P176 Lire l'avenir dans les cartes du Tourment

Tu penses que ce ne sont que des cartes? Que des mots et des images,justes bons à parier et à arnaquer les gens pour quelques pièces de cuivre? Vas-y, continue de croire ça... ça ne me dérange pas. Mes cartes savent où tu as été et où tu iras. Et c'est pas joli à voir. Pas joli du tout. Alors vas-y... ou arrête toi et découvre comment tu peux réécrire les dernières pages de ta vie et en faire une histoire digne d'être contée. Ou pas. Après tout, ce je sont que des cartes.


Le Tourment


Mais qu'elle est donc cette carte? Description des cartes



Voici ton avenir Les lectures du Tourment

Tirage de carte suite à l'exposé de Dorian sur les gangs

Interprétation

La Dance. D'après son placement, elle est extrêmement importante, c'est une correspondance parfaite...Elle représente une situation complexe et délicate, qui nécessite la coopération de tous afin de ne pas s'effondrer et de demeurer gracieuse. Il semblerait que Desna nous encourage à passer outre nos dissensions internes. Elle nous rappelle que c'est en coopérant les uns avec les autres que nous sommes arrivés jusque là.
La Morsure du Serpent. Elle est la marque d'une idée ou d'un pouvoir de sinistre nature, de la discorde et du poison. Etant donné le sujet qui nous intéresse...je pense qu'elle représente la discorde qui a secoué les gangs par le passé, les dissensions qui règnent parmi eux.
Le Théâtre. Elle représente une prophétie, mais elle est hors d'alignement, ce qui signifie que la prophétie est probablement peu fiable. Là...peut être qu'il s'agit de notre prédiction d'échec lorsque Dorian nous a quitté la première fois. Force est de constater qu'il s'en est mieux sortit que nous ne le pensions...sauf au niveau de ses talents de diplomate, mais bon, Desna elle-même n'est pas parfaite.

Le Désert. La marque d'une mauvaise passe, ou d'un passage difficile. Celle là fait sans aucun doute référence à nos difficultés actuelles à tomber d'accord, mais surtout les problèmes que rencontre les gangs en ce moment. Peut être que tu as sous-estimé la gravité de leur situation, Dorian.
La Lanterne du Démon. Elle marque une situation impossible, inextricable. Je crois que nous sommes dans cette situation justement: il n'y a pas de solution, ou en tout cas, pas de solution idéale, apparemment.
Le Rakshasa. La marque de l'esclavage et du contrôle mental. Hum...Là, je pense qu'il s'agit de l'influence des Thrunes sur notre situation. Après tout, nous avons encore du chemin à faire avant de libérer la cité de leur joug.

Le Jongleur. Au moins, il n'y a pas de doute possible en ce qui concerne celle là. Le destin et la chance sont de notre côté. C'est bon signe.
Le Fiélon. Cette carte est une porteuse de calamité, et représente la mort de nombreuses personnes, dans une catastrophe...ou un diable dévorant la masse des innocents. Barzillai Thrune? Si tel est le cas, il est peut être plus dangereux encore que nous ne le pensions.
Le Serrurier. Celui qui détient les clés de l'avenir. Les clés pour que nous révélions notre nouvelle destinée. Celle là aussi est un bon signe.
Tirage
PasséPrésentFutur


Ce sort n'est pas comme d'habitude Personnalisation des sorts


Zone de vérité

En utilisant les cartes du Tourment, le lanceur de sort créé un cercle de cartes. Certaines sont face visible, d'autres face caché; cette répartition des cartes (face visible/cachée) est aléatoire. Le cercle ainsi formé constitue la zone du sort. Une fois le sort terminé, les cartes reviennent dans la main du lanceur de sort.
Exemple:
Tenant son symbole dans une main et le jeu de carte dans l'autre, elle inspira profondément: "Chant des Sphères, je te demande de l'aide. Banni dans cette zone toutes formes de mensonge. Fait que la vérité sorte de la bouche de quiconque se trouve en son sein. Vérité apparaît, mensonge disparaît."
Et Dyrza lança son jeu en l'air. Les cartes volèrent un bref instant et elles tombèrent au sol, formant un cercle parfait. Certaines cartes étaient face visible: le Grand Ciel, les Corbeaux, le Désert, la Vérité Cachée, la Sorcière Muette et le Menteur.