La Forêt de Esprits, Les Étendues Surnaturelles Luxuriantes

Alignement : N
Capital : Aucun
Villes notables : Aucune
Dirigeant : Aucun
Gouvernement: Néant
Races principales : Fées, kami, kitsune, oni
Langues : Senzar, Tien
Religions : Daikitsu, Desna, Fumiyoshi, Sun Wukong
Ressources : Darkwood, fourrures, fruits de mer, bois


Cette vaste forêt, juste au sud du cercle arctique, est le berceau originel des Esprits Kami qui protègent les animaux, les plantes, les objets et les endroits qui ne peuvent pas se protéger contre l'avancée de la civilisation. Depuis que les dieux ont créé les kami, ces esprits se sont répandus à travers tout le Tian Xia et, à certains endroits, ils ont même commencé à se répandre dans d'autres terres au-delà des Empires draconiques. Ils ont même commencé à accepter et à protéger les créatures artificielles car ils cherchent à protéger tous ceux qui manquent de libre arbitre et de la conscience de soi.

Mais, en dépit de la propagation des kami dans tout le continent, c'est ici, dans la Forêt des Esprits, que leur pouvoir reste le plus fort. Pas complètement hostiles à l'humanité, les kami sont néanmoins réticents à laisser la civilisation empiéter. Mais, tous les habitants de la forêt ne sont pas aussi réfractaires envers la civilisation. Certains, à l'image des petites colonies de kitsune, arrivent à gérer le délicat équilibre d'être accueillant envers les étrangers tout en honorant les volontés des kami. D'autres, comme des dragons des forêts ainsi que les kami corrompus, morts puis revenus en tant qu'oni, habitent dans de petites poches des bois où les lois des kami ont échoué. Ces créatures manquent ouvertement de respect envers les kami et œuvrent pour éliminer l'humanité, ou au moins lui porter préjudice. Les kami supportent ces souillures tant que leurs déprédations n'empiètent pas sur les parties de la forêt protégées par les kami eux-mêmes.

A mesure que l'on se rapproche de la lisière Sud, les bois s'éclaircissent et de petites colonies humaines peuvent être trouvées. Une route très fréquentée, appelée la Route des Esprits, longe la côte et relie la nation du Hongal à celle du Minkai. Cette voie étant la route commerciale la plus importante de tout le Minkai, cette nation prend grand soin à la maintenir bien entretenue et à satisfaire les kami en ayant édifié de nombreux sanctuaires tout le long de la route dans lesquels les voyageurs déposent des offrandes.

Les citoyens qui résident dans ces petites colonies qui jalonnent la Route des Esprits concluent des accords avec les kami, permettant aux bûcherons, aux chasseurs, aux pêcheurs et à d'autres l'autorisation de collecter du bois et des fourrures de régions spécifiquement sélectionnées en bordure de la forêt, à condition que ces personnes restent respectueuses des ressources. Ceux qui abusent stupidement de cette autorisation ont tendance à disparaître dans les bois. Beaucoup citent l'exemple de l'histoire de l'empire perdu de Zao, un royaume prétendument dirigé par un samouraï nommé Zaokoyu. Cet homme avait été cupide et demandait de plus en plus de bois afin de développer son armée et son empire. Mais alors que la forêt diminuait, les kami se fâchèrent. Ils se sont soulevés contre Zaokoyu, rassemblant les leurs ainsi que des esprits plus sombres et plus dangereuses comme des fées et même un puissant dragon de la forêt pour détruire cet empire et effacer toute trace de lui à l’exception de cette histoire, que les kami laissèrent perdurer en guise d'avertissement pour d'éventuels futurs agresseurs de la Forêt des Esprits.

Bien qu'une grande partie de la Forêt des Esprits soit protégée par les kami, il existe des endroits où même ces derniers n'osent s'aventurer. C'est en de tels lieux que résident les puissants oni.