Les gardiens de la nature sont les protecteurs du monde sauvage, des chasseurs et des explorateurs d’exception, particulièrement doués pour négocier un droit de passage chez les habitants non humains des étendues sauvages. Les gardiens de la nature se lient d’amitié avec une bête sauvage qu’ils entraînent et c’est pourquoi on les appelle parfois maîtres des animaux, mais ils font bien plus qu’apprivoiser des bêtes sauvages. Ils sont les meilleurs quand il s’agit d’évoluer dans la fureur d’un monde naturel et brutal, et se débrouillent avec les outils et les armes qu’ils trouvent. Ils transcendent leur nature de survivants robustes pour devenir des tacticiens rusés à l’esprit d’analyse aiguisé. Ils se montrent capables de s’adapter et de se préparer à n’importe quelle situation et tirent le meilleur de ce que le terrain ou l’environnement peut leur ofrir.

Les gardiens de la nature sont généralement des druides ou des rôdeurs/druides mais il arrive que des rôdeurs/prêtres du domaine de la Faune ou même des rôdeurs de haut niveau monoclassés ou multiclassés empruntent cette voie.


Le gardien de la nature
NiveauBBARéflexesVigueurVolontéSpécialSorts par jour
1+0+0+1+1Lien avec le compagnon, empathie naturelle-
2+1+1+1+1Harmonie mystique, déplacement aisé+1 niveau de lanceur de sorts divins
3+2+1+2+2Langage animal+1 niveau de lanceur de sorts divins
4+3+1+2+2Griffe d’argent+1 niveau de lanceur de sorts divins
5+3+2+3+3Environnement de prédilection, survivant-
6+4+2+3+3Forgebois+1 niveau de lanceur de sorts divins
7+5+2+4+4Inséparables, langage des plantes+1 niveau de lanceur de sorts divins
8+6+3+4+4Patte de fer+1 niveau de lanceur de sorts divins
9+6+3+5+5Terres protégées-
10+7+3+5+5Âme sœur, environnement de prédilection+1 niveau de lanceur de sorts divins


Rôle. Le gardien de la nature est un maître des étendues sauvages et c’est dans les nombreux environnements qu’il a étudiés qu’il est au sommet de sa puissance. Il forme une dangereuse équipe avec son compagnon animal. Ce sont d’excellents éclaireurs et des combattants polyvalents, capables de compléter leurs compétences par des sorts afin de remplir presque n’importe quel rôle.

Alignement. Les gardiens de la nature tendent à posséder des alignements autres que Mauvais car beaucoup choisissent cette profession par désir d’aider et de protéger les autres. On trouve parfois des gardiens Mauvais qui retournent les amères réalités du monde naturel contre leurs ennemis ou protègent des sites naturels souillés par de sombres fées.

Dé de vie. d8

Conditions requises

Pour devenir un gardien de la nature, il faut satisfaire aux conditions suivantes.

Bonus de base à l’attaque. +4.

Compétences. 5 rangs en Connaissances (géographie), 5 rangs en Connaissances (nature), 5 rangs en Dressage, 5 rangs en Survie.

Spécial. pouvoir de classe compagnon animal*, environnement de prédilection et empathie sauvage.

Sorts. Capacité à lancer des sorts divins de niveau 2

* Le pouvoir de monture fidèle de l’oracle compte comme compagnon animal en ce qui concerne les conditions requises par cette classe de prestige.

Compétences de classe

Voici les compétences de classe du gardien de la nature : Connaissances (géographie) (Int), Connaissances (nature) (Int), Dressage (Cha), Équitation (Dex), Escalade (For), Natation (For), Perception (Sag), Premiers secours (Sag), Psychologie (Sag), Survie (Sag).

Nombre de rangs par niveau. 4 + modificateur d’Intelligence

Caractéristiques de classe

Voici les caractéristiques de la classe de prestige de gardien de la nature.

Armes et armures

Un gardien de la nature ne gagne aucune compétence dans le maniement des armes ni dans le port des armures.

Sorts

Aux niveaux indiqués, le personnage gagne de nouveaux sorts par jour comme s’il avait également gagné un niveau dans une classe de lanceur de sorts divins à laquelle il appartenait avant de choisir cette classe de prestige. En revanche, il ne bénéficie pas des autres avantages de cette classe, seulement des sorts par jour, des sorts connus et de l’augmentation de niveau de lanceur de sorts effectif. Si le personnage appartenait à plusieurs classes de lanceur de sorts divins avant de devenir un gardien de la nature, il doit choisir celle à laquelle il veut ajouter son niveau de gardien de la nature pour déterminer son nombre de sorts par jour.

Lien avec le compagnon (Ext)

Au niveau 1, les niveaux de gardien de la nature se cumulent avec ceux de toute classe qui possède un compagnon animal pour déterminer les aptitudes de ce compagnon. Le gardien et son compagnon entretiennent un lien empathique, comme celui qui existe entre un magicien et son familier. Au niveau 5, le compagnon animal du gardien gagne les mêmes avantages que le gardien quand il se trouve dans son environnement de prédilection.

Empathie naturelle (Ext)

Les niveaux de gardien de la nature se cumulent avec ceux de toute classe qui accorde le pouvoir empathie sauvage pour déterminer la puissance de ce dernier. Quand le gardien se trouve dans un environnement de prédilection, il ajoute son bonus d’environnement aux tests d’empathie sauvage. Il peut également utiliser l’empathie pour démoraliser un animal ou une créature magique, comme s’il se servait de l’Intimidation au lieu de la Diplomatie.

Au niveau 4, le gardien de la nature n’a plus de malus quand il utilise l’empathie sauvage pour influencer ou démoraliser une créature magique. Au niveau 7, il peut l’utiliser sur la vermine (sans Intelligence ou avec une Intelligence de 1 ou 2) et au niveau 10 sur des créatures végétales (sans Intelligence ou avec une Intelligence de 1 ou 2).

Harmonie mystique (Sur)

Au niveau 2, le gardien de la nature gagne un bonus d’intuition à la CA égal à la moitié de son bonus d’environnement de prédilection quand il se trouve dans ce dernier. Il perd ce bonus s’il est immobilisé ou sans défense.

Déplacement aisé (Ext)

Au niveau 2, le gardien de la nature et son compagnon animal sont capables de se déplacer à leur vitesse de base malgré les difficultés naturelles de leur environnement de prédilection (dans un marais, des sables profonds, sur la glace, dans des pierriers, etc.). Ils ne subissent pas de malus et ne souffrent pas de la moindre gêne (en pratique, il s’agit du déplacement facilité appliqué aux embûches autres que végétales). En revanche, les terrains modifiés par magie pour gêner les mouvements les affectent toujours.

Langage animal (Mag)

Au niveau 3, le gardien de la nature peut communiquer avec les animaux à volonté quand il se trouve dans son environnement de prédilection. Ailleurs, il ne peut le faire qu’une fois par jour. Son niveau de lanceur de sorts est égal à son niveau de classe.

Griffe d’argent (Sur)

Au niveau 4, le compagnon animal du gardien de la nature et toute créature invoquée à l’aide du sort convocation d’alliés naturels gagne une RD/argent égale au niveau de classe du gardien. De plus, leurs armes naturelles sont considérées comme faites d’argent quand il s’agit de vaincre la réduction de dégâts.

Environnement de prédilection (Ext)

Le gardien de la nature peut choisir un environnement de prédilection aux niveaux 5 et 10. Ce pouvoir est identique à celui du rôdeur et se cumule avec.

Survivant (Ext)

Au niveau 5, le gardien de la nature n’a plus de malus quand il utilise une arme ou un outil improvisé. Au niveau 10, il peut passer 1 minute à examiner et ajuster une arme ou un outil improvisé qu’il traite ensuite comme une arme ou un outil de maître.

Forgebois (Mag)

Au niveau 6, le gardien de la nature fabrique des objets de bois qu’il utilise avec un talent sans égal. Il peut utiliser façonnage du bois une fois par jour, comme un pouvoir magique doté d’un niveau de lanceur de sorts égal à son niveau de gardien de la nature. Entre ses mains, les objets créés à l’aide de ce pouvoir sont considérés comme des objets de maître sous l’effet d’un sort de bois de fer. Entre les mains de quelqu’un d’autre, ce sont juste de banals objets de bois du type approprié. Si le gardien utilise ce pouvoir pour créer des armes ou des armures, il peut en faire des objets magiques comme s’il disposait du don Création d’armes et d’armures magiques (même s’ils ne sont seulement qu'en bois magique entre les mains de tout autre et en bois de fer uniquement entre les siennes).

Inséparables (Sur)

Au niveau 7, le gardien de la nature partage les effets de ses sorts de voyage (comme voyage par les arbres et voie végétale), de métamorphose et autres (y compris forme d’arbre) issus des listes de sorts de rôdeur et de druide avec son compagnon animal. Ce dernier compte alors comme une partie du gardien ou comme un objet qui ne pèse rien, selon ce qui s’avère le plus profitable au gardien.

Langage des plantes (Mag)

Au niveau 7, le gardien de la nature peut lancer communication avec les plantes à volonté quand il se trouve dans son environnement de prédilection. Ailleurs, il peut l’utiliser une fois par jour comme un pouvoir magique. Son niveau de lanceur de sorts est égal à son niveau de classe.

Patte de fer (Sur)

Au niveau 8, le compagnon animal du gardien de la nature et toute créature invoquée à l’aide du sort convocation d’alliés naturels gagne une RD/fer froid égale au niveau de classe du gardien. De plus, leurs armes naturelles sont considérées comme faites de fer froid quand il s’agit de vaincre la réduction de dégâts. Ce pouvoir ne se cumule pas avec celui de griffe d’argent. Le gardien doit décider de celui qui s’applique au moment où il convoque la créature. Il peut changer celui qui s’applique à son animal en priant et en méditant pendant une heure alors que son compagnon se trouve à moins de 30 mètres (20 cases).

Terres protégées (Ext)

Au niveau 9, le gardien de la nature peut placer une zone sous sa protection, ce qui lui permet de la considérer comme un environnement de prédilection ou d’améliorer ses bonus si c’est déjà le cas. Cette zone ne peut pas faire plus de 3 kilomètres carrés et le gardien doit passer 24 heures à l’étudier soigneusement. Cette période d’étude lui donne un bonus d’environnement de +2 dans la zone, qui se cumule avec tout bonus d’environnement de prédilection existant (par exemple, si le gardien protège des terres boisées, il ajoute son bonus de forêt comme environnement de prédilection). Dans cette zone protégée, il peut également désigner un type de créature comme étant son ennemi juré. Il gagne alors un bonus d’ennemi juré de +2 contre cette créature. Ce bonus se cumule avec tout bonus d’ennemi juré déjà actif contre ce type de créature. Les alliés qui voient et entendent le gardien gagnent un bonus d’initiative égal à la moitié du bonus d’environnement de prédilection du gardien pour la zone concernée.

Un gardien de la nature peut protéger un nombre de terres égal à son bonus de Sagesse (1 au minimum). Quand il atteint le maximum, il peut en choisir de nouvelles en abandonnant les anciennes et en accomplissant le rituel nécessaire dans la nouvelle zone.

Âme sœur (Sur)

Au niveau 10, le lien entre le gardien de la nature et son compagnon animal devient si fort qu’il transcende la distance et même la mort. Le pouvoir de dévotion du compagnon augmente jusqu’à un bonus de moral de +8 aux jets de Volonté contre les sorts et les effets d’enchantement. Le gardien peut lancer une scrutation sur son compagnon une fois par jour, comme à l’aide du sort du même nom, mais il n’a pas besoin de focalisateur, ni divin, ni autre. Il peut observer la zone où se trouve son compagnon ou voir par ses yeux. Si son compagnon meurt, il peut le rappeler à la vie, comme par le sort ''du même nom, à l’aide d’un rituel de huit heures qui ne demande pas de composante matérielle. Le compagnon animal ne gagne pas de niveau négatif suite à cette épreuve.
Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.