Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

8 Pages«<678
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Lyana  
#141 Envoyé le : samedi 13 février 2021 16:24:31(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,487

Alia
CA 23 (C18,D16)
CA déf. 26 (C21,D19)
CA (mêlée) : 30 (C25, D23)
Ref+16* Vig+8* Vol+10*
Représentations
22/27
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 6/6
Sorts 2 : 3/4
Sorts 3 : 3/4
Sorts 4 : 3/3

103 / 103

Alia écoutait les descriptions de l'homme serpent devenu bavard, à la mention de la Marid et le rappel de Célestin, elle hocha la tête, aussi bien pour signifier qu'elle se souvenait de la magie de l'eau ressentie à son arrivée que pour acquiescer à la proposition d'aller vers elle en premier. Si elle était prisonnière de Jhavhul, elle pouvait être une alliée, en effet. Restait plus qu'à espérer qu'elle veuille bien les aider... Ils verront bien au moment de la trouver. L'ennemi des ennemi... De singulières alliances pouvaient émerger de situations singulières.

Par contre, lorsque Pyrrha fit la proposition de laisser le serviteur de Flauros libre, elle se crispa, mâchoires serrées, prête à refuser avec énergie. Mais... que faire du lézard ? Les dangers qu'ils avaient à affronter étaient suffisamment importants pour qu'ils ne s'encombrent pas d'un prisonnier, quant à le tuer... Même s'il priait Flauros, elle ne pouvait pas se résoudre à tuer une créature qui s'était rendue, ça serait un meurtre, et ils n'étaient pas des meurtriers.
Mais... le laisser ? Elle hocha la tête lentement, le regard glacial sur l'écailleux, promesse de mort si leur chemin devait se croiser de nouveau.

Effets actifs :


Modifié par un utilisateur samedi 13 février 2021 17:30:35(UTC)  | Raison: Non indiquée

Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
thanks 2 utilisateur ont remercié Lyana pour l'utilité de ce message.
Offline Guigui  
#142 Envoyé le : dimanche 14 février 2021 10:32:48(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 7,488

Bhaal
rage berserk : 16/24
CA : 25 | C : 14 | D : 23
réf:+8 | vig:+12 | vol:+12

128 / 134


Bhaal acquiesca à la proposition de Pyrrha. « Oui. Il s'est rendu et nous a fourni de précieux renseignements. Renvoyons-le auprès des siens avec une proposition de non-agression. Je ne crois pas qu'on ait besoin d'avoir des ennemis supplémentaires et, de leur côté, ils ne doivent pas être si nombreux que ça. Notre nouveau copain a vu ce qu'on était capables de faire, il saura dire à son chef que chercher à nous nuire se solderait par un très grand nombre de morts. Pas vrai ? » Dit-il en s'adressant à l'homme-lézard en dernier lieu.

Effets actifs :
Héroïsme 110 min
Barrière protectrice 100 min (25/50)
Monstrous extremities 11 h
Bouclier 10 min (relancé avant le combat)
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline UrShulgi  
#143 Envoyé le : lundi 15 février 2021 21:11:50(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,519
L'homme-lézard acquiesça en silence, avant de laisser le groupe revenir sur leurs pas, non sans leur donner une échelle auparavant pour les aider à redescendre de l'autre côté de la muraille de fortune. En passant, il contemplait le corps de ses congénères refroidis, étonnamment peiné.

Les retrouvailles avec le restant des éxilés de Kakishon furent aussi enjouées qu'empruntes de perplexité, mais tous les suivirent sans broncher. Déboulant à nouveau dans les tunnels, ils furent soulagés de voir que la lave n'avait pas obstrué à nouveau la salle marbré et son automate anéanti, les autorisant à descendre. Avec une certaine appréhension, ils appelèrent à nouveau la barque, faisant deux voyages pour permettre à chacune et chacun de retourner à leur point de départ.

Quelques salles aux rideaux de feu n'avaient pas été fouillées, et ne leur offrir pas grand chose en dehors d'un carquois aux flèches magiques. Le reptilien semblait ne pas leur avoir menti, car tandis qu'ils erraient d'un rideau à l'autre, gardant en tête ses mises en garde, ils arrivèrent sur un couloir d'Airain, où Pyrrha leur fit stopper net leur avance : un piège. Parvenant à le désamorcer en quelques minutes, ils purent entrapercevoir le mécanisme mortel auquel ils venaient d'échapper. En effet, la trappe semblait faire chuter quelques mètres plus bas tout infortuné piégé vers une cuve munie de lames qui tournaient rapidement et silencieusement. L'acier qui les composait semblait sale, mais les traces marrons semblaient depuis longtemps sèches.

Une porte ancienne était entrouverte face à eux, Pyrrha s'y prit sans hâte, avec toutes les précautions nécessaires. Les murs et la coupole de cette pièce avaient été recouverts de stuc et décorés de fresques, à présent très endommagées par le temps. Le sujet de ces fresques, des scènes de la vie mortelle ordinaire dans un pays aride, était toujours visible : du pastoralisme, de l’élevage et de l’agriculture le long des berges d’une rivière boueuse, et d’autres tâches courantes sous un ciel bleu sans nuage. Des morceaux d’une céramique aux contours vaguement humains jonchent le sol ; ce dernier et ces débris portaient les traces brunâtres de sang séché. Deux ballots d’étoffe grossière maintenus par des cordes étaient posés près de l'un des murs.

Un simple rideau, de tissu cette fois, d'un rouge flamboyant, les séparait d'un autre dôme, dont les fresques cette fois dépeignait un paysage désolé et une pyramide solitaire dans le lointain. Une longue procession de prêtres portant des torches se dirigeait vers cette pyramide, et tenait un catafalque sur lequel reposait un sarcophage décoré. La procession grimpait vers le sommet plat de la pyramide, où brûlait un grand feu. Le dôme du plafond était peint de manière à représenter un ciel nocturne étoilé où brillait la lune gibbeuse. La chambre elle-même semblait avoir été utilisée
récemment comme campement, puisque des sacs de couchage, des provisions et de l’équipement s’y trouvaient.

Face à eux, encore un rideau, qui bien qu'il coupait leur vue vers le lointain, ne pouvait dissimuler une odeur âcre qui leur montait au nez : l'odeur des cadavres.

BM à jour





butin : carquois avec 23 flèches de froid +1
Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Online Boadicee  
#144 Envoyé le : mercredi 17 février 2021 20:59:50(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

Pyrrha
CA 24 (C19, D16)
Réf+17 Vig+11 Vol+9
Focus 7/9
Etat : parée

101 / 101

Minuit
CA 26 (C10, D26)
Réf+6 Vig+14 Vol+6

99 / 99


Pyrrha avait repris son poste d'éclaireuse, et elle guida prudemment le groupe à travers les chausses-trappes qui se trouvaient entre eux et la princesse marid. Une partie du chemin, en tout cas...et elle eut tout à fait raison de rester prudente: ce palais emmuré était plein de pièges aux endroits où on les attendaient le moins. Fort heureusement, ils avaient pu revenir sur leurs pas relativement rapidement, et surtout, indemmes.

En atteignant les dômes, Pyrrha s'arrêta un instant, charmée par les fresques étoilées et la lune qui semblait presque à portée de main. Elle avait beau ressentir que ce n'était pas le véritable astre lunaire, elle ne pouvait qu'admirer la finesse de la main de l'artiste. Elle qui avait grandi dans un environnement où le fonctionnel était roi, même dans ce lieu réputé maudit, elle ne pouvait pas ignorer la beauté.

Mais elle fut finalement forcée de revenir à la réalité par une odeur déplaisante. Elle fit signe aux autres de s'arrêter.
« Je sens la mort...Ou des cadavres, en tout cas. Vous êtes prêts au grabuge? »

Effets Actifs
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Guigui  
#145 Envoyé le : jeudi 18 février 2021 21:51:53(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 7,488

Bhaal
rage berserk : 16/24
CA : 25 | C : 14 | D : 23
réf:+8 | vig:+12 | vol:+12

128 / 134


Le petit groupe prit congé de l'homme-lézard et repartit par où il était venu, retrouvant les membres de son arrière-garde avant de revenir aux rideaux de feu. Là, sachant désormais comment les franchir sans encombre, ils purent rapidement aboutir à une autre partie du complexe, là où ils étaient censés trouver une princesse marid emprisonnée.

L'absence de feu ou de lave à cet endroit n'était pas pour déplaire à ceux qui n'étaient pas natifs du Plan du Feu, mais cela ne rendait pas le lieu moins hostile pour autant : Pyrrha découvrit un piège sur leur chemin et le désamorça de façon à permettre un passage sûr à tous ceux qui la suivaient. En l'observant, Bhaal ne put s'empêcher de penser que malgré son apparence étrange et son allégeance plus que suspecte, elle s'avérait bien utile dans ce genre d'environnement. D'autant plus utile, en fait, que cela décourageait Alia de profiter de la moindre occasion pour proposer de faire le même travail dangereux. Mieux valait la duergare que sa femme, à tous points de vue.

L'hostilité des lieux se rappela d'ailleurs une nouvelle fois à eux, ce coup-ci par l'intermédiaire d'un fumet nauséabond... Ce dont Pyrrha les prévint également. « Ah bon, ça pue ? Tu es sûre ? » Ironisa le gladiateur avec un sourire dont on ne savait pas très bien s'il était complice ou moqueur, « Évidemment que ça pue. Evidemment qu'on est prêts. Ouvre, » ajouta-t-il en serrant le manche de son arme et en désignant d'un coup de menton le rideau rouge qui leur bouchait la vue.

Effets actifs :
Héroïsme 110 min
Barrière protectrice 100 min (25/50)
Monstrous extremities 11 h
Bouclier 10 min (relancé avant le combat)
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
thanks 1 utilisateur a remercié Guigui pour l'utilité de ce message.
Offline vaidaick  
#146 Envoyé le : vendredi 19 février 2021 21:03:08(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 5,999


Célestin ne pouvait s'empêcher de découvrir avec un plaisir d'érudit les histoires et légendes que renfermait chaque pièce, chaque fresque. Il s'attarda sur celle où ils se trouvaient, bien qu'incommodé par l'odeur que dégageait ce qui se trouvait sûrement dans la salle suivante, cherchant la marque, la symbolique, qui pourrait le guider sur la voie des origines de cette peinture. « Intéressant... Ce ne semble pas venir de ce plan... » murmura-t-il comme pour lui-même.

« J'arrive dans un instant ! Poursuivez, je vous rejoins de suite ! » dit-il à voix plus audible à ses amis.

  • Célestin connaissance histoire : 1d20+14 donne [14] + 14 = 28
  • Célestin connaissance plans : 1d20+18 donne [10] + 18 = 28
  • Agathe connaissance histoire : 1d20+4 donne [5] + 4 = 9
  • Agathe connaissance plans : 1d20+10 donne [1] + 10 = 11



Modifié par un utilisateur lundi 22 février 2021 19:59:58(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Online Boadicee  
#147 Envoyé le : samedi 20 février 2021 17:51:42(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736

Pyrrha
CA 24 (C19, D16)
Réf+17 Vig+11 Vol+9
Focus 7/9
Etat : parée

101 / 101

Minuit
CA 26 (C10, D26)
Réf+6 Vig+14 Vol+6

99 / 99


Pyrrha roula des yeux face à l'ironie de Bhaal, mais elle ne pouvait retenir un sourire. La compagnie des autres était un bienfait si rare pour la duergare qu'elle pouvait bien s'accomoder de ces piques et de cette escrime verbale. En fait, elle paraissait même l'apprécier.

Pensive, elle flatta les écailles de Minuit, qui soudain développèrent des pointes tranchantes, transformant son armure en véritable scie animée. Elle se retint avant de faire grandir le serpent, cependant, ne sachant pas quel espace les attendait. Elle s'apprêtait à ouvrir lorsque Célestin se manifesta, et elle cligna des yeux.
« Quoi!!? Non, certainement pas! Si vous voyez quelque chose d'intéressant, nous pouvons attendre, mais hors de question de laisser l'un des notres seuls dans ce palais maudit. »

Effets Actifs

Modifié par un utilisateur mercredi 24 février 2021 18:28:02(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Lyana  
#148 Envoyé le : lundi 22 février 2021 08:37:01(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,487

Alia
CA 23 (C18,D16)
CA déf. 26 (C21,D19)
CA (mêlée) : 30 (C25, D23)
Ref+16* Vig+8* Vol+10*
Représentations
22/27
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 6/6
Sorts 2 : 3/4
Sorts 3 : 3/4
Sorts 4 : 3/3

103 / 103

L'odeur de la mort parvint aux narines de la danseuse au même moment où s'élevait la voix de Pyrrha. L'ironie cinglante de Bhaal la fit sourire. Un peu de normalité dans ce lieu faisait du bien.

Par contre, lorsque Célestin leur fit part de sa volonté de s'attarder, elle fut d'accord avec la naine.
« Pyrrha a raison. Ne nous séparons pas, nous pouvons attendre, ce qui sent tellement la mort derrière le rideau peut attendre un instant. Qu'est-ce que tu as vu, Célestin ? »

Effets actifs :
Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline vaidaick  
#149 Envoyé le : lundi 22 février 2021 22:08:09(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 5,999


Le sorcier parut à peine entendre les réponses, absorbé par les fresques et la céramique, suivant leur histoire avec un étonnement visible sur son visage. « C'est... C'est incroyable... Tout ceci... Tout ceci n'a évidemment aucun rapport avec le plan du feu, vous l'aurez compris... Mais surtout... Tout ceci est plus ancien que les dieux eux-mêmes. » dit-il en posant son regard sur ses compagnons, à la fois pour se rappeler à la réalité du temps présent et pour leur partager sa découverte. « J'ignore si ce fut importé en ces lieux, ou si c'est ce palais qui a été construit sur les ruines de cette antique civilisation... Mais c'est une merveille culturel incroyablement bien conservé d'une ère considérablement reculée de notre histoire. »

Passé le choc de la découverte historique, l'érudit se rendit compte d'où ils étaient, et de ce que cela impliquait. « Mais... Désolé, cela ne nous aidera pas à sortir d'ici, ni à retrouver les nôtres... » Il s'arrêta devant les ballots d'étoffe et y jeta un rapide coup d'œil, par conscience professionnelle. Il était capable de reconnaître au premier regard la plupart des étoffes courantes, et déterminer leur provenance leur permettrait peut-être d'en découvrir un peu plus sur les occupants de cette pièce. « Tiens, ces étoffes proviennent du Mwangi me semble-t-il...? » Il regarda vers le rideau et soupira. « Allons-y... »

Modifié par un utilisateur lundi 22 février 2021 23:46:38(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
thanks 1 utilisateur a remercié vaidaick pour l'utilité de ce message.
Offline UrShulgi  
#150 Envoyé le : mardi 23 février 2021 08:52:46(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,519
Pyrrha tira lentement le rideau, sans faire un bruit. Les torches aux murs éclairaient la pièce avec suffisance bien que quelques courants froids venaient par moment faire s'affoler leurs flammes, sans toutefois jamais les éteindre. Les murs de cette chambre étaient décorés de fresques représentant une rivière lugubre qui traverse une caverne. Un bateau de
roseaux chargé de richesses descend le cours d’eau souterrain, transportant le même sarcophage que celui peint dans la
chambre précédente. Toutes sortes d’esprits à peine visibles regardaient la barge funéraire, cachés derrière des stalagmites
et depuis le courant lui-même. Au loin, la rivière sortait par un passage brillant de lumière, et la fresque s'arrêtait là.

Mais ce décor en réalité n'attira que peu leur attention comparé aux cadavres déchiquetés de la pièce. Trois Azers, habillés en mamelouk, gisaient au sol ou contre les murs, en pleine décomposition, lentement mangés par des vers oranges , des mouches silencieuses voletant autour d'eux entre deux parcours sur leurs chairs, créant des sortes de huit luminescent tant elles volaient vite. Les ventre étaient vide, certains membres manquaient, seules les têtes paraissaient épargnés par les assauts de leurs ennemis et des bêtes qui les avaient attaqués. Des bêtes, assurément, ou des démons. Un autre corps plus loin encore ajouta à leur stupeur, la chair d'un corps émacié, comme calciné ou complètement sec. Des volutes de fumée s’échappent de ses orbites vides, même après sa mort.

Des bruits de lames crissant sur la pierre se faisaient entendre dans la pièce suivante, dissimulée derrière un rideau, à une vitesse frénétique. Des tonnes de lame, une escouade entière, ou quelqu'un qui prenait un malin plaisir à se déplacer tout en lacérant. Les bruits s'arrêtent, net. Une sorte d'énorme gargouillis se fit entendre suivi d'un bruit indescriptible, sorte de mélange entre un hurlement et l'expiration qui précédé un repas face auquel on salivait, affamé.

Initative à tirer.
BM à jour

Célestin



Célestin/Alia



Bhaal

Modifié par un utilisateur mardi 23 février 2021 09:09:50(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Guigui  
#151 Envoyé le : mercredi 24 février 2021 21:30:45(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 7,488

Bhaal
rage berserk : 16/24
CA : 25 | C : 14 | D : 23
réf:+8 | vig:+12 | vol:+12

128 / 134


Bhaal n'eut pas besoin de protester que Célestin ne devait pas rester seul en arrière : ses deux compagnes de route le firent pour lui. En revanche, ce que le sorcier semblait avoir découvert heurtait tout ce qu'il avait pu apprendre de l'histoire du monde et des dieux. « Plus ancien que les dieux ? Qu'est-ce que c'est que ces conneries ? Euh, je veux dire : comment une civilisation fondée par des mortels pourrait être plus ancienne que l'apparition des dieux ? C'est... »

Mais le gladiateur n'eut pas le loisir de poursuivre son idée, car déjà Pyrrha écartait le rideau vers la salle suivante, celle d'où provenait l'odeur pestilentielle. Et tous comprirent l'origine de ladite odeur en découvrant les cadavres déchiquetés qui occupaient la salle. Puis il y eut les bruits. Un frisson d'alerte parcourut l'épine dorsale du tieffelin pour aller mourir dans les muscles de son cou, et c'était un signe qui ne trompait pas. « Quelque chose arrive, » prévint-il d'une voix sinistre, « quelque chose de très dangereux. Soyez prêts, » ajouta-t-il en se mettant en garde, le fer de sa bardiche droit devant lui.

Effets actifs :
Héroïsme 110 min
Barrière protectrice 100 min (25/50)
Monstrous extremities 11 h

Modifié par un utilisateur mercredi 24 février 2021 22:21:09(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline vaidaick  
#152 Envoyé le : mercredi 24 février 2021 21:58:45(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 5,999


Le sorcier n'eut pas le temps de répondre à son ami. « Un bodak ! J'en suis presque certain ! Il faut la détruire aussi vite que possible ! Bhaal, tu devrais utiliser ta bardiche, cette créature craint le fer froid... C'est une créature du Mal à l'état pur, son regard ôte l'essence même des créatures qu'elle regarde. » Il inspira un grand coup. « Et celles qui en meurent peuvent en devenir un elles-mêmes... » laissa-t-il tomber, laissant supposer que le monstre n'était peut-être pas seul...

  • Initiative Célestin : 1d20+3 donne [5] + 3 = 8


Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Lyana  
#153 Envoyé le : jeudi 25 février 2021 23:14:33(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,487

Alia
CA 23 (C18,D16)
CA déf. 26 (C21,D19)
CA (mêlée) : 30 (C25, D23)
Ref+16* Vig+8* Vol+10*
Représentations
22/27
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 6/6
Sorts 2 : 3/4
Sorts 3 : 3/4
Sorts 4 : 3/3

103 / 103

Alia partagea la surprise de son mari devant les révélations de Célestin sur l'âge des lieux, comment était-ce possible ? Un âge d'avant les dieux ? Ca n'avait pas de sens.
Cependant, elle n'eut pas le temps de réagir que tous ses sens furent en alerte, un danger arrivait. Elle ne fut pas la seule à le ressentir, Bhaal et Célestin réagir aussitôt. Elle hocha la tête, confirmant les paroles du sorcier : « Un Bodak, oui, c'est bien ça. Si on pouvait avoir de la lumière du soleil, ça aurait été bien, ces créatures détestent ça, par contre, ils ne craignent ni le feu ni l'acide, seul le fer froid semble vraiment leur faire mal. Comme vient de le dire Célestin, attention à son regard. »

Elle ferma les yeux un instant : « Vardishal, aide nous s'il te plait. » La présence du Saint s'étira un court moment, suffisamment pour englober les compagnons de la danseuse, et aussitôt ils se sentirent investi d'une nouvelle énergie qui leur faisait ressentir le monde avec plus d'acuité comme si celui-ci était devenu subitement lent, à moins que ce ne soit eux qui devinrent plus rapide.

[action simple]lance Rapidité



Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline UrShulgi  
#154 Envoyé le : vendredi 26 février 2021 20:38:25(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,519
Tandis que les célestes incantations d'Alia offraient à chaque une grâce presque aérienne, une stupeur particulière les parcourut, car bien qu'ils se sentaient tous stupéfaits, nul ne pouvait le certifier : en un instant, la pièce entière était plongée dans des ténèbres opaques, comme si toutes les sources de lumières s'étaient éteintes. Pire encore, aucune nuance de gris ne vint troubler cette noire quiétude, quiétude aussitôt interrompue par des sortes de cliquetis à courte distance d'eux.


Règles particulières : Ténèbres profondes.


Round 1

17. Quelque chose - A joué
11. Pyrrha & Minuit - Doivent jouer
10. Alia - Doit jouer
10. Bhaal - Doit jouer
08. Célestin&Agathe - Doit jouer
11. Pyrrha & Minuit - Doivent jouer







Effets actifs :




Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
8 Pages«<678
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2021, Yet Another Forum.NET