Présentation

Depuis toujours, les elfes suscitent la convoitise chez les autres races. Leur espérance de vie impressionnante, leurs prédispositions pour la magie et leur grâce naturelle ont contribué à provoquer l’admiration ou l’envie chez leurs voisins. Mais parmi toutes leurs particularités, c’est avant tout leur beauté qui a conquis leurs compagnons humains. Depuis que ces deux races se sont rencontrées, les humains ont considéré les elfes comme des modèles de perfection physique, voyant sans doute en eux une version idéale de leur propre apparence. De leur côté, de nombreux elfes sont attirés par les humains, malgré le comportement relativement plus sauvage de ceux-ci, peut-être à cause de la passion et de l’impétuosité dont les membres de cette race moins ancienne font preuve tout au long de leur courte vie.

De temps en temps, ces sentiments réciproques mènent à des relations amoureuses. Ces amourettes sont généralement courtes, même selon les critères humains, mais elles débouchent souvent sur la naissance de demi-elfes, des individus qui descendent de deux cultures différentes mais n’appartiennent ni à l’une ni à l’autre. Les demi-elfes peuvent procréer ensemble mais même les « sang pur » ainsi créés sont considérés comme des bâtards tant par les humains que par les elfes.



Les demi-elfes sont les orphelins de la société, des individus à la fois charismatiques et passionnés mais qui ne se sentent chez eux nulle part. De nombreux demi-elfes se lancent dans des carrières sociales avec une certaine facilité mais ils éprouvent souvent du mal à se cantonner à un seul métier. D’autres cherchent le bonheur en poursuivant des quêtes spirituelles ou en affinant leurs talents magiques innés, et d’autres encore baissent les bras et se résignent à vivre en ermites dans les contrées sauvages ou en misanthropes subsistant jour après jour en profitant des autres.

On trouve chez les demi-elfes des apparences aussi variées que chez leurs parents humains et elfes, avec toutes les teintes imaginables de cheveux, d’yeux et de peau, mais ils semblent tous dotés d’une allure gracieuse de manière innée. Les talents particuliers des demi-elfes varient également beaucoup d’un individu à un autre en fonction de leur éducation, de leur lignage, de leur force de caractère et de la manière dont ils appréhendent leur nature duale. Certains demi-elfes possèdent des traits raciaux bien différents de ceux qu’on trouve normalement chez les individus de cette race.

Même si on trouve de nombreux demi-elfes parmi les aventuriers et les voyageurs, ils sont très rares dans la plupart des régions du monde : les rencontres entre humains et elfes suscitent plus souvent la consternation que des sentiments romantiques chez chacune de ces deux races. Certains demi-elfes se retrouvent dans des familles où ils sont chéris, mais cela est plutôt rare. Le plus souvent, on les évite et on les voit comme l’incarnation d’une honte lourde à porter. Mais, même si bon nombre d’entre eux possèdent un passé plutôt sombre, ces difficultés les ont préparés à faire face à une vie parsemée d’obstacles et d’aventures bien mieux que la plupart des membres des races plus unies.

Description physique. Les demi-elfes sont plus grands que les humains mais plus petits que les elfes. Ils héritent de la silhouette élancée et de la beauté de leur parent elfe mais empruntent la couleur de peau de leur parent humain. Leurs oreilles sont pointues, comme celles des elfes, mais de manière moins prononcée, avec un arrondi plus fort. La coloration de leurs yeux, qui sont semblables à ceux des humains, varie sur un large spectre de couleurs exotiques allant de l’ambre et du violet jusqu’au vert émeraude et au bleu foncé.

Société. Comme ils ne possèdent aucun territoire et aucune culture propre, les demi-elfes sont contraints de se montrer très souples et de s’adapter à chaque type d’environnement. Les humains et les elfes les trouvent généralement attirants, décelant en eux les mêmes qualités que chez leurs parents. Cependant, les demi-elfes ne parviennent généralement pas à s’intégrer dans leurs sociétés car chacune de ces deux races retrouve en eux trop de choses évoquant l’autre culture. Certains demi-elfes trouvent ce manque d’acceptation très pesant alors que d’autres considèrent que cette absence de culture formelle leur donne une liberté totale et tirent une grande force du statut unique que cela leur confère. Pour toutes ces raisons, les demi-elfes font preuve d’une incroyable capacité d’adaptation et se montrent capables d’ajuster leur état d’esprit et leurs talents à chacune des sociétés qu’ils visitent.

Relations. Les demi-elfes connaissent la solitude, et ils savent que la personnalité d’un individu résulte moins de sa race que des expériences qu’il a vécues. C’est pour cela qu’ils sont généralement prompts à se lier d’amitié ou à forger des alliances avec les autres races et moins enclins à juger les personnes qu’ils rencontrent sur des premières impressions.

Alignement et religion. La solitude des demi-elfes influence naturellement leur personnalité et leur philosophie. La cruauté ne fait pas partie de leur nature, pas plus que la capacité à se fondre dans la masse ou à se plier aux conventions sociales. La plupart des demi-elfes sont donc d’alignement Chaotique Bon. Ne disposant pas d’une culture unique, les demi-elfes sont moins enclins à se tourner vers la religion mais ceux qui le font partagent généralement les fois les plus importantes des communautés où ils habitent.

Aventuriers. De nombreux demi-elfes sont des nomades qui traversent les terres à la recherche d’un endroit où ils pourraient se sentir bien. L’envie de prouver leur valeur à la communauté et de se faire un nom – peut-être même un nom légendaire – pousse de nombreux aventuriers demi-elfes à mener une vie marquée par le courage.

Traits raciaux standards

  • +2 à une caractéristique. Les demi-elfes obtiennent un bonus de +2 à une caractéristique choisie lors de la création (ce bonus représente la diversité de leur race).
  • Taille moyenne. Les demi-elfes sont des créatures de taille M, ce qui ne leur apporte aucun bonus ni malus de taille.
  • Vitesse normale. Les demi-elfes possèdent une vitesse de déplacement de base de 9 mètres (6 cases).
  • Vision nocturne. Les demi-elfes peuvent voir deux fois plus loin que les humains dans des conditions de faible éclairage.
  • Adaptabilité. Les demi-elfes reçoivent le don Talent comme don supplémentaire au niveau 1.
  • Immunités elfiques. Les demi-elfes sont immunisés aux effets de sommeil magique et bénéficient d’un bonus racial de +2 aux jets de sauvegarde contre les sorts et les effets de type enchantement.
  • Sang elfique. Les demi-elfes comptent à la fois comme humains et comme elfes pour les effets liés à la race.
  • Sens aiguisés. Les demi-elfes reçoivent un bonus racial de +2 aux tests de Perception.
  • Talents multiples. Les demi-elfes choisissent deux classes de prédilection au niveau 1 et gagnent +1 point de vie ou +1 point de compétence chaque fois qu’ils gagnent un niveau dans l’une de ces deux classes.
  • Langues supplémentaires. Les demi-elfes connaissent automatiquement le commun et l’elfe. Les demi-elfes qui possèdent une Intelligence élevée peuvent choisir n’importe quelle autre langue (à l’exception des langages secrets tels que la langue des druides).

Traits raciaux alternatifs

Grâce à leur héritage mêlé, les demi-elfes disposent d’une grande flexibilité au niveau de leurs pouvoirs. Vous pouvez choisir les traits raciaux suivants au lieu des traits raciaux demi-elfes standard mais consultez d’abord votre MJ.

  • Armes ancestrales. Certains demi-elfes sont entraînés à manier une arme inhabituelle. Ceux qui possèdent ce trait racial reçoivent, comme don supplémentaire au niveau 1, Maniement des armes exotiques ou Maniement des armes de guerre pour une arme. Ce trait remplace adaptabilité.
  • Bien intégré. Beaucoup de demi-elfes sont très doués pour se fondre dans une communauté comme s’ils en étaient originaires. Ceux qui possèdent ce trait racial gagnent un bonus de +1 aux tests de Bluff, de Déguisement et Connaissances (folklore local). Ce trait remplace adaptabilité.
  • Enfant des eaux. Certains demi-elfes naissent d’un parent elfique adapté à la vie aquatique ou en bordure de l’eau. Ces demi-elfes gagnent un bonus racial de +4 aux tests de Natation et peuvent toujours faire 10 quand ils nagent. Ils peuvent choisir aquatique comme langue supplémentaire. Ce trait remplace adaptabilité et talents multiples.
  • Entraînement arcanique. Les demi-elfes cherchent parfois un tuteur pour les aider à maîtriser la magie qui coule dans leurs veines. Ceux qui possèdent ce trait racial n’ont qu’une classe de prédilection et il s’agit forcément d’une classe de lanceur de sorts profanes. Les objets à potentiel magique et à fin d’incantation adaptés à cette classe de prédilection fonctionnent comme s’ils avaient un niveau de plus (ou comme s’ils étaient de niveau 1 s’ils n’ont pas encore de niveau dans cette classe). Ce trait remplace talents multiples.
  • Esprit dual. L’ascendance mixte de certains demi-elfes leur permet de résister aux attaques mentales. Ceux qui possèdent ce trait racial gagnent un bonus de +2 aux jets de Volonté. Ce trait remplace adaptabilité.
  • Magie drow. Quelques demi-elfes d’ascendance drow possèdent la magie innée de cette race. Les demi-elfes qui possèdent ce trait racial comptent un drow parmi leurs ancêtres et peuvent lancer lumières dansantes, ténèbres et lueur féerique une fois par jour, en utilisant leur niveau de personnage comme niveau de lanceur de sorts. Ce trait remplace adaptabilité et talents multiples.
  • Méfiant. Beaucoup de demi-elfes ont passé leur vie à déménager d’un endroit à l’autre, souvent chassés par l’hostilité de leurs voisins. Ces expériences les poussent à se méfier des motivations d’autrui. Les demi-elfes qui possèdent ce trait gagnent un bonus racial de +1 aux tests de Psychologie et de Bluff. Ce trait remplace sens aiguisés.
  • Sang de drow. Certains demi-elfes nés d’un parent drow présentent plus de caractéristiques associées à ce parent que les autres, en particulier au niveau de leur physique. Ils ont vision dans le noir à 18 mètres (12 c) et aveuglé par la lumière. Ce trait remplace vision nocturne.
  • Sociable. Les demi-elfes sont doués pour charmer les autres et se rattraper après un faux pas. Si un demi-elfe possédant ce trait tente de modifier l’attitude d’une créature avec un test de Diplomatie et rate de 5 ou plus, il peut tenter de nouveau sa chance sans avoir besoin d’attendre 24 heures. Ce trait remplace adaptabilité.

Sous-types raciaux

Vous pouvez combiner plusieurs traits raciaux alternatifs pour créer une sous-race demi-elfe ou une variante raciale, comme suit.

  • Descendant des drows. Ces demi-elfes ont les traits de leur parent drow, ce qui les fait systématiquement passer pour une menace potentielle aux yeux des autres, quelles que soient leurs intentions et leur personnalité. Ces demi-elfes ont les traits raciaux sang de drow et magie drow.
  • Élevé par les elfes. Ces demi-elfes ont été acceptés par leurs parents elfiques et élevés selon la tradition culturelle et éducative des elfes. Ils ont les traits raciaux armes ancestrales et entraînement arcanique.
  • Élevé par les humains. Ces demi-elfes sont nés et ont été élevés dans une communauté humaine tolérante. Ils ont souvent grandi au sein de plusieurs générations de la même famille ou ont vécu de la charité d’une église ou d’un temple. Ils ont les traits raciaux bien intégré et méfiant.

Bonus alternatifs de classe de prédilection

Les aventuriers demi-elfes se spécialisent souvent dans des classes sociales ou choisissent de se multiclasser dans plusieurs carrières tout en recherchant la combinaison qui conviendra le mieux à leur personnalité aux multiples facettes.

Au lieu de gagner un point de compétence ou un point de vie supplémentaire lorsqu'il gagne un nouveau niveau dans une classe de prédilection, un demi-elfe peut choisir un autre avantage en fonction de sa classe de prédilection. Les options qui suivent sont disponibles pour tous les demi-elfes ayant opté pour la classe indiquée comme classe de prédilection. Sauf mention contraire, les bonus se cumulent à chaque niveau gagné dans la classe de prédilection.

Alchimiste. Les demi-elfes sont des touche-à-tout curieux. Nombre d’entre eux étudient l’alchimie, au moins de manière superficielle, et beaucoup font preuve de grands talents lorsqu’il s’agit de mélanger et de répartir des éléments volatiles.
Bonus de classe de prédilection alternatif. L’alchimiste rajoute 30 centimètres au facteur de portée de ses armes de jet à aspersion (y compris ses bombes). Cette option n’a aucun effet tant que l’alchimiste ne l’a pas choisie à cinq reprises (ou un autre multiple de 5) : un facteur de portée de 7,20 mètres se traduit, en pratique, comme un facteur de portée de 6 mètres.

Arcaniste. Quand l’arcaniste lance un sort d’enchantement, il ajoute 1/3 à son niveau de lanceur de sorts effectif mais uniquement quand il détermine la durée de l’effet.

Barbare. Les barbares demi-elfes sont généralement issus de parents vivant dans des sociétés sauvages. Bon nombre d’entre eux quittent leur culture pour échapper aux conséquences de leur différence, mais certains défendent férocement leur peuple tout en cherchant sans cesse à prouver leur valeur.
Bonus de classe de prédilection alternatif. Quand le barbare est la cible d’une attaque provenant d’un piège détecté avec sens des pièges, il gagne un bonus de +1/4 aux jets de Réflexes et un bonus d’esquive de +1/4 à la CA.

Barde. De nombreux demi-elfes se tournent vers la classe de barde, car celle-ci met en valeur leurs charmes naturels et leur facilité d’adaptation sociale, ce qui leur permet souvent de susciter l’adoration chez les autres.
Bonus de classe de prédilection alternatif. Le barde gagne +1 round de représentation bardique par jour.

Bretteur. Chaque jour, le bretteur peut utiliser charmante vie 1/4 de fois de plus.

Chaman. Ajout d’un sort de la liste de prêtre ne se trouvant pas sur la liste du chaman à la liste des sorts connus de celui-ci. Ce sort doit être d’au moins un niveau de moins que le sort de plus haut niveau qu’il connaît.

Chasseur. Ajoute 1,50 mètre à la vitesse de base du compagnon animal. Au combat, cet avantage se traduit par une augmentation de 1,50 mètre de la vitesse de base uniquement une fois que le personnage a choisi cinq fois cette option.

Chevalier. Les chevaliers demi-elfes abordent l’art de la guerre et de l’étiquette avec élégance et finesse. La voie du chevalier leur donne un code à suivre et un maître à servir afin de gagner honneur et estime, même si les humains et les elfes les voient souvent comme des imposteurs ou des intrus au sein de leurs ordres de chevalerie.
Bonus de classe de prédilection alternatif. Le chevalier ajoute 30 centimètres à sa vitesse de base montée, ce qui n’a aucun effet au niveau des options de combat tant qu’il n’a pas choisi cette option à 5 reprises (ou un autre multiple de 5). S’il remplace sa monture, la nouvelle bénéficie aussi de ce bonus.

Conjurateur. Certains demi-elfes éprouvent une étrange fascination à l’idée de créer et de façonner la vie, l’esprit, le corps et l’âme. Nombre d’entre eux cherchent à faire de leur eidolon une créature parfaite dotée d’une beauté immaculée ou inspirant une irrésistible terreur.
Bonus de classe de prédilection alternatif. Le conjurateur ajoute 1/4 de point à la réserve de points d’évolution de son eidolon.

Druide. Les demi-elfes qui ne se sentent pas à leur place au sein des sociétés civilisées les abandonnent fréquemment pour se tourner vers l’harmonie intrinsèque du monde naturel. En laissant libre cours à la connexion avec le monde naturel que leur inspire leur sang elfique, bon nombre d’entre eux trouvent dans les contrées sauvages une tranquillité qu’aucune société ne peut leur offrir.
Bonus de classe de prédilection alternatif. Le druide choisit un pouvoir de domaine accessible au niveau 1 et utilisable 3 fois par jour + modificateur de Sagesse. Il peut l’utiliser 1/2 fois de plus par jour. Si le druide a un compagnon animal grâce au lien avec la nature, ce compagnon reçoit +1 rang de compétence. Si le druide doit remplacer son compagnon, le nouveau bénéficie aussi de ces rangs de compétence supplémentaires.

Enquêteur. Bonus de +1/4 aux jets d’inspiration.

Ensorceleur. De la magie coule dans le sang de tout demi-elfe. Elle se manifeste souvent sous la forme d’un lignage profane ou féerique mais d’autres sources de pouvoirs apparaissent aussi parfois. Quelle que soit l’origine de leur magie, les demi-elfes apprennent rapidement à maîtriser les pouvoirs dont ils ont hérité.
Bonus de classe de prédilection alternatif. L’ensorceleur choisit un pouvoir de lignage accessible au niveau 1 et utilisable 3 fois par jour + modificateur de Charisme. Il peut l’utiliser 1/2 fois de plus par jour.

Guerrier. Les guerriers demi-elfes sont assez nombreux : la simplicité brutale des champs de bataille exerce un grand pouvoir d’attraction sur ceux qui en ont assez de devoir réconcilier leur nature divisée. Les goûts et les talents variés des demi-elfes les incitent souvent à maîtriser un large éventail d’armes.
Bonus de classe de prédilection alternatif. Le guerrier ajoute un bonus de +1 à son DMD quand il résiste à une tentative de désarmement ou de renversement.

Inquisiteur. Les conflits intérieurs auxquels les inquisiteurs demi-elfes doivent faire face aiguisent leurs instincts lorsqu’il s’agit de comprendre l’esprit des autres et l’équilibre entre la vie et la mort.
Bonus de classe de prédilection alternatif. L’inquisiteur peut changer de don de travail en équipe 1/4 de fois de plus par jour.

Lutteur. Ajoute 1 au DMD du lutteur pour résister à une manoeuvre de renversement ou de croc-en-jambe.

Magicien. De nombreux demi-elfes héritent des talents magiques de leurs ancêtres et trouvent à la fois du réconfort et du respect en maîtrisant les arts profanes. Toutes les écoles de magie leur sont accessibles mais bon nombre d’entre eux s’intéressent plutôt aux sorts à la puissance explosive, à ceux qui les enveloppent d’un certain mystère ou à ceux qui les aident à manipuler le monde qui les entoure.
Bonus de classe de prédilection alternatif. Quand le magicien lance un sort d’enchantement, il ajoute +1/3 à son niveau de magicien effectif, mais seulement pour déterminer la durée du sort.

Magus. Bonus de classe de prédilection alternatif. Le magus ajoute +1/4 au nombre de points de sa réserve magique.

Moine. Les demi-elfes qui parviennent à faire la paix avec leur héritage de sang-mêlé incarnent l’apaisement et l’illumination méditative que prône la voie du moine. Nombre d’entre eux adoptent des techniques martiales humaines et elfes et les combinent pour former de nouvelles écoles de combat redoutables.
Bonus de classe de prédilection alternatif. Le moine ajoute +1/2 à ses tests d’Évasion et d’Acrobaties pour traverser une surface étroite.

Oracle. Les demi-elfes ont tendance à vivre au jour le jour, à suivre les intuitions basées sur les murmures de l’air, le trajet des étoiles et les mouvements imperceptibles des foules dans les rues, voire même les voix ancestrales qui leur parlent à travers leur lignage.
Bonus de classe de prédilection alternatif. L’oracle apprend un nouveau sort d’oracle. Il doit être au maximum d’un niveau de moins que le sort le plus puissant qu’il connaît.

Paladin. Qu’ils soient dévoués à un des dieux de leur parent humain, de leur parent elfe, ou à n’importe quelle autre divinité qu’ils ont choisi d’adopter, les paladins demi-elfes portent l’étendard de leur seigneur avec zèle et grâce. Les demi-elfes trouvent bien souvent au sein de ces ordres saints une paix et une camaraderie qu’ils n’ont jamais connues ailleurs.
Bonus de classe de prédilection alternatif. Les pouvoirs d’aura du paladin couvrent 30 centimètres de plus. Cette option n’a aucun effet tant que le paladin ne l’a pas choisie au moins 5 fois (ou un multiple de 5) : une aura de 2,70 mètres a le même effet qu’une aura de 1,50 mètre, par exemple.

Pistolier. Bonus de classe de prédilection alternatif. Le pistolier ajoute +1/4 au nombre de points d’audace de sa réserve.

Prêtre. Les demi-elfes se sentent souvent tenus à l’écart des églises humaines ou elfiques. Pourtant, nombre d’entre eux choisissent quand même de suivre une vocation divine : celle-ci peut leur procurer un contexte bien utile pour entrer en contact avec d’autres races partageant le même culte ou simplement une connexion avec le divin, à côté de laquelle leurs incertitudes vis-à-vis des autres mortels semblent bien futiles.
Bonus de classe de prédilection alternatif. Le prêtre ajoute +1/3 point à sa canalisation d’énergie quand il soigne ou blesse des créatures.

Prêtre combattant. Bonus de +1/3 aux dégâts et aux soins de la canalisation d’énergie.

Rôdeur. Les demi-elfes frustrés par la société se retirent souvent dans les contrées sauvages et y développent des liens étroits avec les animaux et la nature aux changements imprévisibles.
Bonus de classe de prédilection alternatif. Le compagnon animal du rôdeur reçoit +1 rang de compétence. Si le rôdeur doit remplacer son compagnon, le nouveau bénéficie aussi de ces rangs de compétence supplémentaires.

Roublard. De nombreux demi-elfes excellent dans l’art du roublard. Ils étudient les gens et leurs habitudes et apprennent ainsi comment profiter des fiers et des imprudents.
Bonus de classe de prédilection alternatif. Le roublard ajoute +1/2 à ses tests de Bluff pour faire une feinte et à ses tests de Diplomatie pour rassembler des informations.

Sanguin. Augmente les bonus du sanctuaire sanguin de 1/4.

Scalde. Augmente le nombre total de rounds de chant de rage quotidiens de 1.

Sorcière. Poussés par l’amertume ou par la soif de pouvoirs magiques toujours plus grands, les demi-elfes démontrent une aptitude aussi développée à manier les pouvoirs des sorcières que les autres formes de magie. Bon nombre d’entre eux adoptent des familiers blessés ou possédant une autre caractéristique distinctive, des créatures qui sont souvent mises à l’écart de leur société, elles aussi.
Bonus de classe de prédilection alternatif. Le familier de la sorcière apprend un nouveau sort de sorcière. Il doit être au maximum d’un niveau de moins que le sort le plus puissant qu’il connaît. Si la sorcière remplace son familier, le nouveau connaît aussi le sort supplémentaire.

Tueur. Gagne un bonus de +1/2 aux tests de Bluff pour effectuer une feinte et aux tests de Diplomatie pour recueillir des informations.

Nouvelles règles raciales

Voici les options accessibles aux demi-elfes, d’autres races adaptées peuvent s’en servir si le MJ donne son accord.

Dons

Ces dons sont accessibles aux demi-elfes :
DonsSourceConditionsAvantages
Esprit elfiqueMRDemi-elfe+2 aux tests de niveau de lanceur de sorts pour vaincre la résistance à la magie
Esprit humainMRDemi-elfe+1 rang de compétence par niveau, jusqu'au niveau 4
Maîtrise des talents multiplesMRDemi-elfe, Personnage de niveau 5, trait racial talents multiplesToutes les classes du personnage sont des classes de prédilection
Manipulation partagéeMRCha 13, Demi-elfeLe personnage accorde +2 aux tests de Bluff ou d'Intimidation de ses alliés
Parangon demi-drowMRDemi-elfe, sang de drow et magie drowLe personnage est considéré comme drow pour les effets liés à la race
Regard perspicaceMRDemi-elfe ou Elfe, sens aiguisés+2 aux jets de sauvegarde contre les illusions et +2 aux tests de Linguistique contre les faux
Voie de l'exiléMRDemi-elfeLe personnage peut retirer un jet de sauvegarde contre les enchantements une fois pas jour
Visible et invisibleMRDemi-elfe, Voie de l'exilé, Personnage de niveau 5+2 aux jets de sauvegarde contre la localisation et la divination
  Ni elfe ni humainMRDemi-elfe, Voie de l'exilé, Visible et invisible, Personnage de niveau 11Le personnage n'est considéré ni comme humain, ni comme elfe pour les sorts néfastes

Objets magiques

Ces objets magiques sont spécifiques aux demi-elfes :

Sorts

Ces sorts sont réservés aux demi-elfes :
Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.