Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

2 Pages<12
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Lematou  
#21 Envoyé le : mardi 4 juin 2019 13:40:10(UTC)
Lematou
Rang : Habitué

Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214
France

Tinufaë

Classe d'Armure 16
Contact 13 Surprise 13
réf18 vig16 vol16
PANACHE 5/5
ARCANE 4/4
Sanctuaire 3/3
দেহরক্ষী

19 / 19

En guise de réponse au demi-irch, la bretteuse se contente de hocher du chef, les narines un instant froncées, confirmant ainsi que les grotesques étaient bien de la "saloperie".

Tinufaë observe le farouche en silence, pendant qu'Alaëiel prend à sa charge de lui inculquer un peu de vocabulaire... Les kobolds ne valent peut-être pas grand chose. À dire le vrai, Tinufaë n'en sait fichtre rien, n'en ayant jamais côtoyé - du moins, avant d'avoir fait la connaissance des prisonniers sous racines du Sycomore. Et ceux-là, du moins celui-là, ne lui avait pas paru sans honneur...

« Peut-être que les kobolds que vous connaissez étaient sans honneur, Damrok. Celui que nous avons rencontré a donné sa vie, sauvant les nôtre alors... » Tinufaë marque une pause. L'elfe sait bien qu'elle omet certains détails : le kobold, incapable dans l'état qu'il était de fuir, n'avait eu d'autre choix. Mais elle n'en démord pas pour autant.

« Il serait discourtois de mesurer d'avance l'honneur d'un individu eu égard à ce que l'on "sait" sur sa "race"... n'est-ce pas ? » enchaîne-t-elle, dévisageant ostensiblement le demi-irch ; manière d'appuyer le sous-entendu.

« Peut-être que ces kobolds se montreront tels que vous le dîtes. Mais peut-être pas...  »

Après avoir repris une gorgée de liqueur, l'elfe, l'air grave, continue d'exposer son point de vue : « Nous savons que le Cerf se terre dans une forteresse. Bien gardée. Forteresse contre laquelle nous risquons fort de nous briser, peu que nous sommes. Surtout que nous serons divisés, puisque le sergent Liamca et sa troupe resteront ici pour défendre le comptoir. Pour mener à bien notre mission - faire tomber le Cerf - il m'apparaît dans notre intérêt d'avoir des alliés. Ne pensez-vous pas, Damrock ? »

« Et ce, quand bien même ne seraient-t-ils là que pour créer une diversion. » concède-t-elle, à raison, puisqu'elle admet bien qu'Alaëiel, ou le demi-irch, en savent plus qu'elle sur les us des kobolds.




Offline Anadethio  
#22 Envoyé le : jeudi 6 juin 2019 23:30:17(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué

Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 544



a sergent Liamca observe et écoute silencieusement les échanges qui accompagnent la rencontre des porteurs de charte... Si elle n'est pas stoïque, elle reste néanmoins distante, visiblement songeuse. Alors qu'Oleg répond laconiquement « Y'en a... » au demis-orc qui expérimente l'une de ses "cuvées spéciales", elle sort un calepin de sa sacoche et y vérifie quelques détails avant de, finalement, prendre la parole...

« Bien... Au vu des éléments qui sont à ma disposition je peux d'ors et déjà vous remettre une prime pour l'éradication du groupe de bandit sous le commandement de la dénommée Kressle. La prime qui était prévue s'élève a 150 pièces d'or pour chaque porteur de charte dans l'espoir qu'elle vous permettra de mener à bien la suite de votre mission.

Il faudra un peu de temps pour que l'or arrive mais Oleg pourra sans doute vous faire crédit de cette somme. »


Le ton est affirmatif, chose plutôt inhabituelle lorsqu'il est question d'annoncer qu'autrui vas accepter de faire crédit. Cependant le marchand, tout marchand qu'il soit bronche à peine...

Alors que Tinufaë évoque ses pensées concernant les Kobolds, l'humaine apporte une précision :

« Il y a un autre point qu'il convient de clarifier. Comme vous l'avez deviné moi et mes hommes ne vous soutiendrons pas directement dans votre lute contre le Seigneur Cerf. Notre mission est de protéger le comptoir... Et d'une certaine manière de vous servir d'agents de liaison avec Restov. »

De la cuisine sort finalement une Svetlana triomphante portant ce qui s’avérera être un imposant pâté en croûte qui sera bientôt rejoint par une salade fleurie...
Offline Capuche  
#23 Envoyé le : dimanche 9 juin 2019 17:13:48(UTC)
Capuche
Rang : Nouveau

Inscrit le : 25/06/2017(UTC)
Messages : 1

Thanys

21 / 21

CA 16
(Contact 13,Surpris 13)
Ref 17 / Vig 14 / Vol 12
Ténébres (1)
Lueurs Féériques (1)
Ombres dansantes (1)


Le roublard détaille avec curiosité et un semblant de méfiance le fond de son gobelet ainsi que la bouteille qu'il a gardé à portée de main. Considère-t-il l'alcool très local comme pouvant aggraver ses maux déjà présents? Ou bien à une stratégie de lutte du mal par le mal? Il semble hésiter sur la conduite à tenir, mais préfère pour l'instant garder une oreille attentive à la discussion.




Une mine songeuse semble prendre ses aises sur ton visage au fur et à mesure de la discussion. Tu profites de la prise de parole du sergent pour fouiller ton paquetage.
Trouvant la figurine en bois recherchée, tu prends quelques instants pour apprécier l'annonce de la sergente. Une prime? Voilà qui est appréciable. On semble vouloir faire les choses en grand côté Restov finalement, et pas envoyer juste quelques .. originaux.nreste à voir comment on pourra dépenser cette prime dans le coin.
Coup d'œil à ton gobelet.
Dépenser intelligemment cette prime. Enfin le lieu ne doit pas s'appeler comptoir pour rien.

Mais revenons à tes préoccupations.

«  Trouver le pied à terre de ces salutable vermines je n'ai rien contre. Quant à faire des plans sur le long terme... Je reste réserve sur le projet de possiblé alliance tant que nous n'aurons pas identifié le... protecteur de cette tribu. Cette statuette, si elle correspond au fameux Tranchépine, n'a pas grand chose à voir avec un dragon, mais impossible de savoir à quoi nous pourrions être confrontés. »

Modifié par un modérateur dimanche 9 juin 2019 17:35:28(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline MythOnirie  
#24 Envoyé le : lundi 10 juin 2019 13:57:09(UTC)
MythOnirie
Rang : Habitué

Inscrit le : 18/03/2013(UTC)
Messages : 112
France
Localisation : 63

Claradélia

13 / 13

Sorts niv 1: 2/2
Ref: 18 ;Vig 14 ;Vol 15
Classe d'Armure 19
Contact 14 / Surprise 16


Shmar

26 / 26

Ref: 17 ;Vig 17 ;Vol 14
Classe d'Armure 14
Contact 12 / Surprise 12


Malgré la proposition faite par Kanin, la Kitsune décide de s’occuper des montures et autres compagnons animaux, avec l’aide de Kanin malgré tout. Pas qu’elle n’avait pas envie de connaitre mieux les nouveaux arrivants et surtout le dernier porteur de charte, mais s’occuper des bêtes lui permettrait de se vider la tête et de réfléchir un peu à la situation.

En partant à la recherche de l’anneau perdu, ils avaient gravement mis en danger Oleg Svetlana et leurs pensionnaires. Sans l’arrivée de la garde et de Darmrok, ils n’auraient sans doute trouvé que des ruines en revenant de leur chasse infructueuse. La recherche des mites aurait pu attendre, surtout au vu de ses résultats. Et avec Darmrok, le combat aurait sans doute tourné différemment.

Les dieux s’étaient montrés cléments cette fois-ci, à eux d’en tirer les conclusions pour ne pas être pris de court la prochaine fois. Les activités se firent dans l’écurie avec peu de paroles, la chasseuse respectant le côté peu bavard de son compagnon.

Après s’être occupé des chevaux et du renne, la Kitsune installa la sacoche contenant la petite amie d’Alaeïel dans un coin isolé avec une petite écuelle d’eau pour qu’elle puisse se désaltérer avant le retour de l’arcaniste. Enfin, elle finit par s’occuper de Shmar un moment avant de se diriger vers le comptoir et sa chaleur réconfortante.

D’un pas qui aurait pu être discret si elle n’était pas suivi de Kanin, Claradélia rejoignit la table autour de laquelle tout le monde semblait en grande discussion concernant les Kobolds. Elle retira son collier et le posa sur la table à la vue de tous.

« Voici l’écaille qui était sur le bijoux Kobold. Mais cela ne nous a pas appris grand-chose sur la créature vénérée par la tribu. »

Elle se servit un verre de liqueur ainsi qu’une assiette en provenance de la cuisine de Svetlana. La nourriture était toujours aussi bonne, et la liqueur, en petite gorgée, réchauffait juste ce qu’il fallait la petite Kitsune.

« Leur rapporter leur statue nous permettrait d’avoir un aperçu de leurs effectifs et de s’ils représentent un danger. Cela ne nous engagera à rien dans un premier temps. S’il s’avère qu’une alliance avec eux s’avère impossible et qu’il nous faut les combattre, nous auront déjà des informations sur eux. »
Offline Guigui  
#25 Envoyé le : jeudi 13 juin 2019 21:23:19(UTC)
Guigui
Rang : Habitué

Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,273
Localisation : Paris

Darmrok
rage berserk : 15/15
CA : 18 | C : 12 | D : 16
RÉF:17 | VIG:19 | VOL:19

10 / 25


Darmrok écoute les deux elfettes prendre la défense des kobbolds - ou, en tout cas, proposer un plan moins radical que l'éradication complète. Il fait mine de siroter son verre - pourtant vide - sans rien dire, mais il n'en pense pas moins : il en avait déjà eu un avant-goût avec tous ces prisonniers dont la vie avait été épargnée pour d'obscures raisons, mais il en a maintenant la confirmation : ces porteuses de charte, en plus d'avoir l'air tout sauf taillées pour l'exploration des terres sauvages, sont des mollassonnes. Quant au dernier, le demi-cadavre, il semble avoir été ramassé en chemin plus par pitié que par intérêt.

Néanmoins, Darmrok ne dit rien de tout cela. D'abord parce qu'il sait que ses propres opinions sont souvent trop audacieuses pour la plupart des gens, et ensuite parce qu'il y a trop de monde, en cet instant, pour les exprimer clairement. La réaction de Kannin, lorsqu'il a essayé d'être sincère quant à ce qu'il pensait de Kressle, a été éloquente sur ce point. S'il veut se faire accepter, il a intérêt à faire profil bas pour le moment. Lorsqu'il aura fait ses preuves, on l'écoutera plus volontiers. Pour l'instant, il n'est qu'un demi-orc mal dégrossi de plus.

Mais il y a une autre raison à son silence : il ne veut pas qu'on découvre qu'en réalité, il n'a jamais rencontré de kobbolds. Il en a vu, une fois ou deux... De malheureux kobbolds prisonniers, dans une foire, uniquement gardé en vie pour le spectacle et pour faire gagner quelque argent à leur propriétaire. Il s'est effectivement basé uniquement sur ce qu'il avait entendu dire de cette race, c'est-à-dire pas grand-chose. Les elfes semblent avoir considéré que son opinion était basée sur son expérience, et il n'a pas envie de passer pour un idiot en avouant devant tout le monde que ce n'est pas le cas.

« Et ben ça va, si c'est là votre idée » fait-il d'un ton las, « je suppose qu'on peut en effet essayer de les utiliser dans la guerre à venir. On a toujours besoin d'un peu de viande bon marché quand l'ennemi est supérieur en nombre. Mais je vous préviens, j'ai pas beaucoup de patience quand on pointe une arme sur moi, donc s'ils sont agressifs... » Il s'interrompt, laissant un silence lourd de sens parler à sa place.

« En tout cas, cet or est une bonne nouvelle ! » déclare-t-il pour changer de sujet, sur un ton plus léger. « cent cinquante pièces d'or... Je crois pas avoir jamais eu autant d'un coup. Je fais pas ça pour l'or, mais on va pas cracher dans la soupe, pas vrai ? » Répond-t-il à Liamca, qui semble disposer ici de plus d'autorité que ce qu'il pensait au départ. Plus, en tout cas, qu'une simple sergente des gardes. « Y'a plus qu'à suivre le plan de ces dames et essayer d'aller faire des bisous à ces kobbolds, » enchaîne-t-il avec une ironie non feinte. « Faut juste que je me retape encore un peu avant de partir, et votre camarade aussi, vu qu'il a pas l'air bien, » fait-il en jetant un regard de biais vers l'homme à la capuche, dont l'attitude presque mutique ne lui plaît guère, sans parler de cette façon qu'il a de toujours se mettre en retrait...
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211

Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Anadethio  
#26 Envoyé le : vendredi 21 juin 2019 21:13:21(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué

Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 544



Le post est en construction, au besoin je le supprimerais pour que les vôtres passent avant. Dans tous les cas je vous invite a continuer votre rencontre a l'aide des séparateurs ou en utilisant un post annexe.

Des réactions de PNJs feront peut-être leur apparition sous peu mais déjà je fais avancer les choses.



lusieurs jours avaient filé. Les porteurs de charte en avaient pris un premier pour achever de soigner les blessures. Un deuxième avait été nécessaire pour effectuer quelques échanges. Kleg avait notamment proposé a Thanys d'utiliser un artefact a sa disposition pour améliorer l'équilibrage de sa lance. Puis ils avaient repris la route. Un peu moins rapides que lors d'autres trajets, les aventuriers prennent le temps d'avancer plus posément.

Ils avancent en direction de l'emplacement présumé de l'antre des kobolds non sans prendre le temps de vérifier quelques chemins annexes, de récupérer quelques plantes pour améliorer leur quotidien ou de chasser lapin ou faisan.

Alors que le quatrième jour touche a sa fin et qu'ils commençaient a envisager de chercher un endroit ou camper, leurs pas les mènent dans une zone somme toute assez peu accueillante : les squelettes sont anormalement nombreux... Et surtout massif : Claradelia remarque même avec inquiétude un crane d'ours assez récent. Tout semble avoir été soigneusement nettoyé par de petits prédateurs.

Perception dd19, ceux qui bénéficient de vision nocturne [pas dans le noir] bénéficient d'un +2. [vous pouvez faire 10 mais un bon jet donnera plus d'infos]


Survie dd19 pour Darmrok, 14 pour les autres [vous pouvez faire 10 mais un bon jet donnera plus d'infos] :


25 Desnus, T3/U4.
Conditions climatiques :
Il fait nuit, le ciel est clair et la lune illumine les choses.
Conséquences :
La luminosité est faible.
La journée :
Il est actuellement : 16h10
Vous avez été actifs pendant : 7h10

Coûts et bénéfices :
2 jours de pause :
  • Vous bénéficiez de 16h a consacrer a des artisanats/autres choses du même genre. [Tinufaë, je t'ai compté 3h de cartographie]
  • Vous pouvez faire des achats/ventes. Traînez pas, d'ici quelques post (entre 1 et plus) je bloquerais les possibilités d'achats rétroactifs.
    3 jours d'exploration :
  • Chacun bénéficie des avancées notées dans le post lié (les entraînements gagnent a être notés, les études diverses aussi... je dit ça pour vous)
  • La cartographie pour Tinufaë a directement été effectuée
  • Thanys et Alaëiel peuvent faire 3 jets de chance pour voir si ils trouvent des plantes remarquables et quoi.

    • Alaëiel trouve deux doses de sommités de Mignote. Utilisées comme composante pour un sort d'invocation, elles augmentent le NLS de 1 pour déterminer la durée.
    • Thanys trouve quelques Cloche-des-fées. En les préparant (4h, DD15, matériel d'alchimie), il pourra créer trois doses d'une potion stimulante qui confère 1 PV temporaire cumulable avec d'autres sources pendant 1h

  • Le 4° jour est sur le point de se terminer. Il sera décompté plus tard.

    Modifié par un utilisateur mardi 9 juillet 2019 18:02:21(UTC)  | Raison: Non indiquée

  • Offline Guigui  
    #27 Envoyé le : mardi 25 juin 2019 17:55:35(UTC)
    Guigui
    Rang : Habitué

    Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
    Messages : 6,273
    Localisation : Paris

    Darmrok
    rage berserk : 15/15
    CA : 18 | C : 12 | D : 16
    RÉF:17 | VIG:19 | VOL:19

    25 / 25


    Enfin ! Enfin ils étaient partis, et Darmrok ressentait à nouveau cette liberté qui lui avait tant manqué, depuis trop longtemps. Non qu'il se trouvât mal chez Oleg et Svetlana, bien au contraire : le couple de sympathiques aubergistes faisait tout pour rendre le séjour de ses hôtes agréable. Mais c'était justement cela le problème, pour lui : à trop se faire chouchouter, il craignait de mollir. D'une façon générale, les "urbains" avaient une vie plus douce que ce à quoi il avait été habitué, sans compter qu'il fallait parler à des gens toute la journée et veiller à se comporter de la manière dont les hommes attendent qu'on se comporte, c'est-à-dire poliment et, si possible, sans un mot plus haut que l'autre.

    Mais depuis maintenant quatre jours, Darmrok peut s'enfoncer dans les terres sauvages dont on lui a tant vanté les dangers. A sa grande surprise, ses compagnons de voyage ne semblent pas si mal assortis avec l'endroit. Les elfes, en particulier, se révèlent plus à l'aise dans la nature et un confort spartiate que ce à quoi il s'attendait. Au campement, chacun sait ce qu'il a à faire et, avec son aide, ils parviennent à se nourrir sans entamer outre mesure leurs provisions. La région est riche de gibier et de petits animaux qu'on peut attraper au collet ; et dès qu'un cours d'eau apparaît, c'est la promesse d'une pêche satisfaisante. Somme toute, cette région dépourvue d'hommes lui semble, de prime abord, être comme un petit paradis. Pas étonnant que les brigands s'y soient installés.

    Ce soir, toutefois, l'environnement est moins riant : des squelettes d'animaux de taille diverse, parfois importante, jalonnent leur parcours, signe qu'ils sont probablement sur le territoire de chasse d'un grand prédateur. Mais Darmrok ne s'en inquiète pas : la plupart des prédateurs fuient les hommes et, si d'aventure ce n'était pas le cas, il aurait l'occasion de montrer ce qu'il vaut, et de voir ses compagnons à l’œuvre.

    « Il doit y avoir un bestiau de bonne taille, dans le coin. Je suis d'avis qu'on passe la nuit par ici. Avec un peu chance, il cherchera à nous bouffer, surtout s'il ne connaît pas les hommes, » déclare-t-il calmement en observant les alentours, comme si la logique voulait qu'ils se mettent inutilement en danger.
    Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211

    Le combat à allonge
    Le bloodrager abyssal
    L'étroit mousquetaire
    Offline Luciole  
    #28 Envoyé le : mercredi 26 juin 2019 16:08:46(UTC)
    Luciole
    Rang : Habitué

    Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
    Messages : 116

    Alaëiel

    11 / 11

    CA14 (C10 ,D14)
    Ref 12 / Vig 12 / Vol 17
    Réservoir 4/4
    Sorts 1 : 4/4


    La reprise de la route avait été bien plus peinarde que leurs précédents déplacements. Il faut dire que cette fois ils n'avaient plus d'impératifs temporels qui pesaient sur leurs épaules ou la nécessité de vies à sauver. Quelques hésitations le premier soir quand à la répartition de l'organisation, et la façon d'incorporer le demi-orc à la routine déjà mise en place mais à son grand étonnement il s'y était prêté sans vraiment rechigner... Et parvenait même à se rendre utile en rapportant petit gibier et poissons. Au point que c'en était frustrant de n'avoir que du matériel de voyage. Tant pis... Elle trouverait bien un moyen de se rattraper à l'aide des herbes que le semi drow dénichait.

    La petite martre avait fini par reprendre du poil de la bête. Elle boitillait encore mais passait le plus clair de son temps le nez en dehors de son nid-sacoche à observer le monde. Il fallait encore l’appâter avec des petits morceau de viande pour la convaincre de s'aventurer sur des genoux ou une épaule mais au moins avait elle estimé qu'il n'y avait pas de dangers immédiat à le faire, pas plus qu'à laisser une petite main lui fournir en même temps un minimum de grattouilles... Une des lanières de cuir de la sacoche était par contre définitivement fichue, choisie comme jouet et proie par le minuscule prédateur.

    Et une chose était certaine pleine nature ou non, elle n'allait pas renoncer à passer du temps avec Claradelia ou Tinufaë -dont le récent développement des talents mérite toute son attention... ne serait ce que pour la taquiner sur le temps qu'il lui aura fallut pour enfin comprendre comment ça fonctionnait ou sur la nécessite d'avoir rencontré des mites pour cela... Et puis Thanys avait un petit coté attachant...

    Les traces trouvée au sol ce soir lui font par contre froncer les sourcils... Et les bravacheries du demi-yrch ne facilitent pas la réflexion... Elle a déjà vu ça... mais où.. dans quel ouvrage... ou alors en quelle occasion... c'est frustrant... L'elfette soupire... et repense à ce vol qu'elles ont vu un peu plus tôt dans la journée et que la chasseuse avait pu lui décrire plus précisent encore... Oui bien sur !

    « Ce n'est pas un bestiau de bonne taille. Ce sont des traces d'hippogriffes. J'en ai déjà vu  »- ne précisons pas que c'était celles des montures d'un petit groupe d'aventurier qui était passé par chez eux voila quelques décennies. Ca fait moins épique que laisser imaginer des aventures exaltantes... « Et elles correspondent aux deux que nous avons vu passer plus tôt. C'était bien deux Claradelia ?
    Si nous sommes sur leur territoire de chasse, on va les voir débarquer. Ils sont assez territoriaux. Et agressifs. Et si on les a vu, on peut considérer que eux aussi... Je doute qu'ils ignorent ce que sont les hommes mais vu qu'ils boulottent les ours, je doute qu'ils nous voient autrement que comme des intrus ou de la nourriture. Avec autant de chevaux...  »


    La nouvelle ne semble pas particulièrement lui plaire même si elle ne montre pas de craintes.



    Offline Lematou  
    #29 Envoyé le : mercredi 26 juin 2019 17:26:43(UTC)
    Lematou
    Rang : Habitué

    Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
    Messages : 214
    France

    « Y'a plus qu'à suivre le plan de ces dames et essayer d'aller faire des bisous à ces kobbolds...  » Jusqu'à ce qu'il lâche ça, même si elle n'était pas fleurie, la vision des choses du demi-irch convient tout à fait à la bretteuse. Jusqu'à cette maladroite sortie, donc...

    Tinufaë hausse un sourcil, interdite. Est-il encore plus idiot qu'il n'en a l'air ? La réplique lui parait tellement gauche qu'un bref instant, elle est prise de court... Mais l'elfe se ressaisit vite et, dardant ses yeux d'orage dans ceux bienheureux du blessé, qui surement compte déjà son or, elle répond : « Et bien, si c'est là la manière des demi-irchs de conclure une alliance, je vous souhaite que les Écailles de Suie vous donnent l'occasion de vous faire ce plaisir... Je ne doute pas que vos promesses de baisers assureront leur conciliation. Et grand bien vous fasse. »

    « Quant à moi, quoi que vous puissiez imaginer sur mon compte - ou celui de mes amies, soyez averti que je n'entends pas négocier avec les kobolds de la... sorte. » s'amuse-t-elle, adressant un clin d’œil taquin à Alaëiel et un subtil sourire canaille à Darmrok.

    Puis elle enchaîne, sur un ton plus sympathique - feint ou pas, allez savoir : « En tout les cas, vous avez raison : avant d'aller tenter quoi que ce soit - mêmes d'amicales embrassades - il faut d'abord reprendre des forces. » ce disant, la bretteuse se tourne machinalement du côté de Thanys.
    « Si les kobolds se révèlent moins... enclins à la douceur que vous ne l'espérez, il faut bien envisager que la rencontre puisse mal tourner et que nous aurons à tirer l'épée. » conclut-t-elle, une étincelle bravache au fond des yeux.



    Pendant la longue journée passée au Comptoir, Tinufaë prend soin d'éviter le demi-irch et le mal léché ; l'elfe a besoin d'avoir l'esprit tranquille pour avancer ses cartes. Aussi se garde-t-elle bien de l'agacement à commercer avec les rustres ou les fâcheux, tout bien intentionnés qu'ils puissent être.

    Le départ est un soulagement. Et c'est souriante, après avoir vérifier son paquetage ainsi que les selles de bâts d'Ilvar, que Tinufaë enfourche সাহসী.

    Pendant le voyage, Tinufaë est ravie de constater que la santé de la petite martre de guerre s'améliore de jour en jour et s'amuse à proposer des noms à Alaëiel.
    Quand Claradélia ne lui demande pas - c'est assez rare en fait - de l'aider à choisir la bonne piste, la bretteuse laisse aller sa monture, suivant la trouppe, et se perd, l'air content, dans la contemplation de ce que les Terres Volées offrent comme nature.

    Comme Alaëiel, elle constate bien vite, qu'à défaut d'avoir de bonnes manières, le demi-irch sait se rendre utile. Bien ; c'est au moins ça. La bretteuse reste courtoise, bien que sur la réserve, quand d'aventure il s'adresse à elle.



    Tinufaë

    Classe d'Armure 16
    Contact 13 Surprise 13
    À LA CEINTURE
    Pierre Tonnerre (1)
    réf18 vig16 vol16
    PANACHE 5/5
    ARCANE 4/4
    Sanctuaire 3/3
    দেহরক্ষী

    19 / 19

    সাহসী

    15 / 15

    Paisse

    Si découvrant les restes, Tinufaë ne s'était tout d'abord pas spécialement inquiétée de ce que cela pouvait vouloir dire - après tout, il n'y avait là plus rien à manger et donc aucune raison d'y revenir - les révélations de Claradélia et d'Alaëiel lui font envisager les choses sous un autre jour...

    Et si Alaëiel ne semble pas s'inquiéter, à l'instar de Darmrok qui pérore, la bretteuse elle, ne voit pas l'intérêt de braver inutilement de telles bêtes. Après avoir jaugé du regard le demi-irch, l'elfe rappelle que : « Je ne vois pas l'intérêt d'affronter ces bêtes féroces. Pour la gloire ? Au risque d'être blessé ou de perdre des chevaux ?... Ou encore que certains d'entre nous trouvent là l'entrée du Royaume de Pharasma ? » Cela mange de l'ours...

    Alors, ayant exprimé son point de vue, Tinufaë contre-propose : « Nous ne pouvons camper ici... Il faut pousser plus avant ou bien rebrousser chemin. »
    Offline Capuche  
    #30 Envoyé le : lundi 1 juillet 2019 23:36:52(UTC)
    Capuche
    Rang : Nouveau

    Inscrit le : 25/06/2017(UTC)
    Messages : 1

    Thanys

    21 / 21

    CA 16
    (Contact 13,Surpris 13)
    Ref 17 / Vig 14 / Vol 12
    Ténébres (1)
    Lueurs Féériques (1)
    Ombres dansantes (1)




    L'analyse de l'écaille ne t'apportera pas grand chose de nouveau. Tu as beau la retourner dans tous les sens, essayer de déterminer de sa morphologie de quelle créature elle pourrait bien venir, rien de bien nouveau ne te vient à l'esprit : tu es pour ainsi dire certain qu'il ne s'agit pas d'un dragon, mais aucune alternative précise ne te vient à l'esprit.

    Tu reposes donc le bijou sur la table et ne daigne pas réagir à la remarque du nouveau ni au regard de l'elfe, te contentant d'un haussement d'épaules. La discussion semble arriver sur sa fin, ce qui signifie donc bientôt retrouver un lit. Tu préfères donc honorer la portion qui t'est servie, songeant déjà au doux repos qui t'attend après ce repas.



    Le lendemain, tu as l'heureuse surprise de te réveiller frais et dispo comme tu ne l'as pas été depuis... voyons.... hum... un sacré paquet de jours. Agréable effet d'un doux sommeil réparateur dans une vraie couche ou bien effet de ta magie réveillé? Tu préfères miser sur la première hypothèse
    .
    Tu profites de ce répit, puisqu'il est décidé de ne pas repartir de suite, principalement pour récupérer, après ces dernières semaines bien agitées. Tu te permets également quelques 'expérimentations' avec le pouvoir qui s'est éveillé en toi, après tout, tu avais été sollicité à cet effet. Un peu de temps libre pour quelques sorties botaniques, à la recherche des particularités de la région, quelques révisions ne faisant jamais de mal. C'était parfois l'occasion de croiser Alaeïel qui accompagnait sa protégée convalescente.

    Et aussi pour ne pas l'oublier, cette rencontre avec ce Klem, marchand ambulant de ton état. A défaut d'avoir un répertoire extensif, le bougre n'était pas démuni de certains artefacts et enchantements compensant largement ses manques matériels, et t'avait promis une nette amélioration de ton arme moyennant compensation financière. Les quelques passes effectuées au décours avec ton arme s’annonçaient prometteuses, mais tu attendais de l'utiliser en conditions réelles pour te prononcer définitivement.




    Votre petit groupe hétéroclite semble fonctionner, c'en est presque étrange. A défaut de fonctionner en symbiose, chacun apporte sa contribution à l'édifice. Alaeïel semblant avoir remarqué tes connaissances en herbe semble avoir décidé par ailleurs que ta propre contribution serait de l'assister à la cuisine. Ô joie...
    Il faut bien reconnaître que, vous laissant guider par la bretteuse et l'archère, vous autres êtes assez peu occupés la journée, ce qui laisse le temps de glaner le long de votre axe de progression.

    L'avancée se fait donc, en somme assez tranquillement. Point d'impériosités et Tinufaë insiste sur se tenir à jour côté cartographie.
    Point de heurts également dans ce groupe somme toute étrange.




    Des hippogriffes...
    Et des hippogriffes sauvages.

    L'annonce n'a rien de charmant, à moins que cela ne soit lié au charnier en arrière-plan. Tu ignores à peu près tout sur ce que peut donner un hippogriffe en liberté, mais si cela chasse l'ours, cela présage assez de son caractère... belliqueux.

    Et c'est le moment choisi par Darmrock pour faire une nouvelle sortie
    Tu es à peu près certain que l'annonce est suivie d'un instant de flottement et d'un échange de regards malaisés.

    «  Je suis du même avis que Tinufaë. Le combat nous trouvera bien assez tôt pour que nous nous consacrions à l'extermination de la vie sauvage.
    Hummm... rappelez-moi mesdames. Lorsque vous avez vu voler ces bestiaux, était-ce la journée ou la nuit ?  »


    Un chasseur diurne serait potentiellement encore loin.
    Un chasseur nocturne en revanche... serait potentiellement tout près, et n'apprécierait guère d'être réveillée par votre joyeuse bande.

    Machinalement, tu scrutes la canopée et au-delà, les cieux.

    Modifié par un utilisateur jeudi 11 juillet 2019 22:49:54(UTC)  | Raison: Non indiquée

    Offline Luciole  
    #31 Envoyé le : mercredi 3 juillet 2019 11:48:30(UTC)
    Luciole
    Rang : Habitué

    Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
    Messages : 116

    Alaëiel

    11 / 11

    CA14 (C10 ,D14)
    Ref 12 / Vig 12 / Vol 17
    Réservoir 4/4
    Sorts 1 : 4/4


    Evidemment, la voie de la sagesse implique d'éviter les affrontements inutiles et les risques de blessure... Cependant, la petite changeline grimace en songeant que ça ne sera pas aussi évident.

    « Je suis d'accord avec toi d'éviter un affrontement inutile si nous le pouvons Tin', mais le fait est que je ne suis pas si certaine de ce fait. Ils sont extrêmement territoriaux, et nous sommes en plein dans leurs zone de chasse. S'ils nous prennent pour des concurrents ou des proies,  » le regard aux chevaux est éloquent... «  alors ils nous agresseront. Et le problème c'est que nous ne connaissons pas la taille ou la répartition de leur aire de chasse... Revenir en arrière n'a que peut de chance de nous en sortir. Avancer... peut-être.  »

    Un regard ironique à Thanys.

    « Aux meilleures périodes pour chasser. L'aube et le crépuscule... C'est à dire vu le soleil... d'içi deux heures je dirais... Et ce ne sont pas des bestiaux, ce sont des hippogriffes. Vu la saison, ils ont peut-être un jeune au nid. »

    C'est vrai quoi, que Damrock les appelle ainsi... pourquoi pas, elle ne s'attendait pas à mieux, mais pour le drow franchement...

    C'est beau un hippogriffe, mais elle se souvient bien des avertissements sur leur agressivité. Et franchement, elle préfère être prévenue qu'être prise par surprise...

    Modifié par un utilisateur mercredi 3 juillet 2019 11:52:51(UTC)  | Raison: Non indiquée

    Offline Guigui  
    #32 Envoyé le : mercredi 3 juillet 2019 21:16:44(UTC)
    Guigui
    Rang : Habitué

    Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
    Messages : 6,273
    Localisation : Paris

    Darmrok
    rage berserk : 15/15
    CA : 18 | C : 12 | D : 16
    RÉF:17 | VIG:19 | VOL:19

    25 / 25


    Évidemment, la remarque que Darmrok a lâché sans y penser fait réagir ces dames - et ce jeune homme aussi, d'ailleurs, à se demander dans quel camp il est. Mais maintenant qu'ils sont loin du comptoir, le demi-orc n'a pas envie de s'encombrer de civilités, qu'il assimile facilement à des futilités. Il est comme il est, et les bibelots devront bien l'accepter. En terrain hostile, on se serre les coudes quoi qu'il arrive, il n'y a pas de place pour l'inimitié.

    « Bah, hippogriffe, bestiau, c'est la même chose, » fait-il en haussant les épaules, « ça a des dents et ça veut sûrement nous bouffer. Hippogriffe est juste un mot plus compliqué pour le dire. Pour le reste, je vous le dis gentiment parce que c'est la première fois mais si vous pouviez tâcher moyen de pas blasphémer... Ça n'a pas pu vous échapper que je priais Notre Seigneur de Fer. Un affrontement n'est jamais inutile. Que ce soit pour la gloire, pour apprendre d'un combat, pour savoir ce qu'on vaut et s'améliorer, ou juste pour se confronter à sa peur, y'a toujours un sens. Toujours. En tout cas, pour moi y'en a un. Je comprends que vous n'en trouviez pas vu que vous êtes pas du culte, notez bien. Je juge pas, hein, » fait-il en levant les mains devant lui pour pour faire signe, paradoxalement, qu'il ne cherche pas querelle.

    Gonzesses.

    Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211

    Le combat à allonge
    Le bloodrager abyssal
    L'étroit mousquetaire
    Offline MythOnirie  
    #33 Envoyé le : dimanche 7 juillet 2019 23:13:39(UTC)
    MythOnirie
    Rang : Habitué

    Inscrit le : 18/03/2013(UTC)
    Messages : 112
    France
    Localisation : 63

    Claradélia

    13 / 13

    Sorts niv 1: 2/2
    Ref: 18 ;Vig 14 ;Vol 15
    Classe d'Armure 19
    Contact 14 / Surprise 16


    Shmar

    26 / 26

    Ref: 17 ;Vig 17 ;Vol 14
    Classe d'Armure 14
    Contact 12 / Surprise 12


    La Kitsune attaqua son assiette, toujours aussi bonne, avant de jeter un regard au semi Orc. Ce dernier semblait encore plus brut de décoffrage que Joachim, ce qui était pourtant pas facile.

    « Nous n'avons pas plus envie de nous faire menacer, et s'ils se montrent belliqueux, nous leur montrerons de quel bois nous sommes fait. Cependant si nous pouvons faire une première rencontre avec eux sans nous baser sur les préjuger associés a leur race, cela serait sans doute préférable... »

    Claradélia se tourne ensuite vers Tinufaë qui évoque les traditions originales des demi-orc.

    « Voila des traditions qui donnerait presque envie de partir rencontrer cette culture. »

    La petite Kitsune adresse un clin d'oeil a l'elfe blonde en souriant.

    Les jours les séparant du départ, Claradélia aide autant que possible au rétablissements de l'ensemble des blessés et a l'entretient des montures et animaux de compagnie. Notamment elle passe du temps à apprendre a connaitre la nouvelle monture qui est arrivée pour elle, bien mieux adaptée à sa taille.

    Tous ensemble ils quittent le comptoir - et Kanis préférant rester surveiller les pénitents et aider directement sur place - et se dirigent vers l'emplacement supposé de Kobolds. Le groupe finit par trouver assez rapidement une organisation cohérente et efficace pour traverser les journées et les nuits.

    S'aidant par moment de Tinufaë pour s'orienter, la petite Kitsune mène l'expédition jusqu'à ce qu'ils aperçoivent de nouveau la mystérieuse créature ailée. Mais cette fois ils avaient plus de détails, et avec l'aide d'Alaeïel, l'identité des créatures fut révélé : des hypogriffe. Et les traces du reste de leur repas ne donnait pas envie des les rencontrer. Claradédlia avait cependant plus de connaissance sur ces bêtes une fois apprivoisées par l'homme qu'à l'état sauvage. Chose qui semblait ne pas être le cas du côté elfique.

    « Oui, il y en avait bien deux. » dit elle avant de se tourner vers Tinufaë. « IL pourrait s'agir de la créature que l'on a vu la première nuit... Mais cela voudrait dire que son territoire est immense ! Trop pour en sortir aussi facilement. »

    Darmrok était toujours fidèle à lui même, peut être même plus depuis leur départ du comptoir, dernier lieu de civilisation avant la ceinture verte, et espérait pouvoir les affronter durant leur chasse. Une chose était sûr, il faudrait faire particulièrement attention aux montures durant les périodes de chasses.

    « IL est probable que l'on puisse tirer un enseignement de chaque combat, je ne dirais pas le contraire. Mais si l'on pouvait éviter de mettre en danger nos montures et compagnons a quatre pattes, cela serait mieux que de tuer deux hypogriffes ne cherchant qu'à se nourrir eux et leur probable descendant. »

    Du haut de sa petite monture, la Kitsune regarda leurs environnement immédiat. Peu de choses semblaient leur offrir une possibilité d'abri pour eux ou pour les montures. En avançant plus, ils aurait peut être une chance de trouver un lieu adéquat. L'ours était peut être trouvé une caverne avant de croiser les hypogriffe.

    « Avancer nous permettra peut être de trouver un lieu adapté à la défense. Mais si l'on ne trouve rien, il faudra envisager de protéger au mieux les animaux pour la nuit. L'un d'entre eux pourrait être pris, et dans la panique certains pourraient fuir... »
    Offline Anadethio  
    #34 Envoyé le : mercredi 10 juillet 2019 00:54:00(UTC)
    Anadethio
    Rang : Habitué

    Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
    Messages : 544



    lus prudemment, les aventuriers continuent leur route... Leurs yeux fixent régulièrement le ciel dans la crainte (ou l'espoir) d'y apercevoir une imposante créature volante... Bien sur ils ne les ont pour l'instant jamais aperçues aussi tôt dans la journée mais... Mieux vaut se montrer trop vigilant que pas assez non ?

    Et grand bien leur fait. Les deux elfes et le demis-orc repèrent au même instant les deux formes qui s'élèvent d'un lieu un peu à l'est de leur position pour disparaître dans les nuages... Au dessus d'eux, ils le savent désormais se trouvent deux des créatures a l'origine d'une partie des cadavres qui hantent les lieux...

    La pisteuse pour sa part remarque un autre fait inquiétant : cela fait désormais plusieurs heures qu'elle n'a relevé aucune trace d'animal aussi gros qu'un Daim... Et que les os blanchis rencontrés bien trop régulièrement semble leur indiquer quel à été le sort de ces créatures trop imposantes pour convenablement se cacher du ciel dans ces massifs clairsemés...

    Dans les fourés proches tous entendent des bruits furtifs d'animaux qui semblent les observer...

    Perception DD12 (impossible de faire 10):


    25 Desnus, T3/U4.
    Conditions climatiques :
    Il fait beau. La journée touche a sa fin. La luminosité est bonne sans pour autant déranger le drow...
    Conséquences :
    La luminosité est faible.
    La journée :
    Il est actuellement : 16h30
    Vous avez été actifs pendant : 7h30

    Coûts et bénéfices :
    ~~ :
  • ~~

  • Modifié par un utilisateur lundi 15 juillet 2019 15:42:44(UTC)  | Raison: Non indiquée

    Offline Capuche  
    #35 Envoyé le : jeudi 11 juillet 2019 23:15:19(UTC)
    Capuche
    Rang : Nouveau

    Inscrit le : 25/06/2017(UTC)
    Messages : 1

    Thanys

    21 / 21

    CA 16
    (Contact 13,Surpris 13)
    Ref 17 / Vig 14 / Vol 12
    Ténébres (1)
    Lueurs Féériques (1)
    Ombres dansantes (1)




    Ce ne sont pas des bestiaux.
    Tssss...
    Est-ce bien le moment de vouloir la jouer raffinée...

    Tu hésitais sur comment répondre ironiquement à la jeune elfe mais l'orc te prend de vitesse.
    Te permettant de réaliser que tu avais repris son propre terme.
    Et te faisant, au fur et à mesure de ses paroles, regretter le transitoire rapprochement de vos personnages et façons.

    Un affrontement n'est jamais inutile.
    Intéressante vision. Tu te demandes si dans sa vision, il en est de même pour les affrontements provoqués délibèrement, les embuscades fourbes, les combats à un contre plusieurs, les humiliations et brimades incessantes.

    Les affrontements ne sont jamais tous utiles.
    En revanche savoir rendre les coups est une question de survie.

    Mais est-ce le moment de philosopher avec pareil adepte. Tu en doutes.
    Alors tu préfères garder le silence, les yeux toujours en l'air. La moue sceptique sur ton visage devrait parler d'elle-même.



    Vous avez repris la route.
    Tous semblent scruter le ciel.

    Qui reste désespérément vide.
    Quoique... Est-ce le terme adapté?

    Et tout à ton observation de la voute céleste, il te faut peut-être quelques secondes de trop pour prêter attention à autre chose.
    En fait, le bruit n'a plus grand chose de discret et semble maintenant venir de partout autour de vous, et tous ensemble, vous vous figez en bloc.

    «  Chiures....Au moins huit thylacines.  »

    Tu as déjà ton arme en main. Généralement lorsque le prédateur abandonne l'approche discrète, l'assaut est imminent.
    Le point positif est que ces bestiaux semblent plus petits que eux affrontés quelques jours auparavant.
    Les points négatifs sont leur nombre.
    Et l'attention indésirable que pourrait vous valoir le vacarme de l'affrontement imminent.
    Offline Guigui  
    #36 Envoyé le : dimanche 14 juillet 2019 21:49:19(UTC)
    Guigui
    Rang : Habitué

    Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
    Messages : 6,273
    Localisation : Paris

    Darmrok
    rage berserk : 15/15
    CA : 18 | C : 12 | D : 16
    RÉF:17 | VIG:19 | VOL:19

    25 / 25


    Alors que le groupe continue à progresser, le cœur de Darmrok fait un bond dans sa poitrine lorsqu'il aperçoit deux silhouettes imposantes s'envoler vers l'est avant de se perdre dans les nuages. « Ouiii ! Ils sont là ! » Fait-il, excité et joyeux comme un enfant devant un cadeau promis. S'apercevant que les deux elfes les ont repérées aussi, il les gratifie d'un sourire à la fois innocent et effrayant, bordé de larges dents blanches et de deux puissantes et proéminentes canines dont il n'avait pas fait mystère, au comptoir, qu'elles avaient déjà plongé dans de la chair vivante...

    Mais alors qu'il lève la tête pour essayer de percevoir une ombre dans les nuages qui trahirait une attaque imminente, quelque chose de beaucoup plus proche attire son attention. Dans les buissons, pas loin... D'instinct, il se met en garde, levant devant lui le fer de sa bardiche. Il les voit. Des espèces de loups. Nombreux.

    « Au moins huit thylacines, » dit la capuche... C'est comme ça que ces bestioles s'appellent ? Non, ce ne sont pas des loups, mais c'est tout comme. Darmrok en compte à peu près autant. Décidément, avoir des chevaux est un bon moyen de se confronter aux prédateurs de la région. Ils sont trop près pour en être encore à se demander ce qu'ils doivent faire. Ils vont sûrement attaquer.

    Darmrok murmure, tout en les regardant : « ô Grand Dieu, merci pour ce présent. Je t'offre le sang bientôt répandu, le leur... ou le mien. » Il s'éloigne alors légèrement du demi-drow, lui lançant : « j'ai besoin d'espace pour me battre. Ne me colle pas. »
    Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211

    Le combat à allonge
    Le bloodrager abyssal
    L'étroit mousquetaire
    Utilisateurs actuellement sur ce sujet
    2 Pages<12
    Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
    Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
    Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
    Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
    Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

    Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
    Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET