FeedSouscrire

Ils sont verts, taigneux, petits... et de retour !

by Dalvyn 3. juillet 2015 12:59

Chaque année au mois de juin aux États-Unis a lieu le "Free RPG Day", un jour pas tout à fait comme les autres où la plupart des éditeurs de jeu de rôle envoient quelques copies gratuites de scénarios, d'aides de jeu, de livrets de règles, de dés ou d'autres gadgets aux magasins concernés pour qu'ils soient distribués aux joueurs. Depuis que Paizo est Paizo, ils n'ont jamais manqué de marquer ce jour en publiant un petit quelque chose de spécial.

Cette année-ci, pour la troisième fois, ils remettent à l'affiche Réta Grossedure la guerrière, Poug de Zarongel le prêtre (qui a d'ailleurs gagné un compagnon animal que les plus attentifs reconnaîtront !), Mogmurche l'alchimiste qui aime faire tout péter et Chaffi Lècheplaie le roublard sadique. Ces quatre gobelins, après avoir échappé de justesse au massacre de leur tribu, les Lèche-crapauds, et avoir vaincu une terrible gobeline cannibale, ont abandonné les marais au sud de Pointesable. Ils se sont ensuite aventurés dans les pics plus à l'est, où ils ont rencontré la tribu des Croqueurs d'oiseaux. Ces véritables héros se sont d'ailleurs faits nommer chefs des Croqueurs d'oiseaux après avoir débarrassé la tribu de plusieurs effrayantes menaces.

Mais… ils ne tardent pas à découvrir que la vie de chef est bien lassante. Oh, bien sûr, c'est plutôt marrant de voir tout le monde courir partout pour exécuter ses moindres ordres et combler ses moindres désirs ; c'est gratifiant de les voir tous faire des courbettes et vous donner du "messire le grand chef adoré et héroïque"… mais, après plusieurs semaines, ça devient vite ennuyeux. Et quoi de mieux qu'une nouvelle aventure pour les sortir de cette torpeur ?

Nous, gobelins ! 3 est un scénario pour quatre personnages gobelins de niveau 4 (comme par exemple les quatre prétirés inclus dans le livret) écrit et publié par Paizo. Comme pour les deux précédents volets, Black Book Editions et Pathfinder-FR ont collaboré pour en assurer la traduction et la disponibilité en français !

Si vous n'avez pas encore téléchargé les aventures des précédents Free RPG Day, vous trouverez tous les liens utiles sur la page des aventures gratuites sur le Wiki Aventures. Quant à Nous, gobelins ! 3, il devrait être disponible "incessamment sous peu" sur le site de Black Book Editions.

Bons jeux !

Le Chéliax à l'honneur !

by Meriadec 20. juin 2015 17:38

D'ici la fin de l'année, de nombreux joueurs de Pathfinder devraient se tourner vers la nation du Chéliax. En effet, le crowdfunding de BBE pour le Conseil des voleurs qui se passe dans la ville de Couronne d'Ouest touche à sa fin et la campagne sortira d'ici le mois d'octobre. A peu près au même moment, la nouvelle campagne de Paizo qui elle aussi se passe au Chéliax mais cette fois-ci dans la ville de Kintargo sera en cours. Cette campagne, appelée Hell's rebels, verra le volume 100 des campagnes Pathfinders. Ce numéro un peu spécial qui sortira au mois de novembre devrait comprendre 32 pages de plus que d'habitude pour les « bonus » annoncés qui sont :

  • des révélations sur le dieu-mort des humains Aroden,
  • une rétrospective des 16 campagnes précédentes avec des nouveaux PNJ pour chacune d'elles,
  • un poster représentant un champ de bataille majeur pour la campagne Hell's rebels

et encore bien d'autres choses…

Si vous voulez vous faire une petite idée de cette campagne, vous pouvez toujours lire les traductions des quatres premiers volumes sur le site. En attendant, si vous voulez déjà faire un tour au Chéliax, le fanzine Wayfinder 11 vous donnera des aides de jeu pour vos prochaines campagnes dans cette nation diabolique.

Bonne partie à tous !

Tags:

Comics, La Montée des Eaux Troubles

by Mordicus 14. juin 2015 23:17

Ayant trouvé sur le corps encore chaud d'un gobelin et avant sa sortie en boutique, un exemplaire de "La Montée des Eaux Troubles", la Bande Dessinée Officielle de Pathfinder, il nous fallait consigner ici nos premières observations avant que ces sales créatures tentent de s'en emparer à nouveau.

L'histoire commence alors que Valeros, Mérisiel et Seoni se rendent à Pointesable, charmante petite ville côtière de Varisie où il doivent rencontrer le sage Ezran et se trouvent au prise avec un groupe de gobelins affamés.

Pour ceux qui s'étonneraient à ce stade de l'absence de Kyra, l'un des personnages iconiques pré-tirés de l’Éveil dans les lignes qui précédent, qu'ils soient rassurés : elle est bien présente, ainsi que Harsk et ce sont six des personnages iconiques Pathfinder que l'on retrouve dans "La Montée des Eaux Troubles".

Qui a joué ou fait jouer l’Éveil du Seigneur des Runes, ce qui est mon cas, retrouvera à la lecture de ce comics la trame de la première partie des Offrandes Calcinées, mais on peut tout de suite rassurer ceux qui ne l'ont pas joué : l'histoire racontée s'éloigne suffisamment loin de la campagne (au moins pour ce qui est de ce premier volume) pour ne gâcher ni la lecture, ni le plaisir de découvrir la campagne.

Que dire alors? C'est un comics et il faut parfois - souvent ? - arriver à supporter un dessin inégal qui hésite entre le bien, le moins bien et parfois le caricatural (spécialement dans les scènes de combat) pour en apprécier l'histoire, mais cela ne dérangera sans doute pas les amateurs du genre.

Pour conclure, à la fin de "La Montée des Eaux Troubles" on trouvera quelques pages consacrées à "Pathfinder l'univers du jeu de rôle", comprenant une courte description de Pointesable, quelques pistes d'aventures, les fiches de deux PNJ, le prévôt Belor Ciguë et le père Abstalar Zantus, ainsi qu'une petite rencontre destinée à un groupe de PJ de premier niveau.

Jim Zub est au scénario et Andrew Huerta au dessin, c'est édité en France chez Glénat et disponible (pour ceux qui n'ont pas le corps d'un gobelin sous la main) à partir du 17 dans votre crémerie préférée.

Mordicus

Tags:

Crowdfunding Conseil des voleurs

by Dalvyn 20. mai 2015 19:23

La métropole décadente de Couronne-d’Ouest était autrefois le siège de la puissance impériale du Chéliax. Aujourd’hui, elle n’est plus que ruines et destruction, hantée par d’étranges créatures des ombres et assiégée par des agents dévoués aux nouveaux dirigeants diaboliques de la nation.

Dans ce climat chaotique, un schisme de plus en plus important se crée au sein du Conseil des Voleurs, menaçant de détruire Couronne-d’Ouest à moins que des héros n’apparaissent au milieu des cendres de l’Empire et tracent un nouveau destin pour les âmes perdues de cette ville…

Voilà en quelques mots le pitch de cette campagne Pathfinder, la 5e dans l'ordre de publication en VO. Celle-ci se déroule presque entièrement à Couronne-d'Ouest, l'ancienne capitale du Chéliax, une des villes les plus importantes de Golarion avant la mort du dieu Aroden. Dans un climat oppressant, face à la répression des nouveaux dirigeants de la nation, au sein d'un nid de vipères où s'affrontent des agents aux intérêts divers, les PJ doivent tenter de tirer leur épingle du jeu, de survivre et, si possible, de faire en sorte que Couronne-d'Ouest elle-même survive !

En prévision du crowdfunding pour la traduction de cette campagne en français, Black Book Editions nous a sympathiquement fait parvenir deux visuels du futur produit que vous pourrez obtenir (vous pouvez cliquer sur les images ci-contre pour afficher des versions plus grandes).

Quelques-uns des éléments thématiques de Golarion abordés dans cette campagne :

  • Le Chéliax : un empire autrefois puissant ébranlé par la mort du dieu Aroden, où une famille de nobles vénérant les diables a pris le pouvoir et règne par la terreur. Plus d'information sur le Chéliax ici.
  • Couronne-d'Ouest : l'ancienne capitale du Chéliax, détruite par la guerre civile qui a suivi la mort d'Aroden et abandonnée en faveur d'Égorian, où habitent les nouveaux dirigeants. Plus d'information ici.
  • Les chevaliers infernaux : des combattants tout ce qu'il y a de plus "loyal", mais pas forcément "loyal _bon_". Plus d'informations sur leurs factions ici.
  • Les Éclaireurs : une organisation dédiée à la collecte de connaissances géographiques, historiques et autres sur le monde de Golarion. Plus d'informations ici.

Vous pourrez également trouver une description plus précise de chacun des 6 volumes de la campagne (attention : spoilers !) sur cette page du wiki Aventures.

Si cette campagne et ce crowdfunding vous intéressent, rendez-vous mardi 26 mai dès 10h du matin sur le site de Black Book Editions.

Tags:

Pathfinder se déchaîne ! (2e partie)

by Dalvyn 21. avril 2015 15:33

Alors que divers détails sont révélés à propos de Pathfinder Unchained (qui est désormais disponible aux abonnés Paizo), voici la traduction d'un troisième article issu du blog de Paizo et concernant les objets magiques évolutifs.

On a tous connu ça. On s'est tous retrouvé un jour ou l'autre à un moment où il a fallu se résoudre à admettre que notre objet magique préféré n'était plus à la hauteur, où il était impossible de trouver une excuse pour le conserver au lieu de se servir du tout nouvel objet magique supérieur sur lequel le groupe venait juste de mettre la main. Et que penser du forgeron qui devient un héros en combattant à l'aide de l'épée de son père ? Ou du halfling qui a déniché au début de sa carrière un étrange objet qui s'est révélé être plus important qu'il n'en avait l'air ?

C'est là qu'interviennent les objets magiques évolutifs de Pathfinder Unchained. Ces objets évoluent lorsque votre niveau augmente et peuvent donc faire partie à part entière de votre personnage (ces objets sont appelés des merveilles) ; ou alors, il s'agit de petits objets, d'outils utiles qui peuvent vous servir tout au long de votre carrière (ces objets sont des bibelots) ; ou bien encore de quelque chose à mi-chemin entre ces deux options.

Toute la partie technique est déjà pré-calculée, ce qui permet aux MJ d’utiliser différents systèmes de progression, y compris la progression automatique (auquel cas il est recommandé de distribuer moins de trésor pour conserver le même niveau de puissance dans le groupe) ou la progression via des rituels et de l’or (la méthode la plus aisée pour ceux qui utilisent des aventures publiées).

Les objets magiques évolutifs possèdent un niveau de départ et un niveau final. Ci-dessous se trouvent deux des merveilles les plus merveilleuses : des objets qui évoluent jusqu’au 20e niveau !

ROBE DE LA REINE DES FÉES

Prix 4800 po
Emplacement corps ; NLS 6 ; Poids 0,5 kg
Aura transmutation puissante ; Évolution merveille

Lorsqu’un utilisateur revêt cette cape à manches, elle disparaît peu à peu jusqu’à devenir quasi invisible. Elle octroie au porteur un bonus de compétence de +4 aux tests de Bluff, Diplomatie, Intimidation et Psychologie contre les créatures féeriques. Un mot de commande permet de la doter d’une lueur féerique de n’importe quelle couleur et un second mot, de faire cesser cette lueur.

Niveau 8. La robe rehausse et affine la beauté du porteur, de telle sorte que le bonus de compétence de +4 s’applique désormais à tous les tests de Charisme, à tous les tests de compétences basées sur le Charisme ainsi qu’aux tests de Psychologie contre d’autres types de créatures. Contre les fées, le bonus augmente à +6.
Niveau 10. Le porteur du manteau devient capable de manipulation et d’éloquence dans les interactions sociales. Chaque fois qu’il converse avec des créatures, il peut glisser dans la conversation une suggestion (Volonté DD 14 pour annuler) pour chaque tranche de 10 minutes de conversation en réussissant un test de Représentations (art oratoire) de DD 14. Si ce test échoue, toutes les créatures qui ont assisté à la scène sont immunisées contre ce pouvoir pendant 24 heures.
Niveau 12. Une fois par jour, le porteur peut libérer la lueur de la robe sous la forme d’une explosion de couleur brillante qui aveugle toutes les créatures dans un rayon de 2 cases (3 mètres, Réflexes DD 19 pour annuler) pendant 1d4 rounds et dissipe tout sort de ténèbres de niveau 6 ou moins dont la source se trouve dans la zone affectée.
Niveau 14. Le porteur développer une paire d’ailes diaphanes. Ces dernières sont faibles et délicates et ne peuvent porter que le porteur, et encore, avec grande difficulté. Il gagne un vitesse de vol de 6 cases (manœuvrabilité pauvre).
Niveau 16. Les ailes du porteur deviennent plus puissantes, plus agiles et plus belles. Des motifs iridescents y apparaissent. Sa vitesse de vol augmente à 12 cases (manœuvrabilité bonne) et il gagne un bonus de compétence de +5 aux tests de Vol.
Niveau 18.Le porteur acquiert un petit domaine dans le royaume des fées. Il peut s’y rendre à partir de n’importe quel emplacement, en créant un portail argenté. Le royaume fonctionne comme un manoir somptueux (sort de mage) si ce n’est que sa taille équivaut à 20 cubes de 3m de côté par niveau, que le domaine prend l’apparence d’une étendue naturelle sauvage au lieu d’un manoir, et que les serviteur sont de minuscules fées au lieu de serfs en tenue quasi transparente.
Niveau 20. Le type de créature du porteur devient fée. Il gagne une RD 10/fer froid. Si le porteur était déjà une fée et qu’il possédait déjà une RD/fer froid, celle-ci augmente de 10 et les armes magiques possédant un bonus de +3 ou plus ne permettent pas d’ignorer sa RD.

CONSTRUCTION

Prérequis Création d’objets merveilleux, splendeur de l’aigle, lueur féerique, manoir magnifique, explosion de lumière, suggestion, créateur doit être une fée ; Coût 132 000 po

TIARE DE CRISTAL

Prix 1000 po
Emplacement tête ; NLS 3 ; Poids
Aura conjuration moyenne ; Évolution merveille

Malgré son apparente fragilité, cette tiare de glace cristalline bleue aux contours complexes possède une solidité de 12 et 10 points de vie. Le porteur bénéficie des effets d'un sort d'endurance aux énergies contre le froid seulement.

Niveau 5. Une fois par jour, le porteur peut invoquer un petit élémentaire de glace comme s'il utilisait le sort de conjuration de monstres II.
Niveau 7. En une action simple, le porteur peut lancer une stalagtite de glace vers un ennemi situé à 6 cases ou moins en utilisant une attaque à distance. En cas de réussite, la stalagtite inflige 1d6 points de dégâts de type perforant et 1d6 points de dégâts de froid. Le porteur peut également se déplacer sur des surfaces gelées sans risque de glisser.
Niveau 10. Au cours de son action de mouvement, le porteur peut marcher sur l'air en créant des marches cristallines sous ses pieds et ajoutant de nouvelles marches dans la direction dans laquelle il avance. Les marches fondent derrière lui. Si quelqu'un d'autre tente d'utiliser les escaliers, ils se dissipent, de sorte que seule la portion située sous les pieds du porteur ne reste. Cette capacité fonctionne comme le sort de marche dans les airs. Le porteur peut utiliser ce pouvoir chaque jour pendant un total de 10 minutes par niveau.
Niveau 12. Une fois par jour, le porteur peut déclencher une tempête de glace. Lorsqu'il utiliser la tiare pour invoquer des élémentaires de la glace, il peut choisir entre 1d4 petits élémentiares et 1 élémentaire de taille moyenne (comme s'il utilisait invocation de monstres IV).
Niveau 14. Une fois par jour, le porteur peut se déplacer vers un endroit sûr et très familier, comme par un sort de téléportation. Lorsqu'il utilise la tiare pour invoquer des élémentiares de glace, il peu choisir entre 1d3 élémentaires de taille moyenne ou 1 élémentaire de taille G (comme par invocation de monstres V).
Niveau 16. Le porteur peut utiliser la tiare pour invoquer une colonne de glace, comme par un sort de forteresse si ce n'est que la tiare ne se transforme pas en tour. Il faut 1 minute pour que la tour s'élève (au lieu de 1 round) et ses murs ont une solidité de 12, comme la tiare. Les dégâts infligés à la tour ne sont pas conservés d'une utilisation à l'autre.
Niveau 18.Lorsque le porteur invoque une tour de glace, s'il y a suffisamment de place disponible, il peut choisir de faire apparaître un petit palais au lieu de la tour. Celui-ci forme un carré de 30 mètres à la base, avec des salles hautes de 6 mètres, et une tour centrale de 6 mètres de côté qui s'élève sur 30 mètres. De plus, le porteur peut, à volonté, utiliser 5 rounds pour se transformer en un tourbillon de flocons de neige capable de se déplacer à des vitesses incroyables. Ce pouvoir fonctionne comme vent divin mais le porteur devient vulnérable au feu. Il lui faut normalement 5 rounds pour regagner sa forme normale. Cependant, il peut choisir de la faire en une action simple mais, dans ce cas, il ne peut plus se trasnformer en flocons de neige avant 24 heures. Lorsque le porteur utilise la tiare pour invoquer des élémentaires de la glace, il peut choisir entre 1d4+1 élémentaires de taille M, 1d3 élémentaires de taille G ou 1 élémentaire de taille TG et cela fonctionne comme invocation de monstres VI.
Niveau 20. Le porteur gagne une résistance au froid de 30 points. Lorsqu'il utilise la tiare pour invoquer des élémentaires de la glace, il peut choisir entre 1d4+1 élémentaires de taille TG, 1d3 élémentaires nobles ou 1 seigneur-élémentaire et cela fonctionne comme invocation de monstres VIII. Il peut créer des marches de glace sans aucune limite quotidienne et, s'il le désire, ces marches peuvent persister pendant 1 minute avant de fondre, même si une autre créature les utilise. Si le porteur choisit de faire perdurer les marches derrière lui, il peut les faire disparaître en une action rapide, ce qui pourrait entraîner la chute des créatures qui les utilisent.

CONSTRUCTION

Prérequis Création d’objets merveilleux, marche dans les airs, téléportation via un cristal de glace, invocation de monstres VIII, vent divin ; Coût 132 000 po

Le chapitre sur la magie renferme bien d'autres surprises, y compris l'une des sections que je préfère dans tout le livre : une variante narrative de pour la création d'objets magiques, offrant entre autres quelques étrangetés que l'objet pourrait développer ("Il y a des tentacules qui poussent sur mon épée ? Enragé aberrant, je le savais : on n'aurait pas dû te faire confiance !" — "Hé, les tentacules sont pratiques au combat !").

C'est tout pour cette fois-ci… il devrait y avoir un 4e article au sujet de Pathfinder Unchained, mais cela sera pour la prochaine fois ! D'ici là, n'hésitez pas à partager vos impressions, vos attentes et vos craintes dans les commentaires ou sur ce fil de discussion.

D'ici là, bons jeux !

Tags: