Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

3 Pages<123>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline septimus  
#21 Envoyé le : mardi 20 octobre 2020 16:43:02(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,216
Le seigneur de l'une des plus grande métropole planaire semble être satisfait par la réponse du paladin. Toutefois il ne fait pas signe aux deux mortels de s'approcher plus avant. Il semble réfléchir juste un instant avant de répondre avec un sourire chaleureux.

« C'est vraiment un exploit que vous racontez ici. Une fois cette rencontre ajournée, nous serions ravi que vous vous entreteniez avec notre barde officiel si vous le souhaitez. En attendant, nous vous félicitons. Ça n'a pas dû être si facile que cela, malgré la nature débonnaire de votre récit. Toutefois, nous tenons à vous avertir que déranger les plans d'un Balor est certainement la meilleure manière pour forger une relation durable avec celui-ci : ces êtres vils et chaotiques ont une nature impulsive et destructives et le moindre affront à leur égo est généralement payé mille fois en terme de douleur et de destruction. Je ne serais pas surpris d'apprendre sous peu que le Balor cherche à répandre la dévastation dans l'endroit d'où vous venez. Comme nous sommes endettés envers vous en remerciement de votre exploit héroïque, nous serions ravi de vous aider contre Kur'loth si vous le souhaitez. Il vous suffit de mentionner vos souhaits, et nous mettrons un point d'honneur à assouvir vos désirs. Dites-nous, que souhaitez-vous en remerciement du service que vous avez accompli pour nous ? À moins que vous vouliez y réfléchir à tête reposée. Nous pourrions vous fournir des chambres d'invités dans le palais si vous le souhaitez, le temps que vous réfléchissiez à votre récompense. Nous voudrions être généreux envers des héros si méritant envers nous et nous ne voudrions pas vous presser à répondre. Nous avons tout notre temps, je vous l'assure...
Donc je vous le demande chers héros mortels, que désirez-vous ? »
Offline Dermenore  
#22 Envoyé le : mardi 20 octobre 2020 22:47:20(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Drachebedienstet

202 / 202


Lui a peut-être tous son temps, nous non. J’ignore les remarques sur le barde et compagnie. Les souhaits, c’est pour cela que nous sommes là. Et maintenant, il va falloir bien formuler. C’est sur cela qu’on pourra tenter de nous avoir.
L’avertissement du vizir est toujours dans ma mémoire. Mais il faut bien essayer. Et puis, si cela est trop dangereux pour lui, je juge probable que le sultan n’emploie pas sa magie et, pour une fois, ne prenne pas mon « je souhaite », au premier degré.

- Je souhaite, débutais-je, parlant très lentement, sans quitter ce lieu, apprendre, d’une façon compréhensible pour moi, qui soit le plus précis possible mais puisse être expliqué en, au maximum, dix minutes de ma planète, savoir pourquoi la magie d’invocation fonctionne mal sur Charlios.

Sort temporaire actif :
Offline septimus  
#23 Envoyé le : jeudi 22 octobre 2020 19:15:35(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,216
Le Grand Sultan écoute attentivement la demande du paladin. Et s'il fronce un moment les sourcils, il finit par relâcher la tension et de sourire en réponse.
« Nous voyons que nos invités ne sont pas des béjaunes fraichement débarqués et naïfs de nos us et coutumes. Nous apprécions cela, et nous souhaitons vraiment récompenser ces mortels pour leurs efforts. Qu'il en soit ainsi, que l'incommensurable Puissance des Plans vous réponde ! »

Le Sultan répète alors la question mot à mot en puisant dans sa propre puissance magique. Une fenêtre semble s'ouvrir sur le plan astral et une bouche magique, une construction même des plans, en sort et parle à haute et distincte voix.

« L'effort multi-millénaire du reliquat du peuple des Petisse a enfin porté ses fruits. Utilisant la même plateforme qui a permis leur développement initial, leur grand protecteur et destructeur a rassemblé les fils des dimensions planaires en un point focal, pour l'enfermer à jamais dans un enchâssement indestructible. Il gagne en puissance, et bientôt les fils seront coupés. Charlios sera ainsi isolée de tous les plans pour l'éternité, empêchant démons, anges, diables et autres de se manifester, mais aussi aux Dieux d'agir sur celle-ci. La raison et le profane seront les seuls moyens d'échapper à la prison qu'elle sera devenue. »

Alors que la bouche astrale se tait, des mains noires et enflammées sortent de la même fissure dans le plan astral et agrippent la bouche pour la ramener de force dans le plan astral. La fissure se referme dans un PROUFF bruyant devant l'assemblée médusée.

Le sultan est l'un des premiers à reprendre ses esprits, et commente d'un air narquois comme pour cacher un certain malaise.

« Et bien, nous vous souhaitons bien du plaisir car manifestement vous croiserez bien pire qu'un Balor sur votre chemin si vous continuez dans cette voie. Les mains sont la marque d'une divinité cherchant à empêcher ces connaissances de s'ébruiter. Nous préférons éviter de contrariez frontalement une divinité, quelle qu'elle soit, nous pensons que vous en conviendrez. Mais nous souhaitons tout de même vous aider en récompense de vos services. Souhaiteriez-vous autres choses, peut-être plus classique ? Que pouvons-nous pour assouvir vos désirs et vos rêves les plus fous ? Nous sommes ici dans la Cité d'Airain, la plus grande attraction des plans après tout, et vous êtes nos invités de marques ! »

Modifié par un utilisateur jeudi 22 octobre 2020 19:16:24(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Dermenore  
#24 Envoyé le : vendredi 23 octobre 2020 13:23:06(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Drachebedienstet

202 / 202


- J’espère que vous avez bien tout mémorisé, dis-je mentalement à Odor. Il nous faudra étudier chaque mot de ce discours une fois de retour au palais.

Tout en ce disant, je fais une nouvelle révérence devant notre hôte.

- Votre pouvoir est vraiment grand, votre magnificence, pour que votre magie puisse obtenir de telles informations malgré les puissances à l’œuvre.

De fait, et c’est assez rare pour le signaler, je suis sincèrement impressionné.

- Mieux vaut utiliser le reste de nos souhaits pour renforcer notre puissance, dis-je à Odor. Ce n’est pas très équitable envers nos compagnons mais nous n’avons pas le temps de les faire venir ici, surtout que cela serait délicat au vu de l’étiquette. Si nous utilisons quatre vœux chacun de cette manière, cela nous en laisse un, que j’utiliserai pour nous renseigner sur la masse. Mais je préfère la sortir à la fin, de crainte qu’elle ne commette un incident diplomatique.

- Comme vous l’avez dit, votre magnificence, repris-je vers le sultan, de grands défis nous attendent. Pour y faire face, je souhaite que vous augmentiez en égale messure ma force ainsi que ma force de personalité, de façon permanente, sans que cela altère la forme et le fonctionnement de mon corps ou ne cause aucun autre effet secondaire.


Sort temporaire actif :

Modifié par un utilisateur jeudi 29 octobre 2020 14:22:30(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Odor le Magicien  
#25 Envoyé le : samedi 24 octobre 2020 20:05:47(UTC)
Odor le Magicien
Rang : Lecteur
Inscrit le : 04/12/2019(UTC)
Messages : 0

Odor le Magicien

200 / 200


J'écoute attentivement tout ce que dit la bouche magique. L'intervention de la divinité me surprend mais je ne laisse pas cette surprise s'afficher sur mon visage.

« Ma mémoire est plutôt bonne, » répondis-je à Drach par la pensée. « J'écrirais tout cela de retour à l'académie. »

Quand Drach mentionne le reste deux voeux, je lui répond, toujours par la pensée:

« Je sens que cette menace occasionnera bien plus de butin dans le futur. Ils ne nous en vondrons pas s'ils ont une plus grande part à ce moment là. Pour ma part une augmentation de mes capacités d'analyse serait fort appréciable. »

Modifié par un utilisateur dimanche 25 octobre 2020 17:35:26(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline septimus  
#26 Envoyé le : jeudi 29 octobre 2020 14:16:02(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,216
Le Grand Sultan, un des êtres les plus puissants du multivers si on excepte les Dieux, semble tout sourire quand il entends le reste des vœux de la paire de mortels.
« Ainsi soit-il ! Que votre force soit augmenté de manière permanente, sans que votre corps soit affecté par ailleurs ni sans aucun autre effet secondaire. »
Et effectivement la force du paladin augmente sans que cela soit visible d'une manière ou d'une autre.
Drachenbedienstet reçoit un bonus inhérent de +4 en force.

Le sourire du Sultan s'agrandit encore quand il écoute le vœux du drow.

« Qu'il en soit ainsi ! Que votre intelligence s'accroisse sous nos bons auspices en remerciement de vos services et en espérant vous revoir rapidement. »
Odor reçoit un bonus inhérent d'intelligence de +4.
Connaissance Mystère DD 38:


« Et maintenant, nous vous proposons de rester pour la soirée et d'assister au banquet en votre honneur. Banquet qui se conclura par l'exécution de l'Hérétique que vous nous avez remis. »
Offline Dermenore  
#27 Envoyé le : jeudi 29 octobre 2020 14:56:32(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Drachebedienstet

202 / 202


Que je déteste ces petits jeux de cours et de faux semblant ! Le sultan doit bien savoir que nous sommes pressés. Alors pourquoi cette invitation ? J’ai du mal à lire les intentions de cette créature. Quoi qu’il en soit, il va me falloir trouver une manière polie de refuser. Et d’obtenir notre dernier vœu.

« Votre magnificence, nous ne sommes pas dignes d’un tel honneur » répondis-je, parlant lentement pour bien donner un ton diplomatique à mes paroles. « C’est un de nos compagnons qui a vaincu l’Hérétique par sa magie, alors que moi nous avons échoués à capturer ou tuer Kur'loth. Il est en liberté et par cela nous avons failli à notre tâche. Il est de notre devoir de le traquer. Lorsque nous aurons obtenu cette victoire, alors peut être mériterons nous votre faveur. »


Sort temporaire actif :
Offline Odor le Magicien  
#28 Envoyé le : jeudi 29 octobre 2020 20:45:25(UTC)
Odor le Magicien
Rang : Lecteur
Inscrit le : 04/12/2019(UTC)
Messages : 0

Odor le Magicien

200 / 200


Alors que le Sultan déploie sa magie pour augmenter nos capacités, je constate une aura nouvelle parmi celles qui m'entouraient déjà. Je remets cependant son analyse à plus tard afin de ne pas faire preuve d'un manque de politesse.

Bien que l'invitation du Sultan est tentante, le Paladin me ramène à la raison. Avec tous les problèmes magiques à l'académie je ne puis me permettre de rester ici trop longtemps.
Offline septimus  
#29 Envoyé le : vendredi 6 novembre 2020 14:09:45(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,216
Le Grand Sultan fait une petite moue, mais semble s'estimer satisfait.
« Soit, nous comprenons que vous êtes dans une sorte d'urgence. Vous avez donc notre salut. Revenez-nous voir quand vous aurez résolu votre mystère et sauvez votre plan. Vous nous avons bien servi, et nous vous remercions encore une fois. Qu'il soit écrit qu'Odor le magicien et que Drachebedienstet, ainsi que leurs suivants, aient accès à la Cité d'Airain de manière libre, avec la limite qu'ils doivent se présenter au Palais pour se voir remettre un laisser-passer dans la journée qui suit leur arrivée dans la Cité d'Airain.
Souhaitez-vous que je vous ramène auprès de votre proche sur votre plan de départ ? »

Offline Dermenore  
#30 Envoyé le : vendredi 6 novembre 2020 18:58:42(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Drachebedienstet

202 / 202


Et voilà que le sultan tente de nous faire utiliser notre dernier vœu pour un « simple » changement de plan. Ce genre de manœuvre doit être courante dans sa cour, même si moi elles ne font que m’agacer. Heureusement, la patience est une des premières choses qu’apprend un diplomate.

- Ce que je souhaite, votre magnificence, répondis-je en gardant le même ton poli, est d’apprendre d’une façon compréhensible pour moi, qui soit le plus précis possible mais puisse être expliqué en, au maximum, dix minutes de ma planète, l’histoire de l'arme intelligente que moi et mes compagnons avons récupéré dans les ruines où se trouvaient Kur'loth, incluant son créateur, ses pouvoir et la nature de l’ennemi qu’elle doit détruire.


Sort temporaire actif :


Offline septimus  
#31 Envoyé le : mercredi 11 novembre 2020 15:53:44(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,216
Cette fois, le Sultan fait une moue désapprobatrice. Il semble que la conversation n'est pas allée dans le sens qu'il aurait aimé. Mais celui-ci fait bonne figure. Après tout, il est devant sa cour, et les mortels devant lui ont été respectueux des usages et de l'étiquette, sans compter le fait qu'ils lui a amené un de ses plus grands ennemis depuis de nombreux siècles. Il est donc magnanime.

« Soit, ainsi soit-il, ce que vous avez souhaité est maintenant devant vous. »

À nouveau, la magie du Sultan, dépassant de loin celle des mortels, s'étale au grand jour. Une fenêtre enflammée s'ouvre sur l'espace astral et une bouche de la taille d'un humain en sort pour répondre aux questions du paladin.

« Artamos Barbebrune, à la barbe noire preuve d'un héritage mélangé, grandit dans le petit village de Fézin, au confins des Montagnes aux Nains, avec sa famille aimante. Mais l'âme du nain ressemblait à celle de son oncle, aventurier au long court et un des premiers à avoir maîtrisé la création et l'utilisation de la poudre noire pour en faire des armes redoutables. Avec un groupe d'amis d'enfance, il partit à l'aventure, protégé et guidé par Solimond l'Artisan car celui-ci ne voulait que sa seule et unique fille puisse mourir avant d'avoir rempli sa destinée.
Mais Solimond avait été imprudent, et en récompensant les aventuriers, il montra ses pouvoirs. Les Rongemals attaquèrent et rasèrent Fizen pour tenter de rouvrir le Passage, mais Solimond, Artamos et ses amis et Kane, le Maître des 7 Cercles vainquirent les Rongemals à la frontière de leur pays détruits.
Artamos et ses compagnons suivirent le Moine Kane jusqu'à sa demeure dans l'Île du Temple, qu'il avait fondé des éons plus tôt avec son ami [...] »

Alors que la voix semble dire un nom, ce n'est qu'un silence qui sort de la Bouche. La bouche continue comme si rien n'était.
« Après un an passé sur l'Île du Temple, nos aventuriers devenus Maîtres parurent s'installer. Mais Artamos reçut une visite dans ses rêves. Un Marût paraissant envoyé par Moradin lui indiqua qu'une quête les attendaient. Qu'ils devaient trouver Celui-que-la-Mort-ne-pouvait-atteindre : même la Mort avait oublié son nom, et celui-ci s'opposait à tous les Dieux. Bientôt, son travail millénaire porterait son dernier fruit et alors Charlios deviendra une prison, à jamais séparé des Plans et des Dieux. Artamos devait retrouver le chemin que le peuple de Celui-que-la-Mort-ne-pouvait-atteindre avait créé, au cœur du peuple perdu des Nains Rouges. Il devait trouver Celui-que-la-Mort-ne-pouvait-atteindre et le détruire, lui et sa création. Pour cela, il aurait besoin d'une arme spécifique. Le Marût donna des instructions complexes à Artamos, qui malgré sa qualité de forgeron divin et de nain, ne put en faire grand chose. Il demanda au Moine Kane, qui demanda à son ami [...] qui accepta de faire l'arme. [...] passa six mois à la forger, utilisant un matériau extrêmement rare et durable, et une recette absolument inédite d'enchantements qui semblaient ne servir à rien. [...] insuffla même à l'arme un peu de [...], de manière à ce que l'arme puisse reconnaître ses ennemis et s'en cacher le temps d'être prête à porter le coup de grâce. De manière étrange, la masse est donc une masse avec un enchantement minimum, lequel grandit quand elle traverse les plans. Elle est aussi capable de trancher des têtes avec ses lames, sauf qu'elle n'a pas de lames. Elle est capable de cacher sa magie et discerner les morts, les vivants et les non-vivants. En particulier, elle veut par dessus tout détruire toutes les créatures artificielles et son enchantement augmente contre ces ennemis jurés. Son ennemi ultime est dans le filet enfermant Charlios dans un carcan indestructible, sauf pour elle. Son créateur, [...], voulait donc [...] »
La bouche continue de parler mais aucun son ne sort de celle-ci, et cela dure encore et encore jusqu'à ce que la voix s'élève à nouveau
« Partant de Salcasfjord, Artamos et son groupe gravirent les volcans de la région, trouvèrent des passages effondrés jusque proche de la chambre magmatique et trouvèrent les anciennes ruines des Nains Roux. Dans leur quête et dans l'excitement de toucher enfin au but, ils ne virent pas les pièges que les Nains Roux avaient posés avant leur Grand Saut vers le Feu. Les pièges percèrent leurs défenses, les tournant les uns contre les autres, pour finalement périr par l'ultime gardien posé par l'archiprêtre de Moradin 4500 ans plus tôt. Depuis, l'arme attend son nouveau porteur, patiemment, déterminer à détruire l'Indestructible alors que celui-ci ouvre enfin les yeux. »

Le Sultan aussi n'en avait pas perdu une miette. Il avait levé un sourcil enflammé à la mention du "Grand Saut" des Nains Roux, mais conclut finalement par un sourire.

« Et bien, on dirait que vous avez du travail devant vous. On se reverra après j'espère. » finit il avec son sourire confiant et chaleureux.
Offline Dermenore  
#32 Envoyé le : jeudi 12 novembre 2020 21:00:07(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Drachebedienstet

202 / 202


Il faut bien le reconnaitre, je ne comprends pas grand-chose du récit qui m’est fait. Il évoque des noms et des civilisations qui ne me disent rien. Surtout, les parties manquantes crée des problèmes. Je retiens néanmoins l’information principale : un être très puissant s’en prend à mon monde et cette arrogante masse que nous avons récupéré sera vitale pour déjouer ses plans. Reste à espérer que mes alliés pourront comprendre d’autres détails.

Je m’incline une nouvelle fois devant le sultan.

- Lorsque l’heure sera moins grave pour les miens, votre magnificence, alors je viendrais honorer votre prestigieuse invitation.

L’idée de jouer au courtisan pendant au minimum une journée ne m’enchante guère mais je préfère ne pas courroucer davantage une créature aussi puissante. J’ai déjà bien assez d’ennemi sur Charlios, sans compter celui que nous venons de nous faire.

- Avec votre permission, sultan, votre volonté soit faite, nous allons prendre congés, achevais-je.

Nous avons beaucoup à annoncer à nos compagnons.

Sort temporaire actif :
Offline septimus  
#33 Envoyé le : vendredi 13 novembre 2020 15:37:44(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,216
Par la suite, Odor fit des recherches et put retrouver certaines détails sur les informations que la Bouche avait données:
Offline Odor le Magicien  
#34 Envoyé le : vendredi 13 novembre 2020 16:24:10(UTC)
Odor le Magicien
Rang : Lecteur
Inscrit le : 04/12/2019(UTC)
Messages : 0

Odor le Magicien

200 / 200


Lorsque nous sommes reconduis à la sortie, je me contente de suivre Drachebedienstet en lui transmettant mes connaissances sur ce qu'a dit la bouche magique. Cette conversation se faisant par la pensée bien sûr.

Dehors, j'appelle le Deva Astral qui m'accompagnait quelques heures plus tôt.

« Que me vaut cet appel? » demande-t-il en apparaissant moi.
« Et en ce lieu si différent » finit-il.

« J'ai besoin de ton aide, » commences-je. « Comme tu l'as pu l'entendre ce matin, nous avançons sur le problème d'invocation qui se révèle très agaçant. Nous sommes venus ici livrer un Ifrit et récuperer quelques informations » lui résumes-je.

« Et vous m'appelez pour rentrer, mon confrère vous ayant déposé avant de partir » me dit le déva.

« C'est cela » répondis-je. « Cela ne devrait pas te prendre beaucoup de temps si tout se passe bien. »

« Soit, approchez vous » dit-il en commençant à préparer sa magie spaciale.

Lorsque Drach et moi même sommes prêt. Il prononce un mot qui se perd dans l'espace pendant que nous sommes transportés vers Charlios.
Offline septimus  
#35 Envoyé le : vendredi 13 novembre 2020 16:35:12(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,216
L'ange, le paladin et le magicien disparaisse de la Cité d'Airain, disant adieu à ses tourelles et sa richesse enflammée et corrompue, pour un temps du moins. Odor ressent déjà le besoin d'y retourner et de savourer l'invitation du Sultan, mais il y a des choses plus importantes et urgentes à finir d'abord.

Les trois arrivent dans une sorte de plaine où l'odeur du souffre est prégnante. Vous êtes entourés de pic montagneux, certains étant même des cônes volcaniques, quelques uns crachant des volutes de fumées noires et rougeoyantes de laves. Malgré la présence de ces nombreux volcans, la température est froide, et la différence de température avec la Cité d'Airain est énorme et vous ne pouvez réprimer un frisson.

De toutes évidences, vous êtes sur le plateau au sommet du Mont aux Volcans, l'immense caldéra au sommet du massif volcaniques. Vous n'êtes pas très loin de Salcasfjord, quelques centaines de kilomètres à l'est de votre cible originale à priori.
Offline Dermenore  
#36 Envoyé le : vendredi 13 novembre 2020 23:32:15(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Drachebedienstet

202 / 202


- Une bonne chose que vous en connaissiez autant sur ces événement. Il nous faudra enquêter sur certains de ces endroits et certaines de ses personnes, aurais-je répondu à Odor en pensée.

L'arrivé au plateau des volcans me fait doucement frissonné. Je ne réagis pas plus, j'ai appris à rester stoïque sous de bien pire sensation. Sans rien dire, j'attend qu'Odor nous ramène à notre destination.

Sort temporaire actif :


Offline Odor le Magicien  
#37 Envoyé le : mardi 17 novembre 2020 21:48:15(UTC)
Odor le Magicien
Rang : Lecteur
Inscrit le : 04/12/2019(UTC)
Messages : 0

Odor le Magicien

200 / 200


« Ce Sultan m'aura laissé un souvenir accompagnant l'augmentation de mes capacités mentales. Une quête d'assez courte durée. Je dois revenir le voir sous peu » dis-je alors que je jette quelques regards sur le paysage qui nous entoure.

« Si cela vous est possible, j'aimerais que vous m'accompagniez lors de cette seconde visite. J'ai quelques difficultées avec la noblesse, qui plus est la noblesse Ifrit. » dis-je alors que je reprend les mains de mes deux camarades.

« Téléportation » dis-je en imprégnant ce mot de ma magie. L'instant suivant, nous sommes devant les portes de la salle du conseil du château.
Offline septimus  
#38 Envoyé le : vendredi 20 novembre 2020 11:54:56(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,216
Le paladin, le magicien et le déva apparaissent donc en un instant devant les portes de la salle du conseil dans le château de Salcasfjord. Les mortels sont contents d'être rentrés dans un lieu si familier après ces aventures. Pourtant, quelque chose cloche.

Il faut un petit moment pour réaliser ce qui ne va pas : pas de garde à l'entrée de la salle alors qu'ils sont toujours en faction en ce lieu si stratégique du château, ni de bruits de serviteurs vaquant à leurs occupations, mais un silence pesant dans cette partie de la construction.

Drachebedienstet et Odor se regardent, se demandant ce que cela peut vouloir dire. Quand ils entendent alors le cor d'alarme du château. Quelque chose se passe. Odor et Drachebedienstet connaisse les codes du cor pour essayer de deviner ce qu'il se passe à l'extérieur alors qu'ils se dirigent d'un pas pressant vers la sortie. Trois long coups. C'est le signal de... de la retraite ? Que ce passe-t-il ?!

Ils accélèrent alors jusqu'à sortir dans la cour du château sans croiser âme qui vive. Pourtant, à l'extérieur, c'est l'agitation frénétique partout où ils regardent : les chevaliers sont apprêtés dans leurs armures, leurs valets s'assurant qu'ils ont tout l'équipement nécessaire. Les remparts sont fourbis d'arbalètriers avec leurs arquebuses et les serviteurs montent les tonneaux de poudre. Les serviteurs courent dans tous les sens alors que par les portes rentrent les bourgeois et leurs familles qui habitent au plus proche du château dans la ville basse. Du ciel reviennent de temps en temps un griffon monté par son cavalier, l'un ou l'autre, souvent les deux, gravement blessés.

Enfin, ils remarquent la figure familière du Chambellan du Roi, l'elfe Issifis, sur la muraille Est, en pleine discussion avec un éclaireur descendu de son griffon. Ils se dirigent au pas de course vers lui et celui-ci les remarque enfin. C'est tout tremblant que le vieil elfe vient à votre rencontre. D'un naturel inquiet, l'elfe est manifestement dans tous ses états, proche de la syncope.

« Correlon soit loué, vous êtes revenus ! Nous manquons de temps, mais voici la situation : les Rongemals attaquent la ville. Quelques centaines de combattants seulement, mais plusieurs monstres trop puissants pour nos forces. Cassandre a détruit un monstre aquatique dans le lac mais les rapports indiquent qu'elle a péri ce faisant. Silvus, Barthollomé et Sir Wolfram ont tué un monstre fouisseur derrière la muraille nord de la Basse Ville, et ont été vu partir vers le nord à la recherche d'un énorme ver. Le Roi est allé défendre la Porte Nord mais les rapports indiquent qu'il bombarde actuellement nos propres forces. La Porte Nord est tombée, la muraille autour détruite. Les forces des Rongemals progressent dans la Ville Basse, massacrant tous ceux qu'ils trouvent. Nos forces aériennes sont mises en échec par le Roi et un monstre de feu volant. Sir Wolfram a dit que c'était un Balor mais ça n'est pas possible, si ? Général, que faut-il faire ? »
Offline Dermenore  
#39 Envoyé le : samedi 21 novembre 2020 19:49:55(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Drachebedienstet

202 / 202


- Combattre, répondis-je simplement à l’elfe, tout en dégainant un de mes sabres.

J’ai un sentiment d’amertume. Pendant que nous échangions des politesses avec le sultan, des vies étaient perdu. Voilà pourquoi je déteste ce genre de protocole.

- Il me faut un rapport plus détaillé sur ce qui reste de nos forces et celles de l’ennemi, ordonnais-je à l’éclaireur. Maintenant.

Tandis que j’écoute son rapport, j’utilise mon lien mental avec Odor pour lui poser quelques questions :

- Une idée de comment briser le contrôle mental sur le roi ? Pouvez vous me téléporter sur le balor ? Vous assurez qu’il ne puisse pas s’échapper cette fois ?

Le rapport donné, je donne quelques ordres brefs. Un tiers de nos forces d’élites doivent être envoyé immédiatement en ville repousser les hommes-bêtes, soutenu par le gros des troupes royales au fur et à mesure qu’elles peuvent quitter le château. Le reste, ainsi que nos forces spéciales, doivent être maintenu en réserve au cas où l’était major ennemi se met en action. Quant à la milice, elle doit dégager la zone de combat au fur et à mesure que les troupes royales arrivent et sécuriser des refuges pour les civils. Elle n’a ni la discipline, ni l’entraînement requis pour du combat urbain.
L’affaire promet d’être sanglante. Mais je ne doute pas que nos forces soient suffisantes pour repousser les hommes bêtes. A conditions de s’occuper des monstres géants, du roi et de Kur'loth.
Offline Odor le Magicien  
#40 Envoyé le : samedi 21 novembre 2020 22:05:48(UTC)
Odor le Magicien
Rang : Lecteur
Inscrit le : 04/12/2019(UTC)
Messages : 0

Odor le Magicien

200 / 200


« Pour ce qui est des effets mentaux..., a par le tuer pour le ressuciter ensuite je ne sais pas ce que l'on pourrait faire. Ce n'est pas dans mon domaine de compétence » répondis-je mentalement à Drachebedienstet.

« Et pour ce qui est du Balor, je ne pourrais malheureusement pas nous y téléporter. Je ne peux vous aider que pour le maintenir en place à l'aide d'une ancre dimensionnelle si je parviens à percer sa résistance à la magie. Est-ce néamoins raisonnable de partir à deux combattre le roi et cet être quelque peu résistant? » continues-je, toujours par la pensée.

Pendant cette discussion, je sors de mon sac un tapis volant d'une taille raisonnable de mon Havresac.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
3 Pages<123>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET