? Parfois il levait les bras en protection comme s’il s’attendait à recevoir un coup mais aussitôt cela exposait son instrument de musique fétiche et il se recouchait dessus, puis il tremblait encore et encore…

Il fallut un moment pour qu’il se rende compte que les nains le regardaient fixement sans parler. Ils attendaient des réponses et il releva la tête un instant avant de se redresser lorsqu’il comprit qu’une hache, un marteau ou même ne serait-ce qu’un poing ne lui tombait pas dessus. Il regarda tour à tour les nains, cherchant sans doute dans les bribes de sa mémoire ce que ses « bourreaux » avaient dit et ce qu’il devait répondre. Il prit plusieurs goulées d’air, respirant profondément comme pour se redonner de l’assurance ou se calmer, même si clairement il ne cessait de trembler comme une feuille

Grit'hn

- « Grit’hn pas savoir grand-chose… Mais Grit’hn tout dire… Roi Gobelin être Skarsnik’hoh, roi des profondeurs, roi des Gobelins, roi des Fongus… Lui pas être roi des Gobelins avant. Avant pas roi Gobelin, que tribus et chefs de guerre. Lui être terrible chef de guerre de tribu des Lunes Crochues. Tribu de Lunes Crochues être célèbres chez Gobelins. Elle terrible et connaître glorieuses victoires… Contre… Nains… Elle toujours attaquer forteresse de nains et portes sous montage. Elle venir de cavernes de Gobbla sous Huit-Pics. Terrible Skarsnik’hoh venir dans toutes cavernes et vaincre tous chefs de guerre gobelins et devenir Roi Gobelin. Puis Ombre Noire venir et Gobelin de Profondeurs et Gobelins de Cavernes se rassembler pour guerre. Ombre Noire être Mortghur… Mortghur ! Mortghur ! Mortghur ! » - Grit’hn se mit à cracher par terre comme s’il venait de prononcer un mot terrible qu’il voulait évacuer de sa tête. - « Et puis Gobelins former armées et attaquer nains dans plaines… Eux réfugiés dans ville près de lac. Roi Gobelin faire alliance avec Orcs. Ombre Noire aussi sur Orcs… Orcs faire grand rassemblement dans Monts-Crochus. Eux être beaucoup moins nombreux que Gobelins mais eux beaucoup plus forts. »
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
thanks 1 utilisateur a remercié mdadd pour l'utilité de ce message.
Offline nauron  
#290 Envoyé le : mardi 3 juillet 2018 13:56:29(UTC)
nauron
Rang : Membre

Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 12

Arslann
Ragnazir
Noircorbeau
Jugement 1/1
Défi 1/1
Résolution 1/1
CA : 16

30 / 30


Arslann écoutait le gobelin et notait mentalement les noms et les repères géographiques, quand le gobelin eu finit, il parla en nain à ses compagnons:

«  Il faut prévenir nos amis, ils sauront si nous pouvons faire quelques chose, ou prévenir quelqu'un. En attendant je vais attacher notre "musicien" »

La dessus, il sortit une corde et attacha fermement les poignets du gobelin, il prit le violon et l'attacha à son paquetage.

Il s'adressa au gobelin «  Si tu tiens à ton violon, reste calme, si tu tente quoi que ce soit, je te jure que je le réduit en miette. »

Skarsnik'hoh est le roi , Mortghur est l'ombre noire, probablement un sorcier, et ils ont attaqué des nains dans une plaine qui ce sont refugiés dans une ville près d'un lac, la ville risque d'être assiégée...
Il y a une alliance d'orc et de gobelins qui se rassemblent dans les monts-crochus


test de connaissance possible? Si oui Lesquels?

Modifié par un utilisateur mardi 3 juillet 2018 13:57:18(UTC)  | Raison: Non indiquée

Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline minas84  
#291 Envoyé le : jeudi 5 juillet 2018 22:30:42(UTC)
minas84
Rang : Habitué

Inscrit le : 11/01/2010(UTC)
Messages : 2,330

Othair
Bénédictions 4/4
Ferveur 3/3
CA : 18

26 / 26
Othair approuva ce que faisait le servant de Magrim. Il ajouta simplement
« Grinth, je vais te bander les yeux également. Nous ne souhaitons pas que tu voies où nous allons t’emmener. Si tu te comportes bien, alors peut-être tu pourras continuer à jouer du violon. »

Ce faisant, il prit un morceau de sa cape et le noua autour des yeux du Gob... Il se demandait bien comment un gob pouvait être aussi mélomane... Il lui posa la question tout en vérifiant les liens et le bandeau

« Peux tu m'expliquer qui t'as appris à jouer aussi bien du violon ? »
Offline CaptainAbsalom  
#292 Envoyé le : vendredi 6 juillet 2018 19:02:52(UTC)
CaptainAbsalom
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/04/2016(UTC)
Messages : 76

A la réflexion de Othair, Aragrim disa à haute voix.
« La nature peut se cacher en bien des choses. L'art aussi peut-être finalement, même dans ces êtres les plus petits et les plus cruels. L'univers n'est pas tout noir ou tout blanc. Pour le ville, vous avez raison, il vaut mieux les prévenir de l'arrivée prochaine de ces hordes d'Orcs. »

Se penchant sur Grinth et posant son marteau lourdement sur le sol.
« Alors c'est tout ce que l'on raconte sur le célèbre Ombre noire ? Tu l'as déjà rencontré n'est-ce pas ? Qu'est ce qu'il fait de si terrifiant pour appeler ainsi ? »
Captain Absalom IRL - GM 2* sur PFS à Paris.
MJ sur Runeslords - Partie T-204
Maître Aragrimm sur BK-115 - Lien vers partie
Offline mdadd  
#293 Envoyé le : dimanche 29 juillet 2018 10:26:00(UTC)
mdadd
Rang : Staff

Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

e gobelin avait répondu à toutes les questions des nains, aussi il eut du mal à comprendre quand ces derniers lui sautèrent dessus pour le ligoter, lui bander les yeux et surtout lui prendre ce qu’il avait de plus précieux : son violon artisanal… Il l’avait gardé le plus longtemps possible et gémissait lorsqu’il lui fut arraché des mains. Il regardait Arslann avec des yeux implorant comme si on venait de lui arracher ce qu’il avait de plus précieux dans la vie. Il s’était mis à répéter un mot, probablement un nom à mi-voix, tout en gémissant, pleurnichant, jusqu’à ce que le bandeau lui soit posé sur les yeux et qu’il ne puisse plus voir son violon malgré ses contorsions pour essayer de voir par-delà le bandeau.

Grit'hn

Puis Aragrim provoqua un bruit sourd non loin de la vermine qui se tortillait au sol en gémissant, le faisant sursauter et cesser de geindre pour se recroqueviller et trembler come une feuille – « Haaaaa !!!! Grit’hn pas méchant ! Grit’hn pas méchant ! Pourquoi nain faire du mal à Grit’hn ? Grit’hn peur de nains… Grit’hn peur de guerre… Grit’hn peur de armes… Grit’hn peur de tout… Grit’hn moins peur avec violon… Quand Grit’hn jouer violon, Grit’hn peur de rien… Musique être pour Glûr’Na… Mais Glûr’Na être fille de maître de guerre et maître de guerre pas donner fille à Grit’hn… Lui donner fille à fier guerrier comme stupide Mung’Rho… Stupide ! Stupide ! Stupide !.. Mais Mung’Rho fort et très vile et très fourbe et très sournois. Lui avoir tué nains et porter trophées. Maître de guerre content de Mung’Rho et donner Glûr’Na, récompense. Mais Grit’hn bien voir que Glûr’Na pas aimer Mung’Rho. Elle aimer musique de Grit’hn et elle danser quand entendre musique de Grit’hn. Alors Grit’hn continuer à jouer pour Glûr’Na… Pourquoi nains faire souffrir Grit’hn ? Grit’hn pas méchant… Maintenant Grit’hn mourir… » - et il se recroquevilla davantage si cela était encore possible et sanglotait tout ce que son frêle corps pouvait fournir.

Modifié par un utilisateur dimanche 29 juillet 2018 10:27:24(UTC)  | Raison: Non indiquée

Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline nauron  
#294 Envoyé le : mardi 31 juillet 2018 09:18:56(UTC)
nauron
Rang : Membre

Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 12

Arslann
Ragnazir
Noircorbeau
Jugement 1/1
Défi 1/1
Résolution 1/1
CA : 16

30 / 30


Si ce n'en était pour l'odeur et le fait que grit'hn était un gobelin, Arslann eu presque pu être ému par la tristesse du petit gobelin...
Cependant cette fois-ci bien que de race ennemi, ils semblaient avoir un ennemi commun, aussi il s'approcha du petit gobelin et lui parla.
«  Tu sais petit père, on va t’amener à nos supérieur qui pour des raisons stratégiques doivent rester anonyme d'où le bandeau et tout, on leur fait un rapport et si il pensent comme nous et que par le plus grand des hasard, tu peux nous aider à l'atteindre, on va en faire du steak de ton Mung'Rho et tu pourra jouer pour ta Glûr'Na mais on a besoin que tu nous aide pour ça, alors le mieux serait que tu te remette debout et que tu marches... »

  • diplomatie : 1d20+7 donne [18] + 7 = 25
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline minas84  
#295 Envoyé le : mardi 14 août 2018 12:34:03(UTC)
minas84
Rang : Habitué

Inscrit le : 11/01/2010(UTC)
Messages : 2,330

Othair
Bénédictions 4/4
Ferveur 3/3
CA : 18

26 / 26
Othair opina du chef et aida le gob fermement mais sans trop de rudesse et l'accompagna vers les anciens.
Offline mdadd  
#296 Envoyé le : mercredi 15 août 2018 17:17:27(UTC)
mdadd
Rang : Staff

Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

arfois les inquisiteurs de Magrim savaient être… Persuasifs… Arslann sut certainement toucher le Gobelin qui l’écoutait attentivement et opinait du chef à chaque fin de phrase comme pour montrer qu’il avait compris ou qu’il était en phase avec le serviteur du Forgeur d’Âmes. Un vent glacial secoua la créature, ce courant d’air qui glaçait l’échine à chaque fois qu’un Manteau Noir ouvrait la bouche. Grit'hn déglutit avec peine puis se releva comme il put en se tortillant. Les trois nains n’avaient pas failli à leur mission. Ils avaient surpris le musicien, s’étaient assurés qu’il n’y avait ni piège ni d’autres dangers et ils tenaient là une source potentielle d’informations concernant les évènements qui s’étaient déroulés dans le royaume des nains, surtout depuis ces derniers jours étant donné que l’Ambassadeur et ses gardes du corps en étaient partis voilà presque une semaine maintenant. Par ailleurs ils pourraient certainement corroborer certaines informations qu’avait énoncées la peau verte quant à la guerre qui ravageait le royaume de Kadrin.

Maintenant il n’était guère aisé de marcher avec un bandeau sur les yeux. Le fils Poingdanel ouvrait la marche. Arslann restait à hauteur du Gobelin, sans doute prêt à le massacrer si jamais il y avait entourloupe et enfin Othair se tenait derrière tout en tenant la créature à plein main à l’arrière de sa cote de cuir. Ainsi dès que Grit'hn trébuchait, ce qui était fréquent puisqu’il ne voyait pas où il mettait les pieds et en montagne le terrain était souvent difficile et piégeux, le serviteur du Grand Maitre des Artisans le retenait et empêchait qu’il ne se ramasse le nez par terre. Il leur fallut une petite dizaine de minute pour rejoindre les trois cavaliers qui se tenaient à l’écart et en hauteur par rapport au surplomb. Par ailleurs, Grit'hn n’était plus à l’ombre du rocher et visiblement se retrouver sous la lumière ou peut-être la chaleur du soleil malgré l’altitude le faisait abondamment transpirer, il en dégoulinait et sa sueur répandait une immonde odeur écœurante si caractéristique des membres de cette race. Les nains la connaissaient trop bien cette odeur et cela avait tendance à leur faire sortir leurs haches, marteaux, épées, pics de guerre et bien d’autres armes encore que seuls les nains affectionnent et fabriquent. Ce fut d’ailleurs ce qu’il se passa lorsque le trio et leur prisonnier arrivèrent à hauteur des aînés. Les Jumeaux s’avancèrent de trois pas pour faire front et protéger Gulkrik, l’ambassadeur du royaume qui n’avait sans doute pas vraiment besoin de protection en ce moment même. Par ailleurs, les derniers combats avaient prouvé qu’il était un très bon guerrier et qu’il pouvait facilement se passer de protection. Mais les nains et leurs protocoles… Un ambassadeur ne voyageait jamais sans ses gardes du corps et le rôle des gardes du corps était d’empêcher quiconque d’atteindre leur protégé.

Ce fut donc tout naturellement que les jumeaux se retrouvaient donc en barrage sur le chemin des jeunes barbouzes, l’arme au clair le regard fixe et sombre, comme si au moindre éternuement, ils allaient faire pleuvoir une pluie d’acier. La parole était donc clairement aux cadets car ils ne pouvaient à présent plus progresser sans risquer de s’exposer aux armes des frères Voddkha…
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline nauron  
#297 Envoyé le : jeudi 16 août 2018 15:00:04(UTC)
nauron
Rang : Membre

Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 12

Arslann
Ragnazir
Noircorbeau
Jugement 1/1
Défi 1/1
Résolution 1/1
CA : 16

30 / 30


A la vue des frères Voddkha l'arme au clair, Arslann comprit que s'ils voulaient continuer à avancer et présenter leur source potentielle d'information, c'est maintenant qu'il fallait faire le rapport de leur enquête. Il s'adressa donc à ses aînés en nain.

«  Voici la source de la musique, il s'agit de Grit'hn un violoniste gobelin qui joue pour sa belle qui n'est autre que la fille du seigneur de guerre. Elle a été promise à Mung'Rho en récompense de ses faits d'armes. Il est disposé à nous aider. Nous pensons que ses informations pourraient nous être utile, cependant nous ne connaissons pas bien la situation actuelle de la région, c'est pour ça que nous vous l'avons amené. »
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline minas84  
#298 Envoyé le : dimanche 26 août 2018 17:15:30(UTC)
minas84
Rang : Habitué

Inscrit le : 11/01/2010(UTC)
Messages : 2,330

Othair
Bénédictions 4/4
Ferveur 3/3
CA : 18

26 / 26
Othair renchérit

« Ce bougre ne présente aucun danger. Il a par contre des renseignements que les ainés doivent entendre. Nous lui avons bandé les yeux afin qu'il ne puisse raconter ce qu'il pourrait voir. »
Offline mdadd  
#299 Envoyé le : dimanche 9 septembre 2018 08:31:54(UTC)
mdadd
Rang : Staff

Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

es jumeaux avaient un air vraiment hostile. Ils étaient un rempart d’acier contre toute personne voulant nuire à l’Ambassadeur du royaume de Kadrin. Devant les réquisitoires de barbouzes, Gulkrik acquiesça puis fit un geste d’apaisement. L’un des frères Voddkha s’écarta pour prendre les brides des poneys tandis que le second saisissait le bougre par la tunique avec son énorme poigne d’acier et le mena sans ménagement devant l’émissaire du Royaume. Après tout la diplomatie c’était lui et le bras armé c’étaient les Jumeaux…

Face contre terre, plaqué au sol et maintenu dans cette position par le pied lourd du guerrier nain, Grit'hn gémissait et n’en menait pas large. Il fallait dire que les aînés devaient certainement lutter intérieurement pour ne pas le réduire tout de suite en bouillie, les Gobelins étant des ennemis raciaux, par ailleurs leur armée était entrée en guerre contre eux, ce qui n’arrangeait pas les choses. Mais Gulkrik avait consenti à lui épargner la vie pour l’instant, faisant confiance au jugement des jeunes barbouzes qui l’avaient déjà interrogé. S’en suivit donc une période d’interrogatoire musclé. Le Gobelin mélomane devait répondre très vite s’il ne voulait pas se faire enfoncer la cage thoracique par le pied du jumeau. Ceci permit d’avoir un aperçu plus net de la situation.

Grâce à la présence de ce Mortghur, probablement un puissant sorcier ou une entité maléfique que les Gobelins appelaient l’Ombre Noire, toutes les tribus gobelines s’étaient ralliées sous la bannière du terrible Skarsnik’hoh, seigneur de guerre d’un clan majeur, les « lunes crochues », réputé pour sa cruauté. Tous ceux qui ne s’étaient pas ralliés à sa cause avaient été massacrés. Devenu le Roi Gobelin, Roi des Fongus, Roi des Profondeurs, il avait fomenté une alliance avec les Crocs Noirs (les Orcs) et les Albes (elfes noirs de la surface) des Monts Crochus, mais Grit'hn avait vu aussi des représentants des peuples maudits des profondeurs : les Gobelins de la Nuit, les Égarés (les Duergars), et les Ilythiiris (les Drows). L’Ombre Noire était présente à chaque fois qu’une telle rencontre avait lieu et selon Grit'hn, c’est elle qui dominait tout. Ainsi tous les peuples maléfiques s’étaient réunis pour détruire le royaume des nains. Les Gobelins s’étaient rassemblés pour assiéger la forteresse de Karz-a-Karak, la forteresse des Premiers, du roi Thorgrimm Marak-le-Bon. Ils étaient plus de 8.000 guerriers dans les Collines Hurlantes. Les Orcs quant à eux, avaient maraudé dans le petit pays d’Hirn, massacrant tout sur leur passage et prenant toutes les ressources, avant de se rassembler dans les collines de Karak-Hirn, autour de la forteresse des Seconds. Ils étaient très nombreux aussi mais Grit'hn ne savait pas combien. Les deux bastions nains étaient assiégés aussi bien en surface que dans les profondeurs. Quant aux Montagnes Crochues, désormais elles étaient infestées de monstres afin d’empêcher toute aide extérieure ou toute fuite depuis l’intérieur. Les nains étaient coupés de tout et donc condamnés à plus ou moins long terme. Les Forteresses n’avaient plus de ravitaillement de Marv’ Pograv, la cité naine au bord du lac. Si les monstres n’arrivaient pas à l’envahir, les nains finiraient par dépérir faute de ressources…

Gulkrik

Deux-Lames


L’interrogatoire avait duré une petite heure et Grit'hn semblait exténué, gémissant encore mais faiblement, tel un mourant qui n’en avait plus pour longtemps. Il n’avait pas vraiment présenté de difficultés pour cracher tout ce qu’il savait. A la moindre hésitation ou seconde d’attente, le Jumeau s’appuyait un peu plus sur sa jambe, ce qui écrasait le Gobelin qui s’empressait de répondre, le souffle en grande partie coupé et probablement des dommages physiques sur ses os. Boëndal Cloue-la-Main avait toujours son pied appuyé sur le dos de la misérable créature et s’apprêtait à mettre un terme à ses souffrances. Mais Gulkrik leva la main en signe d’attente et regarda les jeunes barbouzes – Il revient à vous de déterminer de son destin.
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline nauron  
#300 Envoyé le : jeudi 11 octobre 2018 11:17:10(UTC)
nauron
Rang : Membre

Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 12

Arslann
Ragnazir
Noircorbeau
Jugement 1/1
Défi 1/1
Résolution 1/1
CA : 16

30 / 30


Arslann regarda l'ambassadeur, il n'avait pas spécialement d'affinité avec le gobelin, mais ce dernier pouvait encore leur servir en fonction de ce que déciderait leur meneur, il prit la parole en nain pour que le gobelin s'il ne comprenait pas le nain, ne puisse le comprendre. Tout en parlant, il scruta le gobelin à la recherche du moindre signe montrant qu'il avait comprit le sens des échanges entre les barbes.

«  Ambassadeur, si je puis me permettre allons nous changer nos plans avec ces nouvelles informations? Si oui il peut être utile d'avoir un guide... »

  • test perception : 1d20+7 donne [2] + 7 = 9
  • test psychologie : 1d20+8 donne [5] + 8 = 13
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
15 Pages«<131415
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2018, Yet Another Forum.NET