Contenu supplémentaire
Les éléments de règles présentés sur cette page correspondent soit à du contenu officiel publié par Paizo mais pas (encore) traduit par Black Book Editions soit à du contenu officiel lié à Golarion, traduit en vf mais repris ici de manière générique en respectant les licences ogl et la pcup.
Source : Ultimate wilderness


Que ce soit poussé par le vent comme un faucon ou en se cachant dans une tourbière à l'affût avant de frapper, le métamorphe est un véritable maître des milieux sauvages. À la fois un déovué défenseur des cercles druidiques et un féroce prédateur, le métamorphe peut emprunter les formes de la nature et même les fusionner pour obtenir un effet dévastateur et une sauvagerie débridée. Par le biais de la discipline druidique du changement de forme, ils deviennent des aspects vivants des milieux sauvages. Au début, ils ne sont capables que d'en emprunter un aspect mineur, mais avec le temps et la pratique, ils peuvent pleinement se transformer et prendre des formes de plus en plus puissantes

La classe de métamorphe offre aux joueurs la possibilité de jouer un personnage métamorphe qui est plus orienté vers le combat martial que le druide lanceur de sort. À chaque niveau, les pouvoirs du métamorphe croissent de manière nouvelle et surprenante, créant un personnage capable de briller au combat, en exploration et en discrétion.

Les métamorphes sont les protecteurs des cercles druidiques et les vengeurs de la nature, bien que la magie des métamorphes soit différente de celle des druides. Plutôt que d'invoquer des sorts du monde naturel ou de forger des alliances avec les animaux, les métamorphes concentrent leurs pouvoirs naturels à l'intérieur pour obtenir le contrôle de leur propre forme. Leur capacité à changer de forme est aussi variée que les merveilles du monde naturel mais reste toujours au moins partiellement enraciné dans le monde naturel. Il y a de nombreuses manières de devenir un métamorphe ; la plupart sont entrainés dans ce rôle par les cercles druidiques et voient leur potentiel débloqué par le biais de rituels d'initiation. À l'opposée, certains se voient accorder le don naturellement, comme si leur propre sang leur avait murmuré les secrets des métamorphes.

Pour ceux qui tendent à défendre les causes de la Loi et du Bien, le chemin du métamorphe est empli de contemplation et de compréhension. Ils ne font plus qu'un avec la nature à travers l'imitation mentale et physique et obtiennent une connexion spirituelle de plus en plus complète du flux et du reflus du monde naturel. Ceux qui tendent vers les enseignements du chaos et du mal de la philosophie druidique trouve leur illumination par le biais de moyens plus violents. Ce sont typiquement des transformations plus rapides, à la fois brutales et douloureuses, transmettant les sombres leçons de la nature par l'intermédiaire de ces plus catastrophiques formes. Les métamorphes qui tendent vers la neutralité absolue sont les plus divers lorsqu'il leur revient de déterminer les secrets de la métamorphose.

Le Métamorphe
NiveauBBARéflexesVigueurVolontéSpécial
1+1+2+2+0aspect du métamorphe, empathie sauvage, griffes du métamorphe
2+2+3+3+0instinct défensif, pistage
3+3+3+3+1 |amélioration des griffes du métamorphe, déplacement facilité
4+4+4+4+1instinct défensif (+1), forme animale
5+5+4+4+1deuxième aspect, absence de traces
6+6/+1+5+5+2furie du métamorphe
7+7/+2+5+5+2amélioration des griffes du métamorphe
8+8/+3+6+6+2instinct défensif (+2)
9+9/+4+6+6+3aspect chimérique
10+10/+5+7+7+3troisième aspect
11+11/+6/+1+7+7+3amélioration des griffes du métamorphe
12+12/+7/+2+8+8+4instinct défensif (+3)
13+13/+8/+3+8+8+4amélioration des griffes du métamorphe
14+14/+9/+4+9+9+4aspect chimérique supérieur
15+15/+10/+5+9+9+5quatrième aspect
16+16/+11/+6/+1+10+10+5instinct défensif (+4)
17+17/+12/+7/+2+10+10+5amélioration des griffes du métamorphe
18+18/+13/+8/+3+11+11+6éternelle jeunesse, mille visages
19+19/+14/+9/+4+11+11+6amélioration des griffes du métamorphe
20+20/+15/+10/+5+12+12+6aspect final, instinct défensif (+5)


Rôle. The Le métamorphe est tellement en harmonie avec la nature et les bêtes sauvages du monde qu'il peut faire appel à leurs pouvoirs pour renforcer sa propre existence de manière mystique. Fluide dans la forme et dans lafonction il peut dse sculpter lui-même pour venir à bout des difficultés et aider ceux avec lesquels il s'est lié d'amitié ou qu'il sert.

Alignement. N'importe quel alignement neutre.

Dés de vie. d10.

Compétences de classe

Les compétences de classe du métamorphe sont les suivantes : Acrobaties (Dex), Connaissances (nature) (Int), Discrétion (Dex), Dressage (Cha), Équitation (Dex), Escalade (For), Natation (For), Perception (Sag), Survie (Sag) et Vol (Dex),

Points de compétence par niveau. 4 + modificateur d’Intelligence.

Descriptif de la classe

Les aptitudes du métamorphe sont décrites ci-dessous.

Armes et armures

Un métamorphe maîtrise le maniement des armes suivantes : bâton, cimeterre, dague, épieu, faux, fléchette, fronde, gourdin, lance et serpe. Il sait également utiliser toutes les attaques naturelles (griffes, morsure et ainsi de suite) de l'aptitude de classe griffes du métamorphe et des formes qu’il est capable de revêtir (voir l’aptitude forme animale, ci-dessous).

Le métamorphe est formé au port des armures légères et intermédiaires, mais il lui est interdit de porter des armures métalliques. Un métamorphe peut librement utiliser des armures en bois ayant acquis la dureté de l’acier grâce au sort bois de fer. Le métamorphe est également formé au maniement des boucliers (à l’exception des pavois) mais ne peut utiliser que ceux en bois.

Si un druide porte une armure ou un bouclier qui lui est interdit, il perd l’accès à ses aptitudes aspect, griffes du métamorphe, forme animale et à toutes ses aptitudes de classe surnaturelles ou magiques tant qu’il porte l’objet en question et durant les vingt-quatre heures qui suivent.

Langue supplémentaire

Les choix possibles de langues supplémentaires d'un métamorphe incluent le sylvestre, la langue des créatures des bois et l'Aklo, la langue parlée par certaines fées sinistres ou des habitants aux franges des étendues sauvages rarement explorées par l'humanité. Ces choix s'ajoutent aux langues bonus qui sont disponibles au personnage en raison de sa race.

Un métamorphe parle la langue druidique, un langage secret connu seulement des druides et des métamorphes, laquelle s'apprend en devenant un métamorphe de niveau 1. Le druidique est un langage bonus pour un métamorphe ; qu'il connait en plus des langues qu'il peut obtenir et pour lequel il n'a pas a dépensé de rang. Il est interdit aux métamorphes d'apprendre ce langage à des non druides ou à des non métamorphes.

Pour les besoins de l'enseignement et de l'apprentissage du langage druidique, les métamorphes sont considérés comme des druides — les nuances de la langue sont des instruments de l'apprentissage des personnages des deux classes en vue d'utiliser et de contrôler leurs aptitudes. Alors que de rares cercles druidiques pourraient refuser des métamorphes de leur ordre et alors que certaines métamorphes excentriques pourraient voir les druides comme des compétiteurs ou même des ennemis, tous les métamorphes sont censés le parler.

Aspect du métamorphe (Sur)

Au 1er niveau, un métamorphe obtient son premier aspect - une catégorie d'animal auquel son corps et son âme se sont accordés de manière surnaturelle. Il peut se prendre la forme mineure de son aspect pendant un nombre de minutes par jour égal à 3 + son niveau de métamorphe. Il n'est pas nécessaire que la durée d'utilisation soit consécutive mais cette capacité doit être utilisé par minute entière. Prendre une forme mineur demande une action rapide, alors que pour mettre un terme à cet effet est une action libre qui ne peut être entreprise qu'au moment du tour du métamorphe.

Jusqu'à ce qu'il atteigne le 9ème niveau et obtienne l'aptitude aspect chimérique, le métamorphe ne peut emprunter qu'une seule forme de son aspect à la fois. Changer pour un nouvel aspect (ou d'autres aspects, dans le cas d'aspects chimériques ou d'aspect chimérique supérieur) met un terme à toutes les formes mineurs actuellement manifestées. Les formes mineures des aspects ne sont pas des effets de métamorphose et le métamorphe ne perd pars les bénéfices des formes ineures lorsqu'il est affecté par des effets de métamorphose.

Lorsque le métamorphe obtient des niveaux, il obtient davantage d'aspects ; il obtient son second aspect au niveau 5, un troisième aspect au niveau 10 et un quatrième au niveau 15.

Voici les différents Aspects que peut choisir le métamorphe.

Griffes du métamorphe (Sur)

À volonté, un métamorphe sous sa forme naturelle peut étendre ses griffes au prix d'une action rapide pour les utiliser comme une arme. Cette transformation magique est autant par la Foi du métamorphe dans le monde naturel que par son talent inné. Les griffes sur chaque main peuvent être utilisées pour effectuer des attaques primaires, infligeant 1d4 point de dégâts perforants et tranchants (1d3 si pour un Métamorphe de taille P) S'il utilise une de ses griffes concomitament avec une arme tenue dans l'autre main, la griffe est alors plutôt utilisée comme une attaque naturelle secondaire.

Au fur et à mesure que le métamorphe voit son niveau s'élever le pouvoir des griffes s'accroit.

  • Au 3ème niveau, ses griffes sont considérées comme des armes magiques et ignorent la RD/fer froid et RD/argent.
  • At 7ème niveau, les dégâts de ses griffes atteignent 1d6 (taille P 1d4).
  • At 11ème niveau, les dégâts de ses griffes atteignent 1d8 (taille P 1d6 ).
  • At 13ème niveau, les dégâts de ses griffes atteignent 1d10 (1d8 if Small).
  • Au 17ème niveau, le dé de dégâts n'augmente pas mais le multiplicateur de critique passe à ×3.
  • Finalement, au 19ème niveau, les griffes ignorent la RD/adamantine et la RD/—.
Lorsqu'un métamorphe utilise forme bestiale pour prendre la forme d'un aspect majeur, ses attaques naturelles obtiennent les mêmes bénéfices que ceux accordées par l'aptitude de driffes du métamorphe. Si la forme qu'il prend possède des griffes, il peut utiliser le meilleur des dégâts offerts par l'aptitude griffes du métamorphe ou ceux des griffes de la forme empruntée. Si la forme empruntée ne possède pas de griffe, il peut choisir jusu'à deux attaques naturelles qui occasionnent moins de dégâts que ceux infligés par l'aptitude et bénéficier pour ces attaques des mêmes dégâts que ceux infligés par ses griffes du métamorphe.

Empathie sauvage (Ext)

Un métamorphe peut améliorer l’attitude d’un animal. Cette aptitude suit les mêmes règles que les tests de Diplomatie destinés à modifier l’attitude d’une personne. Le métamorphe lance 1d20 et ajoute son niveau de métamorphe et son modificateur de Charisme pour déterminer le résultat de son test. L’attitude initiale typique des animaux domestiques est l’indifférence, tandis que les animaux sauvages sont généralement inamicaux.

Pour utiliser l’empathie sauvage, le métamorphe et l’animal doivent être à moins de neuf mètres l’un de l’autre (dans des conditions de visibilité normales). Il faut en moyenne une minute pour influencer un animal de cette façon, mais, comme dans le cas de personnes, cela peut parfois prendre plus longtemps ou être plus rapide.

Un métamorphe peut également utiliser cette aptitude pour influencer une créature magique dont la valeur d’Intelligence est de 1 ou 2 mais il subit alors un malus de -4 à son test.

Instinct défensif (Ex)

Au niveau 2, s'il ne porte pas d'armure, n'utilise pas de bouclier, ne porte pas de charge et qu'il est conscient, le métamorphe ajoute son bonus de Sagesse (s'il en a un) à sa CA et à son DMD. S'il porte une armure non métallique ou qu'il utilise un bouclier non métallique, il n'obtient que la moitié de son bonus à la CA (minimum 0). En outre, le métamorphe obtient un bonus de +1 à sa CA et à son DMD au niveau 4. Ce bonus augmente de +1 par tranche de 4 niveaux de métamorphe (jusqu'à un maximum de +5 au niveau 20).

Ces bonus à la CA s'appliquent même contre les attaques de contact et lorsque le métamorphe est pris au dépourvu. Il perd ses bonus lorsqu'il est immobilisé ou sans défense. Ces bonus ne se cumulent pas avec l'aptitude bonus à la CA de la classe de moine.

Pistage (Ex)

Au niveau 2, un métamorphe ajoute la moitié de son niveau à ses tests de Survie pour suivre des traces.

Déplacement facilité (Ext)

Dès le niveau 3, le métamorphe se déplace sans la moindre gêne dans toutes sortes de taillis, y compris les fourrés, les buissons (même épineux) et les autres zones de végétation dense. Il progresse à sa vitesse de déplacement normale et ne subit aucun dégât. La végétation enchantée de manière à restreindre les mouvements continue toutefois d’affecter le métamorphe.

Forme animale (Sur)

FAQ
Au 4ème niveau, un métamorphe obtient l'aptitude de prendre la forme majeure de l'un de ses aspects et de revenir à la sienne. Cette capacité fonctionne comme forme bestiale II, à l'exception de ce qui est décrit ci-après.

Le métamorphe peut prendre la forme majeure d'un seul de ses aspects à la fois. Utiliser forme animale pour se transformer en cette forme majeure ou reprendre sa forme est une action simple qui ne provoque pas d'attaque d'opportunité.

Souvent la forme majeure de l'aspect accorde des facultés au delà de l'effet normale de forme bestiale II. Chaque forme majeure détaille les capacités que le métamorphe obtient avec cette forme et à quel niveau ; il les obtient à la place des capacités de la forme en application de forme bestiale II, mais il obtient toujours les capacités de la forme bestiale qui dépendent de la taille.

Un métamorphe perd sa capacité de parler lorsqu'il est sous sa forme animale car il est limité aux sons qu'un animal normal, non entrainé, de cette forme peut émettre, mais il peut communiquer avec les autres animaux du même groupe général que sa forme. Il peut aussi communiquer de manière non verbale avec ses alliés.

Un métamorphe peut utiliser forme animale pendant un nombre d'heures chaque jour égal à son niveau de métamorphe + son modificateur de Sagesse. Il n'est pas nécessaire que ces utilisations soient consécutives mais elles doivent dépensées par tranche de 1 heure. Pour les capacités qui fonctionnent en fonction des ‘utilisations de forme animale,’ chaque heure de forme animale compte comme une utilisation.

Les métamorphes peuvent prendre des dons et des capacités qui nécessitent forme animale ; pour les besoins de déterminer s'il en remplit les conditions requises, son niveau effectif de druide est égal à son niveau de métamorphe.

Absence de traces (Ext)

Au niveau 5, le métamorphe ne laisse plus la moindre trace en milieu naturel et il est impossible de le pister. Il peut néanmoins laisser des traces s’il le souhaite.

Furie du métamorphe (Ext)

FAQ
Au 6ème niveau, un métamorphe obtient la faculté de porter plusieurs attaques féroces avec les mêmes armes naturelles. Au lieu de l'attaquer avec toutes ses armes naturelles, le métamorphe peut choisir une unique arme naturelle et faire une attaque à outrance avec cette arme naturelle, obtenant une seconde attaque avec une pénalité de –5 comme s'il s'agissait d'une arme manufacturée. Lorsqu'il procède de la sorte, toutes ses autres attaques naturelles sont considérées comme des attaques secondaires et ne bénéficient pas de la capacité des griffes du métamorphe.

Au 11ème niveau, il obtient une troisième attaque avec une pénalité de –10 et au niveau 16, il obtient une quatrième attaque avec une pénalité de –15.

Aspect chimérique (Sur)

Au niveau 9, lorsqu'un métamorphe utilise sa capacité de métamorphe aspect pour prendre une forme mineure, il peut choisir deux aspects et prendre la forme mineure de chaque aspect.

Aspect Chimérique Supérieur (Sur)

Au niveau 14, lorsqu'un métamorphe utilise sa capacité aspect pour prendre une forme mineure, il peut choisir jusqu'à trois aspects et prendre la forme mineure de chaque aspect.

Mille visages (Ext)

FAQ
Au niveau 18, le métamorphe acquiert le pouvoir surnaturel de se transformer à volonté, comme s’il utilisait le sort modification d’apparence, mais uniquement lorsqu’il est sous sa forme normale.

Éternelle jeunesse (Ex)

FAQ
À partir du niveau 18, le métamorphe ne subit plus les effets du vieillissement sur ses caractéristiques et est immunisé contre les attaques provoquant un vieillissement accéléré. tous les malus de vieillesse qu’il a pu subir avant d’atteindre ce niveau ne sont pas effacés pour autant. Le métamorphe bénéficie des bonus qui découlent de son âge. Il meurt toujours de vieillesse lorsque son heure est venue.

Aspect Final (Sur)

FAQ

Au niveau 20, un métamorphe obtient l'accès au 5ème aspect, lorsqu'il utilise l'aspect du métamorphe, il peut choisir les formes mineurs de tous ses aspects et le métamorphe peut utiliser leurs formes majeures et mineures à volonté.

Anciens métamorphes

Un métamorphe qui cesse de vénérer la nature, qui prend un alignement interdit ou apprend la langue des druides à un non-druide ou à un non métamorphe perd tous ses pouvoirs surnaturels de métamorphe. Il ne peut gagner de nouveaux niveaux de métamorphe que s’il fait acte de contrition (voir le sort pénitence).
Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.