Source : Bestiaire p.59

Les démons

Les démons n’existent que pour une seule raison : détruire. Alors que leurs équivalents d’alignement Loyal, les diables de l’Enfer, cherchent à corrompre les esprits des mortels et à les remodeler en des copies de leur propre noirceur, les démons désirent seulement mutiler, dévaster et se repaître. Ils ne font appel aux mortels que si cela peut accélérer l’inéluctable destruction de l’espoir et du Bien.

D’une certaine manière, la mort est leur ennemi, car les mortels qui meurent parviennent souvent à échapper aux déprédations des démons et à s’enfuir vers leur juste récompense dans l’après-vie. Les démons prennent plaisir à prolonger la douleur et la souffrance des mortels car c’est en partie grâce aux péchés et à la cruauté des ces mêmes mortels que ces fiélons monstrueux sont nés.

Les démons sont les fiélons les plus nombreux, et ils figurent également parmi les plus destructeurs. Malgré ce que certaines légendes prétendent, ils n’étaient pas la première forme de vie à apparaître dans les fosses putrides de carnage et de cruauté que l’on désigne à travers le multivers sous le nom des Abysses.

Avant que la première divinité naissante ne pose son regard sur la réalité, avant que le premier mortel ne se mette à respirer, avant même que le plan Matériel lui-même ne soit complètement formé, la vie pullulait déjà dans les Abysses. Ces êtres abominables et extrêmement dangereux que de nombreux érudits surnomment « proto-démons » étaient les qlippoths. Aujourd’hui, le règne des qlippoths a disparu, à cause de l’affluence d’âmes mortelles pécheresses vers les Abysses, des ingérences profanes des gardiens daémoniques d’Abaddon et des caprices cruels du destin et de l’évolution. Ces proto-démons se sont retranchés dans des recoins toxiques et oubliés des Abysses et les démons, bien plus féconds et prolifiques qu’eux, dominent leur ancien empire. Chaque fois qu’une âme mortelle maléfique voyage jusqu’aux Abysses, elle rejoint les rangs des hordes démoniaques. Une seule âme peut suffire pour faire apparaître des dizaines ou même des centaines de démons, la nature exacte des péchés pesant sur cette âme déterminant les formes et les rôles des fiélons nouvellement formés.

Les Abysses sont un royaume vaste (infini selon certains), bien plus grand que tous les autres plans si ce n’est peut-être le Chaos primitif du Maelström lui-même. Et ce royaume vaste et varié est occupé par des démons tout aussi variés. Certains possèdent un apparence vaguement humanoïde alors que d’autres sont des bêtes difformes. Certains marchent sur le sol alors que d’autres volent. Certains complotent et manipulent les émotions et la politique alors que d’autres sont des engins de destruction et de carnage. Mais tous les démons partagent le même but : infliger aux mortels de la douleur et de la souffrance sous toutes les formes possibles.

Les mortels ont toujours fait appel aux démons. Aujourd’hui encore, poussés par un instinct d’auto-destruction ou guidés par la soif du pouvoir, des invocateurs ont recours à des arcanes interdites pour appeler des démons. Certains les invoquent pour le savoir, d’autres pour qu’ils les servent d’assassins ou de protecteurs. Ces invocateurs inspirent aux démons un mélange de haine et de reconnaissance car, sans l’aide de ces mortels, ils ne pourraient venir d’eux-même sur le plan Matériel pour y semer la dévastation. Ils ont besoin de ces fous qui les amènent depuis les Abysses et, même s’ils grincent des dents et récriminent les ordres et les restrictions qui leur sont imposés, la plupart des démons parviennent à trouver une manière de corrompre les exigences de leur invocateur, de sorte que même l’esclave démoniaque le mieux surveillé parvient à laisser derrière lui un sillage de destruction et de désespoir. Très souvent, le lanceur de sorts insensé commet une erreur fatale lors de l’invocation et la paie de la vie. Il permet ainsi à la créature conjurée de se soustraire à son contrôle, lâchant bien involontairement un terrible fléau sur le monde.

Ceux qui sont vraiment fous font appel aux démons et s’offrent à eux, corps et âme, espérant à tort qu’en établissant une alliance de ce type, ils seront sauvés et protégés lorsque l’inévitable apocalypse démoniaque se produira enfin. De nombreuses histoires évoquent des rois désespérés qui ont cherché à engager des démons comme généraux pour leurs armées ou des lunatiques en quête d’un seigneur démon acceptant de leur enfanter une descendance. Mais, pire encore, certains mortels vénèrent les démons les plus puissants comme des dieux et vouent leur vie à une cause dont le but est la destruction de tous.

Les seigneurs démons

Les seigneurs démons (les démons les plus puissants) sont innombrables et très variés (tout comme la horde démoniaque toute entière). Bien que puissants et même carrément divins dans certains cas, aucun d’entre eux ne peut prétendre dirigerles Abysses : au mieux peuvent-ils espérer régner sur une poignée de royaumes abyssaux, la plupart ayant déjà bien du mal à garder le pouvoir sur une seule strate. Il existe une autre catégorie de démons uniques entre les puissants balors et les seigneurs démons : les seigneurs démons naissants, de puissantes entités qui, avec le temps, pourraient obtenir suffisamment de pouvoir pour que les Abysses les remarque et les élève au statut de véritables seigneurs démons.

Les principaux démons

Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.