Les seigneurs démoniaques sont les démons les plus puissants des Abysses. Ce sont des créatures influentes faites de chaos et de mal, des demi-dieux qui règnent sur de vastes royaumes pétris d’horreurs et de vices. Chaque seigneur démon est une créature unique, un parangon du péché qui existe dans le seul but de satisfaire ses propres désirs. Leur genèse varie. La plupart d’entre eux étaient des démons de rang inférieur qui se sont mués en de puissantes entités (comme c’est le cas de Pazuzu). Plus rarement, un puissant mortel chargé de péché se transforme directement en seigneur démon (Kostchtchie par exemple) ou un qlippoth se métamorphose en seigneur démon sous la mystérieuse influence des Abysses (comme c’est arrivé à Dagon).

Quand un démon accumule assez de puissance, il devient ce que l’on appelle un seigneur démon naissant. Cela se produit en gagnant des niveaux de classe, des dés de vie, des grades ou des rangs mythiques, en accomplissant un vil rituel ou tout simplement en rassemblant assez de fanatiques dévoués. Le seigneur naissant peut rester indéfiniment ainsi mais il cherche généralement à terminer sa transformation pour devenir un véritable seigneur démon. Pour cela, il doit devenir l’objet d’un culte chez les mortels mais, surtout, il doit s’approprier et contrôler un royaume abyssal assez vaste pour que le plan lui-même le remarque et lui accorde la puissance d’un seigneur démon à part entière. Cela arrive très rarement mais un seigneur démon peut même atteindre le statut de divinité. Il y a probablement des milliers de seigneurs démons naissants dans les Abysses mais le nombre de véritables seigneurs démon est bien plus limité : les seigneurs connus ne sont que quelques dizaines. L’expression « seigneur démon » est du genre neutre : il y a des seigneurs démons masculins, d’autres féminins, d’autres asexués et d’autres qui appartiennent aux deux sexes. On peut entrer en contact avec un seigneur démon avec un sort de communion et l’invoquer avec un portail mais, dans ce cas, il n’est nullement obligé de venir. Il exige généralement une offrande ou un sacrifice d’une ampleur gigantesque avant de daigner répondre à un portail.

Les royaumes abyssaux

Les domaines des seigneurs démons sont de taille variable mais même le plus petit est aussi vaste qu’un continent et les plus grands sont plus étendus que certaines planètes. Les royaumes abyssaux possèdent un environnement, des thèmes et des caractéristiques aussi uniques que les seigneurs démons et présentent donc des défis inattendus aux créatures qui tentent de les explorer. Pourtant, malgré le lien étroit qui unit un seigneur démon à son royaume, il n’exerce pas un contrôle absolu dessus. De puissants aventuriers peuvent donc s’y infiltrer et atteindre leurs objectifs sans éveiller la colère du seigneur des lieux. S’ils se montrent assez prudents.

Tant que le seigneur démon se trouve dans son royaume, il gagne les pouvoirs suivants (les profils des pages suivantes ne tiennent pas compte de ces pouvoirs).
  • Mythique. Le seigneur démon fonctionne comme une créature de rang mythique 10, y compris en ce qui concerne la capacité pouvoir mythique (10/jour, montée en puissance +1d12). Il peut dépenser du pouvoir mythique pour utiliser des versions mythiques de tous les pouvoirs magiques accompagnés d’un astérisque (*) comme si ce pouvoir était un sort mythique.
  • Il peut utiliser les pouvoirs magiques suivants à volonté : création majeure, exigence, fabrication, localisation suprême et métamorphose universelle (quand la métamorphose affecte des objets ou des créatures natives du royaume, leur facteur de
    durée augmente de 6).
  • Il peut utiliser les pouvoirs magiques suivants une fois par jour : entrave, miracle (limité aux effets physiques qui affectent son royaume et aux effets qui relèvent de sa sphère d’influence).
  • Conscience accrue (Ext). Un seigneur démon gagne un bonus d’intuition de +10 aux tests de Perception et d’initiative.

Obédience abyssale

Les seigneurs démons ne se contentent pas de simples promesses de loyauté ou de sacrifices sanglants ; ils exigent une preuve de dévotion physique et douloureuse de la part de leurs adorateurs. Ces preuves sont appelées des obédiences et poussent les individus véritablement damnés à se mutiler ou à accomplir des actes profondément blasphématoires. Une obédience consiste en un rituel long d’une heure qui doit être accompli chaque jour ; sauf indication contraire, ce rituel n’inflige aucune blessure à la créature qui l’accomplit. Les fanatiques démoniaques et lanceurs de sorts peuvent intégrer leur obédience dans les rituels et les périodes de méditation d’une heure qui leur permettent de préparer ou de récupérer leurs sorts ; les autres sont libres d’accomplir leur obédience quand ils le veulent pendant la journée. La plupart choisissent de l’accomplir au crépuscule.
L’obédience peut octroyer de grandes faveurs, surtout aux plus puissants fidèles d’un seigneur démon. Le don Obédience démoniaque permet à un adorateur d’acquérir des résistances et des pouvoirs supplémentaires. La classe de prestige d’adepte démoniaque permet d’acquérir rapidement les faveurs les plus intéressantes.

Nouveau don : l’Obédience démoniaque

Le personnage a profané son corps, celui d’autrui ou diverses reliques sacrées afin de prouver sa dévotion impie à un seigneur démon qui lui octroie en retour ses faveurs.
Condition. 3 rangs en Connaissance (plans), le personnage doit adorer un seigneur démon.
Avantage. Chaque seigneur démon exige une obédience différente, mais toutes lui demandent une heure seulement. Une fois le rituel accompli, le personnage acquiert une résistance contre certains éléments ou une attaque associée au seigneur démon choisi, comme indiqué dans le paragraphe Obédience de chaque seigneur démon.
Si le personnage possède au moins 12 DV, il acquiert également la première faveur offerte par le seigneur démon vénéré. S’il possède au moins 16 DV, il acquiert en plus la seconde faveur. S’il possède 20 DV ou plus, il acquiert également la troisième et dernière faveur. S’il n’y a pas d’indication de durée ou d’utilisations quotidiennes, les effets des faveurs sont permanents. La classe de prestige d’adepte démoniaque (voir page 46) obtient ces faveurs à des niveaux moins élevés. Si le personnage ne peut célébrer son obédience quotidienne, il perd les avantages liés aux résistances et aux faveurs offertes par ce don jusqu’à ce qu’il parvienne à réaliser l’obédience.

Les seigneurs démons dans les campagnes

Chaque seigneur démon est une créature unique dont le facteur de puissance se situe entre 26 et 30. En général, ils ne sont pas à la portée des simples mortels et il faut réfléchir soigneusement avant de les intégrer dans une aventure. Ils conviendront comme ennemi final d’une longue campagne, surtout si les PJ sont eux-mêmes des êtres mythiques. C’est un événement mémorable que d’obtenir ne serait-ce qu’une simple audience auprès d’eux.

Si la plupart des héros ne sont pas de taille face à un seigneur démon, vous pouvez vous en servir indirectement dans les campagnes de tous niveaux où ils peuvent servir de chefs ou d’inspiration pour des monstres, des mortels ou des cultes entiers. La lutte contre les cultes fait partie des intrigues classiques des campagnes. À l’apogée de l’aventure, les PJ pourraient devoir fermer un portail avant que le seigneur démon à la tête du culte n’apparaisse en chair et en os dans leur monde. Ce serait une excellente conclusion de campagne, surtout si le démon combat les PJ pendant un round ou deux avant qu’ils ne parviennent à fermer le portail, l’obligeant à retourner dans les Abysses. Vous disposez d’une autre possibilité.

Au lieu d’opposer les PJ à un démon au summum de sa puissance, vous pouvez concevoir une campagne où ils sapent toutes ses ressources, de manière à lui imposer des malus tandis qu’ils rassemblent de puissantes armes. Ainsi, lorsque l’heure de la confrontation sera venue, les PJ seront de puissantes créatures tandis que le seigneur démon sera affaibli et affligé d’un FP inférieur à la normale. Afin de simuler facilement cet affaiblissement, vous pouvez imposer des niveaux négatifs au seigneur démon. Normalement, ces créatures sont immunisées contre l’absorption de niveau mais, si elle résulte d’une réduction de ses ressources et de la source de son pouvoir, elle peut s’appliquer un temps. Jusqu’à ce que le démon consolide les bases de sa puissance et guérisse.

Voir aussi

Seigneurs démons naissants

Source : Le Livre des Damnés p.105

Quelle que soit sa race, un démon subit une nouvelle transformation lorsqu’il acquiert suffisamment de puissance en augmentant son nombre de DV, en gagnant des niveaux de classe ou simplement en obtenant d’étranges pouvoirs et capacités par le biais de sources surnaturelles originaires des Abysses. Tout comme les démons sont façonnés à partir des matériaux bruts que sont les larves gorgées de vices, les seigneurs démons prennent forme à partir de démons puissants et particuliers. Pourtant, mis à part quelques rares exceptions, un seigneur naît rarement en tant que tel. Chacun d’entre eux doit amasser pouvoirs et ressources pendant une période de transformation prolongée. Les démons qui vivent cette étape de transition sont appelés des seigneurs démons naissants.
Les moyens qui permettent à un démon de se transformer en seigneur démon naissant sont aussi divers que les seigneurs euxmêmes. Certains subissent cette transformation simplement en atteignant un certain niveau dans une classe de prestige. D’autres doivent accomplir un rituel singulier et d’autres encore doivent conquérir des royaumes abyssaux et soumettre des armées de fiélons. Ce sont les Abysses eux-mêmes qui décident si un démon mérite ou non d’entamer sa transformation en seigneur, parfois avec l’aide et la bénédiction d’un seigneur démon qui fait office de mentor ou de mécène, d’autres fois en affrontant l’abjecte compétition imposée par un seigneur démon qui oeuvre activement à contrer la tentative de transformation de son serviteur honni.
Les Abysses abritent toujours plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de seigneurs démons naissants. La grande majorité d’entre eux viennent de terminer leur transformation et ne survivront pas longtemps à ce nouveau statut ; la compétition et les conflits entre seigneurs démons naissants sont monnaie courante. Les guerres sont d’ailleurs faites pour veiller à ce que seul le plus fort survive. Les seigneurs démons naissants conservent parfois le même aspect physique au cours de leur transformation, mais plus ils vivent longtemps et plus ils se rapprochent de la complète apothéose des seigneurs démons, plus leurs pouvoirs et leur apparence se font uniques.

Créer un seigneur démon naissant

Les seigneurs démons sont des demi-dieux à part entière. Comme précisé plus haut dans ce supplément, si nous avions fourni à chacun un profil de jeu, ils posséderaient pratiquement tous un FP de 30 ou plus. Les adversaires de cette puissance ne sont pas appropriées pour intervenir dans la majorité des campagnes. Pourtant, les histoires dans lesquelles les PJ luttent contre les serviteurs d’un unique et puissant démon avant de l’affronter en personne constituent une trame scénaristique souvent appréciée. Les seigneurs démons naissants sont tout à fait adaptés pour remplir ce rôle.
Un seigneur démon naissant possède un FP de 21 à 25 et représente donc un adversaire final parfait pour clôturer une campagne de jeu entière. Un groupe d’aventuriers de niveau 20 peut donc affronter un tel démon lors de la bataille paroxystique d’une campagne. La meilleure façon de préparer le profil d’un seigneur démon naissant consiste à le créer de toutes pièces en le personnalisant à l’aide des règles fournies dans l’Appendice 1 du Bestiaire Pathfinder JdR. Lorsque vous créez une créature avec un FP de 21 à 25, utilisez la table ci-dessous de la même façon que la Table 1‑1 de la page 292 pour avoir une idée des valeurs types de la créature que vous souhaitez créer.

Les traits des seigneurs démons naissants

Quels que soient les pouvoirs et les capacités d’un seigneur démon naissant, ils disposent tous des suivants. Ces traits remplacent ceux du démon normal et sont, pour la plupart, des variantes plus puissantes des traits démoniaques ordinaires. Traits d’un seigneur démon naissant. Un seigneur démon naissant est une créature puissante qui n’a pas encore effectué sa complète transition entre sa nature démoniaque singulière et celle d’un seigneur démon maître d’un royaume abyssal. Les traits typiques d’un seigneur démon naissant sont similaires, mais plus puissants, que ceux d’un démon ordinaire. Ils sont résumés ici :
Immunité à l’électricité, aux poisons et aux effets de type mort, charme et coercition.
Résistance acide 30, froid 30 et feu 30.
Convocation (Mag). Une fois par jour, les seigneurs démons naissants peuvent convoquer n’importe quel type de démon ou combinaison de démons si la somme totale des FP est de 20 ou moins. Cette capacité fonctionne toujours et équivaut à un sort de niveau 9.
Télépathie jusqu’à 90 mètres.
Les armes naturelles d’un seigneur démon naissant, ainsi que toutes les armes manufacturées qu’il manipule, sont dotées des propriétés Chaotique, épique et Mauvaise en ce qui concerne la réduction des dégâts.
Pouvoirs spéciaux. Les seigneurs démons naissants peuvent octroyer des sorts aux lanceurs de sorts divins qui les vénèrent. L’octroie de sorts ne nécessite aucune action particulière de la part du seigneur démon naissant. Tous donnent accès à une arme de prédilection et aux domaines du Chaos et du Mal, en plus de deux autres domaines qui varient en fonction de leurs intérêts et de leurs thèmes de prédilection.

Statistiques des Seigneurs Démons Naissants selon leur FP
FPPoints de vieClasse d’armureAttaque forteAttaque faibleDégâts moyens ÉlevésDégâts moyens faibles DD des capacités principales DD des capacités secondairesJS fortJS faible
214003731241309827202318
2244039 32 25 140 105 28 21 23 18
23 480 40 33 26 150 113 29 22 24 19
24 520 42 35 27 165 124 30 23 25 20
25 560 43 36 28 180 135 30 24 26 21

Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.