École Abjuration ; Niveau Ens/Mag 7, Conj 5
Temps d'incantation 1 action simple
Composantes V, G, M/FD (un petit miroir en argent)
Portée personnelle
Cible le jeteur de sorts
Durée jusqu’à épuisement ou 10 minutes/niveau

Les sorts et effets magiques qui prennent le personnage pour cible (et seulement ceux-là) sont renvoyés sur celui qui les a lancés. Les sorts de zone ne sont pas affectés, pas plus que les sorts à effet. Cette protection est inefficace contre les sorts de contact. L’abjuration renvoie de sept à dix (1d4+6) niveaux de sort (ce chiffre est déterminé en secret). Chaque sort retourné à l’envoyeur est retranché à ce nombre.

Il arrive qu’un sort ne soit que partiellement renvoyé si l’abjuration n’a plus assez de niveaux de sort pour le contrer totalement. Dans ce cas, une simple règle de trois permet de savoir quelle part du sort est renvoyée et quelle part affecte normalement le personnage. Si le sort concerné inflige des dégâts, le personnage et celui qui le prend pour cible sont tous deux blessés, en fonction du résultat donné par la règle de trois. Sinon, chacun d’eux risque d’être affecté (là encore, selon le résultat indiqué). Si le personnage et le lanceur de sorts adverse sont tous deux protégés par un renvoi des sorts, un champ de résonance se crée et produit des effets imprévisibles. Jetez 1d100 et consultez la table suivante :

1d100Effet
01–70Le sort est annulé sans aucun effet.
71–80Le sort affecte normalement les deux protagonistes.
81–97Les deux renvois des sorts cessent de fonctionner pendant 1d4 minutes.
98–00La trame de la réalité se déchire et les deux adversaires sont projetés dans un autre plan d’existence.
Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.