Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

9 Pages«<6789>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline vaidaick  
#141 Envoyé le : mardi 23 avril 2019 19:31:23(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur

Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,455

CELESTIN
CA : 18 (C14, D15)
REF +7 VIG +6 VOL +8

67 / 70

AGATHE
CA : 20 (C16, D16)
REF +8 VIG +4 VOL 10

35 / 35
Célestin resta silencieux suite aux paroles d'Alia. Le fait que Nex puisse librement s'insinuer en lui, même si c'était pour l'aider, l'inquiétait. A quel point son ancêtre pouvait-il influencer ses paroles, son comportement, son corps ?

C'est perdu dans ses pensées qu'il failli laisser Alia regarder dans un bassin divinatoire. L'alerte discrète d'Agathe le sortit de ses brumes et lui permit de sonder rapidement magiquement les possibilités de celui-ci et d'alerter ses amis.

Incroyablement, l'île, pourtant pas si grande, semblait se diviser en de petites zones jouant sur les émotions et les pensées liées à la mort : zénitude, angoisse, contemplation, mysticisme...

Nulle autre vie que la végétation et eux-mêmes semblait fouler ces lieux. Mis à part... Un chat ? Ses amis et lui en furent tous interloqués, alors que celui-ci se réfugiait vers le mausolée.

Le mausolée... L'endroit où son illustre aïeul, créateur de ce monde-ci, aurait du reposer. L'endroit où un autre illustre aïeul reposait à sa place...

Une étrange créature semi-physique et pluriélémentaire apparut devant eux et leur parla. Alia se tourna vers lui, indécise, attendant visiblement qu'il prenne la parole. Comment l'en blâmer ? Il était certainement la clé pour entrer sans danger... Il s'éclaircit la gorge et parla à son tour, tout en se demandant ce qu'était cette créature et comment les quatre éléments pouvaient s'associer ainsi. « Je suis Célestin Karcauvitch, descendant du seigneur Nex et de l'archimage Andrathi. Je souhaiterais voir la sépulture de mon ancêtre, qu'on prétend enterré en ces lieux. »

Tout en énonçant son nom, un terrible doute le saisi, se remémorant les paroles de Vlausta quelques minutes avant qu'il ne s'immole par le feu. « Le Don, vous l'avez, sans doute possible, il semble même amplifié par le sang de votre mère, je peux le sentir bouillir d'ici. » Il avait assumé jusqu'alors que sa descendance vis-à-vis de Nex et Andrathi était du côté de la famille de son père, les Karcauvitch, dont les dons pour la magie semblaient être intenses depuis des générations. Mais alors, qu'en était-il de sa mère ? Voilà qu'il se posait encore une question supplémentaire sur le grand puzzle de son hérédité. Parviendrait-il seulement à en regrouper tous les morceaux ? Et jusqu'où le mèneraient ses recherches, et surtout, le Destin, qui semblait mettre en permanence son héritage sur sa route ?

Modifié par un utilisateur mardi 23 avril 2019 19:35:10(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Guigui  
#142 Envoyé le : mercredi 24 avril 2019 14:06:24(UTC)
Guigui
Rang : Staff

Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,320

Bhaal
rage berserk : 20/20
CA : 25 | C : 14 | D : 23
réf:+7 | vig:+11 | vol:+11

101 / 101


Les fonctions premières du lieu n'avaient pas échappé longtemps à Célestin : un puissant bassin de divination. Rongée par l'ignorance de ce qui se passait sur Golarion et notamment à Kelmarane, Alia voulut l'utiliser, mais le jeune sorcier les alerta immédiatement sur les conséquences possibles : se servir d'un tel outil pouvait s'avérer dangereux, et Bhaal rattrapa la jeune femme alors qu'elle se préparait à commettre une imprudence. « Ici, plus encore qu'ailleurs, il y a un prix à payer pour tout ce que nous demandons, » lui dit-il doucement. « Sois patiente... on sortira bien vite d'ici. » Il aurait voulu ajouter "je te le promets", mais il se sentait bien incapable de promettre quoi que ce soit à ce sujet qui ne soit pas un mensonge.

Explorant le reste de la petite île, ils traversèrent une forêt d'arbre morts offrant un spectacle sinistre, incitant le gladiateur à rester sur le qui-vive. Non, il n'y avait pas ici que repos et méditation, se dit-il. Rien ne semblait naturel en ces lieux. Les éléments végétaux et minéraux qui composaient le paysage semblaient avoir été finement agencés entre eux, jusque dans les moindres détails, par une volonté, une conscience. Rien le semblait être le fruit du hasard ou du temps. Était-ce Nex ? Sa conscience planait-elle au-dessus d'eux, invisible, attendant de se manifester comme elle venait de le faire à travers la voix de Célestin, son lointain descendant ? Fallait-il se réjouir de cette parenté, ou au contraire s'en inquiéter ?

Après la forêt morte, ils pénétrèrent dans une sorte de jardin de pierres décoré de petits arbres taillés, et eurent la vision incongrue d'un chat, un simple chat se léchant la patte tout en les observant avant de se réfugier dans les ombres du mausolée. « Un chat ! Un putain de chat. Qui s'occupe de lui dans ce désert ? Que mange-t-il ? Qui a taillé ces arbustes ? Quelque chose cloche. On n'est pas seuls, ici, » alerta-t-il ses compagnons d'une voix sinistre.

Ce n'est qu'une fois rendus devant les portes du mausolée qu'une nouvelle manifestation de la magie qui imprégnait les lieux les héla, confirmant au gladiateur qu'ils n'étaient pas forcément les bienvenus. Comme les autres, il se tourna vers Célestin pour répondre à l'entité, car si quelqu'un pouvait obtenir un sauf-conduit pour entrer, c'était bien le descendant de Nex. Et Célestin répondit, quoi que manifestement peu sûr de lui. Mais comment l'en blâmer ? Il percevait les affres du jeune sorcier, son désarroi face à l'immensité du mystère de ses origines et des forces qui gravitaient autour de lui... Comme lui-même. Était-ce là ce qui les réunissait ? Étaient-ils tous des descendant de puissantes entités dont les origines se perdaient dans la nuit des temps ?

CA : 25 +4 (bouclier) = 29
Effets actifs :
Simulacre de vie 20h, 5/13
Barrière protectrice : 8h, 10/40
Bouclier 8 min


Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline UrShulgi  
#143 Envoyé le : jeudi 25 avril 2019 16:17:45(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué

Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,518

La créature sembla troublée par Célestin, penchant la tête sur le côté comme le ferait un chien ou un chat devant la voix de son maître.

« La vérité est la chose la plus terrifiante au monde, mais aussi la plus enchanteresse. »
La silhouette s'évapora tandis que les portes d’airain s’ouvraient vers l’intérieur en glissant sur des charnières silencieuses, autorisant l’accès à l’intérieur du mausolée. On discernait un squelette partiellement fondu dans le mur d’airain à côté de la porte. Certainement celui d'Adrathi. Les restes de sa dépouille mortelle avaient été magiquement préservés par de puissantes et étranges forces magiques.

L’intérieur du mausolée était éblouissant, presque écrasant par sa subtile complexité. Les sols et plafonds étaient faits de tuiles polies de marbre doré, chacune de ces tuiles aux veines blanches étant sertie de lapis-lazuli. Les corniches et les joints des murs, des sols et des plafonds aux incrustations d’airain poli brillaient sous la lumière des lampes de cristal, qui éclairaient sans émettre de chaleur, suspendues dans l’air vide.

Entre ces bordures d’airain, chaque mur s’ornait d’une énorme mosaïque de tesselles enchantées qui se déplaçaient et évoluaient comme si elles étaient vivantes, rejouant les triomphes et tragédies de la vie de Nex en un éternel ballet.
Au centre de la vaste chambre silencieuse se trouvait un cercueil de calcaire blanc aux gravures modestes, son couvercle dépouillé portant une unique rune.
Au front du cercueil, une statue représentait, sur un large piédestal de marbre, un homme qui avait curieusement basculé sur le cercueil. La tête de la statue avait été sculptée dans l’or, son buste et ses bras étaient d’argent, son ventre de bronze, ses jambes de fer et ses pieds brisés d’argile. Au pied du cercueil, sur une petite plate-forme, reposait un trophée tout aussi étrange : un grand crâne reptilien de la taille d’un homme adulte, étincelant de reflets dorés jusqu’à sa crête sous la lumière des lampes.


Sur le couvercle du sarcophage, le chat qu'ils avaient croisé faisait nonchalamment sa toilette et leva les yeux sur les arrivants, des yeux grands ouverts et brillants.


Après un long silence, le crâne illumina ses orbites et s'entoura d’une aura fantomatique alors qu'il se mit à léviter, par delà un mélange de fumée et de flammèches. La tête draconique flotta en direction du sarcophage, où d'une voix caverneuse elle rompit le silence.
« J’ai attendu que Nex vienne trouver le repos en ces lieux pendant plus de siècles que je n’en peux compter, mais ceci n’est pas un problème pour moi et je continuerai à l’attendre. Les visiteurs qui se sont présentés ici avant vous n’ont pas tous montré le même respect. Il en est un cependant, le dernier en date, dont l’esprit baigne ce lieu et qui était connu sous le nom d’Andrathi à son époque.
Il vint dans cette tombe alors qu’il était poursuivi par le seigneur de guerre Jhavhul. De nombreux jours durant, il se cacha ici et nous pûmes partager de nombreuses conversations. À la fin, Jhavhul finit pourtant par le trouver. Je suis redevable à Andrathi de ne pas avoir entraîné le combat en ces lieux, je lui suis redevable pour avoir mené sa confrontation avec Jhavhul sur les marches à l’extérieur. C’est là qu’il est mort.
Et dans sa rage d’en être venu à cette extrémité, Jhavhul ne s’attarda pas et je pus ainsi survivre et continuer ma garde. Pour ce motif, Andrathi subsiste aussi en ces lieux, mais il n’est plus qu’une mémoire et une ombre, son âme ayant fui il y a longtemps déjà. Il reste cependant assez de lui pour me conseiller, et ce qu’il en reste est curieux, comme je le suis.
Qui êtes-vous et comment vous êtes-vous retrouvés dans Kakishon? »

Modifié par un utilisateur vendredi 26 avril 2019 17:05:35(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Lyana  
#144 Envoyé le : mardi 30 avril 2019 23:41:47(UTC)
Lyana
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,482

Alia
CA 23 (C18,D16)
CA déf. 26 (C21,D19)
mêlée 30 (C25, D23)
Ref+13* Vig+7* Vol+8*
Représentations
17/23
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 4/5
Sorts 2 : 1/5
Sorts 3 : 3/4

83 / 85

Alia entra dans le mausolée accompagnée de ses amis, le lieu imposait un respect naturel. Elle regardait l'endroit avec curiosité alors qu'elle ressentait Vardishal s'agiter. Le lieu était étrange, elle n'avait jamais vu de représentations et sculptures de la sorte. Le chat, en train de se lécher la patte nonchalament, ajouta à sa nervosité.

Lorsque le crane reptilien se mit à voler et à s'illuminer, elle porta la main sur la garde de Tempête, instinctivement. Et lorsqu'il se mit à parler, elle failli dégainer mais réussi à se retenir. Alors qu'il parlait, elle ressentit toute la tristesse de Vardishal au récit du dernier combat d'Andrathi contre son propre meurtrier, Jhavhul.

Jhavhul qui était peut-être maintenant non loin de Kelmarane.

Alia s'adressa respectueusement au crane :
« Puis-je me recueillir un instant devant Andrathi ? C'est... c'était un ancien ami, un compagnon de route et de combat, j'aimerai lui dire au revoir. »

La voix de la jeune fille était anormalement grave, profonde, comme émanent des tréfonds de son âme.



Modifié par un utilisateur jeudi 2 mai 2019 18:35:04(UTC)  | Raison: Non indiquée

Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline Lematou  
#145 Envoyé le : vendredi 3 mai 2019 16:20:20(UTC)
Lematou
Rang : Habitué

Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

Nedjemibrê

CLASSE D'ARMURE 21
Contact 16 / Surpris 15
Immun Critiques (20%)
réf+15 vig+15 vol+10
SECONDE CHANCE 0/1
VOLONTÉ ALTIÈRE 1/1
INTERNAL BUFFER 0/1
BURN 4/9
Tempestaire

126 / 126
21 / 21

Chihili

CLASSE D'ARMURE 19
Contact 13/14 / Surpris 17
Camouflage Total (50%)
réf+8 vig+7 vol+3
BIT OF LUCK 0/1
SHARE WILL 1/1
Chuchoteur

57 / 63

Nedjemibrê respecta obligeamment le silence demandé par la danseuse ; même Chihili se tint coi, le temps qu'Alia jugea bon.

Pendant que la danseuse se recueillait, les yeux d'onyx du tempestaire papillonnaient sur les volutes dorés du marbre dont était fait le tombeau. Tout ostentatoire qu'il était, l'édifice était assurément un chef d’œuvre - et ne manquait finalement pas d'élégance. L'homme à la peau d'ébène, bien qu'il ait visité moult riches demeures (à en être blasé), était bien obligé d'admettre que, là, toute mortuaire qu'elle était, cette demeure l'épatait. Et l'étrangeté de ses habitants n'y était sans doute pas pour rien...

Ses pensées vagabondes revinrent tout d'abord au gardien des lieux. Comment les éléments primordiaux, tous opposés entre eux, pouvaient-ils coexister en harmonie, au sein d'une même entité ?! Était-ce Nex qui avait créé cet être ? Plus qu'une légende - le magicien capable de soulever des montagnes - l'existence de cet être impressionnait Nedjemibrê. Pour le tempestaire, le gardien dérogeait à ce point aux règles qui régissaient son monde qu'il fallait bien avoir la puissance d'un Dieu pour parvenir à un tel prodige.

Le crâne parlant... Enfin plutôt, l'objet investi d'une parcelle de l'âme - c'est du moins ainsi que le tempestaire interprétait les propos de la chose - le subjuguait moins pour lui même que par son identité. À peine le crâne leur avait-il révélé son nom que Nedjemibrê, après l'avoir salué de la tête, se gardant bien de lui répondre, s'était retourné vers Célestin. Il s'agissait de son ancêtre. Le tempestaire n'aurait jamais osé parler avant lui. Mais le jeune sorcier semblait pour l'instant trop ému. Aussi, lorsque Alia avait brisé la glace, le tempestaire lui en avait été gré, appréciant la délicatesse de cette sortie, qui donnait à Célestin le temps de reprendre ses esprits.

Après avoir erré un moment dans les délicatesses du plafond, les yeux d'onyx furent attirés par des mouvements en marge de son champ de vision ; le chat. Le chat qui les regardait... Tout comme Bhaal, le tempestaire avait trouvé la présence d'un chat sur cette île, tellement inhospitalière, plutôt bizarre. Et son attitude, très à l'aise, rendant le tempestaire méfiant. Un chat ordinaire n'aurait pas survécu sur cette île désolée ; et ce, quelque soit le nombre de vies qu'il avait. Était-ce une créature liée à la parcelle d'âme d'Adrathi ? Ou à quelqu'un d'autre ? Ou simplement, autre chose ?

Pensif, Nedjemibrê se tourna à nouveau vers Célestin pour lui adresser un regard bienveillant ; comme une invitation à se lancer.


Nedjemibrê
★ [Simulacre de Vie] : 16/16 - (20h)

Tous
★ [Aérokinésie] : Agathe, Alia, Célestin, Chihili, Bhaal et Nedjemibrê count as being downwind for the purpose of determining the distance at which they can be detected by scent (4m50)



Offline Guigui  
#146 Envoyé le : samedi 4 mai 2019 00:12:24(UTC)
Guigui
Rang : Staff

Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,320

Bhaal
rage berserk : 20/20
CA : 25 | C : 14 | D : 23
réf:+7 | vig:+11 | vol:+11

101 / 101


Bhaal contempla, presque bouche bée tant son étonnement était grand, l'extraordinaire architecture intérieure de ce qui était censé être - ou devenir - la dernière demeure de l'archimage Nex. Et force était de constater que l'endroit était à la mesure d'un archimage, mêlant débauche de matériaux précieux et effets magiques spectaculaires ou étranges. Il n'avait évidemment jamais rien vu de tel, l'endroit faisait passer les dépendances du palais des Maîtres du Pacte où ils avaient logé pour de vulgaires masures. C'était même trop, et cela heurtait son œil amateur de choses simples, autant que son bon sens. A la réflexion, il ne se sentait pas très bien dans cet endroit. « Quelqu'un m'a dit un jour : "l'homme bâtit sa maison à l'image de son ambition". Ça promet... » Murmura-t-il à sa femme, près de lui.

Par pur réflexe, il se mit presque en garde lorsque l'énorme crâne s'anima, mais il relâcha bien vite sa bardiche lorsque l'étrange relique se mit à parler et à raconter les derniers jours d'Andrathi. Apparemment, l'esprit qui habitait le crâne aimait bien les hôtes polis et civilisés... et non violents, semblait-il. Le gladiateur se dit qu'il était plus sage de ne pas tester la patience de cet inquiétant gardien.

Il s'attendait à ce que Célestin se fasse connaître, mais ce fut d'abord Alia qui prit la parole... Et d'une façon telle qu'il lui apparut bien vite que ce n'était pas vraiment Alia, en réalité... Mais bien Vardishal. « Euh... Alia, ça va ? » Demanda-t-il à sa compagne en lui prenant doucement la main, plein de sollicitude. La requête du saint était fort raisonnable mais son apparition soudaine inquiétait le demi-démon. Alia était parfois bizarre, ces derniers temps, et il n'avait pas envie de voir le templier affermir son emprise sur elle, comme il n'avait pas non plus envie de partager sa femme avec lui.

Effets actifs :
Simulacre de vie 20h, 5/13
Barrière protectrice : 8h, 10/40

Modifié par un utilisateur samedi 4 mai 2019 00:45:55(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline vaidaick  
#147 Envoyé le : samedi 4 mai 2019 00:59:18(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur

Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,455

CELESTIN
CA : 18 (C14, D15)
REF +7 VIG +6 VOL +8

67 / 70

AGATHE
CA : 20 (C16, D16)
REF +8 VIG +4 VOL 10

35 / 35
Lorsque les portes du mausolées s'ouvrirent, Célestin sentit sa gorge se serrer en voyant la silhouette à demi fondue dans le mur. Qui pouvait bien être la pauvre victime d'une pareille fin ? La tête de dragon posée sur la plateforme devant le cercueil lui apporta la réponse. Une réponse qu'il aurait préféré ne pas obtenir. Ainsi, son ancêtre, qui avait combattu auprès des templiers, auquel Nefeshti était tant attaché, était mort ainsi, sa dépouille immortalisée dans l'instant tragique de sa mort ? Même la splendeur des lieux se montrait insuffisante à lui masquer l'horreur de la situation, même la voix chaude et anormalement profonde d'Alia ne pouvait ramener sa conscience à la surface de son introspection, et c'est sans vraiment le vouloir qu'il participa au recueil silencieux de son amie.

La gorge serré, il finit par ouvrir la bouche pour laisser passer un mince filet de voix étranglée. « Ainsi, voici la fin funeste qu'a subi mon aïeul. » dit-il tristement à voix basse. « J'aurais aimé... J'aurais espéré que sa dépouille ait eu droit à un meilleur traitement... Et que son âme ait pu se sentir entièrement libre de rejoindre Nefeshti, si cela était possible. »

Le jeune sorcier tenta de s'éclaircir la gorge, avec un effet assez mitigé. Toutefois, il parvint à reprendre à voix un peu plus haute. « Pardonnez-moi, gardien, dans ma tristesse, je ne me suis pas présenté. Je suis Célestin Karcauvitch. J'ai appris récemment mon lointain lien de parenté avec l'illustre archimage Nex, et encore plus récemment avec Andrathi. Nous sommes arrivés en ces lieux à cause du parchemin de Kakishon, et nous cherchons à retourner sur notre monde. D'autant plus que nous avons croisé à notre arrivée des esprits du feu. Je crains que nous ayons involontairement libéré un terrible fléau à proximité de notre ville... Si seulement nous pouvions être près des nôtres pour les protéger, et qu'ils ne subissent pas pareil sort ! » La vision de son amour et de sa sœur de cœur fondues et figées dans une situation semblable à celle du mage traversa brièvement son esprit, et il ne put retenir un frisson de dégoût et d'horreur.

Il ferma un instant les yeux, et se tourna vers Alia tout en continuant à parler. « Si Andrathi est encore ici, même seulement un peu, il doit savoir une chose. La bataille que les templiers avaient livrée il y a de cela des siècles a repris. Nous faisons de notre mieux pour reprendre le flambeau. Certains templiers sont encore vivants, mais ils ne coopèrent malheureusement plus entre eux. Kardswann est le seul encore vivant à nous avoir aidé. Vardishal a été tué par une salamandre de feu. Notre contact avec Zayfid ne fut pas des meilleurs... Et nous n'avons pas de nouvelles des autres. J'espère que nous serons à la hauteur pour prendre leur relève... et que je serai digne de mon ancêtre. » conclut-il en portant un regard triste vers le corps fondu.

Modifié par un utilisateur mercredi 8 mai 2019 12:41:18(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline UrShulgi  
#148 Envoyé le : samedi 4 mai 2019 17:53:53(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué

Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,518


Le crâne animé se tourna vers Alia et répondit dans un squelettique hochement de tête.

« Bien sûr, vous l'avez connu? Vous ne faites pas votre âge! Je me nomme Vénéma Shodair. Je suis morte sur Kakishon lors de la terrible bataille entre le Dévoreur de Magie, Geb et Nex. J'étais un dragon, un dragon d'airain, et à ma mort, Nex a fait tout ce qu'il a pu pour que mon esprit ne rejoigne pas le néant et me maintenant en vie. Mais il n'est jamais revenu. »

Les révélations de Célestin semblaient intéresser le chat face à eux, mais c'est d'avertir du départ des effrits qui eut un effet aussi bref que soudain, prenant de court tout le monde. Le crâne se mit à s'embraser un bref instant, comme sous la colère, avant de se calmer presque aussi vite et de reprendre son apparence osseuse. Célestin reprit ses explications, ce qui semblait stabiliser ses émotions.

«  ce seigneur effrit est dangereux. Il est venu ici me rendre visite un jour, mais n'a pas osé me maltraiter. Vous devriez chercher un azer qui résidait sur l'île de Salenax au sud-est, Artel Norrin. Avant de venir à moi, Andrathi avait trouvé refuge auprès de lui et avait appris durant cette période qu’Artel nourrissait un certain ressentiment, qu’il était contrarié par l’incursion de Jhavhul et de ses armées dans Kakishon. Je sais qu'il avait commencé à forcer en secret une arme contre les effrits, je ne sais si il l'a remise à quelqu'un, ou même si simplement il l'a fini. Ni même, au fond, s'il est toujours en vie.

Je comprends votre envie de partir, mais je ne suis pas certaine qu'il y en ait un. À ma connaissance, seuls peut-être les protéens pourraient avoir un moyen de s'enfuir, mais mieux vaut se méfier d'eux. Vous n’êtes pas natifs de Kakishon, en tant que tels, vous êtes des impuretés au sein du chaos qu’ils désirent retrouver. S’ils ont le champ libre, je me doute qu’ils tenteront de défaire Kakishon pour restituer leur création au chaos originel, à partir duquel elle a été formée. Mais tant que des créatures non natives de Kakishon seront là, ils ne pourront pas complètement détisser ce qu’ils ont construit.
Ils doivent actuellement tenter d’éliminer les shaitans et vous réserveraient certainement le même traitement si vous n’étiez pas si désireux de partir. Obhérak et les siens veulent régner ici, ils n’ont aucune envie de partir, et c’est pourquoi les protéens souhaitent leur mort. Ou, au minimum, veulent réduire leur force et leur nombre de manière à pouvoir en finir avec tout cela sans risque inutile.
 »


Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Lyana  
#149 Envoyé le : lundi 6 mai 2019 22:55:40(UTC)
Lyana
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,482

Alia
CA 23 (C18,D16)
CA déf. 26 (C21,D19)
mêlée 30 (C25, D23)
Ref+13* Vig+7* Vol+8*
Représentations
17/23
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 4/5
Sorts 2 : 1/5
Sorts 3 : 3/4

83 / 85

Entendant à peine l'assentiment du crâne, Alia s'approcha du corps d'Andrathi à jamais intégré au mur du Mausolée. Elle se dégagea lorsque Bhaal, inquiet, lui prit la main. Elle avait fait ça avec indifférence, concentrée seulement à avancer. Face au mage, elle cligna plusieurs fois des yeux puis les écarquilla, prise d'un vertige qui faisait tanguer son corps.

Des visions fugaces et espacées, des visions remplis des autres sens, ouïe, odorat ...
L'arrivée d'Andrathi sur Kakishon, des légions d'Effrit et de shaitans à ses trousses. Sa dissimulation par magie, s'envolant se cacher, des jours durant. Puis des semaines. Des mois. Une vie de fugitif. Sa rencontre avec un humanoïde de feu sous un volcan. Les moments difficiles qu'il ne supportait que par son chat familier, Spooky.
Jusqu'à ce qu'il arrive sur cette île, où il se reposa un moment, mais finit par être retrouvé. Il sortit du mausolée, et affronte seul Jahvhul et son armée, fortement réduite par rapport à son arrivée. Devant la haine du seigneur de feu pour celui qui l'avait coincé ici, il bénéficia d'une mort violente mais rapide, calciné par des flammes intenses et continuelles. Une sorte de soulagement pour celui qui s'est retrouvé coincé ici des années durant.


Elle revint à elle lorsque la voix de Célestin retentit. Ses joues étaient trempées de larmes qui avaient coulées sans qu'elle ne s'en rende compte. Elle répondit à sa question d'une voix basse mais qui lui appartenait totalement.
« Ce sont les souvenirs d'Andrathi qui sont ici. Son combat contre Jahvhul et ses légions a été terrible, d'une violence et d'une cruauté sans pareil mais sa mort lui a été un réconfort... L'éternité est longue lorsqu'on est seul... il n'avait que Spooky comme compagnon pendant toutes ces longues années, c'est lui qui l'a aidé à supporter sa solitude. N'est-ce pas, Spooky ? » Elle regardait le chat, souriante, tendant une main prometteuse de caresses vers lui.

« Nous devrions aller voir l'homme qui vit sous le volcan, il a été d'une grande aide pour Andrathi, il pourrait nous aider. »

Elle parla tout en se baissant, appelant le chat à voix basse.




Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline vaidaick  
#150 Envoyé le : mercredi 8 mai 2019 13:12:58(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur

Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,455

CELESTIN
CA : 18 (C14, D15)
REF +7 VIG +6 VOL +8

67 / 70

AGATHE
CA : 20 (C16, D16)
REF +8 VIG +4 VOL 10

35 / 35
Célestin tiqua à la citation des protéens et de l'azer. « Nous les avons rencontré. A leur demande. Ils prétendent que la seule façon de sortir de ce monde est qu'il n'y ait plus que des natifs ici. Ils nous ont demandé de convaincre les non natifs de partir. Et de tuer les réticents. » dit-il sombrement.

« Je préférerais trouver une autre solution. Les protéens nous ont vaguement parlé de cet azer, même s'ils ne semblaient pas connaître son nom. Peut-être pourra-t-il nous aider. »

Il se tourna vers Alia, le regard interrogateur. « Tu... as vu tout ça en t'approchant d'Andrathi ? » Il tendit sa main vers le corps fondu mais arrêta son mouvement et se retourna vers le chat. « Spooky hein ? Étonnant qu'un familier ait pu survivre ainsi à son maître tout ce temps ? Mais n'es-tu vraiment qu'un familier ? »

Entre ce que je pense, ce que veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Guigui  
#151 Envoyé le : mercredi 8 mai 2019 14:46:09(UTC)
Guigui
Rang : Staff

Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,320

Bhaal
rage berserk : 20/20
CA : 25 | C : 14 | D : 23
réf:+7 | vig:+11 | vol:+11

101 / 101


Bhaal eut un pincement au cœur lorsque Alia lâcha sa main, presque négligemment, mais il se raisonna en se rappelant qu'en cet instant, ce n'était pas vraiment Alia. Le corps de sa femme servait réellement de réceptacle à ce qui restait de l'esprit du saint. Cette situation ne lui plaisait pas du tout, mais il savait ce qu'il en était depuis le début, et il l'avait accepté. Il espérait simplement que cette transe allait s'avérer aussi éphémère que possible.

Ne pouvant rien faire, sinon, rester près d'elle, il l'assista dans sa contemplation du cadavre fondu dans les portes d'airain - macabre spectacle, mais quand on a rampé dans une fosse remplie de cadavres pourrissants et habitée par un scolopendre de la taille d'un éléphant, on en a vu d'autres. Ce qui était beaucoup plus perturbant, c'était de voir celle qu'il aimait animée par un esprit à l'évidence complètement différent de ce qu'elle était. C'était imperceptible, mais elle bougeait différemment, elle respirait différemment, elle regardait différemment. Et elle pleurait. Pourquoi pleurait-elle ? Non, pourquoi pleurait-il ?

Malheureux comme les pierres de se sentir aussi impuissant et inutile, le gladiateur fut soulagé de voir Alia sortir de sa transe et apporter des réponses à leurs questions, du moins à certaines questions que Célestin se posait. Finalement, il s'avéra que ce chat - Spooky - n'était effectivement pas un chat ordinaire, comme ils l'avaient tous pressenti. Alia semblait, en cet instant, encline à se faire un nouvel ami.

Effets actifs :
Simulacre de vie 20h, 5/13
Barrière protectrice : 8h, 10/40

Modifié par un utilisateur vendredi 10 mai 2019 16:53:36(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Lematou  
#152 Envoyé le : mercredi 8 mai 2019 19:30:22(UTC)
Lematou
Rang : Habitué

Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

Nedjemibrê

CLASSE D'ARMURE 21
Contact 16 / Surpris 15
Immun Critiques (20%)
réf+15 vig+15 vol+10
SECONDE CHANCE 0/1
VOLONTÉ ALTIÈRE 1/1
INTERNAL BUFFER 0/1
BURN 4/9
Tempestaire

126 / 126
21 / 21

Chihili

CLASSE D'ARMURE 19
Contact 13/14 / Surpris 17
Camouflage Total (50%)
réf+8 vig+7 vol+3
BIT OF LUCK 0/1
SHARE WILL 1/1
Chuchoteur

57 / 63

Après avoir observé d'un œil compatissant, sans rien dire, Alia et Célestin, Les sentiments de Nedjemibrê à l'égard des protéens se révélaient confirmés par ce qui restait de celle qui s'était présentée comme Vénéma Shodair.

C'est à dire que leurs desseins n'étaient pas vraiment bienveillants. Nedjemibrê comprenait que si les non-natifs seraient expulsés du Kashikon - et retrouveraient sans doute leur dimension d'origine - les natifs, eux, seraient irrémédiablement détruit. La disparition d'un être tel Souk Machine n’émouvait pas spécialement le tempestaire. Mais Vénéma Shodair, qui, s'il ne la connaissait pas, lui semblait digne de confiance ? Et le mausolée où reposait Andrathi, l'ancêtre de Célestin ? La possibilité qu'un édifice funéraire d'une telle beauté fut réduit à l'état de bouillie maelstromique, était pour le tempestaire blasphématoire et sacrilège...

« Vénérable dame Vénéma Shodair, reine de tous les déserts...  » l'interpela Nedjemibrê, se disant qu'une dragonne, même réduite à l'état de crâne parlant, aimerait ce genre de ramage - et puis, les contes badawis sur ces dragons formidables qui hantaient les tréfonds du désert, et faisaient le bien, forçait son respect ; pour ce qu'elle avait dû être « ... arpenteuse des sables, quel sera votre sort si les protéens "ouvrent" le Kashikon ? Et ce mausolée, où repose Adrathi, que deviendra-t-il ? Et... Spooky ? Comme vous l'a dit Célestin, nous n'avons pas trouvé pour le moment d'autre solution pour retourner sur Golarion que de jouer leur jeu... Mais peut-être, vous, dans votre infinie sagesse, connaissez-vous un autre moyen ? Un moyen où la destruction ne serait pas la solution... » demanda Nedjemibrê, de l'espoir dans la voix.

Mais ce n'était pas là les seules questions qui taraudaient le tempestaire.
« Sauriez-vous, infatiguable chevaucheuse du Sirocco, quelle est la nature de l'être qui hante Rishindra, l'île de la nuit ? Il semble omniscient sur son île... Qu'est-t-il ? Devons nous le craindre ? Et que lui arrivera-t-il, si le Kashikon s'ouvre ? ». Au souvenir de leur "rencontre" avec cet être, Nedjemibrê avait plissé les yeux ; ses lèvres s'étaient pincées. Et si détruire le Royaume de l'Archipel permettait à cet être qui lui semblait particulièrement maléfique, de s'évader lui aussi ?

« Et puis, ô reine de la patience, si vos paroles pleines de sagesse nous ont grandement éclairées sur notre situation, je voudrais en savoir plus sur le Royaume de l'Archipel... Les îles sont fort nombreuses et nous n'en avons exploré que peu. Seulement trois, à vrai dire : la vôtre, celle où vivent les gnolls et celle où vivait le bélier d'or... Voudriez-vous nous dire ce que vous savez sur les autres ? En connaissez-vous les habitants ? » s'enquit, d'une voix humble, l'homme à la peau d'ébène, qui avait fort envie d'avoir une meilleure vue d'ensemble du Kashikon afin de mieux juger de ce qui serait affecté si, avec les autres, ils permettaient au projet des protéens de se réaliser.


Nedjemibrê
★ [Simulacre de Vie] : 16/16 - (20h)

Tous
★ [Aérokinésie] : Agathe, Alia, Célestin, Chihili, Bhaal et Nedjemibrê count as being downwind for the purpose of determining the distance at which they can be detected by scent (4m50)

Modifié par un utilisateur mercredi 8 mai 2019 19:39:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline UrShulgi  
#153 Envoyé le : jeudi 9 mai 2019 13:39:42(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué

Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,518


Spooky inclina la tête en entendant son nom, et se dirigea vers Alia, commençant à la renifler et à se frotter à ses jambes en ronronnant.



« Spooky n'a pas été le chat de n'importe quel magicien. Il s'est attaché ici à son maître, même dans la mort, mais il ... il semble prêt à vous suivre. Je ne sais pas si il vivra encore longtemps si vous parvenez à sortir de ce plan mais il est le chat le plus intelligent que j'ai connu et comprend parfaitement ce que l'on raconte, il sait donc ce qu'il fait. » dit-elle avec ce qui aurait pu sembler être une pointe d'inquiétude mal dissimulée.

Le Tempestaire laissait fuser les questions, qui trouvèrent une réponse systématique, et posée.
« ce lieu disparaîtra probablement, plus ou moins rapidement, et moi avec. Si Nex est mort, je pourrais le rejoindre. S'il ne l'est pas, il trouvera un moyen de me faire revenir.
Pour votre cas ... il y a peut-être un moyen. Quand Nex a crée ce royaume, il a utilisé des protéens ainsi qu'une création de sa part, quatre graines élémentaires, venues de leurs plans respectifs. Andrathi pensait qu'il en restait encore une existante, quelque part sur Khandelwal, l'île au Bol Doré, mais il n'eut pas le temps de la trouver. Peut-être les shaitans qui s'y trouvent la possèdent, ou peut-être pas. Peut-être la shaitan rebelle qui se trouve au Palais la possède. Mes pouvoirs sont puissants ici, mais je ne peux quitter ce mausolée et vous le confirmer. Ces graines ont permet de créer le monde lorsqu'elles ont été fusionnées dans le parchemin de Kakishon, peut-être pourraient-elles permettre d'en sortir.

Bindusara était un vampire déjà ancien quant il est arrivé sur Kakishon. Il travaillait pour Geb mais a changé de camp et trahit ce dernier lors de l'assaut sur le plan, offrant de précieuses informations en échange d'une partie du plan et de la sécurité. Il a récupéré les îles de Rishindra et est certainement devenue autre chose avec le temps. Il semble avoir un lien puissant avec les ténèbres, dont il a recouvert l'île. Il est assez caractériel, mais paisible tant qu'on lui fiche la paix. À moins qu'il ne possède quelque chose que vous désirez, vous devriez être tranquille. Je ne sais ce qu'il adviendra de lui si le plan disparaît mais il a certainement déjà réfléchi à un moyen d'échapper à la mort ... une fois de plus.

Je sais beaucoup de choses sur les îles, je les ai toutes parcouru, il vous faudrait des années pour en extraire tous les secrets. Je veux vous expliquer cela longuement si vous le souhaitez, mais quant à votre quête vers un départ le plus précipité possible, voici les lieux qui me semblent les plus utiles :
-Pour rencontrer les shaitans et voir si l'un d'eux possède la graine, et si vous pourriez en faire quelque chose et en bénéficier, je me renseignerai au Palais chez les rebelles, ou au Bol Doré, chez cette communauté de shaitans qui a fui Jhavhul.
-Le sud de Khosravi vous amènerez à la forge de l'azer Artel Norrin, qui ne sait probablement pas comment partir d'ici mais qui pourrait vous en dire beaucoup sur Jhavhul, plus que quiconque encore présent sur ce plan.
Les autres îles et morceaux d'îles regorgent de merveilles et de dangers mais je doute que vous soyez venus pour vous promener ou chercher la mort à moindre frais. »


L'escouade disserta un instant sur place avant de se décider à reprendre la route, et à accepter Spooky dans leurs rangs.

«  Merci. » répondit le chat, d'un air amusé.

Venema reprit la parole alors qu'ils s'éloignaient du mausolée
« N'hésitez pas à revenir ici vous reposer si vous le désirez, les gardiens ne vous importuneront plus à l'avenir. Faites attention à la chaleur infernale du volcan, peu d'humains supportent pareille chaleur sans succomber.
Si nous ne nous revoyons pas, puissiez-vous réussir votre quête, et prendre soin de Spooky. »


La galère nexienne arriva quelques minutes après son appel, prête à les déposer vers l'île au volcan, jumelée à la flèche au nord de celle-ci, qui était la seule à avoir un ponton permettant l'amarrage de leur transport magique.
Une fois sur le bateau, et assez éloigné de l'île, Spooky regarda le quatuor, s'attardant sur Alia, puis sur Nedjemibrê.

«  Si ... si j'ai bien compris, tu es, ou tu étais, Vardishal? » demanda-t-il vers l'aasimar. Sa réponse acquise, il se tourna, se léchant les coussinets alors qu'il visait le Tempestaire de drôles de question.
«  J'ai mis un moment à te reconnaître avec cet accoutrement mais je n'aurais jamais pensé te revoir, encore plus partir à la recherche d'un moyen d'arriver ici avec le courroux qu'aurait pu te faire subir Andrathi encore en vie, Davashuum. »

Modifié par un utilisateur samedi 11 mai 2019 15:08:18(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
thanks 3 utilisateur ont remercié UrShulgi pour l'utilité de ce message.
Offline Lematou  
#154 Envoyé le : lundi 13 mai 2019 11:13:48(UTC)
Lematou
Rang : Habitué

Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

La rencontre avec Dame Shodair s'était révélée éclairante. La dragonne leur en avait beaucoup appris sur le Royaume de l'Archipel, qui paraissait maintenant moins obscur à Nedjemibrê. Il aurait bien voulu qu'elle leur détaillât les îles par le menu. Mais à défaut, les défenseurs de Kelmarane savaient désormais où chercher et qui rencontrer : les paroles de Véhéma leur avaient ouvert un chemin au tracé clair.

Ce qui réjouissait le plus le tempestaire - le soulageait, en fait - c'était la possibilité évoquée par Dame Shodair de quitter le Kashikon sans avoir à le détruire ; ni non plus avoir à verser inutilement le sang. Trouver cette fameuse graine élémentaire ne serait sans doute pas aisé : après tout, Adrathi lui même n'y avait pas réussi. Mais il était seul et pourchassé... Alors Nedjemibrê se fit la réflexion que pour eux six, la tâche serait plus aisée ; l'espoir était de mise.

Suite à leur conciliabule et la décision prise d'aller rendre visite à l'azer qui avait accueillit Adrathi, Nedejmibrê avait respectueusement pris congé de Dame Shodair, la gratifiant d'une révérence et lui assurant qu'ils ne manqueraient pas de venir la visiter à nouveau pour lui faire part de leur avancée.

Et puis les défenseurs de Kelmarane reprirent le large.



Nedjemibrê

CLASSE D'ARMURE 21
Contact 16 / Surpris 15
Immun Critiques (20%)
réf+15 vig+15 vol+10
SECONDE CHANCE 0/1
VOLONTÉ ALTIÈRE 1/1
INTERNAL BUFFER 0/1
BURN 4/9
Tempestaire

126 / 126
21 / 21

Chihili

CLASSE D'ARMURE 19
Contact 13/14 / Surpris 17
Camouflage Total (50%)
réf+8 vig+7 vol+3
BIT OF LUCK 0/1
SHARE WILL 1/1
Chuchoteur

57 / 63

À la remarque de Spooky, Nedjemibrê se tétanisa.

Le tempestaire, plissant les yeux, fixa le chat un instant. Les muscles de ses mâchoires, serrées, roulèrent un fois, deux fois... avant que Nedjemibrê ne rétorquât, d'une voix qui, sous le coup de l'émotion, sembla comme venue d'ailleurs, un peu éteinte, désincarnée : « Pourtant... Pourtant, ni Zayfid, ni Vardishal ne m'ont reconnu... »

Propre à semer le trouble, ces paroles n'étaient pourtant qu'une pensée formulée à voix haute. Nedjemibrê réfléchissait intensément... Il se dit d'abord que, s'il était le Chabti de Davashuum - qui, sentant la mort approcher, aurait voulu tromper les Dieux, et donc que lui, Nedjemibrê, avait était créé à son image - pourquoi Zayfid ne l'avait-t-il pas reconnu ? Et Vardishal, ne l'aurait-t-il pas vu, et reconnu, lui aussi, à travers les yeux d'Alia ? Ou bien Zayfid, qui lui avait semblé si sournois, n'en avait-il cure ? Et Vardishal, voyait-t-il vraiment tout ce que voyait Alia ?...

Le tempestaire, le corps toujours immobile, figé, tourna ses yeux vers la dervish de l'aube, lui adressant un regard interrogatif. Et quelque peu désemparé...
Avant de fixer à nouveau le chat. Comme si scruter de moindre détail de l'animal pouvait dévoiler à l'homme aux yeux d'onyx le secret de ses origines...

Nedjemibrê préférait ignorer la possibilité qu'il fût vraiment Davashuum. Cela aurait voulut dire qu'il aurait perdu la mémoire et se serait reconstruit une identité à base de rêves et de fariboles... Pour le coup, une identité factice... Artificielle... Et qui pourraient resurgir...

Le tempestaire aspira, enfin, de l'air - car, dans son trouble, sa poitrine avaient cessé de se soulever - bouffée d'air marin qui lui permit de reprendre ses esprits, la parole, et de donner un début d'explication au chat d'Adrathi : « Je ne suis pas lui... »

Et de chercher à étayer la version sur laquelle il raccrochait son existence : « Mais... Si tu es sûr que je lui ressemble... C'est que j'ai dû être créé par lui... Je suis un chabti, Spooky. »
N'imaginant pas un instant que le chat ne saurait pas ce qu'était un chabti, le tempestaire, brûlant de curiosité, le regard fébrile, voulut tout de suite en savoir plus sur celui qui était probablement son créateur : « Ce Davashuum... Que... Que peux-tu me dire sur lui, Spooky ? Qu'a-t-il fait à Adrathi ? »



Nedjemibrê
★ [Simulacre de Vie] : 16/16 - (20h)

Tous
★ [Aérokinésie] : Agathe, Alia, Célestin, Chihili, Bhaal et Nedjemibrê count as being downwind for the purpose of determining the distance at which they can be detected by scent (4m50)

Modifié par un utilisateur lundi 13 mai 2019 11:21:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Lematou pour l'utilité de ce message.
Offline UrShulgi  
#155 Envoyé le : lundi 13 mai 2019 13:51:07(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué

Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,518



Spooky inclina la tête vers Alia puis Nedjemibrê, comme pour comprendre.

« Je crois comprendre que Vardishal n'est pas vraiment Vardishal. Je ... je suis un chat avec une particularité : je lis les âmes. Et je reconnait l'empreinte de ton âme, bien qu'elle ne soit pas souillée. C'est ... on dirait une copie vierge de Davashuum. Davashuum a toujours été le moins honnête des cinq Templiers et Andrathi s'en est toujours méfié, sans avoir pour autant le moyen de le prendre sur le fait. Lorsqu'Andrathi et moi sommes arrivés ici, Andrathi a découvert en forçant magiquement un général de Jhavhul qui avait trouvé notre cachette que Davashuum jouait double jeu entre nous et les Éfrits, prêt à s'allier avec le vainqueur. Le plan initial des Templiers avait raté dans la Montagne de Feu, et nous avions ainsi compris pourquoi après coup, il avait trahi nos stratégies à Jhavhul. Cela força Andrathi à user de ce qu'il pouvait pour s'assurer la victoire, bloquer le cœur des armées du feu sur Kakishon, en se sacrifiant. Quoi que Jhavhul tentait d'y faire, il y déformait la réalité bien trop pour Golarion, à en menacer son existence s'il poursuivait cela assez longtemps. C'est pour cela que j'étais étonné que Davashuum débarque ici. C'est un bien mauvais service que ce gredin vous a servi en nous insufflant la vie, il a bon nombre d'ennemis sur Golarion, puissants, qui veulent sa tête, surtout sur la partie nord du monde. »

Modifié par un utilisateur dimanche 10 novembre 2019 18:28:42(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline vaidaick  
#156 Envoyé le : mardi 14 mai 2019 10:43:21(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur

Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,455

CELESTIN
CA : 18 (C14, D15)
REF +7 VIG +6 VOL +8

67 / 70

AGATHE
CA : 20 (C16, D16)
REF +8 VIG +4 VOL 10

35 / 35
Célestin fut soulagé d'apprendre, grâce aux questions pertinente de Nedj, qu'une autre solution existait encore sûrement ici, à Kakishon, de quitter ce monde sans le détruire. Cependant, Andrathi lui-même n'avait pas réussi à le trouver. Mais c'était sûrement moins aisé pour un fugitif esseulé qui devait échapper à Jhavhul que pour leur groupe et sans la présente du redoutable seigneur du feu.

Rassuré par ses pensées intérieures, il monta à bord du navire, tout en se demandant comment aborder l'azer et gagner sa confiance, retournant les solutions dans son esprit, les yeux perdus sur le large. Si bien qu'il manqua s'étouffer en entendant les paroles de Spooky, le nom de Davashuum le sortant instantanément de ses réflexions.

QUOI ??? s'écria-t-il intérieurement, le son ne franchissant heureusement pas ses lèvres. Ainsi, son ami serait le chabti d'un templier ? Il se tourna vers celui-ci, les yeux écarquillés de stupeur, pour voir que le pauvre homme avait l'air tout aussi - si ce n'était plus - surpris que lui. Il se remémora la description des souvenirs de son ami quelques nuits plus tôt. Oui, Davashuum correspondait bien à ce profil...

Il s'avança vers Nedjemibrê et posa une main rassurante sur son bras. « Au moins maintenant nous savons qui est ton créateur, et il n'est pas passé inaperçu sur Golarion. Cela facilitera nos recherches pour t'en libérer. Nous trouverons une solution mon ami. » lui assura-t-il avec un sourire amical.

Puis il s'adressa au chat. « Et peux-tu nous parler également d'Andrathi ? Comment était-il ? La princesse Nefeshti semble avoir été particulièrement affectée par son sacrifice... »

Entre ce que je pense, ce que veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
thanks 1 utilisateur a remercié vaidaick pour l'utilité de ce message.
Offline UrShulgi  
#157 Envoyé le : mardi 14 mai 2019 17:43:53(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué

Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,518



Spooky regardait l'horizon, comme concentré sur ses souvenirs.
«  Ils furent amants. » dit-il, laissant planer un long silence pour s'assurer que l'information, et tout ce qu'elle impliquait, était bien comprise de chacun.
«  Andrathi était un grand magicien bien avant de rencontrer Nefeshti, il avait crée la confrérie des sables, un groupe de magiciens qui s'occupaient de vérifier les distorsions magiques au sein du monde face à des utilisations trop fréquentes de sorts de Souhaits, dont abusais certains génies, dont Jhavhul. Il a fusionné son groupe dans l'armée de Néfeshti quand elle est tombée sous son charme, puis réciproquement. Le souhait de Nefeshti décupla encore ses capacités, ainsi que la bénédiction de Nethys qu'il reçut. La guerre contre l'effrit noble durait et Andrathi tenta de l'emprisonner à jamais dans Kakishon. Un plan presque parfait. Nefeshti ne le savait pas, car jamais elle n'aurait permise pareille chose. Cette victoire ne doit rien à Nefeshti, ou aux Templiers, ou à d'autres. Elle devait tout à Andrathi. » dit-il avec une fierté et un mépris dignes d'un félin.
Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Lyana  
#158 Envoyé le : jeudi 16 mai 2019 07:53:22(UTC)
Lyana
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,482

Alia
CA 23 (C18,D16)
CA déf. 26 (C21,D19)
mêlée 30 (C25, D23)
Ref+13* Vig+7* Vol+8*
Représentations
17/23
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 4/5
Sorts 2 : 1/5
Sorts 3 : 3/4

83 / 85

Alia souriait au chat en acquiesçant à sa question : oui elle était bien Vardishal mais pas vraiment, lorsqu'un froid glacial l'envahit lorsque Spooki fit sa révélation. Davashuum, la fureur des vents venus de toutes les directions.
Elle ne put s'empêcher de faire un pas en arrière mais se reprit en écoutant les explications de Nedjemibrê. Ce n'était pas lui, juste une copie comme le confirmait Spooki.

« Vardishal, Andrathi, Davashumm... les voici tous trois réunis ou au moins ce qu'il reste d'eux. Qu'est-ce que ça veut dire ? Et un Templier du Vent peut trahir sans que les autres ne le devine... c'est... je n'aurai jamais cru ça possible. Mais c'était des hommes après tout. »

Puis elle réfléchit aux révélations du chat, regarda Célestin et osa poser sa question :
« Si Andrathi est ton ancêtre et qu'il fut l'amant de Nefeshti, alors... » tu es le descendant de Nefeshti également.
Elle n'osa pas terminer son idée à voix haute.





Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline Guigui  
#159 Envoyé le : samedi 9 novembre 2019 21:55:49(UTC)
Guigui
Rang : Staff

Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,320

Bhaal
rage berserk : 20/20
CA : 25 | C : 14 | D : 23
réf:+7 | vig:+11 | vol:+11

101 / 101


Décidément, cette visite au mausolée avait apporté son lot de révélations et le moins qu'on pouvait dire, c'est qu'ils n'étaient pas venus pour rien. Bhaal était néanmoins heureux de s'éloigner de cet endroit qui, il ne savait pourquoi, provoquait chez lui un léger et inexplicable malaise. Ce n'était certes pas le cadavre fondu de l'ancêtre de Célestin - le demi-démon en avait vu d'autres - mais plutôt l'effet que cet endroit produisait sur ses compagnons, à commencer par sa femme.

Tandis qu'il se faisait ces réflexions, le chat se mit à parler, à parler comme un humain, arborant des expressions humaines... Et révélant la véritable nature de Nedjémibrê. Le simple fait de contempler l'expression de stupeur de l'homme-statue à ce moment précis remboursait déjà largement le temps et les fatigues du voyage.

« Davashuum, hein ? » Grogna Bhaal avec un sourire mi-amusé, mi-désabusé, et en ignorant la dernière remarque de sa femme, remarque dont il n'avait pas saisi les implications. « Je crois que cette fois, c'est clair. Personne ne peut plus dire que notre destin n'est pas lié aux Templiers et à la Princesse Nefeshti. Je m'attends à apprendre du jour au lendemain que je suis lié d'une façon ou d'une autre à Pahzvann, puisque c'est le seul qui n'est lié à aucun d'entre nous, pour l'instant. Après tout, je ne suis plus à ça près, pas vrai ? D'ailleurs... Puisqu'on en parle, des nouvelles de lui, le chat ? » Demanda-t-il d'une voix bourrue à leur nouveau compagnon à quatre pattes.

Effets actifs :
Simulacre de vie 20h, 5/13
Barrière protectrice : 8h, 10/40

Modifié par un utilisateur dimanche 10 novembre 2019 11:03:07(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
thanks 1 utilisateur a remercié Guigui pour l'utilité de ce message.
Offline UrShulgi  
#160 Envoyé le : dimanche 10 novembre 2019 18:41:41(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué

Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,518



Entre deux lapements, Spooky leur échangeait quelques mots, rendant son discours un peu saccadé, presque désagréable.
« Aucune, mais je suppose qu'il sert toujours fidèlement sa sœur Nefeshti. Davashuum a toujours été au bord du ravin, mais c'est ce qui lui a permis de s'approcher plus près que nul autre. Un mal presque nécessaire. »

Célestin était pensif, mais il était très difficile de déchiffrer ses pensées ou son comportement. Il semblait observer partout autour de lui par l'orientation de sa tête et de son corps, mais ses yeux semblaient scruter loin, plus loin qu'il n'aurait pu voir. Nedjémibrê demanda presque sèchement, avec une vivacité qui était usuellement sienne pour les batailles et moments où sa vie était en jeu.


« Et maintenant que nous savons tout ça, que pensez-vous que nous devrions faire? » Sa question semblait autant pour eux que pour Spooky. Le Tempestaire, bien que son visage semblait serein, accusait la nouvelle et son attitude trahissait ce que son corps parvenait à dissimuler avec une certaine maîtrise.

Modifié par un modérateur dimanche 10 novembre 2019 19:52:54(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
9 Pages«<6789>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Privacy Policy | Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET