Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

4 Pages<1234>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Online Anadethio  
#21 Envoyé le : dimanche 3 janvier 2021 16:34:36(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,364

Bien... de cette manière nous gardons une certaine discrétion dans un premier temps et bénéficions tous de l'aura protectrice des plus puissants membres de la guilde. Bien sur quelqu'un pouvait bien tenter sa chance mais dans ce cas là il allait probablement choisir en fonction de l'endroit... Et dans ce cas là le lac serrait, a priori, bien plus sur que des régions plus accessibles.

Il restait donc tous les dangers propres a la région ce qui, des informations que nous avions pu glaner, n'était pas ingérable mais... et bien très loin d'être négligeable également. Le pire serrait sans aucun doute l'hiver en lui-même... Comme partout en Iobarie.

La question de Jade me fait légèrement sourire... Ce n'est pas comme si nous n'avions pas déjà un peu étudié la question... Mais visiblement la Leshy préférait prendre un surplus de précautions et d'informations ce qui n'était de toute manière pas perdu... Runa de son côté pose quelques questions politiques qui trouvent rapidement une réponse qui, pour ma part, semble satisfaisante... Bien.

Et voilà donc que la princesse fait entrer notre guide... comment ? Des serviteurs vigilants ou d'autres méthodes ? Voilà quelque chose que j'aimerais bien clarifier... Mais avant de m'être penchée sur la question, notre guide débarque... Ah bah ça... Si je m'étais attendue a ce que notre guide pour la région aussi éloignée vers le levant soit une Keleshite... Mais bon. Immédiatement elle me plaît. Du genre a aller droit à l’essentiel et qu'on a plus de chance de croiser dans un tripot des murs qu'au palais...

Avec un petit sourire, je rebondis sur la remarque de Lyuka :

« Ah faut reconnaître que l’accueil est souvent glacial... Mais au moins ils ont les moyens de servir la bière fraîche... »

Même si la remarque était probablement là plus pour parler de l'environnement que d'autre chose... Je m'avance vers elle en lui tendant la main :

« Syvis Cerendae. Enchantée de faire ta connaissance ! Bon... Par contre je suis pas certaine qu'il soit vraiment utile d'embêter la Princesse avec nos interrogations... A moins que vous voyez des sujets qui aient réellement besoin d'être discutés avant que nous n’entérinions notre choix...

Il vas falloir qu'on discute des détails du trajet... Mais surtout... pour pouvoir supporter Shesterni pendant pendant les longues soirées au milieu de nulle part... avoir des sujets de conversations intéressant en réserve ne fera pas de mal. »


La dernière pique est faite en adressant un regard parfaitement innocent à l'intéressé.

thanks 1 utilisateur a remercié Anadethio pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#22 Envoyé le : dimanche 3 janvier 2021 22:04:24(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

L'Aube d'une nouvelle Iobaria

Arslan
CA 19
Focus 1/1
Etat : curieuse

44 / 44

Arslan haussa les épaules en réponse à Lyuka.
« Je n'ai pas de problème particulier avec le Nord...sauf avec les tempêtes hivernales. Raison pour laquelle j'hiverne à Orlov en général. Mais faut dire que je viens de plus au Sud, j'imagine que pour des natifs de Iobaria ce sera pas un problème! Et oui, je connais bien la région, je me suis baignée dans le Pirstjoi deux ou trois fois. En été. »

Elle soupira.
« C'est une longue histoire. Je vous la raconterai peut être un jour si on a du temps à tuer. Mais je chasse pour gagner ma vie, et ça implique de me promener dans des coins un peu éloignés de la civilisation. De fait, les alentours du lac. »

Lorsque Jade se manifesta, Arslan resta bouche bée un moment.
« Heh...une leshy. Moi qui croyais être la seule loin de chez moi...Je ne vais pas vous faire une dissertation sur le sujet, ça n'interessera pas la princesse, mais les ours et les loups sont le moindre problème dans ce coin. Les centaures et les géants de givre sont considérablement plus dangereux. Ce sont probablement les choses les plus dangereuses dans ce coin, cela dit...sauf exception. »

Les plaisanteries de Syvis tombèrent presque à plat...mais Arslan sourit tout de même, un sourire en coin.
« Ah, on aura peut être de quoi discuter au coin du feu, en effet. Je ne sais pas si il y a d'autres sujets à débattre pour l'instant...? Du moins, si mes services vous conviennent? »


Taïsa reprit.
« Bonne question. En ce qui me concerne, l'essentiel est couvert. Je peux considérer que vous vous chargez du secteur du Pirstjoi? Et avez vous d'autres questions? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Luciole  
#23 Envoyé le : dimanche 3 janvier 2021 23:44:36(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,643

.

Qui ne dit mot consent. Ce n'était pas bien grave de toute manière et je ne dit rien, décidée à ne pas donner prise sur moi... Je ne quitte pas du regard par contre les différents mouvements des deux femmes qui me font face. Un simple claquement de main et un serviteur demande à rentrer.. Soit elle peut transmettre ses ordres par télépathie, soit ses servants ont un moyen d'écouter tout ce qui se dit içi d'autant qu'ils font pénétrer leur guide dans la piece....
Ils savaient donc qui aller chercher... Bon dans tous les cas ça confirme que cette Princesse aime bien le spectacle et impressionner son public... Cabocharde va.

N'empêche que ça a l'air bien pratique.

Un hochement de tête à l'égard d'Arslan. Elle n'a clairement pas la tronche d'une native et d'ailleurs confirme venir du sud lointain. Au moins, je peut lui accorder une chose, elle ne semble pas du genre à se monter la tête avec les questions de protocole vu l'odeur qui l'imprégnait. Et elle semblait avoir le caractère à l'avenant. Ca ne me dérangeait pas. Voir même, c'était nécessaire pour quiconque se targuait d'être un adepte des terres du nord. Oui, elle a un quelque chose que j'aime bien. Mais je ne me donnerais pas plus en spectacle ici.

« Oui, nous prenons le lac Pirstjoi et ses environs. » Confirmais je, guère loquasse. « Du moins si nous convenons toujours à la Chasseresse.  »Je tourne mon regard vers notre future guide. Parce que soyons francs, Arslan n'a pas à faire ses preuves puisqu'elle a été choisie pour accompagner un groupe. Elle connais déjà cette région et vu qu'elle y chasse, elle sait déjà très bien s'y débrouiller toute seule. Nous par contre... Il faudra que j'explique à Lyuka que se présenter comme une pied tendre n'est pas le plus pertinent quand on demande à partir dans une région sauvage. Heureusement, Jade ne laisse guère de doute au fait qu'elle soit bien adaptée à une vie plus rustique. Et qu'elle s'y connaisse. Pour Syvis et Runa, je ne sais pas... mais moi, le froids j'ai l'habitude.

Je n'ai pas plus de questions, en tout cas pas qui nécessitent la présence de Taïsa ou Saskia même si j'espère pouvoir demander à Arslan combien de temps durera le trajet lorsque nous serons plus tranquilles.



Offline Boadicee  
#24 Envoyé le : lundi 4 janvier 2021 14:45:09(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

L'Aube d'une nouvelle Iobaria

Arslan
CA 19
Focus 1/1
Etat : satisfaite

44 / 44

Arslan sourit à Bel. Apparemment, le franc-parler de la tieflinne semblait lui convenir. Elle haussa les épaules.
« Ca ira pour moi. Mon job dans cette histoire est de guider des gens, et vous avez l'air assez débrouillardes pour ne pas vous faire tuer bêtement. Je pense même que vous pourriez faire de bonnes compagnes de voyage avant qu'on arrive à destination. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Boadicee  
#25 Envoyé le : jeudi 7 janvier 2021 23:38:24(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

L'Aube d'une nouvelle Iobaria


Taïsa sourit avec confiance.
« Dans ce cas, nous avons un accord! Je prends bonne note que cette zone est la vôtre. Si cela ne vous ennuie pas, je vous laisse vous occuper des détails avec votre guide, et de la logistique avec Saskia...plus tard, pour l'heure, elle et moi avons encore bon nombre de compagnies à rencontrer. »

Elle balaya le Cercle des Nornes du regard.
« Bonne chance. Puissent les esprits de Iobaria être avec vous. »


Saskia leur remit les deux amulettes-messagères, et ajouta.
« Aujourd'hui risque d'être un peu compliqué, mais j'imagine que vous avez vous aussi des préparatifs à faire avant votre départ. Si vous avez besoin de matériel de base ou d'animaux de bât, passez à nos bureaux avec une liste, nous ferons de notre mieux pour y pourvoir sous 24h. Bonne chance également! Nous comptons beaucoup sur vous. »

Arslan
CA 19
Focus 1/1
Etat : maussade

44 / 44

Arslan balaya les souhaits de réussite d'un revers de main.
« Oui, oui, oui...c'est pas vraiment une question de chance, mais passons. Bon courage à vous deux, aussi. Princesse, je peux considérer que notre accord est accompli? »

La princesse acquiesça gravement, et Arslan répondit elle aussi d'un signe de tête, avant de faire signe au reste du groupe de la suivre.
« Allons manger un morceau, je pense qu'il doit rester de quoi discuter tranquillement dans le grand hall. »


Arslan
CA 19
Focus 1/1
Etat : concentrée

44 / 44

Quelques minutes plus tard, les aventuriers du Cercle des Nornes, et Arslan, étaient de nouveau attablés dans le grand Hall de Trônegivre, là où le festin avait été installé. Nombre de compagnies discutaient encore de leur future expéditions, et quelques unes établissaient déjà des plans plus précis en compagnie de leurs guides respectifs, tout en profitant des largesses en matière de victuailles du prince.

Arslan n'avait pas perdu de temps, et tout en sachant qu'il y avait beaucoup à discuter, s'était servie une chope d'hydromel et une épaisse tranche de main noir, qu'elle trempait dans un bol de ragout. Elle descendit plusieurs longues gorgées d'hydromel, s'essuyant les lèvres d'un revers de main, avant de finalement reprendre le coeur du sujet.
« C'est mieux. Bon...j'imagine que vous devez avoir pas mal d'autres questions, alors c'est le bon moment. Je vous préviens tout de suite, hors de question que je quitte la ville avant demain, j'ai des préparatifs à accomplir. De toutes façons, ça vous laissera le temps de faire les votres, vos adieux si vous en avez, et de préparer la logistique.

Ca mis à part, qu'est ce que vous voulez savoir? »

Modifié par un utilisateur jeudi 7 janvier 2021 23:42:38(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Scordard  
#26 Envoyé le : jeudi 7 janvier 2021 23:52:14(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064
Runa Normagoth
CA : 18
Vig.+6 - Réf.+8 - Vol.+7
Sorts :
Cantrip : 5
Niv. I : 4/4
Niv. II : 3/3
29/29
  • Pouvoir de première impression sur la guide : 1d20+11-5 donne [2] + 11 - 5 = 8


Runa Normagoth toisa leur guide de la tête au pied. C'était la première fois qu'elle allait poser une question au guide.

« Vous êtes incontestablement une personne expérimentée. Nous avons choisi de mener notre mission au lac Pirstjoi et dans ses environs. »

Quel nom a coucher dehors... Il faudra nommer nos terres autrement.

« Nous avons besoin de nous préparer à cette expédition. Connaissez-vous cette région ? Des points d'intérêts ? Sa réputation ? Les créatures qui sont réputées y vivre ? Peut-être des communautés ? J'aimerais comprendre les menaces et les enjeux de cette région. »
Offline Hikari  
#27 Envoyé le : vendredi 8 janvier 2021 12:28:15(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 103


Shesterni lâcha un léger rire croassant à la pique de Syvis, dévoilant un sourire sinistre, mais elle se contenta de ça pour l’heure. De son côté, voyant la non-réaction d’Arslan à ses boutades, le sourire de Lyuka décroît pour en revenir à quelque chose de plus froid, professionnel.
Peut-être n’a-t-elle pas envie de plaisanter devant la princesse se dit-elle, espérant ne pas être tombé sur une nouvelle Shesterni.
« Très bien.  » lâcha l’albinos, avant de se retourner vers la princesse et la demi-elfe.
« Merci Altesse, merci dame Saskia. Puisse la Dame du Crépuscule veiller sur vous. »

Elle lâcha un léger soupire, sous le regard approbateur de la vipère lui servant de familier. Elle ne l’avait pas manquée, mais était-ce une si bonne idée au final ? Elle s’efforçait de penser que oui.




Une fois dehors, Lyuka était partagée entre le relâchement et intimidation. Leur guide s’était déjà mise à ses aises, un comportement que Shesterni aurait sans doute verbalement reproché, si sa maîtresse ne le lui avait pas interdit d’un signe de la main.
« Ne nous attire pas d'ennuis Sheshe.  »
« Vu ses manières, c'est plutôt elle qui- »
« Assez de ton venin Sheshe. Je ne me répèterai pas.  » lui chuchota-t-elle sèchement.

Elle s’assit ensuite à la table, mais ne se servit rien à manger pour l’heure, prenant simplement un peu de bouillon pour soulager sa gorge, asséchée par la pression sociale. Au Chapitre, à la Guilde ou dans la Rue... elle était à son aise, mais ce genre de milieu la tétanisait plus qu'autre chose.

« La logistique ira vite de mon côté.  » répliqua-t-elle brièvement, songeant au vieil homme et à ses affaires de voyage. A vrai dire, elle était même déjà prête. Elle contacterait sans doute ses sœurs du Chapitre, mais au-delà de ça, c’était une histoire de minutes.

« Je.. Mes questions peuvent attendre. Posez les vôtres.  » répondit-elle, maussade, commençant à siroter son bouillon, songeant que l’histoire iobarienne juxtant le Pirstjoi n’intéressaient pas forcément ses compagnonnes de voyage pour l’heure. Elle avait déjà évoqué les ruines et les statues du grand Nord après tout… et n’avait pas songé à explorer cette région sans arrière-pensée.

Shesterni se permit néanmoins d’y réagir, n’aimant pas voir Lyuka ainsi. Elle tâcha d’éviter de juger la guide à la quantité d’hydromel ingurgitée, ou à ses manières. Des jugements typiquement shesterniesques.

« Que savez-vous des ressources naturelles de la région ? Y-a-t-il des minerais, ou des bois particuliers auxquels vous penserez ?
Ma maîtresse et moi-même sommes… artisanes pourrait-on dire, en dehors de nos activités... scientifiques.
L’idée de pouvoir tisser des liens commerciaux entre Orlov et cette région est appréciable, stratégiquement parlant.  »

Modifié par un utilisateur vendredi 8 janvier 2021 12:29:14(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#28 Envoyé le : vendredi 8 janvier 2021 19:30:57(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

L'Aube d'une nouvelle Iobaria

Arslan
CA 19
Focus 1/1
Etat : concentrée

44 / 44

Arslan risqua un regard en coin à Lyuka et Shesterni, interloquée. Mais avant qu'elle ne puisse réagir, ou répondre, Runa se lança avec les premières questions du Cercle des Nornes...La chasseresse la regarda un long moment, comme si elle avait mal entendu, avant de se fendre d'un sourire en coin.
« Ahahahahaha! Le moins qu'on puisse dire, c'est que vous n'y allez pas par quatre chemins! Bon, gardez en tête que je ne suis pas native de cette région, donc il y a très probablement des lacunes dans ce que je vais pouvoir vous raconter. Je vais essayer de répondre dans l'ordre... »

Elle prit une nouvelle gorgée d'hydromel.
« Oui, je connais cette région...ce sera ma sixième expédition dans ce coin là. J'ai du y passer un total de quatre mois, quelques semaines à la fois.

En ce qui concerne les points d'intérêts...L'essentiel de la région est couvert par les Marches de Dvezda, la Forêt des Sabots, et le lac lui même...et la Crevasse du Torrent.
Les Marches, qui sont surnommés les Marches Sorcières, en général, ont été habitées par les anciens Cyclopes de Koloran, on y trouve de très anciens vestiges par endroit, mais elles ont aussi été dominées les centaures de la tribu Dvezda pendant plusieurs siècles...jusqu'à il y a quelques générations, quand la peste les anéanti. De nos jours, ce n'est pas trop habité, même si il reste quelques centaures, et l'hiver y est très rude, mais je pense que la steppe peut faire de bons paturages.

La Forêt des Sabots, c'est de la Taiga, pas trop dense. Elle tire son nom des centaures Rashalka, qui vivent dans les bois. Il y en a au moins quatre clans différents, mais ils sont ce qu'on pourrait appeler "civilisés". J'ai passé un peu de temps avec eux, on a échangé des services...on peut négocier avec eux.
Malheureusement, c'est aussi dans la forêt qu'on trouve les pires monstres de la région. Les Metsik n'y sont pas rares, et j'ai déjà eu à faire à des drakes forestiers particulièrement féroces. Selon la saison, il y a un clan de Géants des taïga qui commerce parfois avec les centaures ou visitent la forêt, pour une raison qui m'échappe.

La Crevasse du Torrent abrite le cour supérieur de la Myrfrus, et c'est plutôt navigable, quasiment jusqu'à Artrosa, où il y a des cascades. Il y a beaucoup de rapaces nichant dans les falaises, la rivière est très poissoneuse, en saumon principalement.

Quand au Lac...il y a beaucoup de brume en journée, et des îles au centre du lac. Mais si les eaux elles-même ne sont pas trop dangereuses, j'ai entendu des hurlements la nuit sur les îles. Du genre bestiaux, mais qui me sont inconnus, et je n'ai jamais pris le temps d'y aller en personne. »


Elle s'arrêta, le temps qu'ils puissent digérer les informations, avant de reprendre.
« La région est réputée dangereuse, mais pas plus que le reste de Iobaria...par contre, il y a beaucoup de rumeurs sur Artrosa, Baba Yaga, et l'influence de la sorcière sur la région, même si à ce que j'en sais, ce ne sont que des rumeurs.

En dehors des centaures, il n'y a pas vraiment d'habitants...quelques géants des bois et des Taïga, je crois qu'il y a quelques villages de pêcheurs plus bas sur le cours de la Myrfrus...Mais je n'y ai vraiment pas croisé grand monde.

En revanche, il y a aussi des problèmes. Les prédateurs de base ne devraient pas être si dangereux que ça...des loups, des lynx, des kamadans, des faucons sanglants, ce genre de chose. Par contre, il y aussi des monstres...les Metsik sont les plus dangereux, je crois, mais j'ai eu vent d'autres problèmes...il y a des raids de centaures venu des Marches gelées, plus au Nord...j'ai entendu des rumeurs sur la présence d'une jeune Linnorm, mais je n'ai trouvé aucun témoin.
Il y a aussi des fées dans la région, et elles peuvent parfois être un problème. Un problème potentiellement léthal, si elles sont en colère.

Dernier problème: les alentours de Daruthrost. Je ne connais pas l'histoire des lieux - vu que nous sommes à Iobaria, je vais supposer la peste - mais l'endroit est infesté de morts-vivants. »


Ayant résumé ce qu'elle pouvait sur la région, elle se tourna ensuite vers Lyuka
Mes excuses si j'ai été un peu brusque dans mes salutations...la nuit dernière a été rude. « Votre...euh...soeur? Associée? Désolée, je n'ai pas croisé beaucoup de tengu. Euh...bref. »

Un peu embarassée, elle s'éclaircit la gorge.
« Bon. Euh...je sais qu'il y a du fer dans les falaises de la Crevasse, et également des gemmes - rubis, il me semble - mais je n'ai jamais mis la main dessus. Il y a des fourrures, en revanche, principalement des renards, léopards, loups, et ours. Et la Forêt des Sabots est principalement des pins et autres conifères, des arbres qui tiennent bien l'hiver.

Sinon, du poisson, peut être des choses que j'ignore sur les îles du Lac, et probablement tout un tas de choses intéressantes à Artrosa. Et dans les ruines de Daruthrost, ainsi que les quelques autres vestiges que j'ai pu trouver. »

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 2 utilisateur ont remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Luciole  
#29 Envoyé le : dimanche 10 janvier 2021 16:43:22(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,643


Un léger sourire, un peu amusé, peut-être le premier réel depuis le début de l'entrevu est rendu à Arslan.

« C'est parfait. »

Prenant les amulettes tendues par Saskia -et songeant que dans l'idéal il faudrait qu'elles se les répartissent pour que les petits bijoux aient pu s'harmoniser à deux auras différentes en cas de problèmes- la tieffeline incline brièvement la tête (sentant comme une raideur au cou).

« Votre Altesse. »

Les Esprits de Iobaria... pourquoi pas. Et si les lieux étaient encore sauvages, ils seraient bien présent eux aussi. Et leur aide serait une bonne chose. Du moment qu'ils ne tentaient pas de leur imposer leurs exigences et les traitaient comme autre chose que leurs jouets.



Cette fois, c'est avec plaisir et rassurée que les inconnues de cette rencontre soient enfin résolues qu'elle se laisse tomber sur le bac du Hall de Trônegivre. Au fur et à mesure, Belette voyait d'autres compagnies être appelées, et certaines revenir. De la même manière qu'Arslan, elle s'était cette fois servie un grand bol de ragout fumant qu'elle sauçait largement à l'aide grandes tranches de pain. Cette fois elle était sure au moins que la satisfaction d'un bon repas ne la biaiserais pas durant une entrevue importante.

« Pfiou... elle est toujours comme ça la Princesse ? Plusieurs semaines à chaque fois donc... En quelles saisons? Fin, pas en hiver t'a dit... Dommage j'aurais bien aimé savoir si le fleuve ou le lac gelait complètement l'hiver ou s'il continuait de couler. D'ailleurs tu as une idée de combien de temps ça va prendre de voyager jusque là bas...? »

Le ragout est chaud.

« Les morts vivants m'inquiètent moins je doit avouer que la viabilité des lieux durant la saison froide. D'ailleurs, tu as déjà vu le pont? Il est aussi impressionnant que son nom le laisse penser ? On envisageaient en particulier les iles du coup, même si tu n'y est jamais allé, les quelques pécheurs n'en disent rien?  »

De l'élevage pourrait y prospérer si ce qu'elle en dit est correct. Des chevaux, ou du bétail. Les metsik...? Mais qu'est ce que c'est que cette bête là... Jade saurait probablement. Et les fourrures aussi pourraient être une source revenus pour les futurs colons, mais seulement dans une certaine mesure.

« Tiens, curiosité, 'fin tu peux m'envoyer balader si ça te chante mais... tu avais passé quel accord toi ? »

Modifié par un utilisateur dimanche 10 janvier 2021 16:45:28(UTC)  | Raison: Non indiquée

Online Anadethio  
#30 Envoyé le : lundi 11 janvier 2021 22:56:50(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,364


Et bien nous y voila. Nous n'étions plus simplement un groupe d'aventuriers parmi tant d'autres mais le Cercle des Nornes était bel et bien le groupe mandaté par la principauté d'Orlov pour ramener un peu de civilisation sur les rives du Pirstjoi. Ou était l'arnaque ? A quel moment la princesse s'était-elle imaginée que c'était réellement une bonne idée ? Y'en allait bien un pour réaliser que nous n'étions pas assez expérimentées pour pareilles responsabilités... non ? Non...

Merde...

Alors que nous nous éloignons de la salle du trône et il semble de plus en plus évident que notre coup de bluff a fonctionné, je sent une certaine euphorie monter en moi... Je n'avais pas vraiment réalisée a quel point j'étais tendue... Un peu comme avant un casse en fait...

Et nous voila donc dans le grand Hall... Cette fois je m'offre un peu d'hydromel pour accompagner le reste et concède a Fanya un petit peu de viande avant de la laisser aller réclamer son du auprès des autres membres du groupe... Et évaluer la faiblesse de la nouvelle venue à sa frimousse...

« Côté logistique, si je veux pas abandonner la moitié de mes outils, il faudra que je demande une bête de somme... Et ça vas prendre du temps de ranger tout ce fourbi. »

Après tout, si finalement je n'étais pas obligée d'abandonner mes affaires derrière moi...

Et les questions commencent a pleuvoir... Enfin... De presque tous les côtés... Un instant, j'envisage de poser une question mais préfère finalement attendre qu'il y ai un peu moins de monde... Enfin... a condition que je m'en souvienne. Je laisse plutôt notre guide commencer a répondre... certains points méritent qu'on s'y attardent un minimum :

« Metsik ? Kamadans ? Vous... tu... je peux te tutoyer ? Peux nous en dire plus ? »

Bel apporte son lot de questions et, lorsque je commence a un peu mieux visualiser les choses, j'apporte finalement ma pierre a l'édifice :

« Tu sais ce que c'est comme pierre les falaises ? Bon... Et je suppose que tu n'as pas eu l’œil sur le type d'argiles qu'on pouvait s'attendre a trouver ? »

Offline Hikari  
#31 Envoyé le : mardi 12 janvier 2021 00:03:52(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 103


Shesterni s’assit en face de Lyuka et ne prit rien à manger, simplement un verre. Elle refusa d’ailleurs de le remplir d’une quelconque boisson, n’ayant pas confiance, et le tendit à sa maitresse. Celle-ci agita mollement le doigt au-dessus du récipient et il se remplit d’eau. Shesterni lança un regard à Bel, s’apprêtant à faire une remarque avant de se raviser. Sans doute voulait-elle prendre la défense de la princesse.

Face aux excuses d’Arslan, l’albinos déglutit. Elle ne s’attendait pas à cette réaction. Il fallait dire qu’elle n’avait jamais été douée pour cerner les gens, ses amis auraient pu en témoigner. D’ailleurs, bien que Lyuka ait quelques connaissances, ceux-ci se comptaient sur les doigts de la main.
« Je... Ce n’est rien.
La plupart des tengus d’Orlov vivent dans la Cour des Corbeaux. Nombre d’entre eux sont devenus des personnes importantes, surtout parce que les Voronin nous perçoivent comme un "bon présage" d’après ce que grand-p… ce que l’on m’a raconté.

Ça ne m’étonne pas beaucoup que vous n’en ayez pas croisé si vous ne fréquentez pas ce quartier. J’ai moi-même tendance à me transformer en humaine pour éviter les mauvais regards… Mais bref. C’pas l’sujet... »
répondit-elle, la voix diminuante, peu convaincue de l’intérêt de son explication.

Ses compagnonnes posaient des questions intéressantes, elles. Des questions qu’elle n’aurait pas osé poser dans l’immédiat, ayant peur que ses collègues ne la trouvent trop hâtive. Et ne parlons pas de Shesterni. On lui aurait sans doute reproché de se faire des plans sur la comète en fonction de ce qu’elle trouverait hypothétiquement sur place songeait-elle. Elle s’intéressait beaucoup à la région, elle en rêvait même… mais cela en resterait sûrement là, pour l’heure…

Ne sachant comment se comporter avec leur nouvelle interlocutrice, hésitant entre son franc-parler familier, le pragmatisme froid de Shesterni ou les bonnes manières, Lyuka était reprise de tocs, frottant une fois de plus son bec. En face, Shesterni souriait, malicieuse, se délectant du malaise de sa maîtresse. Bien qu’intérieurement excitée à l’idée que la région du lac regorge de minerais utiles autant que précieux -un mélange des plus intéressants pour les affaires- et que les monuments laissés par les iobariens piquaient sa curiosité, l’albinos tâcha de freiner ses ardeurs, songeant aux préconisations de sa vipère de "conseillère". Peu convaincue que son enthousiasme et sa curiosité habituelle feraient mouche, elle inspira profondément avant de réagir et se contenta de rester en retrait.

« Ça me semble prometteur en tout cas. Je suis très curieuse de voir tout ce qu'on va y découvrir. Et je serai heureuse d'entreprendre cette aventure à vos côtés. Je pense que vous n'aurez pas à rougir de nos compétences, ne vous inquiétez pas. » répondit la passionnée de l'ancienne Iobaria.

« Nous en sommes même certaines. »trancha Shesterni, les pattes jointes.

« Sans vouloir paraitre prétentieuse, à défaut d’être des experts en la matière, nous avons des aptitudes… adéquates à gérer certains de ces problèmes. Et une affection toute particulière pour l’influence qu’ont pu avoir les Vénérables Anciennes sur la région. Avec de la prudence et de la préparation, je pense que nous nous en sortirons bien.

On ne le dirait pas, mais la petite timide en face de moi parle l’ancien iobarien des centaures. Une compétence qui nous sera sûrement utile si nous avons affaire à ces derniers… D’ailleurs, pensez-vous qu’un dialogue soit possible, vous qui connaissez la région ?  »

Lyuka regretta de ne pas avoir emporté son manuscrit avec elle, souhaitant retranscrire l’entretien avec la princesse à chaud, ainsi que les éléments qu’elle apprenait grâce à Arslan. Qu’importe, elle le ferait au soir venu, en espérant que cela soit encore clair dans sa tête.

Modifié par un utilisateur mardi 12 janvier 2021 00:22:49(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#32 Envoyé le : jeudi 14 janvier 2021 20:36:15(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

L'Aube d'une nouvelle Iobaria

Arslan
CA 19
Focus 1/1
Etat : concentrée

44 / 44


L'appétit de Bel et ses manières directes firent sourir Arslan, qui poursuivit de bon coeur.
« Je sais pas pour la princesse...vous lui avez parlé aussi longtemps que moi. Et j'ai un peu de mal à la cerner.

Je n'ai passé que l'hiver dernier dans la région, mais oui, le fleuve gèle. On peut traverser à pied. Les pêcheurs sont tous plus bas sur le cours de la Myrfrus, et ils ne remontent pas la rivière.

Et il y a environ 500 lieues jusqu'à Artrosa...sans soucis sur la route, ça fait en gros un mois de voyage. Bien sûr, à marche forcée, on peut aller plus vite, mais c'est pas forcément prudent. »


La question sur son propre accord retint son attention. Elle perdit son sourire, et se figea, débattant peut être ce qu'elle devrait faire. Elle décida finalement de répondre.
« C'est assez simple, en fait...j'ai eu quelques soucis avec la justice d'Orlov. Apparemment, traquer un monstre ne suffit pas comme raison pour excuser du braconnage. On pourrait penser que les nobles seraient content de ne plus avoir de monstruosités sur leurs terres, mais...enfin bref. Contre ce travail, la Princesse efface mon ardoise, et je gagne un titre de chevalière. C'est un peu ironique, mais ça me donnera une immunité à ce genre de problème de braconnnage. »

Les hésitation de Syvis arrachèrent un petit rire de gorge à Arslan.
« Bien sûr! On va pas se vouvoyez pendant tout le voyage, ce serait insupportable. Les kamadans sont pas trop dangereux, tant qu'on a un antidote sur soi: ce sont des espèces de félin des neiges qui ont un bouquet de serpent sur le dos. Pénible, mais pas invincible, bien que le venin soit un problème.

Les metsik sont plus dangereux. Ils ne sont pas très loin des loups-garous, mais ils ne sont pas métamorphes...ce sont simplement des bêtes. Mais rusées, brutales, sauvages...un cauchemar à chasser quand on ne sait pas ce qu'on fait. »


La dernière question attira à l'elfe un regard interloqué.
« De...l'argile...? Non, aucune idée, désolée. Enfin...les Marcheurs des Falaises avaient des potteries, donc peut être...? »

Avant de s'adresser à Lyuka, elle reprit son sérieux, peu désireuse d'offenser la tengu. Mais elle décocha tout de même un regard acéré à l'adresse de Shesterni, dont le comportement à l'égard de Lyuka semblait l'interloquer.
« ....hum...bonne question. Je ne doute pas que vous soyez talentueuses, cela dit, et heureusement, les centaures n'ont pas les mêmes préjugés que nombre d'humains à l'égard des tengu. Que vous parliez leur langue ne pourra que vous aider! J'ai déjà commercé avec certaine des tribus du Bois des Sabots, mais toujours en parlant Jotün, jamais dans leur propre langues. Mais les Rashalka sont pour l'essentiel relativement pacifiques. Il ne me surprendrait pas que vous trouviez un terrain d'entente avec eux. »

La chasseresse termina son bol, le repoussant un peu, posant une main pensive sur sa chope...
« Qu'est ce que vous prévoyez de faire avant de quitter la ville? De mon côté, il me faut mon matériel, et j'ai besoin de me remettre...d'hier soir. Quelques affaires à solder aussi. »

Modifié par un utilisateur jeudi 14 janvier 2021 20:39:20(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#33 Envoyé le : vendredi 15 janvier 2021 18:45:32(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064
Runa Normagoth
CA : 18
Vig.+6 - Réf.+8 - Vol.+7
Sorts :
Cantrip : 5
Niv. I : 4/4
Niv. II : 3/3
29/29
« La justice d'Orlov est bien cruelle envers vous si vous voulez mon avis. Vous n'aurez rien à craindre de ce point de vue là.

J'ai à faire également en ville... Mais je vous entends parler de voyage, il nous faudra un point de chute qui nous servira également de lieu de repos mais qui nous permettra d'accueillir les colons. On ne va pas demander à des gens de faire ce long voyage pour trouver un terrain désert dans même une auberge à trois kilomètres à la ronde.

Nous sommes une équipe d'exploration. Mais ne faudrait-il pas emmener des gens avec nous pour commencer directement à construire un camp de base qui nous servira à explorer à la région, puis pourra évoluer en comptoir ? Il ne nous faudrait pas grand chose pour commencer, mais partir seulement avec notre petit groupe... Je ne suis pas charpentière, maçonne ou fermière... »
Offline Boadicee  
#34 Envoyé le : vendredi 15 janvier 2021 20:19:45(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

L'Aube d'une nouvelle Iobaria

Arslan
CA 19
Focus 1/1
Etat : pensive

44 / 44


Arslan descendit la fin de sa choppe, acquiesçant bien volontiers à la remarque de Runa.
« Je partage cet avis! On pourrait croire que les nobles ne seraient pas contre une chasseresse talentueuse sur leurs terres de temps en temps. Bon, j'admets que je n'avais pas besoin de me battre avec leurs hommes, mais ils se mettaient en travers de ma route. »

L'idée qu'elle souleva sembla intéresser la chasseresse.
« Disons que je partage une partie de votre avis. Je ne chasse pas pour le plaisir, et comme je ne suis pas payée pour virer les monstres, je chasse aussi pour la fourrure. Généralement, je passe une semaine à construire un abri. Au minimum, il faut bien que j'entrepose mes fourrures quelques parts. J'imagine que vous aurez le même besoin pour les découvertes de nos explorations.

Par contre, je pense que c'est pas une bonne idée d'emmener des artisans avec nous...si nous sommes trop nombreux, ça va compliquer le voyage, et en plus il faudra les protéger, ce qui va nous compliquer la tâche. Je pense qu'on devrait pouvoir se débrouiller seules, je pourrais vous apprendre quelques trucs au besoin; et dans le pire des cas, on pourrait s'arranger avec une tribue de centaures...ou bien, si ils sont dans la région, je vous présenterai aux Marcheurs des Falaises. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Anadethio  
#35 Envoyé le : samedi 16 janvier 2021 22:11:52(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,364
Lyuka semble difficilement sortir de sa posture... Peut-être me suis-je inquiétée pour rien ? Mouais... Chassez le naturel et il revient au galop... Un instant j'envisage de la titiller un peu mais... Et bien franchement, moi-même, je le prendrais probablement mal si quelqu'un s'y essayait maintenant. Mieux vaut simplement attendre et lui parler plus tard... Je détache mon regard d'elle en espérant

Un léger sourire accueille la réponse d'Arslan... Ce n'est pas vraiment comme si je m'attendais a ce qu'elle apporte une réponse constructive à ça... Ce qui peut être fait en revanche c'est poser quelques questions sur ce qui existe dans les parages :

« Hum... c'est pas bien grave. On verra bien ça sur place. Hum... Les centaures logent dans quel type de maisons ? Ca me permettra de poser quelques questions pour avoir une meilleure idée de comment faire avant de partir. »

Les explications de la guide concernant son propre contrat ne manquent pas de m'amuser. Impossible de lui répondre ouvertement dans une salle comme celle là un truc du genre "si la garde savait le nombre de fois ou j'suis passé par une fenêtre pour embarquer un vase ou le nombre de bourses que j'ai coupé, j'aurais probablement les deux mains coupées et une corde autour du cou".

« J'ai un certain nombre d'amis qui ont régulièrement de... heu... désaccords avec la garde. On s'y fait. Et au final l'opportunité semble plutôt belle non ? A part qu'il vas falloir composer avec nous... »

L'auto-dérision ne fait pas de mal. Et j'accompagne l'affirmation d'un petit clignement d'yeux amusé pour bien en souligner l'absolu serieux. J'aurais bien poussé le jeu plus loin. Mais pour l'instant on ne se connais pas assez. Bref. Runa reprend bien vite la conversation vers quelque chose de nettement plus constructif. Clairement... il vas falloir prévoir un peu les choses sur ce plan là avant d’appeler du monde a nous rejoindre. Mais il est clair qu'Arslan soulève un point... bloquant.

« A voir si nos colons peuvent faire en sorte d'avoir des Yourtes ou quelque chose du genre a leur arrivée pour éviter que les choses ne soient trop compliquées... Avec ça au pire si on doit passer l'hivers sans bâtiment en dur ça sera pas bien grave. Mais clairement : notre priorité vas être d'essayer de trouver un endroit ou s'installer... Quittes à abandonner l'endroit après quelques temps si on...

Enfin... chuicon... Les colons ça vas pas leur plaire si on change d'avis au bout de six mois. Mieux vaut être sur de nous avant de leur dire de rappliquer non ?

Oh sinon, y'a des ruines exploitables dans le coin ? Après tout si y'a déjà des murs ça sera vachement plus simple de s'installer... »


Une pause... Je complète :

« Sinon pour ce qui est des Centaures... je sais pas... Je me vois mal m'installer chez eux et demander a des colons de venir après. Puis leur expliquer qu'on est les seigneurs juste après... Enfin... ça m'semble... pas bien. Mais ça veux pas dire qu'on pourra pas être bons voisins. Ca se trouve ils connaissent un endroit qui irait bien. »

Offline Boadicee  
#36 Envoyé le : lundi 18 janvier 2021 18:21:38(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

L'Aube d'une nouvelle Iobaria

Arslan
CA 19
Focus 1/1
Etat : pensive

44 / 44


Arslan s'adossa au mur derrière elle, croisant les mains derrière sa tête, les yeux vers le plafond tout en pesant les paroles de Syvis. Cette position nonchalante faisait ressortir ses abdominaux, mais surtout les cicatrices sur son flanc droit.
« Les centaures utilisent des yourtes, en effet...et des tentes diverses et variées. Adaptées à leur morphologie, bien sûr. »

Sa remarque sur la garde fit sourire leur guide, qui se redressa.
« Ah! Croyez moi, vous avez une bien meilleure tête que la garde. Sans parler de la conversation. J'ai eu de la chance, déjà...si j'étais tombée sur les Serebryaniki...bref. Pour l'instant, je ne regrette pas mes choix.

Après...la colonisation, c'est pas exactement ma spécialité. Mais je pense qu'ils préfereront avoir une solution temporaire pour l'hiver plutôt que de prendre le risque de manquer d'abri. Et des yourtes, ça pourra toujours servir. Cela dit, il y a effectivement des ruines de Koloran en bordure des marches de Dvezda, et bien sûr autour du pont de Daruthrost. »


Les dernières paroles de Syvis alarmèrent la jeune femme, en revanche.
« Holà! Effectivement. Je recommande d'être diplomates avec les centaures, mieux vaut ne pas nous attirer leur hostilité. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Hikari  
#37 Envoyé le : mardi 19 janvier 2021 00:17:36(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 103


Lyuka regardait ses compagnonnes manger sans pour autant savoir où se mettre. Elle remuait sa cuillère de manière mollasse, décrivant des cercles dans son bouillon, mimant de manger plus qu’autre chose, histoire de se donner une consistance, ayant du mal à rentrer dans une conversation déjà plus qu’intense et, bien qu’agréable, quelque peu chaotique.

« Le fait de pouvoir traverser le fleuve gelé à pied… c’est plus une mauvaise nouvelle qu’autre chose quand on y pense. Le fait de traverser à pied ne permettra sans doute pas aux chariots de faire de même, et donc, cela limite le commerce et l’approvisionnement.

Et niveau pêche et récolte… même chasse… il faudra sans doute prendre des dispositions pour lutter contre le climat, si l’on souhaite y fonder une communauté. Mais j’imagine que tu sais y faire.  »
ajouta-t-elle à destination d'Arslan, tentant le tutoiement proposé par Syvis.


Sur le sujet de la justice, Lyuka s’apprêta à ouvrir le bec, allant dans le sens d’Arslan, mais Shesterni la dissuada d’une grimace, une manière de dire que l’opinion de l’albinos n’était pas forcément la bienvenue en ces lieux. Disons que les… "choix passés" de Lyuka auraient sans doute dessiné un grand sourire sur les lèvres de Bel, voire même de Syvis, mais en aucun cas sur la face d’un membre de la garde.
Au coin de la pièce, elle jeta un œil au brasier. Le regard plongé dans les braises, elle écoutait la conversation d’une oreille, mais n’étais pas la plus réactive. Le crépitement des étincelles raviva l’un des souvenirs de Lyuka. Un souvenir des plus… particuliers à son cœur… Puis elle finit par en revenir aux pipelettes.


A l’évocation des bêtes sauvages, Shesterni lâcha un léger claquement de bec. Voyant que Lyuka buvait discrètement les paroles de ses interlocutrices, la tengu aux yeux métalliques tendit la main vers le sac de Lyuka, et en ressortir un calepin ainsi qu’une plume.

« Attendez, j’aimerais noter ça.
Pour les kamadans… des antidotes donc… Et pour les metsiks… de l’argent alchimique j’imagine ?
Lyuka, il faudra que l’on passe voir Dame Praskovya, au cas où elle aurait des conseils à nous disposer. Lyuka ?  »


D’un claquement de doigts juste sous son nez, Shesterni la ramena au présent.

« On se réveille et on écoute la dame, hum ? » railla cette dernière.


L'albinos grogna et marmonna une excuse, puis elle prit une gorgée de bouillon pour laisser filer ce moment gênant.
La discussion sur les centaures, en revanche, l’interloqua.
« Mais… personne n’a envisagé de squatter chez eux, si ?
J’évoquais simplement la possibilité de faire du commerce, de tisser des liens d’amitié… ce genre de choses. Dans une contrée sauvage et inhospitalière, être en bons termes avec ses voisins me parait être l’une des meilleures choses à tenter, vous ne trouvez pas ?

Si j’ai bien compris la mission que la Princesse nous a donnée… nous devons donc aller là-bas, en pionniers en quelque sorte, pour estimer si la région est colonisable ou non, et ton expérience sera plus que la bienvenue Arslan, et si tel est le cas, nous devrons la sécuriser. Tisser des alliances rentre dans ce processus. C’est seulement lorsque ce sera fait qu’Orlov acceptera d’envoyer des colons. Enfin c’est comme ça que je l’imagine.

A ce propos, Arslan, vous qui avez l’habitude de la région, comment faites-vous pour dormir l’hiver ? A la belle étoile ? Quelques bons petits villages chaleureux à recommander peut-être ?  »


Elle songea à faire une pointe d’humour, du moins davantage, mais la cordialité de tantôt l’encouragea plutôt à rester sur un ton amical cordial. Au final, cette région autant que cette équipe avait du potentiel... beaucoup de potentiel.

Modifié par un utilisateur jeudi 21 janvier 2021 12:59:50(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Luciole  
#38 Envoyé le : jeudi 21 janvier 2021 16:50:50(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,643

Le sourcil a demi levé la tieffeline reçoit le regard du familier de sa compagne à plume, l'invitant presque à développer. Presque. Si ce n'était cette lueur un peu défiante au fond du regard. L'instant passe. Un battement de paupière, la voilà disparue.
Lyuka par contre a droit à bien plus d'amusement et un sourire goguenard.

« Rho, pleure pas Miss Moineau, toi au moins t'es pas un tieffel- Ah putraille si... »

Ses propres cornes dépassaient amplement de sa chevelure, tout comme celles bien propres de Runa. Alors bon, elle se le permettait sans la moindre once de gêne. Mais ça ne l'étonnait pas vraiment qu'une jolie poupée sensible comme la tengu ne soit pas du genre à mordre quand on la regardait mal. Ce qui n'était ptetre pas plus mal en fait... Et puis, la question qui suit est pertinente. Sera t-il possible de dialoguer avec les locaux ? Parce que bon, c'était clair que s'il y avait déjà du monde sur place et qu'ils se ramenaient, les yeux en cœur, pour annoncer que désormais c'était leur territoire, ils allaient se faire accueillir.
De la même manière qu'elle même aurait cassé les dents du premier tentant de lui expliquer qu'elle devait maintenant reconnaitre l'autorité de quelqu'un d'autre. Carrément que Lyu allait être indispensable. Et qu'ils allaient devoir aller fouiller du coté des terres qui n'intéressaient pas les autochtones.

Le conversation avec Arslan reprends entre deux bouchées de pain.

« C'est intéressant ca. Si l'fleuve entier gèle, ça signifie un isolement complet l'hivers. Fin sauf à traineau. On pourras toujours s'en faire. Et s'faire am'ner des chiens avec les premiers colons... Histoire que dès le premier hiver on soit pas bloqué par des congères de neige. C'est une plaie les congères !  »

Enfin.. si tant est qu'ils survivent suffisamment longtemps pour ça bien sur...

Et si la Belette ne rajoute rien au récit plus personnel d'Arslan, elle laisse apparaitre un sourire gouailleur sur ses traits. Avant de revenir sérieuse en entendant l'autre tête de l'équipe rappeler pourquoi ils étaient là...

« Lyu et Syvis savent manier un marteau non ? S'il faut gérer la chasse et la nourriture pour 10 plutôt que pour 5 ca va être plus chaud. Et puis plus long surtout s'ils se trimballent avec leurs outils... Te bile pas Runa. Si on prends deux jours pour construire un abris, ça ira. Surtout si on doit se déplacer pour vérifier plusieurs sites. L'Altesse l'a dit, les premiers colons auront assez de provision pour tenir la première saison froide, et le temps des semailles sur place. Donc ils auront pas grand chose à faire sur place que de bâtir le tout. Par contre t'a raison, mieux vaut avant l'départ se renseigner sur les trucs importants pour choisir un site pour une ville. Je suppose qu'il y a besoin d'une source ou d'une rivière mais il y a peut-être des trucs en plus. Fin.. Jade, tu t'y connais toi ? »

En tout cas, elle, la parfait citadine, n'y connaissait strictement rien.

C'était marrant par contre de voir Lyuka hésiter entre le tutoiement et le vouvoiement, là où elle même l'avait adopté sans même demander la permission et Runa restait bien plus formelle. Bon Syvis aussi était à l'aise même si elle respectait les formes, et Jade... se taisait.

Avalant une dernière bouchée et regardant d'un air suspicieux la martre qui s'approche de l'assiette, elle rajouta.

« Pour les centaures, suffira d'être franc jeu avec eux et de leur demander où on peut s'installer ? J'pense qu'ils apprécieront plus que s'imaginer qu'on tente d'être plus malin qu'eux et d'le la leur faire à l'envers. Non ? »

Modifié par un utilisateur jeudi 21 janvier 2021 18:23:54(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#39 Envoyé le : jeudi 21 janvier 2021 22:33:12(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

L'Aube d'une nouvelle Iobaria

Arslan
CA 19
Focus 1/1
Etat : pensive

44 / 44


Arslan avait croisé les bras et s'était adossée au mur, détendue, mais demeurait au coeur de la conversation. Elle répondit à Lyuka avec confiance.
« Pour la pêche, chasse, et le climat, oui. Mais pour les récoltes, là, je ne pourrais rien pour vous. Enfin, j'ai des bras pour labourer, mais je pense que je serai plus efficace à chasser. Cela dit, la pêche devrait pouvoir aider dans un premier temps, je pense.

Des antidotes en effet...Mais pour les metsik, l'argent n'aide pas, ce ne sont pas des lycanthropes. Une bonne lame, ça peut aider. Ou, éventuellement, un feu grégeois...la fourrure brûle bien. Avis aux alchimistes parmi vous.

Et tu pointes un élément très important du doigt, Lyuka. Les centaures pourraient en effet être des alliés précieux. Je pense au moins que vous devriez essayer de vous en faire des amis. Ce sera peut être plus facile à dire qu'à faire, mais le jeu en vaut la peine, à mon avis.

Quand à l'hiver...et bienn pendant un bon moment, dans des abris de neige, ou de bois...ou dans des cabanes que j'ai construit au fur et à mesure. Mais j'ai passé l'hiver dernier avec la tribu des Marcheurs des Falaises. Si ils sont dans la région, j'essaierai de vous les présenter, mais ils ne font qu'hiverner en général, donc pas avant un bon moment. »


Elle écouta également Bel, hochant de temps à autre la tête.
« Avoir des experts pourrait aider pour la colonisation, mais je pense que pour l'exploration ce sera peut être difficile. Cela dit, Runa a raison sur un point: un camp de base me paraît plus ou moins indispendable pour explorer les alentours.

Quand aux centaures: ils n'apprécient pas la malhonnêteté. Notez quand même que toutes les tribus ne sont pas sympathiques, même si elles sont rarement hostiles au premier abord. Mais on peut toujours leur parler. »


Elle frappa dans ses mains et se redressa un peu.
« Bon, ce n'est pas tout ça, mais j'ai un départ à préparer, et vous aussi. Est ce que vous avez d'autres questions avant que nous nous séparions? Deux jours de préparation, et rendez vous au hall de la guilde, ça vous irait? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Boadicee  
#40 Envoyé le : samedi 23 janvier 2021 19:43:32(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

Arslan
CA 19
Focus 1/1
Etat : pensive

44 / 44

Arslan sourit en voyant que personne n'avait d'objection.
« Bien! Dans ce cas, je vous donne rendez vous au hall de guilde dans trois jours, à l'aube...donc, le 9 au matin. D'ici là...et bien, profitez de la ville, c'est la dernière fois que vous y mettez les pieds avant un moment. »

Elle salua ses compagnes de voyage avec un sourire et un geste de la main.
« A bientôt! »


7 Pharast 4721, début de matinée - Bureau d'HCLI, Cour des Corbeaux, Orlov

Orlov
Le Cercle des Nornes profitait des deux derniers jours qu'elles avaient en ville pour faire leurs adieux, s'équiper, et régler leurs affaires personnelles, mais il leur demeurait aussi une tâche commune à accomplir. Saskia avait offert de les assister sur certains aspects logistiques du voyage, et pour cela, elles avaient pris le partie de lui rendre visite le lendemain de leur rencontre avec la princesse, afin que la demi-elfe ait le temps de rassembler le matériel que les aventurières commanderaient.


Les bureau de HCLI n'étaient somme toutes pas si impressionant. Situés dans la Cour des Corbeaux, ils n'occupaient qu'un petit fragment de l'immense complexe cyclopéen qui formait l'essentiel du district. HCLI s'était installé dans ce qui avait du être un poste de garde, et avait été réaménagé pour former une confortable bâtisse à deux étages. Le...hangar? attenant était aux dimensions de géants également, formant un titanesque entrepot. Pour l'heure, les affaires de HCLI en ville semblaient encore modestes, mais les lieux étaient quand même envahis par un déluge d'activités, une demi-douzaine d'employés affairés à se procurer tout un tas d'articles et d'équipements utiles non seulement au Cercle des Nornes, mais également aux autres aventuriers. Saskia elle même supervisait les discussions, et vint les accueillir avec un sourire aimable, mais un peu échevelée. Elle s'inclina brièvement.
« Ah, bonjour à vous! Le Cercle des Nornes, c'est ça? Comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup à faire pour préparer votre départ à tous, mais je suis à votre service! Que puis-je faire pour vous? De quoi auriez vous besoin? »

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
4 Pages<1234>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2021, Yet Another Forum.NET