Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Boadicee  
#1 Envoyé le : dimanche 3 novembre 2019 19:13:25(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731

10 Abadius 4717 - 17 Abadius 4717 - Ustalav, comté d'Ardéal
Ardéal vespéral


Les aventuriers, debouts dans l'air glacial des Sillons en hiver, tombèrent rapidement sur une décision commune: aucune des cités à portée n'était véritablement idéal...les Pharasmins de Kavapesta risquaient d'être un danger pour la plupart d'entre eux, Colline Charognarde était peut être trop dangereuse et isolée, Sturnidae, ville garnison, n'était pas aussi bien connectée, et Ardis demeurait tout de même le coeur de la vieille noblesse d'Ustalav...mais elle paraissait tout de même le meilleur choix.

D'un commun accord, ils mirent le pied à l'étrier, lançant leurs montures fatiguées par l'hiver vers le Nord-Nord-Ouest, à travers les collines ravagées des Sillons.


La route était ingrate et la région désolée, mais heureusement pour eux, la route la plus directe vers Ardis passait par le chemin qu'ils avaient emprunté jusqu'à la sortie des Sillons, aussi n'eurent ils pas besoin de se méfier des embûches de cette région hantée. Cependant, ils avançaient sous de lourds nuages couleur de plomb, et une neige drue se mit à tomber alors qu'ils repassaient le champ de bataille où ils avaient affronté le commandant Morhg et ses morts-vivants.

La neige se calma avec la nuit, mais pas le froid mordant. Avec célérité, les trois cavaliers poussaient leurs montures, autant qu'il était raisonnable, progressant à vive allure à travers les collines fraichement enneigées, les sabots grondant sur les dalles de la route qui serpentait entre les domaines. Ils passèrent devant de nombreuses propriétés, qui supportaient plus ou moins bien l'hiver. Parfois, les gardes de manoirs solides les regardaient passer avec méfiance, craignant peut être des brigands, alors que les cheminées de hameaux fumaient près des demeures nobles. Parfois, c'étaient des propriétés décrépits à peine maintenue par les descendants d'une vieille famille, où les chiens aboyaient à leur passage. Parfois, enfin, les manoirs n'étaient plus que ruine et les villages étaient à demi-abandonné, les paysans peinant à survivre à la faim et au froid.

Les routes étaient presque désertes...ils croisaient de temps à autre un cavalier qui les passaient à vive allure, le visage masque par d'épaisses écharpes contre la neige, ou une diligence qui se hâtait à travers la neige. A plusieurs reprises, ils entrevirent des meutes de loup les observant depuis les hauteurs des collines, entre les arbres morts. Istvana et Lukas repérèrent un groupe de brigands dans un bosquet sur la route, mais les bandits se gardèrent bien de tenter quoi que ce soit avec un groupe aussi lourdement armé que le leur.

Peu à peu, alors qu'ils approchaient d'Ardis, les demeures devenaient plus solides, les hameaux plus fréquents et plus grands, mais tous paraissaient plus ou moins délabrés; et la pesante ambiance de misère qui régnait n'avait pas que l'hiver pour cause...


Ardis_capitale d'Ardéal




Enfin, le soir du 7e jour, ils arrivèrent en vue des murs d'Ardis, capitale du comté d'Ardéal et vieille capitale d'Ustalav. Ils arrivaient par le Sud Est, suivant la route qui menait à la Porte des Lanternes. Au delà des ramparts de la cité, ils pouvaient voir la lumière des réverbères et surtout les dômes de l'Eglise de Notre-Dame des Lanternes, la cathédrale de Pharasma qui se trouvait au delà de la porte, lui donnant son nom. Les lumière de ses dômes en oignons, au sommet des flèches dominant les toits d'ardoise, éclairaient les rues comme à l'aube, y compris les quartiers orientaux de la cité, plongés par ailleurs dans les ténèbres.

Les gardes à la porte ne les arrêtèrent pas, se contentant de les examiner de près à leur passage. Leurs uniformes n'étaient pas très nets, tâchés, et ils paraissaient aussi épuisés que désintéressés par leur poste, aussi ne firent ils pas d'histoire malgré leur étrange équipage.

Ils entrèrent en ville, les sabots de leurs montures claquant sur les pavés humides. La nuit était tombée, et le froid était mordant, la neige dégagée sur les côtés de la route refusant de fondre. Les rues étaient faiblement éclairées par la lumière venues des domes de l'église, et quelques reverbère, sans doute magiques, mais dont beaucoup étaient endommagés.

Cependant, avant qu'ils ne puissent se mettre en quête d'un endroit où passer la nuit, ils aperçurent un cavalier traversant les portes derrière eux, qui s'en vint à leur rencontre en leur faisant signe.
« Hey! »

Domrod, je te laisse faire l'intro de ton nouveau perso.

Carte d'Ardis

Modifié par un utilisateur dimanche 3 novembre 2019 19:24:37(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Annonce
Offline Domrod  
#2 Envoyé le : lundi 4 novembre 2019 01:00:06(UTC)
Domrod
Rang : Membre

Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Erionus
Sorts niv 1 : 6/6
Sorts niv 2 : 5/5
Sorts niv 3 : 3/3
Sorts niv 4 : 2/2
PV Nirya : 45/45
Canalisation : 14/14
CA : 11/11/10

90 / 90


Erionus s'était mis en route peu de temps après qu'ils aient reçu le troublant rapport de la Loge d'Ascanor. Crowl et Daramid avaient eu beau être rassurants, de nombreux membres de l'Oeil Palatin n'avaient pas masqué leur appréhension, voire même leur crainte pour certains. Le serviteur de Sarenrae s'était de lui-même proposé pour partir à la recherche des 3 individus qui avaient fait barrage à la Voie à plusieurs reprises. Si leur efficacité n'était plus à démontrer, certains éléments troublants avaient soulevé quelques inquiétudes. Il convenait d'éclaircir la situation. Et le cas échéant leur donner un coup de main. Or, en matière de lutte contre les morts-vivants, Erionus n'était pas un novice. L'éducation religieuse très particulière qu'il avait reçu avait fait de lui une arme redoutable pour lutter contre la non-vie.
Il avait pu rejoindre la Loge assez rapidement, puis après quelques investigations il avait fait route au sud est, en direction de Felgrau. Le destin (et Sarenrae à n'en pas douter) frappa à sa porte. Alors qu'il faisait halte dans un petit village situé à plusieurs lieues de Berus, il croisa la route de Melfur Galvorn. Erionus identifia sans peine le tieffelin. L'échange entre les 2 individus fut très instructif. Le prêtre apprit ainsi qu'une nouvelle recrue avait rejoint le groupe d'aventuriers. En outre, le prêtre remarqua l'abattement du bretteur et discerna dans ses propos des craintes qu'en au comportement de certains de ses anciens compagnons. Ce qui ne manqua pas d'attiser l'inquiétude de l'aasimar.
Le lendemain, Erionus partit en direction de l'ancienne capitale de l'Ustalav à bride abattue. Il arriva, fourbu, à Ardis. Sa monture était à bout. Mais Sarenrae, dans sa bienveillance, lui avait permis de passer les portes de la cité quelques minutes après le trio. Il n'eut aucune difficulté à l'identifier. Son cheval ne parvenant guère plus qu'à marcher au pas, Erionus interpela le groupe. "Hey ! Attendez je vous pris !" Parvenu à leur hauteur, il reprit, essouflé. "Veuillez m'excuser." Les regardant les uns après les autres : "Lukas Merrimac, Istvana Nadasdy et Kaomhin...hum... ou Denis ? Est-ce bien cela ? Permettez moi de me présenter. Je me prénomme Erionus. Je suis un serviteur de Sarenrae et membre de l'Oeil Palatin. On m'a demandé de vous rejoindre afin de vous prêter main forte. J'ai eu la chance de croiser le Seigneur Galvorn, ce qui m'a permis de connaître votre destination. Cela vous dirait-il que trouver un coin tranquille afin de discuter ?" La fatigue se lisait sur le visage de l'aasimar, mais celui-ci afficha malgré tout un sourire bienveillant et chaleureux. Il portait haut les couleurs de Sarenrae et on pouvait voir à son index droit une bague avec un scarabée tenant dans ses pattes un oeil ailé.

Modifié par un utilisateur lundi 4 novembre 2019 13:41:16(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline thoulkas  
#3 Envoyé le : lundi 4 novembre 2019 12:32:10(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Lukas
CA : 19
Positive touch : 9/9
Griffes : 7/7
Panache : 4/4

109 / 92

Chouffe
Vision nocturne, odorat

37 / 37


Sous armure de mage, Simulacre de vie.
RD 5/contondant et RD 5/fer froid
Si en loup ou hybride : +2 Con et Dex
CA : 10 + 3 (4 hybryde) + 4 (armure de mage) +2 armure naturelle


Lukas ressentait de moins en moins la fatigue, mais il avançait avec un air moins enjoué jour après jour. Lorsqu'il vit la ville, il afficha dans un premier temps un sourire. Et lorsque le sarénite l'interrompit, il ne pu s'empêcher de repenser à la voie.

Il avait veillé le jour précédent l'arrivée en ville à lancer un sortilège pour garder complète son apparence humaine, si bien qu'il n'y avait aucune trace de son changement, qui commençait à peser sur le magicien.

«  Bonjour mon père, enchanté de vous connaître. Vu que vous savez déjà qui nous sommes, et je suppose en partie ce que nous sommes, le mieux serait d'aller boire un verre et de profiter d'une assise correcte pour les prochaines heures qu'en pensez-vous?

Après il faudra faire du shopping pour terminer à la bibliothèque mais je vous expliquerai cela à table si cela vous convient?  »


Lukas fit alors craquer sa nuque dans un mouvement assez déroutant, avant de la faire craquer dans l'autre sens. «  Qui de l'oeil vous envoie? Avez-vous eu contact avec Adivion? Comment va ce pleutre?  »

Modifié par un utilisateur mardi 5 novembre 2019 08:20:43(UTC)  | Raison: Non indiquée

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Domrod  
#4 Envoyé le : mardi 5 novembre 2019 21:07:07(UTC)
Domrod
Rang : Membre

Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Erionus
Sorts niv 1 : 6/6
Sorts niv 2 : 5/5
Sorts niv 3 : 3/3
Sorts niv 4 : 2/2
PV Nirya : 45/45
Canalisation : 14/14
CA : 11/11/10

90 / 90


"J'étais de passage à Lepistadt. Nous avons reçu des nouvelles de vous en provenance de la Loge d'Ascanor. Après discussion, notamment avec le professeur Crowl et Embreth Daramid, je me suis proposé de venir à votre rencontre afin de vous soutenir dans vos efforts et d'en savoir plus sur la situation présente. Mais nous pourrons effectivement rentrer dans les détails autour d'un repas chaud."
thanks 1 utilisateur a remercié Domrod pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#5 Envoyé le : jeudi 7 novembre 2019 21:14:32(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731

Ardis_capitale d'Ardéal



Si les questions se bousculaient et que la méfiance était toujours présente, trouver un endroit pour se mettre à l'abri du froid et manger un morceau fit assez facilement l'objet d'un consensus. La taverne la plus proche, à quelques rues de là vers le centre de la ville, était ironiquement nommée la Glorieuse Etoile...et portait sur son enseigne défraichie et rongée par l'humidité une étoile de bronze assez ancienne pour être couverte de vert-de-gris. Personne ne s'était occupé de l'entretenir depuis longtemps, de toutes évidence.

L'intérieur de la taverne était à l'avenant de l'extérieur: relativement propre, mais à deux doigts du délabrement. Le mobilier était antique, patiné par le temps, les tables rapiécés à de nombreuses reprises, quelques tâches incrustées profondément dans le bois. Les lustres diffusant une lumière dorée étaient de métal corrodé, et l'âtre ou crépitait un brasier protégé par une grille de fer forgé.

La Glorieuse Etoile ne paraissait pas excessivement populaire...La salle commune n'était occupée que par un trio de joueurs en pleine partie de dés, un vieil homme fumant une longue pipe d'écume dans un coin de la pièce, et une elfe en habits de voyage qui paraissait plongée dans son repas.

Derrière le comptoir, une jeune femme en habits simple, une épaisse robe et une tunique doublée de laine, pour pallier aux courants d'air, tourna ses frappants yeux verts vers eux à leur entrée.
« Bienvenue à la Glorieuse Etoile, chers visiteurs! Je suis Hulme. Je peux vous servir à boire? Un repas? Vous cherchez une chambre, peut être? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline zoll  
#6 Envoyé le : vendredi 8 novembre 2019 11:10:49(UTC)
zoll
Rang : Habitué

Inscrit le : 28/07/2013(UTC)
Messages : 2,311

Kaomhin
C. Imatar
Social

84 / 84





Kaomhin avait fait la majeur partie du voyage pensif. Son rêve et son nouvel état l'inquiétait. Il ne savait pas ce qu'il était devenu, mais son manque d’appétit, de sommeil, sa peau froide et exsangue ou l'absence de mouvements respiratoires ne pouvaient que confirmer son état de mort. Et pourtant, il n'était pas ce que ses compagnons et lui combattaient.
Alors qu'ils se trouvaient non loin de la ville, il prit soin de se poudrer le visage.

  • déguisement : 1d20+27 donne [5] + 27 = 32


Alors que les sabots de leurs chevaux résonnaient sur les pavés gelés, il se retourna surpris qu'un inconnu les aborde... en les connaissant visiblement.

« Bonsoir Monsieur, je me présente Kaohmin Caromarc Imatar... ancien croisé et Chevalier de Iomedae, pourfendeur de la Voie. Denis.... l'équivalent de mon frère jumeau ne se manifeste que dans certains événements. Je me permets de vous remercier de sa part pour vos salutations car... je crains qu'il ne le fasse pas. Il est plus... comment dire? Enfin, bref, vous apprendrez vite à nous différencier. »

Arrivé à la Glorieuse Etoile, Kaomhin, souriant répondu avec son plus beau sourire : « Volontiers le couvert ainsi qu'une chambre confortable, cela fait plusieurs nuits que nous dormons sur le chemin et un bon lit ne pourra que nous faire du bien. »


@Boa: euh, je ne me souviens plus si je te l'avais demandé, mais Kao a-t'il des caractéristiques techniques différentes (hormis pour les soins)... ou je le joue seulement RP




"Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul."
Montaigne.
thanks 1 utilisateur a remercié zoll pour l'utilité de ce message.
Offline thoulkas  
#7 Envoyé le : vendredi 8 novembre 2019 12:20:46(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Lukas
CA : 19
Positive touch : 9/9
Griffes : 7/7
Panache : 4/4

109 / 92

Chouffe
Vision nocturne, odorat

37 / 37


Sous armure de mage, Simulacre de vie.
RD 5/contondant et RD 5/fer froid
Si en loup ou hybride : +2 Con et Dex
CA : 10 + 3 (4 hybryde) + 4 (armure de mage) +2 armure naturelle


Lukas salua la tenancière d'un grand sourire. «  Une chambre avec fenêtre s'il vous plait, ainsi qu'un bon repas et votre meilleur vin, tant que le prix reste convenable. Si vous avez des endroits à recommander pour pouvoir faire des achats de quelques objets de nature magique cela pourrait m'arranger, ainsi que de me donner le chemin pour me rendre à la bibliothèque.  »

Il alla ensuite s'asseoir, avant de se tourner vers le nouveau venu. «  bien, parlez nous de vous, et surtout que savez-vous exactement, sur notre mission, sur nous, vous connaissez Denis donc vous en savez déjà beaucoup.  »

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Boadicee  
#8 Envoyé le : samedi 9 novembre 2019 18:16:20(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731

Ardis_capitale d'Ardéal



L'aubergiste les invita à s'asseoir à une table, récupérant au passage un pichet qu'elle remplit de vin et plusieurs gobelets d'étain gravés, qu'elle posa sur la table avec un sourire aimable - quoiqu'un peu professionnel.
« Bien entendu, messires. Désirez vous une chambre chacun? J'ai assez de place si vous le souhaitez. Cela coûte 6 pièces d'argent par nuit et par chambre...ou 2, si vous préférez rester dans la salle commune. Nous avons aussi une étuve si vous souhaitez prendre un bain.
Pour le couvert, nous avons du goulash sur le feu pour 1 pièce d'argent, ou bien des sarmale et des saucisses épicées pour 2 pièces d'argent, avec du pain de seigle. »


Elle parcouru le groupe du regard, s'arrêtant un instant sur Istvana avec une expression incertaine.
« Cela vous conviendrait? »

Une fois qu'elle eut pris les commandes et les laissa avec un pichet d'un vin de qualité respectable, elle ajouta.
« Hum...tout dépend de ce que vous cherchez. L'église de Pharasma peut fabriquer des objets bénis, si vous avez de quoi payer...dans ce cas, vous pouvez aller à Notre-Dame des Lanternes. Sinon, je vous conseille les arcanistes autour de la place de la Pierre Aveugle, au centre de la ville. Je pense que vous devriez trouver ce que vous chercher.

La Bibliothèque Royale se trouve à deux pas de la Tour du Palais, dans la rue de la Berge-aux-cerfs. »


Une fois qu'elle se fut assurée qu'ils avaient tout ce dont ils avaient besoin, elle rejoignit la cuisine pour quérir leurs repas.

@Zoll: excellent point, je vais t'en dire plus par MP, mais pour l'instant, ça reste principalement du RP.
Note: les Sarmale sont des feuilles de choux farcies.


Carte d'Ardis

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Domrod  
#9 Envoyé le : dimanche 10 novembre 2019 23:52:38(UTC)
Domrod
Rang : Membre

Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Erionus

Erionus
Sorts niv 1 : 6/6
Sorts niv 2 : 5/5
Sorts niv 3 : 3/3
Sorts niv 4 : 2/2
PV Nirya : 45/45
Canalisation : 14/14
CA : 11/11/10

90 / 90


Affable, Erionus accueillit avec le sourire le programme proposé par la serveuse. "Qu'est-ce donc que les sarmales ?" Une fois renseigné : "Fort bien, allons-y pour ces sarmales et leurs saucisses. Pour la suite, je dois reconnaître qu'un bain bien chaud et un bon matelas me seraient d'un grand réconfort."
Une fois la jeune fille partie, l'aasimar reprit : "Je pense en savoir beaucoup en fait. En effet, Melfur Galvorn m'a fait un rapport très circonstancié de tout ce qu'il vous était arrivé depuis Ravengro. Je disposais déjà de nombreuses données grâce à mes collègues de l'Oeil, mais vos tribulations depuis la Loge d'Ascanor m'étaient inconnues. Il a pu combler les vides, sauf en ce qui concerne les notes que vous avez pu trouver dans l'antre d'Auren Vrood." Son regard se fit plus sérieux : "Avez-vous pu les décrypter ? Savez vous où vont se porter les efforts de la Voie dorénavant ? Et plus encore, avec votre intervention réussie, les nécromanciens ont-ils à disposition un autre site pour remplacer celui de Felgrau afin de mener à son terme leur sombre rituel ?"
thanks 1 utilisateur a remercié Domrod pour l'utilité de ce message.
Offline thoulkas  
#10 Envoyé le : lundi 11 novembre 2019 22:01:27(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Lukas
CA : 19
Positive touch : 9/9
Griffes : 7/7
Panache : 4/4

109 / 92

Chouffe
Vision nocturne, odorat

37 / 37


Sous armure de mage, Simulacre de vie.
RD 5/contondant et RD 5/fer froid
Si en loup ou hybride : +2 Con et Dex
CA : 10 + 3 (4 hybryde) + 4 (armure de mage) +2 armure naturelle


Lukas semblait apprécier de manger un peu de viande, même si elle serait cuite. Bientôt je ne devrai plus manger, et là ma seule faim sera du sang...

Il observait le nouveau venu, étonné qu'il n'ait pas peur d'un semi-mort loup garou, d'un plus ou moins mort et d'une chose qui devient mort, ou alors une brute sans merci... «  Non nous allons aller peu après pour continuer de déchiffrer le document. Et pour les localisations nous en avions quelques unes également, que Melfur a du vous donner. Mais ne vous tracassez pas, l'ordre est notre ami.

Voudrez-vous vous joindre à moi, ou à nous je n'en sais rien, pour les recherches en bibliothèque? Auriez-vous également des connaissances plus grandes que les miennes dans les religions? J'ai des questionnements intérieurs qui sont assez intéressants à ce sujet.  »
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline zoll  
#11 Envoyé le : lundi 11 novembre 2019 22:47:55(UTC)
zoll
Rang : Habitué

Inscrit le : 28/07/2013(UTC)
Messages : 2,311

Kaomhin
C. Imatar
Social

84 / 84





Kaomhin s’assit à la table et commanda de la goulash. Cela faisait longtemps qu'il n'en avait mangé et bien qu'il ne connaissait plus la sensation de faim, il se réjouissait d'en redécouvrir le goût. Alors qu'Eronius débutait la discussion, il laissa Lukas, répondre, avant de s'interroger à haute voix :

« Dites-moi Magister, visiblement Melfur, ainsi que d'autres personne de l'Oeil vous ont compté nos... particularités.
Moi-même adorateur de Iomedae, j'admets que sans expérience personnelle traumatisante, je ne suis pas certain que j'aurai accueilli notre groupe avec un tel flegme!

Que pense l'Oeil de notre groupe? Et êtes-vous là plus pour nous surveiller ou pour nous aider?
Parler sans crainte, nous sommes tous bien conscients de nos particularités que nos choix ou... non-choix nous ont conduit. »





"Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul."
Montaigne.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Privacy Policy | Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET