Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

25 Pages123>»
Nouveau sujet Poster une réponse
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline crysania  
#1 Envoyé le : mercredi 31 mai 2017 06:30:15(UTC)
Citer
crysania
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/04/2016(UTC)
Messages : 579

Je posterai plus tard, mais je crée à l'avance Smile
Valar Elnaril, Demi-elfe Magus Lamelié (3), BZ-156
MJ de Hell's Vengeance, AY-186
Nhila, Sorcière(2) Femme-rat, Q-196
MJ de La colère des justes, AF-207
Annonce
Offline crysania  
#2 Envoyé le : samedi 10 juin 2017 19:49:54(UTC)
Citer
crysania
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/04/2016(UTC)
Messages : 579

Depuis plusieurs semaines, Kénabres connait une effervescence croissante : la Messe des armes est pour bientôt. Depuis longtemps déjà, cette période de l'année est festive. La ville de Kénabres se trouve à l'ouest du Mendev. Elle permet de contrôler toute la frontière nord ouest entre le Mendev et la plaie du monde. Nous sommes quelques années après la fin de la quatrième Croisade, pendant laquelle la Pierre Gardienne de Kenabres fut fendue. Cette Croisade avait été éprouvante, et la majorité des croisés la considéraient comme terminée, malgré un front toujours actif et des escarmouches toujours orchestrées par la Plaie du Monde. Le moral était au plus bas depuis que la pierre avait été fendue. Les croisés se rendirent compte que les démons pouvaient passer cette protection, et ce même si elle avait tenu bon.

La Messe des armes était donc une bonne occasion pour beaucoup d'oublier cet événement, et pour les églises de recruter de nouveaux alliés. La tradition veut que les értudits et les prêtres profitent de l'opportunité pour se rassembler afin d'étudier l’histoire des guerres d’antan, mais depuis la mort d’Aroden, ce jour saint est davantage devenu l’occasion pour les roturiers de s’entraîner au maniement des armes, pour les chevaliers de choisir leurs écuyers et pour les églises d’introniser leurs nouveaux prêtres.

Au fil des années, les activités de la Messe des armes se sont élargies et elle propose désormais des tournois de joute, des simulations de duel, des reconstitutions de bataille, entre autres activités festivalières. À Kénabres, le festival (qui a lieu le 16 arodus) est attendu avec impatience car il permet d’oublier pendant quelques instants toute l’horreur qu’il y a sur la ligne de front. Les sourires sur les visages d’habitude affublés d’yeux caves et de sourcils froncés font des merveilles sur le moral des habitants de la cité lors des semaines qui précèdent l’événement.

Toute la cité de Kénabres est en fête, mais une grande partie du festival, y compris les tournois de joute et les autres divertissements, ont lieu sur la place de Clydwell, juste à l'ouest de la cathédrale.

La cérémonie d'ouverture est prévue pour midi. Vous avez tous reçu une invitation pour assister à cette cérémonie dans un salon privé contenant quatre places. Vous arrivez donc quasiment tous en même temps. Le salon est équipé d'une table ronde et de quatre chaises, ainsi que de tout le nécessaire pour poser vos affaires. Il est spacieux, et sur la table se trouve assez de nourriture pour vous restaurer, et assez de vin et autres breuvages pour vous désaltérer. Un humain au crane rasé, habillé d'une tenue de cérémonie, arrive rapidement une fois que vous êtes assis.

« Ma dâme Cade Menle, Messire Athmenil, Messire Ozmong, Messire Groubo, bienvenue. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas à me le demander. Je me tiendrai à votre service devant l'entrée de votre salon. La cérémonie est prévue pour bientôt. Vous avez le temps de faire connaissance avant que ça ne commence. »

Disant ça, il s'incline, puis s'en va à l'entrée du salon, où il se tient droit comme un piquet.
Valar Elnaril, Demi-elfe Magus Lamelié (3), BZ-156
MJ de Hell's Vengeance, AY-186
Nhila, Sorcière(2) Femme-rat, Q-196
MJ de La colère des justes, AF-207
thanks 1 utilisateur a remercié crysania pour l'utilité de ce message.
Offline dasai  
#3 Envoyé le : samedi 10 juin 2017 21:35:59(UTC)
Citer
dasai
Rang : Habitué

Inscrit le : 27/04/2016(UTC)
Messages : 270

Cade
CA 18 / 11 / 17

12 / 12
La messe des armes allait commencer, Cade n'avait pas eu l'occasion de combattre dans la précédente croisade, mais ce n'était pas grave, elle était pleine d'optimisme, sûre qu'elle aurait de toute façon l'occasion de prouver sa valeur et de servir Iomedae bien assez tôt.
Sa formation était à peine achevée et au vu de l'intensité des combats - plus faible que jamais - on ne l'avait pas envoyé combattre immédiatement. Elle avait même reçu une invitation pour assister à la cérémonie d'ouverture dans un salon privé! Elle s'y était rendu sans se poser de question, après tout les recommandations de ses instructeurs et sa son abilité déjà légendaire avaient dû filtrer vers les plus haute sphère...

Elle rentra dans la salle la première, de sa démarche énergique et l'observa rapidement. Elle fit ce que la logique commandait et se servit copieusement en nourriture et en vin avant de s'assoir sur la table ronde. Elle n'eut même pas le temps de commencer son festin que trois autres personnages entraient eux aussi. Elle observa le groupe d'un œil vif et se demanda ce qui pouvait provoquer un si étrange rassemblement. Elle était sûre d'avoir fière allure, avec sa carrure impressionante, son armure, sa peau matte et sa chevelure blonde avec des reflets rouges mais les autres en jetaient aussi!
Quel groupe intéressant! Cela promet une compagnie des plus passionnantes pour cette cérémonie d'ouverture
Rapidement, elle se dirigea vers chacun d'entre eux, ma main tendue et un sourire chaleureux aux lèvres, répétant à chaque fois
« Bien le bonjour messire! Je suis Cade Mende, récemment approuvée apte à servir l'ordre des paladins de Iomedae, quel plaisir de vous connaitre! »
Elle avait envie de les bombarder de questions mais préférait se retenir pour le moment...
Une fois les premières présentations terminées, elle se rassoit et se met à attaquer son festin, excitée en pensant à la journée à venir...

Dès que le groupe s'assoit, un homme chauve arrive et nous offre ses services
Par Iomedae, nous sommes plutôt bien servis pour le moment!
Elle lui sourit aussi et répond simplement
« Merci mon brave! Vous êtes bien urbain... Je ne manquerai pas de faire appels à vos bons services lorsque le besoin se fera ressentir! »

Modifié par un utilisateur samedi 10 juin 2017 21:38:27(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié dasai pour l'utilité de ce message.
Offline danselune  
#4 Envoyé le : dimanche 11 juin 2017 13:03:53(UTC)
Citer
danselune
Rang : Habitué

Inscrit le : 15/05/2013(UTC)
Messages : 1,287


Groubo
Crois.Ferreuse 1/1
Agrandissement 1/1
CA : 21/12/19
Bénédiction 3/3

10 / 10

Au matin Groubo avait vu arriver un messager essoufflé, celui ci lui avait dit avoir courut pendant deux jours dans tout Kenabrès pour réussir à la trouver pour lui apporter cette invitation. L'oreade lui arracha es mains et reprit son inspection de l'horizon, située sur les plus haut rempart de la ville il avait une vue imprenable sur tout ce qui pouvait approcher.
Une fois le messager partit il déplia la lettre cacheté et la lut attentivement, d'un claquement de doigts il y mit le feu avant de reporter son attention sur l'horizon jusqu'à l'heure de la convocation.




Lorsqu'il arriva dans la pièce richement décorée il y avait déjà quelqu'un, une jeune chevalière de Iomedaé. Celle-ci se dirigea prestement vers lui tout en se présentant et en lui tendant la main. Elle dégageait une aura de force et de bravoure malgré une sensible jeunesse.
« E s'appel Groubo  »annonça timidement l'Oréade sans lui serrer la main, préférant examiner la pièce.
Il se dirigea ensuite vers la table, faisant grincer une chaise en la trainant sur le sol jusqu'à en mettre deux cotes à cotes puis il s’essaya en bout de table, face à la porte. Son bouclier en fer froid posé à ses pieds, l'autre restant fixé à son bras, il posa la tête sur la table et se mit à ronfler doucement, ne relevant pas la tête lorsque les différentes personnes entrèrent dans la pièce, seul un œil avertit pouvant à chaque fois apercevoir une légère contraction de son bras armé.
thanks 1 utilisateur a remercié danselune pour l'utilité de ce message.
Online LeGrandMalade  
#5 Envoyé le : dimanche 11 juin 2017 23:08:49(UTC)
Citer
LeGrandMalade
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/01/2014(UTC)
Messages : 709
France, Metropolitan


Athmenil
CA : 13/12/11
Arcane 3/4
Abs. Sort 2/2
Genie-caller 1/1

8 / 8


Totalement absorbé par son ouvrage - une copie de fort mauvaise qualité d'un rapport de la société des éclaireurs sur les génies, incomplet qui plus est - il n'avait pas entendu approcher l'homme dans son dos.

Pour ne pas troubler l'ambiance studieuse qui régnait dans la salle de lecture de la librairie de l'aile noire brisée, le messager avait cru bon de venir toucher l'épaule d'Athmenil. Erreur !
Ce dernier poussa un cri aiguë qui fit se relever toutes les têtes et eut un sursaut qui manqua de renverser la pile de lourds tomes qu'il avait patiemment amassé durant la matinée.
L'un comme l'autre embarrassés, ils n'échangèrent rien d'autre qu'un regard et la lettre.
Puis le coursier s'empressa de quitter les lieux tandis que l'elfe reprenait ses recherches.

Car en effet, quand bien même la missive avait atteint son destinataire, encore fallait-il qu'il y prêtât attention.
Pour l'instant son destin semblait de finir coincer au milieu d'un des rayons de la bibliothèque, jusqu'à ce que l'air déplacé par la fermeture d'un vieux traité de convocation propulsât le papier sur le sol dans un bruit assourdissant dans le silence de l'endroit.
Très rapidement l'excitation s'était emparé de l'arcaniste : il était persuadé d'avoir déniché quelque note secrète, peut-être une formule oubliée. Mais son enthousiasme fut douché, ce n'était qu'une invitation à la cérémonie d'ouverture de la Messe des armes.



Il ne saurait dire pourquoi il l'avait finalement accepté, mais toujours est-il qu'une semaine plus tard, il était là, et presque pas en retard qui plus est.
« Veuillez me pardonnez. » s'excusa-t-il rapidement en pénétrant dans le salon tout en se débarrassant de sa cape.

Il n'avait pas fait de grands efforts vestimentaires pour cette événement : il portait une robe simple bleu avec un liseré d'un bleu plus clair, qui cachait son haramaki - les soit disant "croisés" qu'hébergeait la ville était parfois hargneux - et, outre un poignard, à sa ceinture se trouvait les 2 choses qui ne le quittait jamais : son grimoire de voyage, sanglé à sa droite, et sa sacoche à composante, qui se trouvait sur le coté gauche, sur le devant.

Il entreprit d'ajuster sa coiffure en resserrant le lacet qui liait ses cheveux, ce faisant il laissa apparaître une marque grisâtre sur sa clavicule, comme une trace de brûlure. Son regard se perdit dans le vague quant il laissa lentement courir ses doigts dessus, puis comme reprenant ses esprits, il tira de sa manche un mouchoir de soie afin de nettoyer ses lunettes.
Lorsque le résultat lui parut satisfaisant, il les chaussa a nouveau et replaça le morceau de tissu dans sa cachette.

Enfin il contempla l'assemblé.
Mais il n'eut pas vraiment le temps de détailler chacun des présents car la main tendue d'une jeune femme l'attendait déjà.
« Euh... Bonjour damoiselle Mende. Je m'appelle Athmenil, enchanté de même. » lui répondit-il avec un sourire franc en lui tendant sa main, que la paladine serra si fort qu'il dut retenir une grimace de douleur « Mon truc à moi c'est les palabres obscures et les mouvements de mains intrigants » indiqua-t-il en faisant jouer ses mains devant son visage, profitant de l'occasion pour vérifier s'il n'avait rien de cassé « La ... magie quoi. » précisa-t-il devant le regard interloqué de Cade.

Les présentations faite avec cette dernière, il avisa l'être de petite taille au teint gris.
Athmenil le dévisagea et s'approcha de lui.
« Bon sang, un Oréade ... » souffla-t-il, mais l'érudit se reprit et cessa de considérer la personne comme une espèce d'objet d'étude
« Pardon : bonjour, Athmenil, arcaniste. » il tendit sa main et sans pour autant revenir sur son geste regrettait déjà sa politesse qui allait l'amener à serrer la main à un être dans lequel coulait peut être plus de sable que de sang. Mais son enthousiasme reprit le dessus « J'avais entendu dire qu'il y avait un Oréade en ville, mais je n'espérais pas tomber dessus aussi fortuitement. J'aurais des milliers de questions à vous poser...et je ne saurais par laquelle commencer... Vous vous appelez ...? »

Modifié par un utilisateur lundi 12 juin 2017 09:14:08(UTC)  | Raison: Bescherelle Powa !

LGM : It's in the name !
Spahu "Sosola", Oracle Shoan'ti, M-138
Gorak, Moine Demi-orc, AG-144
D'mitri le parricide, Roublard Demi-Elfe, AL-98
Athmenil, Occultiste Elfe, AF-207
Gretcha, Chevalier Rejeton Gobeline, BU-152
Offline minas84  
#6 Envoyé le : lundi 12 juin 2017 13:03:05(UTC)
Citer
minas84
Rang : Habitué

Inscrit le : 11/01/2010(UTC)
Messages : 2,330


Ozmong
CA : 18/14/14
Extraits 0/2

8 / 8
Ozmong se demandait encore la raison de cette invitation. Ce n'était pas la première messe qu'il vivait, et à chaque fois, il l'avait vécu caché dansune ombre comme d'habitude. Et cette année, il avait reçu une invitation qui le plaçait dans une loge privée...

Il ne voyait vraiment pas pourquoi; Aussi prit-il les précautions habituelles pour s'y rendre. Une première visite de reconnaissance quelques heures avant, puis un temps d'observation à partir d'un lieu bien choisi. Il vit ainsi rentrer trois personnes dont l'allure disparate ne lui allait guère. Il finit par s'y rendre, ne voyant décidément rien de suspicieux.

Il entra et fut redirigé et retrouva les trois humanoïdes vus auparavant. Humanoïdes car il y avait une disparité entre eux. Un elfe de manière évidente, et deux autres dont il ne savait pas trop quoi dire, un homme recouvert d'une couche pierreuse, et un autre à l'air plus angélique ou quelque chose d'approchant. Mais que faisait-il donc là au milieu d'eux. Leur occupation principale était par contre des plus évidentes. Deux soldats dévoués à leur divinité, et un magicien.

Il se présenta, et sa voix rauque envahit la pièce. « Je m'appelle Ozmong. Connaissez-vous la raison de notre présence ici ? »

Et il attendit la réponse, tout en restant debout, tous ses sens en alerte, appuyé sur sa lance.
La personne qui s'adressait ainsi était on ne peut plus quelconque. Une capuche recouvrait sa tête et comme par réflexe, Ozmong tirait dessus pour être sur qu'elle couvrait son visage. Sa voix rauque ne venait pas embellir le tableau d'une personne qui ne cherchait pas du tout à se montrer, voire qui cherchait à se cacher. Une arbalète était visible dans son dos, et il semblait montrer une souplesse tout particulière. Son regard était très vif, et ses yeux toujours en mouvement, comme si il cherchait quelque chose.

Modifié par un utilisateur lundi 12 juin 2017 17:26:19(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline danselune  
#7 Envoyé le : lundi 12 juin 2017 19:08:50(UTC)
Citer
danselune
Rang : Habitué

Inscrit le : 15/05/2013(UTC)
Messages : 1,287


Groubo
Crois.Ferreuse 1/1
Agrandissement 1/1
CA : 21/12/19
Bénédiction 3/3

10 / 10
A priori le fait de faire semblant de dormir n'avait pas leurré grand monde car un elfe s'approcha de l'oréade après s'être présenté à la chevalière. Groubo se dit que la prochaine fois qu'il tenterait ce genre de subtilité il le ferait en fermant les yeux pour que ça fasse plus véridique plutôt que de regarder au travers ses doigts entrouvert.

Le dénommé Athmenil annonça clairement l'intérêt scientifique qu'il éprouvait à son égard, et là où certains se serait offusqué Groubo était satisfait, non pas qu'il appréciait être un sujet d'étude -bien au contraire- mais il préférait toujours la franchise aux courbettes.
Il se leva et toisa l'elfe, la tête de l'oréade ne dépassait que de peu le nombril de son interlocuteur mais ce qu'il perdait en hauteur il le lui rendait en largeur, après tout il n'avait pas utilisé deux chaises sans raisons, le fait d'être en partie constitué de rocaille n'interdisait pas d'apprécier un minimum de confort.
Tandis qu'un quatrième individu rentrait dans la pièce l'oréade plongea sa main dans une des poches de son pantalon. Il en ressortit un cigare à moitié mâchouillé et déjà entamé, le portant à sa bouche il claqua des doigts, faisant apparaitre une étincelle comme si deux silex s'était entrechoqué, et tira une bouffée odorante.
« E s'appel Groubo » répondit-il d'une voix douce et profonde en toisant l'elfe d'en bas.
Après cette présentation du plus simple possible, n'ayant de nouveau pas serrer la main à son interlocuteur, l'oréade se déplaça jusqu'au dernier venue. Il alla se planter devant ce dernier, le dénommé Ozmong. Celui-ci regardait un peu partout comme s'il était à la recherche d'une menace tout en tirant nerveusement sur sa capuche, visiblement mal à l'aise d'être ici.

Groubo s'approcha sans gêne aucune afin de mieux voir le visage de celui qui lui faisait face, et bien que rien dans l'attitude de Groubo ne montrait de l'agressivité tout démontrait de la détermination.
Les mains d'Ozmung se crispèrent sur sa lance, prêt à frapper à la moindre incartade envers sa personne mais il n'en fût rien: l'oréade se contenta de le regarder de plus près puis, haussant les épaules comme si ce qu'il avait découvert n'avait aucune importance, il retourna s'assoir sur ses deux chaises tout en mâchouillant son cigare, laissant derrière lui un épais nuage de fumée.


Groubo utilise le sort étincelle (art magie DD15) pour allumer son cigare parce que Groubo a la classe.

Modifié par un utilisateur lundi 12 juin 2017 22:43:47(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 3 utilisateur ont remercié danselune pour l'utilité de ce message.
Offline crysania  
#8 Envoyé le : lundi 12 juin 2017 21:31:33(UTC)
Citer
crysania
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/04/2016(UTC)
Messages : 579

Alors que les aventuriers "discutent" et "font connaissance", ils peuvent constater que la loge donne sur la fameuse place de Clydwell. Elle est idéalement placée, donnant droit à un spectacle peu commun : une foule incroyable se presse sur la place, peuplé d'elfes, de nains, de halfelins, de gnomes, et d'autres races plus ou moins fantaisistes. Tous essaient de s'approcher le plus près possible, alors que midi approche, et que la cloche va retentir pour les douze coups, annonçant le début des festivités.

Quelques instants plus tard, Lord Hulrun, dirigeant de Kenabres, s'avance sur l'estrade, vêtu de son armure dorée, étincelante. Accompagné de deux des croisés les plus imposants que vous ayez vu jusqu'à présent, il s'arrête au bord, surplombant la foule de toute sa splendeur. Derrière lui, plusieurs prêtres se tiennent, les mains jointes, comme en prière. Ils sont vêtus d'armures de combat ornées du signe d'Iomedae : l'épée longue rayonnante. Derrière eux encore, la catédrale de Clydwell se dresse, monumentale.

Alors que les douze coups commencent à sonner, les deux croisés sortent leur épée de leur fourreau dans une synchronisation parfaite, mettant un genou à terre et leur épée pointe en bas, devant eux, et baissent la tête en signe de respect face à Lord Hurlun. Le douzième coup sonne, et le silence est roi, époustouflant, assourdissant. La foule, et vous même, êtes suspendus aux lèvres de l'inquisiteur vieillissant. Un instant infini se passe avant qu'il ne commence par s’éclaircir la voix. Lorsqu'il ouvre la bouche pour parler, aucun son ne sort. Vous remarquez alors qu'Hurlun et toute l'estrade sont illuminés par une lumière qui semble venir à l'horizon, donnant à l'ombre de l'inquisiteur un aspect gigantesque et déformé sur la cathédrale. Cette lumière vient de ce qu'on appelle l'écu, à l'ouest. C'est l'endroit qui abrite la Pierre de garde de Kenabres. Une gigantesque boule de lumière s'y tient en lieu et place. Lorsqu'elle disparaît quelques secondes à peine plus tard, la foule constate qu'à sa place, il n'y a plus rien : la Pierre de garde vient de tomber, et un panache éclatant de flammes rouges, d'éclairs et de fumée s'élève, derrière ce nouveau vide.

Un rugissement retentit en même temps qu'une silhouette à la fois rassurante et inquiétante s'élève dans le ciel : Térendélev, le vénérable dragon d'argent et plus grand défenseur de Kénabres, qui assistait jusqu'à présent sous forme humaine à la cérémonie d'ouverture, avais pris son envol dans sa forme originelle. Une autre silhouette, allant à la rencontre de Térendélev, apparaît soudain de nulle part : humanoïde, à peu près trois fois la taille d'un humme et la peau maculée de feu et d'éclairs, il tient dans une main une gigantesque épée enflammée, et dans l'autre un fouet. L’identité de cette créature était évidente : Khorramzadeh, le Roi des tempêtes de la Plaie du Monde, était là, à Kénabres ! Alors que le sol continue de trembler et de vomir des démons qui se dispersent dans les rues, au-dessus, le dragon et le balor entament le combat. Les chocs de leurs coups retentissent et créent des ondes de choc palpables dans l'air lourd qui est celui de Kénabres. Quelques instants plus tard, lors d'une ultime charge, Khorramzadeh et Térendélev s'entrechoquent, mais le désespoir retentit dans vos oreilles au cri de douleur du dragon. Le balor avait réussi une estocade et avait enfoncé son épée de feu dans le thorax du défenseur. Le tenant contre lui, le démon sourit alors que le dragon ne peut plus retenir une chute inexorable, en spirale, vers la foule, qui jusque là était restée bouche bée devant ce spectacle ahurissant. Par un geste au dernier moment, une aile du dragon bat et la trajectoire est redirigée vers la cathédrale, où les deux corps se fracassent en plein dans la façade.

C'est le moment choisi par un autre démon pour apparaître presque à l'opposé de la place, juste à coté de la loge. Son arrivée se fait en fracassant plusieurs édifices, et la faille qu'il crée coupe littéralement la place en deux, faisant basculer votre loge. Vous êtes tous attirés par la gravité vers la faille nouvellement ouverte, et n'avez aucun moyen de vous rattraper. La rougeur du feu laisse place aux ténèbres...
Alors que vous chutez, Térendélev vous aperçoit. La mort descend déjà sur elle, et dans un élan désespéré, elle saisit une dernière chance de sauver quelques âmes avait de trépasser. Elle murmure quelques mots magiques en tendant une griffe ensanglantée et sa magie s'empare de vous, ralentissant votre plongeon dans les ténèbres comme si vous étiez devenus des feuilles mortes tombant doucement au fond d'un puits. La chute restait inexorable et, alors que vous descendez lentement dans les profondeurs de la terre, vous pouvez voir le roi des tempêtes se tenir au dessus du vénérable dragon d'argent, levant l'épée. Vous ne pouvez qu'imaginer l'issue du geste, tranchant certainement la tête du défenseur mythique de la cité, et à ce moment précis, alors que sa tête se sépare de son corps, la faille se referme brusquement, soufflant d'un coup la lumière du jour.

Pendant un temps plus ou moins long, vous tombez lentement dans les ténèbres, avant d'enfin toucher le sol. Vous vous relevez, poussiéreux et sonnés par ce que vous venez de voir. L'obscurité est totale, et Calde, tout comme Athmenil, ne voient pas grand chose. Les deux autres voient à 18m, du fait de leur race. Athmenil est rassuré de sentir son compagnon se coller à lui; il a lui aussi été sauvé par la dragonne. Groubo constate que malgré la chute, son bout de cigare est resté collé à ses lèvres. Ozmong lui n'avait pas lâché sa lance.

Vous toussez pour évacuer la poussière de vos poumons, et les deux aventuriers capables de voir dans le noir n'ont besoin que d'un coup d’œil pour remarquer que leur groupe n'est pas seul...

Message secret pour danselune,minas84,crysania :
...

Modifié par un utilisateur lundi 12 juin 2017 21:37:03(UTC)  | Raison: Non indiquée

Valar Elnaril, Demi-elfe Magus Lamelié (3), BZ-156
MJ de Hell's Vengeance, AY-186
Nhila, Sorcière(2) Femme-rat, Q-196
MJ de La colère des justes, AF-207
Offline dasai  
#9 Envoyé le : lundi 12 juin 2017 22:05:07(UTC)
Citer
dasai
Rang : Habitué

Inscrit le : 27/04/2016(UTC)
Messages : 270

Cade
CA 18 / 11 / 17

12 / 12

Lors de l'entrée d'un troisième larron, Cade répéta son rituel et alla se présenter vigoureusement. A sa question, elle réfléchit quelques secondes avant de répondre, pleine d'entrain :
« On ne m'en a pas donné la raison... Mais c'est sans nulle doute parceque nous constituons un groupe d'individus exceptionnel et que nous allons avoir le droit à un honneur spécial »

Voyant que l'elfe ne se gênait pas, elle vint se placer juste derrière lui, espérant en apprendre elle aussi sur l'étrange homme pierre sans paraître rude. Celui-ci ne se formalisa pas de leur insistance et alla simplement observer le nouveau venu. Cade aurait voulu lui poser ses propres questions mais la cérémonie débuta. Elle bondit et se hata de rejoindre une position d'où elle pourrait mieux voir. Elle n'avait jamais été autant excitée de toute sa vie
Peut être quand j'ai gagné mon premier duel contre cet idiot de Sam...

Elle resta bouche bée les premières minutes, tout était parfait! En cet instant elle sut qu'elle avait bien choisie sa destinée. Iomedae l’entourait de son prestige! En voyant le dragon qui prenait son envol, elle ne put s'empêcher de lacher un petit
« waaah »
Mais en un instant, tout changea! Le roi des ténèbres apparut lui aussi et se rua Térendélev! La jeune Suli ne put s'empêcher de rester paralysée d'admiration devant tant de puissance... Elle reprit vite ses esprits, et, sans réfléchir une seconde, Cade sortit son épée à deux mains et se précipita pour aider à la vénérable bête dans sa lutte contre le mal. Presque instantanément, un cri déchirant lui fit lever les yeux et elle vit le dragon choir alors qu'un nouveau démon fait son apparition. Tout se passa trop vite pour la jeune femme et avant qu'elle n'ait pu le réaliser, des mots magiques soufflés par une voix mourante la projetèrent dans l'obscurité alors que la lame de l’infâme s'abattait sur le dragon.

Cade eut l'impression de tomber durant une éternité avant de toucher le sol. Sonnée et aveugle, elle se releva tout de même
« Est ce.. »
Une quinte de toux l'empêcha de continuer
« Est-ce que tout le monde va bien? Qui est là? Y-a-t-il des blessés? Quelqu'un a besoin d'assistance? »
Offline minas84  
#10 Envoyé le : mardi 13 juin 2017 16:17:36(UTC)
Citer
minas84
Rang : Habitué

Inscrit le : 11/01/2010(UTC)
Messages : 2,330


Ozmong
CA : 18/14/14
Extraits 0/2

8 / 8
Les présentations furent brêves, et ce fut bien car Ozmong n'était pas un beau parleur comme visiblement l'elfe et celle qui portait une armure et un bouclier rutilants.
Il regarda arriver vers lui l'homme-pierre, et recula d'un pas. Mais ll continuait à s'approcher et se retrouva acculé. Il chercha une porte de sortie, mais vit aucune animosité dans son regard, juste de la curiosité. Bien que très mal à l'aise, il le laissa faire et au bout de quelques instants, il le laissa. Ozmong ne put se retenir de souffler, car il avait retenu sa respiration durant tout le temps qu'avait duré l'observation. Il reprit une place, pas loin de la sortie, à son habitude.
Il assista à la messe derrière les autres, visible passions, car il avait déjà vu ce spectacle de nombreuses fois, et le rituel ne devait pas bouger d'un iota comme d'habitude... Sauf cette fois... Une explosion,, Un dragon d'Argent,,. Un combat titanesque.. La mort... Un tourbillon de chaos...
En quelques instants, ce qu'il connaissait de la ville de Kenabres, les certitudes, tout partit dans un nuage de cendres et de chaleur. Il tomba, les autres avec lui, sa fidèle lance entre ses mains.

Arrivé sur le sol, il vit qu'il était tombé avec les trois personnes qui étaient avec lui dans la loge, mais pas que. Trois autres individus se partageaient ainsi leur déchéance. Il toussa, s'ébroua et repositionna sa gabardine et sa capuche. Même si ici, le noir régnait, il ne pouvait s’empêcher de continuer à cacher la nature de son être...
Il se releva et positionna sa lance en défense et regarda tout autour de lui. Où étaient-ils ? Sans bruit, il fit quelques pas pour essayer de mieux appréhender l'endroit où ils étaient.

Mais ses yeux étaient encore remplis de poussière, et il avait du mal à distinguer quoi que ce soit. Il choisit donc de se rapprocher de ses compagnons, tout en restant en retrait, en attendant que sa vision redevienne clair.

Modifié par un utilisateur mardi 13 juin 2017 16:35:19(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline danselune  
#11 Envoyé le : mardi 13 juin 2017 19:10:12(UTC)
Citer
danselune
Rang : Habitué

Inscrit le : 15/05/2013(UTC)
Messages : 1,287


Groubo
Crois.Ferreuse 1/1
Agrandissement 1/1
CA : 21/12/19
Bénédiction 3/3

10 / 10

Groubo tapotait la table du bout des doigts en attendant le début de la cérémonie mais dès que la cloche se mit à retentir il devient immobile, attentif, fasciné, presque extatique devant ce début de cérémonie tant religieuse que militaire.
Lorsque la pierre de gare disparut l'oréade leva une arcade sourcilière dépourvut de pilosité, une dérangeante sensation se faisait sentir dans son ventre comme si des centaines de petits cailloux pointus cherchaient à en sortir.

Puis ils firent leur apparition: le fier dragon défenseur et le terrible roi conquérant, chacun magnifique et terrifiant de puissance à sa manière et tandis que le terrible duel commençait Groubo se leva et fixa son second bouclier sur son bras tout en gardant les yeux fixés sur le combat. Les pierres acérées de son estomac s'étaient tût, seul un vide persistait, il s'avança au bords de la loge pour mieux profiter du combat mais tourna instinctivement la tête juste au moment où le sol se craquelait pour vomir une horde de démon.
Ensuite tout s’enchaîna très vite: les coups, les cris, les pleurs, le feu, le sang et tandis qu'il allait se ruer dans la mêlée une autre secousse ouvrit une brèche sous ses pieds et il chuta, imperturbable, regardant le ciel s'éloigner petit à petit, comprenant qu'il allait bientôt mourir écrasé mais ne comprenant pas trop pourquoi Gorum le punissait ainsi, l’empêchait de mourir au combat. Ça risque de vraiment faire mal cette fois se dit-il tandis que son corps poursuivait sa chute.

Finalement le temps sembla s'arrêter, son inexorable chute pris fin, il tombait au ralentit. Regardant autour de lui il vit des runes magiques en provenance du dragon se tisser autour de lui, formant comme de petites plumes ralentissant sa chute.
Et tandis que l’œil agonisant de Térendèlev se fermait il vit l'oréade tendre vers lui un bras musclé, poing fermé et pouce levé en signe de remerciement, et -perçant les bruits de souffrances de Kenabres- il entendit son rire.
« Aaaahhh Ahhhhh Ahhhhhhhh » criait Groubo fou de joie « AhAh Ah Aaahhh » se répercutaient sur les parois de l'abysse tandis qu'il avait déplier ses bras pour essayer de voler et de s'orienter tel un colibri qu'un quintal.

Vint enfin le sol sur lequel il se déposa en douceur comme les autres avec pour seul vrai drames à déplorer une couche de poussière le recouvrant, de nouveaux inconnus ainsi qu'un cigare éteint.
Il se dirigea droit vers l'elfe, ignorant la question de Cade parce qu'il n'avait rien à y répondre, évitant la femelle par timidité, dédaignant le noble par principe, et puis certaines raisons faisait que Groubo aimait bien les elfes.
Tout en avançant il faisait claquer ses doigts pour annoncer sa position, créant à chaque fois une petit étincelle. Tout en marchand il sortit un mouchoir et souffla allègrement dedans afin d'enlever toute la poussière qui lui obstruait le nez puis, arrivé à deux mètres des inconnus, enflamma le tissu pour que tout le monde puisse y voir un peu mieux.
L'accalmie visuel fût de bien courte durée car les flammes léchaient la main de l'oréade et il lâcha son humide possession qui s'écrasa sur le sol en s'éteignant.


Groubo a vraiment la classe avec son sort étincelle
Online LeGrandMalade  
#12 Envoyé le : mardi 13 juin 2017 23:00:00(UTC)
Citer
LeGrandMalade
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/01/2014(UTC)
Messages : 709
France, Metropolitan


Athmenil
CA : 13/12/11
Arcane 3/4
Abs. Sort 2/2
Genie-caller 1/1

8 / 8


« Enchanté, Sir Groubo. » répondit-il, un franc sourire sur son visage et sans s'offusquer du fait que son interlocuteur ne lui serre pas la main.

Tout absorbé qu'il était par son observation de l'oréade, il ne reporta son attention sur le dernier larron que lorsqu'il se présenta de lui même.
« Je dois avouer que je me pose la même question... » lui répondit-il, prenant un air d'intense réflexion tandis que Groubo allait l'observer de plus près - peut être de trop près ?
Un gargouillis se fit entendre et l'elfe pris conscience du fait qu'il n'avait rien mangé depuis son réveil aux aurores. Il décida donc d'aller profiter du buffet avant que ne commence la cérémonie.



Lorsque les premiers coups sonnèrent, il alla récupérer son arbalète et son carquois qu'il avait déposé en entrant dans les lieux. Il disposa chacun des éléments en bandoulière, laissant pendre l'arme sur son côté gauche. Ce faisant, il se rendit compte qu'il avait gardé deux potions dans les poches de sa robes. Il faudra que je pense à les remettre dans les fontes de Francisla...
Il rejoignit les autres pour assister à la cérémonie. Tout promettait d'être grandiose : la foule, la rutilance des armes et des armures, ... La solennité du moment était palpable et même si Athmenil n'était pas à proprement parlé un croisé et encore moins un homme d'arme, le combat mené était respectable. Tout à coup le spectacle prit une autre figure.

D'abord l'éclat de lumière qui aveugla presque l'érudit lorsqu'il regarda d'où elle émanait.
« Il n'ont pas lésiné sur les moyens ! » constata-t-il de prime abord avant de se dédire en s'apercevant que la pierre de garde avait disparu « Ah ... je crois qu'en fait ce n'était pas vraiment ce qui était prévu. »
Puis vint le hurlement du dragon protecteur, le combat titanesque contre son pendant démoniaque. L'arcaniste se sentait minuscule au milieu des​ forces en présence et même lui qui d'habitude avait tendance à s'intéresser aux événements en tant que spectateur sentait que ce qui se passait sous ses yeux bouleverserai le monde.
Enfin la défaite de Térendèlev. Tout bascula à ce moment, dans tous les sens du terme puisque sans qu'il ne comprenne ce qui se passait, le sol se dérobait déjà sous ses pieds et tous plongèrent dans le vide.

Sa cicatrice se mit à furieusement le démanger et il devait maintenir ses lunettes sur son nez pour les empêcher de s'envoler, mais il ne put s'empêcher de s'interroger sur ce vers quoi la gravité l'amenait à une vitesse déraisonnable.
Cependant, il senti celle-ci diminuer. Là encore, l'issue lui sembla de peut d'importance, et il se mit à chercher une explication.
Le dragon d'argent à du jeter un sort... se dit-il tandis qu'il essayait d'identifier sa nature, inconscient du fait qu'il s'agissait là de son ultime acte de bravoure.

Lorsqu'ils touchèrent enfin le sol, il ne distinguait rien dans l'obscurité​ ambiante. Il sorti sa dague de son fourreau et tâtonna pour sortir de sa sacoche un objet pas plus gros qu'une graine. Il souffla dessus et l'objet se mit à briller d'une douce lumière bleutée. Le magicien continua à souffler et la lumière se fit plus intense, jusqu'à illuminer les alentours. À son paroxysme, la lumière s'échappa pour aller se fixer sur l'arme.
« Moi ça va. » répondit-il tout en levant bien haut sa lame pour éclairer la zone.

  • Vers quoi est-ce qu'ils tombent (Connaissances) : 1d20+8 donne [2] + 8 = 10
  • Quel sort à permis d'éviter de s'écraser au sol (Art de la magie) : 1d20+8 donne [11] + 8 = 19
  • Observation des alentours (Perception) : 1d20-1 donne [11] - 1 = 10

Athmenil a des connaissances​ en géographie, mystères et plan, je te laisse choisir la plus adéquate.
Il lance lumière sur sa dague et observe le coin


LGM : It's in the name !
Spahu "Sosola", Oracle Shoan'ti, M-138
Gorak, Moine Demi-orc, AG-144
D'mitri le parricide, Roublard Demi-Elfe, AL-98
Athmenil, Occultiste Elfe, AF-207
Gretcha, Chevalier Rejeton Gobeline, BU-152
Offline crysania  
#13 Envoyé le : mercredi 14 juin 2017 09:53:16(UTC)
Citer
crysania
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/04/2016(UTC)
Messages : 579

Alors que tout le monde se remettait de cette chute, Groubo est le premier à se relever. D'un coup d'oeil, il voit les trois autres personnes toujours à terre, et se dirige naturellement vers l'elfe en claquant des doigts, ce qui crée des petites étincelles. Pendant ce temps, Calde demande si quelqu'un a besoin d'aide, et Athmenil lance un sort de lumière pour observer l'endroit où ils sont.


L'elfe répond tout de suite à l'appel de Calde.

« Par...Par ici... Je suis... Aravashnial... Je n'y vois rien,! Je suis aveugle, ça brûle ! » dit l'elfe, visiblement affolé.


Une voix de femme répond instantanément.

« Bon sang, mais que s'est-il passé ? Aravashnial ? Le marchand ? Qui va là ? » dit la femme en voyant, par bribes, Groubo s'approcher.

La troisième personne ne répond pas, restant assise fixant le fond de la caverne, bouche bée.

Pendant cette petite discussion, Athmenil lance un sort de lumière sur sa dague et commence à observer les alentours. Il constate qu'ils sont dans une caverne, et autour d'eux se trouvent des débris divers : statues, nourriture, meubles.
La surface rugueuse des parois et du plafond de cette caverne est en roche naturelle. On entend régulièrement les lointains piaillements de chauve-souris, ce qui laisse penser que cette région souterraine est relativement vaste et dégagée. Du sable et de la poussière couvrent la moindre surface et des massifs de stalagmites s’élèvent à certains endroits.
Le premier coté qu'il regarde est un amoncellement de pierres et gravats d'où sortent des morceaux de cadavres de personnes moins chanceuses qu'eux : la chutte avait du être terrible, mais la mort instantanée. Il se tourne lentement et la caverne semble circulaire. Soudain, il s'arrête et aperçoit au fond de la caverne une silouhette inquiétante, de la taille d'un cheval, huit pattes et des mandibules : une veuve noire géante est là, tapie dans l'ombre, mais ne semble faire aucun mouvement. C'est ce que l'homme est en train de fixer.

Ozmong reste silencieux, se rapprochant de Calde.

Message secret pour LeGrandMalade,crysania :
...

Valar Elnaril, Demi-elfe Magus Lamelié (3), BZ-156
MJ de Hell's Vengeance, AY-186
Nhila, Sorcière(2) Femme-rat, Q-196
MJ de La colère des justes, AF-207
thanks 1 utilisateur a remercié crysania pour l'utilité de ce message.
Online LeGrandMalade  
#14 Envoyé le : mercredi 14 juin 2017 16:41:37(UTC)
Citer
LeGrandMalade
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/01/2014(UTC)
Messages : 709
France, Metropolitan


Athmenil
CA : 13/12/11
Arcane 3/4
Abs. Sort 2/2
Genie-caller 1/1

8 / 8


Athemenil laissa ses compagnons s'occuper des survivants.
Il n'y connaissait rien en premier secours, et risquait plus d'aggraver les choses que de les améliorer, mais il avait d'autres compétences...
« Je pense qu'il s'agit de souterrains créés lors de la première croisade. Beaucoup ont été creusés pour accueillir les réfugiés et les croisés de l'époque. » expliqua-t-il en observant la voûte « Mais celui là semble n'avoir hébergé personne » constata-t-il, du moins jusqu'à ce qu'il détecte la présence de l'araignée.

« Et bien, une fois n'est pas coutume je me suis trompé : nous avons de la compagnie. » signala l'elfe en pointant du doigt la menace tapie dans l'ombre « De quel arachnide s'agit-il ? » se demanda-t-il, plissant les yeux derrière le verre de ses lunettes.

  • Informations sur l'araignée (Connaissances) : 1d20+8 donne [4] + 8 = 12
Voir ce post. Si l'araignée est à porté de charge, il se place à bonne distance. Il est curieux mais pas suicidaire BigGrin

Modifié par un utilisateur mercredi 14 juin 2017 16:46:05(UTC)  | Raison: Non indiquée

LGM : It's in the name !
Spahu "Sosola", Oracle Shoan'ti, M-138
Gorak, Moine Demi-orc, AG-144
D'mitri le parricide, Roublard Demi-Elfe, AL-98
Athmenil, Occultiste Elfe, AF-207
Gretcha, Chevalier Rejeton Gobeline, BU-152
Offline danselune  
#15 Envoyé le : mercredi 14 juin 2017 18:48:26(UTC)
Citer
danselune
Rang : Habitué

Inscrit le : 15/05/2013(UTC)
Messages : 1,287


Groubo
Crois.Ferreuse 1/1
Agrandissement 1/1
CA : 21/12/19
Bénédiction 3/3

10 / 10

L’idée du mouchoir enflammée n'ayant été que trop éphémère il choisit de réitérer la chose, après avoir jeter un œil en direction de l'araignée qui continuait à rester calme, il ramassa un pieds de chaise et déchira les beaux atours d'un cadavre qu'il enroula pour créer une torche.

Clac ! firent de nouveaux ses doigts lorsque des étincelles embrasèrent la torche improvisé. Cela ne changeait pas grand chose pour lui qui voyait dans le noir mais il savait que beaucoup de gens n'étaient pas, comme lui, pourvut de nombreuses et merveilleuses capacités,et il aimait rendre service.
Il tendit timidement la précieuse source de lumière à la femme puis se posta devant l'elfe pleurnichard.
Il regarda de nouveau en direction de la créature des profondeurs, celle-ci n'avait toujours pas fait un geste dans leur direction comme si elle était apeuré ou attendait des renforts.
Il reporta son attention sur l'aveugle puis, levant ses mains pour qu'elle forme une coupe, les abattit en direction de la tête en prononçant des paroles magiques.
« Groubo Plouf ! » dit-il tandis qu'une petite colonne d'eau, en provenance direct du plan élémentaire, s'abattait sur le visage de l'elfe, chassant la poussière et le sang, soulageant au moins pour un temps la sensation de brûlure.

L'oreade se retourna ensuite -en direction de l’araignée-, satisfait de lui: il avait fait son possible pour l'aveugle, si c'était plus grave il ne fallait pas compter sur lui car il n'était pas médecin, il était maintenant prêt au combat s'il le fallait.

Modifié par un utilisateur mercredi 14 juin 2017 19:10:34(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié danselune pour l'utilité de ce message.
Offline dasai  
#16 Envoyé le : mercredi 14 juin 2017 22:05:04(UTC)
Citer
dasai
Rang : Habitué

Inscrit le : 27/04/2016(UTC)
Messages : 270

Cade
CA 18 / 11 / 17

12 / 12

L'obscurité... Des voix... De la lumière...
Cade vit la personne qui se plaignait de ses yeux et se précipita vers elle. Elle n'était guère versée dans les arts de la guérison mais elle apporterait au moins son soutien moral et celui d'Iomedae.
« Tout le monde est en vie? J'ai bien peur de ne pouvoir vous aider pour votre cécité mais nous allons vous aider à sortir de là! »
A sa grande surprise, l'oréade fit preuve de beaucoup d'altruisme, en aidant cette pauvre âme. Cade allait le remercier quand l'elfe lui indiqua une étrange créature non loin, qu'elle n'avait jusqu'à présent pas remarquée.
Leurs sens sont aux aguets! Ce sont surement des aventuriers chevronnés!
La suli réagit instinctivement et sortit son épée à deux mains
« Restez derrière moi braves gens! Je vous protégerai... »
Le monstre ne semblait pas agressif mais on ne savait jamais... Cade fit appel à la déesse pour essayer de capturer l'aura de la créature
Lance détection du mal vers la créature
Offline crysania  
#17 Envoyé le : jeudi 15 juin 2017 06:48:18(UTC)
Citer
crysania
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/04/2016(UTC)
Messages : 579

L'elfe entend de gros pas se rapprocher de lui, mais il reste immobile. Lorsqu'il sent l'eau sur son visage et sa tête, il pousse un soupir de soulagement, d'autant que la paladine était venue entre temps le soutenir moralement.

Pendant l'approche de Groubo, la femme s'était relevée, et se tenait sur une jambe, l'autre semblant en mauvais état. Elle avait cependant sorti son arc et était prête, flèche encochée, à réagir si les inconnus étaient belliqueux. Elle changea son attitude à la vue de la bonté de Groubo.

« Je suis Anevia Tirabade. Qui êtes vous ? Je... Je crois que ma jambe est cassée... » dit-elle, haletante.
« Merci, inconnus! » dit Aravashnial en se levant. « Tu es Anévia, la femme d’Irabeth, n'est-ce pas ? » dit l'elfe, les yeux blanchis par la cécité.

Athmenil regarde de plus près l'araignée, et l'identifie comme une veuve noire géante. Elle ne bouge pas, mais n'a pas semblé chercher à se cacher, ce qu'il trouve bizarre.
Cade apperçoit alors la monstruosité à huit pattes et sort son épée immédiatement, tentant une détection du mal. Le sort ne détecte aucune aura maléfique.
L'homme qui était resté assis, bouche bée à la vision de l'arraignée, se lève instantanément. Il se dirige droit derrière la paladine.
« Je suis Horgus le noble. Protégez moi et faites moi sortir d'ici, et je vous paierai 1000 pièces d'or. »

Perception : DD15


Voici l'image d'horgus, pas eu le temps de faire un token : https://sites.google.com...orgus.png?attredirects=0

Modifié par un utilisateur jeudi 15 juin 2017 08:08:48(UTC)  | Raison: Non indiquée

Valar Elnaril, Demi-elfe Magus Lamelié (3), BZ-156
MJ de Hell's Vengeance, AY-186
Nhila, Sorcière(2) Femme-rat, Q-196
MJ de La colère des justes, AF-207
Online LeGrandMalade  
#18 Envoyé le : jeudi 15 juin 2017 10:03:27(UTC)
Citer
LeGrandMalade
Rang : Habitué

Inscrit le : 08/01/2014(UTC)
Messages : 709
France, Metropolitan


Athmenil
CA : 13/12/11
Arcane 3/4
Abs. Sort 2/2
Genie-caller 1/1

8 / 8


« C'est un beau spécimen de veuve noire géante. Vous voyez le petit sablier sur son abdomen ? C'est typique.  » expliqua l'érudit. Il poursuivit magistralement « Vu sa taille je pense qu'il s'agit d'un mâle. Ils sont venimeux, certes, mais pas aussi redoutable que leur compagnes : les femelles sont beaucoup plus grosse, et crachent une toile collante et résistante pour emprisonner leur proie. »
Son attention fut soudain attiré par Groubo qui sous la forme d'une phrase simpliste venait à n'en point douter d'invoquer de l'eau « Mmmmh... Ce n'est certainement pas une compétence innée : les oréades sont liés au plan de la terre pas au plan de l'eau... et je me demande si ces étincelles ne seraient pas aussi le résultat d'un sort plutôt que le simple effet de la friction de ses doigts de pierre entre eux. » réfléchit-il à voix basse caressant son menton imberbe en signe de questionnement « Très intéressant »

Tandis que les blessés s'identifiait, l'elfe cru bon de faire de même au nom des chanceux qui avait atterris sans encombre grâce au sort de feuille morte lancé par feu le dragon Térendélev « Je m'appelle Athmenil. Enchanté, Dame Tirabade. Le monsieur qui vient de rafraîchir Sire Aravashnial s'appelle Groubo, la non moins rafraîchissante et si vaillante jeune femme ici présente se prénomme Cade Menle, et enfin voici Sire Ozmong. » énonça-t-il avec un sourire, aussi décontracté que si la conversation avait eu lieu la place du marché.

Lorsque le troisième survivant pris la parole, son ton affolé le ramena à la réalité. Il planta sa dague dans le sol, se saisit de son arbalète et d'un carreau, qu'il chargea dans l'arme. Cela fait, il ramassa sa dague et la coinça par le manche dans sa ceinture, de sorte qu'elle continuât à éclairer l'endroit. « Ne vous inquiétez pas, on va tous sortir de là. » dit-il en mettant en joue l'araignée « Il suffit juste de trouver comment... »

  • Une idée de comment sortir de là ? (Connaissances) : 1d20+8 donne [18] + 8 = 26
Connaissances : géographie, nature, mystères, plans (+8)
En mains : arbalète légère chargée d'un carreau classique mais lumineux
Actions :
round 1 : cours magistral sur la veuve noire et présentation
round 2 : Prend son arbalète (action simple) et la charge (action de mouvement)
round 3 : Range la dague lumineuse à la ceinture (action de mouvement) et se prépare à tirer si l'araignée devient menaçante (action simple préparée)
Effets en cours :
lumière : Dague (~9 minutes)

Modifié par un utilisateur jeudi 15 juin 2017 13:51:43(UTC)  | Raison: Non indiquée

LGM : It's in the name !
Spahu "Sosola", Oracle Shoan'ti, M-138
Gorak, Moine Demi-orc, AG-144
D'mitri le parricide, Roublard Demi-Elfe, AL-98
Athmenil, Occultiste Elfe, AF-207
Gretcha, Chevalier Rejeton Gobeline, BU-152
Offline minas84  
#19 Envoyé le : jeudi 15 juin 2017 12:25:58(UTC)
Citer
minas84
Rang : Habitué

Inscrit le : 11/01/2010(UTC)
Messages : 2,330


Ozmong
CA : 18/14/14
Extraits 0/2

8 / 8
La poussière commençait à se dissiper, et Ozmong comme ses autres compagnons d'infortune commençaient à y voir plus clair. C'est ainsi qu'ils distinguèrent tous une silhouette sombre ressemblant à une grosse araignée.
Mais pourquoi ne l'ai-je pas vu avant ? cette poussière devait être plus dense que je ne le pensai....
L'elfe après un discours des plus pompeux et des plus ennuyeux, l'identifia comme une veuve noire, araignée des plus dangereuses si il en était. Mais pourquoi ne bougeait-elle pas ? Il prit son arbalète et la chargea le plus rapidement possible tout en lâchant sa lance. Puis le Noble vint se réfugier derrière la guerrière divine. La somme proposée lui fit dresser l'oreille et un sourire se dessina sur son visage camouflé par la capuche.
Il vint alors se positionner à coté du Nobliau et lui glissa de sa voix rauque.
« Pour cette somme, je suis certain que nous pouvons trouver un arrangement. Restez toujours derrière elle ou moi, et cela se passera bien... »

Il savait qu'il ne payait pas de mine, mais il ne tarderai pas à montrer l'étendue de ses talents. Du moins il l'espérait... C'était la première fois qu'il allait peut-être pouvoir faire quelque chose pour quelqu'un. Et cette sensation était étrange.

Il finit par faire partager ses doutes
« Je trouve étrange qu'elle n'ait pas réagi à notre arrivée. »

Il l'observa en plissant des yeux afin de mieux comprendre l'étrangeté de la situation

Modifié par un utilisateur jeudi 15 juin 2017 12:28:06(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline dasai  
#20 Envoyé le : jeudi 15 juin 2017 12:41:04(UTC)
Citer
dasai
Rang : Habitué

Inscrit le : 27/04/2016(UTC)
Messages : 270

Cade
CA 18 / 11 / 17

12 / 12

Voyant que l'araignée ne bougeait pas, Cade se relâcha légèrement. Elle garda son épée dans sa main mais la baissa et se rapprocha du groupe avant de déclarer d'une voix enjouée
« Mais où sont mes manières?! Veuillez accepter mes plus plates excuses! Je suis Cade Mende, paladine au service de la déesse... »
La suli fit une petite courbette pour souligner ses propos.
Elle fronça cependant les sourcils à la remarque du troisième survivant. Celui-ci lui déplut immédiatement, sa voix fut un peu plus froide lorsqu'elle répondit
Encore un bourgeois sans morale qui pense pouvoir tout acheter
« Ne vous inquiétez pas messire, argent ou pas, je vous protégerai de ma vie! »
Elle rajouta avec un petit sourire en coin
« Protéger les faibles est à la fois un devoir et un plaisir! »

Elle fit une courte pause avant de reprendre, de nouveau excitée
« Nous devrions explorer l'endroit et en apprendre plus... Quelqu'un peut-il venir avec moi pour m'éclairer? Groubo? »
Elle commença à se déplacer en observant les alentours
  • perception : 1d20-1 donne [3] - 1 = 2
thanks 2 utilisateur ont remercié dasai pour l'utilité de ce message.
Réponse rapide Voir réponse rapide
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
25 Pages123>»
Nouveau sujet Poster une réponse
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous pouvez répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous pouvez éditer vos messages dans ce forum.
Vous pouvez créer des sondages dans ce forum.
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum.

Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2018, Yet Another Forum.NET