Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

26 Pages123>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Boadicee  
#1 Envoyé le : mardi 13 février 2018 19:45:15(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland

26 Kuthona 4716, à l'aube - Abords de Lepidstadt, marais de Dippelmere

Ustalavian horses

Trois jours après leur séparation, les poursuivants de la Voie des Murmures se retrouvèrent aux abords de Lepidstadt, près du sentier silencieux, la route menant vers la Loge d'Ascanor à travers le Bois Frissonnant. Le voyage, un peu plus de cent cinquante kilomètres, prendrait une semaine, surtout à cause de la végétation du Bois Frissonnant, pas très dense, mais assez pour empêcher un trot soutenu.

Lukas, Trestelame, Kaomhin, Gazda et Melfur échangèrent un regard dans la froide lumière du matin, resserrant manteaus, capes de voyage et s'assurant que la neige qui commençait doucement à tomber ne les ralentirait pas trop.

Trestelame se retourna, jetant un regard vers la cité derrière eux et les monolithes qui se dressaient près de l'université de Lepidstadt. Elle balaya ses compagnons du regard, sans oser dire explicitement ce que tout le monde ressentait: l'absence de Zaonessa et Aarkus.


Mais malgré tout, la demi-elfe paraissait enthousiaste.
« Quelqu'un a des adieux à faire à Lepidstadt? C'est le moment où jamais! »


Il ne leur fallut que quelques heures de chevauchée pour atteindre les rives de la Queue du Troll, la rivière qui séparait deux comtés, et traverser la frontière entre Vieland et Lozeri. Moins d'une heure plus tard, les cinq cavaliers arrivaient en vue du Bois Frissonnant, et s'arretèrent un instant...

Les descriptions de la forêt n'étaient pas usurpées...Des pins titanesques obscurcissaient le ciel d'hiver, ne laissant que des fragments de lumière passer à travers la canopée. Dans cette pénombre, les buissons, branches brisées et les broussailles poussant à travers les arbres tombés créaient de sombres illusions.
En dehors de lichens pâles, des fongus incolores, des mousses et quelques plantes hivernales, peu de choses grandissent dans la forêt. Un silence inquiétant qui régnait en ces lieux n'étaient brisé que par l'occasionnel passage d'oiseaux ou de petits animaux sur les épines sèches tapissant le sol des bois.

Comment vous progressez? Tous en groupe? En ligne? Autrement?

Modifié par un utilisateur mercredi 14 février 2018 17:56:46(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Annonce
Offline Thoulkas  
#2 Envoyé le : mercredi 14 février 2018 10:35:41(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961
Belgium

Lukas
CA : 16
Positive touch : 9/9

32 / 32

Chouffe
Vision nocturne, odorat

16 / 16


Lukas avait rejoint les autres à Lepidstadt pour quelques achats, et quand Trestelame lui parla des adieux il se contenta d’un. «  Bon débarras, tu ne me manqueras pas.  »

Chouffe avançait aux côtés du magicien, plus nécessairement dans sa robe de magicien, mais fièrement à ses côtés. Ses miaulements semblaient plus gutturaux et lors du voyage Lukas l’envoya observer plusieurs fois derrière un buisson, avant qu’elle ne revienne.

Lukas restait près de son épouse, discutant calmement vers l’arrière du cortège.

Moi je dirais Melfur, Kaomhin, Gazda, Lukas, Trestelame dans une sorte de 3-2 ou de 1-2-2 ou 2-1-2

Ah oui et peu importe ce qui arrive, Lukas n’est pas la cible BigGrin

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh

Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Domrod  
#3 Envoyé le : mercredi 14 février 2018 13:04:44(UTC)
Domrod
Rang : Membre

Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Melfur
Panache : 5/5
CA : 25/18/17

67 / 67


Au petit matin, le groupe se mit en route pour la Loge d'Ascanor. Melfur n'attendit pas pour morigéner, d'un ton léger, Lukas. "Jeune homme, tu aurais pu venir dire bonjour à Kendra tout de même ! Après toutes les épreuves ce que nous avons affronté de concert ! Cela lui aurait fait plaisir. Mais bon, je pense que ta douce et tendre t'as fait un rapport circonstancié de la soirée." Puis, l'air plus sérieux, il fit face à tous ceux qui étaient encore présents : "Sinon, j'ai une très bonne nouvelle : nous ne devrions plus subir d'attaque de mort-vivant dans les jours qui viennent. Il va falloir en profiter." Puis avec un sourire narquois : "En revanche, nous devrions pouvoir nous faire déchiqueter par toutes sortes de bestioles carnivores, des végétaux vindicatifs, des loups-garous et si on a de la chance par des créatures vomies par les Enfers... ou des Abysses je ne me souviens plus." Sitôt sa dernière phrase lancée, il fit volte-face et se dirigea en direction de la forêt, l'air guilleret. "C'est parti !"


Melfur ouvre donc la marche, avec pour rappel un bonus de perception de +11. ;)

Modifié par un utilisateur mercredi 14 février 2018 13:05:47(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Domrod pour l'utilité de ce message.
Offline poulosis  
#4 Envoyé le : jeudi 15 février 2018 00:45:54(UTC)
poulosis
Rang : Habitué

Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,196
Localisation : Nantes

Gazdă Duch
sorts : 5/4/2
partage sens : 7/7 rds
manifestation : 10/10 rds
ca14 con10 sur14

59 / 59

Anya (Ecto)
ca21 con13 sur18

58 / 58

Gazdă contemplait le bois, l’œil circonspect. La Nuit Pâle approchait, et avec elle, son lot de terreur. Lui-même avait toujours eu un certain goût du risque, mais cette nuit-là était particulièrement sombre. Chacun se terrait chez soi, la terreur de voir un mort-vivant débarquer dans leur sanctuaire privé leur étreignait le ventre. Pour ne rien arranger, la neige tombait en flocons légers, mais persistants, lesquels tentaient de s’infiltrer en traître dans son cou épais. Il resserra les fourrures achetées à Lepidstadt, pour leur barrer le passage et restreindre les déperditions de chaleur.

Dans son dos, Anya était complètement collée à lui. Il enviait à cet instant son corps ectoplasmique, qui la rendait insensible au froid. Hélas, elle ne le réchauffait guère. Il pouvait en outre sentir son aura émotionnelle, dégoulinante d’amour, noyer son esprit et oppresser son âme. Présentement, l’inquiétude se lisait sur son visage si expressif, reflet à fleur de peau de la sinistre forêt. Elle commença à ouvrir la bouche.

Il leva un index boudiné vers les cieux. « Chut ! Pas de commentaires. Garde tes idées de courdise pour toi, je les connais déjà. Inutile d’en rajouter, cette forêt est proprement préoccupante. » Il avait passé la veille en compagnie de ses parents et l'état de santé de sa mère ne le rassurait guère. Au moins disposaient-ils dorénavant de quoi se payer le meilleur médecin possible. Il regarda le chevalier, comme pour se donner du courage, avant de suivre Melfur. L’absence de Zao ne l’ennuyait pas du tout, contrairement aux autres, même s'il devait reconnaître la qualité de ses soins. Les adorateurs de Pharasma n’étaient pas en odeur de sainteté, chez lui. Les propos de Melfur lui tirèrent un froncement de sourcils. Étonné, il demanda posément : « comment peux-tu affirmer cela ? »

Il ne pouvait s'empêcher de surveiller les alentours, tout en avançant. Ses yeux regardaient régulièrement vers le haut, comme s'ils s'attendaient à une chute d'arbre.
Offline Zoll  
#5 Envoyé le : jeudi 15 février 2018 10:26:53(UTC)
Zoll
Rang : Habitué

Inscrit le : 28/07/2013(UTC)
Messages : 2,302
Switzerland

Kaomhin
C. Imatar
-

70 / 70




---
Au matin du départ, Kaomhin avait un visage reposé, il était rasé de prêt, les cheveux lisses et coiffés.
Dans sa cuirasse aux couleurs de Iomedae, il était un rayon de lumière dans l’obscurité, tout les regards se tournaient vers lui lorsqu’il entra dans la salle commune du Monolithe.

La plupart des personnes présentent ne remarquaient rien, mais certaines plus sensibles pouvaient remarquer à son attitude un tremblement de la paupière droite, un sourire de façade cachant une faiblesse, des cicatrices et une angoisse perceptible.

Kaomhin vient s’asseoir à coté de Melfur et lui sourit gentiment, avant de manger le repas matinal qu’on lui servait. Son nouveau masque posé à coté de son assiette, il mangea silencieusement, répondant poliment aux questions sans vraiment entrer dans le vif du sujet. Melfur pouvait sentir qu’il était mal-à-l’aise en publique. Alors qu’il but une dernière gorgée de ce breuvage chaud dont il ignorait le nom, il se leva et alla préparer son cheval pour le voyage.

---

Son masque sur le visage, il regarda la lisière de la forêt sans un mot. Il avait porté son masque pendant la plupart du chemin, l’enlevant seulement pour répondre, conscient qu’il aurait pu être malpoli de le faire visage à couvert. Mais tous ressentaient un soulagement à chaque fois qu’il remettait son masque.

A la remarque de Melfur, il le regarda surpris, avant de le suivre, tous ses sens en alerte.

  • Perception : 1d20+10 donne [6] + 10 = 16


@tous : cele me semble logique que Kao soit devant avec Meflur, mais si Gazda veut y aller, aucun problème, iKao se mettra alors derrière.





"Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul."
Montaigne.
Offline Domrod  
#6 Envoyé le : jeudi 15 février 2018 12:23:28(UTC)
Domrod
Rang : Membre

Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Melfur
Panache : 5/5
CA : 25/18/17

67 / 67


"J'ai posé quelques questions aux gens du coin, et plus particulièrement à une enchanteresse remarquable. Elle m'a raconté deux trois choses intéressantes sur cette forêt. Il s'avère que la Voie des Murmures et le Tyran ne sont jamais parvenus à y prendre pied, se faisant refouler par les lycanthropes et les arbres. Même de nos jours, les villages voisins subissent des attaques. D'ailleurs, en y réfléchissant, on peut se demander ce que la Voie vient faire là. J'espère que ce n'est pas pour tisser des relations avec les autochtones."
Offline poulosis  
#7 Envoyé le : jeudi 15 février 2018 15:40:30(UTC)
poulosis
Rang : Habitué

Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,196
Localisation : Nantes

Gazdă Duch
sorts : 5/4/2
partage sens : 7/7 rds
manifestation : 10/10 rds
ca14 con10 sur14

59 / 59

Anya (Ecto)
ca21 con13 sur18

58 / 58

Des lycanthropes... Il leva de nouveau un doigt impérieux. Anya referma sa bouche. Elle croisa les bras et adopta une mine renfrognée.

Le spirite avait passé la soirée avec ses parents. Sa journée avait été bien remplie. Il maudit silencieusement Melfur d'avoir enquêté sur leur destination. L'ignorance avait parfois du bon. Le stress allait rendre Anya irritable, et lui-même intenable. Ou l'inverse, ce qui revenait au même : un voyage stressant. Tant pis.

« Cette organisation ne cessera de nous contrarier. Et bien, ouvrons l'œil, et même les deux. »

Gazdă peut rester derrière. Plus grand que vous, il pourra regarder au-dessus de vos têtes.
Cool
Offline Boadicee  
#8 Envoyé le : jeudi 15 février 2018 21:52:05(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland


Trestelame eut un grimaçe inquiète.
« Manquait plus que ça...des loups-garou. Mais si ce que tu dis est vrai, c'est effectivement bizarre que la Voie aille se risquer dans un terrain ouvertement hostile. Enfin, reste à espérer qu'une part de ce que tu as découvert sont effectivement des légendes. Personnellement... »

Elle jeta un regard autour d'elle.
« Je n'ai aucune envie d'affronter une meute dans cette forêt. Allons y, avec un peu de chance, on devrait atteindre le village d'Orée avant la tombée de la nuit. »


Carte de la région


Ustalavian horses

Ils se remirent en route à un trot soutenu, le grondement des sabots couvrant les rares et discrets bruits de la forêt. La pénombre s'épaississait déjà alors que la nuit approchait lorsqu'ils atteignirent le petit bourg d'Orée. Pour l'instant, la Piste Silencieuse, qui devait les conduire jusqu'à la Loge d'Ascanor, avait surtout longé les abords de la forêt. Orée était le dernier village avant leur destination, cependant, et la dernière occasion de ne pas dormir dehors avant au moins quelques jours...


Mais lorsqu'ils atteignirent le hameau, ils se rendirent rapidement compte que les choses n'étaient pas comme prévu. Les villageois fuirent à leur approche, se réfugiant dans leurs demeures, les parents escortaient leurs enfants à l'intérieur, et la rue principale...et seule rue du village se vida. Un petit groupe de bûcherons et paysans, pas rassurés, armés de fourches, de haches et autres outils, vint à leur rencontre. Ils paraissaient plus méfiants qu'hostiles, mais pas amicaux pour autant. Leur meneur était, étonnament, une tiefling portant une hache de bucheronne.
« Halte là! Qui êtes vous et que voulez vous, voyageurs? »

Modifié par un utilisateur dimanche 18 février 2018 14:16:06(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline poulosis  
#9 Envoyé le : vendredi 16 février 2018 01:59:23(UTC)
poulosis
Rang : Habitué

Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,196
Localisation : Nantes

Gazdă Duch
sorts : 5/4/2
partage sens : 7/7 rds
manifestation : 10/10 rds
ca14 con10 sur14

59 / 59

En échos aux propos de Trestelame, Gazdă aurait ajouté à l'étrangeté du choix de route de la Voie, le vol de l'effigie d'un Ancien des profondeurs, ou quelque chose de ce goût-là. Le rapport entre l'océan et la forêt ? Leur grand maître suivait-il une lubie qui exigeait de devenir expert en pêche et chasse ? Il s'esclaffa intérieurement. Mais peut-être rejoignaient-ils le Lac Encarthan, tout simplement ? Il ne connaissait pas d'autre "grande profondeur", dans le coin.

Depuis l'arrière du groupe, il prit le temps d'analyser le comité d'accueil. Sans doute ses membres avaient-ils peur d'inconnus parvenant chez eux sans prévenir, mais une crainte aussi forte ? En tête virait une tieffeline. Melfur avait un visage absolument révulsant. Mais face à une congénère, cette tare pouvait-elle se transformer en atout ? Le chevalier l'accompagnait de sa prestance naturelle, à l'avant de leur propre groupe. Il ne pouvait que rester en retrait et laisser s'exprimer ces deux compagnons-là, les plus adaptés à la situation présente.

Il en profita pour vérifier l'état d'esprit des autochtones, soutenu par Anya, revenue dans son port d'attache, son esprit. Peur ? Irritation ? Méfiance exacerbée ? Manipulation ? Quoi qu'il en soit, il préférait ne pas s'afficher en compagnie d'un fantôme dès leur irruption chez eux.

  • Psychologie (+13), Anya conscience (+3) : 1d20+16 donne [1] + 16 = 17
Offline Thoulkas  
#10 Envoyé le : vendredi 16 février 2018 11:17:08(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961
Belgium

Lukas
CA : 16
Positive touch : 9/9

32 / 32

Chouffe
Vision nocturne, odorat

16 / 16


Lukas était dans ses pensées alors que la Tieffline s’approchait. Pourquoi on doit toujours aborder quelqu’un avec un halte là ? ça n’engage pas de bons rapports.

«  Bonjour à vous aussi gente fiélone  » Quand je pense que Melfur aurait pu être un beau semi démon… Dommage pour lui. «  Nous sommes de passage afin de traquer des ennemis de la non vie au nom de Pharasma et des divinités s’assurant du bon vivre des habitants de tous les environs. Nous souhaiterions nous reposer un peu avant de continuer notre route dès demain.

Pourriez-vous nous dire où nous pourrions aller pour nous reposer ? Avez-vous vu passer d’autres inconnus récemment et vous ont-ils semé des troubles dans la populace ou aux abords de votre accueillant hameau ?  »

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh

Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Boadicee  
#11 Envoyé le : samedi 17 février 2018 12:50:21(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland


Trestelame n'avait pas réagi, laissant Lukas répondre, mais elle avait posé la main sur la poignée de son sabre. Juste au cas où les choses tournent mal...


La tieflinne fut un peu pris au dépourvu par les explications de Lukas, mais elle finit par réussir à en faire sens.
« Donc vous êtes des envoyés de l'église? Et vous poursuivez une bande de moines et de prêtres en robes noires, qui portaient des foulards sur le visage? Ils sont passés ici il y a sept jours, et ils ont tué le vieux Andrej, notre prêtre. »

Elle fit signe aux autres villageois, et ils baissèrent leurs armes improvisées.
« Nous craignions que vous ne soyez de mèche avec eux. Il faut dire que vous formez un groupe très particulier. Et... »
Elle soupira.
« Il y autre chose. Ils ont laissé une lettre à l'adresse d'un groupe qui correspond à votre description. »

Elle fouilla dans sa sacoche et leur tendit une lettre un peu froissée.
« Je vais être franche. Nous préférerions ne pas avoir affaire à des étrangers en ce moment, et surtout, le temple d'Erastil qui servait de relai aux voyageurs est en ruine. Mais si vous voulez camper dans les limites du village, vous êtes bienvenus. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline poulosis  
#12 Envoyé le : samedi 17 février 2018 16:16:41(UTC)
poulosis
Rang : Habitué

Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,196
Localisation : Nantes

Gazdă Duch
sorts : 5/4/2
partage sens : 7/7 rds
manifestation : 10/10 rds
ca14 con10 sur14

59 / 59

Le spirite ne remarqua rien de décalé, chez ces gens. Ils disaient la vérité. De simples villageois, pris dans la tourmente de l'histoire, la petite histoire malsaine.

Il haussa un sourcil, lorsque la meneuse évoqua une missive. Il s'avança et tendit la main pour la récupérer. « Merci. Je suis désolé pour Andrej, votre prêtre. Nous ne vous causerons pas d'ennui, soyez rassurée. Comment ça s'est passé ? Il s'est opposé à eux ? »

Tout en écoutant la réponse, il l'ouvrit aussitôt pour en examiner le contenu, dès la conversation terminée.
Offline Zoll  
#13 Envoyé le : samedi 17 février 2018 16:46:18(UTC)
Zoll
Rang : Habitué

Inscrit le : 28/07/2013(UTC)
Messages : 2,302
Switzerland

Kaomhin
C. Imatar
-

70 / 70




---

Alors que le silence régnait quelques secondes après que la tiefflinne les haranguait, Kaomhin s’apprêtait à répondre et pour se faire allait retirer son masque, lorsque Lukas prit la parole. Le chevalier de Iomedae grimaça sous son masque, il n’aurait pas été aussi direct, ne sachant pas de quel bord étaient leurs interlocuteurs. Mais les paroles du magiciens étaient polies, agréables et visiblement convaincantes, alors que leur interlocutrice direct baissa les armes. Kaomhin écouta silencieux la tragédie dont les villageois venaient de vivre, avant de s’approcher et d’un ton doux :

« Nous ne pouvons que vous remercier, Madame, pour votre hospitalité, malgré ces événements tragiques. Veuillez accepter nos condoléances les plus sincères. Je peux vous assurer que nous ne sommes pas alliés à ces prêtres-là, qui sont sans aucun doute les hérétiques que nous poursuivons.

Nous comprenons votre peine et acceptons volontiers de camper dans les limites du village…

En tant que prêtre de Iomedae, je me propose d’offrir, si vous le désirez, une messe digne de ce nom à Andrej. Je connais quelques psaumes d’Erastil. »
dit-il avec visage amical, alors que Gazda examinait le contenu de la lettre.


  • Diplomatie : 1d20+18 donne [14] + 18 = 32
  • Connaissance religion : 1d20+8 donne [7] + 8 = 15



@Boa petite question : le village Orée est noté Courtaud je suppose sur la carte... ou n’est simplment pas noté…

Modifié par un utilisateur samedi 17 février 2018 16:48:57(UTC)  | Raison: Non indiquée

"Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul."
Montaigne.
Offline Domrod  
#14 Envoyé le : dimanche 18 février 2018 13:11:41(UTC)
Domrod
Rang : Membre

Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Melfur
Panache : 5/5
CA : 25/18/17

67 / 67


Melfur ne fut nullement surpris du charmant accueil qui les attendait à Orée. C'était exactement le même que celui qu'on leurs réservait depuis qu'ils avaient fichu les pieds à Ravengro. Et généralement, cela finissait par des cadavres de morts-vivants épars et des remerciements -ou pas- gênés. Le tieffelin attendit patiemment que ses compagnons règlent ce différent diplomatique récurrent. Un petit sourire rompit la symétrie de son visage impassible. Et hop, il l'a fait. Encore une constante. Bien évidemment Lukas avait fait montre d'un certain manque de tact et avait mis les pieds dans le plat directement. Un jour, cela allait leurs poser de sérieux problèmes. Malheureusement, j'aurai beau ressasser mes conseils de prudence tous les jours, il ne changera pas. Mais finalement, cette fois-ci, les choses se passèrent bien. Ils allaient même pouvoir passer la nuit à l'orée de l'Orée.
Bien entendu, la lettre laissée par leur adversaire attisa sa curiosité. Une fois de plus le chef de la Voie, ou en tout cas un de ses chefs, jouait avec eux. Qu'allait-il leur dire cette fois-ci ?
Offline Boadicee  
#15 Envoyé le : dimanche 18 février 2018 23:10:34(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland


Les villageois se dispersaient lentement à présent que l'alerte était passée, et Orée reprenait peu à peu son rythme de vie normal, même si il était clair à présent qu'ils pouvaient voir les visages, que ces villageois vivaient au moins depuis quelques jours dans la crainte.

Alors que ses concitoyens reprenaient le cours de leur vie, la tieflinne resta avec eux. Elle les remercia d'un signe de tête.
« Merci pour votre compassion. Oui, Andrej a voulu les arrêter en voyant qu'ils traversaient le village avec des morts-vivants, et ils l'ont simplement tué. Ils ont même emporté son corps...mais...messire prêtre, si vous voulez bien, vos prières sont les bienvenus.

Vous pouvez dormir dans le temple si vous voulez, enfin, si ça ne vous effraie pas. Et si vous avez besoin de quelque chose, ma maison est la première après le temple, le long de la route. »


Elle les salua, et les laissa poursuivre leur route jusqu'au temple pour monter le camp. Le sanctuaire d'Erastil était ouvert, une statue de bois du Vieux Cerf bâtie derrière une simple souche taillée en guise d'autel. Les lieux étaient ouverts, mais au moins auraient ils un toit au dessus de la tête, malgré les courants d'air.

La lettre elle même était simple, scellée à la cire d'un cachet noir marqué du même symbole qu'ils avaient identifiés à Ravengro, un V dans lequel était intégré un A, les deux lettres fondues l'une dans l'autre, les initiales de leur ennemi, Auren Vrood.

Lettre d'Auren Vrood (?)

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline poulosis  
#16 Envoyé le : lundi 19 février 2018 02:16:55(UTC)
poulosis
Rang : Habitué

Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,196
Localisation : Nantes

Gazdă Duch
sorts : 5/4/2
partage sens : 7/7 rds
manifestation : 10/10 rds
ca14 con10 sur14

59 / 59

Le visage du colosse s'était assombri en découvrant l'auteur de la lettre. Le ton enjoué crispa son esprit autant que sa mâchoire. Cet homme jouait toujours avec ses ennemis, fidèle à son image de tout maîtriser, y compris des pions comme eux. Même si cela était faux, le procédé agaçait l'ustalavien, toujours dans l'émotion. « Vous êtes sûr de vouloir garder ce médaillon ? En tout cas, s'il sait que nous le suivons, sa piste est aussi tristement facile à suivre. Je serai le plus heureux des hommes lorsque je tiendrai son cou sous ma faux. »

Il ferma les yeux. Sa poitrine se souleva plusieurs fois, de moins en moins fort, jusqu'à atteindre une respiration imperceptible. Ses mains nues tenaient la lettre de Vrood. Il frottait délicatement le papier, entre le pouce et l'index droits. Chaque être vivant déposait un peu de son âme, dans les objets qu'il touchait. Sa sensibilité de spirite pouvait percevoir parfois cette trace. Peut-être en apprendrait-il davantage sur l'homme et son état d'esprit...

Une fois cela fait, il laissa la missive aux autres, pour qu'ils en prennent connaissance à leur tour.

  • Psychométrie (estimation) : 1d20+10 donne [15] + 10 = 25
Offline Thoulkas  
#17 Envoyé le : lundi 19 février 2018 10:44:55(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961
Belgium

Lukas
CA : 16
Positive touch : 9/9

32 / 32

Chouffe
Vision nocturne, odorat

16 / 16


Alors que la femme parlait, Lukas l’observait de haut en bas… C’est une proposition ? Bon ne faisons pas de remous pour le moment, j’ai d’autre chats à fouetter…

«  Le début, le commencement.  » Non mais il nous prend pour quoi ?

Lukas avait dit ça quand ils furent seuls et qu’il avait lu la lettre de Vrood «  S’il veut jouer, le mieux est de le suivre et de le battre à son propre jeu. En espérant que la prochaine un enfant de 3 ans ne sache la déchiffrer. Et quand il nous verra devant lui il se dira que sa volonté de jouer avec nous lui aura couté la vie.  »
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh

Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Zoll  
#18 Envoyé le : lundi 19 février 2018 15:34:21(UTC)
Zoll
Rang : Habitué

Inscrit le : 28/07/2013(UTC)
Messages : 2,302
Switzerland

Kaomhin
C. Imatar
-

70 / 70




---

Kaomhin hocha la tête de respect envers le tieflinne avant de la remercier.

« Les ruines du temple sont bien plus qu’un simple toit. Je me joindrai à vous lors des prières. A bientôt. » dit-il d’un ton respectueux et agréable.

Alors qu’il se dirigeait vers les ruines du temple, il regarda chacun de ses compagnons : « Cette lettre est particulièrement déplaisante !

pause… craintive ?

Et cet individu se joue de vous depuis longtemps ? De quelle paladine, parle-t’il ?
J'ignore la réponse de cette énigme : qui serait, pour ce individu, le tout-puissant créateur et destructeur du monde ?
Il parle de nouvelle énigme, cela signifie qu’il y en avait d’autres ? Les aviez-vous résolu… et quelles informations, cela avait-il donné ? »
leur demandait-il d’un ton rapide, mal-à-l’aise.

Arrivé aux ruines du temple, Kaomhin chercha un endroit plat et abrité pour y planter sa tente. Il n’avait pas l’habitude de dormir directement autour du feu… et désirait visiblement une certaine intimité.

@Boa :



@Boa petite rappel de ma dernière question... restée sans réponse: sniff! : le village Orée est noté Courtaud je suppose sur la carte... ou il n’est simplement pas noté…

Modifié par un utilisateur mardi 20 février 2018 11:16:38(UTC)  | Raison: Non indiquée

"Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul."
Montaigne.
Offline Thoulkas  
#19 Envoyé le : lundi 19 février 2018 16:34:06(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961
Belgium

Lukas
CA : 16
Positive touch : 9/9

32 / 32

Chouffe
Vision nocturne, odorat

16 / 16


Lukas répondit froidement. «  La paladine était une tieffline de Pharasma appelée Mikilitzi. Elle nous a fait faux bon par peur à l’arrivée à Lepidstadt et avant ça il y avait Gabriel Barnifest qui avait fui comme un lâche et retrouvé mort. Espérons qu’elle n’ait pas subi le même sort…

Le temple de Pharasma ferait bien de revoir ses critères de recrutement au lieu de chasser les magiciens qui étudient pour contrer la voie des murmures…

Et ils nous avaient offert un cadeau assez sympathique que j’ai toujours d’ailleurs. Je pense avoir le dernier ici, sauf si tu as toujours le tiens Melfur ?  »



Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh

Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Domrod  
#20 Envoyé le : lundi 19 février 2018 22:12:51(UTC)
Domrod
Rang : Membre

Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Melfur
Panache : 5/5
CA : 25/18/17

67 / 67


Melfur prit précautionneusement la lettre de leur ennemi. "Alors ? Que nous dit ce brave Auren ?" Après l'avoir lue, il tendit la missive à Kaominh. Le front plissé, il réfléchit à la nouvelle énigme de la Voie. "J'ai tendance à penser comme Lukas. Début pourrait être la solution. Néanmoins, je trouve cela un peu trop simple et çà manque de... comment dire ? Hum... Disons que ce n'est pas assez mélodramatique. la dernière fois, c'était "Ombre". Ça avait tout de même plus d'allure." Il tritura lentement sa corne droite, plongeant dans une profonde réflexion. "J'avoue ne rien voir d'autre. Et vous ?" lança-t-il à la cantonade.
Tout en attendant les idées de ses compagnons, il précisa à l'attention de Kaohmin, en réalisant qu'il n'était peut être pas le seul à ignorer le début (!) de leur épopée : "Lorsque nous avons contrecarré, du moins en partie, les plans de la Voie la première fois, le dénommé Auren Vrood nous avait laissé une première énigme. Après y avoir répondu, nous avons eu accès à des colliers très personnalisés. J'ai bien entendu crains un piège, mais après analyse arcanique, il semblerait que ces objets magiques ne cachent rien de particulier. Cela demeure suspect, mais peut être notre adversaire est-il très joueur et trop imbu de lui-même ?"
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
26 Pages123>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2018, Yet Another Forum.NET