Obcisidaémon
FP 19
Source : Livre des damnés page 182
XP 204 800
Extérieur (daémon, Mal, extraplanaire) de taille Gig, NM
Init +4 ; Sens vision dans le noir à 18m, perception de la mort, vision lucide ; Perception +30
Aura terre brûlée (18 m)
Défense
CA 34, contact 10, pris au dépourvu 30 (Dex +4, naturelle +24, taille -4)
PV 319 (22d10+198)
Réf +11, Vig +22, Vol +18
RD 15/Bien et argent ; Immunité acide, effets de mort, maladie, poison ; Résistance froid 30, électricité 30, feu 30 ; RM 30
Attaque
VD 9m, vol 18 m (moyenne)
Corps à corps hallebarde impie +1, +30/+25/+20/+15 (4d8+16/×3 plus héritage des âmes), morsure, +28 (2d8+15)
Espace 6 m ; Allonge 6 m
Attaques spéciales manteau des âmes
Pouvoirs magiques (NLS 20 ; concentration +27)
À volonté – téléportation suprême (personnel plus 25 kg d’équipement maximum), brume mortelle (DD 22)
3/jour - destruction (DD 24), tempête de feu (DD25), nuage incendiaire (DD25), renvoi des sorts accéléré
Statistiques
For 30, Dex 19, Con 28, Int 13, Sag 21, Cha 24
BBA +22 ; BMO +36; DMD 50
Compétences Art de la magie +26, Bluff +32, Intimidation +32, Connaissances (histoire) +15, Connaissances (plans) +15, Perception +30, Psychologie +30, Vol +23
Langues abyssal, draconique, infernal; télépathie 30m
Écologie
Environnement quelconque (Abaddon)
Organisation solitaire, couple ou holocauste (3–6)
Trésor standard (hallebarde impie +1, autre trésor)
Pouvoirs spéciaux
Manteau des âmes (Sur) Un obcidaémon est entouré d’un nuage sombre constitué par les âmes qu’il a dévorées et qui ressemble à une cape intangible en lambeaux. Lorsqu’il réussit à capturer une âme par le biais de son aptitude héritage des âmes, celle-ci est assimilée par le manteau des âmes et occupe ensuite un emplacement spirituel. Un obcidaémon possède un nombre d’emplacements spirituels égal à son modificateur de Charisme (en général 7). Par une action rapide, il peut dévorer une âme afin d’obtenir un effet particulier. Quand il utilise pour ce faire une âme emprisonnée dans son manteau, elle est immolée comme avec un sort de destruction. Détruire le daémon libère les esprits dans la cape mais ne permet pas de ramener les créatures décédées à la vie. Toute tentative pour ressusciter un corps dont l’âme est emprisonnée dans un manteau des âmes requiert un test de niveau de lanceur de sorts DD 28. En cas d’échec, le sort n’a aucun effet mais en cas de réussite, il arrache l’âme à l’emprise du daémon et ramène comme d’habitude la créature à la vie. Si le daémon se trouve dans un lieu maudit, comme celui créé par exemple par le sort sanctification maléfique, le DD du test de NLS augmente de +2. Le DD du test de NLS est basé sur le Charisme. En dévorant une âme, un obcidaémon peut déclencher l’un des effets suivants :
• Augmenter de +1 le DD du prochain pouvoir magique qu’il utilise durant ce round.
• Conférer au fiélon 3d6 points de vie temporaires pendant 1 heure.
• Augmenter les dégâts de la prochaine attaque de corps à corps du daémon durant le round en cours de +1d6 points de vie.
Héritage des âmes (Sur) Lorsqu’un obcidaémon tue une créature à l’aide de sa hallebarde, celle-ci doit immédiatement effectuer un jet de Vigueur DD 31 ou être absorbée par le manteau des âmes du daémon. C’est un effet de mort. Si le manteau ne peut l’absorber car tous les emplacements sont occupés, le fiélon peut libérer une âme par une action libre afin de faire de la place pour la nouvelle. Dans le cas contraire, la créature réussit automatiquement son jet de sauvegarde et son âme n’est pas absorbée. Le DD du jet de sauvegarde dépend de la Constitution.
Terre brûlée (Sur) Une créature mourant dans un rayon de 18 mètres autour d’un obcidaémon doit immédiatement réussir un jet de Vigueur DD 28 pour éviter que son corps ne soit entièrement consumé par un feu maudit semblable au sort destruction. Le DD du jet de sauvegarde dépend du Charisme.
Ce fiélon massif possède de grosses griffes semblables à celles d’un lion, les larges ailes d’un aigle et les pattes d’un gros chien. Il a la tête d’un loup à trois yeux et la mâchoire d’un tigre à dents de sabre. Si deux de ses orbites ne sont que des trous vides suintant le sang, l’oeil du milieu brille d’une lueur jaunâtre. Un nuage de matière spirituelle sphérique entoure le corps imposant de la créature, matière qui coule paresseusement le long de ses bras couverts de barbillons.

L’obcidaémon personnifie les éléments les plus sombres de la guerre. Ils écaillent le vernis de l’honneur et de la gloire au combat, pour ne laisser en son centre que le pragmatisme brutal et violent, puis le débarrasser de toute trace d’humanité afin de ne dévoiler que la terre brûlée et le génocide. Reflet des valeurs déshonorantes de l’épuration ethnique, de l’exode et de toutes les autres formes d’oblitération clinique et systématique des populations physiques, les obcidaémons sont parmi les plus puissants représentants de la race des fiélons. Ces parangons de l’inhumanité arrivent au coeur des grandes cités et ne laissent dans leur sillage qu’une terre stérile couverte de cendres et de décombres. Lorsqu’un obcidaémon marche, même les fantômes des morts ne sont plus là pour pleurer sur les destructions, car ces daémons effacent non seulement les innocents mais également leur histoire et leurs lignées. Ils s’assurent ainsi qu’il n’y a plus aucun futur pour leurs victimes, quel que soit le sens qu’on donne à ce mot. Les obcidaémons mesurent 7,50 m, ont une envergure de 10 mètres et pèsent plus de 7,5 tonnes.

Écologie

Lorsqu’un mortel commet un véritable acte de génocide dans sa vie et va en Abaddon à sa mort, il a une chance de devenir un obcidaémon s’il survit assez longtemps parmi les traqués. Ces individus ont rarement des difficultés à s’accommoder des étendues impitoyables du plan, puisqu’ils détruisent volontiers leurs alliés potentiels afin d’assurer leur propre survie, rendant la trahison impossible et la solitude inévitable. Cette âme malveillante devient finalement un obcidaémon, une masse de massacre solitaire et nomade qui endosse le manteau d’un héraut de la mort dépourvue de discernement et de pitié pour tous ceux qui se dressent en travers de sa route. Durant sa vie, l’âme d’un obcidaémon désirait peut-être simplement éliminer une population en particulier ; en tant que fiélon cependant, elle cherche à supprimer tous les mortels. Symbole de ses capacités de destruction, le manteau des âmes est unique à l’obcidaémon et semble s’égoutter de son corps énorme. Il donne au curieux une bonne idée de l’étendue spectaculaire de ses talents meurtriers. Lorsqu’il massacre des populations entières, il ne dévore pas toutes les âmes d’un coup mais capture plutôt des victimes pour un usage ultérieur. Quand il a besoin de se déchaîner avec une grande efficacité sur un groupe résistant, il consomme les âmes qu’il a mises en réserve afin de renforcer ses pouvoirs et d’assurer le succès d’une totale annihilation.

Habitat & Société

Fervents adeptes du massacre gratuit et systématique des mortels, les obcidaémons servent pour la plupart Szuriel, le Cavalier de la Guerre qui partage des idéaux semblables. Ce sont des officiers de haut rang dirigeant des armées de purrodaémons, et ils sont extrêmement compétents dans l’organisation de cet art pragmatique qu’est le génocide planifié. Un groupe d’obcidaémons peut parfois suivre une armée d’invasion daémoniaque et s’assurer qu’il ne reste aucune trace des mortels massacrés, à part des cendres et une terre salée. Ils veillent non seulement à la disparition de toute trace de vie mais aussi à rendre la terre inhospitalière pour toute créature. À l’occasion, un obscidaémon peut servir Apollyon et remplir des fonctions similaires à la tête d’une escadrille titanesque de leucodaémons, semant durant son vol maladies et nuages toxiques sur des kilomètres à la ronde. Certains obcidaémons ne servent aucun des Quatre en particulier et choisissent à la place d’agir en qualité d’agents génocidaires indépendants. Ces créatures vont de plan en plan, détruisant une à une les civilisations qu’ils rencontrent. Il y en a même qui font circuler leurs vrais noms sur le Plan matériel dans l’espoir qu’un invocateur soit suffisamment stupide pour les appeler, sachant qu’un simple mortel est incapable de contrôler leur redoutable pouvoir. Ces invocateurs sont d’ailleurs pour la plupart les premiers à être dévorés et incorporés au nuage d’esprits tourmentés qui enveloppe le fiélon sur le point de déchaîner sa rage.
Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.