Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

3 Pages<123>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Septimus-  
#21 Envoyé le : jeudi 12 septembre 2019 12:24:44(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,555

Eligos écouta à nouveau avec toute son attention les informations supplémentaires données par Méliane. À sa requête, vous voyez sa première démonstration d'émotion, celle d'être désolé.

« Je ne doute pas qu'en tant qu'apprentie d'Allustan, la seule vivante que je connaisse du reste, vous devez être capable d'effectuer ces recherches, mais je l'ai dit : j'ai mes entrées dans la Grande Bibliothèque, dans ses archives privées. Pour y avoir accès, il faut soit dans un premier temps joindre la prêtrise ou une des trois grandes universités de la ville, puis ensuite montrer patte blanche auprès des conservateurs. Les connaissances qui y sont consignées sont souvent sensibles, voire dangereuses. Autant Boccob que les universités n'ont pas une interdiction vis à vis de l'usage maléfique de la magie, mais il n'empêche que les conservateurs veulent filtrer l'accès à celles-ci. Vous devrez donc acquérir un sauf-conduit de l'une ou l'autre de ces institutions. Je pourrais vous donner une lettre de recommandation pour faciliter le processus, mais cela risque de prendre, au mieux, quelques semaines. Je vous conseillerai d'approcher la Société du Mage, la seconde plus importante guilde de magiciens de la ville, car c'est là où j'ai le plus de contacts. Je suis persuadé que vous pourrez passer les examens d'entrée sans problème, et ma lettre pourra accélérer votre promotion, une fois membre, au rang de Magister de la Guilde. Une fois Magister de la Guilde, acquérir le droit d'accès aux archives de la Grande Bibliothèque ne sera qu'une histoire de temps et, malheureusement, de graissage de pattes ciblé. Mais en attendant, je suis désolé mais je devrais ces recherches seul. Une fois que vous aurez trouvé une auberge et joint une guilde de magicien, donnez moi votre adresse et je vous enverrai la lettre de recommandation dans la journée. Cela vous convient-il ? »
Online Rhajzad  
#22 Envoyé le : jeudi 12 septembre 2019 19:30:48(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,199

Méliane
CA17(C13/D15) RA5/6
N1:4/4N2:4/4N3:3/3
Réf+5 Vig+4 Vol+6

32 / 32
La jeune apprentie se doutait bien que ce ne pouvait pas être facile... fronçant discrètement les narines, elle enregistra néanmoins respectueusement les informations fournies par son aîné.
Ce n'était pas la première fois que mentor lui enjoignait d'être patiente. Mais son bon maître n'avait pas réussi à la changer. Néanmoins, il lui avait appris à rester courtoise et elle s'inclina à la fin du discours, pour montrer qu'a défaut d'être d'accord, elle avait bien entendu...
A quoi bon écrire des bouquins si les autres n'ont pas le droit de les lire ?
Mais, à la place de ce genre de réflexion, elle répondit :
« Je ne saurai cacher ma déception, messire Eligos, mais je serai ravie de profiter de vos recommandations et suivrai vos précieux conseils.
Nous allons certainement les appliquer immédiatement en allant chercher des chambres à la Maison Couchée, avec votre bénédiction auprès du propriétaire Tarquin : nous aurons ainsi plus de chances de nous faire attribuer une place, en cette période de foire où les clients ne doivent pas manquer. Merci d'avance pour toute votre aide. Dès que j'aurai joint cette Société du Mage, je passerai vous en informer. Quand pourrons-nous prendre des nouvelles de l'avancée de vos recherches, en respectant vos obligations ? »

Modifié par un utilisateur jeudi 12 septembre 2019 20:21:31(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Septimus  
#23 Envoyé le : jeudi 12 septembre 2019 19:35:29(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,555

« Je ne sais pas exactement combien de temps cela va me prendre. Si vous êtes à la Maison Couchée, je saurais vous contacter pour en rediscuter. En attendant, profitez de la ville et de ce qu'elle propose.  »
Online Rhajzad  
#24 Envoyé le : vendredi 13 septembre 2019 19:36:31(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,199

Méliane
CA17(C13/D15) RA5/6
N1:4/4N2:4/4N3:3/3
Réf+5 Vig+4 Vol+6

32 / 32

Méliane eut une courte inclinaison de la tête pour signifier son accord, puis s'effaça sur le côté pour se tourner vers ses compagnons, en écartant un peu les mains, paumes vers l'extérieur, avec les sourcils relevés, et une moue désabusée... les invitant à ajouter quelque chose, s'ils en avaient l'intention.
De son côté, elle savait qu'elle, n'obtiendrait rien de plus.

Modifié par un utilisateur vendredi 13 septembre 2019 21:44:31(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline MRamius  
#25 Envoyé le : lundi 16 septembre 2019 13:04:08(UTC)
MRamius
Rang : Habitué

Inscrit le : 03/04/2011(UTC)
Messages : 2,129
Localisation : Cannes, 06

Godrek
CA19 (C16,D13)
Ref+4 Vig+6 Vol+7
Ferveur: 5/5
Bénédiction:6/6
Arme sacrée:6/6

38 / 38


La discussion touchait à sa fin et Godrek ne voyait rien de plus à ajouter, il remercia le mage pour son temps en emboîta le pas de ses camarades.
Offline Septimus  
#26 Envoyé le : mercredi 18 septembre 2019 22:22:18(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,555

Vu que le groupe n'a plus de question pour le sage Eligos, celui-ci remercie les aventuriers de lui avoir emmené autant de choses auxquelles penser et, après une dernière boisson et un petit gâteau apportés par Pollard, le groupe se retrouve hors du manoir du sage. Ils ont à faire, mais autant les faire dans l'ordre. Suivant le conseil d'Eligos, ils se dirigent vers le Quartiers des Étrangers, non loin du Quartier du Jardin où ils se trouvaient. Ils sont rapidement rejoins par une escorte de garde qui les accompagnent gentiment jusqu'à la sortie du Quartier.
Le Quartier des Étrangers est un quartier très bohème où cohabitent d'innombrables cultures et créatures. D'après ce que vous avez compris, pour pouvoir acquérir ou trouver une résidence dans un des quartiers de Greyhawk, il faut pouvoir prouver cinq années de résidence dans ce quartier et prouver également aucun démêlés avec la justice ou la garde, ce qui peut-être confirmé par le parrainage d'un résident. En attendant, les nouveaux venus, les bandits et autre rebut de la Cité habitent ici. Toutefois, il semble que le Quartier est bien patrouillé par des gardes municipaux, car il ne se passe pas une ou deux minutes sans croiser une patrouille alors que le groupe marche jusqu'à l'auberge recommandée par Eligos : la Maison Couchée.

Effectivement, la Maison Couchée n'est pas très droite sur ses fondations et penche d'environ 15 degré sur la droite, reposant en partie sur une maison d'habitation voisine. Toutefois, la Maison Couchée n'est pas délabrée, au contraire : la charpente est vernis, les murs peints et aucune poussière ou toile d'araignée visible dans la structure. Par contre, une odeur alléchante en sort et des éclats de rires et de la musique semblent indiquer que l'auberge est vivante et accueillante.

Une fois dedans, l'impression est confirmée. La salle commune est vaste, donnant sur une cuisine aux odeurs appétissantes, et avec deux escaliers montant aux chambres à l'étage. Nombre de gens du commun sont attablés et sirotent bières, hydromels ou vins pour ce que vous en voyez. Plusieurs serveurs, humains pour la plupart, et féminin en majorité, volent de tables en tables. Une jeune femme s'approche de vous pour s'enquérir de votre venue. Quand vous mentionnez la possibilité de louer des chambres, elle vous dirige vers le comptoir de l'autre côté de la salle où un gnome prépare des boissons juché sur un tabouret. Accueillant, le gnome se présente.

« Je suis Tarquin Courtepierre XXIVe, mais tout le monde m'appelle Tarquin. Bienvenus dans ma demeure. Que puis-je pour vous ?  »

Quand vous parlez de chambre, sa mine s'assombrit car il semble qu'il n'a pas beaucoup de place en ce moment, mais à la mention du Sage Eligos, le sourire du gnome revient instantanément.

« Ah, c'est Eligos qui vous envoie. D'accord, je vais voir ce que je peux faire. Je dois pouvoir libérer des chambres pour vous, et pour votre animal, j'ai un accord avec une petite écurie attenante, encore que s'il est bien dressé, et que vous avez le permis, il vaudrait mieux qu'il reste avec vous pour ne pas effrayer les chevaux de passages. Comme vous êtes envoyés par Eligos, je vais faire un geste. Pour le prix standard de 6 pièces d'argent par nuit, je vous offre le petit déjeuner, que je facture normalement 1 pièce d'argent et 4 pièces de bronze, ainsi qu'une tournée chaque soir. Vous comptez rester combien de temps ? Que je vous bloque les chambre pour la durée de la Foire si jamais vous restez pour son intégralité.
Voulez vous un repas pour ce soir ? Dans la salle commune ou dans vos chambres ? Et je vois que vous êtes des voyageurs, si vous avez de quoi amuser l'assemblée, vos boissons sont pour moi (maispourunnomblelimitéd'exemplairesetsousreservedestockdisponible). Alors ? Vous venez d'où ? »


Si Tarquin est sympathique, mais bavard, le reste de l'auberge est sans fioriture, mais propre. La nourriture et la boisson sont pas chères, mais de qualité correcte pour le prix, et les chambres sont simples, mais le lit est propre et le matelas ferme mais pas trop. En clair, pour une bourse relativement limitée, l'auberge est très convenable.

Le lendemain, après un réveil dans un bon lit, une première depuis un moment, le groupe se rassemble. La matinée se passe avec chacun qui vaque à ses propres affaires, mais dans l'après midi, le groupe se donne rendez-vous à la Maison Couchée pour partir ensemble vers le Quartier de la Rivière. Le quartier des docks a une toute autre atmosphère. Ici, c'est travail et biture. La plupart des gens travaille sur la logistique de la ville, chargeant et déchargeant d'innombrables marchandises, les répertoriant, les vendant au plus offrant. La Taverne du Dragon Vert est une institution dans la ville, et si vous vous êtes renseignés, vous savez que c'est LA taverne où un aventurier se doit d'être vu. Approchant, vous entendez les bruits d'un rixe qui finit brutalement. Entrant prudemment, l'ambiance est ici tout autre que la Maison Couchée. C'est beaucoup de m'as-tu-vu, de braillards, de vantards. Une atmosphère très chaotique et très laisser-aller qui jure pourtant avec l'ogre chargé du maintien de l'order, et qui semble surtout veiller à ce que tout mobilier cassé, tout impayé, toute ardoise en suspens, soit rapidement réglé.
Un autre endroit où un calme pesant est présent est autour d'un garde de la ville attablé au comptoir. Il a la chevelure et la barbe blonde, d'un âge relativement avancé mais l'expérience du vétéran est palpable. L'uniforme est particulier et c'est sans doute le Capitaine de la Garde dont on vous a parlé, le Capitaine Gallancz. Alors que vous vous approchez, vous êtes interrompus par une voix féminine qui s'adresse à vous.

« Bah ça alors ! »

Une elfe à la cape bleu grise s'approche de vous. Vous reconnaissez Tikka, "l'aventurière" que vous avez croisée à vos débuts et qui vous a laissé un souvenir impérissable.


« Je vous félicite, toujours vivants, malgré les petits malheurs qu'on vous a faits. Allez, pas de chamaillerie entre nous, je vous dois au moins une tournée pour m'excuser de la dernière fois, et probablement plus si je le peux. Greyhawk, c'est ma ville après tout. Mais je serais curieuse d'entendre votre histoire... »
Online Rhajzad  
#27 Envoyé le : mardi 24 septembre 2019 00:12:43(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,199

Méliane
CA17(C13/D15) RA5/6
N1:4/4N2:4/4N3:3/3
Réf+5 Vig+4 Vol+6

32 / 32

Méliane avait été très agréablement surprise de la qualité de l'accueil du maître gnome... Tarquin le vingt-quatrième. Elle l'imagina aussitôt avec une couronne... de traviole, ce qui lui rendit un grand sourire malgré les préoccupations du jour, et ce sentiment un peu étouffant d'être dans une fourmilière. De bonne humeur, elle enrichit la conversation (et la négociation) avec entrain -et une tournée gratuite !-. L'offre était bonne, et dès qu'ils auraient revendu la charge qu'avait trimbalée Broutefleur jusqu'ici, il auraient largement de quoi assumer ce genre de frais très raisonnable. 24 pa par jour plus l'écurie pour leur mule... il réservèrent immédiatement pour une semaine, d'avance, afin de tranquilliser le propriétaire et de pouvoir prendre leurs aises. Ainsi qu'un bain et un shampoing que paierait la magicienne sur ses fonds propres -si on peut dire- et qui ne serait pas du luxe !



Du coup le lendemain fut occupé à prendre quelques repères dans Faucongris, à écouler leurs marchandises -ce qui passa totalement inaperçu en cette période de foire-, et à faire leurs premiers achats. Pour Méliane : un nécessaire d'alchimiste en priorité, ensuite elle chercherait à contacter cette Société du Mage.

Et puis le Dragon vert. Ils étaient là pour une raison précise : un beau blond qui fait le capitaine et qui, s'il ne dépare pas avec l'entourage, affiche manifestement autant d'autorité que d'expérience. D'entrée, un bon point pour lui.
Même si l'endroit était un vrai traquenard king-size pour machos et braillards... les garçons allaient adorer ! De toute façons, quand on à connu le Chien Enragé (cf. rencontre avec Tirra) rien ne peut être pire...
Par la loi des hasards improbables, c'est au moment ou Méliane évoque cela qu'une voix bien reconnaissable les interpelle. Et, ne manquant pas d'à-propos, gagne l'initiative pour désamorcer avec aménité les fulgurances du regard acéré que lui porte aussitôt la magicienne.
Un instant interloquée, celle-ci, en réponse à toutes ses alarmes intérieures, fait un rapide panorama des alentours, afin de mesurer les dangers potentiels et plus ou moins imminents.
Ceux-ci ne manquent pas... mais manifestement aucun n'est pour eux. Dans l'immédiat tout au moins.
Revenant à la mignonne aux oreilles pointues, elle lui répond tout de go :

« Bah c'est pas grâce à vous, en tout cas.
Disons que tu sais parler aux garçons, toi : je les ai jamais vu refuser une tournée ! Bon, on ne va pas renier nos mauvaises habitudes, tu sais d'où on vient...
Mais où sont tes potes ? Parce que j'ai rien contre toi, tu les as plutôt modérés, on est d'accord là-dessus. Je l'avais déjà déclaré dans le tumulus, avant que c't'empaffé de Kellek mal attifé en robe rouge crache son venin. S'il est là, tu peux aller lui jeter ma pinte à la face et à ma santé... et sinon qu'il aille au diable se faire tirer la barbichette... heum... bon, passons.
"Ta" ville ? Et depuis quand les elfes ont des villes ? »

Modifié par un utilisateur mardi 8 octobre 2019 18:36:04(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Mornelune  
#28 Envoyé le : mardi 24 septembre 2019 17:55:25(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 3,625

Adrann
Calme
CA:28 Contact:11

58 / 58

Adrann écouta la présentation de l'aubergiste, se présenta poliment, et constata avec joie le changement d'attitude du propriétaire à l'annonce du nom du mage qui les avaient diriger vers ici. A la proposition du gnome d'apporter un peu d'ambiance à l'auberge il proposa ses services:« Si vous avez de d'aut' musiciens on peut p'tet' faire un truc ensemb' j'joue du violon et j'chante un peu... » Puis dans la soirée il donna un aperçu de son talent, visiblement fatigué par le voyage ce ne fut pas très glorieux.
  • Violon : 1d20+9 donne [1] + 9 = 10
  • Chant : 1d20+7 donne [3] + 7 = 10


Le lendemain les affaires courantes expédiées et arrivé en vue du chef de la garde, l'elfe qui les avaient racketter tenta de gratter l'amitié Adrann répondit froidement:« En général, j'picole pas avec les racli qui m'chourav'. Si tu veux t'faire pardonner cause gros grisbi pas p'tite pinte ent' collègues, pour l'instant j'considère pas qu'on fait l'même taf'. »

Modifié par un utilisateur mardi 24 septembre 2019 18:21:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Septimus  
#29 Envoyé le : vendredi 27 septembre 2019 12:18:09(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,555

Vu la performance "moyenne" d'Adrann, il semble que Tarquin semble regretter sa promesse, mais il la tient toutefois, surtout quand il remarque la carrure du guerrier dans l'armure.
Il sert donc au groupe une tournée de bière tiède de qualité quelconque, coûtant à peine quelques pièces de bronze, mais c'est toujours ça de gagner pour quelques coups de violons.


La jeune elfe fait une moue, comme si elle avait été blessée dans son amour propre. Elle semble parfaitement comprendre le parler particulier d'Adrann.

« Voyons Adrann, j'ai dit que j'étais désolée. Je n'ai pas l'habitude de prendre des choses qui ne m'appartiennent pas, du moins pas aux personnes qui ne peuvent se le permettre. Et j'ai pensé à vous tout le chemin du retour. Je regrette vraiment ce qu'on vous a fait. Après avoir vidé un tumulus avec Auric et Khellek, je me suis renseignée sur vous à Lac Diamant, mais vous étiez déjà repartis, donc vivants, ce qui m'avait un peu rassurée. J'espérai vous revoir pour pouvoir réparer mon erreur. Mais vu que vous êtes dans ma ville, ne vous en déplaise Méliane j'ai grandit ici et j'y ai une petite influence, ça me sera facile. Permettez de commencer de suite ! »
Elle hèle alors le propriétaire comme s'ils étaient de bons amis.

« Ricard, ta meilleure boisson pour ces amis. Ils sont nouveaux en ville et doivent en voir le meilleur ! C'est sur ma note. »
Le propriétaire, un humain grisonnant qui s'habille à la dernière mode et porte de long cheveux bruns dans le dos, fait un signe d'acquiescement et indique à une servante de prendre dans la réserve. Elle revient rapidement avec une bouteille de vin, daté de 573, une des meilleures années récentes.
Pendant ce temps, Tirra s'explique.
« Mes "potes" ?! Depuis notre retour en ville, ils sont distants : Khellek passe, ou passait, régulièrement ici pour jouer au drackechec, mais il est depuis enfermé dans sa tour non loin travaillant sur un nouveau projet avec Auric. Auric, lui, ne parle que de la compétition qui va commencer la semaine prochaine dans l'Arène. Moi, ça m'intéresse pas, donc je suis revenue à ma profession d'avant, celle d'indic. Et c'est ce que je vous propose. Je vous dois quelque chose, et je peux vous rembourser en service, si je le peux. Je connais beaucoup de monde en ville, et je suis certaine que vous avez une bonne raison de vous trouver ici, alors si je peux vous aider, comptez sur moi.
Alors ? Vous acceptez mes excuses ? »
Online Rhajzad  
#30 Envoyé le : mardi 1 octobre 2019 17:22:57(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,199

Méliane
CA17(C13/D15) RA5/6
N1:4/4N2:4/4N3:3/3
Réf+5 Vig+4 Vol+6

32 / 32
« Comme je te l'ai dit... je ne te tiens pas pour responsable de ce racket, franchement pitoyable.
Après... y'a le cas des deux autres. J'espère que t'auras pas à intercéder pour eux... »

Malgré sa jeunesse et sa bien modeste expérience, Méliane énonça cela sans aucune forfanterie, mais avec le plus grand sérieux. Ce qui ne les avait pas tué, les avait rendu plus forts. Et au rythme où ils frôlaient la mort, ils deviendraient vite des champions... s'ils survivaient encore, et encore.
Et tant la triade d'ébène que les rejetons de Kyuss faisaient passer les deux autres "archéologues" à la petite semaine -et plus ou moins champions (de l'arène)- pour un peu palots...
Tout cela relativisait bien les choses, au présent.
Mais l'elfe reconnaissait elle-même son ambiguïté :
« Ah bah ? si je peux me permettre la remarque, te présenter comme "indic' "ça poussera pas à la confidence, la belle ! Mais asseyons-nous donc pour goûter ce verre de Ricard... entre gens qui aiment découvrir les bonnes choses, et savent s'affranchir du reste.
Tu dis qu'il y a des parties d'échec-dragons, ici (!?)... c'est un défi de concentration ?! hi ! hi ! C'est pourtant pas un truc d'aventuriers : avec qui le maître-rat-barbichu y joue ?... le bel officier de la garde, là-bas ? »

Modifié par un utilisateur mardi 8 octobre 2019 18:34:29(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Mornelune  
#31 Envoyé le : jeudi 3 octobre 2019 17:41:55(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 3,625

Adrann
Calme
CA:28 Contact:11

58 / 58

Visiblement un tout petit peu moins froid Adrann répondit aux excuses de l'elfette:« Bon, vu qu'tu présente des excuses, pour l'instant tu sors d'la liste de ceux qui ferait mieux d'ronquer les yeux ouvert quand j'su' dans l'coin. C'est l'mieux qu'tu puisses attend'e pour l'moment, et sans compensation. Ca m'semb' équitab' non? »
Online Trajan  
#32 Envoyé le : lundi 7 octobre 2019 08:08:51(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau

Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Araharice

CA 25/10/25
Canalisation: 5/6

39 / 39

Qijor

CA 22/14/18

45 / 45
Araharice avait rejoint les autres en début d'après midi, l'air enjoué, et en entrant dans le Dragon Vert il se proposa d'aller chercher de quoi boire. Alors qu'il attendais au comptoir qu'on prenne sa commande, il entendit la voix de Tirra et écouta l'échange de loin. Quand il entendit que l'elfe offrait sa tournée, l'aasimar décida de revenir vers le groupe et dans un silence tout à fait relatif, mais couvert par le brouhaha ambiant, il se positionna près d'Adrann, apportant un soutien symbolique à la position du guerrier.

« Sur le principe, j'accepte tes excuses, mais je ne dirais pas que je te fais confiance pour autant. »

  • Psychologie pour determiner la sincérité de Tirra : 1d20+11 donne [12] + 11 = 23
Offline Septimus  
#33 Envoyé le : vendredi 11 octobre 2019 12:27:13(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,555

Tirra éclata de rire, probablement pour se moquer mais à priori pas méchamment. Si Araharice était en général plutôt doué pour lire les gens, il avait du mal à savoir ce que pensait réellement la jeune elfe en face de lui.

« Il va falloir vous habituer à plusieurs choses si vous voulez rester ici sans problème. Grandir un peu. Je sais d'où vous venez, et permettez moi de vous dire que la société est sensiblement différente, ou pas, c'est selon, de votre trou paumé. Ceci dit sans vouloir vous offenser. Par où commencer...
Un indic ? Bien sûr que vous ne lui faites pas confiance. Mais ça n'empêche que c'est quelqu'un essentiel pour votre genre de travail. Vous ignorez tout de cette ville. Par exemple, je ne suis pas sûr que vous sachiez que la ville est en fait dirigée principalement par la Guilde des Voleurs. Le Maire est un lieutenant important de la Guilde. Presque tout le monde le sait en ville, c'est un secret de polichinelle. Mais cela veut dire que vous ne voulez pas avoir maille à partir avec la Guilde, de même que les ressources de la Guilde sont extrêmement importantes en ville. Être membre, voire être un membre "officiel" de la Guilde comme une certaine elfe en face de vous, permet d'ouvrir de très nombreuses portes, et des bouches également.
J'ai l'impression que vous voulez discuter avec le Capitaine Gallancz. Je vous préviens : ce n'est pas le paragon de pureté que vous pourriez attendre. Il est très efficace dans son travail, c'est vrai. Mais son travail c'est de faire en sorte que la Ville fonctionne correctement, et que ses dirigeants soient de plus en plus puissants et riches. Donc, indirectement, il travaille pour la Guilde. Si la Guilde lui demandait que la Garde ferme les yeux sur quelque chose, la Garde le ferait. Si la Guilde avait besoin d'arrêter des gêneurs, la Garde le ferait. Et il est très fort pour ce genre de chose. Il paraît vieux comme ça, mais ceux qui ont voulu croiser le fer avec lui ont fini au cimetière de la ville, si on a retrouvé leurs corps pour ça. Donc je ne sais pas ce que vous lui voulez, mais gardez en tête qu'il travaille pour la Ville, et donc pour la Guilde en grande partie.
Ensuite, j'aime bien cet esprit de revanche contre Kellek et Auric. Mon petit doigt me dit que vous aurez l'occasion de vous mesurer contre eux. Eh ! Vous pourriez vous engager comme gladiateurs pour la semaine prochaine : ils vont y participer et je suis sûr que le directeur de l'Arène trouverait cette opposition intéressante.
Sinon, oui Kellek est un des meilleurs joueurs de drakéchecs de la taverne, et probablement de la ville. Mais il est horrible quand il joue, à toujours prendre de haut ses adversaires. Je ne peux pas supporter de le regarder jouer. Vous voudriez faire une partie contre lui Méliane ? Je pourrais arranger ça si vous voulez...
Comme indic, sinon, je peux vous rencarder avec une personne particulière, ou si vous cherchez des informations particulières. Je veux vraiment vous aider, si je le peux... »
Online Rhajzad  
#34 Envoyé le : mercredi 16 octobre 2019 19:56:53(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,199

Méliane
CA17(C13/D15) RA5/6
N1:4/4N2:4/4N3:3/3
Réf+5 Vig+4 Vol+6

32 / 32
Si son esprit laissait vagabonder quelques pensées associatives tout en profitant des arômes, de la richesse et de la douceur de ce vin... de 573 ? Même dans la réserve de la capitainerie de Noirmur, ils n'avaient pas trouvé ça ! Méliane écoutait très attentivement Tirra. Elle eut un sourire un peu triste :
Une ville de voleurs !... pourquoi ça ne m'étonne même pas ? C'est au moins le signe qu'il y a bien des richesses, ici... Les révélations sur le capitaine... Gallancz, remettaient en cause toute l'utilité qu'il pourrait avoir contre la menace aux frontières. Bon ! Valait mieux avoir été mis au courant avant...
Il y avait bien d'autres renseignements à recueillir, mais comment éviter de faire une gaffe ? Si personne n'était digne de confiance, ici ! L'arcaniste plongea ses yeux aux pâles iris dans le regard de l'elfe enjouée, qui semblait effectivement dans son élément... une ville pour les voleurs ?
Son sourire s'élargit, et elle décida de faire ce qu'elle savait : parler en mêlant un maximum de choses, tout ce qu'il fallait pour que l'on ne sache pas ce qui était important. Comme aux drakéchecs, laisser croire à l'adversaire sûr de lui qu'il connait tout de l'autre, le fait révéler tout -de lui- bien plus vite.
Connais ton ennemi...
Il fallait aussi détendre un peu l'atmosphère. Après tout, ce vin était très bon -et gratuit-. Même si elle n'avait aucune intention de finir son verre... pour l'instant.
La magicienne eut un petit rire :
« Par tous les dieux et leurs messagers, Tirra... t'es une vraie mine de renseignements à ciel ouvert ! Ou "vous" l'êtes, si vouvoyer est vraiment d'usage par ici ?*
Il en sera comme vous voulez. Tu sais... vous savez d'où nous venons, ce n'est pas nous qui la prendront de haut, mais nous ferons comme il sied par ici. On a supporté les cannibales-à-écailles, alors on peut s'adapter aux rogues-en-cuir de Faucongris. Et d'abord : non ! merci... si je dois affronter Khellek aux drakéchecs, ce sera à mon heure et je ne lui ferai aucun cadeau. Mais j'ai bien d'autres priorités en ce moment... pas pour l'arène, hein ?! D'ailleurs si vous voulez éveiller l'intérêt des beaux garçons de LacDiamant, vous devriez leur en parler... leur expliquer ce que c'est. Personnellement, si vous pouvez me tuyauter pour m'introduire auprès de la Société du Mage... je considérerai que nous serons mieux que quitte.
Mais d'une manière plus générale, puisque nous sommes encore quelques jours par ici -et plus si nécessité-, si vous pouviez nous indiquer comment ne pas offusquer les autorités, ni se faire racketter, en détaillant les tarifs officiels, nous pourrions vous en savoir gré... après vérification auprès d'autres sources, cela va sans dire. Parce qu'ici, comme ailleurs, on raconte tout et son contraire. Par exemple, un de vos croquemitaines serait la "triade d'ébène"?... y'a à quoi de vrai dans c'te fadaise ?
Et sinon, ce vin est... était ! excellent ; mais s'est bien vite évaporé ! Pouvez-vous nous indiquer comment faire pour nous offrir sa petite sœur, à mon compte, cette-fois-ci ? »


*(pour aller plus loin, je continue sur ce mode... je corrigerai après, si le MJ redresse la barre...)

Modifié par un utilisateur mercredi 16 octobre 2019 20:28:04(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Septimus  
#35 Envoyé le : lundi 21 octobre 2019 12:30:49(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,555

Tirra écouta attentivement la longue tirade de la magicienne. Elle fut tentée à plusieurs reprises de répondre mais le flot ininterrompu de paroles de Méliane l'empêcha de faire ça poliment. Quand enfin Méliane se tut pour reprendre son soufle, Tirra répondit, essayant de ne pas perdre le compte de toutes les questions.

« Bien sûr, le propriétaire, Ricard, est une connaissance. Il pourra vous trouver la petite sœur, surtout si vous payez comptant les 50 pièces d'or de la bouteille. Ricard a une très bonne cave. D'après ce que j'ai entendu dire, c'est après la bataille aux Champs Emridy qu'il a reçu une retraite conséquente. Il l'a fait fructifiée en achetant cette taverne, l'une des meilleures de la ville pour la cave, et probablement la meilleure pour l'ambiance.
La "triade d'ébène" ? C'est pas un truc du genre secte d'hérétique ? Ça ne me dit rien à Greyhawk même, mais ça ne veut pas forcément dire grand chose : c'est un truc qui concerne surtout les temples j'imagine et les églises interdites (la majorité des cultes mauvais) savent se faire petit, et à raison.
Quant à ne pas avoir de problème avec la Guilde, j'imagine que le meilleur moyen est de faire un petit travail pour elle. Du genre un travail que des "archéologues" confirmés pourraient accepter. À partir du moment où la Guilde vous emploie, alors vous en recevez la protection. Ça va aussi avec certains devoirs, en particulier ne pas froisser les membres de Guilde en retour, mais si c'est ce que vous voulez, je peux certainement vous trouver un travail dans vos cordes. Suffit de me dire, et je ferais jouer mon réseau.
Te tuyauter auprès de la Société du Mage ? Là, je crains que je ne sois pas la bonne personne. Même Khellek n'est pas à la Société des Mages, mais à la Guilde des Magie. Il en fait tout un fromage d'ailleurs : la Guilde est plus puissance que la Société, mais la Société a une histoire plus longue et une réputation un peu meilleure que la Guilde de Magie.
Donc ? Qu'est-ce que je peux faire pour vous aider, à part ces quelques conseils élémentaires pour survivre en ville jusqu'à la fin de la semaine ? »


Alors que Tirra posait sa question, Ricard lui-même ramenait la bouteille commandée par Méliane. Mais leur petit attroupement avait attiré le regard du Capitaine Gallancz. Celui-ci salue Tirra d'une voix autoritaire.


« Bonjour Tirra. J'espère que tu m'embêtes pas ces jeunes aventuriers ? À moins qu'ils soient de tes connaissances ? Pourrais-tu me présenter ? J'aime toujours entendre des récits d'aventure. Cela me rappelle les jours heureux et insouciants de ma jeunesse. »
Offline Mornelune  
#36 Envoyé le : jeudi 31 octobre 2019 20:31:05(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 3,625

Adrann
Calme
CA:28 Contact:11

58 / 58

Adrann laissa l'elfette et la magicienne papoter tranquillement, il était pas encore au point de demander de l'aide à leur ancienne racketteuse, quand le capitaine de la garde s'incrusta dans la conversation il répondit à ses interrogation en commençant par se présenter:« Salutation Cap'taine. Mon blaz' c'est Adran, v'la Godrek, Araharice pret' d'Obad-hai et l'meilleur pour la fin Méliane not' magote.
Et Tirra nous fait pas d'misère, enfin pas sous vot' juridiction... On discute d'la ville, on connait pas, on s'rencarde, on prend nos marques. Ca nous permettra d'éviter d'mettre nos harpions dans l'mauvais turf. Et on vous cherchais aussi... Rapport à not' turbin, ça risque d'vous rappeler l'temps d'vot' jeunesse. Mais Méliane vous racontra ça mieux qu'moi, et aura proba'b'ment pas besoin d'se répeter. »
Offline Septimus  
#37 Envoyé le : samedi 2 novembre 2019 11:23:33(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,555

Le capitaine écoute avec une certaine dose d'incrédulité Adrann présenter le groupe. Mais petit à petit une lueur de compréhension germe dans son regard.
« Ah, enchanté. Moi, c'est le Capitaine de la Garde Gallancz, mais vous le savez déjà. D'accord, vous venez d'arriver et cherchez à vous intégrer sans causer de problème. Très appréciable je dois dire. Puis-je savoir en quoi je serais impliqué dans votre travail ? Avez-vous une information qui intéresserait la Garde ? »


Online Rhajzad  
#38 Envoyé le : mardi 5 novembre 2019 19:13:45(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,199

Méliane
CA17(C13/D15) RA5/6
N1:4/4N2:4/4N3:3/3
Réf+5 Vig+4 Vol+6

32 / 32
Sortant une bourse d'une poche cachée dans un repli intérieur de sa cape -ou son gilet ?-, Méliane paya l'aubergiste rubis sur l'ongle, 50 po plus ce qu'il fallait pour avoir quelques amuses gueules à grignoter (et un verre supplémentaire), le félicitant pour la qualité de son vin si bien sélectionné.
Puis elle se recentra sur le nouvel arrivé, avec un sourire amène, l'invitant à s'asseoir avec eux :
« Enchantée de même Capitaine... faites-nous l'honneur de prendre place un instant auprès de nous, et si cela vous dit, de partager ce vin ancien, mais à parfaite maturité... C'est bien vous que nous souhaitions rencontrer, ici, ce soir. Lorsque Tirra nous a reconnu, est venue nous souhaiter la bienvenue et nous faire goûter ce nectar. »
La magicienne, remplissant le verre de l'elfe -cela ferait mieux passer la suite- continua :
« Nous nous étions rencontrés lors de son passage à LacDiamant, mais ce soir n'est sans doute pas le mieux choisi pour lui donner l'occasion de vous narrer cela... Aussi allons-nous la libérer, qu'elle reprenne en main sa soirée, afin que nous puissions partager avec vous des informations dont vous saurez juger si elles doivent rester privées. »
Elle attendrait que Tirra (et le patron) s'éclipsent, avant de reprendre -en comité restreint-:

« Nous venons de LacDiamant, mais il y a quelques jours encore, nous étions dans les marais de la frontière, au-delà de Noirmur. Il y eut là-bas de rudes combats, contre les hommes lézards. Nous avons récupéré des soldats de la garnison, fait prisonniers lors d'un raid, dont Dame Marzena, leur mage ; et ainsi mis à jour un dangereux complot sous l'égide d'une dragonne noire qui a poussé à la guerre certaines tribus des marécages.
Nous avons trouvé une aide précieuse auprès de l'une d'elles, la Tribu des Branches Tordues, qui est prête à signer traité de paix et d'alliance.
Contre un ennemi commun, car il y a prolifération de créatures spécialement coriaces, les rejetons de Kyüss, ce sont des morts-vivants intelligents, régénérants et contaminants, sous l'instigation de procédés alchimiques et d'une secte hérétique visant à restaurer le culte des Vers... pour faire bref, qui cherche à détruire tous les êtres vivants les transformant en zombies à leurs ordres.
Nous avons un message officiel de Noirmur résumant la situation, pour les autorités militaires... c'est à dire vous, Capitaine. »

Elle lui donne alors le message* de Marzena.

*cf. fin du 3e paragraphe du post # 259

Modifié par un utilisateur mardi 5 novembre 2019 19:42:06(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Septimus  
#39 Envoyé le : mercredi 13 novembre 2019 12:33:49(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,555

Je ne vois pas de quel message de Marzéna tu parles, car le message qu'elle dont est pour contacter Eligos et, indirectement, le Cercle des Huit, pour contrer la dragonne, ou du moins les mettre au courant. L'idée de contacter les officiels de Greyhawk, c'est plus en lien avec le début de ce post mais c'est pas grave.

Tirra comprend que l'attention n'est plus sur elle, et préfère s'éclipser en saluant le Capitaine et en souhaitant de revoir sous peu le groupe d'aventuriers.
Le Capitaine fronce les sourcils au discours de la magicienne, mais au moins à la différence d'Adrann il en comprends le sens des mots.

« Vous en avez trop dit en trop peu de mots. Il y a là une histoire que j'aimerai bien entendre dans la longueur si cela ne vous dérange pas. Mais voyons d'abord cette note... » Le Capitaine parcourt la lettre de Marzena et en absorbe le contenu.

« Hum... Vous dites que cette tribu d'hommes-lézards voudrait faire un accord de paix pour rejoindre l'influence de Greyhawk. Cela pourrait être une bonne idée, mais s'ils sont exterminés par une dragonne noir avant que le traité soit signé de notre côté, ça leur fera une belle jambe, toute écailleuse soit-elle. Mais soit. C'est gratuit de notre côté pour le moment et on a tout à y gagner si les tribus d'hommes lézards suivent cet exemple, ce dont je doute. Je ferais part de cette proposition au Maire, et j'appuierai cette requête.
Quant à ce culte, cette dragonne et ce... truc... que vous nommez Kyuss, je suis tout ouïe. Ça fait des années que je n'ai pas une bonne aventure et j'aimerai bien entendre la votre. »
finit-il avec un sourire.

Pas besoin de poster le détail de la conversation, mais uniquement ce que vous dites ou ce que vous ne dites pas à ce PNJ. Pour avancer un peu dans le scénar, la suite du poste fait l'hypothèse que vous lui dites à peu près tout, ou du moins ce qui peut concerner Greyhawk. Si ce n'est pas le cas, ignorez la suite et j'éditerai ce message pour enlever ce passage..

À la fin de la conversation, le Capitaine Gallancz a l'air moins réjoui...

« Hum, vous avez vraiment un stock de mauvaises nouvelles vous autres. Je ne connais pas ce "Kyuss", ni cette Triade d'Ébène. Dans mon boulot, les gens qui savent me disent ce que je dois savoir. Moi, je tappe sur les monstres jusqu'à ce qu'ils périssent. Je vais contacter qui de droit pour en savoir plus, et mes supérieurs pour savoir quoi en faire. Je n'ignore pas la menace, ni minimise vos informations, mais il y a des règles à suivre pour ces cas. Ça risque de prendre un certain temps. En attendant, je vous conseille de continuer vos enquêtes de votre côté : c'est ce que j'aurais fait quand j'étais jeune et moi-même aventurier. Quand il y a un problème et que les autres discutaillent, autant le résoudre soi-même. Non pas que je vous conseille de sauter dans la gueule du dragon, mais juste de faire votre boulot d'aventurier au grand cœur.
En signe de bonne foi de ma part, et en attendant que ces informations se transforment en actions de mon côté de la barrière, revenez me voir d'ici deux jours, j'essaierai de trouver des choses qui pourraient vous aider dans votre aventure. Car bien que je sois à la retraite de ces aventures, j'aime aider les jeunes pousses prometteuses, comme vous. »


S'emportant quelque peu, le Capitaine frappe l'épaule d'Adrann dans un geste qui se veut amical et fraternel, mais l'épaule d'Adrann s'en retrouve endolorie en fait.
Online Rhajzad  
#40 Envoyé le : mercredi 13 novembre 2019 18:05:46(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,199

Méliane
CA17(C13/D15) RA5/6
N1:4/4N2:4/4N3:3/3
Réf+5 Vig+4 Vol+6

32 / 32
Pour Méliane, ce coup-là était plus délicat à jouer. Pièce maîtresse de l'échiquier, le Capitaine représentait l'autorité armée... et policière. Son intérêt pour leurs pérégrinations ne se limitait pas à son envie d'écouter une bonne histoire... quoiqu'il dise ; mais on ne pouvait passer outre à sa requête. Bien emballée. C'était toujours mieux qu'un interrogatoire à la forteresse.
Si l'on pouvait éviter de s'en faire un ennemi, et re-diriger son intérêt vers les vrais malfaisants... on verra ainsi de quel côté il joue.

Méliane commença leur histoire par la quête d'Alastor... et la chasse au pilleur de tombes, le nécromancien Filge venu de Faucongris avec une "autorisation" officielle d'utilisation des cadavres... histoire de voir comment réagirait le capitaine. Et si tel usage était courant, à quel point c'était autorisé ? N'y avait-il pas quelques limites, juridictionnelles ou autres ?
Ensuite, elle révéla le rôle particulièrement pervers de Balabar Smenk à LacDiamant, fournisseur exclusif de cultes interdits pour fourguer marchandises douteuses, échappant aux taxes comme aux contrôles, maître de la coercition et de l'extorsion pour envoyer les autres au casse-pipe.
Avec mention spéciale pour la cathédrale maudite des mines de Dourstone.
Servant de base aux derniers recrutés de la triade d'ébène en train de rameuter de nouvelles troupes.
Puis Noirmur et ses marécages. La contamination des couvées, avec la complicité de Shukak, un ancien gladiateur de l'arène de Faucongris. La multiplication des rejetons de Kyüss sous un contrôle suffisamment strict pour que cela ne se soit pas remarqué jusque-là.
Elle omettra volontairement les références : au trio d'archéologues ; à Eligos ; à la Guilde des Voleurs de Faucongris ; à l'Auberge de la Maison Couchée (si possible)

A la fin de la narration, Méliane s'autorisa une lampée de bon vin apte à chasser toute amertume.
Et laissa s'exprimer leur auditeur... qui les poussait à enquêter... ici ?!?
«  Capitaine, ces informations que nous avons partagées avec vous, sont dangereuses. Pour nous. Merci de faire attention à ne pas trop nous exposer.
Filge et Smenk sont des pourritures qui n'ont guère d'influence en ces lieux... ceci dit, faudra peut être un de ces jours leur montrer qu'ils ont dépassé les limites.
Mais la triade d'ébène, c'est un culte interdit. Nous savons qu'ils ont une cellule ici, des représentants à Faucongris et donc un pouvoir... dont on ne sait rien. Ce sont des assassins, des magiciens et des prêtres maudits. Extrêmement dangereux. D'autant plus qu'ils restent dans l'ombre et à visage couvert. Ébruiter tel secret est s'exposer à leur vindicte en retour immédiat.
Nous allons enquêter aussi discrètement que possible. Mais en attendant qu'on se retrouve ici dans deux jours, si vous avez un indice... on n'le galvaudra pas. »

La magicienne adressa un sourire sincère au costaud Gallanz qui venait de donner des couleurs à Adrann (rouge aux joues, et bleu à l'épaule...).

Modifié par un utilisateur jeudi 14 novembre 2019 00:42:32(UTC)  | Raison: Non indiquée

Utilisateurs actuellement sur ce sujet
3 Pages<123>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Privacy Policy | Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET