Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

6 Pages«<23456>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Hikari  
#61 Envoyé le : samedi 3 septembre 2022 17:36:26(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 112
Thème de Venceslas : Les fleurs poussent aussi parmi les ruines.

Se retournant pour écouter Bimi, Van jetta un œil rapide aux blessés désignés, grommelant.
«  Des blessures, ces égratignures ? Y’en a qui veulent se la frimer je vois…  » répliqua-t-il, le regard noir.

S’approchant des concernés, il regarda rapidement les plaies, voir s’il n’y avait pas une réaction inattendue, comme l’effet d’un poison ou autre, puis sortit une bouteille de tord-boyaux ainsi que des bandages, souhaitant éviter l’infection.
«  Allez, on sert les ratounes et on ne fait pas sa fillette.  » fit-il de son air patibulaire, mais bienveillant néanmoins.

  • Médecine+Guidance : 1d20+5+1 donne [13] + 5 + 1 = 19
  • Soins Arslan : 2d8 donne [10] = 10
  • Médecine+Guidance (Sekbha) : 1d20+5+1 donne [6] + 5 + 1 = 12
  • Médecine+Guidance (Soi-même) : 1d20+5+1 donne [7] + 5 + 1 = 13

Modifié par un utilisateur samedi 3 septembre 2022 17:38:58(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Brukash  
#62 Envoyé le : dimanche 4 septembre 2022 23:11:20(UTC)
Brukash
Rang : Lecteur
Inscrit le : 11/05/2022(UTC)
Messages : 0
Sekhba Laisse l'interrogatoire de la demi-elfe à ses compagnons et reste prêt de la créature vaseuse en cours de reconstitution.

« Bien, si tu m'entend, ne tente rien, il me semble que c'est douloureux ce que tu endures, tu ne voudrais pas que ça se reproduise à nouveau! »

Sekhba dégaine son épée courte et reste à portée de lame de la créature multicolore. Il continue de l'observer afin de prévoir tout manquement à ses injonctions.

Modifié par un modérateur lundi 26 septembre 2022 11:30:42(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Djinn  
#63 Envoyé le : mardi 6 septembre 2022 21:01:01(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0
La prisonnière est enfin prête à collaborer... Tenir le rôle du vilain dragon rouge n'est pas facile pour moi et c'est avec plaisir que je peux enfin recommencer à parler calmement. Je m'assieds sur l'épaule d'Erixa pour revenir à la hauteur de la demi-elfe et je lui parle doucement.
« Bien, commence par nous dire qui vous êtes, combien vous êtes, dans quel coin se trouve votre quartier général si vous en avez un et aussi quel est votre rayon d'action... Ensuite, est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur la gelée multicolore qui te servait de cheffe. »
Offline Boadicee  
#64 Envoyé le : mercredi 7 septembre 2022 20:50:30(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



Van n'était pas un spécialiste de la médecine, mais on sentait aux gestes du chevalier qu'il avait eu à recoudre des gens - et sans doute lui même, à l'occasion - et il était assuré à défaut d'être un véritable guérisseur. Sekbha et lui même furent rapidement nettoyés et désinfectés du mieux possible...ça suffirait à empêcher l'infection, en tout cas; et il parvint à extraire d'une main sûre les pointes de flèches encore logées dans le bras d'Arslan. Au crédit de cette dernière, elle ne tressaillit pas, ajoutant avec un sourire.
« Ah, je me suis esquintée plus que ça en fabriquant mes armes! Mais merci, ça s'infecte ces saletés quand on les laisse sur place. Bon, voyons ce que disent nos prisonnières... »


La demi-elfe hocha la tête et entreprit de répondre au draxie, directe et sans faire de détour. Elle avait compris les enjeux et préféra ne pas tenter les diables si elle pouvait l'éviter.
« Je m'appelle Yelena, et nous sommes une dizaine au total. Notre campement se trouve dans des ruines, dans un bosquet près de l'extrémité Sud du pont d'Okorrost, et on opère surtout le long de la route venant du Sud et aux abords du pont lui même - c'est un des rares endroits de la région où il y a du passage. »

Elle glissa un regard vers la silhouette multicolore qui se reformait.
« Quand à notre chef... »


Cette dernière éleva la voix, indignée.
« Hey! Je peux m'expliquer seule, merc.....Yuuueuuuurgh...! »

Un nouveau spasme la secoua, et elle vomit une rivière kaléidoscopique. L'un de ses bras perdit un instant de sa substance, redevenant liquide, et elle s'effondra, le souffle court, avant de reprendre un peu sa contenance.
« Ragna Wodd, princesse de Lenusya. Enchantée. Pardonnez le désordre j'ai eu de meilleurs jours. »

Modifié par un utilisateur lundi 26 septembre 2022 11:34:09(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Brukash  
#65 Envoyé le : samedi 10 septembre 2022 09:58:14(UTC)
Brukash
Rang : Lecteur
Inscrit le : 11/05/2022(UTC)
Messages : 0
Sekhba Tiens la créature gélatineuse en respect avec son épée, sa mine reste perplexe sur les dernières paroles de la créature qui se présente à eux comme une princesse.

« Lenusya? Il me semble que c'est bien plus au sud d'ici? que fais tu là? Si loin de ton domaine? »

Sekhba garde son épée braquée sur le choses qui reprend forme de plus en plus. Son instinct lui dicte de ne pas baisser sa garde un instant!

Modifié par un modérateur lundi 26 septembre 2022 11:30:53(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#66 Envoyé le : samedi 10 septembre 2022 23:34:51(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Parmi les collines



La créature baisse les yeux vers la pointe de l'épée, et les remonte pour croiser le regard de Sekbha, haussa une masse gélatineuse ressemblant à un sourcil.
« Sud-Sud Est, oui. Dans la forêt de Finadar. Et il y a une explication simple: quand on est contaminée par quelque chose qui est non seulement létal mais aussi contagieux, on est bannie.

Simple, vous dis-je.

Sauf que la Vérole Visqueuse n'est pas létale dans tous les cas, apparemment, et le fait d'avoir survécu n'annule pas un bannissement, même en étant plus contagieuse. D'autant que j'aurais vraiment eu du mal à convaincre le reste des habitants de me laisser rentrer en étant dans cet état. Je peux maintenir une forme relativement cohérente si je me concentre, mais ça finit toujours par régresser au bout d'un moment. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Djinn  
#67 Envoyé le : vendredi 16 septembre 2022 15:53:19(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0
J'écoute attentivement et l'intervention de Sekhba cause de nouvelles révélations... Voyant le fleuve des paroles se tarir à nouveau, je rajoute...
« Et... ? Est-ce que le fait qu'il y ait du passage sur le pont ou le fait d'être banni de son village est une raison pour attaquer des voyageurs? J'ai raté le moment de la discussion où vous expliquez pourquoi avoir choisi de trucider les passants pour leur dérober leurs bien... Au cas où ce ne serait pas clair pour vous, cette petite discussion est la principale audience de votre procès et je ne pense pas que vous ayez, jusqu'à présent, réussi à vous mettre le jury dans la poche... Donc que proposez-vous? »

Offline Boadicee  
#68 Envoyé le : lundi 26 septembre 2022 11:49:04(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Parmi les collines




La créature grogna, cracha un nouveau globe visqueux de gelée multicolore, et fronça les "sourcils", se concentrant. Les couleurs cessèrent leur ballet paresseux, et se densifièrent, la forme de leur interlocutrice se stabilisant pour redevenir celle de la jeune femme à la chevelure blanche qu'ils avaient rencontré plus tôt.
« Uhhhg....je déteste devoir faire ça. Princesse Ragna Wodd de Lenusya. Dire que je suis enchantée serais hypocrite. »

Elle se tourna vers Krix, expirant profondément.
« Non. Mais on ne survit pas en si petit groupe sans une solution, petite...kobold? Je n'en ai jamais vu d'ailé...Nous avons "choisi" le banditisme parce que les solutions pour subsister dans cette région ne sont pas légions. Et Lenusya ne m'a rien appris d'autre, c'est un repère de bandits, après tout.

Cette discussion ne va nulle part. Soit vous décidez de nous tuer, auquel cas essayez de faire ça vite, soit vous nous laissez repartir. Je peux vous donner ma parole de ne pas vous attaquer de nouveau, mais je doute que ça vous convienne, alors voilà un meilleur argument: vous êtes trop dangereux et pas assez riches pour prendre ce risque. »


Elle balaya l'assemblée du regard.
« Qu'est ce que vous choisissez? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Brukash  
#69 Envoyé le : mercredi 28 septembre 2022 21:50:11(UTC)
Brukash
Rang : Lecteur
Inscrit le : 11/05/2022(UTC)
Messages : 0
Sekhba qui tient toujours en joue la princesse l'écoute et attend qu'elle ait fini pour dire
« Et bien, tu sembles vouloir en finir avec la vie! Même si ton éducation et ta culture ne t'ont pas fort laissé le choix dans tes manières de penser, sache qu'il existe toujours une multitudes de solutions à tout problèmes mais que certaines d’entre elles sont au delà de notre domaine de compréhension et de visibilité! Chercher la facilité c'est bien là le choix des bandits! Maintenant laisse nous décider de ton sort et de ta comparse!  »

Sekhba recule d'un pas et s'adresse lui aussi à ses camarades

« Nous devrions nous mettre un peu en retrait pour décider de la suite, prenons rapidement une décision, mais j'ai ma petite idée! »

Modifié par un modérateur jeudi 29 septembre 2022 15:40:00(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Djinn  
#70 Envoyé le : jeudi 29 septembre 2022 17:15:06(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0
Alors que Sekhba propose une délibération, je dis à Erixa distinctement:
« Si elle bouge, carbonise-les... »

Puis je saute sur l'épaule du Féliné.

Une fois à l'écart, je lance la discussion d'un ton grave:
« Il semblerait qu'elles ne soient pas vraiment sur la route de la rédemption... Malgré la main qui leur est tendue... Et contrairement à ce que j'espérais, elles n'ont pas vraiment formulé de regret... Selon les principes d'Apsu, une seconde chance peut être accordée si elle est motivée par des regrets sincères et un désir de se racheter... Ici, rien de tel. Donc je préconise soit l'exécution... Soit l'abandon... »
Offline Boadicee  
#71 Envoyé le : vendredi 30 septembre 2022 15:45:05(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



Arslan grimaça, mais se releva en prenant garde de ne pas trop tirer sur ses sutures, et rejoignit Krix et Sekhba. Elle se mordait la lèvre, clairement pensive. Elle jeta un coup d'oeil à leurs prisonnières.
« Je suis partagée. De mon point de vue, elles n'ont pas fait preuve de regrets ouverts, mais ça n'empêche qu'elles n'ont pas tords sur le fond...le banditisme est un choix fréquent pour survivre, par ici.

Maintenant, je ne leur fais pas assez confiance pour qu'elles nous accompagnent, ou qu'on les garde prisonnières. Mon vote va à l'abandon, le temps qu'elle se sortent de là on sera loin. Avec ça et un message envoyé à Orlov, elles auront d'autres chats à fouetter, de toutes façons. »


Elle soupira, sa main jouant avec le mécanisme d'armement de son marteau.
« Si on doit les exécuter, je peux m'en charger. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Hikari  
#72 Envoyé le : dimanche 2 octobre 2022 21:49:45(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 112
Thème de Venceslas : Les fleurs poussent aussi parmi les ruines.

Toujours dans son coin à dépecer les bestioles en vue du repas du soir, et veillant à y appliquer sa magie conservatrice pour en garder la viande la plus propre possible, Van écoutait la scène de loin. Il se maintenait à penser que faire confiance aux premiers tueurs venus, et d’autant plus lorsque leur vie était en jeu, n’était pas une bonne idée. Mais qu’importe pour l’heure.

Entendant l’argumentaire de leurs adversaires, ainsi que celui de ses compagnons, Van émit un rire gras et mesquin. Tout ceci lui rappelait le temps des Royaumes Fluviaux et de la loi du moindre mal. Amusant.
«  Ha ! Vous en faites une tête !
C’pas compliqué. Soit elles voulaient s’en prendre spécialement à nous, dans quel cas elles auront sûrement des contrats sur elles, pour reconnaissance. On n'a qu'à fouiller. Soit elles s’en prennent au premier venu en quête de butin facile, dans quel cas elles z’ont pas été foutues de juger correctement leurs cibles. Plutôt que de s’attaquer à des guerriers sans le sou, elles auraient dû cibler des marchands, des gars aux poches pleines et pas fichus de tenir une lame, à défaut de savoir se tenir le manche ! Ha !  »
brailla-t-il.


Une petite pique pour insister sur le fait qu’ils ne valaient aucun butin de valeur. Puis le colosse vint s’accroupir près de la dénommée Ragna, approchant son repoussant visage à quelques dizaines de centimètres de celui de la brigande.
«  Mais si vous tenez à vivre… J’ai une autre idée, à voir si elle convient à mes compagnons… “princesse”...  » répliqua-t-il avant de s’éloigner.


Une fois à l’écart, se grattant le double menton tout en surveillant les roublardes d’un œil acéré, il exposa son point de vue.
«  Le Sud-Est, c’est vers là qu’on va. J’aime pas savoir un village de bandits près d’notre futur chez nous. C’est un coup à se prendre des raids sur le coin de la gueule au moindre signe de faiblesse. Et si on est pas sur place à ce moment… C’est les colons qui vont trinquer.

Voici ma proposition. J’ferai pas la route en leur compagnie, c’est trop de risques pour aucun bénéfice. Mais cette “princesse” là… Bannie qui plus est… Si y’a moyen de se servir de ses connaissances, de ses potentiels contacts et de son ambition pour conquérir cette “Lenushya”... On aurait potentiellement moyen de protéger nos citoyens, même si cela reste une ville de bandits. Et si on arrive à s’imposer dans la région comme “garde-paix”, voire à leur trouver un remède à terme, sait-on jamais que ça puisse affecter les nôtres, y’a même moyen de les inciter à changer, pour le moindre risque. Après tout, si les gens respectent la loi en ville, ce n’est pas par bonté de cœur pour la plupart d’entre eux, mais par crainte des représailles de l’autorité. C’est pareil avec des bandits. Si on incarne l’autorité, et qu’on en fait la démonstration en capturant leur ville… On pourra peut-être faire d’une pierre deux coups.

Qu’en dites-vous mes chers ?  »

Modifié par un utilisateur dimanche 2 octobre 2022 21:51:02(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline Djinn  
#73 Envoyé le : mardi 4 octobre 2022 14:55:34(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0
je reste quelques instants bouche bée face a la proposition du colosse... Est-il vraiment en train de proposer d'attaquer une ville de bandit a nous 7? Je m'entendis lui poser simplement la question :
« Je ne suis pas sûr de comprendre... Tu voudrais conquérir une ville de bandits a nous 7? Même avec de bonnes informations de la princesse, c'est un sacré morceau... Certains d'entre nous sont encore marqué de l'embuscade faire par une demi-douzaine de bras cassés... Alors je comprends bien que ce serait un très net avantage pour nous sur le long terme, mais a 7 contre la ville, c'est pas un peu trop risqué ? »
Offline Boadicee  
#74 Envoyé le : jeudi 6 octobre 2022 19:14:52(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



Toujours en train d'inspecter le mécanisme d'armement de son marteau, Arslan s'interrompit, relevant la tête avec l'air surpris, et pensive. La proposition de Van l'intriguait, c'était évident, et ce n'était pas sans raison.
« C'est...très stratégique, comme décision. Quoi que nous fassions, Lenusya sera un problème, tôt ou tard. Je présume que Van n'envisage pas d'attaquer immédiatement - on ne sait jamais, ils ne seront peut être pas hostiles - mais il a raison. »

Elle raccrocha le marteau dans son dos, et poursuivit.
« Dans l'immédiat, nous pouvons obtenir tout ce qu'elle sait sur Lenusya. Et, plus tard, si nous sommes effectivement confrontés à Lenusya; nous pourrions avoir l'usage de son appui dans un conflit pareil. Nous l'aidons, elle nous aide, nous rendons tous la région plus sûre... »

La chasseresse regardait maintenant le chevalier déchu d'un oeil neuf.
« Van, je suis impressionnée. Je n'y aurais jamais pensé. D'autant que nous pouvons rester en communication avec elle via l'amulette d'oiseau-messager si nécessaire. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline zadir  
#75 Envoyé le : lundi 10 octobre 2022 09:31:35(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Bimî

Focalisation 1/1
Perception +11
CA 20 ; JdS +9/+8/+11

38 / 38

Rãk

Perception +6
CA 19 ; JdS +6/+8/+6

21 / 27

Bimî se gratta la tête. L'idée de Van était bonne, mais difficile à metre en place.

« C'est intéressant comme proposition, mais comme le disent Arslan et Krix, c'est impossible d'y aller de front.
Tu as un idée de comment procéder? Car si l'on peut en effet "pacifier" ce village, se serait parfait pour nous.
Quoi qu'il en soit, je ne fais pas confiance à cette ... vase. Aussi belles soient ses paroles, elle n'en reste pas moins un bandit, qui a cherché à nous tuer et à nous dépouiller. La loi du plus fort de notre belle nature s'applique dans ce cas, mais il est rare que ce genre de personne change, même après une défaite. »


La petite leshy jeta un rapide coup d’œil à la "princesse".

« Je suis quand même prête à tenter le coup. Au mieux, nous gagnons un avantage contre ce groupe de bandits; au pire, nous gardons un ennemi. »
Offline Brukash  
#76 Envoyé le : mercredi 12 octobre 2022 23:35:33(UTC)
Brukash
Rang : Lecteur
Inscrit le : 11/05/2022(UTC)
Messages : 0
Sekhba qui trépigne un peu lance

« Bon et bien qui se charge de leur annoncer qu'elles vont vivres? Cela ne sera pas pour leur déplaire je suppose. Pour ce qui es du reste du plan, nous ne pouvons nous en remettre qu'à la chance pour l'heure! En vue de ce que j'en ai vu, notre plan tout aussi bien ficelé soit-il, sera dépendant je pense en grande partie des intérêts que cette princesses pourra en retirer. Nous devrions déjà voir ce village de nos propres yeux car elle pourra bien me raconter ce qu'elle en sait, je ne lui fais pas confiance! »
thanks 1 utilisateur a remercié Brukash pour l'utilité de ce message.
Offline Djinn  
#77 Envoyé le : jeudi 13 octobre 2022 14:55:33(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0
Visiblement, je n'avais pas pris en compte le facteur temps et maintenant que la pièce était tombée, j'étais assez bien partant pour le plan en question. Restait à voir ce que la princesse en pensait.
« Je comprends maintenant... Et je suis tout à fait partant. Van, c'est ton idée, pourquoi ne pas aller leur présenter les options qui s'offrent à elles? »
Offline Hikari  
#78 Envoyé le : samedi 15 octobre 2022 22:14:08(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 112
Thème de Venceslas : Les fleurs poussent aussi parmi les ruines.

Van lâcha un rire, avant de reprendre son explication, cynique.

«  Ha ! Vous en avez de bonnes ! Non, je me suis sans doute mal exprimé. Je ne parlais pas de prendre une ville à sept, mais plutôt par tous les moyens disponibles. C’est Orlov qui nous mandate pour pacifier une colonie après tout, ils seraient sans doute pour nous envoyer des renforts si besoin, ou pour nous indiquer de nous établir ailleurs sinon.

Je voyais la chose sous un autre angle. Si on doit s’installer dans les alentours de cette ville, il y a fort à parier que ce genre d’attaque de bandits soit fréquent sur nos colons, avec ces gars dans les parages. Et je pense qu’il est plus simple de mater une ville de bandits que de négocier un quelconque pacte de non-agression. Il se trouve que cette “princesse”, tout comme peut-être d’autres gens comme elle, malades ou non, ne sont pas franchement jouasses du régime en place là-bas. C’est un simple élément pouvant nous faciliter la tâche.  »


Il se gratta ensuite le menton, répliquant au compliment d’Arslan par un sourire sincère, puis repris sur le même ton cynique.
«  Bien sûr, ça ne reste qu’une supposition, et on est dépendant d’elles tout comme du soutien d’Orlov pour ça. Mais si on n’a ni l’un ni l’autre, je craigne qu’il ne faille choisir une zone plus éloignée afin d’implémenter notre colonie. Je n’aime pas savoir des civils à la merci de ce genre de banditisme…

Vous êtes d’accord pour les relâcher et leur proposer donc ? On aura toujours le temps de voir venir et de changer d’avis, au besoin… ça ne fait pas acte de promesse après tout.  »


Si l’ensemble du groupe est d’accord, Van redira ce qu’il avait dit dans le dernier post aux deux demoiselles, tout en tentant de garder son image de vilain chevalier sadique.
thanks 1 utilisateur a remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#79 Envoyé le : lundi 17 octobre 2022 21:59:51(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Parmi les collines


Les explorateurs en discutèrent quelques minutes de plus, mais assez rapidement tombèrent d'accord avec la proposition de Van: elle offrait des possibilités intéressantes et pouvait représenter un avantage non-négligeable à l'avenir, tout en permettant d'offrir à Ragna et son acolyte une chance de se racheter plutôt que de mourir dans cette clairière.


Personne ne fut plus appréciatrice de cette nouvelle que Ragna elle même. Mais en dehors des raisons évidentes, elle portait un regard nouveau sur Van; et sur ses compagnons.
« Vous n'êtes pas de simples aventuriers, pas vrai...? C'est rare, dans votre profession, ceux qui voient au delà de leur mission immédiate. Je ne pensais pas dire ça, mais...Merci. Je sais reconnaître une chance quand j'en vois une. Comptez sur moi pour vous rendre la pareille. Je suis peut être une voleuse, mais j'ai un code, et je ne suis pas la seule dans ma bande. »

Les deux femmes libérées, Ragna les salua d'un signe de tête et repartir en direction du nord, laissant leur petit convoi reprendre la direction du Sud-Sud Est, en longeant un affluant de l'Okorrus sur leur gauche et la lisière du Bois de Storith sur leur droite.



4-7 Pharast 4722 - Tundra Iobarienne
Aube d'une nouvelle Iobaria


Les jours suivants se déroulèrent relativement calmement, après leur accrochage avec les bandits d'Okorrost. Sekhba avait pris la tête, et de l'avance sur le reste du groupe pour reconnaître le terrain tandis qu'Arslan guidait les autres et les chevaux; et ils se rassemblaient pour les bivouacs et monter le campement.

Au fil des jours, le Bois de Storith se fit de plus en plus clairsemé, et trois jours après avoir franchi l'Okorrus, ils aboutirent dans la toundra qui séparait Storith de la forêt de Finadar. Bon gré mal gré, ils approchaient de la moitié de leur périple, et pour l'heure Iobaria n'avait pas encore mérité sa réputation périlleuse.

La toundra était encore parsemée de congères, mais pour l'essentiel, l'immense étendue d'herbe jaunie et balayée par le vent froid était en train de reprendre ses couleurs d'été. De loin en loin, des lapins perdaient leur pelage d'hiver, des hermines rodaient dans les creux des collines et des troupeaux de rennes s'éloignant à leur approche.

Par endroit, des tapis de fleurs blanc-bleuté recouvraient des pans de colline, leur odeur douce flottant dans la brise.

Survie DD19/Nature DD18/Savoir (Plantes) DD16
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Boadicee  
#80 Envoyé le : vendredi 21 octobre 2022 23:29:25(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Aube d'une nouvelle Iobaria





Avant qu'ils n'atteignent les tapis de fleurs blanches, Arslan siffla pour attirer l'attention de Sekbha et stoppa net la caravane. Une fois rassemblés, elle pointa les fleurs du doigts.
« Vous voyez ces fleurs? Il va falloir qu'on les contourne ou qu'on les traverse avec précaution.

Ce sont des Hivernales. C'est une variété de fleur dont le pollen gèle ce qu'il touche. Traverser un champ sans précaution est une garantie d'hypothermie, et j'ai vu les dégâts que ça provoque sur les poumons de ceux qui les respirent. Pas beau à voir. »


Elle balaya les alentours du regard.
« Hum...ils sont plutôt étendus...bon, on va devoir traverser. Tout ceux d'entre nous qui respirent, nouez vous un foulard ou une écharpe autour du visage, ça va filtrer le pollen, au moins un peu. Ca inclut les chevaux et aussi ton scorpion, Bîmi, et Erixa.

Ensuite, tout ceux qui ont une main libre, allumez des torches. Ces fleurs ne survivent pas à la proximité du feu, on va se frayer un passage. »


Les conseils de la chasseresse prouvèrent que leur guide était bien placée dans son rôle. Il leur fallut plus d'une heure, menant leurs montures par la bride, pour traverser le champ d'Hivernales, mais ils s'en tirèrent sans engelures. Les dangers d'Iobaria n'étaient apparemment pas tous évidents...



7-8 Pharast 4722 - A la lisière Nord-Ouest de la forêt de Finadar

Finadar


Leur traversée des toundras d'Iobaria touchait à sa fin. Plus d'une semaine après avoir quitté les murs d'Orlov, leur petite caravane arriva en vue de la lisière de la forêt de Finadar...et a proximité de leur destination. Les deux derniers jours de voyage dans les étendues d'herbes avaient été plutôt calmes, et Sekbha jouant les éclaireurs leur avait permi de contourner certains des dangers les plus évidents. Ils avaient campé au bord de ruisseaux, chassé les rennes et les lapins qui peuplaient la toundra, et aperçu de loin en loin l'un des vieux tertres qui semblaient omniprésents à Iobaria. Rien d'aussi spectaculaire que le grand pont d'Okorrost, cependant.

A présent qu'ils avaient rallié Finadar et ses épaisses frondaisons, ils étaient à moins d'une semaine de leur objectif. A présent, il leur restait à longer la lisière occidentale de la forêt pendant encore cinq jours. Mais pour l'heure, avec la lumière déclinante, il leur fallait surtout trouver un endroit où camper.

Ce fut Sekbha qui tomba sur la carcasse le premier, ayant pris un peu d'avance sur le groupe. Un cerf. Et pas n'importe lequel, il était plus grand, de loin, que leurs chevaux, ses bois d'un blanc osseux. Et il n'en restait pas grand chose, quelques morceaux de viande et de pelage adhérant encore aux os, surtout autour du crâne. Certains des os avaient été brisés nets et portaient de profondes marques. Quelque chose l'avait tué; et récemment, parce que le sang maculant la mousse et l'humus était encore humide.

Perception (Seek) DD18


Nature DD20/Savoir: Bêtes/Chasse ou similaire DD16

Modifié par un utilisateur jeudi 27 octobre 2022 15:31:56(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
6 Pages«<23456>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET