Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

6 Pages«<456
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Scordard  
#101 Envoyé le : lundi 1 novembre 2021 15:24:09(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,093
Le Docteur Lun abandonna un instant sa forme de renard pour reprendre une apparence humaine. Ses poils roux disparurent entièrement au profit d'une coupe de cheveux presque devenue blanche mais gardant quelques reflets. Les poils de menton et les long poils qu'il arborait autour de la tête devinrent un collier de barbe. Il se redressa un peu et semblait un peu plus large que sous sa forme de renard. C'était néanmoins facile de le reconnaitre avec son regard un peu inquisiteur qui semblait tout analyser.

Il remis ses lunettes sur son nez. Puis, il vint fixer Oyunn.

« Maintenant que vous le dites... Je n'avais pas remarqué cette petite différence particulière avec une autre dhampir. Cela dit, l'apparence des choses m’intéresse moins que leur essence. Ce qu'il est important pour vous de retenir c'est que l'ascendance d'une personne ne présage nullement des qualités que celle-ci développera par sa vie et ses choix. »

Le docteur sembla se remémorer quelque chose.

« Dans votre cas, vous avez hérité d'une partie du sang d'un vampire Jiang-Shi mais aussi du sang de l'humanité. Jamais le clan Lun ne fustigera un hybride ou un métamorphe pour cette seule raison. De la même manière, votre comparse mercenaire n'a rien à craindre des membres de notre clan même en ayant hérité du sang d'un oni. Les kitsune du nord du Lingshen ne sont pas les plus racistes que vous rencontrerez. »
Offline vaidaick  
#102 Envoyé le : mardi 2 novembre 2021 21:09:12(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

Unmei Hōkā
CA : 20 (C12, D18)
REF +2 VIG +8 VOL +5

39 / 39

RAGE 10/10
BLESSINGS 4/4
FERVOR 3/3

Le dîner se passait bien. Oyuun picorait sans prêter attention à sa nourriture, comme d'habitude. Mais maintenant au moins, il pensait comprendre un peu mieux pourquoi. A la réflexion du docteur le concernant, il émit un petit rire. « Cha me rachure ! » tenta-t-il d'articuler la bouche encore pleine. S'il y en avait un qui profitait de la nourriture ici, c'était bien lui. Il avala sa bouchée et poursuivit. « D'ailleurs, vous êtes entourés de membres de nombre de races différentes. Dans certaines contrées que j'ai eu l'occasion de visiter, on traiterait notre petite bande de ménagerie... ça fait du bien de ne pas se sentir jugé sur sa simple apparence. »

Il fit le tour de l'assemblée du regard. « Merci à vous tous pour ça d'ailleurs. Parfois, ça peut être pesant. »
Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Anadethio  
#103 Envoyé le : vendredi 5 novembre 2021 10:47:37(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,383
Silencieux oublis,
Ombre parmi les ombres,
Envie de lumière.


Comme a son habitude, Xian n'était pas spécialement bavarde. Si elle répondait volontiers quand on s'adressait à elle, elle ne semblait pas avoir de sujet particulier a aborder pour la lancer dans l'un des soliloques dont elle avait parfois le secret. D'autant que, ce soir, elle n'avait même pas sa responsabilité habituelle de cuisinière pour l'aider à sociabiliser.

Pourtant lorsque Oyuun questionne le docteur Lun sur son apparence, l'aquamencienne semble hésiter à prendre la parole... C'est lorsque Unmei les remercie tous qu'elle décide finalement de s'exprimer :

« Hum... Par contre, si je puis me permettre... Il est quasiment certain que tout le monde ne prendra pas aussi bien cette révélation dans l'expédition. Kang, pour ne citer que lui, ne m'a pas l'air d'être un exemple de tolérance. Et ta nature de dhampir peut être prise comme une insulte à sa foi...

Je ne suis pas certaine que tu ai intérêt à te mettre quelqu'un d'aussi influent à dos dès notre retour... »


Attendre quelques jours pour avoir une idée un peu plus précise d'où elle mettrait les pieds ne serrait pas forcément un luxe. Bon... en revanche lui faire remarquer qu'une pareille révélation pouvait être utile sur le plan politique risquait de convaincre Oyunn de la précipiter au vu de son caractère... Et puis il y avait aussi les réactions de tous ceux qui n'avaient pas encore eu le temps de la côtoyer.

Online Luciole  
#104 Envoyé le : vendredi 5 novembre 2021 23:28:19(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,649

Et bien ! Ce jour était à marquer d’une pierre blanche. Ce n’était pas si souvent que papa se fatiguait à prendre forme humaine constate la jeune Lun devant la transformation. Il n’avait d’ailleurs pas l’air plus tendre sous cette apparence que sous celle vulpine.
De toute manière, lui et la tendresse, ça n’allait pas très bien ensemble.

La kitsune se retient de lever les yeux au plafond. En même temps, si eux se mettaient à juger sur les apparences, on allait avoir du mal à s’en sortir. Elle réponds tout de même avec amusement à Unmei.

« Oui, enfin, t’a vu les poils ? Ca serait quand même un peu ridicule de juger des écailles ou des cornes non ? » Elle s’affale à demi sur sa chaise, peu motivée pour garder encore un maintien sortable alors qu’elle se sentait au chaud et l’estomac plein.
« Et puis de toute manière, l’apparence c’est tout un tas de chose. La tronche certes, mais aussi la tenue, la façon de parler, de se déplacer. La façon qu’on a de ne pas se sentir inférieur à quiconque ou au contraire de vouloir s’excuser ou se cacher tout le temps… »

Elle lève un doigt paresseux, le tends vers Xian.

« Tout juste ! Et s’assumer pleinement c’est aussi ne pas avoir de vergogne à utiliser l’un ou l’autre de nos atouts si ça sert notre intérêt. Faire de ce qu’on est un avantage, plutôt qu’une peur. »

Bon, de la part de la loque satisfaite auquel elle s’identifiait actuellement ça manquait peut être de crédibilité.
Offline Hikari  
#105 Envoyé le : vendredi 5 novembre 2021 23:48:17(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 112

Au petit soir venu, Khaliun mangeait de manière… beaucoup moins polie, ses angoisses dissipées ayant laissé son estomac gagner une bataille contre l’étiquette. Ce soir, au bidou d’avoir les commandes de cette vieille carcasse. Et puis… Il fallait dire qu’à défaut d’être liée aux conversations voisines, elle appréciait les retrouvailles et s’appliquait à écouter les échanges, notamment sur la nature d’Oyuun, intéressée.

Si la remarque d’Unmei lui souleva un sourire, contente qu’il se sente accepté, celle de Xian fit naître une grimace. Elle avait raison, bien sûr, mais… d’expérience, vouloir être en odeur de sainteté pouvait finir par coûter cher, et lui avait déjà coûté une partie de son âme, ainsi que de son innocence… Il fallait dire que les personnes souhaitant imposer aux autres une pensée unique, souvent par l’oppression et le rejet de la différence, n'avaient jamais eu son affection. Mais il n’empêche que l’aquamantienne avait raison. De l’autre côté, Mei semblait comme un poisson dans l’eau, nul doute qu’elle ferait l’unanimité auprès de sa nouvelle communauté. Petit sourire affectif de la part de la mutabi-qi.
Offline Boadicee  
#106 Envoyé le : samedi 6 novembre 2021 13:23:15(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



Oyuun s'assombrit aux paroles de Xian. L'aquamancienne avait raison. Pour l'instant, elle avait la chance de pouvoir avancer à visage découvert, mais elle ne pourrait sans doute pas revenir à la caravane sans reprendre son déguisement. Son sourire se fana un peu, et elle avala pensivement quelques bouchées de son repas qui lui paraissait insipide.
« Hum....tu n'as pas tords, la réaction des Pharasmins m'inquiète. Je...ne sais pas comment la capitaine réagira. J'espère qu'elle verra que je n'ai rien perdu en efficacité...mais il faudra sans doute que je marche sur des œufs. »

Les paroles de Meï et d'Unmeï ramenèrent une étincelle de joie dans son regard, et elle sourit à ses compagnons. Malgré son apparence sinistre, ce sourire lui donnait l'air...joyeuse.
« Pour l'instant, j'ai le temps d'y réfléchir. Et c'est grace à vous. Merci. A tous! »

Elle soupira.
« Il faudra que je réfléchisse au meilleur moment, mais avant de vous rencontrer, je ne pouvais me découvrir que sur le ring. C'était le seul endroit où je pouvais être libre. Mais maintenant...c'est difficile de décrire l'impression que ça fait, de ne plus avoir ce poids sur les épaules. »

Voir Oyuun profiter de l'occasion pour faire un sort au repas faisait plaisir à voir, et la ru-shi ne parvint pas à se retenir.
« Tu as de l'appétit, ce soir, Khaliun! A ton goût...? »

Elle haussa un sourcil curieux.
« Ca a quel goût, d'ailleurs? Je...ne peux pas vraiment le sentir, malheureusement. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline vaidaick  
#107 Envoyé le : jeudi 11 novembre 2021 23:54:15(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

Unmei Hōkā
CA : 20 (C12, D18)
REF +2 VIG +8 VOL +5

39 / 39

RAGE 10/10
BLESSINGS 4/4
FERVOR 3/3

Le tiefflin émit un petit rire aux arguments de Mei. « Vraiment ? C'est pourtant ce qu'il se passe au quotidien, juger les autres sur leur apparence. Et ça commence dès la naissance... » Son sourire s'effaça brièvement, laissant fugacement place à une expression douloureuse qui disparut aussi rapidement qu'elle était apparue.

Il se hâta de changer de sujet. « C'est toi qui vois Oyuun. Quel que soit ton choix je te soutiendrai. Même si j'ai une préférence pour que tu gardes ta véritable apparence. J'aime pas trop l'idée de tricher. Et s'il l'aime pas, on en a rien à foutre. On est pas là pour leur plaire, on est là pour faire notre boulot. »

Il arracha de ses crocs un gros bout de viande, commença à mâcher, puis s'arrêta net. « Elle est bijarre ta queshtion ! » articula-t-il approximativement la bouche pleine. « Ch'crois que cha te parlerait pas... Comment tu 'eux qu'on te dije quel goût cha a chi tu ne peut pas le chentir ? Ch'est comme dire à un aveugle que ch'qu'il a devant lui ch'est rouge, non ? » demanda-t-il avant de terminer son énorme bouchée.
Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Boadicee  
#108 Envoyé le : vendredi 12 novembre 2021 14:09:34(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



Oyuun arbora, l'espace d'un instant, le même rictus amer qui s'était peint sur le visage d'Unmeï.
« A qui le dis tu... »

Mais la ru-shi suivi bientôt l'exemple de son collègue et ami, et changea de sujet lorsqu'il évoqua la difficulté de décrire des goûts qu'elle même ne connaissait pas. Elle soupira de frustration.
« Ce n'est pas comme si je ne sentais rien du tout, mais très peu! Comme si je mangeais à travers du coton! Et puis, je ne sais pas, moi, faites preuve d'imagination? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Anadethio  
#109 Envoyé le : samedi 13 novembre 2021 23:45:44(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,383
Marche dans la lumière,
Peut préserver un cœur tendre,
Pour une lame dans l'ombre.


Si la grimace de Khaliun était attendue, la remarque d'Unmei fait hésiter la mage : avait-elle raté quelque chose d'évident ? Ou peut-être était-ce simplement une réticence toute religieuse du tieffelin ? Xian le fixe quelques instants puis se décide a commenter simplement :

« J'ignore comment le prendra votre capitaine. Mais j'imagine sans peine qu'on puisse se sentir blessé en découvrant quelque chose d'aussi important sur quelqu'un qu'on pensait bien connaitre en se retrouvant mis devant le fait accomplis sous le regard d'autrui... »

Il n'était tout de même pas nécessaire d'être plus explicite... si ?

« Franchement, prend toi un ou deux jours pour en parler en privé a ceux que tu veux ménager. Tu aura tout le temps de faire la nique aux pharasmites après.

Et puis... Mei a raison : une informations pareille peut être un atout pour déstabiliser un imbécile un peu trop coincé en la faisant exploser au grand jour au bon moment. Si tu manœuvre bien il te suffira de dire blanc pour qu'il réponde noir. »


Après tout puisqu'elle avait mis les pieds dans le plat il était inutile de garder un peu de flou autour de ça.

Et puis la conversation dévie sur quelque chose de bien plus léger. La question d'Oyunn est compliquée. Décrire un goût ? La mage ne s'étant jamais sentie particulièrement à son aise avec ce genre de métaphores verbales, elle prend un bol, y verse de l'eau...

« Alors je sais pas si ça vas t'aider... mais je dirais que ça a un goût comme ça : »

Joignant les mains en un geste maintes fois répété, l'aquamencienne fait s'élever au dessus du bol une petite sphère d'eau qu'elle fait onduler doucement dans un premier temps puis qu'elle déforme vivement, comme si de fines aiguilles tentaient d'en traverser la surface par intermittence tout en décrivant un large cercle.



thanks 1 utilisateur a remercié Anadethio pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#110 Envoyé le : mardi 16 novembre 2021 12:48:17(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



Oyuun écouta attentivement les conseils de ses compagnons. Après tout, pour le moment, ils étaient les seuls, avec sa famille, à connaître sa véritable apparence. Elle n'était pas ravie de l'admettre, mais jauger ses chances et évaluer la situation avant de se décider à se dévoiler était sans doute l'option la plus sage.

Repoussant ces pensées à plus tard, elle observe avec attention l'aquamancie de Xian. Elle n'aurait jamais pensé que l'on puisse représenter un goût ainsi, mais cette illustration était étrangement pertinente.
« Je...wow. Je ne savais pas qu'on pouvait faire ça. Et bizarrement, je comprends tout à fait ce que ça représente. Merci. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Boadicee  
#111 Envoyé le : vendredi 17 juin 2022 19:21:27(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Au campement des gripplis

Oyuun l'Orage





Oyuun était reconnaissante aux gripplis de leur hospitalité, mais au final, elle devait tout de même reconnaitre que plus rapidement elle quitterait ces tunnels, mieux elle se porterait. Et à la tension qu'elle pouvait sentir comme à chaque fois qu'elle savait qu'un affrontement se profilait à l'horizon s'ajoutait l'oppression de ne pas pouvoir diriger ses prières vers le ciel et les vents de Hei Feng comme elle le faisait d'ordinaire.

Mais elle avait de la chance, malgré tout. Parce qu'au contraire de ces jours de tension du passé, elle n'avait pas à l'affronter seule. Ses compagnons, et amis, étaient également là. La ru-shi esquissa un sourire un peu nostalgique, tout en grignotant pensivement ce qui lui tenait lieu de repas, ce soir là.
« Ca me rappelle les soirs avant un tournoi...quand tout ce que j'attendais, c'était le moment de monter sur le ring et de laisser tomber mon masque; mais aussi la crainte d'échouer. Et de tout perdre.

J'imagine que je suis la seule à avoir combattu sur un ring, en dehors d'Unmei, mais vous devez tous connaître ça, non? Y'a eu des moments comme ça pour vous? »


Son expression se fit un peu contrite.
« Désolée...je crois que j'essaie de me distraire...vous pensez qu'on a des chances de réussite et de rallier le Fort à temps? »

Modifié par un utilisateur vendredi 17 juin 2022 19:59:52(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 2 utilisateur ont remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Anadethio  
#112 Envoyé le : vendredi 17 juin 2022 21:47:48(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,383
Avant la tempête,
Quand le monde retiens son souffle,
Figé dans l'attente.


Que diable étaient-ils allés faire dans cette galère ? Réunis pour participer a une expédition dans le désert, ils pataugeaient dans la vase depuis des semaines et n'avaient même pas réellement vu l'ombre d'un grain de sable en dehors de leurs rêves... Et ils allaient a présent participer a une action particulièrement risquée dans l'espoir d'enfin pouvoir aller mourir de soif...

Enfin. Pour couronner le tout, la mage ne pouvait s'empêcher de ressasser les derniers jours. Il était évident que la situation avec ses compagnons d'infortune était régulièrement tendue et qu'elle avait toutes les peines du monde a rester a sa place. Quelle était-elle d'ailleurs ? A en juger la manière dont les choses s'étaient déroulées avant qu'ils n'arrivent chez les gripplis, mieux valait marcher sur des œufs si elle ne voulait pas finir écrasée comme face à une classe d'adolescents ayant découvert les mauvaises choses...

Et il était hors de question qu'elle cède a ses démons : elle avait une nouvelle vie à commencer et s'il n'y avait plus tellement d'illusions a se faire vis à vis de ces quatre-là, elle pouvait au moins éviter qu'ils n'aient des raisons de lui en vouloir. Le problème était de ne pas oublier et se laisser aller à son mauvais caractère.

Un léger sourire passe sur les lèvres de Xian lorsque Oyuun évoque le stress avant les combats. Ce n'est probablement pas si différent de celui qu'on ressent avant une représentation ou avant de se lancer dans un rituel particulièrement ardu. Une sensation que tu es loin de trouver désagréable mais qu'il est préférable que tu enterre pour l'heure. Tu écoute donc sans un mot ce que les autres répondent, à l'affut d'une opportunité d'apporter le petit grain nécessaire à donner le change.

A moins que... la moniale elle-même dévie la conversation. Sur un sujet a la fois nettement plus inquiétant et pourtant bien plus facile. Qu'ils réussissent ou non, Nalinivati savait qu'ils avaient fait ce qui pouvait l'être. Si le destin en voulait autrement, il serait temps de le regarder en face lorsqu'il n'y aurait plus le choix : cette fois les forces en présence étaient bien trop importantes pour que s'en inquiéter apporte quoi que ce soit. La mage observe néanmoins les autres attentivement tout en faisant des pronostics dans un coin de sa tête... le premier vas se montrer inquiet mais optimiste, la seconde s'efforcera de dissimuler son inquiétude derrière une pointe d'humours ou une assurance sans faille. La dernière... difficile d'en juger. La différence culturelle et son humeur changeante la rendait difficile a lire. Même si vu la manière dont la question avait été posée, il n'était pas impossible qu'il y ai une tentative de rassurer Oyuun...

Offline Hikari  
#113 Envoyé le : samedi 18 juin 2022 22:17:15(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 112

Thème de Khaliun : L’enfant face au vent

D’humeur impassible, appréciant le camp de base des gripplis à défaut de leurs manières, Khaliun faisait des exercices de respiration, aidant son corps à récupérer au mieux des récents évènements. C’est dans la méditation qu’elle parvenait à contenir son brasier interne. C’est dans ces moments-là qu’elle pouvait faire preuve de recul, et relativiser, humble larve parmi les fourmis. A mante des steppes, poil d’écrin.

Maintenant qu’elle avait retrouvé sa sœur, Khaliun avait également retrouvé son sang-froid. Elle s’était faite une raison. Le chemin serpentant devant elle dans le désert perdait de son sens, car seule la destination l’importait. La tradition, le Mingyun, cette expédition… tout était bon, en réalité, à qui voyait les dunes avec la bonne lumière.

La remarque d’Oyuun la fit sortir de ses pensées. C’est avec un sourcil relevé et une pointe de rictus qu’elle répondit à la moniale. Curieuse remarque, après ce qu’ils avaient traversé et les réactions éprouvées jusqu’alors. Quels étranges sentiments bipolaires... A moins qu’il n’y ait un détail à cacher…
«  Bien sûr. Quant à rallier le fort à temps… Un fort est, par définition, conçu pour tenir des sièges. S’ils ne parviennent pas à tenir quelques jours… Alors auraient-ils mieux fait d’embaucher de vrais guerriers.  » répondit calmement la mutabi-qi, se voulant légèrement méprisante, mais pas méchante pour autant.

Il fallait dire qu’hormis l’expédition -et encore, le Mingyun s’en méfiait-, les autres membres du fort en question seraient sans doute ravis de voir les mutabi-qi anéantis ou réduits en esclage. Difficile pour la petite oracle d’être compatissante. Elle répondit ensuite au sujet précédemment amorcé.
«  Hélas… J’ai peur que ce genre de divertissements n’existe pas vraiment par chez nous… Enfin… Il y a bien le bökh, mais je ne doute pas de la différence qu’il doit y avoir… Mais ça me rappelle la veille de mon départ pour cette expédition cela dit. Ce n’est… pas si différent, au fond.

Enfin, c’est mon avis. Et vous ?  »

Modifié par un utilisateur dimanche 19 juin 2022 18:58:02(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline vaidaick  
#114 Envoyé le : dimanche 19 juin 2022 18:41:57(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002
Unmei écouta Oyuun et acquiesça d'un bref hochement de tête silencieux. Oui, il connaissait bien cette sensation : la tension qui précédait l'action.

« Cette forme d'appréhension est une vieille amie qui ne me quitte plus vraiment. »répondit-il de sa voir grave. « Que ce soit avant les combats dans les arènes des Hauts d'Acier de Goka, ou lorsque je protégeais la caravane de mon "oncle", et encore maintenant que je travaille pour le Ymaraj, à chaque mission... Mais si au départ elle pouvait parfois être paralysante et inquiétante, elle fait dorénavant partie de ma vie et m'aide à me concentrer sur l'essentiel. »

Il posa son regard sur les femmes qui l'accompagnaient. Elles avaient démontré que, bien qu'elles n'étaient pas des combattantes professionnelles, en dehors d'Oyuun évidemment, elles savaient toutes se défendre efficacement. Serait-ce suffisant pour une mission aussi périlleuse ? Il l'espérait, et en réalité, il en avait bon espoir.

Vient la question du fort...

« Chaque chose en son temps. Réussissons déjà à ramener cette tablette, et espérons que cela permettra de débloquer la situation du commerce ici, et permettra donc à l'expédition d'obtenir les montures dont elle a besoin. Quant au fort... La question n'est pas tellement de savoir si nous pourrons le rallier à temps - comme le dit Khaliun, il est pensé pour tenir un siège, nous pouvons raisonnablement espérer qu'ils tiennent plus que quelques jours - mais plutôt comment nous récupérerons le reste de l'expédition. Leur bataille ne nous concerne pas, si nous pouvons éviter d'avoir à intervenir de quelque manière que ce soit, c'est mieux pour nous. Ce qui m'importe, c'est que nous n'ayons pas de pertes. Et ça passe par éviter de prendre des risques inutiles. »

A ces mots, il regarda Oyuun un peu plus longtemps et se pinça les lèvres, comme s'il hésitait à lui dire quelque chose. Mais il sembla se raviser. Non, il vaudrait mieux qu'il en discute en privé avec elle plutôt que devant tout le groupe...

« Eviter des risques inutiles... » répéta-t-il comme pour lui-même. « Et j'espère que cette expédition n'en est justement pas un. »
Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
thanks 2 utilisateur ont remercié vaidaick pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#115 Envoyé le : samedi 25 juin 2022 14:43:32(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Oyuun l'Orage





Oyuun sourit largement, prenant garde de ne pas avoir l'air trop sinistre.
« Tu sais, Khaliun, tu as raison! J'ai ressenti ça aussi, avant de quitter Goka pour l'inconnu...Finalement, c'est peut être plus une forme d'anxiété ou de crainte de l'avenir qu'autre chose...

Et pourtant, je vis pour ces moments là, les moments de découverte, que ce soit la découverte de nouveaux horizons, ou le moment où je découvre si je suis à la hauteur de mon adversaire...ça fait huit ans que je suis confrontée à cette sensation, et je n'ai encore jamais vraimetn réussi à la dompter. »


Elle glissa un regard en coin à Unmeï.
« Peut être que c'est juste un manque d'expérience...? »

Ce faisant, elle accrocha son regard, et nota qu'il n'avait pas tout dit. Elle hocha brièvement la tête pour lui signifier qu'ils pourraient parler plus tard. Pour l'heure, elle revint sur la question du fort.
« Je me projette peut être trop loin...mais ce qui m'inquiète n'est pas vraiment que le fort tombe en notre absence. Même si ce n'est pas mon genre de combat, ces soldats du Lingshen avaient quand même l'air plutôt compétents.

Non, je me demande surtout comment nous allons faire sortir la caravane sans rester coincés des mois dans l'enceinte du Fort. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Luciole  
#116 Envoyé le : dimanche 26 juin 2022 13:07:17(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,649

La kitsune, toute en fourrure, s’était adossée à une paroi, les yeux à demi clos pour profiter de ces quelques heures avant le plongée plus profond encore. Elle n’avait pas faim mais se forcerait à avaler quelque chose plus tard. Après tout… même si tout pouvait bien se passer, elle avait parfaitement conscience qu’il suffirait d’un seul grain de sable pour que leur tentative vire au drame.

Et il y avait un peu trop de possibilité de grains de sables pour qu’elle soit aussi confiante qu’elle devait paraître. Ne rien montrer. Ou plutôt montrer ce qu’ils voulaient, ce qu’ils devaient voir. Et puis s’il y avait des morts, ils avaient tous eut l’occasion de reculer. Elle ouvrit les yeux, soupesant la question de la mercenaire.

« La crainte de tout perdre ? » Meï hésite un instant avant d’admettre.

« Non jamais. Je n’ai jamais eut peur de ne pas être à la hauteur. Je le suis, l’échec ou la réussite n’ont rien à voir avec ça. J’ai toujours estimé que si j’échouai quelques part, il me suffirai de rebondir autrement. » Un silence avant qu’elle ne complète en souriant largement. « Enfin de façon générale je ne me lance jamais dans quelque chose perdu d’avance, si j’y vais, c’est que je me pense capable d’y parvenir. S’il n’y a pas le choix, je trouve un moyen détourné. Et je ne m’en tourmente pas. »

Le prix à payer par contre n’était jamais un soucis tant que ce n’était pas elle ou les siens qui le payait. Bon, elle avait bien conscience que pour maximiser l’empathie elle aurait mieux fait de prétendre avoir elle aussi ce genre de moment de doutes mais… mais si elle les partageait parfois, ce n’était jamais ses propres capacités qu’elle remettait en question, mais plutôt leur éthique. Ce qui n’était pas içi le sujet.

Désignant du doigt Unmeï, elle ajoute d’un ton léger.

« Et puis il a raison, fort Yaofang ne nous concerne pas. Qu’il tienne ou qu’il tombe ca ne changera pas grand-chose dans notre cas même si à titre personnel, qu’ils infligent une défaite à une armée de Kaoling serait une petite douceur au miel. » Elle dresse les oreilles. « Sans compter que j’ai confiance en Mère et Fang pour gérer les détails logistiques. Ca ne m’étonnerait qu’à moitié que lors de notre retour, nous les trouvions qui nous attendent en dehors du fort pour partir directement sans attendre que l’encerclement soit achevé. De toute manière les megalanias ne pourrons pas passer par les tunnels.  »

Si Fang n’avait pas déjà planifié leur retour et le départ dans la foulée, c’est qu’elle devenait gâteuse.

« Et toi Xiàn », une lueur dans le regard, elle se tourne vers la mage silencieuse… « Tu n’a jamais eut la trouille devant l’inconnu ? Ou devant un sujet d’examen ?  »

thanks 2 utilisateur ont remercié Luciole pour l'utilité de ce message.
Offline Anadethio  
#117 Envoyé le : jeudi 7 juillet 2022 23:27:04(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,383
Intime solitude,
Partagée par tous... Attend,
Le rideau se lève.


La manière dont la question du fort était abordée était surprenante... comme s'ils regardaient simplement les faits évoqués et n'envisageaient qu'une infime fraction des conséquences... ou plutôt des conséquences des conséquences. Enfin, puisqu'il n'est question que de spéculation, il n'y a aucune raison pour qu'elle aille les fatiguer avec ses considérations au moins en partie sémantiques. Sagement, Xian garde donc le silence tant qu'elle le peut.

Un instant, elle a l'espoir que la conversation s'oriente vers un sujet plus facile comme : mais par tous les dieux... c'est quoi le böck ? Sans doute une forme de lutte ou quelque chose du style vu le contexte mais au delà de ça ? Y'a des règles ? Des traditions liées ? Il faudra essayer de se renseigner...

Mais malheureusement elle ne peut pas demeurer dans son doux silence puisque Meï s'adresse directement à elle... Que répondre ? Elle n'a qu'un petit instant pendant lequel son regard se perd sur les lamelles d'un champignon pour se demander si elle apporte une réponse sincère ou construite... Mais la réponse est toute trouvée non ? Après tout elle ne fait pas tous ces efforts pour rien...

« Si... comme tout le monde. C'est le trac. Avant de monter sur scène, de lancer un sort pour la première fois ou de se lancer dans un combat qu'on a le temps de voir venir... c'est pareil. Le tout est d'apprendre à en tirer de l'énergie plutôt que de le laisser nous paralyser. »

Utilisateurs actuellement sur ce sujet
6 Pages«<456
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET