Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

5 Pages«<345
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Dermenore  
#81 Envoyé le : jeudi 27 août 2020 16:08:14(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Drachebedienstet

129 / 202

Sir Brarich Wolfram

77 / 83


- L'attaque du balor a désactivé mes protections magiques, dit Wolfram à Odor. Je crains que cette chaleur ne me tue rapidement. Auriez vous quelques sorts de protections en réserve ?

De mon côté, j'étouffe prestement les flammes qui me harcèle, avant de retourner vers mes compagnons.

- Est-ce bien Ghash-Shrama ? demandais-je à Wolfram.

A supposer que mon compagnon ne soit plus menacé, il prendra le temps d'examiner l'effret.

- Oui, confirme-t-il. Le Grand Sultan de la cité d'Arain a mit sa tête à prix pour 250 000 pièces d'or, ou son équivalent en souhait. Sans doute pourra-t-on négocier des informations à la place.

- A moins que l'un d'entre vous se pense pouvoir maintenir cette créature sous notre contrôle suffisamment longtemps et en extraire des informations, nous ferons aussi bien d'envoyer immédiatement un émissaire à la cité d'Arain.

Wolfram, dont je sais très bien qu'il ne pratique pas ce genre de magie, est déjà partie étudier les inscriptions.

Sort temporaire actif :



Offline Odor le Magicien  
#82 Envoyé le : jeudi 27 août 2020 22:37:48(UTC)
Odor le Magicien
Rang : Lecteur
Inscrit le : 04/12/2019(UTC)
Messages : 0

Planétar

229 / 229

Odor le Magicien

200 / 200


Je jette un coup d'oeil à Wolfram quand celui-ci s'approche de moi. Je répond par une courte incantation en le touchant.

« Soit protégé du feu le temps d'inspecter cet endroit » lui dis-je avant de recommencer à inspecter l'autel.

Le Planétar semble ne plus avoir grand chose à faire, il m'adresse la parole:
« Le combat est fini, si tu le permet je vais rentrer chez moi » me dit-il.

« Il faudra surement que tu dépose certains d'entre nous avant de partir. Attend encore un peu » lui répondis-je.

Le Planétar ne semble pas trop apprécier, mais le fait de ne pas avoir à passer plusieurs jours entiers avec moi semble lui donner la passience nécéssaire.

« Je t'appelerais peut-être demain, si ce n'est pas ton compagnon que connaît Sitrice. »

Actions:
Résitances aux énergies destructives sur Wolfram (120pts feu)
Offline Septimus  
#83 Envoyé le : mardi 1 septembre 2020 14:14:33(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,494
Silvus, Sir Wolfram et Odor reconnaissent les différents métaux qui composent l'autel et la porte. Si les métaux précieux, or et platine, sont reconnus immédiatement, il faut un regard d'expert pour reconnaître les veines de mithril et d'acier ardent, de même que le viridium, ce métal hautement toxique. Là où ils ont un peu plus de mal est sur le matériau principal de l'autel, et sur quelques veines métalliques étranges. Il semble que l'autel et la porte soient principalement composées d'un alliage d'acier de haute qualité et d'adamantium, d'une manière qu'ils ne savaient pas possible. Le matériau semble inoxidable et résistant aux épreuves du temps. Mais la veine de métal rouge liquide, la veine d'un métal semblant disparaître à la vue et, encore plus étrange, les glyphes écrites dans un métal sans reflet à la couleur du cuivre et dessinant de nombreuses arabesque sur le cercle échappent à leur connaissances. Ces matériaux sont inconnus par ici, ou même dans les plans pour autant qu'ils le sachent.

Si les glyphes et les runes échappent à la connaissance d'Odor, Sir Wolfram a une fois rencontré ce style de rune. Ce sont des runes rarement utilisées dans les Enfers uniquement pour retranscrire certains livres impies du diabolisme. Mais s'il pensait que ces runes servaient uniquement à écrire la langue complexe de l'Infernal, la langue utilisée ici ne correspond pas. Après un moment à essayer certains dialectes, il comprends que la langue utilisée est en fait une sorte de draconique. La structure de la langue surprend par contre Sir Wolfram : le draconique est une langue subtile, mais relativemnet simple dans sa structure, alors que les glyphes sont extraordinairement complexes. C'est pour ça qu'il n'avait pas compris de prime abord : le draconique utilisé est probablement un ancêtre de cette langue pourtant multi-millénaire et doté d'une structure grammaticale complexe, peut-être héritée de l'Infernal. Dans tous les cas, difficile de faire plus que des hypothèses sans un lexique digne de ce nom. Pourtant, il parvient à comprendre le sens des huits glyphes principales réparties régulièrements sur le cercle : Feu, Eau, Air, Terre, Dis, Cania, une onomatopée "Cerebulim" et le mot pour "maison". Une version simplifiée mais reconnaissable de ces glyphes se retrouvent sur l'autel.

Mais le fin mot de l'explication est donnée par Odor qui parvient à identifier l'objet magique devant eux. Car ce qui est en fait un autel de métal relié à un cercle est en fait un puissant artefact. Cet artefact est une sorte de mécanisme magique permettant d'ouvrir un portail entre ce monde et d'autres. L'autel semble faire office de réceptacle à la magie qui active la porte dans le cercle un peu plus loin. L'entrelats d'auras magiques d'une puissance que seuls certains artefacts divins peuvent produire semblent indiquer à Odor que l'autel absorbe la magie des sorts de transports jusqu'à ce que la magie soit suffisante pour activer le portail. Le portail peut amener plus ou moins n'importe où, mais certaines destinations sont pré-définies et ne demanderaient pour être activée qu'une "simple" puissante magie pour charger l'appareil. Pour aller ailleurs, il faudra modifier les réglages du mécanisme : un subtil et extraordinairement avancé agencement de veines de différent métaux, chacun représentant une dimension dans le multivers. Toutefois, Odor remarque que l'enchantement, aussi puissant soit-il, n'a pas traversé les âges intact dans cet environnement hostile. Certaines veines, glyphes, sont craquelées, fissurées ou recouverte d'anciennes laves durcies. Le mécanisme devrait fonctionner, mais il n'est pas clair s'il pourrait fonctionner plusieurs fois, en tout cas en toute sécurité.

Connaissance Plans DD 15:

Connaissance Plan DD 25:

L'autel et la porte dégage des auras extrêmement puissante (NLS 30) de Conjuration et d'Abjuration.
Offline Dermenore  
#84 Envoyé le : mercredi 2 septembre 2020 15:01:30(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Drachebedienstet

125 / 202

Sir Brarich Wolfram

77 / 83


Suite à ces premières analyses, nous nous organisons rapidement. Il est décidé que je me rendrais à la Cité d'Arain avec Odor pour toucher la prime sur le prince efreet, tandis que Wolfram restera ici étudier plus en détail l'artefact, ainsi qu'identifier les objets magiques prit à nos ennemis. Je demande aussi au reste du groupe si quelqu'un pourrait me soigner avec de la magie curative peu pratique en combat, préférant économiser mon propre pouvoir pour les moments les plus urgents.

Pour supporter la chaleur auquel nous allons être exposé, nous préparons tous les deux des sorts de résistance aux énergies destructrices. Je partage ensuite le sceptre d'absorption avec mon compagnon, que nous utilisons tous les deux, pour nous permettre de conserver ce sort. Mieux vaut être prudent.

Ensuite, ne reste plus qu'à retirer à Ghash-Shrama ses objets magiques et je suis prêt pour le départ.

Sort temporaire actif :




Offline Odor le Magicien  
#85 Envoyé le : mercredi 2 septembre 2020 21:32:16(UTC)
Odor le Magicien
Rang : Lecteur
Inscrit le : 04/12/2019(UTC)
Messages : 0

Planétar

229 / 229

Odor le Magicien

200 / 200


Le métal inconnu qui compose l'autel attise ma curiosité. L'aide de Sir Wolfram se fit très précieuse et me permi de continuer mon observation de l'objet magique afin de l'identifier. Qu'elle surprise de découvrir que c'est objet, ou plutôt artefact, permet de créer un portail vers d'autres endroits du multivers quand il est nourrit en magie de transport. Mon attitude est si différente de la normale qu'il est facile de deviner mes penssées actuelles.

Je dois absolument trouver le moyen de ramener cet artefact à l'académie, mais sans en abîmer un seul filament. penses-je en observant encore un peu l'objet malgré son fonctionnement maintenant connu.

Le Planétar, lui, semblait s'ennuyer et pensait sûrment à ce qu'il allait faire quand il sera de retour chez lui. Cela ne l'empêcha pas de remarquer l'état du Paladin qui bien que sur ces deux jambes avait quelques blessures plutôt importantes. Il s'approcha de lui pour le toucher de sa main. En quelques mots remplis de magie, les blessures du Paladin se referment toutes.

« Tu es un bon combattant » dit-il alors qu'il s'éloigne de nouveau.

Après avoir avoir expliqué à tous le fonctionnement de l'aterfact et le Paladin soigné, il fut décider d'aller à la capitale du plan du feu. Après m'être protégé je suis prêt, laissant Sir Wolfram commencer une étude plus profonde sur l'Autel seul.
Offline Septimus  
#86 Envoyé le : jeudi 3 septembre 2020 12:42:11(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,494
Pendant que Sir Wolfram entame l'étude approfondie de l'artefact, Silvus identifie rapidement les objets magiques de leurs ennemis vaincus. Sur la salamandre géante, il trouve son immense lance et son énorme armure en mithril. Parmi les plus petites salamandres, il trouve plusieurs cottes de mailles enchantées et des lances aussi enchantées. C'est sur l'efreet qu'il trouve le meilleur équipement : outre son cimeterre à deux mains impie, son harnois en mithril est aussi puissamment enchanté, de même que sa ceinture, son bandeau et un anneau magique de protection.

Pique de taille TG +4, Chemise de maille en mithril de taille TG +4, Pique +2 x8, Cotte de maille +3 x6, harnois en mithril +3 de taille G, Falchion impie flaming +1 de taille G, ceinture de force/constitution +2, bandeau de charisme +2, anneau de protection +2

Drachebedienst, Odor et le Planétar partent ensuite sur le plan du feu pour ramener Ghash-Shrama inconscient à son suzerain. Sir Wolfram reste avec Silvus, Barthollomé et Cassandre jusqu'à ce que celui-ci finisse son analyse, puis ils retourneront à Salcasfjord pour faire le point en attendant le retour des deux voyageurs planaires.

Lorsque Sir Wolfram finit son analyse, il est interloqué par la finesse et l'immense pouvoir qui a été placé dans cet artefact. Les auras magiques s'entremêlent dans un réseau complexe. Il remarque toutefois que la manière dont la magie a été agencée ne correspond à rien de ce qu'il connaissait avant : il ne reconnait là ni la patte de la magie humaine du Grand Collège de Magie, ni la patte naine (robuste et rigide), ni la manière exquise que les artisans elfes utilisent, ou même encore la délicate horreur que les elfes noirs pratiquent. Les huit écoles de magie sont utilisées de concert, avec un savant équilibre qui dénote quelque de chose de l'habitude et d'une minutie presque maladive. Ce qui le surprend, c'est que les auras de chaque école ont une résonance particulière, indiquant que plusieurs mages, peut-être un par école de magie, ont travaillé de concert pour fabriquer cette pièce : ce qui parait impossible car Sir Wolfram n'a jamais entendu parler de huit mages ayant l'expertise requise et travaillant ensemble pour créer un tel artefact. De plus, la puissance est énorme, quasi-divine, et même dans les plus lointaines légendes datant des Rongemals, jamais un tel groupe de pratiquant de la magie n'apparait. S'il a raison, alors cet artefact est soit plus ancien que les plus anciennes légendes du continent, soit il vient d'ailleurs comme un autre plan. Voire les deux en même temps...
Offline septimus  
#87 Envoyé le : vendredi 19 février 2021 17:04:21(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,494
Après une longue discussion, le Conseil Royal approuve le plan suivant :
  • Issifis va revendre le matériel trouvé par le Conseil en ville et acheté ce qu'il faut pour la suite du plan.
  • Une liste d'achat sera donnée à Issifis par les membres du Conseil.
  • Silvus et une paire de garde reliés télépathiquement à Odor partiront sécuriser l'autel trouvé au cœur du volcan.
  • Un repos bien mérité suivra pour tout le monde.
  • Une messe spéciale sera organisé le lendemain pour les victimes de l'attaque
  • Les membres du Conseil volontaires utiliseront le cercle de téléportation vers le Sanctuaire de l'Île du Temple pour s'enquérir de la situation là bas et y chercher des informations, en particulier sur l'arme retrouvée.
  • Le Conseil débattra ensuite de la conduite à tenir vis a vis de l'autel.


En suivant ce plan, Silvus est le premier parti alors que les autres retournent en ville pour panser les plaies de la Ville.

Silvus et les gardes protégés par une résistance au feu explorent plus avant l'autel, en particulier sa structure sous-terraine que les salamandres voulaient exposer. Il semble que les veines de métaux sont principalement entre l'autel et le cercle de métal. Celles-ci sont déjà majoritairement sorties de leur gaine de roche. Il faudrait trois ou quatre jours pour une équipe de mineurs pour arriver à finir le job, mais bien sûr la magie pourrait faire bien plus vite. Toutefois, en explorant le sous-sol rocheux, Silvus tombe sur une complication.
Déjà, la grotte où ils se trouvent occupe finalement un volume limité : elle est entièrement entourée par des dizaines de murs de force permanents qui l'isolent de la chambre volcanique dans laquelle elle est plongée. Seul le chemin qu'ils ont emprunté et qui a été construit et renforcé par les nains des milliers d'années plus tôt n'est pas isolé par un mur de force, et encore juste pour l'espace nécessaire pour construire le passage secret. De sous le cercle de métal, une gaine cylindrique de ce même métal (et contenant à priori de nombreuses veines de métal) descend vers une jonction de plusieurs murs de force spécifiquement agencée pour laisser passer la gaine par un trou. La vision sous terre est à travers un mur de force n'est pas le plus évidente, mais il semble que la gaine s'arrête là et que des veines de métaux inconnus soient étalées de l'autre côté des murs de force, au contact même de la lave. La structure des veines fait penser à Silvus aux nervures d'une feuille orientée vers le Soleil pour en capter la lumière. Silvus soupçonne que les veines de métaux puisent de l'énergie élémentaire du volcan et que cela fait partie du mécanisme magique qui alimente l'artefact en magie. Étrangement, la gaine de métal est froide au toucher. En tant qu'architecte, Silvus se rend compte que c'est une merveille autant dans le domaine de la magie que dans l'ingiénerie : il semble que tout ait été planifié pour assurer que l'artefact reste intact à sa place, au cœur même d'un volcan en activité, et ce depuis au moins des milliers d'années. Il est aussi extrêmement curieux des divers métaux utilisés dans la construction, et dont il n'en connait pas la moitié.

Silvus revient ensuite à Salcasfjord faire son rapport.

Le lendemain matin, alors que la ville prépare à faire son deuil, Barthollomé, Silvus et Drachebedienst et leurs suivant se retrouvent à l'Académie d'Odor. Dans les sous-sols de l'Académie se trouve un de ses secrets les mieux gardés : la présence d'un cercle de téléportation vers le Sanctuaire. Odor a prévenu les autres qu'un des gardiens était la présence d'un golem de pierre. Heureusement, il connait le mot de passe, lequel change régulièrement. Il assure également que la salle à leur arrivé sera encore plus gardés mais que le mot de passe est aussi connu. Après quelques préparations, au cas où, le petit groupe rentre dans la pièce. Le golem, une immense statue de pierre, ne semble pas s'animer de suite mais Odor donne tout de même le mot de passe.

Odor et le petit groupe passe dans le cercle. La téléportation est habituellement instantanée mais Odor et ceux qui sont versé dans l'art de la magie remarque que le passage n'est pas aussi facile qu'il était. Il s'est passé une paire de secondes pendant lequel les passagers étaient "ailleurs". Le tunnel semble instable même si le voyage s'est finalement déroulé sans problème. Le petit groupe arrive dans une vaste salle, d'environ une cinquantaine de mètre de diamètre pour un plafond en voute culminant à plus de 20 mètres de haut. Une seule porte, d'environ 12 mètres de haut, permet de sortir de la salle. Ceux qui ont une vision magique activée remarque que la salle est pavée de glyphe et symbole divers. Odor n'hésite pas et donne un mot de passe. Les multiples statues qui sont logées dans la quinzaine d'arcades tout autour de la salle ne sont à priori pas de statues. Le groupe compte environ une douzaine de golems de fer ainsi qu'une paire de "statues" qui semblent-être faites en or pur, et une énorme statue faite en métal vert et armée d'une tout aussi énorme épée et d'un bouclier pouvant couvrir un régiment : deux golems d'or et un golem de viridium.

À l'énoncé du mot de passe, rien ne se passe, ce qui est un soulagement. Mais Odor sait que normalement il y a aussi des gardes humains dans la salle, et l'absence de ceux-ci ne plait pas trop à Odor qui est resté de longues années dans le Sanctuaire. Ne sachant que trop faire dans cette vaste salle où rien ne bouge mais où le moindre faux pas peut déclencher une glyphe de garde ou l'activation d'un golem, le groupe hésite un moment, mais heureusement les portes s'ouvrent et un homme entre deux âges, portant une chemise de maille et une coutille, entre tout essoufflé. Il vous regarde un instant, interdit, avant de reconnaître Odor. Odor reconnait rapidement le Capitaine Siegried, un combattant mage originaire de l'Empire et qui, dans ses souvenirs, est co-responsable de la sécurité de ce niveau du Sanctuaire.

« Oh, Maître Odor. Ravi de vous revoir, avec des amis je suppose ? Vous venez pour nous aider ? » dit-il en reprenant son souffle.

J'ai avancé l'action, mais n'hésitez pas à préciser vos propres actions, même si ça peut modifier l'action ici.

Modifié par un utilisateur lundi 22 février 2021 16:36:18(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline brorne  
#88 Envoyé le : vendredi 19 février 2021 23:54:56(UTC)
brorne
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/03/2020(UTC)
Messages : 0
Localisation : ardeche

Barthollomé Schéol



La journée fut rude et Barthollomé commence à sentir le poids de la fatigue... Mais avant de goûter à un repos bien mérité, il récupère auprès de différents guérisseurs cataplasme, bandage et onguement apaisant pour soigner ses blessures.

La douleur est un peu moins forte, la morsure des flammes est horrible à endurer .. Celle de l'acide est encore pire.

C'est, une nuit, calme que passe l'humain et c'est plus frais qu'il rejoint ses compagnons pour la suite des événements.


Le cercle de téléportation et son gardien de pierre sont une surprise agréable .. Éviter des heures de voyage ne peut que le ravir ... Par contre l'accueil l'est moins ... Il est clair qu'il se passe des choses inhabituelles pour cet endroit ... Eux qui venais chercher de l'aide vont devoir filer un coup de main à une bande de mages qui invoque tous et n'importe quoi a chacune de leur incantation ... Cela promet d'être ... Amusant !

un léger sourire se dessine sur son visage, l'impatience de l'aventure commence déjà à se faire sentir !
Offline Odor le Magicien  
#89 Envoyé le : dimanche 21 février 2021 12:04:53(UTC)
Odor le Magicien
Rang : Lecteur
Inscrit le : 04/12/2019(UTC)
Messages : 0

Odor le Magicien

200 / 200

Planétar

229 / 229

Deva Astral

172 / 172

Sitrice

80 / 80





L'école va bien, mais la magie spatiale est au plus bas. Si cela continue, nous seront coupé des autres plans et ce monde sera devant les portes de sa fin. Il nous faut trouver une solution. L'île du temple fut décidée comme prochain point de recherche.

La Grande Ecole, que de souvenirs. Une merveilleuse bibliothèque couplée à de nombreux objets magiques plus puissants les uns que les autres. J'espère qu'ils n'ont pas trop de problèmes en ces temps troubles. Les incidents de magies doivent être courant mais jusqu'à quel point?

Je ne suis pas très heureux que plus de personnes soient au courant du portail menant à la grande école, mais je ne peux laisser les autres ici, ce ne serait pas correct vu ce que nous avons affronté. Lorsque l'on s'approche du portail, les mots de passe sont nombreux et dans de multiples langues si bien que peu sont capables de comprendre ne serai-ce que les mots ayant un sens dans la langue dans lesquels je les prononce. Il y a même quelques faux passages secrets menant à des pièges si bien que le lieu ressemble à un ancien donjon.

Je suis accompagné de Sitrice et de son Planétar. Devant le portail, j'informe mes camarades de la reception habituelle, leur demandant de ne pas bouger avant que l'autorisation ne soit donnée de le faire.

« Ne faites pas de geste brusque, le commité d'acceuil peut être très... violent en cas de menace. Je ne sais pas qui serait le plus à craindre entre les énerver et recombattre le balor d'hier. »

A la suite de ces paroles, je commence à activer le portail que je traverse en premier, mes compagnons me suivant. Le transport est étrange mais tout se déroule sans encombre jusqu'à l'arrivée dans la salle de téléportation réceptrice où l'absence de gardes m'étonne et m'inquiète. Mon passé m'a apprit que les gardes des portes sont moins imposants que les golems mais que leur travail est tout autant important. Se faire recevoir par le Capitaine Siegried au bout de quelques instants seulement est tout autant surprenant.

Je prends la parole, questionnant l'officier:
« Attaque ou invocation ratée ? » dis-je rapidement, m'attendant plus à une invocation ratée.

Le Planetar et Sitrice ne bougent pas et ne disent mot, restant derrière moi. Sitrice semble suivre Barthollomé dans sa manière d'analyser la situation mais est dérangée par l'absence des garde et reste immobile.

Modifié par un utilisateur lundi 22 février 2021 22:03:07(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline septimus  
#90 Envoyé le : lundi 22 février 2021 17:02:37(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,494
À la question du Magister, le Capitaine semble un peu embêté.
« Et bien, je dirais un peu des deux. Comme vous le savez je suppose, les sorts d'invocation semblent aller de mal en pire, et c'est très probablement une attaque, encore que ça semble tellement global qu'on ne sait pas du tout qui pourrait être derrière. Herr von Freihold fait office de Grand Maître en l'absence de Maître Valérius qui, à ma connaissance, est en voyage diplomatique à Axis depuis une semaine. Il a décrété dès hier midi l'interdiction absolu d'invoquer des créatures. Des petits malins se sont trouvés intéressant à tenter le diable, et on a eu à gérer un gélugon, justement. Mais Herr von Freihold a indiqué ce matin que la magie se détériore rapidement : les sorts d'appel, de téléportation et certains sorts de divination semblent commencer à être affectés. Maître Kane est parti avec certains de meilleurs guerriers près d'Holtsteinburg : des rapports avaient indiqué qu'un seigneur démon s'y était manifesté, et on n'a plus de nouvelle depuis. Ici, la situation est tendue mais calme, encore que tout le monde est sur les nerfs. Par exemple, comme les portes dimensionnelles ne sont plus sûres, j'ai dû venir dans cette salle en courant pensant à une attaque quand l'alarme a résonné. Herr von Freihold a donné l'autorisation aux gardes des Sept Portes d'utiliser la force létale pour traiter les contrevenants à la magie.
J'y pense : voudriez-vous que je vous conduise à Herr von Freihold ? Il pourra vous en dire davantage.  »


Odor ne connait que trop bien cet Herr von Freihold : c'est le Maître Conjurateur du Sanctuaire, le spécialiste de la conjuration le plus expérimenté, et aussi un des mages les plus puissants du Sanctuaire, plus puissant que lui par exemple. Mais c'est aussi un des pires exemples d'humains qu'il connaisse : imbu de lui-même et de sa famille de la haute noblesse impérial, il n'a aucune retenue quant au sacrifice de la vie humaine, du moins celle des autres.
Offline Dermenore  
#91 Envoyé le : lundi 22 février 2021 19:34:30(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Drachebedienstet

202 / 202

Sir Brarich Wolfram

83 / 83


Les situations extrêmes auquel nous faisons face forçant à une meilleure préparation, Wolfram et moi utilisons l’argent du butin pour acheter une baguette de soin léger et même quelques potions de soins, que le magicien pourra administrer en cas d’urgence. Le reste de l’argent est mis de côté pour une nouvelle perle de sorts.
Avant de faire ma méditation de deux heures, j’utilise mes impositions des mains restantes pour rappeler à la vie un individu désigné par l’Eglise de Dracon, qui me fournis les composants. Certains riches payent très cher pour ce service et d’autres fois l’Eglise prend sur son trésor pour ressusciter un individu particulièrement exemplaire. Ou un des siens. Je n’ai pas à juger mes supérieurs. Juste à faire profiter de ce don lorsque cela n’entre pas en opposition avec mes devoirs plus impérieux.

Les procédures de sécurité vers l’île du temple m’agacent quelque peu, sachant que le temps presse. Mais je les suis scrupuleusement. Affronter une escouade de golem serait un gaspillage monumental de temps et d’énergie.

Je laisse Odor gérer le début de la conversation, sachant que ce garde semble le connaître. Jusque à ce que j’apprenne ce dont nous avons besoin.

- Non, répondis-je donc à l’individu. Nous sommes venus ici pour rencontrer l’archmage, au sujet de la crise en cours. Puisque vous nous informez qu’il est sur Axis, c’est là-bas que nous devons nous rendre. Veuillez bien comprendre que notre manque de respect du protocole tient uniquement à l’extrême gravité de la situation et non à un manque de respect de notre part envers vos institutions.

Je me tourne vers Odor.

- Pouvez vous nous emmenez immédiatement à Axis ?


Sort temporaire actif :

Modifié par un utilisateur lundi 22 février 2021 21:54:30(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Odor le Magicien  
#92 Envoyé le : mardi 23 février 2021 17:28:27(UTC)
Odor le Magicien
Rang : Lecteur
Inscrit le : 04/12/2019(UTC)
Messages : 0

Odor le Magicien

200 / 200

Planétar

229 / 229

Sitrice

80 / 80





« Moi non mais lui peut » répondis-je à Drachebedienstet en désignant le Planétar près de Sitrice.

« Sortir de la pièce sera cependant nécéssaire. » finis-je avant de m'adresser de nouveau à l'officer.

« Il nous faudrait plus d'informations sur l'emplacement du Grand Maître. Nous espérons qu'il pourra nous aider à résoudre ces problèmes magiques » lui dis-je.
Offline septimus  
#93 Envoyé le : mercredi 24 février 2021 18:58:16(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,494
Le Capitaine secoue la tête.
« Non, désolé, je ne connais pas les détails du voyage de Maître Valérius. Si quelqu'un est au courant, ça doit être Herr von Freihold... »
Offline Odor le Magicien  
#94 Envoyé le : jeudi 25 février 2021 20:34:42(UTC)
Odor le Magicien
Rang : Lecteur
Inscrit le : 04/12/2019(UTC)
Messages : 0

Odor le Magicien

200 / 200

Planétar

229 / 229

Sitrice

80 / 80





« Et bien allons le voir » dis-je.

J'invite mes amis à suivre l'officier lorsque celui-ci aura désactivé les éventuels pièges encore actifs.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
5 Pages«<345
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2021, Yet Another Forum.NET