Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline UrShulgi  
#1 Envoyé le : mardi 22 février 2022 16:17:40(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
Après s'être armés de plusieurs sortilèges et enchantements, le groupe se remit en quête de reprendre le chemin où hier Agathe avait, temporairement, perdu la vie. Les cadavres n'avaient pas bougé, ou presque. Alia et Pyrrha en étaient certaines, les corps avaient très légèrement bougé, probablement fouillé ou au moins touché par ceux qui ont du visiter l'endroit après leur départ.Le prisonnier chantonnait par intermittence en langue aérienne, des choses sans sens entrecoupées de longs silences. Il était toujours en vie.


Cette information vérifiée, Bhaal se dirigea vers la porte au sud, décidé à sécuriser complètement la zone avant de décider de la marche à suivre pour la suite. Collant son oreille contre la porte, aucun bruit ne trahissait une présence ennemie dans la pièce mitoyenne. La salle n'était pas fermée à clé, poussant lentement la porte, prêt à l'écarter sec si elle grinçait, il put progressivement apercevoir, dans un silence de mort, le lieu qui devait servir de poste de garde.

Il était rempli d'arcs composites et de carquois accrochés près des meurtrières, cette pièce doit être une salle de garde.
Contrairement à ce qu'il aurait pu croire, la pièce n'était pas vide d'occupants. La porte à peine ouverte, il aperçut dans une cage haute d’à peine trois pieds, partiellement couverte par des voiles de lin sombre, une créature entre le lézard et le coq, qu'on aura pu prendre pour une cockatrice si de la fumée et de petites flammèches ne s’élevaient pas de ses plumes. Le regard de l'animal croisant celui de Bhaal, qui s'enflamma brièvement sous une magie qui semblait prête à le consumer.
Il se souvint avoir déjà entendu parler de pareil volatile : une pyrolisque, un oiseau qui enflamment d'un simple regard ceux qui croisent le sien! Bien qu'il avait senti le feu traverser son corps, la créature ne semblait pas encore l'avoir repéré. Peu perturbé, il continua son inspection pour découvrir trois autres cages, occupées, ainsi que par l'escalier qui s'enfonçait vers l'étage supérieur.

BM à jour

Modifié par un utilisateur jeudi 24 février 2022 13:27:01(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Annonce
Offline Guigui  
#2 Envoyé le : mercredi 23 février 2022 15:38:21(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,853

Bhaal
rage berserk : 26/26
CA : 25 | C : 14 | D : 23
réf:+8 | vig:+12 | vol:+12

136 / 146


Intrigué par la vue de cette étrange créature, Bhaal sentit néanmoins sa très grande affinité avec le feu lorsque son regard croisa le sien, même si elle ne pouvait - normalement - pas le voir en raison de l'invisibilité conférée par la princesse. En effet, il sentit très nettement qu'il se serait embrasé si sa résistance physique et son immunité naturelle ne l'avaient pas protégé. Trois autres cages semblables étaient réparties dans la salle, toutes habitées. Malgré leur dangerosité évidente, les bestioles semblaient jouer le rôle d'animaux de compagnie pour les salamandres.

Préférant temporiser plutôt que de se ruer dans la pièce pour neutraliser les créatures, le gladiateur referma doucement la porte - pas complètement cependant - et se retourna vers ses compagnons bien qu'il ne les vît pas. « C'est un genre de salle de garde. Y'a personne... Juste un escalier qui monte et de drôles d'oiseaux dans des cages. Je crois que ce sont des pyro... pyrolisques, ou un truc dans le genre. Quand l'une d'elle m'a regardé, j'ai cru que j'allais prendre feu comme une allumette ! Qu'est-ce qu'on fait ? On entre et on les écrabouille ? On risque d'avoir besoin de ces escaliers, mais... » Demanda-t-il, conscient que ses compagnons pouvaient avoir une meilleure idée.

  • Elle les yeux revolver : 1d20+12+2 donne [12] + 12 + 2 = 26

Modifié par un utilisateur jeudi 24 février 2022 18:23:17(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Boadicee  
#3 Envoyé le : mercredi 23 février 2022 19:21:14(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Pyrrha
CA 24 (C19, D16)
Réf+17 Vig+11 Vol+9
Focus 5/9
Etat : tendue

101 / 101

Minuit
CA 26 (C10, D26)
Réf+6 Vig+14 Vol+6

99 / 99


Pyrrha risqua un coup d'oeil à l'intérieur, l'immense forme de Minuit rampant silencieuse derrière elle. La créature n'avait en effet pas l'air commode. Minuit, elle, observait avec une certaine appréhension les flammes qui brûlaient entre les plumes de la pyrolisque; appréhension qui se diffusait dans l'esprit de la duergare comme un goutte à goutte froid.
« Probablement pour filtrer le passage, la bestiole doit être là pour empêcher les intrus de circuler. Je vois deux solutions...soit on l'abat - en espérant qu'elle craigne les balles - soit on entre discrètement sans se faire repérer. Mais la seconde option a l'inconvénient de nous barrer la retraite si on doit repartir en étant pressés. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline vaidaick  
#4 Envoyé le : dimanche 27 février 2022 22:33:18(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 18 (C14, D15)
REF +10 VIG +8 VOL +10

88 / 88

AGATHE
CA : 20 (C16, D16)
REF +9 VIG +5 VOL +11

44 / 44
L'avenir du prisonnier djinn était encore discussion. Célestin comprenait les réticences de ses amis à utiliser un aussi grand pouvoir pour un gain incertain. Mais son cœur lui disait qu'il était de leur devoir de le libérer. Il décida pour l'instant de respecter l'avis de ses amis. Peut-être avaient-ils raison, après tout...

Le chemin vers le lieu où Agathe avait perdu la vie fut pénible à emprunter. Les images de la veille leur revenaient à l'esprit, à l'un comme à l'autre, et ils n'avaient pas besoin de se parler ou de se voir pour ressentir les émotions de l'autre.

Aussi silencieux que possible, ils laissèrent le géant rouge les guider et ouvrir la seule porte qui restait... Des pyrolisques ? En cage ? Cette guilde des voleurs avait visiblement des moyens importants...

« On sait déjà que l'endroit est relativement sûr, en dehors de ces bêtes en cage. On peut donc aller libérer l'esclave djinn et le ramener sous la surveillance de la princesse, avant de décider ce qu'on fait de ces créatures et d'aller voir où mènent ces escaliers ? »

« Je peux également aller voir ce qu'il y a en haut des escaliers si vous voulez ? »

  • Célestin Connaissance mystères : 1d20+20 donne [5] + 20 = 25
  • Agathe Connaissance mystères : 1d20+12 donne [5] + 12 = 17


Modifié par un utilisateur dimanche 27 février 2022 22:43:40(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Lyana  
#5 Envoyé le : mercredi 2 mars 2022 19:59:34(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Alia
CA 23 (C18,D16)
CA déf. 26 (C21,D19)

CA (mêlée) : 30 (C25, D23)
Ref+16* Vig+8* Vol+10*
Représentations
15/27
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 6/6
Sorts 2 : 3/4
Sorts 3 : 1/4
Sorts 4 : 2/3

103 / 103

Le moment de joie créé par la renaissance d'Agate fut d'assez courte durée, la réalité reprenait ses droits, même ici dans cet endroit protégé par une princesse marid. La question du djinn était encore discuté, d'un côté, elle aimerait vraiment pouvoir libérer cette créature, toute personne mérite d'être libre et en plus cela porterait certainement un coup à leurs adversaires, si ces derniers l'ont gardé vivant c'est qu'il leur était utile. Mais de l'autre... un souhait... c'est précieux et exceptionnel, il pourrait leur sauver la vie... Devaient-ils l'utiliser pour sauver une créature inconnue ? Rien ne disait que le djinn allait leur être redevable ni même qu'il serait seulement bienveillant.

La solution proposée par Bhaal lui plut, c'était un bon compromis, le soustraire à ses bourreaux et attendre avant d'utiliser une magie aussi puissante.

« Je suis d'accord avec Bhaal, nous pourrions regretter d'avoir utiliser aussi rapidement notre plus précieuse ressource, et puis... nous ne savons rien de ce djinn hormis le fait qu'il est captif de nos ennemis. Cela n'en fait pas obligatoirement un allié, c'est une créature puissante, il pourrait refuser de nous aider, ou même se retourner contre nous. C'est une éventualité qu'il faut considérer, Célestin. » Elle leva la main en prononçant sa dernière phrase, anticipant les arguments de son ami. « Mettons-le à l'abri si nous le pouvons, personne ne mérite d'être torturé ainsi. Quelqu'il soit. »



Alia attendait avec appréhension le retour de son mari parti en avant, découvrir ce qu'il y avait dans la pièce fermée, quand il revint, elle manqua de sursauter lorsque sa voix murmura non loin d'elle.

Des pyrolisques... Elle ne savait pas ce qu'étaient ces créatures mais elles avaient l'air dangereuses.
« Si j'ai bien compris à ce que tu as raconté, Bhaal, le regard de l'une d'elle t'a brûlé alors que tu es invisible ? Soit elle voit à travers l'invisibilité, soit elle n'a même pas besoin de te voir, poser leur regard vers toi suffit... Nous ne pourrons pas passer sans dégâts, si elles sont trois, l'une d'elles regardera toujours vers nous à un moment ou un autre. Nous pouvons espérer passer au plus vite et atteindre la sortie avec le moins de blessures possibles... ou alors combattre mais il faudrait trouver comment les rendre aveugle. En attendant... je pense que Célestin a raison, nous pouvons déjà mettre le djinn à l'abri. » Elle regarda l'endroit d'où venait la voix d'Agate. « Je sais que tu es très discrète mais comment éviter des regards qui ne nous regarde même pas volontairement ? »


effets actifs :



Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
thanks 1 utilisateur a remercié Lyana pour l'utilité de ce message.
Offline Guigui  
#6 Envoyé le : mercredi 2 mars 2022 23:03:24(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,853

Bhaal
rage berserk : 26/26
CA : 25 | C : 14 | D : 23
réf:+8 | vig:+12 | vol:+12

136 / 146


« Elles sont pas trois, elles sont quatre, » Murmura Bhaal de sa voix de basse. « Et oui, c'est ça, elle a simplement regardé dans la direction de la porte - sans doute parce qu'elle l'a vu s'ouvrir - et j'ai senti son pouvoir. Je ne crois pas qu'elles voient l'invisible, sinon elles seraient déjà en train de s'exciter dans leurs cages. »

Le gladiateur réfléchit un instant avant de continuer. « D'accord pour nous occuper du djinn en priorité, c'est ce qu'on voulait faire de toute façon. Et non, petite Agathe, je ne pense pas que ce soit une bonne idée de te laisser traverser seule cette salle. On vient à peine de te récupérer, et face à ces saletés, la discrétion ne te sauvera pas. Si on doit les combattre, entrer comme des bourrins et les zigouiller avant qu'elles fassent trop de mal, ça me semble la meilleure option. Je veux dire, c'est de la taille d'un poulet, ça ne doit pas pouvoir résister à un bon coup de hache, j'imagine ? Après... J'ai bien quelque chose pour les empêcher de nous voir, mais on ne les verra pas non plus. Et puis, c'est ma magie la plus puissante et... » Il s'interrompit un instant. « C'est ça, rigolez. C'est pas parce que je vous vois pas que je ne vous entends pas sourire, hein ! » dit-il sur un ton mi-grognon, mi-amusé.

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
thanks 1 utilisateur a remercié Guigui pour l'utilité de ce message.
Offline vaidaick  
#7 Envoyé le : jeudi 3 mars 2022 22:22:13(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 18 (C14, D15)
REF +10 VIG +8 VOL +10

88 / 88

AGATHE
CA : 20 (C16, D16)
REF +9 VIG +5 VOL +11

44 / 44
Si le moment avait été plus propice, Célestin eut éclaté d'un de ses rires suraigus à la note d'humour de Bhaal. Mais ce ne fut qu'une légère expiration nasale mal maîtrisée qui le trahit.

« Ne gaspillez pas votre magie maître magicien Bhaal ! » s'amusa-t-il. « En revanche je pourrai tout à fait m'occuper des trois du fond en invoquant des tentacules qui les broieraient. Je pense que cette magie serait suffisante pour ces créatures... Enfin, je l'espère... mais je redeviendrais visible. »

Il réfléchit avant de poursuivre. « De toute façon elles ne bougeront pas de leurs cages, alors autant nous occuper du djinn d'abord, nous verrons après comment nous les gérerons, qu'en pensez-vous ? »

Modifié par un utilisateur mardi 8 mars 2022 00:13:39(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline UrShulgi  
#8 Envoyé le : mardi 22 mars 2022 22:06:08(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
La fratrie reprit sa route après s'être mis d'accord sur la marche à suivre, se dirigeant à nouveau vers les geôles. Après qu’ils réapparurent en dehors de son champ de vision avant de le rejoindre, le djinn prisonnier reprit brièvement ses esprits alors qu'ils approchaient de lui. Il se met à s'accrocher à ses chaînes comme à un tronc d'arbre lorsqu'on est entouré de fauves. Quelques paroles rassurantes plus tard, il semblait à l’opposé complètement confus, regardant les plafonds avec intérêt, alternant périodes de silence total et charabia décousu.

«  Oulala, le Quilzar Argha Bagoas, il est très très méchant ! Ce nabot même mort, il fait rien que tuer des gens, comme avant !  » dit-il distinctivement, avant de se muter à nouveau dans le silence.
«  Et les grands de feu, oulalalala ! Ils sont mignons les grands tigrons, ils sont méchants les grands géants ! Avant j’étais un grand guerrier, maintenant, je suis manchot du cerveau ! J’ai conscience de ça vous savez ? Hahahahahahahahaha !  »

L’être semblait plus à l’aise loin de sa geôle et semblait même gagner en intelligence, bien que pas assez pour en tirer quelque chose. Aussi débile était-il, il parut un instant se figer devant la princesse, comme secoué par sa beauté.
«  Vous êtes terrifiantes ! Vous êtes bleu Marid, comme la fille du Jann Marih !  » dit-il avant de commencer à balbutier en bavant, regardant dans le vide.
Il fut très facile de le maîtriser pour qu’il soit ensuite placé à quelques pas de la fontaine, se laissant bercer par le bruit des courants, visité par les brumes.


La princesse l’ignora superbement, et fut incapable d’amener des précisions quant aux propos de leur prisonnier.
«  Ce nom ne me dit rien. Le palais dans le temps regorgeait comme il le dit de géants de feu qui gardaient la citadelle pour le Sultan, et il y avait de grands tigres à dents de sabre dans les jardins de braise, mais … c’était … il y a si longtemps. Une éternité.  »

Invisible à nouveau, comme ses compagnons, Bhaal prit en main les opérations puisqu'il connaissait déjà la salle.
Quelques cris d’oiseau agonisants et paniqués accompagnés de bruits d'énervement, de grognements contrariés et de métal maltraité, accouchèrent rapidement d'un silence de mort tandis qu'il retourner jusqu'à eux, poulets de feu en main.
La pièce ne contenait rien d’autres que des armes au mur et des cages à présent vides. Un grand escalier les amenait à l’étage supérieur.

Empruntant les marches avec prudence dans un silence presque parfait, le groupe arriva à même une salle meublé en son centre par une table en pierre circulaire très abimée grandes de quinze pieds de diamètre, entourée de plusieurs chaises, dont la plupart sont renversées sur le côté, se trouve dans cette pièce. Les bords de la table étaient couverts de nourriture bien cuite à moitié mangée, de gobelets de terre cuite et de houkas. Le centre de la table était dégagé et entouré d’une grille en treillis d’airain, haute d'un pied. Plusieurs portes s'offraient à eux, Trois sur le flanc est, une au sud, et une au nord-ouest. La porte au milieu du trio ne couvrait pas tous les bruits de la pièce qu'elle fermait, qui sans doute aucun était occupée, par des bourreaux, et par des victimes qui à intervalles irréguliers criaient de douleurs. Des cris aigus, mais faibles. La fatigue triomphait certainement de l'intensité des châtiments infligés.


BM à jour

Modifié par un modérateur mardi 22 mars 2022 22:39:40(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET