Construire une créature mythique

En plus de l’archétype simple de créature mythique, il existe deux autres manières de créer un nouveau monstre mythique. La première consiste à prendre un monstre existant, à lui rajouter le sous-type mythique et les aptitudes indiquées pour ce sous-type. La seconde consiste à créer un tout nouveau monstre avec le sous-type mythique et d’intégrer les aptitudes supplémentaires au monstre final.

Modifier un monstre existant

Il est très simple de créer un monstre mythique à partir d’un monstre ordinaire. Il vous suffit de suivre ces étapes.

Étape 1 : déterminer le rang mythique (RMy).
Divisez le FP de votre monstre par 2 pour obtenir son rang mythique approximatif. Si le résultat obtenu n’est pas un nombre entier, vous avez toute liberté de choisir le RMy. Par exemple, si votre monstre est une chimère FP 7, 7 divisé par 2 donnant 3,5, cela signifie que vous pouvez lui attribuer un RMy 3 ou un RMy 4. Il est plus facile de commencer avec un RMy plus bas puisque vous pouvez toujours l’augmenter plus tard si vous avez besoin d’un monstre un peu plus puissant.

Étape 2 : ajouter le sous-type mythique.
Les modifications apportées aux valeurs de caractéristiques de la créature, à ses points de vie et à d’autres de ses statistiques de jeu dépendent du RMy de votre monstre.

Étape 3 : ajouter les aptitudes mythiques supplémentaires.
Comme indiqué dans le sous-type mythique, le monstre gagne un nombre d’aptitudes mythiques égal à son RMy +1.

Étape 4 : évaluer le monstre avec son FP final.
Le FP final de votre monstre est égal à son FP de départ + son RMy/2 (arrondi à l’inférieur ; 1 au minimum). Consultez statistiques des monstres par FP pour déterminer si les aptitudes du monstre sont appropriées au niveau de difficulté correspondant à son FP final. Si les aptitudes mythiques de la créature complètent particulièrement bien ses aptitudes non-mythiques, alors la créature mythique est sans doute trop puissante pour son FP final. Si les aptitudes mythiques de la créature ne se combinent pas avec ses aptitudes non-mythiques, la créature n’est sans doute pas assez puissante pour son FP final. Si jamais l’un de ces deux cas de figure se présente, procédez aux ajustements nécessaires pour que la créature corresponde au FP visé.

Si la créature n’est pas assez puissante et que vous avez arrondi son RMy à l’inférieur au cours de la première étape, vous pouvez alors l’arrondir au supérieur à la place (ajustez les modificateurs apportés par le sous-type mythique). Si la créature est trop puissante et que vous avez arrondi son RMy au supérieur au cours de la première étape, vous pouvez alors l’arrondir à l’inférieur à la place (ajustez les modificateurs apportés par le sous-type mythique).

Une fois que les aptitudes et les statistiques de la créature correspondent à son FP, vous avez terminé.

Créer un nouveau monstre

Il est particulièrement difficile de créer un nouveau monstre mythique puisqu’il faut pratiquement créer un monstre avec deux FP : un FP initial, qui détermine son rang mythique approprié et, ainsi, le nombre d’aptitudes mythiques qu’il gagne, et un FP final, qui détermine les valeurs appropriées pour sa CA, ses points de vie, ses dégâts par round, etc. Même s’il est possible de créer le monstre en une fois avec un FP et un RMy particulier en tête, il est généralement plus facile de procéder par étapes (certaines sont très semblables aux étapes de la modification d’un monstre existant).

Étape 1 : estimer le FP final.
Il est essentiel de savoir quel est le FP que vous visez pour votre nouveau monstre. Cela vous aidera à déterminer le niveau de puissance initial de votre monstre lors des étapes suivantes et vous n’aurez pas à reconfigurez le monstre s’il n’est pas assez puissant ou s’il l’est trop. Par exemple, vous pourriez vouloir créer un monstre mythique FP 7 pour mettre un groupe mythique de niveau 5 au défi.

Étape 2 : déterminer le rang mythique (RMy).
Divisez le FP final de votre monstre par 2,5 afin d’obtenir son rang mythique approximatif. Si le résultat obtenu n’est pas un nombre entier,vous avez toute liberté de choisir le RMy. Par exemple, si votre monstre a un FP final de 7, divisez 7 par 2,5, ce qui vous donne 2,8 : votre monstre peut être de rang 2 ou de rang 3. Il est généralement plus facile de commencer avec un RMy plus bas puisque vous pouvez toujours l’augmenter plus tard si vous avez besoin d’un monstre un peu plus puissant.

Étape 3 : déterminer le FP initial.
Soustrayez la moitié du RMy au FP final pour obtenir le FP initial. Si le FP final est de 7 et que le RMy est de 2, 2 divisé par 2 donnant 1, le FP initial est donc de 7-1=6.

Étape 4 : construire un nouveau monstre pour le FP initial.
Cette étape est identique au processus de création des monstres non-mythiques. Suivez les indications du Bestiaire afin de créer une créature équilibrée pour son FP ou commencez avec une créature de base qui correspond au FP désiré et modifiez-la de manière à ce qu’elle réponde à vos objectifs. Ce sont les trois étapes suivantes qui font de votre créature un être mythique.

Étape 5 : ajouter le sous-type mythique.
Les modifications apportées aux valeurs de caractéristiques de la créature, à ses points de vie, etc. dépendent de son RMy.

Étape 6 : ajouter les aptitudes mythiques supplémentaires.
Comme indiqué dans le sous-type mythique, la créature gagne un nombre d’aptitudes mythiques égal à son RMy +1.

Étape 7 : évaluer le monstre avec son FP final.
Le FP final de votre monstre est égal à son FP initial + son RMy/2 (ce qui devrait correspondre grosso modo à l’estimation faite à la première étape). Si le RMy/2 ne donne pas un nombre pair, arrondissez- le à l’inférieur pour obtenir le FP final du monstre. Consultez statistiques des monstres par FP pour déterminer si les aptitudes du monstre sont appropriées au niveau de difficulté correspondant à son FP final. Si les aptitudes mythiques de la créature complètent particulièrement bien ses aptitudes non-mythiques, alors la créature mythique est sans doute trop puissante pour son FP final. Si les aptitudes mythiques de la créature ne se combinent pas avec ses aptitudes non-mythiques, la créature n’est sans doute pas assez puissante pour son FP final. Si jamais l’un de ces deux cas de figure se présente, procédez aux ajustements nécessaires pour que la créature corresponde au FP visé.

Si le monstre n’est pas assez puissant et que son RMy de l’étape 2 n’est pas un nombre entier, augmentez le RMy du monstre de 1 (ajustez les modificateurs apportés par le sous-type mythique). Si le monstre est trop puissant et que vous devez arrondir à l’inférieur pour obtenir son FP final, comparez le monstre aux statistiques correspondant au FP supérieur. Une fois que les aptitudes et statistiques du monstre correspondent à son FP, vous avez terminé.

Aptitudes du sous-type mythique
Rang mythiqueBonus de caractéristiqueDon mythiqueType de dés de montée en puissance
1-1er1d6
21er-1d6
3-2e1d6
42e-1d8
5-3e1d8
63e-1d8
7-4e1d10
84e-1d10
9-5e1d10
105e-1d12



POINTS DE VIE MYTHIQUES SUPPLÉMENTAIRES

Une créature ayant l’un des archétypes simples de créatures mythiques présentés gagne un nombre de points de vie supplémentaires qui dépend de son type de dés de vie. Une créature ayant des d6 pour dés de vie gagne 6 points de vie par rang mythique, une créature qui a pour dés de vie des d8 gagne 8 points de vie par rang mythique et une créature ayant pour DV des d10 ou des d12 gagne 10 points de vie par rang mythique.
Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.