Nid-du-Faucon
Titre /
Type inhabituelle (Consortium du Bois)
Alignement NM
Limite (po) 1500 po
Revenus 40550 po
Population 1400
Habitants 94% humains, 3% halfelins, 1% elfes, 1% demi-elfes, 1% autres
Personnalités Jaurpaye Jour de paye Teedum, chef du Consortium du Bois (humain m, LM, moine 2/ guerrier 3)
Magistrat Vamros Harg, élu des magistrat (halfelin m, NM, aristocrate 2/ensorceleur 5)
Deldrin Baleson,Prévôt du val de Sombrelune (halfelin m, LN, expert 3/guerrier 3)
Gavel Thuldrin Kreed,Gavel du Consortium du Bois (humain m, LM, expert 3/roublard 4)
Cette ville couverte de sciure, bâtie en partie sur une colline abrupte, constitue une halte sur une route commerciale sinueuse. Refuge purulent d'injustice et de cruauté, Nid-du-Faucon repose dangereusement près de l'infâme Forêt de Sombrelune. L'ombre du Crag de Droskar pèse sur les âmes désespérées qui y vivent. Beaucoup viennent ici espérant faire fortune en coupant l'ébénite rare de cette forêt luxuriante, tandis que d'autres voyagent vers ce lieu isolé pour redémarrer leur vie. D'autres, fanatiques persécutés et parias de la société se rassemblent à Nid-du-Faucon pour pratiquer leurs rites étranges et pervers sans contrainte. Enfin, Nid-du-Faucon attire aussi de nombreux explorateurs avec l'espoir de vivre une grande aventure.

La ville, sa population et tout ce qui s'y trouve appartiennent à l'institution corrompue du Consortium du bois. La ville est contrôlée par le Gavel du consortium, le répugnant Thuldrin Kreed. Son décret et les biens hors de prix du consortium gardent les habitants prisonniers de Nid-du-Faucon, aussi surement que s'il utilisait de véritables boulets et chaînes. Foyer de quelques 1400 âmes, la plupart des citadins s'intéressent uniquement à la paye dérisoire qui leur est dû pour leur travail de forcené et aux biens de confort qu'ils pourraient obtenir avec. Cependant, quelques-uns, comprennent que ce qui est mauvais pour un est mauvais pour tous, et luttent incessamment contre le consortium du bois pour améliorer les conditions de vie des habitants et de la leur par la même occasion.

La communauté prospère ainsi sur un mélange obstiné d'avidité, de débauche et d'égoïsme. Les habitants vivent dans une pauvreté méprisable et une misère sans fin. Ceux qui sont nés à Nid-du-Faucon (ou ceux qui sont assez fous d'y emménager de leur propre chef – ou même sous la contrainte) font face à une vie emplie d'angoisse et dépourvue d'espoir.













Voir aussi

Vous pourrez trouver plus d'informations à propos de Nid-du-Faucon dans les suppléments suivants :