Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

3 Pages123>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Luciole  
#1 Envoyé le : samedi 16 juin 2018 19:51:55(UTC)
Luciole
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 101

ous la griffe du Sultan et sous la houlette intransigeante de Garavel, le petit campement a démonté les tentes de tissus, remballé les paillasses éteint les feu et regroupé les bêtes… Les chariots réservés à l'eau ont été précieusement refermés, ceux pour le transport chargés de tout le matériel à ranger. Une ambiance un peu légère s'est emparée d'une partie des personnes présentes, sans doute celles que dérangeaient le plus le fait de rester là où un compagnon de voyage avait connu une triste fin, sans cesse rappelée par la carcasse brûlée du chariot du voyant.

Les mercenaires, heureux de pouvoir enfin partir s’interpellent bruyamment ce faisant, sans vraiment se préoccuper des restes qu’ils laissent derrière eux. Les charognards du desert se chargeront bien de dévorer les ossements de volailles, ou le khamsin brûlant recouvrira de sable le cadavre de bouteille qui traîne…

A contrario, il n’a pas fallut longtemps pour que le petit lopin de terre qui contenait la tente de Dashki soit libre de toute trace qu’il y ai jamais eut une présence humaine en cet endroit. Le guide, est en trait d’argumenter à grand renforts de gestes avec Garavel lorsque la prêtresse sort finalement de la tente de sa maîtresse. Il désigne de façon évidente les tentes incriminées. Finalement, l’intendant d’Almah hoche la tête et l’odorant individu s’éloigne en claudiquant, s’appuyant sur son bâton où pendouille lâchement à une ficelle rouge un petit cadavre de pugwampis.

Les deux vieux chameliers s’efforcent de regrouper leur troupeau, et commencent à charger les dromadaires tandis qu’un des soldat en attelle un à chacun des chariots. Rombard a été prudemment attaché sur l’un des chariot, sans doute pour éviter qu’il ne fugue de nouveau.

Le vieux médecin semble pour sa part surexcité et redouble de recommandations diverses aux deux hommes qui déplacent ses caisses. Sans doute craint il un faux mouvement, ou bien est il naturellement anxieux. En tout cas, les deux soldats ketapeshites ne mouftent pas, leurs visages impassibles imperméables à son stress.

Les plus efficaces sont indubitablement lesdits soldats. Ils ont déjà rangés toutes leurs affaires, qui ont été chargées directement.

Le chariot d’Eloais, trop calciné, ne sera pas du voyage et a été grossièrement poussé près du tronc de la Griffe.

Après une bref question de Garavel à l’esclave pour savoir si sa maîtresse est prête à ce qu’on s’occupe de sa tente, les soldats en armure commencent à en sortir un grand nombre de coffres ornementés mais… moins que ce qu’aurait imaginé Noémie vu la qualité de la Princesse. Almah qui a fini par sortir également, après avoir passé un voile à demi transparent et couvrant le bas de son visage, ainsi que ses cheveux. Elle échange quelques mots avec celui qui a pris la direction des opérations et sans vraiment se soucier des deux soldats qui la suivent à quelques mètres à peine, s’installe près d’un chariot pour observer le tout. Quelques mots échangés avec Zarostan lui permettent de s’assurer que la patiente qu’il avait conservé sous sa garde sera en mesure d’encaisser le trajet. Le halfelin, porteur du symbole de Nethys, lui assure que d’ici un jour ou deux, ses blessures seront suffisamment remises pour qu’elle puisse quitter sa surveillance.

Dashki


Au bout d’un moment, tout est finalement prêt et la caravane s’élance, à l’exeption de Daskhi qui, restant sur place, lance avant qu’elle ne parte un regard appuyé à l’esclave lorsque personne ne fait attention à eux.

« T’en fait pas ma beauté, c’pas ma patte folle qui va m’empecher de vous r’joindre dans ce foutu désert surtout avec les traces que vont laisser ces branques...  »




e trajet est moins rapide que lorsque Noémie marchait seule, mais infiniment plus agréable car Zarostan lui a proposé de monter sur son chariot avec lui et se montre d’humeur bavarde et enthousiaste, curieux des lieux où ils se rendent, et de ce que signifie le bijou qu’elle porte au cou et qui porte le symbole de la Rose éternelle.

Au bout d’un bonne heure, le monastère apparaît enfin au regard et il en faut autant pour que son porche délabré soit à portée de bras.

Ce sujet s'ouvre trois heures plus ou moins apres le reveil de Baheera ;), finissez donc votre scene actuelle avant de poster ici et vous me direz en narratif ce que vous faites le temps que la caravane arrive..

Modifié par un utilisateur samedi 16 juin 2018 21:54:52(UTC)  | Raison: Non indiquée

Annonce
Offline Steve02  
#2 Envoyé le : mardi 19 juin 2018 04:01:56(UTC)
Steve02
Rang : Habitué

Inscrit le : 23/02/2016(UTC)
Messages : 35

Noémie

11 / 11

CA 15 (C13,D12)
Ref +5 / Vig +4 / Vol +7
Canalisations : 6/6
Adorations : 7/7
Touch. Résistance : 7/7

C'est dans cette effervescence du campement que Noémie sortie de la tente de la princesse Roveshki, à son retour à la griffe la jeune Aasimar pensait qu'elle allait juste pouvoir ramener en renfort quelques soldats ou mercenaires mais finalement c'est tout le camp qui prend la route pour le monastère.
Même si il lui faudrait une bonne nuit de sommeil pour se remettre de son marathon dans le désert, la petite pause dans la tente lui avait permit de retrouver un peu de vigueur. Il ne fallu que quelques secondes pour repérer au milieux du campement Garavel qui diriger les opérations. Tandis qu'elle se dirigeait vers Garavel, elle vit avec quelle rapidité et discipline les soldats avaient déjà ranger leurs affaires comparer aux autres membres de l'expéditions. Dashki semblait parler à Garavel de manière assez houleuse, elle espéra intérieurement que ce dernier ne sera pas trop échaudé quand elle arrivera à son niveau, Dashki eu fini juste avant qu'elle arriva devant Garavel qui lui demanda succinctement si leur maîtresse était prête. Noémie lui répondit que justement elle venait pour lui dire qu'il pouvait s'occupait de la tente en question.

Noémie partit s'occuper de ses propres affaires ... ce qui fut très rapide, le peu de choses qu'elle ne portait pas sur elle entrer dans une simple petite caisse. Le bon coté de ... son état civil, c'est qu'elle n'était pas encombrer d'un tas d'objet ... pas comme ce bon vieux Zarostan qui semblait avoir des difficultés entre sa patiente et ses objets fragiles.
Aillant déjà terminer son paquetage, l'esclave alla aider l'halfelin et les deux soldats pour les tâches nécessitant plus de délicatesse. Cet halfelin fut très amical envers Noémie à son arrivée, qui plus est que l'esclave était ravie d'aider avec ses pouvoirs divin.
Pour la remercier, Zarostan lui proposa de monter sur son chariot pour le voyage, le peu d'affaire qu'emporter la jeune femme n'encombrant pas le chariot, il pouvait aisément le prendre en passagère. Sa maîtresse n'aillant pas exprimer le désir qu'elles voyagent ensemble, Noémie accepta avec plaisir la proposition.

Tandis que tout le monde s'apprêter à partir pour le monastère, Noémie allait vers le chariot de Zarostan pour y placer son petit paquetage et y monter. En chemin, elle fut interpeller par Dashki.
Sa remarque surprit la jeune femme, elle resta un léger instant figer d'une part de l'indélicatesse et d'autre part d'incrédulité. D'incrédulité car évidemment personne ne remettait en cause la faculté d'un guide à retrouver son chemin ... il était évidant que Dashki voulait juste attirer son attention.
Noémie hocha la tête et fit un jolie et naturelle sourire: « "Je n'en doute pas ! Faites attention à vous sur la route !"  » Préférant prendre les choses de bonne humeur, lui fait un signe de main puis elle partit en trottinant pour rejoindre Mr. Zarostan qui l'attendait pour partir.

Je te laisse posé la question en vrai si tu veut faire la discussion sur la route avec Zarostan, sinon oui je lui parle volontier du monastère et de Shélyn et je suis également curieux(se) sur sa foi en Néthys.
Offline Luciole  
#3 Envoyé le : dimanche 24 juin 2018 00:33:01(UTC)
Luciole
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 101

Dashki

A la délicate attention de l'esclave, le moins délicat guide ricane.

« Bha, je traque les gnolls depuis que j'suis morveux. Il est pas né l'désert dont j'me tirerait pas... Mais j'viendrais t'rassurer si t'a b'soin. C'est qu'c'est dangereux pour une mamzelle des villes de traîner par ici. »

Pas besoin de se retourner très souvent pour s’apercevoir qu'il la scrute encore un bon moment avant de s'en détourner.



Zarostran

lors que la caravane se met en route, et que Noémie s’apprête à marcher simplement derrière le chariot de sa maîtresse, elle remarque que le halfelin qui conduit celui de derrière lui fait joyeusement signe en lui désignant une place assise à coté de son siège.

Zarostan, barbe blanche toute embroussaillée en avant est visiblement enchanté du départ et ne rechigne pas à une présence supplémentaire pour lui tenir compagnie dans les heures qui suivent. Très vite il engage la conversation.

« Alors jeune fille, vers quel endroit mystérieux nous conduisez vous ? C'est que vous en avez mis de l'agitation en revenant comme ça toute couverte de poussière. Même qu'on ne pouvait plus le tenir notre sieur Garavel. Enfin à son échelle hein. Mais zou ! Vla que j'ai tout remballé mes coffres et puis ma malade. Mais on bouge enfin. C’est que il était sacrément impressionnant cet arbre. Mais je préfère le couvert d’un mur de brique. C’est solide au moins la brique. Ou la pierre d’ailleurs. Et ça tient au frais la journée, ce qui est important par cette chaleur n’est ce pas ? Je vous raconte pas la chaleur sous cette tente.. et en plus avec ma malade, elle en a un peu trop vu de la chaleur elle. Même si peut-être que comme ça ils feront enfin attention à eux. Mais j’en doute. Vous avez déjà vu des mercenaires faire attention à eux ? Moi jamais ! »

Avec un débit impressionnant le halfelin enchaîne.

« Et vous venez d’où d’ailleurs ? C’est que je suis bien certain que vous n’étiez pas de la maison de la petite Almah à Ketapesh sinon je vous aurait vu. Enfin peut être pas mais tout de même. Inutile de me regarder comme ça, je la connais depuis qu’elle est haute comme ça… » mime il en levant légèrement la main. « Alors si à mon age on ne peut plus me pardonner quelques impertinences où vas t’on. Elle a toujours eut un goût très sur. Sauf peut6être en ce qui concerne la musique. Elle n’a jamais sut apprécier toute la grandeur de l’opéra. Enfin vous devez connaître vous ! Vous êtes déjà passé aux Grottes Blanches ?  »

connaissance folklore local DD 15


« Elle s’ennuyait pendant la représentation d’un des élèves d’Etrenne Rylwynn. Comment se nommait il déjà ? Ah oui, Jestian. Il n’était certes pas des plus exceptionnels que j’ai entendu mais son luth était tout à fait appréciable. Peut être un peu trop technique pour être pleinement apprécié. Mais où irions nous si les artistes n’innovaient pas et n’essayaient pas de découvrir de nouveaux sons ! Nul part !Vous portez les couleurs de Shelyn, vous devriez être d’accord. N’est ce pas ? Aucun élève d’Etrenne ne peut être tout à fait mauvais ! Elle ne le permettrait pas. Vous l’avez déjà entendue jouer ? Un délice pour les oreilles et le cœur. Elle vous fait danser les notes au creux de l’âme et monter les larmes au yeux ou le rire aux lèvres à volonté. Ma chère Maylise l’adorait elle aussi.

Heum… Ou vous êtes plutôt poésie peut être ? Ou peinture ? C’est joli la peinture mais souvent un peu répétitif. Je trouve la poésie plus subtile. Mais c’est tout personnel. Vous connaissez Bellianais ? Eloais connaissais. Il faut bien lui reconnaître ça même si c’était un imposteur question magie. Enfin, il faisait surtout illusion mais c’était un peu vide ses prédictions. Mais bon, je n’allais pas aller le dire à Almah, elle tenait à lui. Et puis il avait bon fond ce petit, personne appréciant Bellianais ne peut être tout à fait mauvais. Mais si vous voulez mon avis il aurait fallut un peu plus que de l’encens et de pseudo cercles mystiques. C’est un peu plus que ça la magie. N’est ce pas ? Je me demande bien ce qu’on enseigne aux jeunes de nos jours. Pas grand-chose s’ils imagines que la robe suffit à faire le mage. Oh… mais vous n’avez pas trop chaud d’ailleurs ? Il y a de l’eau, servez vous. »

Modifié par un utilisateur dimanche 24 juin 2018 00:39:22(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Anadethio  
#4 Envoyé le : dimanche 1 juillet 2018 15:13:09(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué

Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 484

Aïsha

5 / 18

CA 15 (C13,D12)
Ref +7 | Vig +1 | Vol -1
Panache : 0/3
Venin : 0/2

Deux heures avaient passé, permettant au petit groupe de se reposer un peu mais aussi d'un peu mieux se familiariser avec les lieux. Il y aurait pas mal de travail a faire avant que l'endroit ne soit vraiment adapté pour s'installer... mais Aïsha, pour sa part, ne se sentait définitivement pas d'attaque pour un travail aussi physique. Le plus gros de ses affaires étant restées au camp, elle avait finalement opté pour passer le temps qu'elle n'avait pas consacrée aux ultimes vérifications des lieux à discuter avec les autres et a lire un peu... après tout il y avait de la matière ici.

Et finalement en guise de "renforts" c'était l'intégralité du camp qui était arrivé. Ce n'était pas forcément ce a quoi elle s'était attendue mais après tout les informations a disposition laissaient entendre qu'il ne restait pas grand chose a visiter...

En tout cas... Il vas être nécessaire de faire son rapport. Et c'est pour ça que la bretteuse vas, dans un premier temps, a la rencontre de la princesse, ignorant son corps qui lui hurle de commencer par le prêtre.

J'ai donc été volontairement assez floue histoire de permettre de commencer a avancer ici avant d'avoir fini sur l'autre sujet...
Offline Steve02  
#5 Envoyé le : jeudi 5 juillet 2018 15:47:59(UTC)
Steve02
Rang : Habitué

Inscrit le : 23/02/2016(UTC)
Messages : 35

Noémie trottina vers le convoi, laissant Dashki derrière-elle, et entendit vaguement ses derniers paroles.
Entre Dame Roveshki qui lui dit que le voyage "va manqué de ballet" et Dashki qui lui rétorque qu'elle est une "mamzelle des villes", on dirait qu'ils réduisent sa vie à avoir l'air mignonne et danser pour des riches hommes libres.
Cette journée fut éreintante la première traversée avec le groupe d'aventurier, les combats dans le monastère, la seconde traversée du désert en courant, la préparation du départ du convoi, et maintenant une nouvelle traversée ... avec pour seule pause la discussion avec sa maîtresse ... bref, Noémie se languissait de rejoindre sa couche cette nuit.
Puis une proposition bienvenue, Zarostan lui fait signe de monter sur le chariot, que Néomie accepte avec plaisir.

L'esclave monta sur le chariot de l'halfelin et posa ses affaires. Visiblement d'humeur bavarde, Zarostan commença la discussion avant que son interlocutrice s'assoit près de lui.
Zarostan se lança dans un longue tirage saupoudrée de quelques questions mais sans laisser le temps de répondre. Noémie essaya plusieurs de s'insérer dans le dialogue(?), sans succès, par des "heu ..." "Je ..." "Et bien ...".
D'abord un peu déboussolée par ce flot, elle finit par trouver ça amusant et laissa le médecin débiter ses paroles avec passion.
Elle perdit le fil de la discussion puis Zarostan finit sa tirade en proposant de l'eau.
Noémie prit la gourde en main.
Hésita un instant essayant de se remémorer la discussion.
« "Heu ... ah oui, nous allons au monastère abandonné de la région. Dame Roveshki veut que l'on en prenne le contrôle. J'ai accompagné ce matin les aventuriers qu'à engager Garavel, là bas. Malheuresement ce fut assez difficile et je suis revenu pour demander de l'aide pour finir l'expédition.
J'avoue être un peu inquiète ... j'avais utilisé toutes les grâces que m'accorde Shélyn et j'ai pensé sur le moment que je serait plus utile en allant chercher de l'aide ... mais j'ai un peu la sensation de les avoir abandonner." »
Offline MythOnirie  
#6 Envoyé le : lundi 9 juillet 2018 17:32:25(UTC)
MythOnirie
Rang : Habitué

Inscrit le : 18/03/2013(UTC)
Messages : 112
France
Localisation : 63

Baheera Al-Rasade
Représentation Bardique :
2/8 rounds
Sorts niv 1: 1/3
Ref:+6;Vig+1;Vol+2
CA : 16 (14/12)

6 / 18


Après la fin de l'exploration du monastère le calme retomba pour le groupe, même si certaines tensions étaient toujours présentes. Le groupe avait profité de ces instants pour améliorer leur connaissance du lieu avant de s'offrir une pause méritée. Après avoir discuté un l'on moments avec ses compagnons d'armes, la jeune femme profita de l'attente pour commencer à remettre un peu d'ordre dans la petite chapelle. Il faudrait des jours, voir des semaines pour tout nettoyer, mais il fallait bien commencer par quelque chose.

Le bruit qui se rapproche du monastère la pousse à rejoindre ses camarades avant de se diriger vers l'extérieur. La surprise fut au rendez-vous lorsqu'ils virent qu'ils ne s'agissait pas d'un simple renfort mais de l'ensemble du campement qui s'était déplacé.

Le monastère étant sécurisé pour l'instant, il allait falloir informer la princesse de l'état du monastère avant d'aller auprès de Zarostan afin qu'il examine leurs blessures. Il faudrait sûrement aussi guider les membres du campement dans le monastère après avoir fait le rapport auprès de la princesse.

D'un pas assuré, la barde se dirige à la suite de son amie vers le chariot de la princesse.
Offline Luciole  
#7 Envoyé le : lundi 9 juillet 2018 23:40:49(UTC)
Luciole
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 101

Zarostran



e vieil homme tourne vers l'esclave un regard réconfortant et lui tapote la main. Avec son demi mètre de moins qu'elle, la scène est curieuse.
« Allons mon enfant, vous avez bien confiance dans ceux que vous avez accompagné? Croyez donc en eux tout comme ils ont cru en vous en vous envoyant seule au travers du désert... Vous avez utilisé toute votre magie dites vous? C'est bien, c'est ainsi que Nethys nous enseigne de vivre. Ne craignez pas d'avoir faillit car vous leur avez montré sa beauté et je suis sur qu'ils en ont été très touchés. Vous avez fait pour le mieux. Et si vous culpabilisez, dites vous qu'il vous suffit de progresser encore et vous serez bien plus à même une prochaine fois de les aider plus encore... Shelyn serait fière de vous.
Avec un peu de puissance on peu tout régler, vous verrez.  »


Lui affirme t'il, avec son sourire généreux.

« Je suis sur que vous nous avez trouvé un bel endroit où nous reposer. »


Almah Roveshki


La réaction première des deux hommes en armure qui ouvrent le convoi en apercevant du mouvement est de porter la main a la garde mais ils relâchent leur prise dès qu'ils reconnaissent les présents. Des arches du monastère sortent donc les explorateurs, d'un pas plus ou moins soutenu suivant leur forces restantes.
Du convois, une silhouette voilée se laisse tomber en souplesse du second chariot -le plus richement décoré- et s'avance rapidement vers Aisha, Baheera, Twall et Zhou Lynn. Un garde du Pacte la suit de près.

« Je ne m'était pas trompée, vous êtes tout quatre en vie. » La voix qui sort du voile résonne assurée et volontaire. « Noémie nous a prévenue des difficultés que vous avez rencontré et nous avons fait le plus vite possible, mais je suis heureuse de voir que vous les avez surmonté. »

perception DD17


Derrière elle, il peuvent apercevoir la silhouette de Garavel qui s'approche à grand pas. Almah dont tous ont reconnus la voix reprends d'un ton moins léger.

« Le monastère est il donc sur ? Ou y a t'il encore des choses à faire? Oh, et je vais demander à Zarostan de s'occuper de vous au plus vite, vous me détaillerez ce qui n'est pas de première importance après avoir été remis d’aplomb . Vous avez croisé des gnolls pour être dans cet état ? Ont ils été avertit de votre présence?  »

Visiblement la jeune femme tient à s'assurer que les lieux sont surs avant de laisser ses gens pénétrer à l’intérieur. Et obtenir un état des lieux avant de les laisser profiter d'un repos bien mériter fait parti de ses priorités.

Modifié par un utilisateur lundi 9 juillet 2018 23:41:26(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Capuche  
#8 Envoyé le : samedi 14 juillet 2018 03:57:52(UTC)
Capuche
Rang : Nouveau

Inscrit le : 25/06/2017(UTC)
Messages : 1

Zhoü Lhynn

7 / 9

CA 17 (C13,D14)
Ref+3 / Vig+0 / Vol+3
Sorts de niveau 0 : ∞
Sorts de niveau 1 : 1/5


La découverte de l’ossuaire avait marqué la fin de cette première journée d’exploration.
Ta première véritable journée d’aventurière et riche en émotions si il en est!
Paradoxalement alors que les choses avaient de prime abord semblé mal entamées avec la rencontre des Aiguillards, en fin de journée, c’était sans conteste toi qui paraissait la plus fraîche ou du moins la moins malmenée du groupe. Du moins du groupe restant. Depuis que les péripéties avaient arrêtées de s’enchaîner, tes pensées s’étaient recentrées sur ton amie tu t’étais prise à espérer qu’il n’était rien arrivée à Noémie.

L’heure semblait maintenant au repos en attendant le signe de sa bonne réussite, à savoir l’arrivée de renforts.
Étant la plus indemne tu avais prié tes compagnons de se reposer, proposant d’aller tirer de l’eau du puits - si ce n’est pour la boire, méfiance persistante oblige, au moins pour se rafraichir- ou proposant au paladin que de voir et s’occuper de ses blessures. Bavera semblait aller mieux, quant à Aisha, tu devais reconnaître ton incompétence face au poison.

Tout en vaquant à ces occupations, tu refaisais le point de la journee et vos découvertes. A bien y réfléchir, chaque piéce avait présenté son lot de surprise et de mystère.

La nef avec le nid des pugwampis et l’autel profane. Sans oublier ses bas reliefs.
La salle octogonale - du chapitre ?- et ses repoussants occupants. Les ossements et les déductions préoccupantes à leurs sujets.
Le cloître et l’ensemble des fresques. Le nid mystérieux et ses occupants. Le puits et cette aura.
La salle dorée et ses archives. Le passage secret vers l’ossuaire.
Les créatures simiesques.
Le sous sol et son inquiétante installation.

Autant de découvertes qui semblaient soulever encore plus de questions. Il faudrait espérer que plus tard certains du convoi aient quelque lumière à apporter à ces sujets.

Lorsque vous entendez finalement du bruit dehors’ vous quittez tous ensemble la fraîcheur réconfortante de la nef pour aller à l’encontre des nouveaux venus. Vous découvrez donc que c’est l’ensemble du convoi qui est venu à votre rencontre. La princesse Robeshki semble décidément bien désireuse de recouvrir au plus vite la région! Mais qui se plaindrait maintenant de la venue de nouvelles armes, mains, vivres et eau? Sans compter les savoirs et compétences de chacun, en particulier du médecin -quel était son nom déjà- ainsi que les savoirs respectifs de la princesse et son entourage sur la région et son histoire.

Et une fois de plus, Aisha semble n’en faire qu’à sa tête en dépit de son état. Sale tête brûlée.
Tu t’empresses de la rattraper - peu difficile au vu de son état, la pauvre- pour te présenter devant la nouvelle venue voilée mais à l’identité peu discutable, en même temps qu’elle.

« Princesse Roveshki » tu salues bien humblement-« il ne semble plus y avoir de menace directe sur le monastère en dehors de quelques pugwampis pouvant nous avoir échappé  » ce qui ne devrait pas poser de problème immédiat à un convoi aussi fort«  néanmoins cela s’est fait au prix de nombreux affrontements et je crains que Dame Aisha et le sieur Twal n’aient été empoisonné au cours d’un combat contre une arachnide géante. Pas de gnolls rencontres, même si je pense que nous puissions nécessiter quelques lumières sur certaines de nos rencontres. Plusieurs mystères et question demeurent dans l’immédiat, que je vous détaillerai volontiers,avant que nous ne puissions considérer les lieux comme parfaitement surs, mais cela devrait faire l’affaire.  »

Tu attends ensuite sagement la réaction de la princesse, prête à détailler tes précédents questionnements si elle le demande, mais soulagée intérieurement qu’elle fasse passer les soins avant autre chose. Si tu estimes pouvoir t’en passer en soins immédiats, tu aimerais pour sûr que tes compagnons soient examinés plus soigneusement.

  • Premiers secours sur Twal : 1d20+1 donne [17] + 1 = 18
  • Perception : 1d20+2 donne [18] + 2 = 20

Modifié par un utilisateur samedi 14 juillet 2018 15:40:51(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Anadethio  
#9 Envoyé le : dimanche 15 juillet 2018 11:38:16(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué

Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 484

Aïsha

5 / 18

CA 15 (C13,D12)
Ref +7 | Vig +1 | Vol -1
Panache : 0/3
Venin : 0/2

Malgré la faiblesse de ses membres, Aïsha s'efforce de faire bonne figure. La manoeuvre n'était pas inhabituelle et elle l'avait déjà effectué en ayant moins de sang dans le corps. Elle profite de l'intervention de la Sylphe pour se camper sur ses appuis et enchaîner en ignorant tout bonnement la remarque quand a son état de santé :

« Ma Dame... Effectivement deux Pugwampi ont pu s'échapper... L'un d'eux sérieusement blessé. Ces créatures sont lâches. Il est donc peu probable qu'ils s'attaquent à nous... mais ils n'ont besoin que d'être la pour être nuisibles...

En outre ils semblent avoir un lien avec les Gnolls. J'ignore sa teneur mais mieux vaut envisager le pire... au cas où. »


Elle marque une pose, se tournant légèrement vers la barde qui pourra en expliquer plus sur le sujet avant de continuer.

« Il y a également deux points qui méritent vigilance. Non loin du puit il y a le nid d'un oiseau géant. Nous n'avons pas vu son propriétaire mais comme il y a un oeuf...

Et l'une des salles à servi de nichoir à des moustiques d'une bonne cinquantaine de centimètre. Nous en avons tué cinq mais...  »
Offline MythOnirie  
#10 Envoyé le : mardi 7 août 2018 23:42:05(UTC)
MythOnirie
Rang : Habitué

Inscrit le : 18/03/2013(UTC)
Messages : 112
France
Localisation : 63

Baheera Al-Rasade
Représentation Bardique :
2/8 rounds
Sorts niv 1: 1/3
Ref:+6;Vig+1;Vol+2
CA : 16 (14/12)

6 / 18


La princesse descend du chariot et se dirige à leur rencontre, et les salut en leur affirmant sa confiance en leur survie. C'était peut être vrai, mais ils n'avaient pas beaucoup tarder malgré cette confiance. La barde s'inclina légèrement devant la princesse avant d'apporter quelques précisions lorsque Aïsha la laisse faire. En tout cas, il était probable que le groupe pouvait remercier la chance pour s'être sortie de ce monastère sans trop de dommages.

« Princesse, j'ai bien peur que les pugwampis qui vivaient ici avaient quelques contacts avec les Gnolls de Kelmarane, du moins c'est ce que j'ai pu comprendre de certaines de leurs déblatération... »

Laissant la bretteuse reprendre la parole sur les quelques dangers potentiellement encore présent dans le lieu sacré. Mais il n'y avait plus de danger immédiat, si ce n'es bien sur celui de se sentir trop en confiance derrière ces mur mis à mal par les années.

« Certaines créatures que nous avons affrontés étaient peut être porteuses de maladie, je crains fort que Zarostan aura besoin de nous examiner en détails tous autant que nous sommes... Peut-être que certains d'entre nous peuvent commencer à se faire examiner tandis que les autres guiderons le reste de l'expédition à l'intérieur du monastère ? »

S'ils avaient déjà en parti profité d'un premier repos dans le monastère dans l'attente des renforts, l'état de faiblesse d'Aïsha l'inquiétait et la barde espérait que la princesse laisse au moins la bretteuse et le paladin près du soigneur.
Offline Luciole  
#11 Envoyé le : mercredi 8 août 2018 18:58:14(UTC)
Luciole
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 101

Almah Roveshki


La jeune femme semble réfléchir en même temps que les trois exploratrices lui parlent. Si elle n'a pas laissé paraître d'émotions particulières, son regard s'est cependant posé de manière un peu plus appuyée sur Twal et Aisha, analysant en quelques instants leur faiblesse évidente.

« Y a t'il de l'eau encore disponible ?  » Demande elle tout d’abord avant de se tourner vers Garavel, lui glissant rapidement qu' « un nid de moustique géants est peut-être encore vivace. Si tu pouvais y jeter un oeil... Aisha, vous lui indiquerez où c'est. Le reste est sur à priori. » Le guerrier n'attends que le temps d'obtenir un emplacement précis et s'éloigne à grand pas, hélant deux mercenaires avec lui.

Elle grimace à la mention des pugwampis.

« Ces vermines nous ont coûté une vie. Espérons qu'elles ne reviendront pas.. mais je n'imaginais pas que vous connaissiez leur dialecte...? Enfin, avec un peu de chance, si elles rapportent votre arrivée aux gnolls ils penseront peut etre qu'il ne s'agit que d'aventuriers de passages. De toute manière,ce n'est pas comme si nous avions une quelconque influence là dessus désormais.  »

Claquant dans ses mains, Almah se détourna soudain de ses trois interlocutrices, et fait signe à Zarostan de s'approcher.

« Occupe toi de remettre ces deux là en état le plus rapidement possible. Je vais aller avec les autres visiter les lieux, et je les veux disponible dès la fin de la visite pour un rapport plus complet !  »

La voix est assurée, elle ne doute pas d'être obéis.

« Que chacun s'installe à l’intérieur, je ne veux pas qu'on puisse nous voir de dehors.  »

Reportant son attention sur Baheera et Zhou Lynn, elle leur sourit.

« Je vous suis mesdemoiselles. Montrez moi donc ces lieux.  »

Zarostran


Alors qu'elle s'eloigne, le gnome regarde la viskhanienne et le tieffelin... Se gratte la tête...

« Pfiou... et bien... et bien.... qu'est ce qu'il vous est arrivé...? Vous vous sentez suffisamment en forme pour me porter mes affaires à l'ombre ou bien on va se serrer sur ce chariot...? Vous êtes en sacrement mauvais état si j'puis dire... »
Offline Mycroft  
#12 Envoyé le : jeudi 16 août 2018 20:10:27(UTC)
Mycroft
Rang : Lecteur

Inscrit le : 10/08/2018(UTC)
Messages : 0

Twall

6 / 21

CA 17 (C16,D11)
Ref +4 | Vig +7 | Vol +5
Imposition : 0/4
Châtiment : 0/1



Twal vis d'un oeil soulagé l'arrivé du brave guerrisseur. Certes, ses blessures lui faisaient mal, et le poison rendait son armure plus lourde, mais surtout, il était heureux de voir que ses compagnons étaient définitivement tirés d'affaires.

Il aurait été terrible qu'un seul d'entre eux tombe si jeune, avant d'avoir pu accomplir ses rêves. Même s'il se connaissait depuis finalement assez peu, il commençait à se sentir proche de ceux qui avaient fait ce petit voyage dans le désert en sa compagnie.

«  Occupez vous d'abbord d'Aïsha, si vous le voulez bien, sir Zarostran, je peux attendre  » dit il en essayant de sourir malgré la douleur. «  Quant à vos affaires, je dois pouvoir vous aider à les porter jusqu'au temple, mais ne me confiez rien de fragile, j'ai les membres un peu engourdies depuis notre rencontre avec cette araignée et je risque de me montrer maladroit  »

Modifié par un utilisateur vendredi 17 août 2018 21:27:03(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Steve02  
#13 Envoyé le : lundi 20 août 2018 09:21:05(UTC)
Steve02
Rang : Habitué

Inscrit le : 23/02/2016(UTC)
Messages : 35

Noémie

11 / 11

CA 15 (C13,D12)
Ref +5 / Vig +4 / Vol +7
Canalisations : 6/6
Adorations : 7/7
Touch. Résistance : 7/7

Quand Dame Roveshki arriva pour prendre le rapport auprès des aventuriers, Noémie arriva plusieurs secondes plus tard derrière sa maîtresse.
Heureusement tout le monde semblait sauf ... blessés pour certains mais aucun dans un état critique. Cependant ils devront attendre les prières du matin pour que Shélyn leur accorde les soins au travers de sa messagère.
L'esclave lâcha un soupir de soulagement, puis sourit spontanément en échangeant un regard complice avec Zhou Lynn. Noémie resta cependant silencieuse ne coupant pas la parole de la princesse marchande. Tandis que celle-ci terminer sa discussion avec Zhou et dame Baheera, Noémie chercha le regard de sa maîtresse afin que celle-ci exprime si elle avait besoin de ses services mais elle appela Zarostan puis partit à l'intérieur en compagnie des deux aventurières.
Cela déstabilisa une seconde Noémie, ses anciennes maîtresse faisait tout le temps appel à elle et la garder toujours prêt d'elles. Mais bon cela apportera peut être plus de liberté à l'esclave.

Noémie resta quelques secondes sans savoir quoi faire puis entendit Zarostan s'adresser aux deux aventuriers blessés.
« Allons monsieur, vous n'allez pas les faire porter vos caisses alors qu'ils sont blessés et qu'ils se sont battus toute la journée » dit-elle avec son jolie sourire.
Elle passa prêt du paladin. «  je vous en prit Sir Twall, laissez-moi faire et reposez-vous. Vous en avez besoin ! » s'exclama t'elle d'un ton charmant mais résolu.

Modifié par un utilisateur lundi 20 août 2018 09:22:36(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Steve02 pour l'utilité de ce message.
Offline Anadethio  
#14 Envoyé le : lundi 20 août 2018 10:42:04(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué

Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 484

Aïsha

5 / 18

CA 15 (C13,D12)
Ref +7 | Vig +1 | Vol -1
Panache : 0/3
Venin : 0/2

Parfait. Baheera se montrait raisonnable, n'occultant pas son propre état sous prétexte des effets plus immédiats du poison... Et puis en soi... Elle était la seule a avoir tourné de l'oeil. Mais cela remontait déjà a plusieurs heures et la barde ne semblait pas être particulièrement partie pour recommencer. C'était peut-être un effet des vases... Après tout même si elle n'avait pas été la seule blessée, Baheera avait clairement été plus violemment exposée. Enfin...

Ah. L'eau. Bien sur. Elle avait été idiote de ne pas en parler pendant son rapport.

« Le puits est encore fonctionnel. Et son eau semble pure. »

Après quoi elle enchaîne pour fournir a Garavel les informations demandées :

« Y'a une porte a peu prés en face de cette entrée » d'un geste, elle indique l'arche la plus a gauche, « Vous la prenez puis allez sur la gauche. Y'a un petit couloir et au bout...  » inutile d'en donner plus. Pas comme s'il risquait de louper le charnier. Ceci étant fait, Aïsha laisse avec joie la suite aux deux autres femmes. Au Gnome et a Noémie, restés avec eux, elle adresse un sourire.

« Venin d’araignée. J'ai l'impression qu'il a arrêté d'évoluer mais... »

Que Twall et Noémie se proposent pour porter évite a la bretteuse d'avoir a déclarer qu'elle peine déjà a se porter elle-même... D'un signe de tête, elle accepte leur aide et vas s'installer là ou le médecin la guide... Avant de se déshabiller pour permettre a Zarostan de l'examiner, elle s'adresse au paladin, portant ses mains a ses vêtements de manière explicite :

« Si vous voulez bien... »
Offline Mycroft  
#15 Envoyé le : jeudi 30 août 2018 14:22:11(UTC)
Mycroft
Rang : Lecteur

Inscrit le : 10/08/2018(UTC)
Messages : 0

Twall

6 / 21

CA 17 (C16,D11)
Ref +4 | Vig +7 | Vol +5
Imposition : 0/4
Châtiment : 0/1



La proposition de Noemie était tentante. Cependant, c'était le choix de la facilité. Twall n'était pas en si mauvais état que ça. Il pouvait encore prendre sur lui. Le repos qui viendrait après n'en serait que plus agréable. Comme on disait au temple, le réconfort se mérite par l'effort.

Se tournant vers l'aasimar, il lui dit :
«  A deux, nous irons plus vite. Je dois pouvoir m'occuper d'une partie de ces affaires. Comme ça, nous pourrons tous aller nous reposer plus rapidement  »

thanks 1 utilisateur a remercié Mycroft pour l'utilité de ce message.
Offline MythOnirie  
#16 Envoyé le : dimanche 2 septembre 2018 17:11:56(UTC)
MythOnirie
Rang : Habitué

Inscrit le : 18/03/2013(UTC)
Messages : 112
France
Localisation : 63

Baheera Al-Rasade
Représentation Bardique :
2/8 rounds
Sorts niv 1: 1/3
Ref:+6;Vig+1;Vol+2
CA : 16 (14/12)

6 / 18


Baheera regarde Garavel d'éloigner suite aux indications d'Aïsha accompagné de quelques gardes. Le dernier point bloquant allaient donc être rapidement résolu définitive.

« Ces créatures partagent la langue des Gnols, ce qui m'a permit de comprendre ce qu'ils baragouinaient. Nous avons cependant eu de la chance que l'un d'eux soit bavard à notre arrivée... »

C'est avec soulagement que la barde voit le guérisseur s'approcher du groupe afin de s'occuper de Twal et d'Aïsha. Noémie n'est pas loin, semblant avoir fait le trajet avec Zarostan. La barde lui adresse un sourire reconnaissant pour son aller-retour jusqu'au campement et l'arrivée des renfort.

Baheera reporta son attention sur la princesse avant de l'inviter à sa suite avec Zhou Lhynn afin de lui faire faire le tour du monastère. Tout en évitant de trop se rapprocher de la cave et du nid de moustique qui devait être en cours d'examen par Garavel.
Offline Luciole  
#17 Envoyé le : lundi 3 septembre 2018 22:54:16(UTC)
Luciole
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 101

Zarostran


L'aide proposée par l'aasimar qui les avait rejoint et le tieffelin a tout pour ravir Zarostan.

« Ah ! La fougue et l'entrain de la jeunesse.  » Lache il d'un air réjouit. « Ca me semble toujours facinant. Et puis, mon enfant, regarde les, même fatigués ils ne laisseraient pas un vieil homme comme moi se briser le dos alors qu'ils ont encore de la force à revendre. »

Ce dernier commentaire est fait directement à l'adresse de Twall.

Noémie ayant aidé à les charger, elle sait facilement où retrouver les affaires du medecin et passer au paladin un tabouret, un paravent, et une trousse de medecine bien chargé. Le gnome les guide jusqu'à l'entrée du vestibule et visiblement voyant un endroit qui lui convient mieux (et sans doute confiant dans les bras des deux porteurs) les entraine jusqu'à l'une des alcoves où le paravent est rapidement installé.
« L'un après l'autre. Mon garçon vous passez après, vous me semblez en meilleur état. »

D'un geste et d'un sourire il invite la bretteuse à s'asseoir sur le tabouret, la ramenant à une taille plus pratique..

« Alors.. oh.... quelles charmantes éc- oh, bien sur... Voyons tirez la langue que le vérifie. Très joli ! Pas le reste par contre, vous salivez un peu trop à mon gout. Voyons, légère fièvre, ne protestez pas et montrez moi où vous avez été mordue ou piquée... c'est un poison n'est ce pas?  »

Le medecin, tout en parlant s'affaire, etudie la blessure à l'epaule, la touche, la renifle, marmonne...

« Bon, vous devez être en train de cuire vu la température de votre épaule.. même si je doute que vous en ayez conscience... Mmmm.... Coup de chance, le poison ne s'est pas plus répandu. Sinon vous y seriez passée.... Araignée, même si ça prendrais un peu plus de temps... C'est sacrément imprudent d'aller déranger une araignée...  »

Se détournant d'elle il lui adresse un regard songeur avant de soupirer et d'incanter en posant une main étrangement douce sur la plaie... Sous ses doigts la peau semble littéralement s’apaiser, retrouvant une teinte bien plus proche de sa couleur normale. L'épaule, bien qu'un peu raide est de nouveau fraîche au toucher et la douleur semble avoir quasiment disparu. Aisha se senti... reposée, rafraîchie, comme au sortir d'une oasis frisquette durant un chaud jour d'été.

« Bien, et ne bougez pas jeune fille, j'ai encore de la pommade à passer pour éviter que ça ne s'infecte à nouveau avec vos bêtises. Voilà.... C'est propre et bandé. Vous changerez ceci ce soir et passerez me voir pour que je vérifie le tout ! Et demain matin vous devriez être fraîche comme une gazelle.

Appelez donc votre petit camarade et attendez le dehors.  »


Le petit camarade en question avoisinait les 2 metres de haut... mais le pretre n'en avait visiblement peu cure et lui intima aussi de s'asseoir. La différence de taille, même ainsi, était encore notable.

« Alors, jeune homme, quelle bêtise avez vous bien pu faire ? Mmm ? Les enfants de votre age en font toujours beaucoup trop. Bon... alors déjà vous au moins vous ne semblez pas sur le point de tomber dans les vapes. C'est déjà ça. Bien, bien... Ça vous fait de sacrées cornes, ce n'est pas trop lourd? Montrez moi ça... Oh mais il n'y en a pas qu'une ! »

Le prêtre, après avoir intimé, d'un air extrêmement sérieux au tieffelin de « retirer cette armure encombrante et sa chemise » pour observer son épaule et sa cuisse, se lança dans un examen minutieux de celles ci.

« Et bien, et bien, c'est visiblement la même chose que la jeune demoiselle avant vous. Mais quelle idée aussi d'aller déranger une araignée. Mmmm... Est ce que moi je vais me frotter à des araignées ? Non, alors suivez mon exemple et vous vivrez centenaire. Au moins vous semblez avoir mieux vécu ça que votre amie. Si j'appuie là...? Ça ne semble pas risquer de se nécroser mais on ne sais jamais. Attention ça va piquer un peu.. Il faut que j’évite que ça s'infecte. »

L'art des euphémismes maniés par les médecins.... le liquide qu'il verse sur la plaie laisse à se questionner sur sa notion de douleur.

« Voilàà... un bandage... Et vous devriez m'en dire des nouvelles. C'est un soin de ma composition, ça devrait être radical. Vous viendrez me voir ce soir pour vérifier cela. A moins que vous ne préfériez que ce soit la jeune demoiselle qui s'occupe de vous. Je sais bien que les remèdes sont parfois plus efficaces pour la jeunesse lorsqu'ils sont administrés par de charmantes enfants que par un vieux barbu comme moi. Si c'est le cas je lui expliquerais quoi faire. »

Zarostan le laisse finalement partir, rejoindre Aisha et Noémie qui attendaient dehors.

« Bien... Noémie il faudra que je vous montre comment vous occuper de ce genre de blessure. En attendant, filez tout les trois, je suis sur que Dame Almah sera heureuse de vous voir. Et Noémie, je vous charge de veiller à ce que ces deux là ne fasse pas de bêtises tant qu'ils ne se seront pas remis... »

Il agita un index menacant

« Sinon, par Nethys, je m'occuperais de vos cas pour vous faire passer le gout des imprudences !  »

  • Restauration force : 1d4 donne [4] = 4


Almah Roveshki



Pendant ce temps, la princesse se laisse entraîner dans les ruines et, si elle a pris quelques instants pour adresser une courte prière à la maîtresse des lieux, semble porter un regard perçant sur les différentes parties du bâtiment, repérant les lieux où le toit est encore restant, et ceux où il manque...

Si la vision des petits cadavres des pugwampis ne semble pas la déranger outre mesure - après que les deux exploratrices lui aient confirmé leurs mort- celle de l'araignée lui arrache une grimace derrière son voile.

Son visage s'éclaire rapidement en voyant le cloître et elle jette un regard curieux sur les frises.

« C'est plutôt original comme décoration pour un monastère ....? » remarque t'elle avant de s'interroger plus directement sur le trou creusé dans le sol.

« C'est vous qui avez fait ça? Vous cherchiez quelque chose ?  »

Il faut dire qu'un vide, tout frais, de cette taille.. Le sol de la région n'est pourtant pas réputé pour ses veines d'or...
Elle prends quelques instants également pour admirer la pièce dorée...

Dans les bâtiments, Garavel, qui est revenu du nid en confirmant ne pas en avoir vu d'autres, semble avoir pris en charge la répartition des pièces restantes, et avoir d'office réquisitionné la bibliothèque ainsi que la petite pièce adjacente pour la princesse et sa garde. Adrod et Adrah ont fait pénétrer leurs bêtes et les chariots à l’intérieur du vaste vestibule et on entends la vielle dame pester que cette cuisine est dans un état déplorable...

« Et du coup, cet escalier ...?  »

Modifié par un utilisateur samedi 8 septembre 2018 17:50:10(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Anadethio  
#18 Envoyé le : samedi 8 septembre 2018 18:25:18(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué

Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 484

Aïsha

5 / 18

CA 16 (C14,D12)
Ref +7 | Vig +1 | Vol -1
Panache : 0/3
Venin : 0/2

La bretteuse observe avec une quiétude mêlée de soulagement Twall et Noémie s'activer... Il est bien évident qu'elle n'est pas en état d'apporter une aide significative... Elle se contente de rejoindre l’alcôve d'un pas prudent. Elle s'assied avec soulagement non seulement pour permettre au halfelin de l’ausculter plus aisément mais aussi pour reposer ses jambes.

Un sourcil levé, accueille les premiers mots du médecin qui, fort heureusement, se reprend rapidement. La vishkanya ne commente donc pas... Pas plus qu'elle ne répond a son commentaire sur l'imprudence autrement qu'avec un sourire peu vaillant accompagné d'un :

« Disons qu'elle ne m'a pas franchement laissé le choix... Vous pourrez la voir dans l'ancien réfectoire : c'est une sacrée bête. »

Puis, enfin, le médecin fait appel a sa magie, arrachant un soupir de soulagement à Aïsha... Presque immédiatement elle sent la douleur s'effacer et la chape de plomb qui enserrait ses membres s'alléger... D'un hochement de tête, elle accepte les instruction qu'on lui donne puis se lève. Elle prend simplement le temps de ré-ajuster son voile avant de rejoindre les autres.

« Twall ? Merci d'avoir attendu... Je vous laisse la place. »

Et alors que le tieffelin passe a son tour derrière le paravent, elle prend enfin le temps d'adresser quelques mots a l'esclave :

« Quelque chose s'est passé au camp que tout le monde soit venu plutôt que le petit groupe de soutiens auquel nous nous attendions ? »
Offline Steve02  
#19 Envoyé le : samedi 8 septembre 2018 22:08:43(UTC)
Steve02
Rang : Habitué

Inscrit le : 23/02/2016(UTC)
Messages : 35

Noémie

11 / 11

CA 15 (C13,D12)
Ref +5 / Vig +4 / Vol +7
Canalisations : 6/6
Adorations : 7/7
Touch. Résistance : 7/7

Noémie commença à prendre les affaires de Zarostan quand le paladin objecta qu'il avait toujours la vigueur pour ce travail et qu'il allait tout de même aider. La jeune femme garda son sourire, elle prit cela comme l'expression de la virilité du tieffelin et qu'il voulait garder l'attitude de l'homme fort qu'il était.
Le demi-démon et la demi-céleste travaillèrent ensemble et selon l'humeur de Twall, Noémie vécu cela comme un instant de convivialité.

Au bout d'un moment Dame Aïsha interpella Sir Twall, lui faisant savoir que c'était à son tour d'être soigner. La bretteuse énigmatique vint accoster l'Aasimar, elle était visiblement assez surprise de voir que ce n'était non seulement des renforts qui sont venu mais toute l'expédition.

« J'avoue avoir été surprise aussi, je pensais que Dame Roveshki allait envoyer des mercenaires ou des soldats. Mais même si vous n'auriez pas fini de sécuriser le temple à notre arrivée; je pense qu'elle vous faisiez confiance pour avoir fait l'essentiel et que ses hommes aurait fini le travail rapidement et donc s'installer ici aussitôt. Ma maîtresse est très investit dans cette tâche de civiliser la région. »

Elle laissa un léger silence puis eu le sourire de quelqu'un de sincèrement heureux
« En tout cas, tout le monde s'en est sortit sain et sauf. Madame sera ravit de prendre possession des lieux. Et on va pouvoir rendre sa gloire à ce temple jadis magnifique.  »

Modifié par un modérateur dimanche 16 septembre 2018 00:15:46(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Mycroft  
#20 Envoyé le : mercredi 12 septembre 2018 18:06:42(UTC)
Mycroft
Rang : Lecteur

Inscrit le : 10/08/2018(UTC)
Messages : 0

Twall

6 / 21

CA 17 (C16,D11)
Ref +4 | Vig +7 | Vol +5
Imposition : 0/4
Châtiment : 0/1



Le vieux soigneur pouvait se rassurer, Twall ne contait pas partir à l'aventure tout de suite. La fatigue commençait à le rattraper, même si le traitement avait fini par calmer la douleur.

Avec un sourire, en quittant la tente, il dit au vieux gnome :

«  Ne vous inquiétez pas pour nous, l'aventure, c'est fini pour aujourd'hui. Mais, bien sur, demain est un autre jour. Merci beaucoup pour tous ce que vous avez fait pour nous en tout cas. »

En sortant, se tournant vers la jeune Aasimar, Twall lui adressa un sourire de remerciement. Puis il demanda :

«  Au fait, vous savez où on doit retrouver la princesse ? Elle voulait nous voir, non ? »
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
3 Pages123>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2018, Yet Another Forum.NET