Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

3 Pages<123
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Online Anadethio  
#41 Envoyé le : dimanche 24 janvier 2021 15:38:50(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,364

Bien loin de s'indigner du regard suspicieux qui lui est lancé, Fanya fixe Bel quelques instants... Puis reprend sa mission première. D'un bond preste, le familier grimpe sur les genoux esseulés d'Arslan pour lui demander d'une pensée impérieuse :

Télépathie
« Fait moi des grattouilles. Et donne à manger ! »

Bien loin des préoccupations purement matérielles de Fanya, notre conversation a suivis son cours et bientôt Arslan nous salue. Le sourire qui n'a pas franchement disparu de mes lèvres depuis que nous avons quittées la princesse lui répond.

« A bientôt... »

Et puis viens notre tour d'y aller... Il y a un certain nombre de préparations a faire pour nous toutes : partir dans deux jours veux dire préparer nos affaires mais également saluer qui doit l'être... Le voyage que nous entreprenons ne durera pas seulement un ou deux mois. Nous ne reverrons peut-être pas les murs avant plusieurs hivers. Dans tous les cas, je m'arrange pour prendre le large dans la foulée de Lyuka avec qui je voulais échanger quelques mots...

Dès que nous sommes dans une situation un peu plus calme, j'engage la conversation :

« Bon... bah... voila... ça fait bizarre pas vrais ? Ca vas toi ? »

C'est qu'elle n'avait franchement pas l'air a son aise la Lyuka...



Et nous voila aux bureaux de HCLI... La situation a clairement quelque chose d'étonnant pour ne pas dire anormal... Mais il vas falloir s'y faire. Dans tous les cas, nous sommes ici pour demander quelques informations et ressources de base. A la tête que tire Saskia, les préparatifs représentent une charge de travail non négligeable. Pas étonnant. Mais c'est son problème... pas le notre. Après tout c'est nous qui allons nous peler les miches au milieu de nulle part.

« Bien le bonjour ! Vous nous aviez dit que vous pourriez nous apporter un peu d'aide en ce qui concerne la logistique... Et effectivement nous aurions besoins de quelques petites choses et en particulier d'un animal de bât... Vu le trajet, nous allons devoir emporter nos outils et bien plus de matériel qu'à l'accoutumée... »

Et je suis tout bonnement incapable de me trimbaler tout ça sur le dos... Et tout mettre sur celui de Kulaklesa... me semble... inapproprié. Il faudrait aussi rajouter quelques petits riens pour faire face à la nature... Et glisser quelques mots à propos de comment nous comptons initier les choses... Et donc ce qu'il serrait bon de faire apporter aux premiers colons.

Modifié par un utilisateur dimanche 24 janvier 2021 15:40:50(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 2 utilisateur ont remercié Anadethio pour l'utilité de ce message.
Online Boadicee  
#42 Envoyé le : lundi 25 janvier 2021 19:58:50(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

Orlov


Saskia sortit d'une sacoche de cuir à sa ceinture un calepin et un sorte de...plume? Elle devait être enchantée, en tout cas, car elle pu écrire sans avoir besoin d'encrier.
« Un animal de bât...dans ce coin, ce sera des yaks, si c'est surtout la capacité de transport qui vous intéresse. Et les chevaux ne seraient pas très utiles dans la taïga de toutes façons. J'imagine qu'il vous faudra aussi des fournitures de base, mais j'ai un peu de mal à cerner vos besoins. Provision, abri, corde...ce genre de choses? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Hikari  
#43 Envoyé le : mardi 26 janvier 2021 08:41:51(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 103


Sentiment idiot de fierté déplacée, Lyuka était contente que les bureaux d’HCLI se situent au cœur de la Cœur des Corbeaux. Pour cette journée, moins cérémonieuse, l’albinos avait troqué son corset désagréable pour une longue robe tombante, légère, accompagnée d’une broche à l’effigie d’un corbeau.

« Eh bien, ça bouge par ici !

Oui, un yak et l’attirail allant avec pour pouvoir transporter notre matériel, ce serait aimable à vous. Oh d’ailleurs, sans vouloir abuser, nous ne sommes, pour la plupart, pas des professionnelles en matière de survie. Un budget pour acheter quelques rations serait plus que bienvenu, si c’est possible.

Nous comptions peut-être longer l’Ardshrod vers sa source dans un premier temps. J’ai vu qu’il y avait des villes sur notre route, ce sera sans doute l’occasion de se réapprovisionner avant de couper à travers les steppes pour rejoindre notre destination

Qu’en pensez-vous dame Saskia ? Cela vous parait-il raisonnable ? »


  • Allez-y, signez là… (Diplomatie) : 1d20+7 donne [15] + 7 = 22



thanks 1 utilisateur a remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Online Boadicee  
#44 Envoyé le : mercredi 27 janvier 2021 19:24:33(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

Orlov


Saskia continuait de prendre des notes avec une remarquable dextérité considérant qu'elle n'avait pas de table sur laquelle s'appuyer, et marmonnait des comptes à voix basse, principalement pour elle même.
« Yak...yourte...des provisions...hum... »

Elle cligna des yeux comme si elle venait tout juste de se rendre compte que Lyuka été là.
« Hum...? Ah oui, bien sûr. Ne vous en faites pas, pour l'heure nous sommes dans des paramètres acceptables. Et vos talents sont autres, j'en suis certaine, d'autant que le budget en matière de provision ne devrait pour l'heure pas être un obstacle.

Et votre route paraît sage, les forêts seraient plus directes, mais moins praticable, et j'ai cru comprendre qu'il y rôdait des créatures dangereuses. Longer la rivière devrait être plus paisible, et ça résouds le problème de l'eau.

Y a-t-il autre chose? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Anadethio  
#45 Envoyé le : vendredi 29 janvier 2021 21:54:32(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,364

Lyuka prend le relais pour parler des provisions... Parfait. Et puisque la réponse se montre non seulement positive mais également rapide, je décide d’enchaîner...

« A propos du trajet... Il y a une possibilité que nous avions envisagé... Longer le fleuve rallonge légèrement le voyage tout en le rendant plus aisé. Mais voguer sur le fleuve l'écourterais en plus de le faciliter. J'ai tendance a penser que gagner un peu de temps avant l'hivers pourra faciliter notre implantation.

Dans tous les cas nous aurions également besoin de compléter une partie de notre matériel d'exploration : des raquettes, du matériel d'escalade, a en juger la carte nous allons longer de longues falaises... Nous avons également besoin de quelques tentes supplémentaires. Pour finir, en ce qui concerne notre installation en elle-même. Un pavillon et quelques outils de base qui puisse nous servir de camp de base... et du matériel de cartographie nous permettra de vous fournir des détails plus fiables pour aider les colons a nous rejoindre. »


Voilà qui fait déjà une jolie liste... Je jette un œil aux autres histoire de voir si elles pensent a quelque chose qui m’aurait échappé.

Online Boadicee  
#46 Envoyé le : vendredi 29 janvier 2021 23:05:13(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

Orlov


Saskia termina de prendre des notes détaillées, mais dans une écriture si fine et précipitée qu'elle devait être difficile à lire pour qui que ce soit d'autre qu'elle. Elle la reparcouru rapidement, tout en murmurant pour elle même, mais acquiesça.
« Ok, ça me paraît dans le budget et je pense que je devrais pouvoir avoir ça dans les temps également. »

La question du voyage fluvial sembla l'interloquer, et elle haussa un sourcil pensif tout en pesant sa réponse.
« Intéressante perspective, mais vous êtes sans doute un des rares groupes pour lesquels c'est une véritable possibilité. Ca pourrait vous faire gagner du temps, en espérant que ce soit sûr. De ça, je ne saurais pas juger. Je vous recommande de trouver un batelier avec une barge, ce sera plus solide, mais je ne maîtrise pas encore les dynamiques du traffic fluvial local. Je sais juste que le Nyvyrd est réputé dangereux.. »

Modifié par un utilisateur vendredi 29 janvier 2021 23:05:53(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Boadicee  
#47 Envoyé le : mercredi 3 février 2021 21:44:12(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
9 Pharast 4721, début de matinée - Hall de guilde de l'Acier Trempé

L'Aube d'une nouvelle Iobaria

Les préparatifs étaient allés bon train, mais deux jours n'avaient pas été de trop pour rassembler tout ce dont ils avaient besoin, en particulier de la part de Saskia. La demi-elfe, et HCLI en général, s'étaient démenés, et étaient parvenus à trouver le matériel dont ils avaient besoin. Un yak qui commençait tout juste à perdre son pelage d'hiver, placide, et d'un tempérament doux, solidement harnaché pour transporter une yourte, plusieurs sacoches et sacs contenant des tentes supplémentaires et du matériel, ainsi que plusieurs coffres de rations. De fait, il était bien chargé, mais malgré la quantité impressionante de matériel, le yak ne semblait pas particulièrement encombré, et les suivit avec contentement à travers les avenues d'Orlov en direction de la Port du Bois et du Hall de Guilde où ils avaient rendez vous avec Arslan.

Le yak ne posa qu'un soucis, en fait...quand Kulaklesa, le drake apprivoisé de Jade, se joignit à eux. D'un seul coup, leur bête de somme se montra beaucoup plus prudente et circonspecte, et tirait sur ses rênes. Mais la druidesse Leshy parvint finalement à le calmer, suffisamment en tout cas pour qu'il tolère Kulaklesa avec une certaine méfiance. Le drake, quand à lui, semblait apprécier de lécher la fourrure du yak à grand coups de langue baveuse.

Ensembles, les Cercles des Nornes formaient un drôle d'équipage, mais aux abords de la porte du Bois, les aventuriers étaient plus que fréquents, et certains étaient bien plus bizarres qu'elles. Mikhaileva, par exemple, avec ses grandes oreilles, attiraient les regards. Les Léporides étaient natifs du Nord de Casmaron, certes, mais demeuraient rares en ville, après tout. Ou Ruun, un huline qui faisait parti des meilleurs éclaireurs de la Guilde.

Lorsqu'elles atteignirent le Hall de la Guilde, les lieux étaient plutôt calmes, compte tenu du contexte. Peut être était-ce parce que bon nombres d'aventuriers étaient déjà partis ou préparaient leur départ. Le grand hall au toit de bois leur paraissait presque triste, mais quelques groupes moins expérimentés profitaient tout de même de l'endroit pour discuter de leurs récents exploits, et plaisanter avec les employés de la guilde.


Avant qu'elles ne puissent mettre la main sur Arslan, une silhouette à la courte chevelure flamboyante vint dans leur direction, le souffle court, se glissant au dernier moment entre les lourdes portes du grand hall. Elle portait une tenue de voyage et un sac à dos, mais n'avait pas entièrement l'allure d'une aventurière. Elle s'arrêta à leur niveau, reprenant un instant son souffle.
« J'ai failli vous faire attendre, je vois! Je...ne sais pas si elles ont fait les présentations. Je suis Nina Ivanchesko, une collègue de Lyuka. Elle m'a dit que vous partiez en expédition, et que vous ne seriez pas contre un peu d'aide...et je pensais me joindre à vous. Si vous le permettez, bien sûr. »

Arslan
CA 19
Focus 1/1
Etat : concentrée

44 / 44

Une voix familière répondit avant elles.
« Ah, je vois qu'on a une nouvelle passagère, alors.... »

Arslan avait profité de la distraction pour surgir de nulle part...ou plus probablement, du bar situé au premier étage. Contrairement à leur précédente rencontre, cependant, elle ne sentait pas l'alcool, et ne paraissait pas aussi dépenaillée. Bien que sa crinière couleur sable ne puisse pas être qualifiée de coiffée, elle n'avait pas l'air d'avoir passé la nuit dans une cellule de dégrisement. Elle portait une tenue un peu similaire à sa mise de quelques jours plus tôt. Mais en plus de son pantalon large et de la bande de tissu enroulée autour de sa poitrine, elle portait aussi un long manteau au col et aux poignets doublés d'une fourrure pâle, sans doute du loup ou du lynx, ainsi qu'une étole de laine autour des épaules; ainsi qu'une armure de cuir clouté doublant sa tenue. Elle avait véritablement l'air d'une chasseresse, à présent.

Elle ne transportait pas beaucoup de matériel, une simple sacoche à la taille et un sac en bandoulière. Elle portait aussi une épée au côté, dans un fourreau étrangement large; ainsi qu'un seconde lame fixée sur un harnais de cuir et de métal, dépassant de sa sacoche.
« Bon, l'essentiel c'est que vous soyez toutes prêtes. Vous avez tout ce qu'il vous faut? Ou on attends quelqu'un d'autre? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 2 utilisateur ont remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Online Hikari  
#48 Envoyé le : vendredi 5 février 2021 21:28:18(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 103


Ces deux jours furent passés à toute vitesse. Au final, Lyuka n’avait presque rien à emporter, mais la désagréable sensation d’oublier quelque chose. Elle avait beau eu retourner son atelier et la maison de grand-père de fond en comble, il ne manquait rien… mais elle continuait de chercher, encore et encore. S’il n’y avait pas Shesterni pour l’empêcher de prendre toute sa maison avec elle, elle serait partie avec une tonne de matières premières… Tiens, emporter toute sa maison avec soi… une maison qui pourrait venir avec elle… c’était à creuser comme idée. Au lieu de ça, elle avait rassemblé le strict nécessaire dans une belle boite à outils, rustique, mais plus que fonctionnelle.

Elle en avait également profité pour mémoriser quelques nouveaux sortilèges et maléfices, au cas où. Un sortilège pour créer du feu, en pleine nature ce serait un atout indéniable. Pour créer de l’eau pure aussi. Un charme afin de comprendre tout langage, ce serait plus que vital, s’ils venaient à trouver quelque chose d’ancien dans les ruines. Les pactes qu’elle avait passé avec les bêtes de Dame Praskovya étaient toujours effectifs ? Oui. Les parchemins dans les créations de grand-père ? Également. Avec toutes ces préparatifs, Shesterni était devenue une véritable petite bibliothèque ambulante.




Au matin venu, elle était arrivée en avance, excitée par le voyage qui s’annonce. Lyuka et Shesterni étaient vêtues de tenues légères, leurs vêtements chauds roulés et attachés derrière les épaules. Une tenue de marche en somme. Shesterni portait une épée à la ceinture munie de deux dés accrochés à la poignée, mais c'était plus une lame d'apparat compte tenu des facultés de la tengu.

Son livre de chroniques entre les pattes, Lyuka commençait déjà à rédiger les prémices de l’aventurer à venir. Ses yeux curieux et pétillants de malice jonglaient entre les différents aventuriers trainant par là également. Dans d’autres circonstances, elle serait déjà aller parler à chacun, mais pour l’heure, cela lui semblait déplacé vis-à-vis de son propre groupe. Même au sein de la Guilde, elle serait sans doute aller donner un conseil à un nouveau, tentant de s’en faire une connaissance et d’aider, de manière générale, mais aujourd’hui elle se contenta de rester avec les siennes.

Elle fût surprise en voyant Nina débarquer. Agréablement surprise, mais surprise quand même. Cette fille avait toujours été une tête brûlée, de là à rivaliser avec Lyuka dans la plupart des domaines, mais pour ce genre d’aventures… l’albinos avait peur d’être la plus courageuse des deux. Il fallait dire que si elles avaient traversé les mêmes galères dans la vie, elles en avaient une approche très différente. C’était Lyuka l’aventurière, et Nina la pantouflarde.

A l’approche de la jolie rouquine, elle alla à sa rencontre, un rictus malicieux au coin du bec, le même que celui qu’arborait fièrement Shesterni. Elle fut surprise par l’arrivée d’Arslan. Sobre, elle avait une allure totalement différente. Celle d’une… bête sauvage en quelque sorte. Une splendide bête sauvage. Son aura de chasseresse était des plus inspirantes, il faudrait qu’elle tente de la décrire dans ses chroniques !

Un nouveau sourire sur la face, la tengu en revint à l’autre sorcière des lieux.
« Nina ! Contente de voir que tu sois venue finalement. Tu verras, tu ne le regretteras pas ma grande.  »

« Nina. » salua simplement Shesterni, inclinant légèrement la tête, une main dans le dos, l’autre sur la poitrine.

« Les Nornes, Arslan, voici Nina, l’une de celles dont je vous ai parlé. Arslan je suis désolée, je t’en aurais bien parlé également mais je ne savais pas où te trouver. C’est une sorcière du Chapitre de l’Équinoxe, tout comme moi. C’est une amie en qui j’ai pleine confiance.  »

Puis elle se retourna de nouveau vers la chasseresse.
« Prête pour ma part ! »

« Prête, comme toujours. » se vanta l’artificielle.

Modifié par un utilisateur vendredi 12 février 2021 10:00:48(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Online Luciole  
#49 Envoyé le : mardi 9 février 2021 12:40:11(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,643

Deux journées qui... si je devait être honnête se sont trainées en longueur. Pourquoi les préparatifs devaient ils prendre autant de temps ! Tsss... Enfin si je sais, parce que les autres ont pas mal d'au revoir à faire et d'organisation à prévoir. Et que contrairement à moi, leurs bagages sont un peu plus conséquents. Mais c'est beaucoup trop long tout de même alors que mon impatience se fait grandissante et que je tente de le cacher pour ne pas me faire traiter de morveuse. Du coup... mes paquets étaient prêts dès le premier soir. Le second j'avait confié mes dernières possessions intransportables à la guilde où je ne suis pas sure de les revoir mais au moins, c'est toujours mieux que les laissez chez ma logeuse -auquel cas c'aurait été une certitude.

Alors, dès l'aube, je suis sur le pied de guerre. Façon de parler. J'ai envie de courir, de sauter mais hors de question de le montrer, je me retient. J'ai enroulé couvertures dans le sac, et laissant sur la table mon dernier loyer, j'ai quitté définitivement ma chambre. Je prends quelques instants pour avertir à la volée que ma chambre est libre et je dévale les marches. Hors de question de me laisser gacher ce départ par sa mine reveche et ses reprimandes et recriminations diverses. Elle aurait été fichue de me faire un scandale jusqu'à ce que je vide mon sac pour verifier que je n'avait rien volé. Rombière ! Thénardier !

J'avais fixé le yak l'air decidée. Bon, ben...heu... bonjour... Un yak, c'était juste une grosse vache poilue. Avec une sacrée force de portage. D'ailleurs... c'était une ou un yak.. Bon... heu... je laisserait Jade gerer hein. En tout cas nous étions fin prêtes ! Ne restait plus qu'à denicher notre guide. Du coté d'une taverne peut être? Le temps de rejoindre le Hall de la Guilde, une cavalcade me pousse à me retourner.

Une rouquine... Qui en plus avait l'air normale. Pas de cornes, de plumes ou d'appendices bizarre... Je la regarde l'air sceptique en me demandant ce qu'elle nous veut tandis qu'elle reprends son souffle. Ellle n'a pas l'air d'une aventuriere. Elle s'est perdue? Ou alors elle vient faire ses debuts ? Ah.. non... c'est donc elle l'amie de confiance de Lyuka... Très heu... rousse ! Je jete un coup d'oeil vers cette derniere... Est ce qu'elle confirme ? Avant que j'ai pu finir de me faire une idée et répondre Arslan nous rejoint. Elle a l'air plus... et bien... professionnelle comme ça.

Si c'est la copine de Miss piou-piou, elle risque de bouder si nous ne sommes pas gentils... Et puis je veut bien lui accorder le benefice du doute. Je ne la connais pas encore assez pour lui adresser un large sourire mais je lance une perche avec un demi sourire pour voir comment elle réagit.

« Lyuka nous avait parlé de toi. Donc si tu te sent de partir au fin fond de nul part au bout de la Taïga et d'affronter la neige et tout ce qui pourras nous tomber dessus, tu es la bienvenue. Promis, on va bien s'amuser. »

Parce que bon, c'est quand même ce que nous nous apprêtons à faire même si nous l'enjolivons de gloire, d'aventures et d'importance. L'aventure en tour cas est censée être au rendez-vous. Moi c'est tout ce qui m'importe.

« Prête ! »

Modifié par un utilisateur mardi 9 février 2021 12:45:10(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Luciole pour l'utilité de ce message.
Online Boadicee  
#50 Envoyé le : mercredi 10 février 2021 21:11:52(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

L'Aube d'une nouvelle Iobaria


Nina eu la bonne grace de paraître un peu embarassée, mais elle répondit tout de même avec assurance, et elle paraissait sûre d'elle.
« Oui, je suis prête. J'y ai mûrement réfléchit, et Lyuka m'a expliqué les risques...je suis prête à les prendre. Je tiens à vous présenter mes excuses d'arriver dans votre expédition en dernière minute, mais je ne viens pas les mains vides... »

Elle claqua des doigts, et un tourbillon d'étincelles se forma autour de sa main.
« Je ne suis pas une guerrière, mais je maîtrise ma propre forme de magie...pas tout à fait la même que Lyuka, mais du même genre. Je ferais de mon mieux pour vous aider. »

Arslan
CA 19
Focus 1/1
Etat : concentrée

44 / 44

Arslan soupira, et haussa les épaules, indifférente.
« Bon, et bien, bienvenue à bord, je suis Arslan, votre guide à toutes! Heureusement que Lyuka vous a parlé des risques, je ne suis pas là pour aider les touristes...si vous ne savez pas vous défendre un minimum, je ne garantis rien. Quand à la magie, du moment que vous ne me touchez pas par hasard... »

Elle jeta un coup d'oeil au Yak et à leur équipement.
« Bien joué, je vois que vous n'avez pas chomé. Si il y a de la place, je vais y ranger mes outils. Runa, Syvis, prêtes?

Et tant que j'y pense...où est Jade? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Anadethio  
#51 Envoyé le : vendredi 12 février 2021 00:52:30(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,364

Qu'il y en avait des choses a voir en si peu de temps. Qu'il y en avait des choses a préparer, des paquets a ficeler et a optimiser... Et puis finalement la veille au soir tout avait semblé... Bouclé. Ne rien avoir a faire était finalement encore pire qu'en avoir trop. Il avait fallu une bonne dose de discipline pour s'endormir malgré l'anticipation mais j'y étais finalement parvenue...

Bon. Et bien entendu un sac de deux tonnes n'était pas une option pour le trajet... N'en restait pas moins qu'il avait bien fallu l’amener jusqu'à l'endroit ou ce charmant Yack, il allait falloir lui trouver un nom digne de ce nom d'ailleurs, allait pouvoir prendre le relais. Enfin bref.

J'avais salué les autres, y compris Nina avec un sourire qui aurait probablement été plus large s'il n'avait pas été régulièrement entrecoupé de bâillements. Arslan est sobre... Ce n'est pas plus mal même si je n’irais pas jurer qu'elle n'a pas consacré toute la journée de la veille à décuver. C'est aussi bien comme ça.

« Y'a d'la place. Pas d'problème... Jade ? Chépas... J'ai vu Kulaklesa donc je suppose qu'elle doit être dans le coin... »

Je m'étire, m'essuie les yeux, baille encore un coup...

« En tout cas c'est bon pour moi. »

Modifié par un modérateur samedi 13 février 2021 00:35:45(UTC)  | Raison: Non indiquée

Online Scordard  
#52 Envoyé le : vendredi 12 février 2021 22:39:53(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064
Runa Normagoth
CA : 18
Vig.+6 - Réf.+8 - Vol.+7
Sorts :
Cantrip : 5
Niv. I : 4/4
Niv. II : 3/3
29/29
Runa regarda la nouvelle venue.

« Très bien encore une lanceuse de sorts, on en a jamais assez.  » répondit-elle simplement.

« Ca ne serait que moi, je partirais avec le plus de monde possible de toute manière. Alors une personne de plus c'est déjà ça. »
thanks 1 utilisateur a remercié Scordard pour l'utilité de ce message.
Online Boadicee  
#53 Envoyé le : samedi 13 février 2021 17:00:52(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

L'Aube d'une nouvelle Iobaria

Jade

Sort Focalisé 2/2
Perception +10
CA 17 ; JdS +6/+9/+11

38 / 38

Le petit groupe était prêt à partir, Syvis, Bel, Nina, Lyuka et Runa ayant effectué les derniers préparatifs, et Arslan paraissant toujours sur le départ, mais Jade manquait à l'appel, son drake pourtant paisible aux côtés du yak. C'est lorsqu'il s'anima soudain que le Cercle des Nornes, Nina, et leur guide réalisèrent que Jade était proche.

La leshy était...dans un état lamentable. Ses feuilles étaient en bataille, elle paraissait épuisée, mais ce n'était pas le plus étrange. Partout sur son dos et dans les vignes et lianes qui lui servaient de chevelure, ses épaules, et les longs de ses bras, des bourgeons étaient en train d'éclore. Jade, malgré son agitation évidente, paraissait déterminée.
« Désolée! Je...je suis en retard, mais surtout...je ne vais pas pouvoir vous accompagner. Il...s'est passé quelque chose. »

Elle passa une main sur son visage, essayant de rassembler ses pensées.
« Le bourgeonnement a commencé. Mais c'est beaucoup trop tôt...ça ne devait pas se produire avant plusieurs hivers. Il faut que je retourne jusqu'à ma tribu. Ca ne peut avoir qu'une seule signification: le shaman est mort. Et je suis une des seules à pouvoir lui succéder. »

Une larme de sève se forma au coin de l'oeil de Jade.
« Je...suis désolée. Je ne veux pas vous laisser partir sans moi. Mais...Mais...Je...ne peux pas les laisser. Si je ne m'assure pas que tout va bien...je...c'est toute la tribu qui pourrait avoir disparu à mon retour. Vous comprenez? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Online Hikari  
#54 Envoyé le : samedi 13 février 2021 21:41:10(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 103


Soulagée que chacune accepte officiellement la participation de Nina, Lyuka se paru d’un grand sourire attentionné par ses compagnonnes. Elle savait que le style de Nina pourrait plaire, qu’il s’agisse de son caractère -inhabituellement sur la retenue pour le coup, même si la situation était particulière- ou de sa magie.

La vision de Jade effaça le sourire du visage de Lyuka, pour laisser place à un mélange de culpabilité et de compassion.

«  Jade…  »

Non… pas maintenant. Pas maintenant ! songea-t-elle, en colère contre le destin.

Un peu dépitée, la tengu se rapprocha d’elle et lui passa bras au-dessus des épaules, si tant est qu’elle se laisse faire. Elle se voulait réconfortante, mais ne savais pas vraiment quoi dire à son amie. Elle tentait d’avoir une mine compatissante, rassurante, mais ne pouvait s’empêcher d’être profondément triste pour la druidesse, retenant difficilement une larmichette.

«  Je suis désolée pour toi… Mais je te comprends, et je suis sûre que les autres aussi, n’est-ce pas ?  » demanda-t-elle, regardant le groupe, le regard insistant.

«  Ne t’inquiète pas, on prendra soin les unes des autres, enfin Bel le fera, et on te racontera tout la prochaine fois. Ce sera comme si tu avais un peu été avec nous ! Le temps de dire "Leshy" et on se reverra, tu verras.  » tenta-t-elle.
thanks 1 utilisateur a remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Online Luciole  
#55 Envoyé le : lundi 15 février 2021 00:03:50(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,643

Oh... visiblement la rouquine était bien plus directe que j'aurais pu me l'imaginer. Et visiblement elle a pris ma plaisanterie au sérieux. Elle y réponds même en étant embarrassée. Erf... Et comment j'suis sensée savoir qu'elle est du groupe premier degré moi... Lyuka va m'tirer la tronche d'avoir embarrassée sa copine... J'espère bien qu'elle est prête à les prendre les risques... 'fin... sinon c'est qu'il y a vraiment un truc qui tourne par rond chez les sorciers.

« Bon ben... niquel...  »

J'me défile un peu, je sais. Mais bon, ça doit aller quand même parce que la Poussine elle rayonne. Façon de parler. Elle rayonne jusqu'à ce que Arslan mette le doigt sur un petit problème... Petit parce qu'avec la présence placide du Drake je n'avais même pas imaginé que sa maitresse n'était pas en train de régler un dernier détail dans une des pièces de la guilde. Sauf qu'elle n'était toujours pas là....

Kulaklesa l'aurait mangée ? Quoique non.. il n'était pas herbivore... L'arrivée de la leshy n'éclaircit pas beaucoup la situation au vu des... bourgeons qui se sont mis à pousser. Ah ben j'y suis pour rien là ! Je ne l'ai pas serrée dans mes bras ou quoi que ce soit ! Mes traits se referment tandis qu'elle nous explique ne pas pouvoir venir...

Comprendre ? Ouais j'comprends... Elle y est pour rien bien sur, mais j'ai quand même u peu de bile en travers de la gorge. Même si c'est pour de bonnes raisons, elle nous laisse. Enfin non, y a jamais de bonne raisons. Y 'a juste des raisons moins mauvaises que les autres. Une petite voix au fond de moi me souffle que je suis injuste. Je sais. Et Jade ne mérite pas ça. Elle est visiblement déjà assez mal pour que j'évite d'en rajouter. J'arbore un petit air obtus.

« D'toute façon dans ton état tu te mettrait en danger en venant avec nous. Alors va les protéger. C'pas comme si t'avais vraiment le choix si y z'ont besoin de toi sinon tu va culpabiliser et te faner.  »

Elle attendais peut être des mots d'encouragements. C'est ce que je fait. A ma manière. C'est Syvis et Lyuka qui sont douces. Pas moi. Je ne suis pas assez poncée pour ça. Je ne sais pas décrypter les émotions de Runa par contre... Un coup du Destin hein. Forcement tout ne pouvait pas bien aller, pour une fois. Et il s'attaque à la plus délicate de nous cinq. Il n'avais pas le droit. Qu'il aille se faire voir ! Même s'il nous retire la présence de Jade nous y arriverons quand même.

Modifié par un utilisateur lundi 15 février 2021 00:05:11(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Luciole pour l'utilité de ce message.
Online Anadethio  
#56 Envoyé le : mardi 16 février 2021 11:57:00(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,364

Pourquoi fallait-il que tout débute comme ça avec une mauvaise nouvelle ? Son absence vas laisser un vide... Je baisse un peu les yeux pendant que les filles lui répondent... De mon côté mon esprit commence a turbiner... Je sais très bien ce que je fais : je me concentre sur les aspects pratiques pour ne pas penser au reste... L'absence de Jade limite sérieusement notre capacité à survivre au milieu de nulle part. Mais nous avons prévu de la marge en cas de coup dur.

Il est simplement inquiétant que le premier coup dur survienne avant même que nous ayons franchis les portes.

« T'inquiète... On saura se débrouiller. Vas t'occuper de ceux qui peuvent pas se passer de toi. Tu es toute pardonnée a condition que tu promette de venir nous rendre visite quand tu pourra. »

Je lui adresse un petit clin d’œil. J'espère juste que "shaman" ne veux pas dire "cloîtrée a vie dans sa forêt"... Trop tard. J'ai déjà parlé...

Online Boadicee  
#57 Envoyé le : mercredi 17 février 2021 18:28:40(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

L'Aube d'une nouvelle Iobaria

Jade

Sort Focalisé 2/2
Perception +10
CA 17 ; JdS +6/+9/+11

38 / 38

Jade hésita, mais paru soulagée que ses camarades comprennent le choix cornélien dans lequel elle se trouvait. Elle hocha la tête avec un pauvre sourire, déchirée, mais sachant qu'elle n'avait finalement pas vraiment le choix.
« Merci. Si vous va bien...et bien, normalement, le Bourgeonnement ne dure que quelques saisons. Je pourrais vous rejoindre ensuite. D'ici là. »

Elle grimaça, et arracha une des lianes poussant sur son bras. La liane portait un bourgeon.
« Prenez ça avec vous. Quand elle entrera en fleur, c'est que le Bourgeonnement sera achevé, et que je pourrais me mettre en route. Je...suis désolée que le destin nous joue ce tour au dernier moment. Mais croyez moi. C'est parti remise! »

Il n'était pas tout à fait évident que la leshy croit en ses propres paroles, mais tentait de se montrer courageuse, comme si elle savait que les autres membres du Cercle des Nornes elles aussi tentaient de ne pas ajouter à son fardeau. Une à une, Jade les salua, serrant dans ses bras celles qui le voulaient bien. Arslan se joignit aux adieux.

Arslan
CA 19
Focus 1/1
Etat : concentrée

44 / 44

La chasseresse posa une main sur l'épaule de la leshy, l'air assuré.
« Crois moi, si tu avais pris l'autre décision, tu aurais fini par le regretter. Compte sur nous pour avoir posé les bases d'ici à ce que tu nous rejoignes. Et d'ici là, sois prudente sur les routes de Iobaria. »

Les derniers adieux furent échangés, et avec un ultime signe de la main, Jade, juchée sur Kulaklesa, s'éloigna vers la Porte du Bois, et la route du Sud. Arslan la salua elle aussi, avant de reprendre.
« Bon...ca fait beaucoup, tout ça, mais il faudrait aussi qu'on songe à partir.

Je crois que souvenir que l'idée de prendre la voie fluviale avait été mentionnée...vous avez pris une décision, à ce sujet? Sinon, et bien...il est temps de nous mettre en marche! »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Boadicee  
#58 Envoyé le : dimanche 21 février 2021 19:26:32(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
9-11 Pharast 4721 - Toundra de la principauté d'Orlov

Steppes de Iobaria

Ayant fait leurs derniers adieux, le Cercle des Nornes et Nina, et leur yak, guidées par Arslan, s'éloignèrent elles aussi, prenant la direction du Sud Est après la Porte du Bois. De là, l'objectif était de contourner une baie du Lac des Brumes et des Voiles, et de remonter ensuite vers le Nord pour rejoindre leur première étape, Franax, une petite ville dirigée par un cercle de druides. Ensuite, elles poursuivraient vers le Nord pour longer l'Aarshrod, vers l'Est, jusqu'à atteindre les marches de Dvezda.

Pour l'instant, leur trajet était plutôt paisible, le petit groupe de voyageuses progressait bien, avançant d'un bon pas à travers les herbes battues par les vents de la steppe Iobarienne. Quelques heures à peine après avoir quitté Orlov, alors que les Murs de l'Hiver étaient encore en vue, elles étaient déjà isolée dans le paysage, et auraient pu se croire seules sous l'immensité azur du firmament. Le vent était froid, mordant, mais la neige n'était plus assez épaisse pour les ralentir. Le yak, placide, s'arrêtait juste de temps à autre pour prendre quelques bouchées d'herbe, qu'il mâchait en marchant. Nina avait chargé son matériel sur la monture - le peu qu'elle en avait - et à son crédit, avançait plutôt bien considérant qu'elle n'avait pas l'habitude des longues marches.

Pour l'heure, cependant, le principal danger était effectivement les ampoules. De temps à autres, elles apercevaient un troupeau d'animaux, des yaks, des chèvres ou autres bêtes des steppes, dans le lointain, ou un oiseau de proie qui volait haut au dessus d'elles, son cri perçant la brise sifflante.

Leur premier campement fut l'occasion de mettre en place ce qui deviendrait une routine pour les mois à venir. Arslan leur confiait la mise en place du camp: allumer un feu, récupérer de l'eau, monter les tentes; et mettre en place le nécessaire tandis qu'elle et les plus habituées parmi les aventurières à la survie allaient chercher de quoi améliorer l'ordinaire pour préserver leurs provisions. Arslan était doué en la matière, ne faisant pas mentir sa réputation, et elle dînèrent ce soir là de deux lapins rôti au feu de camp, agrémenté d'herbes et de baie. Le froid mis rapidement un terme aux conversations, mais la nuit fut paisible.

La deuxième journée ressembla de près à la seconde, mais c'était la partie la plus paisible du voyage, après tout. La seule véritable différence était l'absence des Murs de l'Hiver à l'horizon, et les rives, lointaines, du Lac des Brumes et des Voiles. A ce rythme là, elles devraient atteindre Franax dans la journée du lendemain.

Perception DD18 (Syvis, Arslan)
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Hikari  
#59 Envoyé le : mardi 23 février 2021 08:47:10(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 103



Lyuka laissa s’échapper un petit sourire compatissant. Au final, elle savait bien qu’elle ne pouvait rien faire de plus, pour l’heure.


« Merci pour la fleur… Ne t’inquiète pas ma belle, on patientera. Tu sais où l’on va, rendez-vous sur les berges du Pirstjoi ?
Si l’on bouge ailleurs, parce que l’on trouve mieux par exemple… Je te laisserai une indication sur place avec ceci.  »


Lyuka pris la main de Jade dans la sienne, et posa son index sur celle de la druidesse. Un instant plus tard, l’image de la fleur apparue sur le dos de la main de Jade, comme si ses feuilles s’en était imprégnées.

« Cherche cette marque. J’en laisserai un peu partout avec des indications en cas de déplacement. Ah, et hum… celle-ci partira toute seule… dans quelques jours. Ça te laissera un souvenir de nous ?  »





La sortie de la ville, c’était toujours quelque chose. Elle avait beau être déjà sortie deux-trois fois, c’était toujours magique aux yeux de Lyuka. Par-delà les immenses murailles de la ville se trouvaient, à ses yeux, des murailles plus grandes encore : les montagnes à l’horizon. Une immensité de quartiers imaginaires s’étendait jusqu’à elles. Chaque pétale de fleur, chaque brin d’herbe, tout était pareil à une multitude de petits êtres grouillant dans ces infinis quartiers.
A observer les réactions de l’albinos, on aurait pu croire à un enfant voyant le ciel pour la première fois, découvrant le monde par-delà son monde.

Les vents de la steppe amenaient à son visage des sensations inégalés de liberté. L’étrange sensation que quoi qu’elle fasse, rien n’était figé. Tout était étrangement et magnifiquement mobile. Cette sensation était accentuée par le fait qu’en dehors des murs, et à l’exception des feux de camp, Shesterni reprenait son apparence originelle, celle d’un petit oiseau fait de minuscules bouts d’acier, de cuivre et de ressorts.

Dès qu’ils croisaient quelque chose de nouveau, que cela soit une plante, un animal ou l’horizon, elle s’arrêtait un instant pour incruster le paysage dans son esprit, puis elle gribouillait expéditivement quelques croquis tout en marchant. De simples brouillons, qui l’aideraient à garder l’image en tête et à coucher ça au propre, le soir venu.

Le premier feu de camp fut un vrai petit régal. La sensation de dormir à même le sol… le ciel comme seul toit… c’était une vieille connaissance de Lyuka. Mais autrefois, les circonstances étaient autrement moins joviales. Cette fois-ci, elle voyait presque ça comme un moment de détente. Elle en profita pour coucher par écrit les premières pages de son récit de voyage.

Au lendemain, même moment venu, elle était encore plongée dans ses rêveries tandis que Shesterni lui donna un coup de coude, sans réaction probante de la part de la principale concernée.
La tengu au masque doré soupira, puis s’en retourna alors vers Syvis.

« Toi aussi, tu l’as remarqué ? » demanda-t-elle en chuchotant, tentant de ne pas éveiller de soupçons.

Modifié par un utilisateur mercredi 24 février 2021 22:28:03(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Online Luciole  
#60 Envoyé le : vendredi 26 février 2021 00:03:22(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,643

Une cité dirigée par des druides, ça faisait un bel objectif pour leur premiere étape. Bon, elles n'y arriveraient pas dans la journée, trois jours avait estimé Arslan, mais ça donnait au moins un but avant de quitter définitivement la civilisation.

Belette n'était quasiment jamais sortie d'Orlov et elle malgré l'air crâne affiché devant les autres, elle devait bien admettre que ces étendues avaient un petit quelque chose de terrifiant. Autant de vide à porté de vue. Quelques arbres certes mais... l'immensité était déstabilisante. Où étaient les reliefs rassurants des gigantesques murs ? La neige qui craquait sous leurs pieds rendait le tout plus vaste encore, si cela était possible.

Alors la petite tieffeline retenait ses remarques devant le spectacle, bien sage pour une fois. Bien intimidée aussi, même si elle aurait refusé mordicus de l'admettre. Et bien décidée à ne pas mettre trop en évidence son inexpérience en matière de faune sauvage, elle lançait un regard sceptique aux différents oiseaux -incapable de discerner une pie d'un épervier en vol.
Et puis, on ne savait jamais, des fois que l'un d'entre eux ne les confonde avec des lapins -ça chassait bien le lapin les oiseaux ?.

Monter les tentes et s'occuper de récupérer de l'eau n'était pas bien compliqué, et la jeune fille veilla à laisser d'autres plus habituées qu'elle chasser leur diner. Ce soir là, pelotonnée sous sa couverture.... elle mis du temps à s'endormir, fascinée par l'immensité et la clarté du ciel. Elle se sentait minuscule mais ça n'alimentait pour une fois aucune colère. Juste le sentiment d'infini..

Une première journée, puis une seconde étrangement semblable. Quelque chose disait à Bel que leur quotidien n'allait guère varier dans les semaines à venir.



Utilisateurs actuellement sur ce sujet
3 Pages<123
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2021, Yet Another Forum.NET