Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

13 Pages123>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Boadicee  
#1 Envoyé le : mardi 4 septembre 2018 13:56:28(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland

23 Lamashan 4716 - Steppes septentrionales de Hongal, Tian Xia

Musique - Le Vent des Steppes

L'étape au Fort s'était rapidement écourtée. Ameiko et les autres les avaient aidé à explorer les lieux, mais ils tombèrent assez vite d'accord sur le fait qu'il n'y avait plus rien à tirer de l'endroit, et surtout que le risque de voir des renforts arriver n'était pas inexistants. Par ailleurs, après un si long voyage dans le froid, le vent, et les neiges de la Couronne du Monde, tous étaient impatients d'enfin découvrir le lointain continent de Tian Xia.

D'après les cartes, ils atteindraient en premier lieu la nation de Hongal, qui se situait au bout de la route reliant Avistan et Tian Xia par le nord. C'était un pays de steppe et de tribu nomades, avec seulement deux villes. Muliwan, un campement semi-nomade où les tribues se retrouvaient pour échanger leurs chevaux, et surtout l'immense cité fortifiée de Öndör-Khana, la porte des Steppes, la capitale de Hongal, d'où régnait leur khan.

Cela faisait une éternité qu'ils n'avaient pas pu profiter de la civilisation, et la route la plus praticable menait de toutes façons à la cité. Pour l'instant, ils décidèrent de se mettre en route vers Öndör-Khana, d'où ils pourraient ensuite rejoindre Minkai par la Chaussée des Esprits, ou en traversant la Forêt des Kami.

Laissant derrière eux la silhouette du Fort se découpant sur le ciel désormais clair, la caravane entama la descente sur les pentes du Rempart Céleste, Hongal et Tian Xia s'ouvrant devant eux.


Rapidement, alors que l'hiver était en train de s'étendre, ils quittèrent les paysages enneigés du Rempart Céleste. Au soir du premier jour, il ne restait que quelques congères et étendues de neige éparses, alors que le paysage rocailleux devenait une terre vallonées, de collines couvertes d'herbes folles.

Le vent était omniprésent, faisant dancer dans le ciel clair les nuages qui couraient sur l'horizon de la steppe. La route serpentait entre les collines, et bien que les lieux soient trop secs pour être véritablement enneigés, le vent était quand même glacial, les bourrasques coupantes comme des lames de rasoir. Les voyageurs apprirent vite à s'emmitouffler de foulard pour chasser le froid glacial.

Heureusement, en cette saison, la route n'était pas encore encombrée de caravane, et ils pouvaient voyager paisiblement.


Il régnait dans la caravane une atmosphère d'enthousiasme contagieux. Malgré les difficultés du voyage, avoir traversé la Couronne, malgré les tempêtes, malgré le froid, malgré les difficultés et malgré les embûches leur donnait à tous confiance et courage.

Kurimi en particulier était à la fois peinée et ravie d'avoir retrouver une relique légendaire de son clan, ravie d'avoir pu la sauver des griffes de leurs ennemis, mais peinée de savoir que celui qui l'avait porté, qui qu'il fût, était tombé au combat.

Ameiko et Amaya étaient toujours au milieu d'une discussion sur Tian Xia, recrutant généralement Yogo pour qu'il leur apporte ses informations. Kurimi et Kuro, qui demeurait toujours taciturne mais écrivait ce qu'elle pouvait, étaient également mises à contributions.

Sandru, lui, était déjà en train d'établir une stratégie de vente. Ils allaient rejoindre une grande cité, après tout, et ce serait l'occasion de faire des affaires; d'autant que Marlon commençait à se plaindre de ne plus avoir grand chose avec quoi les nourrir. Le varisien avait une autre raison pour cela, cependant...à ceux d'entre eux qui participaient à ces discussions, il mentionnait que maintenant que Minkai étiat proche, ils auraient peut être besoin de fonds une fois sur place pour aider à renverser le Régent.

Les conducteurs, quand à eux, appréciaient surtout le nouveau paysage, et tous s'accordaient à dire qu'après la fureur de l'automne dans la Couronne, les steppes hivernales étaient paisibles, reposantes, mais pas moins magnifique.




Trois jours après leur départ du Fort de l'Etoile du Nord, alors qu'ils étaient déjà bien enfoncés dans les plaines, Koya les rassembla dans le wagon de tête, et déploya une carte tracée sur un rouleau de lames de bambou, dans un style qui ne leur était pas familier.
« J'ai récupéré ça lorsque nous étions à Juusin. C'est une carte de tout le continent, donc ce n'est pas très précis, mais je me suis dis que ce serait un bon moyen de planifier la suite du voyage. »

Elle indiqua une région de collines, où était marqué d'un point la capitale de Hongal.
« Nous sommes ici, à peu près.... »

Plus loin vers le Sud Est, elle indiqua une immense péninsule séparée du reste du continent parce qui semblait être une épaise zone boisée.
« ...et là se trouve Minkai. Si tout se passe bien, nous devrions atteindre la limite Nord de la Forêt des Kami d'ici une vingtaine de jours, si nous n'avons pas de soucis. Encore que nous devrions sans doute prévoir un délai pour faire étape à Öndör-Khana....parce qu'une fois reparti, nous n'aurons pas de nouvelle cité avant d'être à Minkai proprement dit, et je ne sais pas si les habitants seront très accueillants...considérant que nous venons renverser un tyran. »

Carte de Tian Xia



A cet instant, ils furent interrompus par Kelda. Elle avait l'air inquiète, lorsqu'elle ouvrit le rabat du wagon, mais son regard s'adoucit instinctivement en tombant sur Quoovar.
« Quoovar? On a un soucis, je pense. Il y a de la fumée sur l'horizon, et j'ai vu assez de feux de camp pour savoir que ce n'en est pas un. Vous devriez venir voir... »

Effectivement, sur l'horizon, à encore plusieurs lieues de distance, une poignée de colonnes de fumée noirâtre s'élevaient, à peine troublées par le vent...

Modifié par un utilisateur mardi 4 septembre 2018 13:57:06(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Annonce
Offline Septimus  
#2 Envoyé le : vendredi 7 septembre 2018 11:31:17(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,508
United Kingdom

Quoovar
ca : 19(C:14, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:6/6;2:5/5;3/3
Insp:9/9 ; Pana 6/6

72 / 72


Quoovar était retourné à son habitude de faire l'éclaireur pour la caravane en avance de celle-ci pour éviter les embuscades. Il était toutefois très content de voir le climat se réchauffer sensiblement alors qu'ils sortaient de la Couronne du Monde. Le nouveau pays n'était pas exactement son environnement préféré, mais c'était tout de même mieux que des étendues glacées. Dans sa tête, il essayais de se créer une carte mentale des prochaines étapes jusqu'au Min-kai et... à ce qui les attendait là.
Il fut ainsi content de voir que la vieille varisienne avait une carte lui permettant de placer des repères mentaux et géo-stratégiques dans le Tian. Il était en train d'étudier la carte et de réfléchir aux différentes solutions quand Kelda rentra dans la tente. Il sortit rapidement à sa suite pour voir qu'effectivement, les ennuis n'étaient pas très loin. S'adressant au guide, il lui demanda.

« On dirait que c'est à plusieurs lieux. Serait-il possible que ça soit Öndör-Khana en proie aux flammes ? Ou la distance ne correspond pas. Que fait-on ? On part voir ce que c'est ? On continue comme avant ? On dévie la route de la caravane ? C'est loin, trop loin pour faire rapidement l'aller retour je pense, sauf à y passer la journée, mais ça pourrait valoir le coup d'aller voir ce que c'est avant d'avancer, non ? »

Modifié par un utilisateur vendredi 7 septembre 2018 11:32:30(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#3 Envoyé le : vendredi 7 septembre 2018 14:36:18(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland


Ulf secoua la tête.
« Non, aucune chance. Öndör-Khana n'est pas aussi proche, et surtout la cité est impossible à manquer, c'est la plus grande ville du Nord de Tian Xia. Ce doit être un village, ou alors un feu de steppe, mais ça me paraît trop localisé pour cette deuxième option. Ceci dit, c'est à proximité de la route...donc qu'on le veuille ou non, on va tomber dessus en continuant. »

Il se tourna vers Quoovar.
« Vous pensez qu'on devrait faire un détour pour l'éviter? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Septimus  
#4 Envoyé le : vendredi 7 septembre 2018 15:14:56(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,508
United Kingdom

Quoovar
ca : 19(C:14, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:6/6;2:5/5;3/3
Insp:9/9 ; Pana 6/6

72 / 72


Quoovar réfléchit un moment. Comme d'habitude, chaque option comportait son lot de risques.

« Sortir de la route et avancer au hasard dans la steppe ne me semble pas une très bonne solution. J'ai un peu peur que ce soit des monstres, voire des troupes du Régent de Jade, qui attaquerait un village. Vu notre mission, on devrait aller y jeter un coup d'œil voir ce qu'on peut y faire, non ? Qui serait partant pour voir de quoi il en retourne ? »
thanks 1 utilisateur a remercié Septimus pour l'utilité de ce message.
Online poulosis  
#5 Envoyé le : samedi 8 septembre 2018 00:33:02(UTC)
poulosis
Rang : Habitué

Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,196
Localisation : Nantes

Hoshin
Ki : 9/9
Coup parfait : 9/9

66 / 66

Le cœur d’Hoshin battait la chamade, mais ce n’était pas dû seulement à l’effort produit pour gravir les pentes interminables qui s’opposaient à leur avancée. Ça y est, il avait dépassé le Rempart Céleste ! Son esprit était tiraillé par des émotions contradictoires. La tristesse le gagnait en pensant aux membres de la première caravane, qui n’avaient pas eu la chance de parvenir jusque-là. La mage Emy, dont les discussions nocturnes lui manquaient terriblement. Le barde Rodrigue à la voix de jade, toujours le bon mot. Bart et ses pièges incroyables, maestro de l’arbalète. Le joyeux Pipin, juché sur son roc, libres comme l’air et riant aux éclats. Son cœur se serra, pour ne pas tomber dans le vide abyssal qui s’ouvrait dans son ventre. Il pensait en avoir fini avec ce deuil. Une étincelle de joie, alimentés par l’espérance, réchauffa alors petit à petit le froid glacial qui germait à l’intérieur de lui. Ses pas fouleraient bientôt la terre de ses ancêtres. Réussirait-il à retrouver des membres de sa famille ? Il avait hâte d’arriver. Et en même temps… il était heureux de voyager dans une nouvelle caravane. Il s’était bien vite rapprocher du cuisinier, lui proposant son aide et quelques idées de menu de son crû.

Lorsque ses yeux étaient tombés sur la carte apportée par Koya, il s’était extasié, vantant sa beauté. La taille du continent l’avait interpellé au premier regard. Un nouveau monde étrange, immense, s’ouvrait face à lui. Puis la Forêt aux Esprits l’avait aussitôt intrigué. « Vous croyez qu’elle est hantée par des fantômes, ce qui expliquerait son nom ? Ce ne doit plus être la cas, si une route la traverse, n’est-ce pas ? » Il avait regardé Yogo tout en parlant. Il faisait office de sommité, dans ce domaine.

La fumée promettait des heures sombres. « Se pourrait-il que ce soit la cité de Muliwan, qui a posé son campement ici ? Peut-être ont-ils dressé un barbecue géant ?! » Le cuisinier se devait de mentionner cette possibilité qui lui était immédiatement venue, on ne savait trop comment ni pourquoi. « Ils doivent avoir besoin d’aide, pour causer autant de fumée. Je vous accompagne, je vais leur enseigner deux-trois techniques de mon répertoire, hihihi !. » À sa diction, chacun put remarquer que l’archer salivait. Les deux-trois techniques impliquaient sans aucun doute de goûter plusieurs fois les plats… Un gros glaviot s’écrasa dans la neige, puis il s’essuya la bouche avec sa manche.
thanks 1 utilisateur a remercié poulosis pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#6 Envoyé le : lundi 10 septembre 2018 21:02:45(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland

Aloïs décida de lui aussi se joindre au petit groupe d'éclaireurs qui allait prendre de l'avance pour aller voir de quoi il retournait. Mais il ne fut pas le seul. Amaya voulait clairement les accompagner pour ne pas laisser son mari seul, mais sa demi-soeur l'en dissuada, se portant volontaire à la place.


Ameiko n'écouta même pas les avertissements, d'ailleurs: avant que qui que ce soit ait pu l'arrêter, elle avait récupéré ses éventail de guerre et était en armure.
« Vous n'allez pas me faire croire que vous n'êtes pas capables de me protéger si nécessaire, non? Et je n'ai pas l'intention de rester en arrière cette fois, alors n'allez même pas essayer de m'en dissuader. »


Kelda récupéra sa hache et la posa sur son épaule.
« Et je vous accompagne aussi! Comme ça, on ne prend pas de risques...Quoovar, tu nous guides? Tes talents d'éclaireur ne sont plus prouver. »
Elle avait du mal à dissimuler son sourire en parlant.


Quoovar, Aloïs, Yogo, Kelda, Ameiko et Hoshin se mirent en route en direction de la fumée...ce qui revenait, au final, à poursuivre le long de la route en prenant de l'avance sur la caravane.
A mesure qu'ils se rapprochaient de la source de la fumée, il devint assez rapidement clair qu'il y avait en fait plusieurs sources. Et pour cause...
En parvenant au sommet d'une colline à environ trois cent mètres à l'Est de la route, ils se rendirent compte que la fumée provenait d'un campement en flammes.

Une vingtaine de ce qui avaient du être des yourtes était en train d'achever de se consumer. Des cadavres gisaient, épars, dans le campement en ruine, et une poignée de survivants s'activaient à essayer d'éteindre les flammes, de sauver ce qui pouvait l'être, y compris une demi-douzaine de blessés. Ils paraissaient bien démunis pour faire face aux circonstances, cependant...

Ameiko comme Kelda restaient pour l'instant silencieuses. La raider Ulfen avait serré les mâchoires, ses phalanges blanchissant sur la poignée de sa hache de bataille, et le regard d'Ameiko s'était durci.
Pour l'instant, aucun des survivants ne semblait les avoir repéré, et les assaillants avaient du partir depuis un moment, à en juger par l'état des incendies.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Thoulkas  
#7 Envoyé le : mardi 11 septembre 2018 10:27:41(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961
Belgium

Alois
Trick: 5/9
Palpation : 7/7
Stare (-3): Personne
Sorts
NV1 : 7/7
NV2 : 4/5
NV3 : 3/4
CA : 20

75 / 75


Aloïs partit sans oublier de dire au revoir à son épouse. Il s’approcha d’Ameiko et posa sa main sur l’épaule. «  En cas de problème si tu dois te défaire d’un ennemi à ton contact pense à moi, tu verras comment la magie opère.  »

En concluant avec un clin d’œil «  Donc Amaya ne peut pas venir car leurs vies sont précieuses mais toi oui. Dis plutôt que tu avais besoin de te défouler un peu… Et sans ta garde du corps en plus.  »

Il sortit Kamihochi, toujours tout sourire. «  A croire que ton frère sera de côté Kami, c’est à toi de faire ton boulot.  »

Voyant les différents corps au sol, le reste des incendies, Aloïs parût lui aussi un peu miné dans sa bonne humeur. «  Bien votre grâce faites attention, nous ne savons pas qui est responsable de tout ceci. Comment évoluons nous ?  »
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh

Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Septimus  
#8 Envoyé le : mardi 11 septembre 2018 10:44:00(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,508
United Kingdom

Quoovar
ca : 19(C:14, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:6/6;2:5/5;3/3
Insp:9/9 ; Pana 6/6

72 / 72


Quoovar était content de voir que Kelda les accompagnait, surtout si Ameiko venait également : Kelda était, à sa manière, quelqu'un qui savait protéger le flanc d'un autre, et il pourrait ainsi si les choses tournaient mal se concentrer sur la pointe de l'attaque tout en sachant que les deux filles se protègeraient mutuellement.

Mais il déchanta rapidement à la vue de la désolation devant eux. Il était blasé par les horreurs que les humanoïdes pouvaient s'infliger, particulièrement en temps de guerre, mais il savait que les autres ne verraient pas forcément les choses du même œil.

« On devrait s'approcher, proposer notre aide pour soigner les blessés. Ils ont sans doute été attaqués par des raideurs. S'ils menacent la région, il faut en apprendre plus s'ils se décider à attaquer la caravane. »


Online poulosis  
#9 Envoyé le : mardi 11 septembre 2018 16:01:44(UTC)
poulosis
Rang : Habitué

Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,196
Localisation : Nantes

Hoshin
Ki : 9/9
Coup parfait : 9/9

66 / 66

« Clairement, ce n'est pas du barbecue qui a mal tourné... »

Il détailla la situation, dressant un point plus précis sur le nombre de survivants, leur tenue et armement éventuel, la présence de cadavres, la nature de leurs blessures.

« Une guerre se déroulerait-elle dans cette région ? Bien que l'objectif me paraisse peu clair, en l'occurrence. Si ce sont vraiment des bandits, ils sont plutôt crétins. Couper la main qui vous nourrit n'a pas de sens. C'est comme scier la branche sur laquelle on est assis. »

Il haussa les épaules puis suivit ses compagnons, affligé par le carnage qu'il découvrait.
Offline UrShulgi  
#10 Envoyé le : jeudi 13 septembre 2018 14:40:14(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué

Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,516
Belgium

Yogo Kuni
JdS +7, +7, +9
CA : 16
Vol : 8/9
2nd chance : 1/1
Invoc.Prot. : 5/8

65 / 65


La route offrit à Yogo un peu d'intimité, entre deux thés avec Koya, des discussions métaphysiques avec Shae, et quelques conversations plus secrètes encore, il pouvait se prélasser à créer, et jouer de ses artisanats. Fort malheureusement, la fumée le sortit de ses rêveries et voyant qu'il restait des blessés et quelques flammes, il prit les devant pour faire sa part de travail.

«  Allons voir ce qui se passe de plus près. » Agitant ses mains en conjectures spirituelles, une créature grande comme un ogre composé d'eau se matérialisa près de l'un des feux, tandis que Yogo lui ordonnait
«  Oh grand esprit des profondeurs marines, terrassent ces flammes qui maltraitent le monde. »

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Boadicee  
#11 Envoyé le : vendredi 14 septembre 2018 11:45:37(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland


Alors qu'ils s'approchaient du campement, Ameiko leva les yeux au ciel et répondit à Aloïs d'un air faussement agacé.
« Justement, il a fallu que j'argumente pendant une demi-heure pour convaincre Kuro qu'elle n'avait pas besoin de m'accompagner, hors de question que vous preniez sa place! Et il me semble t'avoir demandé de m'appeler Ameiko, Aloïs... »

Malheureusement, la conversation fut rapidement interrompue par leur arrivée à destination.


Avant que Kelda et Ameiko aient pu réagir, Yogo avait invoqué une immense créature liquide. Les survivants dans le campement s'arrêtèrent un instant, bouches bées, en voyant l'esprit des eaux surgir de nulle part. Un tel miracle n'était pas facile, surtout sur une steppe aride, mais la crainte se dissipa rapidement lorsque l'esprit ignora les survivants pour noyer les incendies restant dans les eaux, générant d'immense plumes de vapeur blanche. Cela ne sauverait pas les morts et les blessés, mais au moins cela permettrait d'éviter que la steppe ne s'embrase.

Les survivants s'activèrent d'autant plus, cherchant à la fois à sauver ce qui pouvait encore l'être et l'origine de cette soudaine apparition. Certaines se tournèrent dans leur direction, les apercevant au loin.


Kelda rangea sa hache, haussant les épaules.
Bon, en tout cas, ils savent que nous sommes là. Nous ferions mieux de nous approcher et de voir si nous pouvons faire quelques chose.



Lorsqu'ils se rapprochèrent du campement, un petit groupe vint à leur rencontre, quatre hommes et femmes qui avaient l'air seulement légèrement blessés, et avaient à la main des armes improvisées. Le seul qui avait l'air d'être un guerrier était un homme qui boitait en tête du groupe, et leur lança dans un Tien très approximatif.
« Vous! Êtes des voyageurs? Marchands? »

Il avait l'air suspicieux.
« Bandits...? »
L'un des autres lui murmura quelque chose, et il finit par soupirer avant de reprendre.
« On...besoin aide. Guérisseur? Aider blessés? »

Linguistique (DD20)
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline UrShulgi  
#12 Envoyé le : samedi 15 septembre 2018 11:01:33(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué

Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,516
Belgium

Yogo Kuni
JdS +7, +7, +9
CA : 16
Vol : 8/9
2nd chance : 1/1
Invoc.Prot. : 5/8

65 / 65


  • Linguistique : 1d20+11 donne [19] + 11 = 30


Yogo remercia l'esprit d'eau d'une révérence appuyée avant se s'approcher des survivants, et de celui qui articulait son Tian du mieux qu'il pouvait. Il se plia donc à un langage le plus aisé à comprendre dans l'urgence. Il accompagne ses paroles de gestes, appuyant sur son propre torse avec ses doigts.
« Moi, Yogo, moi, je suis guérisseur, je vais vous aider. » dit-il en s'approchant vers les blessés pour les toucher de sa grâce curative. Tandis qu'il posait ses mains, il lui demanda en articulant lentement. « Il s'est passé quoi ici? »

Je ferai à chaque blessé un maléfice de guérison, soit 2d8+9.

Modifié par un utilisateur samedi 15 septembre 2018 11:05:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
thanks 1 utilisateur a remercié UrShulgi pour l'utilité de ce message.
Online poulosis  
#13 Envoyé le : samedi 15 septembre 2018 13:56:03(UTC)
poulosis
Rang : Habitué

Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,196
Localisation : Nantes

Hoshin
Ki : 9/9
Coup parfait : 9/9

66 / 66

Hoshin s'inclina en penchant le buste, avant de s'exprimer en tian à son tour. Il était hésitant, car cela faisait longtemps que cette langue n'avait pas franchi sa bouche. S'il retrouva les mots, son accent était déplorable.

« Je souis Hoshin. Chausseur et couissignier. Je poux aider vous ? »
thanks 2 utilisateur ont remercié poulosis pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#14 Envoyé le : samedi 15 septembre 2018 19:22:03(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland


L'homme acquiesça avec reconnaissance quand Yogo proposa de soigner les blesser. Parler avec quelqu'un qui avait l'air de le comprendre semblait l'avoir considérablement rassuré sur leurs intentions.
Il acquiesça à la proposition de Yogo, et les guida vers le morceau de steppe où les blessés étaient étendus. Les survivants en meilleur état essayait d'aider les autres, mais sans matériel, ils paraissaient un peu dépourvu. On confectionnait des attelles de fortune, cautérisait les plaies pour éviter les infections, et tentait de remettre en place les os brisés, mais les blessures plus graves étaient au delà de leurs compétences.

Alors que Yogo commençait à appliquer ses pouvoirs de guérisseur, l'homme tenta d'expliquer l'incident.
« Bandits attaquer...mais pas comme d'habitude. Nombreux, presque ... »
Il chercha ses mots quelques instants, et montra dix doigts.
« Quatre fois. Avec chevaux, et armures, et sabres...Tian Min. »
Il lança un regard noir en direction du Sud.
« Pas de bannière, mais eux pas vraiment des bandits. Trop biens équipés. Guerriers se sont opposés, mais n'étaient que quinze. Pas assez nombreux. Tian Min sont partis avec ce qui être de la valeur, et leurs morts, après mettre feu. »

Il soupira.
« Quelle direction vous aller? Sont partis... »
Il pointa du doigt vers le Sud Ouest.
« Nous ne pourrons pas survivre si rester seuls. Nous aller vers Öndor-Khana. Vous aussi? »

Il s'adressa ensuite à Hoshin.
« Si savez guérir, nous avons besoin aide pour les blessés. Sinon, voir ce qui est encore intact dans le camp. »


Ameiko regarda ses compagnons, et leur demanda en commun.
« On ne peut pas les laisser comme ça...puisqu'on va à Ondor Khana, vous pensez qu'ils pourraient nous accompagner? On sera aussi mieux protégés si on est plus nombreux, non? »



Pendant que Yogo s'affairait auprès des blessés, Kelda s'était penchée sur un homme dont la clavicule avait été brisée et la poitrine ouverte par un coup de sabre. Elle n'avait pas l'air sûre d'elle, et fit signe à Quoovar.
Quoovar, tu pourrais venir ici une minute?

Une fois le demi-elfe plus proche, elle lui dit quelques mots à voix basse.
Quoovar/Perception DD15

Modifié par un utilisateur samedi 15 septembre 2018 19:23:17(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online poulosis  
#15 Envoyé le : dimanche 16 septembre 2018 00:44:39(UTC)
poulosis
Rang : Habitué

Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,196
Localisation : Nantes

Hoshin
Ki : 9/9
Coup parfait : 9/9

66 / 66

Hoshin avait regardé les autres, en entendant la description des agresseurs. Pensaient-ils comme lui ? Forcément. Pourtant, même si l'idée lui paraissait invraisemblable, il ne devait pas écarter totalement cetains soupçons. Il répondit à Ameiko en commun, tout en observant la réaction de leur interlocuteur.

« Il est probable que les guerriers tians qui leur sont tombés dessus étaient à notre recherche, n'est-ce pas ? Leur description de nous ne doit pas être très précise, et ils attaquent tous ceux qui correspondent peu ou prou à une caravane... Recueillir ces pauvres gens parmi nous soulagerait une certaine culpabilité. » Il s'inclina légèrement, avant de poursuivre. « Une idée folle m'est venue. Se pourrait-il qu'ils n'aient dû la vie sauve qu'en promettant de les avertir s'ils voyaient notre caravane ? À moins qu'ils n'hébergent un assassin, avec une mission bien précise à notre encontre... »

Il haussa les épaules. « Veuillez pardonner mon scepticisme. Je ne suis moi-même pas convaincu par ma propre théorie. Mais il faudra d'autant plus ouvrir l'œil, avec des étrangers au sein de notre convoi. »

Il se tourna ensuite vers le brave homme. « Je vais chercher pourriture, pour monger ce soir. Quande attaque a oul ieu ? » Une fois les palabres achevées, il parcourrait la zone, pour ramasser et rassembler tout ce qui était comestible. Une fois chacun soigné, il faudrait bien nourrir tout ce beau monde.
thanks 1 utilisateur a remercié poulosis pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#16 Envoyé le : dimanche 16 septembre 2018 14:20:31(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland


Ameiko avait l'air un peu sceptique, mais considéra tout de même les paroles de Hoshin.
« Bon...c'est toujours une possibilité, c'est vrai...mais dans ce cas, comment est ce qu'ils iraient avertir leurs agresseurs? Ils n'ont plus de montures, et la plupart sont quand même très mal en point...je veux dire, c'est possible mais ça paraît très improbable, non? Si nous commençons à soupçonner tout ceux que nous rencontrons, nous n'aurions même pas du venir jusqu'ici. »

Elle soupira.
« Pour l'instant, je pense qu'on devrait partir du principe qu'ils ne nous mentent pas. Mais si tu veux que nous renforçions notre vigilance, pourquoi pas. De toutes façons, si une bande de cavaliers rôde dans la région à notre recherche, nous avons tout intérêt à être prudents. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Thoulkas  
#17 Envoyé le : lundi 17 septembre 2018 08:56:22(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961
Belgium

Alois
Trick: 5/9
Palpation : 7/7
Stare (-3): Personne
Sorts
NV1 : 7/7
NV2 : 4/5
NV3 : 3/4
CA : 20

75 / 75


«  Le plus simple ne serait pas de mettre l’un de tes garde à leur surveillance, enfin sans que ce ne soit officiel. Mais oui certainement il faut un œil sur eux, on ne peut prendre le moindre risque te concernant belle sœur.  »

Aloïs entreprit alors de visiter, sans réellement saluer qui que ce soit, sauf si on s’adressait à lui. L’idée était de chercher quoi que ce soit perdu par les ennemis, voir même un cadavre… Ils étaient quinze, je suppose qu’ils ont quand même tué quelqu’un…

Modifié par un utilisateur lundi 1 octobre 2018 16:07:03(UTC)  | Raison: Non indiquée

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh

Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Septimus  
#18 Envoyé le : lundi 17 septembre 2018 15:23:30(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,508
United Kingdom

Quoovar
ca : 19(C:14, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:6/6;2:5/5;3/3
Insp:9/9 ; Pana 6/6

72 / 72


En linguiste accompli, Quoovar remarqua rapidement que leur langue n'était pas le Tian commun, mais un dialecte nouveau. Il essaya rapidement d'acquérir une base de vocabulaire basique pour communiquer, s'aidant de son Tian qu'il avait perfectionné depuis leurs mois de départ depuis Pointesable.

Il fit rapidement les présentations, et s'assura que la traduction entre les deux groupes soient la plus compréhensible possible. Il ne savait pas guérir, mias au moins pouvait-il servir d'interprêtre.

Il était désolé, mais il devait se rendre compte que cette attaque "aveugle" était, sans doute, lié à leur propre chemin, et que ces innocents avaient été mis en pièce parce qu'Ameiko voulaient s'opposer à un tyran distant. Par contre, il n'était pas d'accord pour faire la jonction entre leur caravane et ces étrangers. En commun d'Avistan, il répondit à Ameiko

« Je crains que nous n'avons pas assez de nourriture pour tout le monde Ameiko : nos cuisiniers se plaignent du niveau bas de nos réserves. Nourrir des bouches en plus, surtout que nous ne savons ce qu'ils pourraient retirer des cendres de cette attaque, me parait délicat, sans même considérer le problème de la sécurité, qui me semble assez bas sur le coup. La terre ici est encore gelée, et ne saurait fournir assez de nourriture pour autant d'humains. Je pourrais chasser, Hoshin, aussi, mais de là à nourrir des dizaines de bouches... »

Quand Kelda s'approcha de lui, il lui sourit et lui répondit en Ulfèn.

« Bien sûr, je vais t'accompagner. J'ai dit ce que j'avais à dire, la décision ne sera pas mienne à prendre, autant aider ces pauvres gens, surtout si ça peut t'aider à prendre confiance. Je reste avec toi, pour t'aider s'il y a un problème »

  • Linguistique : 1d20+22+1d6+2 donne [20] + 22 + [2] + 2 = 46
thanks 1 utilisateur a remercié Septimus pour l'utilité de ce message.
Online poulosis  
#19 Envoyé le : mardi 18 septembre 2018 00:12:15(UTC)
poulosis
Rang : Habitué

Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,196
Localisation : Nantes

Hoshin
Ki : 9/9
Coup parfait : 9/9

66 / 66

Hoshin était soulagé par l'intervention de Quoovar. Manifestement, son tian n'avait pas été bien compris.

« Justement, il faudrait leur demander s'ils ont de la nourriture. Ils n'ont pas compris ma question, je ne sais pas pourquoi, hihihi ! Peut-être ont-ils encore quelque réserves ? Suffisamment pour parcourir la distance jusqu'à un endoit plus sûr pour eux. Ainsi, nous n'aurions qu'à assurer leur sécurité. »
thanks 1 utilisateur a remercié poulosis pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#20 Envoyé le : mardi 18 septembre 2018 20:42:00(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,730
Ireland


Ameiko secoua la tête à la réponse de Quoovar.
« J'entends tes arguments, et je sais que tu essayes d'être pragmatique, mais je ne peux pas laisser tout ces gens ici si il y a la moindre chance que nous puissions les aider. La caravane ne sera pas là avant une heure, mais nous devrions essayer de rassembler ce qui leur reste. Si je me souviens bien de la carte, Öndor-Khana n'est qu'à deux jours de voyage. Je pense que nos réserves devraient tenir jusque là. Je vais essayer de voir avec leur chef ce que nous pouvons faire. Mais oui, Aloïs, je n'avais pas l'intention de les laisser nous accompagner sans la moindre précaution non plus. »

Pendant qu'Ameiko discutait avec le leader des survivants, une jeune femme portant un arc dans le dos et blessée à l'épaule vint vers Hoshin.
« Attaque plus tôt. Peu avant que soleil soit haut. Dans la steppe, peut trouver de quoi manger, si vous avez chevaux. Peut vous montrer. »

Aloïs, de son côté, arpentait le campement à la recherche du moindre indice sur les cavaliers. Comme le leader des survivants leur avait dit, les assaillants avaient emporté leurs morts...mais les lieux portaient encore de très nombreuses traces de combat...et peut être qu'il pourrait trouver des éléments utiles.
Tu pourrais me faire un jet de Perception, s'il te plaît?

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
13 Pages123>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET