Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Fingen  
#1 Envoyé le : lundi 7 juin 2021 20:41:17(UTC)
Fingen
Rang : Membre
Inscrit le : 14/05/2021(UTC)
Messages : 13
Localisation : Montpellier
Hello,

J'ai beaucoup joué aux JDR entre 1985 et 1995, surtout D&D mais aussi un peu L'oeil noir, l'appel de Cthulhu, Rolemaster, GURPS, Rêve de dragons...

Devant l'intérêt de ma nièce (surtout) et mon neveu (moins, il préfère les jeux vidéo bien sûr), 12 et 10 ans, j'ai eu envie de m'y remettre.

Du coup j'ai acheté et je leur fais jouer COF depuis quelques mois.
Mais j'ai aussi acheté quelques livres de règles DD5, mooks de H&D, et PF2.

Je dois dire que j'ai été bluffé par PF2 que j'ai trouvé excellent : customisation des persos, valeurs pa/po des objets, PV de base pour les races, règles de 3 actions et conditions en combat, illustrations, high fantasy... d'où ma fiche de perso même si je n'ai pas encore pu tester PF2.
Bon bien sûr j'ai raté PF1, DD3, DD3.5, DD4...

J'ai aussi lu des forums, vu la vidéo Taken20 I'm quitting PF2E, puis sa 2ème vidéo et la réponse de nonat1s...

Sur le forum, j'ai l'impression que la majorité des topics concernent la 1ère édition plutôt que PF2 ?
Vous pensez quoi de PF2 ?

Modifié par un utilisateur lundi 7 juin 2021 20:42:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

Annonce
Offline Dalvyn  
#2 Envoyé le : lundi 7 juin 2021 22:50:40(UTC)
Dalvyn
Rang : Référent
Inscrit le : 15/12/2009(UTC)
Messages : 18,204
Localisation : Dinant (Belgique)
Erm.... vaste sujet... par où commencer ?

Déjà, pour contextualiser mon avis... je suis ce que fait Paizo depuis quasiment 12 ou 13 ans maintenant, c'est-à-dire depuis même avant la sortie de Pathfinder 1, quand ils terminaient d'éditer les derniers numéros des magazines Dungeon et Dragon avant que Wizards of the Coast ne les vire pour préparer la sortie de leur 4e édition. Je suis avant tout fan de leur comportement (dialogue ouvert, sans langue de bois, respectueux des clients, et on les sent vraiment animés par la passion, sans que tout cela ne passe systématiquement par un groupe de décideurs à orientation purement économique et éloignés du produit - du moins, c'est ma vision et, en 13 ans, elle n'a pas été démentie). Ensuite, je suis fan de leur monde et de leurs aventures (qui demandent - comme tous les scénarios tout faits - du travail d'adaptation en fonction des tables et des joueurs, mais qui fournissent une base extrêmement robuste et fournie selon moi).



Puis viennent ensuite les règles.

J'ai apprécié et j'apprécie encore les règles de Pathfinder 1, du moins celles du début, avant que des tonnes d'options n'apparaissent à gauche et à droite, ouvrant la voie à des combinaisons qui surclassent nettement les autres. De ce fait, au fil de l'évolution de Pathfinder 1, il y a eu de plus en plus de joueurs (la majorité peut-être ? dans tous les cas, la majorité vocale sur les forums et autres lieux de discussion) qui ont pris beaucoup de plaisir à connaître toutes ces options, à débattre des combinaisons les plus optimales, à créer des builds-recettes que d'autres peuvent suivre, etc. L'impact principal de tout cela - à nouveau selon moi - c'est la création d'une disparité de plus en plus profonde entre ceux qui choisissaient de construire leur personnage par eux-mêmes (sans suivre des guides tout faits) et en se laissant guider avant tout par l'histoire et/ou la personnalité du personnage plutôt que par des réflexions techniques poussées et des comparatifs entre toutes les options qui s'accumulaient.

Ça ne se réduit pas à la dichotomie simpliste dont on entend souvent parler (roleplay vs optimisation) ; c'est plus fin et plus retors que ça (entre autres par le fait qu'il y a toujours moyen de créer un background tortueux ou tordu pour épouser les conditions des options qu'on veut combiner pour des raisons techniques). Mais le résultat final est bien souvent que c'est potentiellement très difficile pour un MJ de gérer une table où se côtoient des joueurs des deux types, parce que les personnages vont avoir des niveaux de puissance fort différents.

Et cette situation ne convient pas particulièrement bien à ce que j'ai envie de trouver dans le jeu de rôle : les éléments de jeu que j'ai surtout envie de mettre en évidence dans mes parties, c'est quand des joueurs s'impliquent dans l'histoire, ont des personnages qui se comportent de manière cohérente etc. Ce n'est bien sûr pas du tout incompatible avec la situation de Pathfinder 1, mais c'est plus difficile à mettre en place face à des considérations qui mettent principalement en avant les choix vantés dans des guides ou builds tout faits ou ceux qui vont être techniquement supérieurs (qu'ils correspondent ou pas au personnage, à un "tordage" d'historique près).

Ce n'est pas juste la faute au système (qui introduit des options beaucoup plus puissantes que d'autres), ce n'est pas juste la faute aux gens qui préfèrent cette manière de jouer (et sont prêts à passer des heures à comparer des options ou à lire étudier des éléments techniques), ce n'est pas juste la faute au system bloat (ça reste théoriquement possible de se limiter à certains livres, mais ça ne plaît pas à tout le monde)... mais, en même temps, c'est un peu la faute à tout ça à la fois.



D'où la sortie de Pathfinder 2, qui apporte quelques solutions à ces problèmes à mon avis.

Déjà par le fait que c'est une "remise à zéro" du système, mais pas seulement... Plutôt que de publier des tonnes d'options dans des petits bouquins divers paraissant tous les mois et dont les aspects techniques n'étaient pas toujours contrôlés de manière centrale, Paizo s'oriente plutôt vers la publication de livres plus épais, à une moindre fréquence, et avec, pour chaque sortie, un responsable "règles" qui s'assure qu'on n'y trouve pas trop d'options de niveaux de puissance fort différents.

Plein de gens l'ont déjà dit et écrit : Pathfinder 2, ce n'est pas juste un Pathfinder 1 mis à neuf... du moins, pas au niveau technique ni au niveau de la philosophie du système. La connaissance de X mille options et/ou de guides qui présentent "les bons choix" à faire n'est plus aussi nécessaire qu'en Pathfinder 1 ou, du moins, ça ne crée plus une variation aussi énorme dans les niveaux de puissance des personnages créés. La "science des options techniques" (personnelle ou acquise via un guide tout fait) n'est plus autant "récompensée" qu'en Pathfinder 1. Personnellement, je trouve que c'est un changement positif... mais ça veut aussi dire que plein de joueurs qui étaient fans de Pathfinder 1 pour cet aspect des choses ne se retrouvent pas dans les règles de Pathfinder 2... d'où sans doute le fait que beaucoup de discussions tournent encore autour de Pathfinder 1.

(En passant... ce n'est pas un problème : contrairement à Wizards of the Coast qui a tenté de noyer la version 3.5 quand ils ont voulu sortir la 4e édition, Paizo ne cherche pas à éliminer Pathfinder 1 : ils continuent à vendre les bouquins ; et celles et ceux qui préfèrent cette version ont encore pas mal d'aventures à vivre dans ce système.)

À côté de tout cela, il y a aussi pas mal de changements au niveau des règles qui me semblent aller dans le même sens. L'un des plus évidents à mon avis est le fait que les dons (qui, en Pathfinder 1, formaient une gigantesque liste commune à tous les personnages, avec de nombreuses options inférieures ou mal adaptées) sont répartis en catégories : des dons de guerrier, des dons de magicien, des dons d'ascendance, des dons de compétences etc. Ainsi, pour caricaturer le changement, le joueur PF2 se retrouve peut-être avec 5 listes de dons plus courtes et doit choisir 1 don dans chaque liste... alors que le joueur PF1 devait lui aussi choisir 5 dons, mais dans une liste gigantesque. Non seulement ça simplifie les choix et ça demande moins de lecture / connaissance d'options mais, en plus, ça permet de classifier les dons en fonction de leur type d'utilité : les dons de classe apportent généralement des options de combat, les dons de compétence pas forcément, etc. (alors qu'en Pathfinder 1, par exemple, le don qui améliorait la compétence tricotage et celui qui permettait d'effectuer une attaque en puissance étaient sur un "pied d'égalité"). D'où, à nouveau, on retrouve à la fois : moins de différence de puissance en fonction des choix et moins de "connaissances" à avoir pour effectuer un choix pertinent.

Au niveau de la charpente, je trouve aussi Pathfinder 2 très élégant : que ce soit l'organisation des archétypes, ou des systèmes appliqués à travers toutes les règles (comme les 4 niveaux de réussite, applicables à tous les tests, ou encore les niveaux de formation, qui recouvrent les compétences, les armes, les armures et même les jets de sauvegarde), ou encore le système de traits (qui permettent d'exprimer des choses précises de manière très concises), ou bien encore le système des 3 actions (plutôt que 6 ou 7 types d'actions différentes), ou le système des sorts de focalisation qu'on retrouve à travers plein de classes.

Pour moi, l'élégance vient de l'unification de tous ces systèmes qui s'appliquent ensuite dans plein de cas différents, mais de manière identique. Bien sûr, ça reste une étape potentiellement longue et difficile de se familiariser avec tous ces systèmes, mais chaque "apprentissage" vaut la peine, vu que débloque toute une série d'applications et pas juste 1 seul cas d'application.

Je n'ai pas encore une très longue expérience de Pathfinder 2 (juste une partie sur forum et, 8-9 sessions d'une campagne en ligne sur Foundry) mais, pour le moment, je trouve le système plutôt bien construit. Bien sûr, il n'est pas parfait, et il a certaines faiblesses évidentes (pour moi, la #1 est sans aucun doute le système d'artisanat), mais il permet de jouer de la manière dont j'ai envie et de raconter les histoires que j'ai envie de partager. Et, comme les aventures et les bouquins sur le monde de Golarion (qui restent ma principale motivation) passent à ce système, je ne vois pas de raison d'en utiliser un autre. Et, autant ça me tenterait de faire les campagnes et aventures sorties pour Pathfinder 1, autant je préférerais les faire converties en Pathfinder 2 plutôt que de réutiliser Pathfinder 1.



Bon... ben voilà, c'était une tartine de texte ! BigGrin

Quant au nombre relativement peu élevé de discussions Pathfinder 2 par rapport à Pathfinder 1, j'aurais tendance à l'expliquer par deux points principaux.

- Premier point : il y a eu énormément de choses qui sont sorties pour Pathfinder 1, ce qui représente un *gros* investissement (en argent, en temps...) pour beaucoup de personnes. Mettre tout ça de côté (même si tout ce qui est autre que règles reste valable) n'est pas forcément un changement facile à effectuer (ni obligatoire à faire d'ailleurs).

- Et le second point : vu les différences fondamentales entre Pathfinder 1 et Pathfinder 2, ce n'est pas parce qu'on est fan de Pathfinder 1 qu'on l'est forcément de Pathfinder 2 (et c'est peut-être tout particulièrement vrai si on était fan de Pathfinder 1 principalement pour les règles et le fait que le système récompensait fortement la maîtrise/connaissance/consultation)...

Pathfinder 2 est un très bon système (selon mon avis et selon les avis que je lis ici et là en anglais), mais pour s'en rendre compte, il faut le tester. Ceux qui sont fans de Pathfinder 1 sont naturellement exposés à Pathfinder 2, mais ce n'est pas forcément un jeu qui leur convient. Et ceux qui n'étaient pas fans de Pathfinder 1 (ou qui ont abandonné Pathfinder 1 il y a quelques années) ne sont pas forcément exposés à Pathfinder 2 (parce qu'ils sont retranchés dans D&D5 avec tout son énorme cirque médiatique ou pour d'autres raisons). Mais, de ce que je lis, il y a de plus en plus de convertis et ceux qui testent Pathfinder 2 sont généralement conquis... donc je croise les doigts pour qu'on constate une évolution similaire parmi les rôlistes francophones.
thanks 11 utilisateur ont remercié Dalvyn pour l'utilité de ce message.
Offline Fingen  
#3 Envoyé le : samedi 12 juin 2021 21:48:34(UTC)
Fingen
Rang : Membre
Inscrit le : 14/05/2021(UTC)
Messages : 13
Localisation : Montpellier
Merci pour la tartine Smile

Cela m'éclaire sur pas mal de points.
J'avoue que je trouve DD5 vraiment limité, peu de choix pour les personnages, les races qui n'ont que peu d'influence au final sur le système de jeu... J'ai l'impression d'un ancien système, mais avec des compétences en plus. J'avoue ne pas être emballé.

Alors que plus je lis PF2, plus je trouve ce jeu vraiment réussi et cohérent, on sent qu'il y a eu un gros travail derrière.
Je sens plus de passion chez Paizo que chez Wotc, et ça se ressent au niveau de la communauté de joueurs quand je lis les forums et autres réseaux.
Aussi j'aime bien leur monde de Golarion, l'explication sur le système solaire, les plans. Bien foutu !

Le fait d'avoir de nombreuses options est pour moi davantage un guide qui donne plein d'idées, plutôt qu'un carcan qui contraigne à optimiser.

Tout ça pour dire que j'ai trouvé en PF2 un jeu qui me plait énormément BigGrin
thanks 3 utilisateur ont remercié Fingen pour l'utilité de ce message.
Offline Sanslune  
#4 Envoyé le : samedi 7 août 2021 09:30:07(UTC)
Sanslune
Rang : Habitué
Inscrit le : 03/09/2015(UTC)
Messages : 32
Écrit à l'origine par : Dalvyn Aller au message cité
Erm.... vaste sujet... par où commencer ?

Déjà, pour contextualiser mon avis... je suis ce que fait Paizo depuis quasiment 12 ou 13 ans maintenant, c'est-à-dire depuis même avant la sortie de Pathfinder 1, quand ils terminaient d'éditer les derniers numéros des magazines Dungeon et Dragon avant que Wizards of the Coast ne les vire pour préparer la sortie de leur 4e édition. Je suis avant tout fan de leur comportement (dialogue ouvert, sans langue de bois, respectueux des clients, et on les sent vraiment animés par la passion, sans que tout cela ne passe systématiquement par un groupe de décideurs à orientation purement économique et éloignés du produit - du moins, c'est ma vision et, en 13 ans, elle n'a pas été démentie). Ensuite, je suis fan de leur monde et de leurs aventures (qui demandent - comme tous les scénarios tout faits - du travail d'adaptation en fonction des tables et des joueurs, mais qui fournissent une base extrêmement robuste et fournie selon moi).



Puis viennent ensuite les règles.

J'ai apprécié et j'apprécie encore les règles de Pathfinder 1, du moins celles du début, avant que des tonnes d'options n'apparaissent à gauche et à droite, ouvrant la voie à des combinaisons qui surclassent nettement les autres. De ce fait, au fil de l'évolution de Pathfinder 1, il y a eu de plus en plus de joueurs (la majorité peut-être ? dans tous les cas, la majorité vocale sur les forums et autres lieux de discussion) qui ont pris beaucoup de plaisir à connaître toutes ces options, à débattre des combinaisons les plus optimales, à créer des builds-recettes que d'autres peuvent suivre, etc. L'impact principal de tout cela - à nouveau selon moi - c'est la création d'une disparité de plus en plus profonde entre ceux qui choisissaient de construire leur personnage par eux-mêmes (sans suivre des guides tout faits) et en se laissant guider avant tout par l'histoire et/ou la personnalité du personnage plutôt que par des réflexions techniques poussées et des comparatifs entre toutes les options qui s'accumulaient.

Ça ne se réduit pas à la dichotomie simpliste dont on entend souvent parler (roleplay vs optimisation) ; c'est plus fin et plus retors que ça (entre autres par le fait qu'il y a toujours moyen de créer un background tortueux ou tordu pour épouser les conditions des options qu'on veut combiner pour des raisons techniques). Mais le résultat final est bien souvent que c'est potentiellement très difficile pour un MJ de gérer une table où se côtoient des joueurs des deux types, parce que les personnages vont avoir des niveaux de puissance fort différents.

Et cette situation ne convient pas particulièrement bien à ce que j'ai envie de trouver dans le jeu de rôle : les éléments de jeu que j'ai surtout envie de mettre en évidence dans mes parties, c'est quand des joueurs s'impliquent dans l'histoire, ont des personnages qui se comportent de manière cohérente etc. Ce n'est bien sûr pas du tout incompatible avec la situation de Pathfinder 1, mais c'est plus difficile à mettre en place face à des considérations qui mettent principalement en avant les choix vantés dans des guides ou builds tout faits ou ceux qui vont être techniquement supérieurs (qu'ils correspondent ou pas au personnage, à un "tordage" d'historique près).

Ce n'est pas juste la faute au système (qui introduit des options beaucoup plus puissantes que d'autres), ce n'est pas juste la faute aux gens qui préfèrent cette manière de jouer (et sont prêts à passer des heures à comparer des options ou à lire étudier des éléments techniques), ce n'est pas juste la faute au system bloat (ça reste théoriquement possible de se limiter à certains livres, mais ça ne plaît pas à tout le monde)... mais, en même temps, c'est un peu la faute à tout ça à la fois.



D'où la sortie de Pathfinder 2, qui apporte quelques solutions à ces problèmes à mon avis.

Déjà par le fait que c'est une "remise à zéro" du système, mais pas seulement... Plutôt que de publier des tonnes d'options dans des petits bouquins divers paraissant tous les mois et dont les aspects techniques n'étaient pas toujours contrôlés de manière centrale, Paizo s'oriente plutôt vers la publication de livres plus épais, à une moindre fréquence, et avec, pour chaque sortie, un responsable "règles" qui s'assure qu'on n'y trouve pas trop d'options de niveaux de puissance fort différents.

Plein de gens l'ont déjà dit et écrit : Pathfinder 2, ce n'est pas juste un Pathfinder 1 mis à neuf... du moins, pas au niveau technique ni au niveau de la philosophie du système. La connaissance de X mille options et/ou de guides qui présentent "les bons choix" à faire n'est plus aussi nécessaire qu'en Pathfinder 1 ou, du moins, ça ne crée plus une variation aussi énorme dans les niveaux de puissance des personnages créés. La "science des options techniques" (personnelle ou acquise via un guide tout fait) n'est plus autant "récompensée" qu'en Pathfinder 1. Personnellement, je trouve que c'est un changement positif... mais ça veut aussi dire que plein de joueurs qui étaient fans de Pathfinder 1 pour cet aspect des choses ne se retrouvent pas dans les règles de Pathfinder 2... d'où sans doute le fait que beaucoup de discussions tournent encore autour de Pathfinder 1.

(En passant... ce n'est pas un problème : contrairement à Wizards of the Coast qui a tenté de noyer la version 3.5 quand ils ont voulu sortir la 4e édition, Paizo ne cherche pas à éliminer Pathfinder 1 : ils continuent à vendre les bouquins ; et celles et ceux qui préfèrent cette version ont encore pas mal d'aventures à vivre dans ce système.)

À côté de tout cela, il y a aussi pas mal de changements au niveau des règles qui me semblent aller dans le même sens. L'un des plus évidents à mon avis est le fait que les dons (qui, en Pathfinder 1, formaient une gigantesque liste commune à tous les personnages, avec de nombreuses options inférieures ou mal adaptées) sont répartis en catégories : des dons de guerrier, des dons de magicien, des dons d'ascendance, des dons de compétences etc. Ainsi, pour caricaturer le changement, le joueur PF2 se retrouve peut-être avec 5 listes de dons plus courtes et doit choisir 1 don dans chaque liste... alors que le joueur PF1 devait lui aussi choisir 5 dons, mais dans une liste gigantesque. Non seulement ça simplifie les choix et ça demande moins de lecture / connaissance d'options mais, en plus, ça permet de classifier les dons en fonction de leur type d'utilité : les dons de classe apportent généralement des options de combat, les dons de compétence pas forcément, etc. (alors qu'en Pathfinder 1, par exemple, le don qui améliorait la compétence tricotage et celui qui permettait d'effectuer une attaque en puissance étaient sur un "pied d'égalité"). D'où, à nouveau, on retrouve à la fois : moins de différence de puissance en fonction des choix et moins de "connaissances" à avoir pour effectuer un choix pertinent.

Au niveau de la charpente, je trouve aussi Pathfinder 2 très élégant : que ce soit l'organisation des archétypes, ou des systèmes appliqués à travers toutes les règles (comme les 4 niveaux de réussite, applicables à tous les tests, ou encore les niveaux de formation, qui recouvrent les compétences, les armes, les armures et même les jets de sauvegarde), ou encore le système de traits (qui permettent d'exprimer des choses précises de manière très concises), ou bien encore le système des 3 actions (plutôt que 6 ou 7 types d'actions différentes), ou le système des sorts de focalisation qu'on retrouve à travers plein de classes.

Pour moi, l'élégance vient de l'unification de tous ces systèmes qui s'appliquent ensuite dans plein de cas différents, mais de manière identique. Bien sûr, ça reste une étape potentiellement longue et difficile de se familiariser avec tous ces systèmes, mais chaque "apprentissage" vaut la peine, vu que débloque toute une série d'applications et pas juste 1 seul cas d'application.

Je n'ai pas encore une très longue expérience de Pathfinder 2 (juste une partie sur forum et, 8-9 sessions d'une campagne en ligne sur Foundry) mais, pour le moment, je trouve le système plutôt bien construit. Bien sûr, il n'est pas parfait, et il a certaines faiblesses évidentes (pour moi, la #1 est sans aucun doute le système d'artisanat), mais il permet de jouer de la manière dont j'ai envie et de raconter les histoires que j'ai envie de partager. Et, comme les aventures et les bouquins sur le monde de Golarion (qui restent ma principale motivation) passent à ce système, je ne vois pas de raison d'en utiliser un autre. Et, autant ça me tenterait de faire les campagnes et aventures sorties pour Pathfinder 1, autant je préférerais les faire converties en Pathfinder 2 plutôt que de réutiliser Pathfinder 1.



Bon... ben voilà, c'était une tartine de texte ! BigGrin

Quant au nombre relativement peu élevé de discussions Pathfinder 2 par rapport à Pathfinder 1, j'aurais tendance à l'expliquer par deux points principaux.

- Premier point : il y a eu énormément de choses qui sont sorties pour Pathfinder 1, ce qui représente un *gros* investissement (en argent, en temps...) pour beaucoup de personnes. Mettre tout ça de côté (même si tout ce qui est autre que règles reste valable) n'est pas forcément un changement facile à effectuer (ni obligatoire à faire d'ailleurs).

- Et le second point : vu les différences fondamentales entre Pathfinder 1 et Pathfinder 2, ce n'est pas parce qu'on est fan de Pathfinder 1 qu'on l'est forcément de Pathfinder 2 (et c'est peut-être tout particulièrement vrai si on était fan de Pathfinder 1 principalement pour les règles et le fait que le système récompensait fortement la maîtrise/connaissance/consultation)...

Pathfinder 2 est un très bon système (selon mon avis et selon les avis que je lis ici et là en anglais), mais pour s'en rendre compte, il faut le tester. Ceux qui sont fans de Pathfinder 1 sont naturellement exposés à Pathfinder 2, mais ce n'est pas forcément un jeu qui leur convient. Et ceux qui n'étaient pas fans de Pathfinder 1 (ou qui ont abandonné Pathfinder 1 il y a quelques années) ne sont pas forcément exposés à Pathfinder 2 (parce qu'ils sont retranchés dans D&D5 avec tout son énorme cirque médiatique ou pour d'autres raisons). Mais, de ce que je lis, il y a de plus en plus de convertis et ceux qui testent Pathfinder 2 sont généralement conquis... donc je croise les doigts pour qu'on constate une évolution similaire parmi les rôlistes francophones.


Je ne peux que valider tout ce que tu écris, et j'ai à peu prés la même expérience que toi, puisque j'ai vu naître AD&D. Je suis venu à pathfinder 1 avec l'hérésie de la DD4 qui a massacré les royaumes oubliés, justifiant leur nouvelle édition par un bond de 100 ans en avant et une magepeste qui reformate les royaumes laissant en plan leurs intrigues, tout ça pour faire du bon commercial en collant aux jeu de cartes du moment! Je ne retournerais jamais à DD5, principalement parce que j'ai encore la colère. Mais je n'irais pas non plus sur pathfinder 2 parce que après 10 ans de pathfinder 1 j'ai fait mes règles maisons, je l'ai allégé, et ça tourne bien, je dois en être à ma sixième campagne masterisée. Autant j'ai adoré leur manière de faire la transition contrairement à la DD4 en prenant l'optique "les joueurs ont réussi toutes les campagnes, voilà l'impact de leurs faits d'armes sur le monde, voilà la nouvelle Golarion", c'était bien vu. Mais je pense aussi, ne nous leurrons pas, Paizo fait aussi du bizness, qu'ils ressortiront tous les suppléments de la V1 en V2, c'est inévitable c'est leur fond de commerce. Pour ma part, exit les règles, je n'irais chercher en Pathfinder V2 que le lore pour coller à la mer intérieure et sa nouvelle carte histoire de bien faire les choses du point de vue du lore. Pour les règles, je resterais en Pathfinder 1 qui a pour moi deux atouts majeurs, ce forum et le wiki qui lui est associé.
Pas envie de perdre du temps à me fader des tonnes de bouquins pour une maj quand mes joueurs adorent ce que je leur proposent en Pathfinder 1
thanks 1 utilisateur a remercié Sanslune pour l'utilité de ce message.
Offline Dalvyn  
#5 Envoyé le : samedi 7 août 2021 10:41:57(UTC)
Dalvyn
Rang : Référent
Inscrit le : 15/12/2009(UTC)
Messages : 18,204
Localisation : Dinant (Belgique)
Ah ben là aussi, contrairement à ce que WotC a tenté lors de la sortie de la 4E, en s'arrangeant pour que la 3.5 ne soit plus vendue/disponible, Paizo continue à rendre la version 1 disponible. Et, même si clairement ils mettent la version 2 en avant, ils n'enterrent pas la précédente.

(Note aussi qu'en plus du wiki et du forum Pathfinder 1, on a aussi un serveur Discord qui prend de plus en plus la relève du forum au niveau discussions, échanges etc. ;) )
Offline Alastor80  
#6 Envoyé le : dimanche 8 août 2021 15:44:08(UTC)
Alastor80
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2015(UTC)
Messages : 1,236
Je trouve la seconde édition très appréciable. D'ailleurs j'aime bien changer d'édition tout simplement parce que les joueurs ne peuvent plus se fonder sur des réactions réflexes face aux créatures, d'autant que ce sont plus des réflexes de joueurs que de personnages, personnages qui ne réagissent pas toujours de manière cohérente. Ensuite les écarts de puissance entre les classes ou même races; sont moins dithyrambiques. Enfin le système de critique avec 10 d'écart sur un jet est appréciable car il met un peu de piquant, contenant des actions excessives à coup de culot.
thanks 1 utilisateur a remercié Alastor80 pour l'utilité de ce message.
Offline meumeu le geek  
#7 Envoyé le : mercredi 11 août 2021 16:57:26(UTC)
meumeu le geek
Rang : Membre
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 31/05/2020(UTC)
Messages : 13
Localisation : mons
Je n'ai pas connu la première édition de PF1 et quand j'ai quitté AD&D, c'était la seconde édition, qui roulait bien, avec plusieurs mondes différents permettant de varier fortement les ambiances, que ce soit Dark Sun, Al Qalim, Spelljammer, et les plus classiques Forgotten Realms, , Kryn et Greyhawk.
Quand j'ai décidé de recommencer le jeu de rôle, on en était à la 5eme édition de D&D avec un système de monde et de scénario quand je ne comprenais pas et qui est mal expliqué pour le Néophyte, et bien que je parles l'anglais sans problème, j'aime les livres de règles principaux en français, ils étaient introuvable.
J'ai donc exhumé le Dungeon and Dragon Rule cyclopédia, old school, simple et efficace, acheté la 4eme édition de Warhammer (toujours génial mais avec des règles à se donner mal au crâne), et finalement, la seconde édition de PathFinder venant de sortir, je me suis dit "autant investir dans la seconde que la première)....

Quand j'ai commencé à lire les règles de bases de PF2, je me suis pris une claque, autant de complexité et de richesses en restant finalement très simple, très rapidement, je me prenais à imaginer des scénarios et des PNJs basé sur ce que j'avais lu. dés la sortir du premier Bestiaire, nous avons commencé à jouer, les premières partie étaient lentes, car il fallait se rôder sur les règles, mais nous y arrivions rapidement. cela fait maintenant 18 mois que nous y jouons, avec une campagne maison et 3 campagnes commerciales qui tournent (avec les MJ), et je dois admettre que les jeu est agréable, les livres additionnels sont super, riches et apportent de la valeur. Le jeu est très équilibré, trop équilibré par moment. Je regrette qu'il ne soit pas prévu de système de craft un peu plus riche (à la fois permettant aux PJ de faire commerce mais aussi de devoir trouver des matériaux rares pour certains objets), je regrette aussi que les fantastiques histoires de PF1 ne puissent pas être utilisée facilement, car quand je lis le forum, certaines AP de PF1 sont épiques, alors que les AP de PF2, bien que géniales, ne changent pas la face de golarion, enfin pas encore...
thanks 2 utilisateur ont remercié meumeu le geek pour l'utilité de ce message.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET