Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Hikari  
#1 Envoyé le : samedi 20 février 2021 17:49:54(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 109

« Doubidi bobidi bou ! »

Modifié par un utilisateur samedi 20 février 2021 17:51:08(UTC)  | Raison: Non indiquée

Annonce
Offline Chaos  
#2 Envoyé le : dimanche 21 février 2021 00:07:00(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 16



La bardesse remit sa superbe chevelure de jais en place, la faisant voleter élégamment au-dessus de ses parures. Comment ose-t-il ne pas me regarder?! Pfff! Je suis là héhoooo! Alors que d'habitude l'on faisait la queue pour ne serait-ce que respirer sa présence, Dame Kogane trouva l'attitude du mestre comme autrefois : absolument vexante.

Et le professeur eut tôt fait de voir que Parü n'avait absolument pas changé. Que ce soit dans ses attitudes, son comportement, ou même son style très coloré et tendancieux. Cette même vexation quand il n'osait pas répondre rapidement à ses questions, et qu'au contraire, lui rétorquait de rester à sa place. Dame Kogane avait toujours détesté l'autorité, et qu'elle ait accomplis sa route jusqu'à avoir la broche de la Compagnie des Perles semblait un miracle.

« La mauvaise graine a poussé pour devenir une splendide fleur vénéneuse! Je n'ai absolument pas changé et ait même reçu les félicitations du jury... » Se défenda-t-elle en s'éventant très rapidement, faisant voler ses bouclettes amèrement tournées au fer -et lors de longues minutes, dans la matinée.

Comment vais-je pouvoir amener mon sujet sur le tapis... Hmm... Se concentra la Perle Noire pour ne pas venir avec ses gros sabots sur le pont. La noble dame avait exactement le même regard que lorsqu'elle s'apprêtait à procéder à une filouterie -triche, vol de plume, blague outrancière, ou bruit pour rire, lorsqu'elle s'adressa de nouveau à lui. Ce petit sourire malicieux.

« Et donc... Quel est donc ce mystérieux mentor? Faisait-il parti de l'école de la Plume Dorée? »

Mizukachi "enfant difficile" savait que le dit professeur n'aimerait pas les petites cachotteries et les détournements : alors alla directement droit au but.

« J'espère sincèrement que nos petits souvenirs resteront entre nous... J'aimerai les garder précieusement dans un petit coffre fermé à clé. Désormais je suis la marchande, la gestionnaire, Celle qui pourra oeuvrer pour que les fruits des îles soient portés à profit. Vous comprenez à quel point vous me mettez dans une situation absolument embarrassante si vous vous étalez à propos de mon passé...

J'aimerai ne pas en venir à certaines extrémités et venir étaler le vôtre... Et j'espère qu'à l'avenir nous seront d'excellents amis. En dehors des cours je suis tout à fait très plaisante : soyez en sûr. Et les années m'ont permis d'avoir des conversations un peu plus décentrée des symboles phalliques.

Vous êtes tout à fait d'accord avec moi, n'est-il pas?
 »
Cligna-t-elle de ses cils longs et soyeux ce qui ressemblaient à des menaces indirectes sous une belle couche de mascara.

Mais en dehors de son aspect décontracté, Parü jouait gros... Le spectre de la ville portuaire, et celui de la capitale, plânait comme des vieux démons tout autour d'elle. Et rien n'arrêterait la sécurité de sa fuite vers l'avant. Pour tout dire, son sourire était plus tendu que désirable, et elle commença à croiser les bras dans une attitude défensive. Se cachant derrière son éventail et des pupilles beaucoup plus sombres qu'ordinaire.

Modifié par un utilisateur dimanche 21 février 2021 00:14:44(UTC)  | Raison: Non indiquée

______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Offline thoulkas  
#3 Envoyé le : dimanche 21 février 2021 08:45:17(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,963


Tao détourna son regard de la toile pour regarder la jeune femme «  biensur mademoiselle Paru, je n'ai pas d'animosité à votre égard. Certes le nom que vos condisciples m'ont donné, vous y compris, m'ont tout d'abord fait rire mais auraient pu me nuire.

Il faut comprendre que nos actes du passé peuvent toujours se racheter mademoiselle. Nous commencerons par boire un verre ou l'autre pour effacer cette ardoise. Et je ne dirai de vous que la vérité... Vous étiez une des meilleures élèves que j'ai eu la chance d'avoir en presque 10 ans d'enseignement, tout en taisant que vous auriez pu encore mieux réussir.

À l'époque vous étiez déjà la fleur vénéneuse de l'école, ne vous tracassez pas.  »


Il eut un petit sourire pour la dernière réponse à Paru «  Mon mentor est le mestre de la famille Pham, je ne sais pas si vous connaissez...  »
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Chaos  
#4 Envoyé le : mercredi 24 février 2021 17:53:09(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 16



Dame Kogane soupira longuement, libérée d'un grand poids.

« Je ne compte pas racheter mes "actes du passé". Il n'y a rien à acheter, je les assument pleinement. Mais j'apprécie d'avoir un nouvel allié plutôt qu'un ancien ennemi. Les Îles de Minata sourient à ceux qui leur dédient la bonne humeur. J'ai laissé traîner mon petit porteur et mon assistant... Ils n'auront pas beaucoup de travail jusqu'à l'arrivée sur terre. Mais peut être pourrions-nous discuter ensembles en petit comité. »

Le compliment de la "plante vénéneuse" fit mouche. La Perle Noire était avant tout une croqueuse, une mante religieuse. Etc celle qui autrefois manipulait pour son seul bon plaisir, travestissait désormais la vérité à la noble de cause la richesse des contrats juteux et des émotions artistiques.

« Le Mestre de la Famille Pham? ... Oh! Rien que ça! Eh bien nous sommes en très bonne compagnie à ce que je vois là. Fu fu fu fu. » Pouffa Parü sous son éventail. « Comme vous avez été aimable, je vous nomme le mien : Thuy Thay Liem, Maître-Marchand de la Compagnie des Perles. Un très bon ami à moi. Oserais-je vous demander comme vous avez réussis à être sous sa houlette? ... Oh. Oups. »

Elle s'approcha un peu plus près avec son petit sourire : couvertes de ses froufrous et des parfums embaumant.

« Que dessinez-vous de beau? »

Modifié par un utilisateur mercredi 24 février 2021 17:54:11(UTC)  | Raison: Non indiquée

______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Offline thoulkas  
#5 Envoyé le : lundi 1 mars 2021 09:41:51(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,963


Tao resta un peu à analyser la réponse de la jeune femme avant de répondre «  J'étais son élève à l'époque, et l'un des plus jeune professeur de ton université. Et voilà, ils avaient besoin de quelqu'un pour les représenter lors de cette expédition, ainsi que pour toute l'aide que je pouvais offrir.

Et me voici, souhaitant cartographier là où nous allons, le tout agrémenter de récits, de peintures et autres.  »


Il lui fit alors un clien d'oeil amusé. «  Et je pense que toi et moi pourrions beaucoup nous aider, car la découverte et le commerce sont souvent liés.  »

Modifié par un utilisateur lundi 8 mars 2021 10:03:30(UTC)  | Raison: Non indiquée

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Chaos  
#6 Envoyé le : dimanche 7 mars 2021 17:28:32(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 16



La bardesse fut d'autant plus intéressée par les dessins du professeur, laissant tomber des froufrous sur l'épaule masculine.

« Formidable! Je pense que faire éditer des livres sur les îles de Minata si méconnues pourraient augmenter le succès et la popularité de cette expédition. La cartographie serait très importante d'un point de vue logistique, un journal de bord ravirait les navigateurs de ces découvertes. Je vois déjà le titre "Splendeurs des Îles Mystérieuses" n'est-il pas? »

En bonne commerçante, Dame Kogane s'emparait du profit là ou il se trouvait. Son ancien professeur avait d'excellente idées, même si elle trouvait son style artistiques un peu faible en termes de trait, l'important était l'amassement des pages de brouillons, de cartes, et traductions des légendes. Enjouée, elle comptait bien se montrer éditrice d'une manière ou d'une autre de ce qu'elle considérait presque comme ses ouvrages au vu de son ton organisationnel.

« D'autant qu'être un envoyé d'universités et d'érudition pourrait encore mieux donner du prestige à de tels récits. Qui sait, pourrions-nous être de grands collaborateurs si la qualité est là. » Le brossa-t-elle dans le sens du poil.
______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Offline thoulkas  
#7 Envoyé le : lundi 8 mars 2021 11:03:27(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,963


Le mestre sourit à la proposition de dame Kogane, sachant très bien qu'elle enjolivait la chose pour lui faire plaisir. «  Sachez très chère que le plus important est la notoriété que nous en retirerons, mais aussi le travail accompli pour notre nation.

L'aspect financier que nous pourrions recevoir n'est que le litchi sur le Kasutera.

Enfin je pense que nous avons déjà de quoi faire, ne trouvez-vous pas? Dans tous les cas cela me fait plaisir de vous revoir, mais aussi de me rendre compte de la femme que vous êtes devenue.

Vous irez loin dans la vie très chère.  »
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Chaos  
#8 Envoyé le : mardi 9 mars 2021 20:50:58(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 16



« Fu fu fu, j'espère bien faire honneur à un de mes professeurs préféré... n'est-il pas? »

Le mestre n'était pas du tout à proprement parlé son indigent préféré : elle avait eu un magnifique danseur pour lui apprendre les tourments de l'arène, mais force était de constater qu'il était un des seuls dont elle se souvenait véritablement... A cause d'une petite blagounette sur le caractère phallique des colonnes architecturales.

« N'hésitez pas à me faire voir votre livre blanc une fois terminé, que je vous donne mon excellent avis. »

Dame Kogane reprit ses froufrous et son éventail en demi cercle, faisant mine de se congédier elle-même. Sa cape laissait entrapercevoir ses homoplates parsemées de tatouages de fleurs colorées... Mais aussi plus bas, de serpents dévoreurs. Qui était vraiment devenue l'élève dissipée sur les bancs de l'école, peut être quelque chose de plus terrible encore. Les yeux rouges serpentins de ces ornements de peau ne durèrent qu'un instant alors qu'elle rabattait ses fourrures pour ne pas attrapper le froid des embruns.
______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2021, Yet Another Forum.NET