Retour


Table des Matières [Cacher/Visualiser]


Création d'objets magiques

Le temps

Le temps de création d'un objet est déterminé par son prix total auquel on impose les modifications suivantes :
1- Retrait du coût des composantes coûteuses.(0,5x par charge. 25x si l'objet et réutilisable 50x si l'effet est continu)
2- Retrait du coût du réceptacle (propriété "de maître") et matériaux spéciaux inclus.
2Bis- Dans le cas de l'ajout d'enchantement, les enchantements préexistant ne sont pas entièrement ignorés : on conserve 10% de leur coût.
3- Division par mille arrondi au supérieur pour déterminer le nombre de jours de travail.
3bis- Exception : les parchemins et potions coûtant moins de 250po peuvent être crées en 2h.


Le temps de travail effectif est considéré comme suit :
1- Un "jour de travail" représente 8h de travail.
2- Travailler plus longtemps sur un objet magique pendant une journée n'apporte que 50% du bénéfice.
3- Il est possible de grappiller du temps de travail pendant le « temps libre » d'un aventurier en voyage. Selon la vitesse de trajet, un aventurier peut dégager de 1 à 4h de travail effectif par jour (l'aspect discontinu du travail le rendant moins efficace)
3bis- Les elfes et les autres créatures qui ne dorment pas mais doivent néanmoins se reposer pendant 4h en plus de leurs 4h de méditation peuvent tirer 2h de travail supplémentaire pendant cette phase de repos. De même un personnage peut travailler sur un objet magique tout en se « reposant » (pour les règles de récupération) s'il divise par 2 le temps de travail effectif.
4- Ce temps de travail peut être répartit entre plusieurs objets mais ne sera pas plus efficient.


Cas des objets identiques : Il est possible de créer plusieurs objets identiques en même temps. Dans ce cas le temps de création est augmenté de 50 % et le DD de tous les jets de 1 pour chaque objet supplémentaire. Ainsi, créer deux objet a 2000po prendra 3 jours. Pendant la phase de création un sort doit être dépensé chaque jour pour chaque objet.



Le coût de l'objet

Le prix de l'enchantement est calculé a partir du prix de vente de l'objet comme suit :
1- Retrait du coût des composantes coûteuses. (1x par charge. 50x si l'objet et réutilisable 100x si l'effet est continu.)
2- Retrait du coût du réceptacle (propriété "de maître") ; matériaux spéciaux et enchantements préliminaires inclus.
Ces deux valeurs constituent le « prix coûtant » de l'objet (son prix sans le travail de l'enchanteur). Le créateur doit obtenir le matériel correspondant d'une manière ou d'une autre.
Le reste est le prix de référence de l'objet. Lorsqu'un pourcentage est donné il l'est en fonction de ce prix. Pour débuter la création, le personnage doit dépenser 25 % du prix. Ces matériaux seront perdus et ne seront récupérables d'aucune manière.


Au fil des défis le créateur modifia le prix final dont il devra acquitter lors de l'étape de finalisation. Ce prix pourra être nul mais pas négatif. Ainsi l'objet coûtera à minima 25 % de son prix.




La puissance magique

Chaque tranche de 8h de travail effectif demande de dépenser un emplacement de chaque sort nécessaire au lancement a la création de l'objet (si il y a le choix, le créateur peut choisir a chaque fois).
  • L'emplacement de sort doit être dépensé avant de travailler sur l'objet.
  • Les 8h de travail rendues possible par la dépense de l'emplacement de sort doivent être effectuées dans les trois jours suivant son utilisation.
  • Le personnage n'as pas besoin de dépenser les éventuelles composantes à chaque fois mais doit avoir a sa disposition l'éventuel focus.
  • Si le personnage utilise un parchemin pour émuler la condition de possession du sort, il doit réussir un jet d'Utilisation des Objets Magiques DD 10+NS+max(0,NS-3)+max(0,NS-6) a chaque fois pour dépenser un emplacement de sort d'un niveau équivalent a la place du parchemin,. Chaque tranche de 5 points de réussite permet d'ignorer un jet futur. En cas d’échec le parchemin est consommé. Dans tous les cas, le parchemin ne peut plus servir a autre chose qu'a la création de cet objet et est détruit au terme du travail.
  • Si le personnage utilise un objet magique, il doit dépenser une charge a chaque fois.
  • Si un autre personnage apporte son concours pour remplir un prérequis de sort, et après le travail préliminaire, il n'a besoin de consacrer que 10min pour dépenser son emplacement de sort.

Débuter la création

Pour débuter la création, le personnage doit rassembler les ingrédients et conditions suivantes :
1- Le don de création d'objet approprié doit être possédé par le personnage.
2- Les prérequis doivent être remplis par au moins une personne participant a la création. Intégrer une personne pour remplir un prérequis demande du temps de travail préliminaire équivalent a 5 % du temps de création (arrondi au supérieur). Pendant cette période le créateur et le personnage remplissant le prérequis doivent œuvrer de concert.
  • Un prérequis de sort peut être rempli en ayant a disposition un parchemin ou objet magique adapté. NB : un objet magique ayant un effet continu ne convient pas.
  • A moins que le prérequis manquant ne soit un sort, il n'est pas nécessaire d'utiliser de la puissance magique pendant le travail préliminaire.
  • Les personnes aidant a la création de cette manière ne sont pas obligées de participer a l'intégralité du processus de création mais dans ce cas le DD de tous les test est augmenté de 1 par prérequis.
  • La personne remplissant un prérequis de sort doit être présente pendant tout le processus et dépenser elle les emplacement de sorts nécessaires.
  • Le prérequis de NLS peut être simulé en augmentant le DD de tous les test du nombre de niveaux de lanceurs de sorts manquants.
2bis- Ignorer les prérequis. Il est possible d'ignorer un prérequis (a l’exception des prérequis de sorts pour les objets a potentiel magique ou a fin d'incantation) en subissant un -1 pour déterminer la réussite de chaque tâche et en augmentant le DD de tous les test de 2. Ce malus est cumulable pour ignorer plusieurs prérequis. Les malus sont doublés pour les prérequis de sorts si votre NLS est inférieur a 2*Niveau du sort-1.


3- Avoir le réceptacle, les composantes matérielles et 25 % du prix de référence.



Les défis

Pendant la création d'objet magique et après la phase préliminaire, une série de défis vas se présenter a l'artisan. Pour les surpasser il pourra accomplir lui-même ou demander a des alliés d’accomplir pour lui des tâches.


Les défis sont, au minimum, au nombre de 2. Le premier défis est la préparation du réceptacle. Le dernier est la finalisation de l'objet. Le créateur doit obligatoirement participer a ces deux défis mais peut intégralement déléguer les autres. Entre ces deux défis fixes, il y a un nombre de défis aléatoires dépendant du temps de création de l'objet : après 1d6ex+10% jours de travail effectif, l'artisan se retrouve confronté a un nouveau défis.
  • Pendant une période ou le personnage vis une vie tranquille, il risque de rencontrer moins d'opportunité.
  • Un défis est composé de 3 taches et le créateur peut librement décider d'en réaliser d'une à trois avec l'aide des personnes de son choix. Une même personne peut accomplir une ou plusieurs tâches. Pour pouvoir aider quelqu'un sur une tâche le DD du jet est de 10+NLS de l'objet.
  • Lorsqu'une tâche demande un jet, le DD est déterminé par le NLS de l'objet et par un niveau de difficulté :
    • Difficile : DD 12+inf(NLS*5/4)
    • Normal : DD 10+NLS
    • Facile : DD 8+inf(NLS*3/4)

Participer a une tâche prend 4h de travail effectif (qui comptent une unique fois dans le temps de réalisation total de l'objet). La majorité des défis n'ont pas besoin d'être effectués immédiatement mais certains ont des contraintes temporelles.
Tant que les défis ne sont pas relevés le travail sur l'objet ne peut plus progresser.
Chaque tâche entamée peut être réussie ou échouée avec une marge plus ou moins importante : une tache réussie rapporte 1point +1/tranche de 5. Une tache échouée en retire 1-1/tranche de 5. Une tâche non tentée ne rapporte ni ne fait perdre aucun point.
Certaines tâches ne demandent pas de jet mais demandent de remplir certaines conditions. Dans ce cas il est impossible d'éviter la tâche. Si les prérequis sont remplis avec zèle, le MJ peut accorder des points bonus (par exemple si il y a plus de 5 rangs de compétence au delà du prérequis ou si des dons dépendants du don demandé sont également possédés). L'inverse est également vrais et plusieurs prérequis peuvent ainsi se compenser.


En sommant les points obtenus a chaque tâche on détermine un degrés de réussite :
Degré de réussite
Échec critiqueComplicationÉchecNeutreRéussiteRéussite critiqueExploit
-6 ou moins-4 et -5-2 et -3-1 à 12 à 45 à 78+

De plus, le créateur de l'objet peut choisir d'effectuer une des actions suivantes lors de chaque défis pour obtenir un point supplémentaire :
  • Infuser plus de puissance : dépenser deux fois plus d'emplacements de sort pendant 5 jours. Bizarrerie (5%)
  • Reprendre certains détails : augmenter le temps de création de 1d6ex+5%



Les Défis

Les Défis de base

Voici les deux défis qui encadrent le processus de création dynamique d’objets magiques. La préparation du réceptacle est toujours le premier défi, l’achèvement de l’objet est toujours le dernier.

Préparation du Réceptacle

Le personnage doit créer ou préparer un objet qui puisse contenir la magie que le créateur a l’intention de lui conférer.
  • Tâches
    • Forger un nouveau réceptacle. Artisanat (type de l’objet) DD Moyen
    • Préparations mystiques. Art de la magie DD Moyen
    • Préparation des composantes. Estimation DD Moyen
  • Résultats
    • Exploit. Le coût final est fixé a 15 % ; -15% au temps de création. Extra (15%)
    • Réussite critique. Le coût final est fixé a 20 % ; -10% au temps de création. Extra (5%)
    • Réussite. Le coût final est fixé a 25 % ; -5% au temps de création
    • Neutre. Le coût final est fixé a 30 % ; Bizarrerie (10%).
    • Échec. Le coût final est fixé a 40 % ; +25 % au temps de création (minimum 1 jour). Défaut (5%) ; Bizarrerie (15%).
    • Complication. Le coût final est fixé a 50 % ; +25 % au temps de création (minimum 1 jour). Défaut (25%) ; 1 Bizarrerie (50%)
    • Échec critique. Les composantes de l'enchantement sont détruites. Le créateur et le réceptacle (s'il y a lieu) subissent des dégâts dépendant du NLS de l'objet. NLS/2 D6 , réflexe 1/2 dégâts. Le type de dégâts est a la discrétion du MJ et dépend de l'objet.

Achèvement de l'Objet

Le personnage apporte les touches finales à l’objet.
  • Tâches
    • Improvisation. Utilisation d’objets magique DD Moyen
    • Harmonisation. Art de la magie DD Moyen
    • Remplir les conditions requises. Répondre à toutes les conditions requises par l’objet.
  • Résultats
    • Exploit. L'objet est achevé ; Prix final -10% ; Extra (15%)
    • Réussite critique. L'objet est achevé ; Prix final -5% ; Extra (5%)
    • Réussite. L'objet est achevé.
    • Neutre. L'objet est terminé avec un surcoût de 5 % ; Bizarrerie (10%).
    • Échec. L'épreuve est un échec. Effectuer a nouveau 10% du temps de travail et recommencer ; Prix final +5% ; Bizarrerie (15%) ; Default (5%)
    • Complication. L'épreuve est un échec. Effectuer a nouveau 25% du temps de travail et recommencer ; Prix final +10% ; Bizarrerie (50%) ; Default (25%)
    • Échec critique. Boum. L'objet explose. Il inflige 1d6/2NLS dans une zone de 1c/2NLS de rayon , réflexe 1/2 dégâts. Le type de dégâts est a la discrétion du MJ et dépend de l'objet.

Défis type

En règle générale, les défis intermédiaires sont construits comme suit :
  • Tâches
    • Première tâche : jet d'art de la magie mais peut éventuellement être remplacé par un jet de connaissance mystère / nature / religion (selon le type d'objet)
    • Autres tâches : deux autres tâches plus « libres ».
    • DD des tâches : sauf exception il devrait y avoir une tâche facile, une tâche moyenne et une tâche difficile.
  • Résultats
    • Exploit. +8 / Réussite critique. +4 / Réussite. +2 / Neutre. +0 / Échec. -2 / Complication. -4 / Échec critique. -8
    • Coût des bénéfices et conséquences :
      • Coût -5 % => 2
      • Temps -5% - 1d4 jours => 1
      • Bizarrerie (10%) => -1
      • Extra (5%) => 2
      • Défaut (5%) => -2
      • Coût +5 % => -2
      • Temps +5%+1d4 jours => -1