Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

3 Pages<123>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Djinn  
#21 Envoyé le : mardi 13 septembre 2022 13:18:23(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0
Xi répondit sur un ton plat.
« Les égouts ne m'enchantent guère, mais si vous pensez que les tréfonds de la ville sont la seule et meilleure solution, je vous suis... En espérant que ce ne soit que temporaire... »

Elle secoua la tête comme pour évacuer l'idée qui ne l'enchantait guère pour aborder un autre sujet.
« Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais nos assaillants utilisaient des épées-papillons... Ce massacre est signé... Ce sont vraisemblablement les papillons cendré, ou quelqu'un qui voulait se faire passer pour eux qui a fait le coup... Quoi qu'il en soit, je pense qu'il serait judicieux de resté éloigné du puits d'encre pour le moment... »
Offline Hikari  
#22 Envoyé le : jeudi 15 septembre 2022 10:05:48(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 112
Thème d'Aiko : De braise à dragon

Aiko haussa les épaules. Honnêtement, cette situation la dépassait. D’un côté, elle était habitée par un désir ardent de vengeance, sans savoir exactement le fond du pourquoi. Peut-être simplement par respect sans doute. De l’autre, elle avait toujours été autonome, et cette fois-ci ne faisant pas exception, elle n’était pas particulièrement déboussolée, son sang froid commençant doucement à reprendre le dessus sur ses émotions.

Les égouts, pour une druidesse urbaine, n’étaient pas nécessairement un moyen, mais bel et bien un objectif, bien qu’elle comprenne la réticence que l’on puisse y avoir. Va pour quelque chose de plus civilisé. Ah, les citadins…
«  Je suis d’accord. Autant faire profil bas quelque temps, histoire de voir comment les choses évoluent. Cela nous donnera un pied d’appui. Puis, on pourra se trouver une planque où s’établir, discrètement. Un lieu où se poser, se rafistoler, s'entraîner, entreposer nos gains. Et avant de rebâtir quelque chose de nouveau… On pourrait enquêter sur ces gars et éliminer le problème.  » suggéra-t-elle.

Les papillons cendrés… Chouette nom de triade, il claquait. Mais si c’était effectivement eux… Aiko n’aimait pas savoir de telles personnes dans le décor.

  • Survie (égouts) : 1d20+9+1 donne [12] + 9 + 1 = 22

thanks 1 utilisateur a remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#23 Envoyé le : jeudi 15 septembre 2022 21:27:20(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Musique - Les Terriers

Qiu n'émit aucune objection, et les survivants de la Triade laissèrent Aiko prendre la tête. La jeune druidesse n'avait pas passé des années dans les rues de Goka sans apprendre certains de leur secrets. A sa suite, ils se glissèrent hors de la ruelle, descendant une volée de marche vers une rue semi-souterraine, et serpentant dans la lueur pâle des rues du Puits d'Encre, jusqu'à ce qui ressemblait furieusement à un canal souterrain. Quand on connaissait les lieux, desceller la grille et la replacer était un jeu d'enfant.


Le labyrinthe des canaux, égouts et des tunnels sous Goka était inextricable si on ignorait où regarder, mais le petit groupe de fugitifs était loin d'être les seuls à s'en servir. Au dessus deux, ils entendirent le murmure liquide d'une des Voies Spirituelles en activité même à cette heure avancée, et l'eau du canal qu'ils longeaient frémit en écho au souffle du qi qui parcourait les rues.

Dans les ombres, ils se guidèrent à la lueur de la magie mineure, et bientôt à celle, pâle, de petites lanternes laissées par les passants qui empruntaient ces tunnels. La pénombre ne dérangeaitn pas la plupart d'entre eux, de toutes façons.

Quelques dizaines de minutes et de nombreux détours plus tard, ils avaient quitté les abords du canal, traversé un pont surplombant une rue souterraine, et débouché dans les Terriers eux même. L'ensemble de cavernes avait au départ été parfaitement sauvage, mais à présent, des quartiers entiers de la ville avaient été construits sous terre. A la surface, cependant, presque tous les bâtiments, même dans les endroits les plus pauvres, étaient solidement batis, et au moins vaguement organisés.

Dans les Terriers, l'anarchie était complète. Heureusement, le Marché de Minuit n'était pas dans les environs - ça aurait été une garantie d'être repérés - mais le chaos des constructions branlantes, des immeubles de bois et de gravats, à demi troglodytes, et des rues taillées dans la roches ou aménagées sur des passerelles de bois bancales était tout de même impressionnant. L'air sentait la suie, une vague odeur d'encens et d'humitité, et la pénombre régnait en maître, le noir complet gardé à distance par les innombrables feux, lanternes et lumières parsemant les Terriers comme des milliers de lucioles.

Ici, la nuit n'avait plus de véritable sens, et les rues étaient animées malgré l'heure tardive. Personne ne sembla vraiment leur prêter attention, cependant, et ils purent se fondre dans les mouvements de la foule, même s'ils notèrent quelques nezumis portant différentes marques de gangs et de triades leur jeter un oeil scrutateur lorsqu'ils passaient à proximité. La foule ici était différente de celle de la surface, malgré tous leurs points communs...les nezumis étaient bien plus nombreux, autant parmi les passants qu'aux fenêtres des maisons et aux étals des boutiques; mais de manière générale, les espèces souterraines étaient bien plus nombreuses que dans les rues au dessus d'eux. Ils croisèrent notamment bon nombre de tiefling, Qiu s'efforçant de cacher ses cornes à leur approche.

Finalement, ils atteignirent une section qui paraissait presque abandonnée des souterrains, près de l'une des rues qui devenait un tunnel rejoignant le réseau de souterrains remontant vers la surface et ce qui devait être, s'ils n'étaient pas désorientés, les Volutes.



Arrachant les planches qui barricadaient ce qui avait du être une grande boutique le long d'une allée étroite que les habitants de Goka appelaient hutong, peut être couplée à une demeure autour d'une court intérieure, une version bâtarde des siheyuan à la surface. L'endroit avait du être abandonné suite à une inondation, car une partie des bâtiments semblait avoir été emportés par quelques choses - un quart de l'ensemble était complètement effondré.Mais l'endroit avait l'air désert, ou en tout cas calme, et le puits au centre de la cour intérieure - ou l'ensemble de petites esplanades rocheuses qui en tenait lieu - paraissait encore utilisable. L'intérieur avait été pillé depuis longtemps, en revanche, et il ne restait rien qui ne fasse pas partie des murs.

Mais au moins étaient-ils à l'abri des regards, et seuls. Qiu s'affala dans un coin, expirant lentement.
« J'ai du mal à croire qu'on ait réussi à s'en sortir...Mais bien joué, Aiko. Sans toi pour nous guider, on serait encore perdus dans les tunnels. Mais je pense qu'on est en sécurité ici, en tout cas pour l'instant. »

Zetian la renarde vint se nicher aurpès d'elle, ses trois queues s'enroulant autour de ses bras. Qiu, après un instant de silence, ajouta.
« Comment ressentez vous vos tatouages? Vous sentez la magie qui en émane? »

Modifié par un utilisateur jeudi 15 septembre 2022 23:06:29(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 2 utilisateur ont remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Brukash  
#24 Envoyé le : samedi 17 septembre 2022 20:40:51(UTC)
Brukash
Rang : Lecteur
Inscrit le : 11/05/2022(UTC)
Messages : 0
Akuma ferme la marche lors du trajet à travers les souterrains de Goka. Il surveille les arrières du groupe. Le temps du trajet il semble rongé par une forme d'impatience qui s'estompe avec le temps qui passe. Bien que préoccupé par tous les évènements qui viennent de survenir ces dernières heures, Akuma semble calme. Comme si ses blessures physiques et mentales se soignent rapidement. Bien qu'il connaisse quelque peu les égouts sous le quartier du Puits d'Encre, ses connaissances sont amplement surclassées par Aiko, leur guide en ces lieux. Et au fur et à mesure qu'Aiko avance Akuma perd ses repères pour finir par faire aveuglément confiance à la druidesse pour les amener en lieu sur.

Arrivé en vue d'un endroit desert, Akuma prend les choses en main. Quand il s'agit de pénétrer dans un endroit par la force, Akuma est de la partie. Même si les planches moisies n'offre guère une chalenge à sa hauteur Akuma aide ses nouveaux amis à pénétrer dans leur nouveau repère.

Une fois cela fait, le colosse cherche un endroit pour s'asseoir, il déchire ce qui semble être le reste d'une tenture qui au contact des mains du moine part en lambeaux et laisse une odeur de moisi envahir l'endroit. un soupir échappe à Akuma qui jette ce qu'il en reste entre ses mains et se résigne à s'asseoir dans la fange. On voit bien que Akuma n'est guère habitué à être dans un endroit si mal famé, il ressort son sang de petite noblesse. Il cherche donc l'endroit le moins sale de la pièce qu'il ballait de quelques revers de pieds avant de s'asseoir avec délicatesse en tailleur. Dans cette posture il semble prêt à discuter ou à méditer.

Et bien, nous y voila! Voila à quoi nous en sommes réduits! Oui, nous avons survécu. Mais a quel prix? Nous sommes les seuls survivants du massacre du moins de ce que j'en ai vu. Merci encore Aiko tu sembles bien indispensable à notre groupe! Du moins tu es de celle d’entre nous dont les talents nous servent en tel situation!

Akuma expire un bon coup et lorsqu'on Qiu évoque le tatouage il se rend seulement compte qu'il n'a guère beaucoup été à l'écoute de cette nouvelle acquisition, quelques peu éclipsée par d'autres gains d'infortunes bien plus flagrants.

Et bien, je dois dire qu'avec tout ce qui m'arrive je n'ai pas vraiment ressenti grand chose à se niveau là! En tout cas je ne sais pas dire si ce que je ressent de nouveau, de magique, provient de mon tatouage ou d'autres choses.

Akuma marque un temps d'arrêt pour écouter la réactions des autres à la question de Qiu sur le tatouage.

Je dois bien avouer que ce trajet ma permis de réfléchir à ce qui nous arrives, ce qu'on à dit là haut. Vos paroles sages on résonné en moi comme une injustice mais je me rend compte que je dois bien me résigner à rester loin des miens. Du moins durant quelques temps. Mais ma famille doit savoir rapidement que je suis en vie. Je vais quelques peu méditer afin de me permettre d'être plus à même de réfléchir à comment entrer en contact avec eux sans risquer la vie de personne. Pour ce qui est de ma présumée mort je pense qu'elle sera profitable à tous! Vous semblez plus anonymes que moi dans cette histoire. Le bras droit de la triade est mon père et il est fort à parier que nos adversaires savent qui je suis. Il vaudrait mieux qu'ils me croient mort, pour qu'on puisse rebondir.

Akuma marque une nouvelle pause pour laisser le temps à sa nouvelle famille d'entendre ses paroles.

Ne croyez pas mon feu intérieur éteint par mon nouveau point de vue. Mais je me résigne. Je sais ma famille forte! Elle saura se défendre. Et s'il lui est arrivé malheur, je n'y puis plus rien. Mais croyez moi que de mon vivant jamais je ne serais prêt à baisser les bras pour ce qui est de venger les nôtres!

Akuma avant de se reculer en méditation à encore une chose qui lui trotte en tête.

Bien que nous ne nous connaissons pas encore beaucoup, il me semble que nous soyons lié par un serment qui va nous amener à vivre beaucoup de chose ensemble. Pour l'heure il serait peut-être de bon ton, d’élire un meneur, quelques qui lorsque l'urgence du moment l'impose prenne des décisions que tous à chacun ici devra suivre. Il es de certains moments ou le débat et la discussion coutent des vies. Dans certain moments c'est la rapidité d’exécution qui peut nous sauver ou nous couter à tous la vie. Bien entendu, je pense que nous devrions prendre toutes les décisions importantes futures tous ensemble comme une assemblée ou chacun aurait une voie équivalente aux autres. Mais ce mode de fonctionnement marche très bien pour un conseil ou une réunion, mais n'est pas forcément approprié à l'action, le champs de bataille ou les moment ou le temps nous est compté. Qu'en pensez vous?

Akuma prend un peu de recul et semble prêt à écouter ce que ses frères et sœurs ont à dire sur le sujet.

Modifié par un modérateur lundi 26 septembre 2022 14:57:29(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 2 utilisateur ont remercié Brukash pour l'utilité de ce message.
Offline Djinn  
#25 Envoyé le : lundi 26 septembre 2022 11:03:38(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0
Xi suivit donc le groupe vers les entrailles de Goka... Elle y avait déjà mis les pieds plusieurs fois et chaque fois qu'elle en était ressortie, elle avait remercié le ciel d'avoir été sauvée par son maître.

Bien qu'elle sache pertinemment que, tout comme à la surface, la posture de victime encourageait les agresseurs, elle avançait tête baissée, épaules voutées, le dos rond... Les sentiments de tristesse et de colère qu'elle avait enfermés plus tôt s'exprimaient enfin... et peut-être attendait-elle, espérait-elle qu'un groupe de malandrins voient en elles une victime potentielle et qu'une bagarre éclate, pendant un instant, il lui a semblé que son sort lui importait peu... Tant que le sang et les trippes coulaient à flot...

Ce n'était pas un endroit pour Xiaoming, Xi le savait... Elle repoussait sans cesse les assaults de Xiang qui voulait prendre le contrôle...
Dégage ! Laisse moi la lumière ! La gamine n'a rien à foutre dans la fange ! Ses petits pieds en sucre vont fondre !
Mais le temps n'était pas encore venu... Xiaoming ne pouvait pas disparaître, les autres ne comprendraient pas... pas encore... Par le pacte qu'ils avaient fait, ils étaient frères et soeurs, mais Xi ne savait que trop bien que les liens familiaux pouvaient éclater lorsque sa nature était révélée... Elle espérait qu'ils puissent comprendre et l'accepter... Mais elle savait qu'il faudrait y mettre les formes...

Elle fut ramenée à la réalité par le bruit des planches qu'Akuma et Qiu arrachaient. Elle pénétra dans le bâtiment elle poussa des détritus du pied pour se faire une place... elle sourit de la symbolique de ce geste puis remarqua qu'Akuma parlait... Elle écouta mais préféra ne pas prendre la parole en première...
thanks 1 utilisateur a remercié Djinn pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#26 Envoyé le : lundi 26 septembre 2022 15:24:04(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Musique - Les Terriers




Qiu s'était terrée sur les restes poussiéreux d'une caisse de bois; écoutant attentivement les paroles d'Akuma. La petite oni avait toujours l'air frêle, secouée et ébranlée par les événements de la nuit et le carnage du Temple de la Grue. Elle hocha à la tête, une expression pensive sur ses traits écarlate.
« Je partage l'avis d'Akuma pour l'essentiel. Pour l'heure, on a intérêt à faire profil bas, le temps que les choses se calment. Avec un peu de chance, tout le monde nous croit morts.

Il va falloir déterminer nos priorités, et je dirais qu'en premier lieu il va nous falloir de quoi manger. Ensuite...des informations, peut être? Dans la panique, je ne suis même pas sûre de qui nous a attaqué, encore moins du pourquoi.

Mais pour ce soir, je pense que nous sommes effectivement à l'abri ici, et ça laisse le temps de parler. »


Elle se contorsionna, et retira à demi sa veste noire, frissonnant dans la fraicheur souterraine. La bande de tissu enroulée autour de sa poitrine ne couvrait que l'extrémité du tatouage, mais même à travers le bandage il était clair que l'encre brillait encore, saturée de magie.
« Ce tatouage n'est pas qu'un signe de reconnaissance. Nous avons prêté serment, et même si nous sommes les seuls survivants, ce serment nous lie tant que l'un d'entre nous est en vie. Nous avons fait serment de nous protéger et de nous aider mutuellement, et de venger nos frères et soeurs de sang tombés. La magie nous y forcera, tôt ou tard.

Il est quasiment sûr que nous sommes tout ce qui restent de la Triade, mais nous sommes assez pour la re-fonder, si nécessaire. Et...et bien, Akuma a raison, nous sommes tous dans le même bateau, et nous devrions discuter des choses importantes ensembles; et prendre ces décisions ensembles. Mais...et bien, dans les moments critiques, avoir quelqu'un capable de trancher si nécessaire pourrait être crucial à notre survie.

Donc j'imagine que la question est...qui parmi nous se sent les épaules d'un meneur? »


Elle esquissa un sourire.
« Autre chose...si cette Triade est nôtre, peut être que nous devrions modifier un peu ces tatouages. Il se trouve que je m'y connais en pactes et en accords, et un serment n'est qu'une autre forme de pacte. Je suis loin d'avoir le talent pour altérer la nature de l'enchantement, mais je pense pouvoir altérer les tatouages, si vous voulez. »

Une pause.
« D'autant que conserver le symbole de la Grue pourrait faire de nous des cibles. »

Qiu glissa un regard en coin à Akuma.
« Et j'ai peut être une idée pour contacter ta famille. On pourrait utiliser Zetian comme messagère! Pas vrai ma belle? »

La renard se glissa contre Qiu, nichant son museau contre la joue de la jeune femme.

Modifié par un utilisateur lundi 26 septembre 2022 15:25:03(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Tea  
#27 Envoyé le : mardi 27 septembre 2022 21:11:56(UTC)
Tea
Rang : Membre
Inscrit le : 30/08/2020(UTC)
Messages : 26
Un oiseau dans les égouts, on aura tout vu ! Miran suit le groupe à travers les boyaux de la terre, jusqu'à atteindre les Terriers. L'ambiance y est bien différente de celle à laquelle il est habitué : la fumée des cheminées, la chaleur des fours, le fracas des marteaux sur le fer... Il porte discrètement la main à la dague qu'il est parvenu à récupérer, dès qu'il remarque les nezumis aux tatouages de gangs et de triades - sait-on jamais que certains d'entre elleux soient de mèche avec les assassins de tantôt.

Il s'allonge rapidement dans un coin, pour souffler et se reposer les yeux. « Je pratique pas la magie, alors je vous crois sur parole. Ce "pacte" a changé mes plumes de couleur, faut croire qu'il ne restait pas assez d'espace sur ma peau pour un tatouage. » Un bâillement et il ajoute. « Ouais, on est coincé ensemble pour un bout de temps. Le mieux est de faire profil bas, de voir comment les triades vont réagir à cette attaque, qui va reprendre les affaires et le territoire... On y verra plus clair, alors. »
thanks 1 utilisateur a remercié Tea pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#28 Envoyé le : mercredi 5 octobre 2022 15:34:00(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 112
Thème d'Aiko : De braise à dragon

Progressant dans les égouts telle une renarde en pleine forêt, ces derniers étant après tout le berceau de la vie au sein de bien des villes, là où la plupart ne devaient voir qu’un lieu inextricable et repoussant, la druidesse y voyait là un royaume à nettoyer et aménager. Nul doute qu’un jour, elle tâcherait de s’en servir afin de mener son grand projet à bien. Débouchant dans les Terriers, elle observa finement le moindre recoin de son regard avant de se décider à rester.

Haussant les épaules quant aux compliments d’Akuma et de Qiu, elle laissa la parenthèse ouverte.
«  Bah ! Vils flatteurs. Evidemment que je suis indispensable.  » plaisanta-t-elle.

Puis, reprenant de son sérieux, elle réagit aux autres sujets.
«  Je ne ressens pas de magie particulière de mon côté… Et je dois bien être honnête, je me fiche pas mal de ce “serment”. Ce qui m’intéresse, ce sont les avantages que procure l’appartenance à un tel groupe. Mais n’allez pas croire pour autant que je vais vous faire faux bond. J’ai… un compte à régler.  »

Elle soupira.
«  Mais je plussoie. Dans l’immédiat… Faire profil bas. Reste à savoir si vous voulez survivre dans ce genre de quartier par le labeur, la ruse ou la force… Mais je recommanderai aussi de vérifier et confirmer l’identité de nos agresseurs. De mon côté… Il faudra aussi que j’en profite pour cartographier ces souterrains.  » songea-t-elle.
Offline Brukash  
#29 Envoyé le : jeudi 6 octobre 2022 22:58:44(UTC)
Brukash
Rang : Lecteur
Inscrit le : 11/05/2022(UTC)
Messages : 0
Akuma écoute attentivement chacun des siens il prend note des avis de chacun. Tout le monde à l'air d'accord sur le principe d'un chef, mais jusqu'à présent personne ne se prononce pour prendre ce rôle. Akuma à clairement l'habitude d'être le chef que ce soit de sa p’tite bande à l'école ou dans sa famille parmi ses frère et sœurs. Maintenant il a hérité des charges de son père bien qu'il ne les honore pas encore. Ce serait un honneur pour lui de pouvoir endosser ce rôle et d'être reconnu par ses pairs comme à la hauteur.

« Et bien, concernant le rôle de meneur je me permet de vous dire que ce serait un honneur d'endosser cette tâche. Je tiens à dire que si je le suis, je serais avant tout prévenant et saurais faire preuve de discernement dans les moments difficiles. Ceci dit, je serais responsable aussi de mes actes ainsi que de tout ceux que j'aurais ordonné et je saurais assumer dans ce genre de situation. Je ne me défilerai pas! Mais j'aimerais savoir si quelqu'un d'autres voudrait porter ce rôle et si oui quels sont les avis des autres? »

Après ce moment quelque peu solennel. Akuma continue sur le suite des questions posées.
« Je dois bien avouer que ce tatouage nous marque d'une cible. Et l'idée de le transformer sans l'effacer me ravis. Nous devrions donc choisir une autres créature volante pour notre triade. Personnellement et vue les circonstances, je pencherais pour le phénix, il se prête bien à la situations, notre triade est morte dans les flammes. Hors nous allons renaitre ! Qu'en dite vous? Pour ce qui est du tatouage je te te fais confiance Qiu si tu penses êtres capable de nous faire ça? Mais seras-tu à même de te le faire à toi? »

Enfin Akuma rebondit un peu sur les différents approches pour ce qui es du futur proche.
« 
Il va nous falloir manger, et survivre, mais personnellement ça ne me suffit pas! Bien que nous sommes contraint de faire profil bas, nous ne devrions pas nous abaisser à vivre comme des moins que rien. Nous avons été dépossédé de nos biens, nos amis, nos frères. Nous devrions rebâtir un empire. Rebâtir une triade. Pour ce faire nous devrions nous fixer un objectif commun. Quelques choses qui nous permettrait de gagner de l'argent afin de faire grandir notre pouvoir. Et bien entendu, de manger, et avoir un endroit correct pour se reposer. Bien que je n'ai rien contre cette endroit précis, je trouve que nous devrions l’aménager quelque peu. Rien qui dans un premier temps attirerait tout les rapias du coins, mais ne serais ce que de purifier un peu ce lieu, rien que pour avoir un endroit ou notre corps et notre esprit pourrait se reposer. »


Cartographier les souterrains. ces dernière paroles de Aiko intrigue bien Akuma.
« Qu'entend tu pars cartographier les souterrains Aiko? La tâche est titanesque, et le temps de le faire, j'ai bien l'impression que certains endroit auront disparu et laisser la place à d'autres, Qu'as-tu à y gagner?
 »

Modifié par un modérateur vendredi 7 octobre 2022 20:47:06(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#30 Envoyé le : vendredi 7 octobre 2022 21:09:52(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Thème - Qiu Li la Courtière





Qiu écoutait pensivement, sa main lissant la fourrure de Zetian qui s'était lovée contre elle et dormait paisiblement. Les bravades d'Aiko et la détermination d'Akuma la firent sourire, et elle acquiesça silencieusement aux paroles de Miran. Quelque chose dans les paroles d'Aiko la fit tiquer, cependant, mais elle attendit qu'Akuma ait terminé avant de s'exprimer.
« Je...crains que ce ne soit pas aussi simple, Aiko. Et j'apprécie cela dit que tu sois des notres, plus que tu ne peux l'imaginer! Entre gamines des rues, il faut bien s'entraider, après tout...

Mais que tu le veuilles ou non, ce tatouage a valeur de serment, et il t'engage, tout autant que nous. Mais je ne pense pas que ce sera un problème, cela dit. En ce qui me concerne je...je n'ai plus que vous. Je tiendrais ce serment, quoi qu'il m'en coute. »


Elle pencha la tête pour examiner son propre tatouage, avant de se tourner vers Akuma, avec un sourire confiant.
« Tu as mon vote! Je ne me vois pas prendre ce role, et je pense que tu as le côté...décisif nécessaire à devenir Shan Chu. De mon côté...et bien, comme tu dis, nous avons une triade a reconstruire, mais si nous suivons une structure...disons traditionnelle, je dirais que la position de Maîtresse de l'Encens me convient le mieux. Elle nécessite une certaine pratique de la magie.

C'est prématuré, cela dit. Pour l'instant, considère que ma voix va à Akuma en tant que notre leader, tant que les décisions sont discutées entre nous quand elles sont importantes; et que la situation ne nécessite pas de trancher.
Quand aux tatouages...je ne suis pas tatoueuse, mais je devrais pouvoir altérer l'encre. »


Elle se tut un instant.
« Le Phénix, hum...ce serait de bon augure, l'oiseau est immortel. Je peux en faire quelque chose. Mais j'ai besoin d'une goutte de sang de tout ceux qui veulent que j'altère leur tatouage. »

La demi-oni retomba dans le silence, se débattant avec ses pensées. Au bout d'un long instant, elle sourit, un sourire qui cette fois n'avait rien d'encourageant ou d'amical. Il montrait plus de crocs que de joie. Son regard avait pâli, devenant d'un blanc presque lumineux.
« Oh, je n'ai aucune intention de devoir mendier de nouveau. Quand je disais qu'il nous fallait de quoi manger, c'était le plus urgent, mais ce qu'il nous faut avant tout, autant pour pouvoir faire de cet endroit notre siège, même temporaire, que pour pouvoir commencer à planifier quelque chose, c'est de l'argent. Quelqu'un a des pistes? »

Modifié par un utilisateur vendredi 7 octobre 2022 21:22:01(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Djinn  
#31 Envoyé le : dimanche 9 octobre 2022 13:12:15(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0
Toujours assise dans son coin, Xi écoutait les discussions tout en se balançant doucement. Bien que pour tous, elle était une inconnue, il était évident qu'elle n'allait pas bien. Une véritable bataille était en train de se dérouler dans son esprit, Xiaoming voulait fuir la lumière mais ne pouvait pas...

Une fois que les autres se soient exprimés, elle prit la parole d'une voix douce, presque étouffée.
« La triade est morte... Ce qui faisait notre triade, c'était les contacts, les secrets, les savoirs... Et tout ça s'est perdu à jamais lors du massacre... C'est ce que nos ennemis voulaient... Tout ce qu'il en reste, c'est nous... Un peu comme un feu de forêt calcine tout les arbres, après quelques temps, la forêt renait... Mais ce n'est pas la même forêt, ce sont des rejets, ou des nouvelles pousses, l'essence des anciens arbres est morte, partie en fumée...

Nous, ce qu'il nous reste, c'est pour certain des savoirs, pour d'autres des savoirs faire ou encore, si j'ai bien compris, pour d'autre juste un lien ténu.

Pour ma part, comme Qiu, je n'avais rien d'autre que la Grue... Je n'ai pas de vie hors de la triade, je n'ai même pas d'existance hors de la triade et aujourd'hui, je... »
Elle s'arrêta au milieu de sa phrase et secoua la tête pour reprendre sur un ton plus froid et plus distant. « Nous avons un tatouage, qui nous lie et ce lien est ce qu'il me reste. Je me suis engagé corps et âme pour la Triade et mon tatouage en est la marque physique. Tant qu'il existera, mon engagement existera. »

Elle se redressa le dos bien droit appuyé sur le mur.
« J'aime bien l'idée du phénix. La grue emportée par les flammes renaît sous les traits du phénix... C'est pratique et très poétique...

Pour ce qui est du chef que tout le monde doit suivre, je ne sais pas si nous avons besoin de ça maintenant... Dans le feu de l'action, idéalement, pour survivre, un petit groupe comme le notre devrait agir comme un seul homme, mais pour la plupart, on ne se connait pas très bien, donc il risque d'y avoir des couacs. »
Puis regardant Akuma, « Je n'ai aucun problème à me dire que tu prendras les bonnes décisions dans ces situations tendues... Mais je pense que hors situation de stress, tu n'as pas --encore?-- la sagesse d'un Shan Chu... Donc pourquoi attribuer des grades qui ne sont pas encore nécessaires... »

Elle fit une petite pause, laissant un silence ponctuer sa tirade puis elle reprit toujours sur un ton plat et calme.
« Je n'ai pas trop d'idée sur ce qu'on doit faire maintenant... C'est à vrai dire la première fois que cette question m'est posée... Depuis mon enfance, je n'ai fait qu'obéir à des ordres... L'idée de ne pas avoir à manger ne s'est jamais présentée sur ma route. Je tâcherai de vous être la plus utile possible, mais nous naviguons dans des eaux qui me sont inconnues... »

Modifié par un utilisateur dimanche 9 octobre 2022 18:03:19(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Brukash  
#32 Envoyé le : dimanche 9 octobre 2022 13:57:44(UTC)
Brukash
Rang : Lecteur
Inscrit le : 11/05/2022(UTC)
Messages : 0
Akuma écoute chacune des personnes ayant déjà donné leur avis sur le rôles de meneur lors de la prise de décision en urgence.

« Qiu je suis honoré que tu puisses voir en moi un Shan Chu potentiel. Cependant pour l'instant je ne suis clairement pas en mesure d'y aspirer. Je pense qu'il faut être élevé à ce rang par ses pairs. Et pour l'instant je n’ai pas eu l’occasion de faire mes preuves. Moi je voulais bien prendre la responsabilité lors des moments sous pression ou comme le dit Xi il faudrait agir comme un seul homme. Et c'est bien en apprenant à se connaitre et à se comprendre qu'on pourra agir comme tel. »

Akuma se tourne vers Xi et acquiesce à ses paroles étant totalement d'accord avec elle.

« Xi sache que je te comprend mais nous sommes peut-être des jeunes pousses, des arbres qui sortent de terre. Mais nous avons dans nos veines le sang de la grue. Nous pouvons oublier nos anciens, ou bien nous en inspirer, et reprendre ce qu'on nous à prit. Les jeunes pousses ont hérité des enseignements de leur parents et si le vent qui à souffler à fini par avoir raison des plus fort, ces derniers auront donné un enseignement aux plus jeunes qui pourront s'en trouver renforcés afin de résister à leur tour. »

Akuma revient plus au choses pratiques.

« Dans un premier temps, nous devrions trouver quelques personnes qui pourraient nous rendre service afin de nous apporter de l'eau et de la nourriture. Ce que nous devons trouver ces des gens qui n'ont rien et pour qui la promesse de quelques pièces puisse suffir. Je pense que le coin doit en regorger. J'aimerai aussi trouver de quoi former un autel pour y honorer nos ainés!  »

Akuma...il va falloir que tu te mettes en quêtes...d'autres choses que tout cela...

Modifié par un modérateur dimanche 9 octobre 2022 19:11:46(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Brukash pour l'utilité de ce message.
Offline Tea  
#33 Envoyé le : lundi 10 octobre 2022 22:33:08(UTC)
Tea
Rang : Membre
Inscrit le : 30/08/2020(UTC)
Messages : 26
« Sérieux, arrêtez avec vos métaphores horticoles. Arrêtez les métaphores, carrément. » Réagit Miran en se grattant le bec. « Vous voulez vous faire du pognon ? Simple : on se met à bosser pour un des gangs du coin, qui doit certainement avoir du boulot pour des gens comme nous. On apprend à bosser ensemble, on se taille une petite réputation, puis on remonte quand on nous aura un peu oubliés. » Puis, sortant la dague trouvée sur un des agresseurs et en en examinant le fil. « Je me battrai pas pour la place de chef. Je me contente d'exécuter les contrats qui me sont proposés, c'est bien suffisant... Et oubliez pas ma part dans l'affaire surtout. Pour le reste, une grue ou un phénix, vous auriez été plus en veine d'être Tengus mais tout le monde n'est pas parfait. »
thanks 2 utilisateur ont remercié Tea pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#34 Envoyé le : mercredi 12 octobre 2022 09:24:30(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 112
Thème d'Aiko : De braise à dragon

Observant toujours méticuleusement les alentours, s’apprêtant à pouvoir se faire attaquer à tout moment notamment avec ces discussions en tête à queue au milieu de cet endroit déchu, la druidesse haussa une nouvelle fois les épaules, bien plus pragmatique que fanatique envers le concept de triades, à l’inverse de ses compagnons semblait-il.

«  A vous entendre, ce tatouage s’affairerait plus à une marque d’esclavage qu’à un symbôle d’alliance. J’espère bien me tromper… Mais qu’importe. Pas d’objection si tu veux être… Shashu ? Mais tout comme notre ami à plumes, je préfère prévenir, je reste avant tout une indépendante. Nous avons de nombreux points communs, voilà tout. Si je peux vous aider, je le ferai.  » répliqua-t-elle calmement, mais d’un ton appuyé.

Se retournant vers les souterrains, elle répondit à Akuma en les désignant du doigt.
«  C’est effectivement plus facile à dire qu’à faire. Mais c’est un lieu clef, et à l’abri des regards. Tout arbre trouve la source de sa force dans ses racines.  » répondit-elle énigmatiquement.

Après tout, pour reboiser une ville comme celle-ci, c’était soit la base, soit les toits.
Puis elle finit par hausser les épaules de nouveau, sortant une légère dague du tissu recouvrant sa jambe.
«  Chacun ses méthodes, j’imagine. Soit on prend par la manière forte, soit on joue de ses talents. De mon côté, je suis une assez bonne guérisseuse, avec un penchant pour l’alchimie. Ce n’est pas la demande qui manque. Que savez-vous faire de votre côté, avec vos dix doigts ?  » demanda-t-elle, essayant de mettre ses compagnons sur une bonne piste.
thanks 1 utilisateur a remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline Brukash  
#35 Envoyé le : mercredi 12 octobre 2022 23:13:25(UTC)
Brukash
Rang : Lecteur
Inscrit le : 11/05/2022(UTC)
Messages : 0
Akuma reste en retrait le temps d'écouter les paroles de chacun des membres de l'assemblée. Des choses le heurtent quelque peu dans les discours de ses frères et soeurs mais rien qui ne le fasse bondir, pour l'heure il doit faire face à ce qui se passe en son fort intérieur. La voie du démon qui sommeil en lui commence à se réveiller et maintenant qu'elle ne se sent plus menacée pour sa vie, elle lui réclame son dû.

Akuma...Tu sais bien... Tu sais bien ce qu'il nous faut maintenant... pour coexister!

Et bien que cette voie ce fait de plus en plus forte, pour l'instant il n'y prête que peu d'attention afin de rester concentré sur la discutions.

« Aiko, n'as tu pas prêté ton serment en tout liberté? L'esclave est souvent arraché à sa vie pour le devenir, sans son consentement ou est né esclave et il n'a alors tout simplement aucun choix. Mais Il me semble que tu as récité les mêmes paroles que nous sans couteau sous la gorge. Ceci dit, je comprend qu'en pareil situation, la triade ne t'apporte guère beaucoup d'avantages, mais sache tout de même que pour ma part un des avantages non négligeable qu'elle peut t'apporter. Ce sont des frères et sœurs indéfectibles près à tout pour te défendre et te protéger au péril de leur propre vie. Mais comme dans toutes familles ces liens s’entretiennent et se renforcent et il faudra pour cela qu'on se fasse confiance. Pour ma part ce serment représente énormément, et même si je comprend ce que tu dis j'ai du mal à accepter que tu ne vois ça que comme une opportunité qui t'as été offerte car il y a bien une contrepartie dans cette affaire. Maintenant, tu es toujours là avec nous, tu nous a guidé jusqu'ici! Tu ne la fait que pour l’appât du gain? Je ne pense pas! »

Puis Akuma sur un ton plus détendu répond à la suite des paroles de Miran et Aiko.

« Pour ma part je sais me battre à mains nues j'ai suivi un long entrainement pour faire de mon corps une arme. Et je suis également issu de la noblesse je devrais pouvoir parlementé dans le cas ou nous devrions négocier avec de potentiel employeurs ou employés. Même si je l'avoue je suis plus habitué à faire parler mes poings. Et je ne sais pas si parlementé ici bas à ma manière soi vraiment le plus indiqué, il me semble que Miran est plus adapté pour ce genre de coins. »

Modifié par un modérateur samedi 15 octobre 2022 15:14:26(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Djinn  
#36 Envoyé le : jeudi 13 octobre 2022 11:48:56(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0
L'intervention de Miran fit sourire Xi qui répondit posément.
« J'arrête bien volontiers les métaphores si la poésie déplait, donc ceci n'est pas une métaphore... Vous parlez de gagner votre vie comme si ce que vous aviez perdu était votre gagne pain, ce que je vous dis, c'est que j'ai perdu la vie... Pour la deuxième fois. Et c'est avec vous que je renais pour peu que vous respectiez votre serment. »

Elle fit une petite pause et reprit sur un ton un peu pensif:
« Et je vous rejoins sur le fait que naître Tengu aurait peut-être rendu le fleuve de ma vie plus tranquille ». Elle sourit ostensiblement au Tengu et ajouta: « Promis, maintenant, j'arrête »

Xi écouta attentivement les paroles d'Aiko, il était clair qu'elles étaient fort différentes dans leur approche de la triade et Xi ne savait pas encore si ça allait poser problème. Elle effleura son tatouage du bout des doigts pour se conforter à l'idée qu'il fallait avoir l'esprit ouvert et que leurs différences représentait sûrement une force. Elle allait répondre quand Akuma prit la parole résumant assez bien sa vision des choses.

Puis la conversation prit un chemin que Xi n'avait pas envisagé, bien qu'il fut évident... Son coeur s'emballa... Comment allait-elle répondre à la question "que sais-tu faire"... Mentir, minimiser, éviter... Toutes ses options lui était possible, mais il était clair qu'elle la plaçait sur le chemin de la duperie et était-ce vraiment le meilleur chemin à arpenter avec ses frères et soeurs? Comment pouvait-elle attendre leur confiance si elle ne leur montrait pas en retour.

Tous purent voir la jeune fille hésiter, elle se leva, ouvrit la bouche puis s'arrêta pour réfléchir. Puis après encore quelques secondes d'hésitation prononça ces quelques mots.
« Je sais... Je sais... Changer de forme, enfin, devenir d'autres personnes, euh... Comme ça. »

Alors qu'elle était debout devant tout le monde, son corps fut pris de léger tremblement puis se transforma en quelques seconde
Ses cheveux raccourcirent et sa silhouette s'ammincit tout en gagnant une musculature plus dessinée, puis sa posture changea drastiquement, alors que la jeune femme qui était là avant était plutôt timide et refermée sur elle même, la femme qui se tenait devant eux maintenant avait une posture nettement plus affirmée et lorsqu'elle enleva le bandeau qui lui cachait une partie du visage, elle révéla un air effronté, le menton posté bien en avant, un rictus coincé sur les lèvres. Elle prit la parole et tous purent entendre que la timide jeune fille qui était là il y a quelques instants avait tout simplement disparue.
« Pour ceux qui m'connaîtrait pas, moi c'est Xiang, on m'appelle la ratel. On va pas y passer des jours, Xi sait devenir plusieurs personnes et j'en suis une, y a aussi, Xien Zhao le beau parleur, Xion Feng le gars fiable et Xianna, la pute de luxe... Y a aussi Xiaoming, la gamine que vous avez vu avant... Mais elle n'aime pas se montrer... »

Modifié par un utilisateur mardi 1 novembre 2022 09:57:47(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Djinn pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#37 Envoyé le : samedi 15 octobre 2022 15:39:47(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Thème - Qiu Li la Courtière





Qiu répondit à l'idée d'Akuma avec un demi-sourire.
« Oh, on peut aller se ravitailler nous mêmes, ce ne sont pas les marchés qui manquent dans les Terriers. Mais pour ça il faut de quoi payer...ou assez de cran et de talent pour voler ce dont on a besoin. De ce point de vue je suis d'accord avec Miran: dans l'immédiat nous n'avons que nos talents pour nous. On peut soit les louer, soit s'en servir pour prendre ce qu'il nous faut, avec le risque de se faire des ennemis. Le bâtiment était abandonné, donc je ne pense pas que le fait qu'on squatte ici soit un problème, mais on ne sait jamais.

Dans les deux cas, faut savoir ce qu'on a à notre disposition. »


La dernière remarque de Miran la fit grimacer.
« Je ne m'imagine pas vraiment avec des plumes...pas que je tienne plus que ça à ma fourrure, mais quand même. »

Elle écouta les explications de ses nouveaux frères et soeurs, retrouvant la première famille qu'elle ait eu depuis des années, et malgré elle, malgré la douleur lancinante et le deuil, Qiu se prit à sourire. Même terrée dans un bâtiment abandonné dans les souterrains de Goka, elle se sentait chez elle.

La transformation de Xi la laissa sans voix, pétrifiée. Sans un mot, elle s'approcha un peu, l'examinant de plus près.
« C'est...impressionant. Et ce n'est pas de la magie, en tout cas je n'en ai pas l'impression...je comprends mieux pourquoi la Triade t'avais autant pris sous son aile...Et je dois admettre que tu es sans doute plus à l'aise que Xi dans notre situation actuelle, Xiang. »

Sa fascination passée, et son esprit bouillonnant toujours, elle se tourna vers Aiko.
« Très utile, l'alchimie! Ca pourrait faire partir des choses qu'on peut échanger ou vendre...de mon côté, je peux surtout monneyer mes connaissances. Je devais servir d'intermédiaire pour la triade, mais avec la perte de nos contacts je n'ai plus grand chose. Je connais les esprits, cependant, et je connais les rites et les pactes que l'on peut passer avec eux. Risqué, cela dit. Mais j'ai assez de magie et d'expérience pour me battre, et ça aussi, ça a sa valeur. »

La demi-oni hésita, mais se décida à poursuivre, espérant qu'elle ne s'impose pas sur ses frères et soeurs.
« On ne fera rien de plus ce soir, mais je pense que demain matin, on devrait se mettre en quête d'un employeur, pour échanger nos talents contre des ressources....même si je persiste à penser qu'on a autant besoin d'argent que d'information. Il nous faut au moins une piste à suivre pour retrouver les responsables.

Est ce que vous avez des contacts qui pourraient nous aider pour ça?

Et si vous le souhaitez, je peux altérer vos tatouages cette nuit. »

Modifié par un utilisateur samedi 15 octobre 2022 15:40:48(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#38 Envoyé le : samedi 29 octobre 2022 17:25:14(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Thème - Les Terriers


La soirée avançait, même s'ils n'auraient pu en jurer depuis leur refuge souterrain, et les survivants de la Grue avaient beaucoup à discuter. Ils parvinrent à un consensus sur plusieurs points, en revanche...les tatouages de la Grue étaient devenus un risque, et il fallait les dissimuler ou laisser Qiu les modifier.

En second lieu, l'attaque venait juste de survenir et pour l'instant, il était dans leur intérêt de faire profil bas, au moins quelques jours. Cela leur laissait le temps de rénover un peu leur refuge de fortune, faire parvenir des messages - discrètement - à leurs proches encore en vie, et peut être commencer à gagner un peu d'or et d'informations. Ils n'avaient rien pour le moment, ou presque, et s'ils voulait pouvoir faire revenir une Triade à la vie, et également se venger, ou au moins se débarasser de la menace que représentaient les agresseurs; il allait leur falloir des ressources. Xiang souleva aussi un point intéressant...elle avait acquis une certaine pratique dans l'art de faire naître de fausses rumeurs, et suggèra de faire courir le bruit qu'ils avaient fui la ville. L'idée plu.

Le reste de la nuit se déroula dans un semi-silence tendu, comme si chacun s'attendait à voir des silhouettes aux écharpes grises surgire des ombres. Le choc n'était pas encore passé, et même quelques heures plus tard, la réalisation n'avait pas encore véritablement rattrapé les survivants.

Ils dormirent par intermittence, et tant bien que mal. Qiu laissa Zetian monter une partie de la garde et offrit d'altérer les tatouages de ceux qui le souhaitaient. Xi était déjà capable d'altérer le sien, ce qui amena la demi-oni à spéculer que sa nature toute entière était magique. Pour les autres, Qiu conduisit la délicate modification du tatouage, une lueur blanche, métallique, émanant de ses mains lorsqu'elle les posa sur la peau (ou les plumes) de ses camarades. La sensation n'était pas des plus agréables, comme l'impression persistante d'avoir le tranchant d'une lame sur la peau, juste avant que le métal ne perce. Au bout de quelques heures, les tatouages avaient pris une allure entièrement différente, la Grue Impériale au plumage blanc devenue un Phénix écarlate, ailes déployées, oeil doré étincelant presque.

Peu à peu, le bruit des rues s'amplifia, leur indiquant que les rues reprennaient vie à ce qui devait être l'approche du lever du jour. La cité était de nouveau leur, en tout cas à condition de rester relativement discret.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#39 Envoyé le : dimanche 13 novembre 2022 17:36:20(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
18-25 Rova 4722 - Goka, Cité des Lanternes


Musique - Les Terriers

La nuit avait été courte - inexistante, pour certains d'entre eux - mais le lendemain, les anciens survivants de la Triade de la Grue, portant désormais les tatouages du Phénix, se dispersèrent avec la ferme intention de se retrouver le soir même. Et d'ici là, ils avaient fort à faire. Les jours suivants devinrent une sorte de routine, ce qui était sans doute plutôt bon signe pour leur petit groupe qui essayait avant tout d'échapper à ceux qui pourraient être sur leur piste. Chaque matin, les porteurs de la marque du phénix se séparaient en petits groupes, certains restant à leur planque pour effectuer des réparations qui étaient plus que nécessaires, d'autres cherchant un moyen de rentabiliser leurs talents et de récupérer des informations qui leur étaient plus que nécessaires.



Avant toute chose, Miran remonta les tunnels et les passages souterrains de Goka jusqu'au quartier des Volutes. Il avait peut être d'autres talents, mais avant que d'autres ennuis leur tombent dessus, il tenait à récupérer son matériel. Le tengu n'était pas un débutant, et s'assura d'être discret, mais il repartit des Flammes Bleues avec ses...outils de travail, en plus de ses outils.

Le reste de son temps fut consacré à aider Akuma a réparer et ré-aménager leur planque, le moine étant largement assez fort pour le gros des travaux mais manquant de l'expertise nécessaire à certaines des réparations plus délicates.

Au delà de ses efforts pour rendre leurs quartiers de fortune plus vivable, Miran entreprit de monnayer ses talents. Pas les plus létaux d'entre eux, mais il était aussi un ingénieur compétent et les habitants des Terriers ne manquaient pas de choses à réparer, des travaux de forge mineurs aux mécanismes endommagés. Rien qui ne le rende trop remarquable, cela dit, il restait un tengu dans la foule des Terriers.

Mais malgré ses précautions, ses talents inhabituels attirèrent tout de même un peu d'attention. De la part d'une de ses clientes, rien de moins, et probablement le contrat le plus intéressant qu'il ait eu cette semaine là. La cliente en question était une automate. Il savait que certains d'entre eux avaient préféré quitter les cavernes pour rejoindre Goka proprement dites, et celle là lui demanda d'examiner un mécanisme grippé dans sa main. Alors qu'il travaillait, elle lui adressa un regard curieux - ou ce qu'il supposait être un regard curieux, son visage de céramique était difficile à déchiffrer.
« Dites moi, Miran...c'est une arme curieuse que vous portez au côté. C'est vous qui l'avez fabriqué? »

Miran gagne 15 pièces d'argent, moins 2 pour les dépenses quotidiennes.



Aiko avait aussi son lot de matériel à récupérer - spécifiquement, ses outils alchimiques dont elle avait besoin et qu'elle préférait de toutes façons ne pas abandonner en même temps que son logement précédent. Tout comme Miran, elle prit ses précautions; et revint le soir même à leur planque souterraine, son matériel avec elle. Elle passa quelques temps à aider Akuma et Miran pour le plus gros des réparations, mais elle se décida rapidement à mettre ses talents à profit.

Ses talents d'alchimistes n'étaient pas négligeables, mais elle savait pertinemment que la magie avait un prix considérablement plus élevé, surtout là où elle était difficilement accessible. Et elle n'était pas étrangère aux pratiques de ces quartiers plus mal-famés de la ville...il ne lui fallu pas longtemps pour trouver une officine tenue par un trio de nezumi arborant un foulard marqué d'un crâne blanc qui accepte ses services à quelques conditions: elle serait payé pour chaque sort, et en dehors de leur officine, ils ne se connaissaient pas, et ils ne répondraient pas aux questions. Ils étaient méfiants, mais avaient les moyens de monnayer sa discrétion...au bout de quelques jours, elle avait rassemblé une petite fortune, 36 pièces d'or.

Dans la soirée, elle accompagna Qiu et Akuma, et Xiang, pour rassembler et répandre quelques rumeurs. Les tavernes et les gargottes des alentours laissaient passer beaucoup de monde, et si une chose était vrai pour les habitants des terriers, c'était que les rumeurs étaient l'une des rares sources de distraction. La plupart ne lui étaient d'aucun intérêt mais cela ne l'empêcha pas de poser quelques questions sur la Grue et d'obtenir des réponses utiles...
« La Triade de la Grue s'est faites rayer de la carte, il paraît! Enfin, c'est ce que dit mon cousin, mais il ne sait pas trop de quoi il parle. Par contre, c'qui est sur c'est que le temple qu'ils utilisaient a été incendié. Et y'avait des soldats de la Compagnie du Coq dans les ruines. Qui que ce soit qui ait fait le coup, ils ont du faire des vagues pour que la volaille s'en mêle. »

Aiko gagne 36 pièces d'or et 12 pièces d'argent, moins 2 pour les dépenses quotidiennes.



Akuma consacra son temps, pour l'essentiel, à réparer et améliorer leur refuge avec l'aide de Miran et Aiko... et au bout d'une semaine, il avait de quoi être fier de ses efforts! Les portes et les fenêtres n'étaient plus barrées, et avaient été réparées, les plafonds et planchers également, et il était même parvenu à remettre en état les escaliers, ou à remplacer ceux qui étaient trop abimés par des échelles. Miran avait équipé les portes de nouvelles serrures et distribué les clés, et chacun avait commencé à s'installer dans l'une des chambres vides. Il y avait encore beaucoup à faire, notamment au niveau du mobilier, mais ils avaient au moins un endroit ou dormir et entreposer leurs affaires, et un autel formant le coeur spirituel de la demeure.

En dehors de ses travaux, il avait passé une partie de son temps, surtout le soir, à escorter Qiu et Aiko et Xiang dans leur quête de rumeur, mais lui même n'était pas accoutumé à ce genre de chose - son éducation n'avait pas couvert comment orienter la conversation face à un ouvrier des Terriers pestant contre ses employeurs. Un détail accrocha son oreille, cependant...Selon une rumeur qui lui revint plusieurs fois, la Triade de la Grue s'était apparemment fait des ennemis des Danseurs de Soie, l'un des gangs majeurs de la ville. Peut être tenait-il là une piste...?

Enfin, Xiang parvint à découvrir pour lui une opportunité intéressante. A relative proximité de leur refuge - dans la même caverne - une taverne nommée le Chat Sanglant disposait d'un cercle de combat clandestin qui acceptait les nouveaux venus. Les gages ne pesaient pas si lourds, mais selon les paris il était possible d'augmenter rapidement sa mise. Et les talents d'Akuma pour le combat le servirent bien, même si nombre de ses adversaires n'étaient pas non plus à prendre à la légère. L'une d'entre eux se montra même plutôt joviale, insistant pour lui offrir un verre après leur affrontement - qui s'était terminé sur un bras cassé pour elle - pendant qu'un médecin la rafistolait. Elle se prénommait Oyuun et était curieuse de connaître son histoire.

Akuma gagne 6 pièces d'argent, moins 2 pour les dépenses quotidiennes.



Xi avait fort à faire. Xianna reprit ses activités, s'excusant pour les rendez-vous manqués - avec un peu de chance, cela n'aurait pas d'impact sur sa clientèle, d'autant que sans le soutien de la Grue, elle allait peiner à créer de nouveaux contacts - et malgré la pression et la tension des derniers jours, elle n'avait pas perdu son talent - assez pour permettre à Xien d'alimenter ses activités en tout cas.

Ce dernier saisit l'occasion de l'approche du Festival des Fleurs Rouges pour se joindre aux célébrations qui se multipliaient. Il n'avait pas son pareil pour être présent même là où il ne connaissait plus ou moins personne, se basant sur son charme et sa sociabilité. Des rumeurs insistantes couraient chez les papillons sociaux de la ville, mais même l'impression générale que la violence entre les gangs et factions criminelle avait sérieusement augmenté ces derniers temps - assez pour que la gouverneur commence enfin à répondre aux sollicitations du Conseil Céleste de s'en préoccuper - ne parvenaient pas à apaiser la liesse...et l'anticipation des nouvelles modes d'automne qui accompagnaient le Festival chaque année.

Xiang, de son côté, dégota une opportunité pour Akuma de mettre ses talents à profit.

Enfin, à eux trois, ils se montrèrent redoutablement efficaces pour répandre des rumeurs les concernant. A la fin de la semaine, ils étaient plutôt confiants que ceux qui se renseigneraient sur des survivants de la Grue seraient mis sur la piste d'un groupe de cinq survivants ayant embarqué pour la lointaine Vudra.

Xi gagne 9 pièces d'argent, moins 2 pour les dépenses quotidiennes.



Pour Qiu, la semaine se déroula dans les ombres de la ville. Réalisant qu'elle serait dans le passage plus qu'autre chose pour réparer leur refuge, elle consacra ses journées à ce qu'elle faisait de mieux: localiser le Marché de Minuit et ses nuits à servir d'intermédiaire et de clerc pour les transactions qui s'y déroulaient. La demi-oni prétendait que les contrats qu'elle rédigeaient étaient plus solides que l'encre et le papier...et elle était peut être même sincère.

Et en dehors des bars et des échoppes vendant les spécialités les plus improbables, allant des crabes des cavernes rôtis à la broche aux soupes aux nouilles et aux champignons, le Marché de Minuit était sans aucun doute l'un des endroits les plus utiles pour récupérer des rumeurs intéressantes - on y vendait de tout, y compris des informations.
« Pas étonnant que la Grue se soient attirés des ennuis...Ils vendaient des informations, pas vrai? M'étonnerait pas qu'ils aient découvert quelque chose qu'ils n'auraient vraiment pas du découvrir. »

Qiu gagne 21 pièces d'argent, moins 2 pour les dépenses quotidiennes.



Une semaine après leur arrivée dans leur refuge des terriers, leur situation s'était déjà considérablement améliorée. Ils avaient retrouvé leurs outils et leur matériel, avaient un endroit a peu près vivable - et même une cuisine fonctionnant à peu près - et avaient de quoi subvenir à leurs besoins, et au delà.

Leur piste avait été brouillée par Xi et ses alter-egos, et ils n'avaient pas ménagés leurs efforts pour essayer d'en savoir plus sur l'attaque dont la Grue avait été victimes. Pour l'heure, ils n'avaient pas de piste précise, mais les rumeurs s'accordaient à dire que la Grue avait sans doute été ciblée à cause de ses activités dans le traffic d'information. Quelqu'un ne voulait pas qu'ils répandent l'une de leurs découvertes...mais de là à savoir laquelle...Les rumeurs s'accordaient aussi pour dire que l'attaque avait eu suffisamment d'ampleur pour attirer l'attention des forces de l'ordre, sans parler de laisser un vide de pouvoir dans la structure criminelle de la cité.

Les avis divergeaient sur les responsables, en revanche, mais les deux principaux suspects demeuraient les Papillons Cendrés et les Danseurs de Soie.

Au milieu de leur repas - des brochettes et une soupe de nouilles épaises accompagnées des légumes qu'ils avaient pu glaner tant bien que mal - et tout en échangeant les informations glanées, les conversations furent interrompues par une série de coups lourds frappée à leur porte.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 2 utilisateur ont remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Brukash  
#40 Envoyé le : dimanche 13 novembre 2022 21:41:59(UTC)
Brukash
Rang : Lecteur
Inscrit le : 11/05/2022(UTC)
Messages : 0
Akuma est content de ce qu'il a accompli cette semaine. Savoir qu'il a grandement participé à rendre l'endroit qui servirai de logis pendant un temps au moins à la triade du Phénix l'empli de joie et de fierté. Œuvré pour l'ensemble de ses frères et sœurs est pour lui une grande source de motivation. Qui plus est les combats de la semaine lui auront permis de passer ses nerfs et qui plus est d'assouvir et de calmer l'entité qui l'habite. Enfin, le fait d'avoir pu partager du temps avec les autres membres de la triade lui on permis de s’accoutumer un peu de leur caractères.

Ce soir, autour de cette table il voit quelques choses de différents. Il ressent un nouvelle énergie naissante, mais puissante. Cette famille reste unie et il se crée des liens. Le phénix est belle et bien en train de naitre!

Sans crié pour garder ses dires pour les siens, Akuma prend la paroles :

« Et bien, mes amis, je tiens à vous remercier tous pour ce bon repas! Je souhaite une longue vie aux Phénix! »

Mais alors qu'il lève son gobelet pour trinquer, quelqu'un frappes à la portes à plusieurs reprise. Akuma alors debout dévisage l'assemblée à la recherche d'un regard moins inquiets que le sien. Mais sans attendre et sans un mot, commence à se déplacer silencieusement en direction de la porte. tout en indiquant d'un geste de la main à l'ensemble du groupe que quelqu'un devrait monter pour avoir une vue sur qui se trouve devant leur porte.

Modifié par un modérateur vendredi 18 novembre 2022 21:39:58(UTC)  | Raison: Non indiquée

Utilisateurs actuellement sur ce sujet
3 Pages<123>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET