Retour au wiki

La Maison Thrune

La maison impériale du Chéliax, au pouvoir depuis la guerre civile il y a 80 ans. La première Impératrice Thrune, Abrogail Iere la Sage, a pris l'avantage sur ses rivaux en concluant un contrat avec Asmodéus lui même, assurant ainsi sa montée sur le Trône. Cependant, depuis, les empereurs Thrune ont eu des règnes courts et sont morts dans des circonstances suspectes. L'impératrice actuelle, Abrogail II, a renouvelé le contrat de sa famille avec les enfers, donnant à sa famille le nom de Trois Fois Damnée Maison Thrune.

La Maison Thrune règne depuis sa capitale d'Egorian, maintenue au pouvoir grâce à son alliance avec les diables qui infestent le pays. Cependant, la famille n'est pas aussi monolithique qu'il n'y parait, et étant donné que l'impératrice ne garde jamais un entourage trop stable, et que les dynamiques internes et le système méritocratique qui règnent au sein de la famille provoquent une compétition interne brutale.

Outre les armées de l'Empire, qui forment une force déjà considérable, la Maison Thrune dispose également de ses propres agents. Bien qu'ils restent dans l'ombre, et qu'on sache peu de chose sur eux, il est certain que les agents Thrune sont divisés en trois cercles, en fonction de leur loyauté et de leur proximité avec la Maison Thrune.

La Glorieuse Réclamation

Une organisation de chevaliers et adeptes d'Iomedae, menée par la Chevalière Alexeara Cansellarion, issue d'une famille noble Chélaxienne bannie il y a une décennie.


La Noblesse Chélaxienne

La noblesse ne s'arrête pas à la maison Thrune, de nombreuses familles peuplent l'aristocratie du Chéliax, certaines issues des origines du pays il y a plus de trois millénaires, d'autres élevées à ce rang par les Thrunes au cour de ces dernières décennies. Tous sont ambitieux, et tous sont fourbes et prompts à la trahison et aux luttes de pouvoir, ce qui arrange bien les affaires de la maison impériale. Si il y a un trait commun à tous les nobles, cependant, c'est leur fierté. Quel que soit leur statut et leur position, et leurs luttes fratricides, tous les nobles feraient alliance sans hésiter contre la plèbe et les vulgaires gens du commun.

Chaque maison noble dispose de ses propres gardes, et une alliance formerait sans aucun doute une armée capable de rivaliser avec l'armée Impériale, mais les divisions internes de la classe aristocratique empêche toute tentative d'accord.

L'Église d'Asmodeus

Propulsée sur le devant de la scène par l'ascension de la Maison Thrune, l'Eglise d'Asmodéus est officiellement la plus solide alliée de l'Empire. En privé, cependant, elle mène une lutte d'influence à mots couverts pour le cœur de la population. Dans tous les cas, l'Église est omniprésente, et est devenu depuis quelques décennies l'institution religieuse la plus puissante du Chéliax.

L'Église d'Asmodéus est composée de quatre ordres. Tout d'abord, le clergé a proprement parler, du prêtre présent dans chaque église du pays et de ses acolytes à la Prêtresse Suprême du Temple de Minuit situé à Egorian. Cette dernière délègue son autorité à plusieurs Hauts Prêtres, à Ostenso, Couronne d'Ouest, Rémediane, Corentyn, Pezzack et Kintargo. Par ailleurs, outre les services religieux, les prêtres prennent une part importante dans le système judiciaire, offrant leurs services d'avocat contre rétribution à ceux qui peuvent se les offrir, et faisant parfois office de juges.

Asmodéus a par ailleurs plusieurs ordres monastiques, chacun ayant son propre but, mais beaucoup étant des ordres de moines combattants, comme les sœurs des Furies Dorées, ou les moines rédacteurs, aidant à réécrire l'histoire du pays pour mieux servir les buts des Thrunes et des Enfers.

Afin de lutter contre l'hérésie et les cultes menaçant l'ordre impérial et l'Église, la foi Asmodéenne dispose d'un ordre d'Inquisiteur existant en dehors de la hiérarchie et ne rendant compte qu'aux Hauts Prêtres.

Enfin, afin d'assurer la sécurité des lieux de cultes et de faire porter la parole de l'Église, la garde du Temple a été fondée il y a six décennies. Pas vraiment une armée, elle forme tout de même une milice importante.

L'Église d'Iomedae

Bien que l'Eglise d'Asmodéus soit devenu une foi puissante et reste la religion officielle, l'Eglise d'Iomedae est bien plus ancienne et reste la foi la plus répandue parmi le peuple. Après tout, Iomedae est née Chélaxienne, est la sainte patronne du pays, et nombreux sont ceux à prendre son titre d'Héritière pour ce qu'il est: celui d'Héritière d'Aroden. En tant que foi prônant l'ordre et la justice, elle est par ailleurs légale, bien que la tête du clergé soit basée à Ultime Rempart, hors du Chéliax, les prêtres et chevaliers de l'Héritière sont une force avec laquelle compter, qui a un rôle aussi important que les représentants des Enfers dans la destinée de l'Empire.

La hiérarchie de l'Eglise d'Iomedae est assez stricte, et chaque prêtre est aussi un combattant. Elle se compose de six échelons, des Sixièmes Epées, souvent des prêtres itinérants ou paladin errants, à la Première Epée, chef de l'Église.

Les Chevaliers Infernaux

Les Chevaliers Infernaux sont les défenseurs de l'ordre, avant tout, et bien qu'ils travaillent avec à la fois le trône impérial et l'Eglise d'Asmodéus, ils n'ont d'allégeance qu'envers leur ordre et leur charte. Chaque ordre a été fondé dans un objectif spécifique, mais ils ont pour point commun de défendre avant tout une société ordonnée, et son les garants de la loi, déployé pour lutter contre les rébellions et ce qu'ils voient comme une menace envers la civilisation, préférant un ordre imparfait à un chaos rampant.