Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

8 Pages<12345>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Jägers  
#41 Envoyé le : samedi 26 mars 2022 18:29:45(UTC)
Jägers
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2014(UTC)
Messages : 522
Localisation : Nantes

Thrall
CE : 1/1
CA 14
DMD 18 (20 lutte)

11 / 12

Thrall abandonne décisivement l'idée de rejoindre l'épave à la nage lorsqu'il ne trouve pas de quoi faire office de flotteur. Ses maigres compétences en natation ne lui permettent pas de faire la traversée en toute sécurité. Cette première solution n'étant plus envisageable, le demi-orque observe la falaise sur laquelle est échoué le navire.

« Oublions la nage. La mer est trop agitée et qui sait ce qui se trouve sous la surface. » Il secoue négativement la tête quand Matghen propose d'attendre la marée basse. Venant de faire une promesse à Marah, il ne compte pas laisser la chance décider du résultat. Il partage donc l'avis de la gnome, il ajoute à la fin de sa tirade : « Et nous trouverons peut-être des réponses à nos questions... » Sur ce, Thrall récupère les affaires qu'il avait laissé tomber pour aller aider la Mwangi. Il se sent tout de suite plus à l'aise avec son masque de guerre sur le visage. « Comme l'a dit Joro, essayons de voir si nous pouvons rejoindre le Jenivère par la falaise. J'ai tout l'équipement nécessaire pour assurer une escalade...  » Après un moment d'hésitation, il propose. « Si l'escalade est impossible, j'ai les outils pour fabriquer un radeau de fortune. Mais je crains que la construction prenne trop de temps. »

Thrall ignore complètement le réveil agité de la rouquine. Il garde néanmoins un œil sur son prisonnier.
Offline Nauron  
#42 Envoyé le : dimanche 27 mars 2022 15:21:40(UTC)
Nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 17
'idée de Matghen d'attendre la marée basse fait écho chez Rashka mais Sei et Thrall craignent de voir la mer finir de disloquer le bateau avant que la marée ne soit basse. D'après Matghen la mer sera haute dans moins d'une heure puis commencera à descendre, ce qui laisse encore quelques heures avant que la marée ne soit basse et l'épave peut-être accessible à pied.
Joro propose de passer par les rochers et en regardant la falaise, il est possible d'escalader la falaise depuis le point le plus avancé du bras de terre se dirigeant vers l'épave et de rejoindre le pont, enfin ce qu'il en reste, du Jenivère par le haut et en plus sans gêner le bon fonctionnement du salon de coiffure de Sei.
L'escalade, bien que tout a fait possible ne sera pas une partie de rigolade, il faut en effet avancer en escaladant le flanc de la falaise sur environ 45 mètres avec le risque d'une chute entrainant le malheureux sur les rochers escarpées battus par les violentes vagues de la montagne.

Sur la plage, Sasha, la jeune femme rousse appelée par la gnome se relève difficilement, elle semble encore sous le choc mais se dirige vers les deux femmes, après avoir jeté un coup d'œil aux autres rescapés encore inconscient.


« Vous savez où on est? Qu'est ce qu'il s'est passé? »

Arrivant à côté de Sei et Marah, elle s'assied au sol et cherche à comprendre où ils peuvent bien être.

Du côté des rescapés, c'est au tour de la demi elfe embarquée lors de l'escale de Port Péril et de l'homme entravé de se réveiller.




« Oh ma tête! Où sommes nous? comment sommes nous arrivées ici, Qu'est-il arrivé au bateau? »
Aérys regarde autour d'elle, cherchant des réponses, à ses questions posées aussi bien au vent qu'aux autres dont elle n'a à peine conscience.

De son côté, Jask l'homme entravé, se réveille pour se retrouver sur la plage mais encore plus entravé que sur le bateau. Pourtant cela n'a l'air de l'étonner qu'à moitié. lorsqu'il prononce ses premiers mots, sa voix semble faible, probablement du au fait qu'il n'ai pas eu le loisir de discuter dernièrement.

« Merci à toi Néthys de m'avoir accordé encore un peu de temps. »

Puis il commence à s'inspecter, à la recherche de blessure.
Il finit par regarder son geôlier en montrant ses menottes et ses chevilles.

« Je ne suis pas sûre que cela soit vraiment nécessaire. Je m'y connais un peu en médecine, si j'avais les mains libres je pourrais vérifier que tout le monde va bien...
Vous saignez, laissez moi vous remercier de m'avoir sauvé. »



Message secret pour nauron,poulosis :
...


Possibilité de partir en escalade: Il me faut 7 jets d'escalade de DD15, possibilité de choisir de faire 10, mais cela prend plus de temps, il faut quand même lancer les dés car un fumble confirmé et il y en a un qui tombe se planter dans les rochers. Comme précisé dans les règles maisons: possibilité d'utiliser le modificateur de Dex pour l'escalade en lieu et place de celui de For. Grâce à Thrall, il y a un bonus de +2 pour les jets. Je veux savoir exactement ce que vous faites, votre ordre de "marche", qui y va. Tout ce qui n'est pas dit texto n'est pas fait et l'argument je l'ai pas dit c'est évident/ ça tombe sous le sens, n'est pas recevable. Vous êtes prévenus, Bon courage!
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline mdadd  
#43 Envoyé le : dimanche 27 mars 2022 16:37:29(UTC)
mdadd
Rang : Staff
Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

Marah Boutë
Sorts n.1 : 2/2
Cana. 4/4
CA : 12/12/10

11 / 11
Toute cette agitation, tout ce chaos, Marah est dépassée et se laisse faire. Elle entend les voix qui lui parlent, la force brute du semi-orque qui l’entraîne sur la plage, les soins de la gnominette qui semble garder la tête froide avec sa vision très… Particulière et ses mots savants. Elle n’est pas seule et ces personnes qu’elle ne connait guère que depuis quelques jours sont prêtes à l’aider… Pourquoi ? Normalement c’est elle, la personne que les tribus viennent voir, c’est auprès de personnes comme elle, qu’ils viennent chercher conseils et soins, c’est elle que les femmes des villages viennent chercher en courant au beau milieu de la nuit lorsque l’une d’elle s’apprête à accoucher ou encore en pleine journée lorsqu’un chasseur rentre blessé… Et là des étrangers viennent la rassurer, la protéger, l’aider… C’est… Très inhabituel… Et cela contribue grandement à son égarement…

Elle tente d’analyser le flot de mots qu’elle perçoit… Celui qui semble bien connaître la mer et les bateaux semble dire que l’épave risque à tout moment de se disloquer voir de sombrer tandis que la marée doit finir de monter avant de redescendre et de permettre probablement d’atteindre celle-ci à pieds… Mais s’il se disloque et s’il sombre avant… Il n’y aura plus rien du tout à secourir… – « Diamé… »– Le semi-orque et le halfelin semblent dire qu’il y a peut-être un passage par les rochers, mais celui-ci semble très dangereux et le moindre faux pas peut être mortel… Quelque part c’est quand même un infime espoir, mais elle ne peut pas demander à des étrangers de risquer leur vie pour elle et pour – « Diamé… »– Enfin il y a cette voix qui s’élève depuis la plage, un mwangi lui aussi mais enchaîné et pieds liés… Des soins…Des soins ?!?!? Elle balaye du regard la plage, les carcasses de crabes-scorpions au nom compliqué qu’avait prononcé Sei, les personnes autour d'elle présentaient des blessures certes bénignes, mais des blessures et ces personnes faisaient fi de celles-ci pour risquer leur vie pour elle ?!?!?

« Attendez-là ! Je suis ce que vous appelez une Marabout… Une guérisseuse de village… Vous avez des blessures, là ! Laissez-moi les soigner. Ici, les plus petites blessures peuvent s’infecter. Et demain il faudra amputer pour éviter que la maladie atteigne votre cœur ! » – Elle repousse gentiment les mains et les bras de Sei qui venait de pendre soins d’elle puis se lève et tente de retrouver ses affaires dans l’entassement central sur la plage – « Avant de vous lancer dans une expédition, je dois m’assurer que ces bobos ne vous gêneront pas ! S’il vous plait…  » – c'était autant une demande qu'une supplique, comme pour remercier ceux qui se mobilisaient pour l'aider. Son regard les balayait tous.
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline Shadowjin  
#44 Envoyé le : dimanche 27 mars 2022 18:43:50(UTC)
Shadowjin
Rang : Nouveau
Inscrit le : 20/09/2017(UTC)
Messages : 147

Rashka
Ref:4 Vig:3 Vol:3
CA 16 / 16 / 13

09 / 11
Alors que les idées fusent dans tous les sens, Rashka ne partage pas la même logique. Il comprends l'attachement de certains rescapés a leurs affaires ou leur animal familier, bien qu'il ne le partage pas.
Mais ne voient-ils pas le risque ?
Cela en vaut-il la peine ?
S'ils ont survécu au naufrage, ce n'est pas pour finir écrasés sur les rochers ou dans le ventre d'un prédateur marin, auxquelles ils ont d'ailleurs miraculeusement échappé lors de leur dérive...

Pour le moine, la priorité était de rassembler matériaux et vivres, trouver de l'eau potable, faire du feu et établir un camp.
Si tous partent s'épuiser dans leur état, il ne mise pas gros sur leurs chances de survie...

Jusqu'à présent le moine n'avait eu qu'a se battre pour lui-même. Au temple, le frère d'un jour pouvait devenir l'ennemi du lendemain... S'il avait appris à coopérer avec les autres, il n'avait jamais fait confiance à personne.

Sentant bien que ce comportement serait mal perçu par des étrangers à ses règles, surtout dans la situation actuelle, très particulière, il se contente d'observer la scène et même les plaisanteries de certains... En attendant que les esprits s'éclaircissent et convergent vers un objectif commun et sensé.
"Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt."
Offline poulosis  
#45 Envoyé le : lundi 28 mars 2022 17:30:09(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,203
Localisation : Nantes

SEI
REF +4 VIG 0 VOL +2
CA 17/13/15

8 / 8

Sei laisse Marah se relever pour soigner les personnes qui ont été blessées. Elle a un nouvel objectif, qui la détourne de Diamé, c’est une bonne chose. « Bonne idée, Marah ! »

Lorsqu’elle reconnaît le tatouage de Sasha, elle écarquille les yeux mais se tient coite. Il va y avoir beaucoup à discuter autour du feu, ce soir… Elle lui répond, suffisamment fort pour qu’Aérys entende aussi son propos. « Je sais où nous sommes, j’en parlerai lorsque nous serons tous rassemblés. Tu dois pouvoir retrouver tes affaires par là, dans le tas, si tu as besoin. Les garçons réfléchissent à une méthode pour atteindre le bateau par la falaise. Athlétique comme tu es, tu dois bien te débrouiller en escalade. Peut-être pourrais-tu les aider ? Il faut essayer de récupérer de l’eau et de la nourriture à bord, et il y a sans doute des animaux aussi. Avant que la marée haute ne les emporte. »

Elle s’approche du coup à son tour du tas d’affaires pour repérer les siennes. Elle veut vérifier s’il y a aussi ce qui Tanemiel transporte habituellement, et notamment une corde. et sa perche. Descendre de la falaise jusqu’au bateau par une série de cordes nouées entre elles serait un avantage certain.
Offline YgOne  
#46 Envoyé le : mardi 29 mars 2022 23:00:07(UTC)
YgOne
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/12/2014(UTC)
Messages : 1,424
Localisation : Nord de Rennes

Joro
Sorts n.1 : 2/2
Imitation animale 1min/1min
CA : 17/14/14

10 / 10




Joro est ce qu'on appelle un Halfelin d'action. Une fois sa décision prise, il agit, sans impulsivité, mais sans inutiles palabres non plus. Il trie les affaires du tas pour retrouver les siennes, et fait un autre petit tas avec celles lui appartenant mais qu'il ne veut pas emporter. Il se munit ainsi de sa fustibale et de quelques billes, de sa fidèle dague, de son sifflet et enfile son sac à dos quasi vide, dans l'optique de rapporter des provisions. Puis il renoue fermement son bandana au bleu défraîchi et se campe face au chemin de la falaise.
« Voilà, moi je suis prêt ! » annonce-t-il aux Kastars - nom donné aux musculeux guerriers de son ethnie -. « Et je peux ouvrir la voie si voulez, je ne pèse pas bien lourd, si on s'encorde, vous pourrez aisément me retenir en cas de chute. L'inverse étant moins probable. »

Thrôrir, nain magus 1, avec Mdadd => terminée
Hume-Au-Vent, Homme-Rat voleur 1, avec Greflechtin => terminée
Helam, elfe mage 1, avec Efpi92, puis Zinou (2 PFS) => terminée
Aylora, humaine archéologue 2, avec Djezebel => terminée
Helam, elfe mage 1, avec Bengrow (PFS) => terminée
Joro-La-Panse, halfeling chasseur divin 1, sur la BG-290 avec Nauron
Offline Shadowjin  
#47 Envoyé le : mercredi 30 mars 2022 16:51:09(UTC)
Shadowjin
Rang : Nouveau
Inscrit le : 20/09/2017(UTC)
Messages : 147

Rashka
Ref:4 Vig:3 Vol:3
CA 16 / 16 / 13

09 / 11
Voyant l'entrain du halfelin, Rashka se sent piqué au vif dans son honneur.

Si ce petit homme s'élance sans hésiter pour pour une tentative de sauvetage, apparemment désespérée, comment pourrais-je tourner les talons ?
Ce serait un acte de couardise !
Et jamais je ne supporterais d'être considéré comme un lâche, jamais !
Se dit-il.

Ne réfléchissant pas plus à la question, il se dirige vers le halfelin et dit simplement :
« Rashka ! Et c'est moi qui serre les noeuds !  »

Modifié par un utilisateur mercredi 30 mars 2022 16:51:48(UTC)  | Raison: Non indiquée

"Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt."
Offline Jägers  
#48 Envoyé le : jeudi 31 mars 2022 21:21:19(UTC)
Jägers
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2014(UTC)
Messages : 522
Localisation : Nantes

Thrall
CE : 1/1
CA 14
DMD 18 (20 lutte)

11 / 12

Lorsque le prisonnier l’interpelle, Thrall s'arrête pour le fixer du regard. Des soins contre la liberté ? Le demi-orque ne connait rien du Mwangi si ce n'est le motif de son arrestation. Quelques secondes de réflexion plus tard, il secoue la tête. Il n'est pas mal au point de dénouer les liens d'un criminel. Surtout après l'intervention de Marah : pourquoi prendre ce risque quand la jeune femme possède la même expertise ?

« Gardez vos remerciements, je ne suis pas celui qui vous ai tiré de l'épave. Il jeta un coup d’œil aux menottes Je prends note de vos compétences mais vous resterez entravé jusqu'à ce que j'estime du contraire. »

Le colosse s'approche ensuite de la guérisseuse et lui présente sa blessure au pied. Il ne l'a pas examiné en détail, mais, à vue de nez, il estime que la plaie cicatrisera après une bonne nuit de sommeil. Néanmoins, il préfère avoir l'avis d'un expert. Après tout, il s’apprête à escalader une falaise : avoir sa jambe qui le trahit au mauvais moment peut être fatal...

« J'ai juste souffert d'une légère blessure à la jambe... Rien de grave... Je n'éprouve aucune gêne. »

Une fois les soins terminés, Thrall prend exemple sur le halfelin et se délaisse des affaires inutiles à l'opération de sauvetage. Tout en faisant cela, il répond à la proposition de Joro.

« Je ne sais pas vous mais j'ai déjà pratiqué l'escalade. Il est préférable que je passe devant. Vous êtes trop léger pour être en tête : une prise peut supporter votre poids mais pas le mien. Alors que si la roche ne cède pas à mon passage, vous pouvez être assuré qu'elle ne cédera pas aux vôtres. Il désigne les pitons à sa ceinture Et il faudra les enfoncer profondément dans la falaise, à intervalle régulier, pour assurer les cordes. »

« Mon idée était ensuite de s'assurer à la corde, fixée à la falaise par les pitons, et de s'encorder. »

Il regarde autour de lui pour savoir voir si quelqu'un à une meilleure proposition.



Je pars du principe que nous devons effectuer un "escalade horizontal". S'il faut juste descendre de la falaise jusqu'au pont du bateau. Il y a plus simple.
Est ce que Thrall a en sa possession la clef des menottes de Jask ?

Modifié par un utilisateur jeudi 31 mars 2022 21:30:51(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline mdadd  
#49 Envoyé le : vendredi 1 avril 2022 22:38:29(UTC)
mdadd
Rang : Staff
Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

Marah Boutë
Sorts n.1 : 2/2
Cana. 4/4
CA : 12/12/10

11 / 11
Sa première préoccupation n’est pas de retrouver son équipement de combat… Le combat… Un mot d’ailleurs qui signifie une tonne de blessures plus ou moins mortelles… Comment les hommes pouvaient-ils se mettre dans des états pareils ! Certes elle a cette lance qu’elle retrouve et met de côté, celle-ci étant bien pratique pour tenir à distance un prédateur ou pour son utilisation la plus courante, venir piquer quelque chose dans les hauteurs, comme des fruits ou des baies ou à distance comme pour pêcher. Et puis elle avait cette petite lame qu’elle utilise plus souvent pour couper les chairs lors d’une intervention de soins ou pour couper un cordon ombilical lors d’un accouchement que comme une véritable arme plus communément connue sous le nom de dague, d’après les avistanais. Sa trousse de soins est plus importante, une sacoche de peau tannée marron clair, ornementée par des tressages de fils colorés rouges, verts, jaunes, bleus, pouvant faire penser à une farandole de bouts de ficelles carnavalesques mais qui en y regardant de plus près semblaient délimiter les contours d’une poche ou d’un emplacement précis. Marah regarde avec attention sa sacoche et son contenu, remettant avec précision certains éléments qui avaient dû bouger pendant le naufrage ou son transport sans grands soins. Intérieurement, elle remercie celui, celle ou ceux qui les avaient traîné sur la plage et avaient amassé leurs effets personnels…

La jeune mwangi se relève et se tourne vers le premier de ces messieurs qui voudrait bien se prêter à ses mains expertes. Et le premier candidat est un semi-orque au masque de guerre tout aussi impressionnant que sa stature. Mais elle ne s’attarde pas et l’inspecte de la tête aux pieds, même si celui-ci ne lui déclare qu’une simple coupure à la jambe. Sa main parcoure le corps du patient, appuyant à certains endroits plus que d’autres, une palpation des plus étranges, elle s'excusa – « Ne vous inquiétez pas, là… Je recherche des blessures qui ne se voient pas à l’œil nu, des blessures internes, là. Ce sont les plus dangereuses… » - Puis une fois son diagnostic réalisé, elle ouvre sa sacoche de soins et prend un petit pot, un pilon et quelques herbes, chacun dans des emplacements différents, puis elle se met à concocter une sorte de pâte en écrasant les herbes et en y ajoutant quelques gouttes d’eau ? Pourtant l'odeur ressemble plutôt à une sorte de gnôle pure… Rapidement une forte odeur épicée de plantes écrasée se fait sentir puis une fois la pâte réalisée, elle nettoie la plaie du colosse avec grand soins et applique la pâte sur la blessure - ça picote ça picote - avant de recouvrir d’un bandage – « Et voilà, demain il n’y paraîtra plus, là… Ce soir je vérifierai que votre blessure, elle est saine… Allez gambader et prenez bien soins de vous, Borom kër… » - Elle se leva et s’inclina respectueusement devant Thrall qui devait sans doute se demander si elle n’était pas une sorte d’esclave vu les marques de déférence qu’elle lui témoignait – « Je m’appelle Marah Boutë… Et ne vous inquiétez pas, je ne vous ai pas marabouté, là… » - Puis se reculant de quelques pas tout en restant incliné devant lui, elle retourne à ses affaires et attend le prochain candidat aux soins – Diamé, calme… Ils vont venir te chercher, là…

Message secret pour nauron, mdadd :
...
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline Nauron  
#50 Envoyé le : samedi 2 avril 2022 12:35:39(UTC)
Nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 17
epuis l'éveil du prisonnier et l'évocation de ses compétences, Marah semble avoir trouvé une manière de ne pas penser à son singe en s'occupant des blessures de ses compagnons, le premier à aller la voir n'est autre que le colosse demi-orc qui lui présente ses blessures et la laisse effectuer son art, après quelques instants elle applique sa mixture sur la blessure du moine qui se sent rapidement mieux.
Puis étant, d'après ses dires, le plus aguerri en escalade, il se propose de prendre la tête d'une expédition composée pour l'instant de lui-même, Joro et Rashka.

Sei, soulagée de voir leur camarade d'infortune plus calme et occupée, explique avoir une bonne idée de l'endroit où ils se trouvent mais préfère attendre le retour de l'expédition de sauvetage pour leur expliquer tout cela. Ceci dit, elle propose à Sasha de participer à l'expédition vers le bateau.


« Euh, ce n'est pas vraiment mon fort l'escalade et de plus si on est trop nombreux, on ne risque pas de finir de le couler? Je préfère attendre mon tour pour être examinée, j'ai tellement mal au crâne. »

A la différence de Sasha, la demi-elfe, elle semble partagée, d'un côté elle semble elle aussi en état de faiblesse mais son regard donne l'impression qu'elle voudrait ne pas laisser les trois hommes faire seuls face au dangers. Mais un détail semble la gêner


« On est vraiment obligé de ramener le singe? Il a passé une partie du voyage à se tripoter devant le hublot de ma cabine. »

La réponse de Thrall envers le prisonnier semble l'avoir placé dans le mutisme le plus complet. Néamoins il s'approche du groupe des soignant et semble regarder avec curiosité la façon dont la maraboute examine et soigne les gens, ses yeux expriment malgré tout une sorte de soulagement malgré ses fers, ce qui en fait une bouche à nourrir inutile, ce dont il semble avoir conscience.




Les deux autres rescapés se réveillent également et leur comportement est diamétralement opposé. Ishirou, le tianais se redresse rapidement, prêt à dégainer son sabre puis ne voyant pas de danger immédiat, se relâche. Il utilise son sabre pour se relever, puis observe silencieusement la plage et les alentour, ne semblant pas inquiet, il semble avoir encore du mal à bien marcher quand il finit par se diriger vers les autres rescapées. Et leur parle d'une voix calme

« Il semblerait qu'on ce soit échoué, y a t-il d'autres survivants? »

Alors que le gnome est aussi bavard qu'une pie et plus bruyant.
« La mer, on est sur la plage? Oh noooon, ma veste, l'eau de mer est terrible sur ce tissu, c'est un tissu du Qadira très précieux, je le fait venir grâce au concours d'un marchand que j'ai sauv...

Ahh non je suis sec! mais comment? Pourquoi? On s'en fout, l'important c'est qu'elle est nickel. »


Puis il se lève d'un bond et se dirige vers les autres rescapés et leur annonce fièrement.

« On a du s'échouer mais ne vous inquiétez pas, j'ai vu pire et je pense que la première chose à faire est de vérifier que tout le monde est en un seul morceau, ensuite, il faut récupérer tout ce qu'on peut puis trouver où nous sommes. Soyez rassurés, je ne vous abandonnerais pas, même si vous avez des mines de déterrés, des vêtements de fuyards de prison. » Il regarde Jask et remarque ces fers, il les montre du doigts«  Il y en a même un qui pousse loin la ressemblance. Ah Ah Ah! »
Puis il rigole de bon cœur, d'un rire franc sur sa propre blague, d'un rire quasiment communicatif.


Message secret pour Yvonig,Nauron,Poulosis :
...


Message secret pour mdadd, Nauron :
...


Thrall récupère son PV manquant

Modifié par un utilisateur dimanche 3 avril 2022 20:59:16(UTC)  | Raison: Non indiquée

Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Redox  
#51 Envoyé le : dimanche 3 avril 2022 17:24:08(UTC)
Redox
Rang : Nouveau
Inscrit le : 20/12/2014(UTC)
Messages : 2

Matghen Marban
CA : 15/11/14

13 / 16




Matghen, comprenant que ses conseils d'attendre la marée descendante ne seront pas écoutés, se rapproche du Halfelin ventru.

« Je vais vous accompagner sur le bateau depuis la falaise, même si je persiste à penser qu'il serait plus prudent et plus pratique d'attendre que la mer baisse, ne serait-ce que pour ramener du matériel à terre sans jouer les chimpanzés. Il y a bien assez d'un singe égaré sur cette plage. Je dispose aussi de cordage qui devraient nous permettre de sécuriser notre descente.  »

Puis se tournant vers Marah : « Si vous pouvez jeter un coup d'oeil à ces entailles.... »

Modifié par un utilisateur dimanche 3 avril 2022 17:25:25(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Shadowjin  
#52 Envoyé le : dimanche 3 avril 2022 18:04:29(UTC)
Shadowjin
Rang : Nouveau
Inscrit le : 20/09/2017(UTC)
Messages : 147

Rashka
Ref:4 Vig:3 Vol:3
CA 16 / 16 / 13

09 / 11
Après s'être laissé soigné par Marah, à contre coeur : «  Tssss! Ce n'est pas utile » avait-il tenter d'opposer, Rashka s'approche deThrall et lui dit :
«  Je m'en remets à ton expertise.
Je n'ai pas une grande expérience de l'escalade, mais un jour j'ai dû remonter un camarade blessé d'une crevasse, avec un seul bras...
Je n'ai lâché ni ma prise, ni mon frère d'arme. »
précise-t-il

Puis frappant de son poing droit la paume ouverte de sa main gauche, il incline la tête en direction du semi-orque et se présente à lui.

S'il ne lui fait toujours pas confiance, Rashka voit dans cette expédition risquée l'occasion idéale de voir a qui il a à faire...

C'est alors qu'il est frappé par la remarque du gnome bavard... Lui non plus n'est pas mouillé !!!
Et pris dans l'enchainement des évènements il ne l'avait même pas remarqué.
Mais maintenant cela le perturbait au plus haut point...

Modifié par un utilisateur dimanche 3 avril 2022 19:25:49(UTC)  | Raison: Non indiquée

"Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt."
Offline Nauron  
#53 Envoyé le : dimanche 3 avril 2022 21:41:48(UTC)
Nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 17
l semble que les volontaires pour l'expédition vers le navire se soit tous nommés et se préparent à commencer l'ascension des quelques mètres leur permettant d'être au dessus du niveau de la mer puis de cheminer à cette hauteur jusqu'à l'épave, coincée entre la falaise et les rochers.

Matghen et Rashka font la queue pour profiter de l'art de Marah, même si la fierté de ce dernier le pousse à minimiser la gravité de sa blessure, il vaut mieux être au maximum de ses capacités au moment d'entamer un périple comme celui-ci.

Thrall sera donc en tête, suivit de Joro, Rashka et enfin Matghen. Gélik est évidemment présent pour leur donner un nombre incroyables de conseils sur l'escalade en générale.



« Le nœud de huit est très bien mais vu que vous n'êtes que quatre, ou sept si on compte en fonction de vos gabarits, je ne sais pas si c'est le plus adapté. »



J'ai mis l'ordre d'avancée au hasard pour les trois derniers, si cela dérange quelqu'un, il ne faut pas hésiter à modifier. Vous pouvez lancer vos jets soit ici soit sur le fils des jets. Si vous choisissez de faire 10, ne lancez que des d20. Bon courage!

@mdadd: Marah peut examiner tout le monde si elle veut, les autres rescapés ne sont pas hostile au fait de se faire soigner.
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline YgOne  
#54 Envoyé le : lundi 4 avril 2022 10:33:06(UTC)
YgOne
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/12/2014(UTC)
Messages : 1,424
Localisation : Nord de Rennes

Joro
Sorts n.1 : 2/2
Imitation animale 1min/1min
CA : 17/14/14

10 / 10




L'expédition était maintenant complète, et le départ imminent, le temps que la Shamane raboute la peau des guerriers avec du fil tout fin sorti de sa trousse de voyage. Cela lui fait penser à sa propre besace de composantes qu'il avait d'abord écartée. Mais s'il devait faire appel à la magie de Madiba, il en aurait besoin, aussi il la retire de son petit tas personnel et la fourre dans son sac à dos. Il vérifie encore une fois l'arrimage des sangles et suit Thrall vers le début de la falaise.

L'escalade n'est pas le fort de Joro, aussi il observe attentivement les gestes et placement du demi-orc, avant de le suivre. Son allonge réduite l'oblige à utiliser deux fois plus de prises que le premier de cordée, mais il a l'avantage de pouvoir en utiliser de plus petites, ou de fines failles dans la paroi. Les pitons plantés régulièrement par Thrall l'aident aussi considérablement, et en prenant son temps, Joro progresse tant bien que mal, déployant toute l'agilité dont il est capable, plutôt que de forcer inutilement sur ses avants-bras...

Joro prend "faire 10" et utilise son bonus de DEX au lieu de FOR. Avec les pitons cela fait 10+3+2 = 15. lancers pour échec critique possible :
  • lancer 1 : 1d20 donne [20] = 20
  • lancer 2 : 1d20 donne [11] = 11
  • lancer 3 : 1d20 donne [5] = 5
  • lancer 4 : 1d20 donne [10] = 10
  • lancer 5 : 1d20 donne [5] = 5
  • lancer 6 : 1d20 donne [14] = 14
  • lancer 7 : 1d20 donne [7] = 7
  • confirmation de critique du jet 1 : 1d20 donne [20] = 20
  • suite de critique du jet 1 : 1d20 donne [9] = 9

Modifié par un utilisateur lundi 4 avril 2022 10:46:40(UTC)  | Raison: Non indiquée

Thrôrir, nain magus 1, avec Mdadd => terminée
Hume-Au-Vent, Homme-Rat voleur 1, avec Greflechtin => terminée
Helam, elfe mage 1, avec Efpi92, puis Zinou (2 PFS) => terminée
Aylora, humaine archéologue 2, avec Djezebel => terminée
Helam, elfe mage 1, avec Bengrow (PFS) => terminée
Joro-La-Panse, halfeling chasseur divin 1, sur la BG-290 avec Nauron
Offline Jägers  
#55 Envoyé le : mardi 5 avril 2022 22:07:14(UTC)
Jägers
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2014(UTC)
Messages : 522
Localisation : Nantes

Thrall
CE : 1/1
CA 14
DMD 18 (20 lutte)

12 / 12

Thrall est quelque peu mal à l'aise avec les palpations de la jeune Mwangi. Son visage pâlit lorsqu'il la voit préparer une mixture. Ses mauvaises expériences avec les potions l'ont rendu nauséeux rien qu'à leur vue. Heureusement, la préparation n'est pas à boire. Il reste donc immobile, et laisse Marah travailler. Le demi-orque ne le regrette pas, la douleur disparait rapidement et sa jambe devient moins raide. Il remercie la guérisseuse d'un geste de la tête.

Le colosse à la peau verte hausse un sourcil à l'approche de Rashka. Son masque de guerre cache son air surpris et douteux. Il est, en effet, plutôt dubitatif de l'histoire du moine. Thrall retourne néanmoins ses salutations et le remercie pour son aide.

« Heureusement, la situation actuelle n'est pas aussi désespérée. »

Sur ce, le demi-orque récupère toutes les cordes pour organiser leur chemin d'escalade. Du bas de la falaise, il fait un premier repérage. Il s'assure ensuite que chacun est bien encordé. Puis, les dernières vérifications terminées, il débute son ascension. Arrivé à bonne hauteur, Thrall plante un piton et accroche une première corde. Il poursuit sa progression vers le Jenivère en faisant bien attention à ses prises.

  • Escalade 1 : 1d20 donne [10] = 10
  • Escalade 2 : 1d20 donne [9] = 9
  • Escalade 3 : 1d20 donne [11] = 11
  • Escalade 4 : 1d20 donne [3] = 3
  • Escalade 5 : 1d20 donne [15] = 15
  • Escalade 6 : 1d20 donne [18] = 18
  • Escalade 7 : 1d20 donne [2] = 2


Thrall prend "faire 10" en escalade : 10+7+2= 19
Offline mdadd  
#56 Envoyé le : mercredi 6 avril 2022 12:31:43(UTC)
mdadd
Rang : Staff
Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

Marah Boutë
Sorts n.1 : 2/2
Cana. 4/4
CA : 12/12/10

11 / 11
Que la blessure soit bénigne ou pas, la jeune guérisseuse s’applique dans ses soins. Chaque personne passant entre ses mains fait l’objet d’une grande attention. De temps en temps, ses pupilles bleues disparaissent lorsque ses yeux se révulsent tandis qu’elle se concentre durant les palpations à la recherche de blessures contusions ou hémorragies interne, elle chuchote des mots dans un des nombreux dialectes ethniques mwangis comme si elle se parlait à elle-même ou à quelqu’un d’autre, un esprit qui est lié à elle – Diamé – puis elle se concentre sur les soins appropriés, du baume sur les contusions et égratignures, un peu de couture pour les entailles profondes nécessitant de rapprocher et maintenir les chairs une fois l’entaille assainie, etc.. Ses ustensiles sont faits de bois et d’os taillés en forme d’aiguilles ou de crochets, ses baumes à base de plantes travaillées dans un bol à coups de pilon ou réduites en poudres et mélangées avec de l’argile pour soigner des lésions telles que les inflammations de tendons ou muscles, voire directement sur des plaies afin d’éliminer toutes traces de toxines qu’auraient pu laisser ces bestioles à queue de scorpion et aux pinces de crabe. Par ailleurs, l’argile capture les germes et favorise ainsi la cicatrisation des lésions. Marah en a toujours dans un pot en terre cuite scellé par une peau tendue et serrée par une fine cordelette grise…

Les premiers patients à passer entre ses mains sont bien-sûr ceux qui se lancent dans l’expédition d’escalade, puis tandis que ce groupe progressera, elle s’occupe des autres qui voudront bien se faire soigner. Bien-sûr, elle n’écoute pas les jérémiades, commentaires futiles et autres tentatives de suggestions qui pourraient influencer son diagnostic, ce qui la ferait passer à côté d’un traumatisme qui risquerait de très vite devenir quelque chose de catastrophique. Elle garde le sourire, acquiesce poliment aux propos et commentaires, puis remercie le patient et le salue respectueusement, avant de passer au suivant.

Message secret pour nauron,mdadd :
...

Modifié par un modérateur mercredi 6 avril 2022 18:08:50(UTC)  | Raison: Non indiquée

Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline Nauron  
#57 Envoyé le : mercredi 6 avril 2022 21:51:04(UTC)
Nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 17
arah prend le temps d’examiner tous ceux se présentant à elle, comme avec Thrall elle les palpe, puis sort de sa sacoche différents éléments et confectionne des bandages dont l’odeur évoque un mélange entre différentes épices et une sorte d’alcool, toujours est-il que le mystérieux art de la mwangi porte ses fruits et que ses patients se sentent revigorés.


Tout le monde regagne ses Pv perdus


Puis commence l’escalade, Thrall, le plus expert dans ce domaine prend la tête et choisissant avec précision ses prises plantant piton après piton, emmène l’expédition. Avançant à un bon rythme, mais celui qui semble extrêmement à l’aise n’est autre que le guide professionnel qui profitant probablement d’un point de vue différent, ou bien d’un travail musculaire moindre grâce à un poids nettement inférieur à ceux des colosses l’entourant, donne des conseils à ses compagnons leur permettant ainsi d’éviter plus facilement d’éventuels désagréments.
Le groupe progresse relativement vite et il ne leur suffit que d’une vingtaine de minutes pour parcourir la distance les séparant des restes du Jenivère.

En s’approchant de l’épave, les rescapés aperçoivent ce qu’il reste du fier bateau sur lequel ils ont parcouru un grand nombre de Milles et ce depuis plusieurs mois pour certains d’entre eux.
Ce qui saute aux yeux est d’abord la majeure partie de la poupe manquante, avec une grande partie de ce qu’elle contenait. Le navire est dans un état critique et chaque vague le fait trembler rendant plus difficile toute progression.
En posant le pied sur ce qu’il reste du pont, les rescapés remarquent que l'unique canot de sauvetage du Jenivère semble d'abord manquer, mais en s’approchant du bastingage, le sort de ce petit bateau devient clair, il a été attaché par les deux bords le long de la coque du bateau pour éviter de finir échoué entre le navire et la falaise et écrasé par l'action des vagues qui ont écrasé le Jenivère contre la falaise. la proue et la poupe sont attachées par une corde épaisse, comme si quelqu'un avait amarré le bateau à l'épave.

Pour Matghen qui connaît très bien le navire, il ne reste qu’une petite partie du bateau encore entière, il explique aux autres ce qu’il pense y avoir comme parties du navire ayant survécus au choc avec les rochers et n’ayant pas encore coulées.

voir le plan ci-contre


Mais l’épave ne semble pas complètement abandonnée, on entend venir d’en dessous du pont des coups, comme si on tapait sur du bois.


Message secret pour Nauron,mdadd :
...

Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline poulosis  
#58 Envoyé le : jeudi 7 avril 2022 00:19:42(UTC)
poulosis
Rang : Habitué
Inscrit le : 10/11/2010(UTC)
Messages : 4,203
Localisation : Nantes

SEI
REF +4 VIG 0 VOL +2
CA 17/13/15

8 / 8

Mon œil ! Un assassin qui n’y connaît rien en escalade, c’est comme un singe qui ne sait pas grimper aux arbres, ça n’existe pas. Ou alors c’est un singe mort. Ou handicapé. Suite à un accident ... une maladie ... une phobie ... son âge. Moui … bon, nous aurons une discussion un peu plus tard, jeune fille.

Elle ne serait pas d’un grand secours aux garçons, pour explorer le bateau. Aussi préfère-t-elle profiter d’un instant de répit pour rester avec les autres survivants, dont le réveil avait été plus difficile. L’esprit toujours aux aguets, Sei n’avait pas manqué les échanges entre Thrall et son prisonnier. Le demi-orc s’était montré inflexible. C’était tout à son honneur. À moins que l’appât du gain soit seul en cause, espérant toucher le reste de sa récompense à la livraison de son prisonnier. Elle décide qu'elle devait en apprendre davantage sur ce dernier. Il vivait la pire expérience qu'elle pouvait imaginer pour elle-même, à savoir la privation de sa liberté. Qu'avait-il donc fait pour mériter cela ?!

« Je vous ai entendu invoquer le nom de Néthys. Vous avez également des compétences pour soigner. Peut-on en déduire que vous êtes un prêtre de la déesse de la magie ? » Sa voix laissait transparaître l’espoir qu’un autre puits-de-savoir partageait son sort. Ce qui devait être le cas, si Jask servait cette déesse. Sei n’avait pas de respect particulier pour les prêtres, mais à ses yeux, la déesse Néthys était suffisamment proche de ses centres d’intérêt pour aiguiser sa curiosité. « Votre situation actuelle serait d’autant plus incompréhensible. Je me demande ce qui a pu vous mettre dans cette situation. Vous voulez bien nous dire ce qui vous est arrivé ? Je ne supporte pas de vous voir attaché, mais je dois en savoir davantage avant de prendre le risque de vous libérer. Thrall est suffisamment impressionnant pour ne pas vouloir se le mettre à dos. » Un demi-sourire étire ses jolies lèvres de la couleur de sa chevelure.

Modifié par un utilisateur jeudi 7 avril 2022 00:24:10(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline YgOne  
#59 Envoyé le : samedi 9 avril 2022 22:05:23(UTC)
YgOne
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/12/2014(UTC)
Messages : 1,424
Localisation : Nord de Rennes

Joro
Sorts n.1 : 2/2
Imitation animale 1min/1min
CA : 17/14/14

10 / 10




Aidé de Thrall, Joro atteint enfin le pont du navire en remerciant le colosse : « Merci l'ami, ce n'était pas de tout repos, mais vos pitons nous ont bien aidé. Par contre pas sûr que je veuille retenter l'expérience en sens inverse, surtout avec un poids supplémentaire si d'aventure nous trouvons des choses à récupérer ici. » L'halfeling embrasse du regard ce qu'il reste du navire et siffle de façon expressive. « Oui ben ne traînons pas, qui sait combien de temps Madiba accordera encore au Jenivère. »
En attendant les deux autres alpinistes amateurs il arpente rapidement le pont supérieur à la recherche de choses à récupérer, une corde ou un tonnelet d'eau douce, tout en replaçant d'un coté sa besace de composants, et de l'autre sa fustibale qu'il charge d'une bille de métal au cas où des crabes voudraient encore nous becqueter.
Puis, une fois tout le monde sur le pont, et ayant entendu les explications de Matghen, il se propose d'ouvrir la voie :
« J'ai l'habitude de passer devant, fiez vous à mon expérience de guide de brousse. Par contre, si des bestioles comme celles de la plage se montrent, je vous laisserai immédiatement la place, ça vous va ? »
Joro s'engage alors dans l'escalier en testant de son demi-poids chacune des marches - le navire a souffert, et pourrait se révéler fragile par endroits - puis se dirige vers la porte de la cabine du capitaine.
Thrôrir, nain magus 1, avec Mdadd => terminée
Hume-Au-Vent, Homme-Rat voleur 1, avec Greflechtin => terminée
Helam, elfe mage 1, avec Efpi92, puis Zinou (2 PFS) => terminée
Aylora, humaine archéologue 2, avec Djezebel => terminée
Helam, elfe mage 1, avec Bengrow (PFS) => terminée
Joro-La-Panse, halfeling chasseur divin 1, sur la BG-290 avec Nauron
Offline Jägers  
#60 Envoyé le : dimanche 10 avril 2022 19:52:26(UTC)
Jägers
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2014(UTC)
Messages : 522
Localisation : Nantes

Thrall
CE : 1/1
CA 14
DMD 18 (20 lutte)

12 / 12

Arrivé sur le pont de l'épave, Thrall inspecte immédiatement les alentours du regard à la recherche d'une quelconque menace. Il avance prudemment pour éviter de perdre l'équilibre à cause de la houle. Il teste, par la même occasion, la solidité du plancher. Son poids ne l'avantage pas dans ce genre de situation.

Il hoche la tête en entendant les remarques de l'halfelin.

« Essayons de faire le plus vite possible. Je ne souhaite pas être sur ce navire quand il va être emporté par les vagues. Il balaye son environnement du regard. Récupérons tout ce qui peut être utilisable : cordes, poulies, outils, vivres... Il se tourne vers le seul marin. Matghen, penses tu que le canot de sauvetage est utilisable ? Vu la situation, est ce qu'il est possible de naviguer vers la plage sans trop de risques ? »

Le demi-orque marque un temps d'arrêt quand il entend du bruit venant de sous ses pieds. La présence de l'unique canot de sauvetage indique clairement que quelqu'un est encore à bord. Mais pourquoi personne ne se manifeste ? Craignant le pire, il ajuste son masque tribale avant de réaffirmer sa prise sur son Sansetsukon.

« Avec un peu de chance, la ou les personnes qui nous ont déposé sur le rivage sont encore en vie... Il baisse la tête vers Joro Je suis juste derrière toi. »

Vigilant, Thrall suit leur petit guide en faisant bien attention à où il met les pieds. Tout en avançant, il cherche des traces de sang ou de lutte sur le sol, mur et plafond du bâtiment.

  • Perception (ressources) : 1d20+6 donne [14] + 6 = 20
  • Perception (dangers) : 1d20+6 donne [11] + 6 = 17
  • Perception (indices) : 1d20+6 donne [11] + 6 = 17
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
8 Pages<12345>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET