Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

10 Pages«<78910>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Hugin  
#161 Envoyé le : mardi 24 octobre 2017 11:07:57(UTC)
Hugin
Rang : Membre

Inscrit le : 25/09/2015(UTC)
Messages : 15

Sillaw
Réf : -1 | Vig : -1 | Vol : 0
CA:12

4 / 5


Après une journée difficile et une nuit horrible lorsque le dragon bougea le sang de Sillaw se figea. A chaque pas se trouvait une embûche. Il faillit tout lâcher et tomber à genoux pour pleurer. Le mage était sensé être un allié pas un monstre entouré de pièges. A deux doigts de craquer Sillaw trouva un certain réconfort dans la prière qu'il continua à voix basse, à la limite de l'audible, pour se rassurer.

"Desna, Dame chance, souris nous aujourd'hui alors que nous t'implorons devant le danger. Laisse nous saisir notre chance et changer notre destin..."

Durant sa litanie il serra son bâton, se raccrochant à sa prière pour tenir et son bâton pour ne pas tomber. Il ne bougea pas plus en fixant le dragon qui bougeait doucement de façon presque hypnotique. Il pensa aux autres et à son frère, son double. Il n'était pas seul. Il ne l'était jamais vraiment. Il devait tenir...
Offline blurpy  
#162 Envoyé le : mardi 24 octobre 2017 13:27:54(UTC)
blurpy
Rang : Habitué

Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,622
France
Localisation : charente inférieure

Wallis
Réf : 0 | Vig : -1 | Vol : 0
CA:11 | C:11 | D:10

5 / 5


A peine avait-il posé un pied sur la première marche, qu'il sentit son frère se raidir. Wallis stoppa son mouvement et se retourna lentement, de peru de ce qu'il trouverait derrière lui. Et en effet, il avait raison, un dragon, certes plus petit que dans les légendes, mais c'était un dragon tout de même qui se mouvait sur le trône. Peut-être que les dragons prennent une forme en fonction de leurs ennemis. Immense contre un chevalier, minuscule face à des enfants.

Son frère s'était déjà mis en garde pour le protéger. Wallis voulait éviter le combat, il ne se sentait pas de taille. Autant parlementer. Un dragon était forcément intelligent et son langage complexe... il chercha dans sa mémoire les mots compliqués qu'il avait déjà entendu.

« Veuillez pardonner de simples enfantins, messire dragon, d'avoir opportuné votre tour blanche. Mais nous sommes très fourbus et on nous avait quémandé de voir un grand mage blanc. Et comme la grande porte s'était ouverte, on a réflechi qu'on pouvait pénétrer.
Ne nous occisez pas. On est pas des méchants, ni des dérobeurs.  »


Et pour donner plus de poids à ses mots, il mis son genou droit à terre et baissa la tête vers le sol.



Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline nauron  
#163 Envoyé le : mercredi 25 octobre 2017 11:17:26(UTC)
nauron
Rang : Membre

Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 12

Koram
CA : 10

5 / 5


Lorsqu'il vit le dragon, Koram pensa tout de suite à un nouvel adversaire, le côté reptilien de la créature lui rappela les kobolds qu'ils avaient affrontés... Peut-être que les gobelins avaient déjà envahis la tour et capturé le magicien.
Quoi qu'il en soit un nouvel ennemi se dressait face à eux et Saxifrag n'était pas là, et il fallait protéger tout le monde.

Il sorti le kukri qu'il avait récupéré et le tint devant lui comme la position que leur avait montré l'ermite, il serra fort la poignée pour essayer de dissimuler ses tremblements. Puis il inspira et s'apprêta à parler mais les jumeaux l'avaient devancé...

Il se plaça entre la bête et sa famille prêt à les défendre.

«  Je ne te laisserais pas leur faire du mal »

Pour lui les secondes qui suivirent durèrent une éternité, tous ses sens étaient en éveil.
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Djezebel  
#164 Envoyé le : mercredi 25 octobre 2017 11:56:51(UTC)
Djezebel
Rang : Staff


Inscrit le : 23/04/2015(UTC)
Messages : 1,696
Localisation : Haute Saone

Orloch
Brute
CA 8
Ref -2,Vig +0,Vol -1

6 / 6


Orloch posa sa grosse paluche sur l'épaule de Koram pour le rassuré, les yeux rivés sur l'animal.

« Mééé noooon...  » dit-il au jeune garçon.
« L'est gentil...  » Orloch s'approcha d'un pas tout doucement en tendant la main, les yeux plantés dans le regard reptilien.
« Hein t'es juste un bébé dragon... ? Pas avoir peur...  »
Il fit un autre pas sur la pointe des pieds, comme s'il pouvait être discret, lui, le monstre de Kelghür.




Offline Kali  
#165 Envoyé le : mercredi 25 octobre 2017 21:17:18(UTC)
Kali
Rang : Nouveau

Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Otezea

5 / 5


Otezea resta bouche bée devant la bête, les yeux écarquillés, incapable du moindre mouvement. Elle observa les différentes stratégies adoptées par les garçons ne sachant vers laquelle se ranger.... C'est le coeur plein d'espoir qu'elle se concentra sur Orloch, attentive aux réactions du petit dragon.
Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline Miilesteg  
#166 Envoyé le : jeudi 26 octobre 2017 07:55:10(UTC)
Miilesteg
Rang : Habitué

Inscrit le : 31/05/2016(UTC)
Messages : 36
France
Localisation : Igny 70

Milesteg
Enfant
CA : 8

6 / 6


Miles n'était pas rassuré et craignait pour son cousin.
Il se plaça près de lui un peu en retrait arme en main prêt à défendre son cousin contre toute attaque.
Sans rien dire il priait pour que tout se passe bien.
Offline mdadd  
#167 Envoyé le : mercredi 1 novembre 2017 21:36:14(UTC)
mdadd
Rang : Staff

Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

our la plupart, les enfants s’étaient figés, prêts à en découdre et vendre chèrement leur petite vie face à ce qui pouvait être une nouvelle menace. Mais c’était sans compter sur Orloch et son mode de raisonnement particulier. D’aucuns le diraient débile, attardé, abruti ou bien d’autres superlatifs peu valorisants, il réagissait sans doute à l’instinct ou comme un enfant innocent de 6-8 ans alors qu’il en avait le double. Les jumeaux Taillebois, Koram et Otezea s’étaient figés, osant à peine respirer, tentant de ressembler à une statue de marbre tandis que le « monstre de Khelgür » avait tapoté gentiment sur l’épaule de Koram avant de s’avancer à pas feutrés, selon ses critères, vers le petit dragon au ventre rebondit et à la queue se terminant en dard de scorpion. Milesteg ne pouvant abandonner son cousin à un triste sort potentiellement funeste le suivit légèrement en retrait, la trouille au ventre comme tous les autres. Tous ? Non… Seul Orloch ne ressentait pas cet état préjudiciable et il avançait main en avant vers le petit monstre qui s’était glissé sur l’assise du trône depuis le haut du dossier.

Il s’était passé quelques secondes à peine et pourtant chaque image restait figée dans l’esprit des enfants. Le petit dragon s’était redressait et avait ouvert ses ailes, tandis que la tête se tortillait comme s’il analysait la réaction d’Orloch. Allait-il prendre cela pour une menace ? Était-ce e gardien de la Tour Blanche ? Un si petit gardien, mais peut-être cela cachait-il un grand pouvoir, avec les magiciens on ne savait jamais, tout était possible. Le petit monstre s’ébroua, puis se mit à battre des ailes et dans un mouvement fluide il s’élança dans les airs, commençant à tournoyer vers les hauteurs tandis qu’il poussait des longs cris stridents et suraigus. Les enfants sursautaient à chaque cri. Le petit dragon paraissait si petit, un corps d’un pied de long et une queue du double, il faisait donc en tout et pour tout trois pieds de long, ses ailes faisaient une envergure de deux pieds chacune au moins, son vol était majestueux, fluide, rapide, il virevoltait avec grande aisance entre les colonnades qui formaient la voûte et redescendit tout à coup telle une flèche vers les enfants sans vraiment savoir au juste vers lequel il allait tomber.

Orloch regardait la bouche légèrement béante, sans doute à l’instar des autres enfants, mais contrairement à eux, il n’avait pas peur, il était plutôt émerveillé. Selon ses critères, un tel animal ne pouvait pas être dangereux, mais que connaissait-il des dragons, aussi petits soient-ils ?

Pour preuve, le petit dragon fit une embardée soudaine vers l’escalier, plongeant vers les Jumeaux qui étaient en tête, comme s’il allait leur tomber dessus. Ces derniers étaient encore immobiles, l’arme en main, tendue vers l’avant. Le dragon passa si vite près d’eux juste au-dessus de leur tête qu’ils n’avaient pas pu réprimer le réflexe de se baisser voire de se jeter à terre, tout comme Koram, Otezea et L’Pêchou derrière. Ils entendaient encore le cri strident lorsqu’il était passé dessus et que son dard les avait effleurés. Ils avaient senti le souffle d’air qu’il déplaçait dans son vol et les avait décoiffés. C’était impressionnant et il avait viré aussitôt pour foncer droit vers Orloch et Milesteg. Ce dernier se retrouvait pour le coup devant son cousin face au monstre puisqu’il arrivait par derrière. Orloch affichait un sourire niais d’émerveillement. Puis encore une fois, le petit dragon passa très près des deux cousins, sans doute pour sentir leur odeur aussi et il s’envola de nouveau vers les hauteurs…

A tous : test de Volonté DD14. Raté => secoué, raté de 5 ou plus => effrayé, raté de 10 ou plus => paniqué
Orloch a un bonus de +4 pour ce test car il est dans un état de fascination.
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline Hugin  
#168 Envoyé le : jeudi 2 novembre 2017 15:31:24(UTC)
Hugin
Rang : Membre

Inscrit le : 25/09/2015(UTC)
Messages : 15

Sillaw
Réf : -1 | Vig : -1 | Vol : 0
CA:12

4 / 5


Le dragon s'envola et passa près d'eux. Sillaw ne put réprimer un frisson lorsqu'il sentit la bête foncer vers lui et qu'il dut se baisser pour l'éviter. Il eu peur mais sa prière l'aida à tenir le coup. Il remercia Desna de ne pas être carbonisé ou empoisonné.

Bon le dragon c'est un animal. Il ne les a pas attaqué, bon point. Le jeune Taillebois essaya de réfléchir mais c'était pas son fort. Il arrivait des fois à jauger les gens mais les animaux c'était autre chose. A priori le dragon n'était pas dangereux. Prudent il garda son bout de bois contre lui et attendit. Le dragon était monté peut être fallait il continué?

« "Avançons doucement..." »

Joignant le geste à la parole le jeune garçon gravit lentement quelques marche
Offline Djezebel  
#169 Envoyé le : jeudi 2 novembre 2017 21:55:11(UTC)
Djezebel
Rang : Staff


Inscrit le : 23/04/2015(UTC)
Messages : 1,696
Localisation : Haute Saone

Orloch
Brute
CA 8
Ref -2,Vig +0,Vol -1

6 / 6


Orloch était fasciné. Il applaudit en sautillant le passage du dragonnet. Il était si excité qu'il ne s'entendit pas lâcher des exclamations.

« OOOOOOOOOOOOOH !  »

« WIIIIIII  »


« WOOOHOOO  »
Il frappa du poing en l'air pour encourager la bestiole.
Offline nauron  
#170 Envoyé le : vendredi 3 novembre 2017 14:14:56(UTC)
nauron
Rang : Membre

Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 12

Koram
CA : 10

5 / 5


Le jeune garçon fut vraiment impressionné par le plongeon de la bestiole, il s'était jeté à terre et il n'avais plus qu'une idée en tête: s’éloigner et se protéger de leur adversaire.
Aussi il se remis debout et commença à courir vers l'entrée de la tour.

«  AAAAAAaaaaahhhhh. Elle essaye de m'bouffer... »
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Kali  
#171 Envoyé le : samedi 4 novembre 2017 09:30:40(UTC)
Kali
Rang : Nouveau

Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Otezea

5 / 5


« AAAAAAAAAAHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!! »

Avec un cri suraïgu digne d'une petite fille, Otezea rejoignit Koram vers la porte en courant.
Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline Miilesteg  
#172 Envoyé le : samedi 4 novembre 2017 14:04:21(UTC)
Miilesteg
Rang : Habitué

Inscrit le : 31/05/2016(UTC)
Messages : 36
France
Localisation : Igny 70

Milesteg
Enfant
CA : 8

6 / 6


Miles n'était pas rassuré mais il se devait de montrer l'exemple..
Il resta sur place mais en rangeant son coutelas.
Si le dragon voulait les attaquer, il l'aurait déjà fait, tout cela doit être encore un test.
Il parla fort pour se faire entendre de tous, avec assurance.

« Frères et sœurs, du calme, si le dragon voulait nous attaquer il aurait déjà lors de ses deux passages décimé nos rangs. Tout ceci est un test. Souvenez vous les paroles de l'ermite. Nous devons rester groupé. Revenez vers nous... TOUT IRA BIEN. »

Enfin j'espère pensa t'il pour lui même, pourvu que je ne me trompe pas.


Offline blurpy  
#173 Envoyé le : mardi 7 novembre 2017 20:36:25(UTC)
blurpy
Rang : Habitué

Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,622
France
Localisation : charente inférieure

Wallis
Réf : 0 | Vig : -1 | Vol : 0
CA:11 | C:11 | D:10

5 / 5


Wallis était apeuré. il ne savait plus quoi faire. Lorsqu'il ne bougeait pas, le Dragon ne l'attaquait pas. mais pour combien de temps encore ?

Certains fuyaient vers la porte, Mil se dressait courageusement et son frère commençait à gravir les marches. Il ne pouvait le laisser seul. Tout en surveillant le volatile, il se pressa derrière son frère, recherchant sa protection.



Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline mdadd  
#174 Envoyé le : dimanche 12 novembre 2017 23:15:01(UTC)
mdadd
Rang : Staff

Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

On pouvait dire que e vol du petit dragon provoqua son effet parmi les enfants. Koram et Otezea se mirent à crier de cette voix si aigüe et caractéristique des enfants lorsqu’ils sont terrorisés, puis sans demander leurs restes, ils coururent vers la porte qui a leur grand désespoir était fermée. Ils s’acharnèrent dessus sans parvenir à l’ouvrir. Piégés, ils étaient piégés et ils se blottirent le plus possible dans le coin, assis par terre, chacun dans un coin. Les jumeaux quant à eux avaient réagi différemment. Celui qui était en tête, Sillaw ? Wallis ? Toujours difficile de savoir tellement ils étaient semblables, celui qui avait ouvert la marche pour gravir l’escalier continua courageusement pas à pas, tout en restant vigilent sur le vol du petit monstre ventru au dard de scorpion. Il n’en menait pas large et prenait de grandes respirations comme pour se donner du courage ou de l’énergie. Son jumeau quant à lui était terrorisé et restait collé à lui tout en tremblant. Il le tenait par la taille et ses tremblements nerveux ou de peur le faisait serrer aussi fort qu’il pouvait. A chaque pas, il fermait les yeux comme s’il s’attendait à ce que cela se passe mal. Du coup cela renait la progression difficile car il fallait marcher et monter de concert et lorsqu’on était effrayé, c’était difficile de rester coordonné…

Enfin Orloch était redescendu et essayait d’approcher le petit dragon qui volait au-dessus d’eux, faisant des virevoltes et des cercles tel le rapace au-dessus de ses proies, attendant le moment opportun pour fondre sur l’une d’elle, à moins que le choix soit difficile. Un bien gras comme le « monstres de Khelgür ? Un bien sec comme l’un des jumeaux ? Un grand comme Milesteg ? Il avait accouru près de son cousin, pensant sans doute que ce dernier trouvait cela amusant, comme un jeu. Orloch ne se rendait visiblement pas compte de la gravité de la situation, voire même qu’il était en danger de mort et il ne voulait pas laisser son cousin à u sort funeste sans essayer de le défendre au péril de sa vie. Bref tous les enfants étaient séparés par duos. Les jumeaux à essayer de monter, les cousins dans la salle du trône à essayer de suivre le vol du petit dragon et Koram et Otezea prostrés près de la porte. Dans les airs, le petit monstre criait toujours, un son strident et sifflant qui faisait mal aux oreilles et résonnait dans la haute salle.

La scène se poursuivit pendant de longues minutes dans un semblant de chaos. Le petit dragon fonçait sur les jumeaux à chaque pas qu’ils faisaient, cherchant à les empêcher de monter. Il passait très près d’eux, évitant aisément l’arme tendue de celui de tête qui cherchait sans doute à se protéger. Une fois même, lors d’un passage, le petit monstre flanqua un coup de queue sans utiliser son dard, un coup de fouet qui fit reculer les jumeaux d’un pas et manqua de les faire tomber à la renverse. Finalement, heureusement que l’un d’eux était effrayé et tenait fermement son jumeau par la taille, rendant ainsi le duo plus stable et donc difficile à renverser, mais chaque assaut était toujours plus menaçant et toujours plus proche d’eux. Otezea et Koram pouvaient respirer un peu, ils ne faisaient que voir le petit dragon assez brièvement lors de ses passages au ras du sol et l’entendait surtout crier sans arrêt. Ils se bouchaient les oreilles et fermaient les yeux à chaque fois, comme si ce cauchemar pouvait enfin cesser un jour et qu’ils allaient se réveiller. Orloch était toujours aux anges, il courait dans la salle du trône sans prendre aucune précaution. Le petit dragon partait sur la droite, Orloch partait sur la droite, il partait sur la gauche, Orloch changeait de direction, même si au final, il n’y avait aucun espoir de l’attraper puisque le petit monstre restait en hauteur et hors de portée. Milesteg suivait son cousin comme il pouvait, car il devait redoubler d’attention pour deux. Ce furent surtout les jumeaux qui étaient visés par les passages du petit dragon, les cousins le voyaient passer, il poussait un cri dans leur direction comme pour leur dire allez-vous-en mais sans trop s’approcher d’eux, alors qu’il avait « bousculé » les jumeaux lors de son dernier passage. Puis i remontait en haut de l’escalier et semblait s’exciter vers ce qui devait être un passage ou une porte derrière laquelle émanait la lueur changeante et vacillante qu’avait aperçue Otezea.


Les jumeaux étaient à mi-hauteur de l’ascension lorsque quelque chose se produisit… Quelque chose s’ouvrit et tout à coup la grande salle fut baignée de lumière comme en plein jour. Les enfants furent éblouis après avoir passé tant de temps dans la pénombre. Puis une voix rauque retentit – « Cesse donc de les embêter, Dragibus ! Tu ne vois pas que tu es entrain de semer une sacré pagaille ! » – Tandis que les enfants s’habituaient à la lumière, ils perçurent une silhouette en haut de l’escalier qui se mit en mouvement. Il arrive il descend, il est là l’homme en blanc. C’était un homme ou plutôt un vieillard, sa longue barbe blanche reposait sur une robe blanche brodée de fils d’or et d’argent. Sa main droite tenait un grand bâton dont le sommet était tarabiscoté et renflé, renfermant une sorte de pierre de cristal assez grosse. Il descendait sons le moindre mouvement, comme si ses pieds ne bougeaient pas. Les jumeaux qui étaient en hauteur et semblaient complétement estomaqués voyaient qu’il ne touchait même pas le sol mais semblait léviter quelques pouces au-dessus. Le visage allongé, le regard stricte et sévère, il fixait les jumeaux droits devant lui comme si d’un seul coup i allait faire pleuvoir sur eux une pluie d’éclairs ou de flammes. Pourtant rien de tel ne se produisit. Les jumeaux durent redescendre pour permettre au vieil homme de descendre à son tour, car il n’y avait guère de place dans l’escalier pour permettre de se croiser. Puis de son mouvement régulier et lent, le mage regagna son trône où il s’assit, posant la main sur l’accoudoir. Le petit dragon vint se lover près de lui et il le flatta de son autre main. Sans vraiment s’en rendre compte ni l’avoir voulu, les enfants s’étaient rassemblés devant le trône et ils semblaient apaisés. La peur du petit dragon avait disparu et ils avaient la sensation d’être devant une personne extrêmement importante ou peut-être puissante. En tout cas celui-ci ne les avait pas chassés comme l’avait fait l’ermite lors de leur première rencontre. Le regard du Magicien Blanc se posa sur chacun d’eux puis d’une voix calme, presque paternelle il leur demanda – « Alors, pourquoi des enfants viennent-ils troubler la quiétude et la retraite d’un Magicien ? »

Modifié par un utilisateur dimanche 12 novembre 2017 23:17:23(UTC)  | Raison: Non indiquée

Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline Djezebel  
#175 Envoyé le : lundi 13 novembre 2017 09:49:53(UTC)
Djezebel
Rang : Staff


Inscrit le : 23/04/2015(UTC)
Messages : 1,696
Localisation : Haute Saone

Orloch
Brute
CA 8
Ref -2,Vig +0,Vol -1

6 / 6


Orloch ouvrit de grands yeux en voyant le vieil homme flotter au dessus du sol. C'était de la magie ! Et Orloch n'était pas habitué à de telles choses. Il alla se poster derrière son cousin, comme si celui-ci pouvait le protéger, mais voyant que leur hôte s'installait sur le trône et ne semblait pas agressif, il se détendit quelque peu.

Il regarda le petit dragonnet et murmura.

« Dragibus... » Étrangement, il sentit la salive affluer dans sa bouche, comme si ce nom devait lui donner faim.

Il secoua la tête et écouta le vieil homme parler. Sans plus attendre, il donna des explications... tout à fait Orlochiennes en parlant fort.

« Y avait plein de truc verts ! Partout ! Et c'est petit et ça a pris Luke ! Et pis il est arrivé dans là-bas...  » il désigna la porte d'entré. « Pis y a des monstres animaux en arbre qui ont fait WHRAAAAA ! Pis avant y avait plein de petites tentes que même un gros dragon comme Dragibus mais en plus grand il pourrait tout faire FRRRROUUUU que toutes les peaux vertes elles feraient HAAAAAAAAAA et crier et courir !  »

Il rigola à cette idée.
Car oui, c'était une idée.

« Pis avant on a marché marché marché ! Longtemps hein ! Pis le monsieur Saficrag il nous a dit de venir . Parce qu'il habite dans un grand grand grand arbre ! Il est tout grand et tout joli ! Et pis il a des petites boules rouges que maman elle dit qu'il faut pas manger mais là on a le droit alors Orloch mangé et miam miam !  »
Il acquiesça et se frotta le ventre.

« Mais maman plus là, comme maman de...  » il regarda tout autour de lui. Ce souvenir semblait attrister certains et Orloch aussi. Il poursuivit d'un ton plus grave, ses yeux commencèrent à s'humidifer.
« Maman... l'a brûlée comme le village. Khelgür.  »

Il s'effondra alors et commença à pleurer comme un tout petit enfant.
« MAAAAAAAAAAAAMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN ! JE VEUX MA - MA - MAAAAAAN  »

Modifié par un utilisateur lundi 13 novembre 2017 09:51:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline nauron  
#176 Envoyé le : lundi 13 novembre 2017 23:09:23(UTC)
nauron
Rang : Membre

Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 12

Koram
CA : 10

5 / 5


L'intervention du mage avait calmé puis ramené Koram vers le centre de la salle, il surveillait malgré tout le dragon du coin de l’œil, la bête même si elle paraissait obéir au mage, elle n'en restait pas moins dangereuse, au moins à ses yeux.
D'ailleurs le mage avait l'air vieux, fragile, rien a voir avec Saxifrag...

Le cheminement des pensées de Koram en était là lorsque Orloch commença a expliquer la situation au mage et force fut de constater que bien qu'il fut présent dans l'aventure, Koram eu du mal a comprendre l'ensemble du récit de son imposant frère de salive.

Lorsque ce dernier fondit en larme, Koram eu comme premier réflexe de le consoler mais retint son geste, il s'agissait d'Orloch quand même, c'était à Miles de s'en occuper après tout....

Koram choisi donc de prendre le relais du monstre de Kelgür dans la tâche de raconter le pourquoi de leur venue chez le mage.

«  euh... monsieur le mage.... on viens de la part de Saxifrag et du Baron chose de la grande ville qui est encerclée par des orcs et d'autres monstres... Il nous a laissé un message... »

C'est la voix tremblotante que Koram finit son récit qu'il essaya de présenter de manière officielle.
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Miilesteg  
#177 Envoyé le : mercredi 15 novembre 2017 08:02:03(UTC)
Miilesteg
Rang : Habitué

Inscrit le : 31/05/2016(UTC)
Messages : 36
France
Localisation : Igny 70

Milesteg
Enfant
CA : 8

6 / 6


Miles laissa les autres parler au magicien et se rapprocha d'Orloch, puis il lui fit un calin en lui parlant d'une voix calme et douce....

« Du calme Orloch, tout va bien, c'est nous ta famille maintenant nous tous les enfants de Khelgür. Et il faut se serrer les coudes et rester toujours ensemble. Maman me manque aussi mais elle est partie rejoindre Desna avec ta maman dans les étoiles, tous les soirs elle brillera pour nous éclairer et nous surveiller, soit en sur....Allez calme toi il faut que l'on aide encore le Baron et Saxifraag.
Et peut être que... si on délivre des prisonniers....  »



Offline Hugin  
#178 Envoyé le : vendredi 17 novembre 2017 09:15:17(UTC)
Hugin
Rang : Membre

Inscrit le : 25/09/2015(UTC)
Messages : 15

Sillaw
Réf : -1 | Vig : -1 | Vol : 0
CA:12

4 / 5


Un magicien... Sillaw avait le sifflet coupé parce que là un dragon comme animal c'est pas banal! Puis Orloch et les autres s'exprimèrent. Le pauvre Orloch était secoué par l'émotion et Sillaw avait toute la tension qui redescendait pleura aussi doucement. Il se sentait comme débarrassé d'un fardeau. Il espérait une pause, un arrêt de l'angoisse...

« Monsieur faut nous aider... »

Il implora le vieux magicien. Il fallait que les adultes se débrouille sans eux un peu...
Offline mdadd  
#179 Envoyé le : dimanche 19 novembre 2017 18:07:16(UTC)
mdadd
Rang : Staff

Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

Taërim
le Blanc

e vieil homme avait fini par poser un coude sur l’accoudoir, ce qui lui permettait d’appuyer son menton sur son pouce et de passer l’index sous le nez, ce qui lui donnait un air de penseur. A chaque phrase ou intervention d’un enfant, il avait un sourcil qui se soulevait comme s’il marquait la ponctuation et souvent un - « Mmpf mmpf ? » – invitait les enfants à poursuivre leurs explications pour le moins confuse pour l’instant aussi au bout d’un moment, le Magicien Blanc tenta de résumer la situation exposée jusqu’ici – « Alors si je comprends bien, vous êtes des enfants de Khelgür, mmpf ? Il est arrivé quelque chose de terrible au village, tout a brûlé, mmpf ? Vous avez rencontré ce vieux bougre de Saxifrag et le baron, mmpf ? Vous avez parlé des orcs et d’autres monstres qui encerclent le baron, mmpf ? Et enfin d’un message… Quel est ce message ? »

Taërim, le Mage de la Tour Blanche semblait garder un calme extraordinaire devant une situation qui pourtant paraissait dramatique. Peut-être que les enfants étaient restés trop vagues ou brouillons dans leurs explications, aussi il lui était probablement difficile de se faire une bonne idée de ce que les enfants venaient de vivre et ce qu’ils attendaient du Magicien. Il continuait à regarder tour à tour les enfants pour voir si la situation évoluait ou si d’autres informations allaient lui parvenir. D’une voix toujours aussi calme et sereine, il leur demanda – « Il va falloir m'en dire un peu plus et être beaucoup plus clairs et précis dans votre explication, les enfants. Racontez-moi ce qu’il s’est passé et ce qu’il vous est arrivé. Je ne peux agir de façon efficace, que si j’ai une très nette idée de ce qu’il se passe. C’est ainsi que fonctionnent les magiciens : une bonne analyse de la situation permet d’employer les moyens les plus adaptés et les sortilèges les plus appropriés. Mais tout ceci ne s’improvise pas. Par ailleurs, je suis en train d’effectuer un travail que je ne peux arrêter pour le moment. Il s’agit d’alchimie et cela demande une minutie et si je ne veux pas tout perdre, je dois terminer. Vous allez passer la nuit ici. Si l’un ou plusieurs d’entre vous peut m’aider, alors il sera possible de terminer cette nuit et d’être prêt demain matin. Mais en attendant, racontez-moi tout, car s’il y a lieu d’intervenir d’une façon ou d’une autre, je dois savoir à l’avance à quoi m’attendre et dans quelle mesure je peux agir. »
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline blurpy  
#180 Envoyé le : dimanche 19 novembre 2017 19:42:10(UTC)
blurpy
Rang : Habitué

Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,622
France
Localisation : charente inférieure

Wallis
Réf : 0 | Vig : -1 | Vol : 0
CA:11 | C:11 | D:10

5 / 5

Wallis n'avait pas l'habitude de parler sans modifier la réalité. Mais, malgré son apréhension devant cet adulte impressionnant. il tenta une explication

« C'est que tout c'est passé comme vous dites.

le village a brulé avec toutes nos affaires et nos parents, malgré qu'ils se soit battus comme des lions. On a trouvé un papier dans les ruines qui disaient qu'on devait aller dans la forêt chercher le vieil homme qui dormait sous la pierre. Alors on l'a réveillé après avoir combattu des loups et des ours. Et puis il nous a fait courir tout le temps pour voir les orcs et les gobelins qui encerclaient le gros château. Ils nous a dit de voir le magicien blanc et qu'il pourrait nous aider. Il est resté derrière pour se battre contre des peaux vertes et nous on a vu la tour blanche. On a lu la question et quand on a bien répondu, des arbsutes ont voulu nous dévorer, alors on est rentrer sans qu'on nous dise entrée, et le dragon sur le trône nous a fait peur, mais comme mon frère et moi on est courageux, on est monté vous chercher. Et nous voilà. »


Il sourit après une telle tirade pour reprendre son souffle.

Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
10 Pages«<78910>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET