Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

28 Pages«<25262728>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline nauron  
#521 Envoyé le : mardi 29 septembre 2020 20:34:51(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Florentia
Alchimiste 8
Bombes:14/14
DEF : 19/15/14
Etat

curieuse

62 / 62


Florentia s'était installée sur le premier traineau, comme au départ, elle avait aimé le côté énigme et espérait surtout que ce chemin leur permettrait de reprendre de l'avance sur le prédateur des ombres dans leur course vers le pilier du ciel. Si elle voulait rencontrer Taërim le Blanc, il fallait d'abord le libérer, et lui pourrait avoir une solution, ou du moins une piste sur l'objet de ses recherches.
Durant ce trajet si particulier, elle se remémora les longues années de recherche sur le sujet qui la préoccupait depuis maintenant plusieurs décennies, le temps qu'elle avait passé dans les bibliothèques, les magiciens et autres alchimistes qu'elle avait rencontrés, questionnés, à qui elle avait rendu des services dans l'espoir d'obtenir des informations.
Sans émotion elle voyait le temps qui passait, à la même vitesse pour tous mais qui était subi de manière relative par chacun en fonction de sa longévité.
Elle se rappela une rencontre avec un alchimiste homme rat, et se dit que les dix qu'elle avait passé à effectuer ses recherches représentait à peu près un tier de la vie de ce dernier alors qu'elle avait déjà presque un siècle et qu'elle avait fait si peu... Comme le temps était une notion étrange...
Mais tout ce qu'elle avait entreprit la menait vers son objectif et jusque maintenant la pierre philosophale était sa meilleure chance…

Face à leur hôte, Florentia laissa ses compagnons répondre, puis commença à poser quelques questions

«  Florentia, simple Alchimiste très curieuse et vous êtes?
Je vous prie de pardonner mes questions qui peuvent paraitre choquantes, osées voir malpolies mais face à une énigme j'ai toujours besoin de réponses. Qu'êtes vous exactement? Où sommes nous exactement?
Et que savez vous de l'alkaest, et ou en trouver? »


Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Silenttimo  
#522 Envoyé le : jeudi 1 octobre 2020 11:45:45(UTC)
Silenttimo
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/01/2010(UTC)
Messages : 2,975
Localisation : 92 (Hts de Seine)

66 / 66

rayon acide : 9/9
Sorts niv 1 : 8/8
Sorts niv 2: 7/8
Sorts niv 3: 6/6
Sorts niv 4: 4/4
CA:15 / cont 14 / surp 12




Fredrigo s'inclina avec une certaine déférence.

« Bonjour, je suis Fredrigo Tampoli, et en quelque sorte, sculpteur de fluides arcaniques !

Je crois que Maître Oradin et Dame Florentia ont bien résumé la raison de notre passage ici, ainsi que les principales questions qui nous assaillent en découvrant l'étrangeté de votre ville !

Dites-moi, quelles langues sont parlées en votre cité ? »
JE SUIS CHARLIE
Fan de Greyhawk, paladin de Mayaheine
- Paladin/marshal niv 19 (PF) dans "savage tide".
Fan de cinéma muet
"Lubitsch trône au firmament de mon panthéon du cinéma"
Une partie de ma collection Ici
Offline Uktar  
#523 Envoyé le : jeudi 1 octobre 2020 13:29:38(UTC)
Uktar
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 4,329
Localisation : Codognan(30)

78 / 78

Explosion: 8/8
Foudre: 8/8
Sorts niv 0: 4/4
Sorts niv 1: 7/7
Sorts niv 2: 5/5
Sorts niv 3 : 5/5
Sorts niv 4 : 4/4
Forme animal: 4/4
CA : 15-> 18

Le druide avait repris sa forme d'ours pour pouvoir tracter le traineau, et surtout parce qu'il se sentait plus à l’aise sous cette forme, dans cet environnement. Il avait faillit tenter d'imiter son double et de voir ce que cela aurait pu être sous une forme de pachyderme, mais dans les cavités était ce bien raisonnable?

Le temps avait passé sans qu'il ne se souci d'autre chose que de faire avancer le traineau. Il essayait de limiter ses réflexion car sans arrêt elle revenait à ce prédateur des ombres, l'image dans le château ou il avait prit la vie du baron!!

Mais voilà qu'il arrivait à ce qui devait s'apparenter à une cité pour ses habitants.
Ferrèol laissa parler ses compagnons. Ils savaient, maintenant, pratiquement tout de leur expédition. Et la diplomatie passerait mieux si ce n'était un ours qui parlait!

Offline mdadd  
#524 Envoyé le : dimanche 4 octobre 2020 19:52:17(UTC)
mdadd
Rang : Staff
Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)
e petit homme étrange regardait tour à tour les aventuriers qui se manifestaient et lui répondait, tandis qu’il empruntait le pont qui reliait la galerie d’où venait d’émerger le groupe à la cité flottante. Pour le groupe, la sensation était étrange. On avait à la fois l’impression de tomber dans un gouffre sans fond, mais aussi de flotter, ce qui pouvait donner l’impression de déséquilibre et avec elle la crainte que ce pont si étroit et à l’aspect fragile n’avait pas la capacité de supporter un tel équipage. L’homme avait incliné la tête sur le côté lorsque le serviteur d’Abadar avait mentionné leur quête. Il avait juste commenté par un – « préserver l’équilibre » – presque à mi-mots mais pourtant cela faisait écho dans l’esprit de chacun – « Là où vous allez, jeunes gens, je vous conseille de garder ces boules noires et blanches. Il va falloir paraître aussi neutre que possible si vous ne voulez pas échouer. » – Puis il continuait à guider le groupe sur ce pont qui ne paraissait pourtant pas interminable, mais la cité semblait ne jamais se rapprocher et pourtant elle était à portée de quelques enjambées.

De nouveau il répondit aux questions... sans y répondre... – « Si vous appelez un Dieu un être doté de capacités et pouvoirs qui vous dépassent, alors oui vous pouvez appeler cela un dieu, comme on a appelé un dieu un magicien qui a impressionné un peuple sauvage et primitif avec quelques tours de magie… La notion de Dieu est assez utopique, voyez-vous ? Sans vouloir faire offense à vos croyances respectives, car il s’agit bien là de croyances. La notion de religion apparaît lorsqu’il se passe quelque chose qui ne peut s’expliquer de façon rationnelle, cohérente, mathématique ou physique, que la science n’a pas su démontrer. Tout cela reste limité au dogme des connaissances actuelles qui chaque jour repousse ses limites à force d’expériences et de recherches. Je suis sûr que vous comprenez ce que je veux dire, Florentia. L’alkaest ne peut se trouver sur Golarion. Mais dans d’autres plans. Ainsi les Dieu sont des êtres surpuissants par rapport à notre entendement, d’ailleurs vous avez fait d’Aroden un Dieu, lui qui n’était qu’un Azlante mais dont les connaissances magiques et le pouvoir étaient si grands que vous en avez fait un Dieu, et vos croyances nourrissent leurs pouvoirs, n’est-ce pas Oradin serviteur d’Abadar. Plus votre foi est forte, plus il y a de fidèles, plus le culte se répand et plus votre Dieu est puissant. Celui-Qui-Est-Au-Centre-De-Tout est tout simplement le parfait point d’équilibre entre toute chose physique ou morale, cela peut être interprété comme une philosophie de vie, comme les philosophies qui existent et que vous connaissez : la Foi Verte par exemple. Utopia est un lieu de repos et un refuge au cœur des montagnes, pour tout ce qui est, fut et sera. Les ombres que vous apercevez de façon fugace, sont des pensées ou des esprits d’êtres vivants du passé, du présent ou du futur, aussi si vous dérangez l’un d’eux, qui sait quel déséquilibre vous provoquerez et par là même quelle catastrophe, cataclysme, fin du monde vous déclencherez ? »

Le discours de l’étrange individu semblait infini et pourtant i s’arrêta sur un – « Vous êtes arrivés, jeunes gens ! » – Dit-il désignant de la main la paroi du Glacier. Comme sortant d’un songe ou d’un rêve, les aventuriers sursautèrent. Ils avaient l’impression d’avoir indéfiniment traversé le pont et pourtant ils se rappelaient d’avoir parcouru les rues de la cité flottante, d’avoir vu des monuments se construire puis s’écrouler en un instant, d’avoir aperçu des visages connus se dessiner dans ces ombres fugaces, d’avoir traversé un dédalle de galeries, coursives, corridors, d’avoir emprunté quantité de passages dérobés dans le Glacier. Combien de temps s’était-il écoulé ? Personne ne saurait le dire, mais le principal était : ils avaient traversé. L’attention des aventuriers se porta sur la paroi désignée tandis que dans un grondement sourd comme un roulement de tonnerre, celle-ci s’ouvrit. Ils tournèrent la tête pour poser d’autres questions à l’étrange individu, mais celui-ci avait disparu. La lumière du soleil pénétrait à travers la glace et se reflétait sur les cristaux de glace. La main en couverture sur les yeux, Asger reconnut l’endroit. Ils n’étaient pas loin de la sortie qu’il connaissait et saurait sans aucun doute guider le groupe vers la grande faille séparant le Glacier de la Mer de Glace. D’après la hauteur du soleil, on était au matin. Tout le monde se sentait en plein forme, sans fatigue, rasséréné et rassasié. L’étrange expérience avait-elle duré toute une journée et la nuit ou le temps s’était-il interrompu dès l’instant où ils avaient franchi le porche de la Cathédrale-Sous-La-Montagne ? Il était temps de se mettre en marche et Asger était plutôt soulagé de voir où il se trouvait. Il saurait sans aucun doute les mener à destination.

La paroi ouverte, un vent glacial s’engouffra dans la galerie, rappelant aux aventuriers la rigueur de cette région. Un formidable spectacle s’offrait à eux. Sur une vaste étendue blanche immaculée, quelques pics de glaces se dressaient ci et là dans des alignements ressemblant à des crêtes dorsales de créatures à la taille titanesques. Mais au milieu de cette Mer de Glace, un énorme pic de glace se dressait tel un phare au milieu de la banquise. Il était si haut que son sommet se perdait dans les nuages. Asger repéra rapidement un passage pour descendre cers la Mer de Glace. Pas de trace sombre et nuages inquiétants du côté de la Mer Gelée ou encore des montagnes d’où le groupe émergeait, annonçant la présence du Prédateur des Ombres. Il y avait encore de l’espoir.
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline Kali  
#525 Envoyé le : lundi 5 octobre 2020 19:15:42(UTC)
Kali
Rang : Nouveau
Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Asger
Rodeur 8

88 / 88


Asger émergea. Oui, c'était le terme exact: émerger, comme après un rêve ... Ce voyage était décidément bien différent de ses excursions habituelles.

Le vent glacial de la "Mer" vint lui piquer les joues, s'engouffrant dans ses narines et ravivant ses sens. Il reconnu immédiatement les lieux: ils étaient arrivés.

«  Préparez-vous! une grande traversée nous attend!  »

Asger était en pleine forme et se donnait maintenant des allures de capitaine. Il jeta de brefs coups d'œil en direction du Pêchou, un vrai capitaine s'inquiétant toujours de la bienveillance des éléments et l'expérience des boules noires et blanches ayant révélé des indices sur la nature exact de ce compagnon, il l'espéra de bonne humeur.

Toujours très professionnel, Asger fit le tour des traineaux, vérifiant que tout était solidement empaquetés.

Modifié par un utilisateur lundi 5 octobre 2020 19:19:18(UTC)  | Raison: Non indiquée

Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline poulosis  
#526 Envoyé le : lundi 5 octobre 2020 19:51:31(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,200
Localisation : Nantes

Oradin
Sorts Ora niv1 : 4/4
Sorts Pal : 1/1
Châtiment : 3/3
Impo. 3d6 : 8/8
Pacte +1 : 1/1
CA 22/11/21 (+4 vs géant)

90 / 90

« Hé bien, quel curieux personnage ! Peut-être Dame Florentia, qui est plus intelligente que nous tous réunis ici, saura nous expliquer ses propos de manière simple ? Cette étrange cité était si belle et paraissait si fragile. Une beauté déroutante, cependant. Pas de commerce ni d’échange quel qu’il soit, pas de taverne où se restaurer ou se rincer le gosier. J’ai l’impression d’être en pleine forme, pourtant. » Il se frotta le ventre. « Je n’ai même pas faim ! Mais je préfère quand même nourrir mon estomac moi-même, par le circuit traditionnel, voyez. Notre guide avait raison, tout de même : c’était bien un lieu de repos. Mais si l'équilibre, c’est vivre ainsi, je préfère être fatigué, nom d’un lingot ! »

Il accompagna Asger dans la vérification du matériel. Quatre yeux valaient mieux que deux. « J’espère qu’on a évité le territoire du dragon. On ne sait même pas si l’on a gagné du temps, en réalité : quelqu’un sait quel jour nous sommes ? » ajouta-t-il, sans vraiment attendre de réponse. Il fixa le pic qui était leur objectif. « Combien temps on va mettre pour atteindre ce pic-dans-les-nuages ? Et comment va-t-on grimper une telle hauteur ? Enfin, chaque problème en son temps, je suppose... »

En cours: lien vital avec Florentia, Endure elements 24h
Offline Kali  
#527 Envoyé le : mardi 6 octobre 2020 20:55:24(UTC)
Kali
Rang : Nouveau
Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Asger
Rodeur 8

88 / 88


«  Nous allons d'abord descendre de la montagne puis nous nous dirigerons vers la grande crevasse qui sépare le Glacier de la Mer. Là-bas, un pont nous permettra de passer de l'autre côté. Et.... nous pourrons peut-être recueillir quelques informations sur le Pilier chez les Jrass.  »

Tout en parlant, Asger pointait du doigt les différentes étapes visibles depuis les hauteurs ou, tout du moins, leurs positions approximatives.

«  Restez sur vos gardes. Nous ne sommes pas à l'abri de quelques mauvaises rencontres. Nous avons dépassé le dragon mais d'autres bêtes rôdent sur la montagne. »
Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline poulosis  
#528 Envoyé le : mardi 6 octobre 2020 22:55:33(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,200
Localisation : Nantes

Oradin
Sorts Ora niv1 : 4/4
Sorts Pal : 1/1
Châtiment : 3/3
Impo. 3d6 : 8/8
Pacte +1 : 1/1
CA 22/11/21 (+4 vs géant)

90 / 90

« Pour ça, ne t’inquiète pas : Durirak est prêt à hurler ! » Il alla se positionner à l’arrière d’un traîneau, et déposa l’énorme marteau à portée de main.

« Les Jrass ! C’est vrai que tu les as déjà évoqués. Tu devais nous en parler avant qu'on les rencontre. Ce serait peut-être le moment, tu ne crois pas ? Sont-ils amicaux ? Des tabous ou autres impairs à éviter ? »

En cours: lien vital avec Florentia, Endure elements 24h
Offline Kali  
#529 Envoyé le : samedi 10 octobre 2020 15:35:57(UTC)
Kali
Rang : Nouveau
Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Asger
Rodeur 8

88 / 88


«  Les Jrass sont le dernier peuple amical que je connaisse de ce côté de la montagne. Ils nous aideront sûrement mais il faudra faire quelque chose avant. Vous verrez sur place.  »

Sur un petit sourire entendu, Asger s'apprêta à lancer son traineau et à montrer le chemin, si tout le monde est prêt.
Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline poulosis  
#530 Envoyé le : dimanche 11 octobre 2020 03:01:53(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,200
Localisation : Nantes

Oradin
Sorts Ora niv1 : 4/4
Sorts Pal : 1/1
Châtiment : 3/3
Impo. 3d6 : 8/8
Pacte +1 : 1/1
CA 22/11/21 (+4 vs géant)

90 / 90

Le nain fronça les sourcils. Il leva un doigt, inspira, ouvrit la bouche. Puis se figea. Il sembla réfléchir. Finalement, il expira puis sourit en haussant les épaules, le visage détendu.

« Ma foi, un voyage est toujours plein de surprises, n’est-ce pas ?! C’est même ce qui fait son charme. »

Il s’installa lourdement à bord du traîneau, Durirak à portée de main. Son poids massif fit craquer la structure. « Et je sens que la descente va déjà être très intéressante, héhé ! »

En cours: lien vital avec Florentia, Endure elements 24h
Offline nauron  
#531 Envoyé le : dimanche 11 octobre 2020 14:18:12(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Florentia
Alchimiste 8
Bombes:14/14
DEF : 19/15/14
Etat

curieuse

62 / 62


Florentia écouta les réponses de cet être étrange et ces dernières lui laissèrent un goût de trop peu.
La seule semi-satisfaction qu'elle eu fut l'aiguillage sur le lieu où chercher l'objet de ses recherches, mais une fois encore, la réponse était un peu floue.
Quand elle avait un début de piste et le moyen d'aller chercher d'autre réponses, Florentia était un peu comme un chien avec un os, elle ne lâchait rien, c'est pourquoi elle essaya d'en savoir plus sur l'alkaest tant que cet être à la nature étrange était présent.

«  Sur d'autres plans, mais lesquels? Il y en a tellement...
Ne pouvez vous pas me donner un indice plus précis sur ce que je dois chercher, moins je passerais de temps à chercher plus j'en aurai pour maintenir l'équilibre... »


Tout en parlant, Florentia essaya de découvrir qu'elle était la nature, la fonction de cet être en cherchant dans sa mémoire des informations qu'elle avait pu apprendre lors de ses recherches.

  • Connaissances : 1d20 donne [7] = 7


pour connaissances exploration souterraine, géographie, histoire, ingénierie, folklore local, noblesse, plan, religion: bonus +13
pour mystère, nature : bonus +16
pour créature mystico-divine placé par le gentil meujeu: bonus + 497


Après le départ de ce petit être, l'alchimiste répondit au nain.

«  En gros, les dieux n'en sont que parce nous les appelons ainsi et les vénérons alors qu'au final, ils ne sont rien d'autre que des créatures d'un pouvoir et de connaissances dépassant notre entendement. Typiquement le discours d'un dieu lui même... »

L'air frais et cette petite brise revigoraient la jeune femme, heureuse de reprendre contact avec son élément naturel.
Assise dans le traineau, elle était prête à repartir.
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Silenttimo  
#532 Envoyé le : lundi 12 octobre 2020 10:04:49(UTC)
Silenttimo
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/01/2010(UTC)
Messages : 2,975
Localisation : 92 (Hts de Seine)

66 / 66

rayon acide : 9/9
Sorts niv 1 : 8/8
Sorts niv 2: 7/8
Sorts niv 3: 6/6
Sorts niv 4: 4/4
CA:15 / cont 14 / surp 12




« Si notre voyage ne constituait pas une sorte de course contre la montre, j'en profiterais davantage !
Car il est vrai que nous traversons des territoires des plus étranges, et si la cachotterie que tu nous réserve au sujet des Jrass est avérée, nous ne sommes pas au bout de nos surprises !

Sinon, je n'ai rien compris de ce que disait cet être étrange au sujet de ce-qui-est-le-nombril-du-monde, des Dieux et des esprits et pensées du passé et de nos ancêtres : il devait s'agir de métaphores, et je ne suis pas très versé dans les images des autres, même si j'aime bien utiliser ce procédé.

J'ai compris une unique chose : il faut bien conserver les petites boules blanches te noires que nous avons dû utiliser... »


JE SUIS CHARLIE
Fan de Greyhawk, paladin de Mayaheine
- Paladin/marshal niv 19 (PF) dans "savage tide".
Fan de cinéma muet
"Lubitsch trône au firmament de mon panthéon du cinéma"
Une partie de ma collection Ici
Offline mdadd  
#533 Envoyé le : lundi 12 octobre 2020 22:08:32(UTC)
mdadd
Rang : Staff
Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)
algré un long discours et une volonté avérée de répondre aux questions des passagers en Utopia, les voyageurs ressortaient avec des réponses mais sans vraiment de réponses. Il semblerait que l’équilibre soit sur tous les fronts et celui du jeu des questions/réponses en faisait partie. Le petit être étrange avait disparu comme il était apparu et tandis que le pan du Glacier se refermait derrière eux dans un grondement de tonnerre, le groupe reforma les attelages et entama la descente le long de pistes que seul Asger semblait être en mesure de trouver. Sa tâche était plus difficile que d’accoutumé. Même si à vol d’oiseau, le chemin qui lui était familier semblait à portée d’un jet de flèche, en montagne, cela pouvait signifier des heures de marche. Par ailleurs, il lui fallait trouver un sentier praticable avec les traîneaux-barques qui prenaient tout leur sens en voyant la Mer de Glace s’étendre en bas. Une fois la voile installée, les traîneaux allaient filer comme des flèches…

A présent, tout le monde restait concentré sur la conduite des traîneaux et la préservation de leur équilibre tout aussi bien que de ne pas finir congelé sur place. De ce côté des Montagnes, on se trouvait sur les versants Nord. L’air était plus sec et plus froid. Il soufflait en rafales parfois violentes, soulevant des nuages de neige fine aussi dure que des aiguilles de glace qui venait s’immiscer partout jusque dans les moindres interstices pour venir titiller la peau à travers les couches de vêtements. L’air en lui-même était irrespirable directement. Il brûlait les bronches par le froid et il fallait respirer à travers une épaisseur de tissus suffisamment légère pour pouvoir respirer à travers mais suffisamment épaisse pour presque réchauffer l’air avant de l’inspirer. Quant à l’air expiré, il gelait presque instantanément, formant des gelures en bordure de la bouche et des narines. Les lèvres étaient les premières à geler, gercer et craqueler, puis on ressentait le froid intense aux orteils pourtant bien couverts et les doigts eux aussi bien protégés. Si ce n’étaient les protections et résistances magiques ou surnaturelles au froid aussi intense, les conditions seraient impitoyablement dures, voire impossible et mortelles. Et que dure de la réverbération du soleil sur la neige glacée ? Elle pouvait vous brûler les yeux en quelques minutes et il fallait donc baisser la tête pour que les capuches les manteaux d’hiver fassent de l’ombre sur le front et les yeux ou alors se bander les yeux avec un tissu émaillé pour voir à travers tout en diminuant considérablement la luminosité.

Bref difficile d’imaginer des peuples vivre dans cet environnement hostile et pourtant… Après presque trois heures de descente prudente, le sentier était interrompu par une arche naturelle de quelques pas de large, jetée au-dessus d’une gigantesque crevasse qui semblait séparer la chaine montagneuse de la Mer de Glace. De l’autre côté, on pouvait voir une trentaine de silhouettes menaçantes montées sur des rhinocéros à fourrure comme celle d’un mammouth, campant là comme s’ils montaient la garde. Ils étaient vêtus de fourrures blanches à longs poils maintenus par des cordelettes et leur visage était couvert d’un masque diabolique inquiétant, blanc recouvert de peintures guerrières, avec des lentilles de verre coloré à l’emplacement des yeux. Un petit groupe de six d’entre eux s’avança sur l’arche, bloquant le passage. Ils avaient de longues lances et des arcs courts. Pour l’heure, les armes n’étaient pas pointées vers eux. Le comité d’accueil semblait probablement vouloir faire des pourparlers…

Message secret pour Kali, mdadd :
...

Modifié par un utilisateur lundi 12 octobre 2020 22:10:30(UTC)  | Raison: Non indiquée

Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline poulosis  
#534 Envoyé le : mardi 13 octobre 2020 01:51:03(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,200
Localisation : Nantes

Oradin
Sorts Ora niv1 : 4/4
Sorts Pal : 1/1
Châtiment : 3/3
Impo. 3d6 : 8/8
Pacte +1 : 1/1
CA 22/11/21 (+4 vs géant)

90 / 90

« Hé bien ! On dirait que nous avons un comité d’accueil. Aussi chaleureux que le climat local ! »

Sa voix sortait étouffée comme dans un tunnel du heaume qu’il avait enfilé pour se protéger au mieux des aiguilles de glace qui brûlaient ses joues et cherchaient à percer ses yeux. « Le peuple le plus accueillant du coin, Asger, vraiment ? Ils ressemblent plus à des démons qu’à des gens fréquentables… Mais au fait, peut-être as-tu encore une fois une petite amie qui pourrait sauver la situation et nous assurer l’immunité ? »

Derrière son casque si stoïque s’épanouissait un large sourire. Il espérait tout de même que leur guide ne s’était pas trompé. Durirak se ferait certes une joie de briser des masques d'une telle hideur, mais pour sa part, il préférait largement la diplomatie.

En cours: lien vital avec Florentia, Endure elements 24h
Offline Silenttimo  
#535 Envoyé le : mardi 13 octobre 2020 15:20:27(UTC)
Silenttimo
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/01/2010(UTC)
Messages : 2,975
Localisation : 92 (Hts de Seine)

66 / 66

rayon acide : 9/9
Sorts niv 1 : 8/8
Sorts niv 2: 7/8
Sorts niv 3: 6/6
Sorts niv 4: 4/4
CA:15 / cont 14 / surp 12




Dommage que je ne me sois pas encore davantage penché sur l'apprentissage du Ulfe, il est possible que ces personnes utilisent un dialecte qui en est dérivé !

Fredrigo descendit de traîneau, et les mains vides, les bras levés en signe de paix, il s'avança lentement vers les six gardiens qui s'étaient avancés.

Ce faisant, en enfilant ses manches magiques, il toucha le drapé de son fruste manteau, et, par la grâce de la magie, le transforma en magnifique manteau pourpre moiré, rehaussé de zibeline au col et à la traîne.

Il adressa quelques mots, en alternant le commun, le sylvestre et l'elfique pour voir comment réagissaient les Jrass protégeant les terres de leur peuple.

« Ô noble peuple Jrass, nous sollicitons très humblement le gîte te le passage pour nous rendre de l'autre côté de la cime du ciel !

Je suis prêt à accomplir les rites nécessaires à notre accueil sur vos terres, car notre mission est de la plus haute importance et exigence de notre part toute la diligence nécessaire à sa réalisation.

J'espère que vous me comprenez, car n'étant pas de ces contrées, je ne maîtrise pas les langues de la région et vous prie de m'en excuser ! »


Il s'incline alors face à l'arche, et ajoute :

« Je vous prie, dites-moi comment je puis gagner votre confiance !? »

  • diplomatie : 1d20+7 donne [8] + 7 = 15
JE SUIS CHARLIE
Fan de Greyhawk, paladin de Mayaheine
- Paladin/marshal niv 19 (PF) dans "savage tide".
Fan de cinéma muet
"Lubitsch trône au firmament de mon panthéon du cinéma"
Une partie de ma collection Ici
Offline nauron  
#536 Envoyé le : mardi 13 octobre 2020 19:39:23(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Florentia
Alchimiste 8
Bombes:14/14
DEF : 19/15/14
Etat

curieuse

62 / 62


Voyant le troupeau d'autochtone, Florentia se dit que les comprendre serait une bonne chose, elle sortit une de ses fioles et en but le contenu, elle demanda à ses compagnons si l'un d'entre eux souhaitait l'autre fiole.

«  J'ai une autre fiole de compréhension des langages, quelqu'un la veux? »

Elle écouta le dialecte de leur nouveaux hôtes.
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Kali  
#537 Envoyé le : mardi 13 octobre 2020 21:53:08(UTC)
Kali
Rang : Nouveau
Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Asger
Rodeur 8

88 / 88



Asger s'avança jusqu'à l'arche après avoir essayé de calmer un peu les esprits de ses compagnons.

Il sourit à la remarque d'Oradin: « Non, pas de petite amie cette fois-ci. Mon petit cœur d'ulfe ne peut contenir qu'une seule femme. »

Puis avec une tape amicale sur l'épaule de Fredrigo, il ajouta: «  Laissez-moi le rôle de diplomate pour aujourd'hui mon sieur. Je les connais et ils valent bien plus en amis qu'en ennemis dans ces contrées difficiles. Je vais négocier nos conditions de passage. »

Lentement il se rapprocha au maximum des autochtones pour pouvoir leur parler sans avoir à hurler plus fort que le vent.

«  Bonjour! Nous venons en paix et ne souhaitons que passer. Quel est votre prix? »

Message secret pour mdadd, kali :
...




Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline Uktar  
#538 Envoyé le : dimanche 18 octobre 2020 22:11:50(UTC)
Uktar
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 4,329
Localisation : Codognan(30)

78 / 78

Explosion: 8/8
Foudre: 8/8
Sorts niv 0: 4/4
Sorts niv 1: 7/7
Sorts niv 2: 5/5
Sorts niv 3 : 5/5
Sorts niv 4 : 4/4
Forme animal: 4/4
CA : 15-> 18

Il avait vu juste, il n'avait pas parlé et tout s'était bien passé avec le petit bonhomme. Se contentant de tirer le traineau Ferrèol surveillait également les alentours lorsqu'il s'approcha de l'arche naturelle. Et les silhouettes qu'il découvrit en même temps que le reste de ses compagnons ne le surprit pas non plus, Asger les avait prévenu.

Encore une fois il préféra ne pas entamer les pour-parlés, ses compagnons étant maintenant au fait de leur quête, ils se débrouilleraient beaucoup mieux en diplomatie qu'un ours polaire!!

Par contre Ferrèol ne décolla pas son regard de ces rhinocéros à fourrure, il ne connaissait pas cette race! Est ce que Saxifrag lui en avait parlé? Dans tous les cas cela pourrait être intéressant de se mettre dans leur peau!

Offline poulosis  
#539 Envoyé le : mercredi 21 octobre 2020 19:20:09(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,200
Localisation : Nantes

Oradin
Sorts Ora niv1 : 4/4
Sorts Pal : 1/1
Châtiment : 3/3
Impo. 3d6 : 8/8
Pacte +1 : 1/1
CA 22/11/21 (+4 vs géant)

90 / 90

Oradin réfléchissait aux paroles du guide d’Utopia, aimablement traduit par la Dame. Cette idée selon laquelle un dieu était une créature surpuissante, qui le devenait plus encore au gré du nombre croissant de ses fidèles, était beaucoup trop réductrice et prosaïque à son goût. Être un dieu n’était pas qu’une histoire de pouvoir. Lui-même ne vénérait pas Abadar pour sa toute-puissance. Pour sa part, il s’agissait aussi et surtout d’un guide, d’un modèle. Une entité qui vous montrait le chemin. Pour preuve : certains mortels n’étaient-ils pas devenus des dieux ? Ils n’avaient pourtant rien d’exceptionnel, à leur naissance. Seule l’épreuve de la Pierre-Étoile permettait cette ascension. Personne ne savait comment, mais le processus fonctionnait. Selon lui, ils étaient devenus des dieux car ils étaient les parangons des qualités humanoïdes les plus répandues.

Amusé, le nain songea que leur barde pourrait devenir le dieu du sens de l’accueil, de la bonne volonté et des langues étrangères. Il paraissait en maîtriser plusieurs. Encore que là, son charabia lui semblait vraiment étrange. Tout sourire, il se pencha vers Florentia pour lui répondre sur le ton de la confidence : « Fredrigo parle bizarrement. Les mots s’emmêlent sur sa langue. Peut-être ferait-il mieux de boire ta potion ? »

En cours: lien vital avec Florentia, Endure elements 24h
Offline nauron  
#540 Envoyé le : mercredi 21 octobre 2020 20:39:01(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Florentia
Alchimiste 8
Bombes:14/14
DEF : 19/15/14
Etat

curieuse

62 / 62


Florentia sourit au propos d'Oradin et lui répondit sur le même ton:

«  C'est surtout à nous et aux personnes que nous rencontrons qu'il faut en donner, car même si nous avons du mal à le comprendre, j'ose espérer qu'il arrive à se comprendre lui même. Et cela ferait beaucoup de potions, de fioles, de réactifs, puis les gens feraient la queue, attendraient les résultats, je ne suis pas sûre de pouvoir en fournir à tout Golarion...
 »


Elle marqua un temps d'arrêt, prenant une pose mimant la réflexion. Puis ajouta en souriant:
«  Quoique vous avez raison, si il se comprenait lui même, il serait probablement plus intelligible dans ses propos »

Puis rigola doucement. C'était une chose plutôt rare depuis le départ de leur aventure.
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
28 Pages«<25262728>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET