Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

6 Pages«<23456>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Gwenette  
#61 Envoyé le : mercredi 25 janvier 2017 13:29:17(UTC)
Gwenette
Rang : Habitué
Inscrit le : 20/06/2015(UTC)
Messages : 1,402

Kurimi
REF+5 | VIG +8 | VOL +6
Défi : 3/3
CA:21 | C 12: | D:20
Résolution :4/4

65 / 65



«  La caravane ne manque pas de femmes plus volages et tout aussi intéressantes pour égayer tes nuits mornes Aloïs. Et ce n'est pas moi qui t'en tiendrait rigueur. Comme tu le dis toi même, j'ai un objectif plus important que tout, quand il sera fait, je suis certain qu'Ameiko me fera prendre des vacances, de gré ou de force. En attendant, pas besoin que tu meurs pour que je vive autrement, sinon, tu n'aurais pas l'occasion de voir ce pour quoi tu milites chaque jour à mon chevet.  » dit-elle en souriant.
Offline Thoulkas  
#62 Envoyé le : mercredi 25 janvier 2017 14:53:37(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,963

Alois de Cornesacre
Reserve magique: 3/7
CA : 20+2+2+4

52 / 52


Alois alla répondre, toujours aussi proche de kurimi après qu'elle se soit rapprochée... «  Mais quand vas tu comprendre sur je ne cherche pas à égayer mes nuits, sinon j'aurais été voir Shayliss... Ce que je veux...  »

Oh et puis zut...

Vu la proximité avec la samouraï, Alois la prit au dépourvu et plaça ses lèvres contre celles de kurimi, d'un geste doux ou ses mains étaient de nouveaux posé sur les hanches de kurimi...

Je ne sais pas à quel point elle le repousse mais il essaie qu'elle ne le puisse... même si la suite sera terrible... Un peu style baisse volé ou le protagoniste le temps que l'autre réagisse met ses mains sur sa taille, espérant qu'elle fonde dans ses bras... Oupas Laugh

Dès qu'il s'en éloigne, que ce soit car elle le repousse, le transperce, ne dit rien, rend son baisser,... Il la regarde... «  Désolé...  »
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Gwenette  
#63 Envoyé le : mercredi 25 janvier 2017 20:46:09(UTC)
Gwenette
Rang : Habitué
Inscrit le : 20/06/2015(UTC)
Messages : 1,402

Kurimi
REF+5 | VIG +8 | VOL +6
Défi : 3/3
CA:21 | C 12: | D:20
Résolution :4/4

65 / 65


Kurmi se recula d'un coup en envoyant son pied en avant, furieuse. elle cracha au sol, attrapant son katana avant de se rendre compte de ce qu'elle tenait, elle le repose délicatement. «  Tu as de la chance que c'est Ameiko qui a mon sabre, tu es un goujat Aloïs de Cornesable, tu vis tes envies sans te soucier des autres ou de ce que tes gestes représentent pour eux! Sors de cette chambre, et n'y entre plus jamais. Ce que tu as volé aujourd'hui t'empêchera d'avoir tout le reste, à jamais. Dans cinq minutes, tu trouveras ton kimono devant ma tente, fais-en ce que tu veux mais si tu ne veux pas qu'il finisse par servir à essuyer les pieds, tu ferais mieux de trouver une autre femme à qui l'offrir. Quand je pense que tu me parlais de l'honneur de ma famille à me faire porter, et que tu te permets ça ... sors s'il te plaît. »
Elle faisait de son mieux pour ne pas laisser la rage ou la tristesse s'emparait d'elle, regardant Aloïs avec déception.

Offline Thoulkas  
#64 Envoyé le : mercredi 25 janvier 2017 21:04:16(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,963

Alois de Cornesacre
Reserve magique: 3/7
CA : 20+2+2+4

52 / 52


Alois ne cernait décidément pas kurimi... «  Pourquoi revenir si près de moi si tu n'as aucun doute? Excuse moi, je te croyais indécise.  »

Il se calma quelque peu «  Je comprends. Garde le kimono car il te permettra de protéger Ameiko jour et nuit et de ne fallais ressentir la fatigue.

Je ne viendrai pas le chercher. Il est à toi et à être fait sur tes mesures et selon qui tu es. Et tu es magnifique dedans.  »


Il se dirigea alors vers la sortie, posant sur une table sa bouteille et les dominos...
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Gwenette  
#65 Envoyé le : jeudi 26 janvier 2017 09:58:58(UTC)
Gwenette
Rang : Habitué
Inscrit le : 20/06/2015(UTC)
Messages : 1,402
Elle laissa sortir Aloïs sans ajouter un mot. Elle constata qu'il avait laissé son cadeau ici, alors qu'elle n'avait rompu aucun protocole ni ne lui avait manqué de respect. Kurimi ne comprenait rien aux manières des occidentaux.
Cinq minutes plus tard, devant sa tente, on pouvait voir poser, plié avec douceur, le kimono, ainsi que l'alcool, et les dominos.
Offline Thoulkas  
#66 Envoyé le : jeudi 26 janvier 2017 10:15:55(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,963

Alois de Cornesacre
Reserve magique: 3/7
CA : 20+2+2+4

52 / 52


Quand Kurimi sortit pour déposer les objets devant sa tente, Aloïs était assis sur un tonneau a quelques pas de là. «  Pardonne moi, tu étais si proche, je pensais te voir hésiter. Veux-tu que je quitte la troupe ? Ce cadeau t’a été fait sans aucune intention de ma part, juste que tu saches que les deux vies sont compatibles. Garde le s’il te plait.  »

Il prit les dominos et la bouteille dans ses mains, s’approchant de Kurimi à portée de gifle, de katana ou d’autres… «  Il te va tellement bien, accentuant encore ta beauté. Si ce n’est pour moi garde le pour l’artisan qui l’a fait et son dur labeur. »
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Gwenette  
#67 Envoyé le : jeudi 26 janvier 2017 16:59:08(UTC)
Gwenette
Rang : Habitué
Inscrit le : 20/06/2015(UTC)
Messages : 1,402

Kurimi
REF+5 | VIG +8 | VOL +6
Défi : 3/3
CA:21 | C 12: | D:20
Résolution :4/4

65 / 65


Kurimi eut un regard noir quant elle le vit en dehors de la tente. «  Quitter la troupe? Je ne suis pas ta régente, et cela fragiliserait Ameiko, ça n'aurait aucun sens. Ce cadeau, fait pour épouser mes formes et amener en me demandant de te le montrer, comme si j'étais un objet, pour que tu essayes ensuite de me toucher sans mon consentement, non, il n'est pas sans intention. Tu apprendras, peut-être durement aujourd'hui, que l'honneur, le respect, et l'engagement, ne sont vraiment pas des choses que je prends à la légère. Et si j'ai tenu deux décennies à garder mes lèvres pour celui de mon choix, ce n'est pas pour qu'on me le vole. Ne t'approche pas! »
Elle grogna d'énervement alors qu'il s'approche. Cela va finir par vraiment mal se passer.
«  Je n'ai qu'une parole Alois De Cornesacre, ton geste était ta volonté, faisant fis de mes souhaits, ce geste est ma volonté, et plus encore, mon verbe, au fis des tiens, et rien si ce n'est la sorcellerie ne me détournera de mon verbe. Les actes ont des conséquences Aloïs, et quand on vit au jour le jour, on risque de les payer quotidiennement.
L'artisan? Je respecte son travail, mais je doute qu'il approuve le comportement de celui qui l'a amené à une Tian Samuraï. Si tu avais tant de respect pour son labeur, tu n'aurais pas essayé de me faire prendre ton rythme, ni insister pour me toucher. Maintenant, j'espère que cette affaire en restera là, Ameiko ne mérite pas les errements passionnels de ces sujets comme tracas supplémentaire. »


Elle prit ses jambes entre ses bras, allongée dans sa tente, sur son matelas. Et elle pleurait.
Tu ne pourras être le premier à avoir mes lèvres. Contre mon gré. Plus jamais. Zetsu.
Les larmes coulèrent à nouveau, en silence. La journée s'annonçait longue.

Modifié par un utilisateur lundi 6 février 2017 20:00:33(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Thoulkas  
#68 Envoyé le : jeudi 26 janvier 2017 17:11:18(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,963

Alois de Cornesacre
Reserve magique: 3/7
CA : 20+2+2+4

52 / 52


Aloïs, dehors de la tente, entendit Kurimi pleurer. Il s’assit contre le tonneau et parla dans le vide en direction de la tente. «  Je voulais à la base m’assurer qu’il ne fallait faire aucune retouche. Oui tu me plais Kurimi. Et ton rapprochement après t’être éloignée et ta réaction quand je t’ai remercié mon mis un doute.

Pardonne moi, je ne t’ennuierai plus. Maintenant je m’en vais, si tu veux discuter je suis à ta disposition. Mais je laisserai le kimono ici, car il t’appartient.  »


Clairement on entendait remords et culpabilité dans la voix d’Aloïs. Alors qu’il se mettait en route, elle put entendre… «  Mais quel con tu fais, biensur qu’elle ne voulait pas de ça !  »
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Boadicee  
#69 Envoyé le : mardi 31 janvier 2017 19:19:06(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742
Sur la route depuis Karlsgard

Ameiko

37 / 37


Le voyage au départ de Karlsgard se passa sans encombre dans ses premières semaines, mais les caravaniers ne purent s'empêcher de remarquer que l'attitude de Kurimi avait changé. Hibana fut déçu lorsqu'elle cessa de s'entraîner, et le retour de son côté taciturne fut une source d'inquiétude pour tout le monde, mais personne n'osait l'aborder. Il faut dire que pour la plupart des caravaniers, sa discipline et son aptitude martiale étaient plutôt intimidant. Ceux d'entre eux qui étaient plus habitués à la réserve des samouraï, comme Kuro, étaient aussi trop respectueux pour oser aborder un problème dont elle n'avait clairement pas envie de parler. Quand à Suishen...et bien, l'épée était elle aussi du genre taciturne, et n'avait en plus absolument pas saisi le changement de son attitude, incapable de comprendre les nuances des émotions humaines.

Finalement, trois semaines après leur départ, ce fut Ameiko qui se décida à prendre les choses en main. Un soir, après qu'ils aient monté le bivouac aux abords d'un bosquet, Suishen se manifesta.
« Matsukage-sama? Ameiko Amatatsu-sama voudrait savoir si vous avez un moment à lui consacrer. Elle est dans sa roulotte, si vous avez un instant. »

Effectivement, Ameiko était dans sa roulotte...elle avait épinglé une carte de Minkai sur l'une des caisses de matériel avec qui elle partageait son espace. Amaya n'était nulle part en vue. Ameiko, elle était en train d'étudier en détail la géographie de l'empire de Jade, et tenait à la main un rouleau auquel elle se referrait parfois tout en prenant des notes sur un parchemin. En entendant Kurimi entrer, elle fit volte face et posa les documents qu'elle tenait.
« Ah, Kurimi! Désolée d'avoir demandé à Suishen de te contacter, mais je préférais rester discrète. Assiez toi, ce sera aussi bien. Je ne vais pas tourner autour du pot: qu'est ce qui t'arrive? Tout le monde a remarqué que quelque chose n'allait pas. Kuro m'en a fait la remarque, Hibana également. Et je dois avouer que je m'inquiète aussi. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Gwenette  
#70 Envoyé le : mercredi 1 février 2017 11:52:18(UTC)
Gwenette
Rang : Habitué
Inscrit le : 20/06/2015(UTC)
Messages : 1,402

Kurimi
REF+5 | VIG +8 | VOL +6
Défi : 3/3
CA:21 | C 12: | D:20
Résolution :4/4

65 / 65


Kurimi aiguisait Suishen avec sa pierre quant elle parla, surprise, Kurimi manqua de justesse de se couper. «  S... Sama moi? Non ... vous servez la famille depuis si longtemps, je ne mérite pas pareille considération! » dit-elle, touchée, devant ... la lame.
Elle se leva d'un bond, accourant vers la tente d'Ameiko, souriant intérieurement. Si vous avez un instant ... quelle question!
Arrivée dans la tente, Kurimi était plus joyeuse. Elle se sentait toujours vivante quant Ameiko avait besoin d'elle. Elle vint s'asseoir près d'Ameiko, et blêmit à sa question, et plus encore à ses précisions. Kuro? Hibana? Elle se sentait honteuse. Elle pensait que personne n'avait rien remarqué, comme personne ne lui avait rien dit. Que tout le monde s'en moquait. Et elle s'était trompée.

«  Ameiko-Sama, je répugne à vous l'expliquer mais comme vous le demandez, c'est mon devoir. Avant le départ de la caravane pour les Terres Gelées, Aloïs a été insistant pour faire un ... un jeu à boire avec moi, où le perdant devait se confier. Il m'a posé beaucoup de questions et comme c'était la règle, je lui ai répondu, avec franchise. Le jeu prenait de plus en plus des airs de drague, et de leçon de vie en même temps, m'expliquant comment je devais vivre, c'est à dire en vivant ma vie, mais surtout, en pratiquant des actes charnels. Nous nous sommes disputés car il insistait, je comprenais bien qu'il me dise, comme vous, de vivre ma vie, mais je sais ce que les gens subissent là où nous allons, ou je le suppose car c'est peut-être encore pire que quand je suis partie, et je ne peux pas me défaire de cette réalité, Et cette réalité, elle n'a que trois façons de finir, par vous, par Amaya, ou mal. Alors je me consacre aux deux premières, car de ça découlera notre bien-être à tous, et j'aurais tout loisir alors, si c'est votre souhait, de vivre autrement, si c'est aussi le mien. Ce n'est pas un sacrifice, c'est la voie que j'ai choisi, et les miens avant moi, et les leurs avant eux. »
Elle marqua une pause le temps de prendre une grande inspiration. Parler de ses sentiments et de ce qui s'était passé était plus difficile que de prendre un coup dans un combat.

«  Aloïs est revenu me voir un soir. J'avais acheté comme vous ... comme tu le sais de l'alcool et un jeu. Je me disais que c'était un bon moyen pour faire la paix, et lui montrer que malgré mes priorités fortes, j'essayais de prendre le temps de vivre un peu comme vous autre, et nous laisser le temps de faire plus ample connaissance. Il avait aussi un cadeau, pour moi. Un kimono. Un kimono avec l'emblème de mon clan. Pour me rappeler comme j'étais unique, et rappeler le respect pour mon clan. Il l'avait fait essayer par Amaya pour me l'offrir. Il souhaitait que je l'essaye de suite, devant lui ou sans. Je l'ai donc mis dans son dos même si j'avais trouvé cette précipitation étrange. Il ... il me disait être perturbé par ma présence, que mes lèvres étaient douces, qu'il voulait profiter de la vie et se devait de me le dire ... il posa une main sur ma hanche, et je lui ai dévié le poignet, lui expliquant qu'il allait trop vite, et que si je mettais cet aspect là de la vie en pause, c'était pour que ma loyauté à votre égard ne puisse être remise en question d'aucune sorte par nos adversaires, qui sont légions. »
Les larmes coulaient sur ses joues alors qu'elle continuait à expliquer.

«  Il me disait qu'il comprenait, mais qu'il y avait temps de nuits à passer avec la route ... il s'approcha de moi, me disant qu'il voulait que l'on vous amène sur le trône pour que je vive comme lui l'espérait, et qu'il mourrait pour cela si nécessaire. Je lui avait dit que pour égayer simplement, je n'était pas la personne qu'il fallait, que nous avions ce qu'il fallait à la caravane, et que je ne souhaitais pas qu'il meurt, sinon il n'aurait jamais vu cela de ses yeux. » et il n'aurait jamais pu tenter sa chance.
Expliquer était une véritable torture pour elle.

«  Il m'expliqua qu'il ne cherchait pas quelqu'un pour la nuit, que ce qu'il voulait, c'était ... et là il m'a embrassé, par surprise, les mains posées sur mes hanches. Et je l'ai repoussé.
Pour plein de raisons. Je lui ai dit plusieurs fois qu'il allait trop vite pour moi, et il ne m'écoutait pas. J'avais décidé de garder mes lèvres pour celui ou celle qui aurait mon cœur pour l'éternité, et ce choix m'a été enlevé, brisé. Il était venu m'offrir un présent, me parlant du respect qu'il avait pour moi et mon clan, et me demandant de porter ce symbole, ce respect, qu'il bafouait sur le champ pour des considérations plus terrestres.
J'étais anéantis. On voulait me donner l'envie de vivre autrement, mais en la coupant dans la foulée »

Elle leva la main vers Ameiko comme pour lui demander de ne pas la couper, souhaitant en finir avec ce récit.

«  Mais le pire pour moi, ça n'a pas été ça. C'est qu'alors que j'ai pris sur moi de laisser passer sans exiger réparation cet affront à ma famille et à moi-même, le lendemain, pas un an plus tard, ou un mois, le lendemain, il fricotait avec votre demi-sœur en lui disant qu'il n'avait d'yeux que pour elle. La veille il me voulait moi, et lui faisait faire des essayages pour moi, le lendemain, il la voulait elle.
Mon cœur est inexpérimenté, je ne m'étais même jamais vraiment posé la question de l'amour. J'ai déjà eu de l'attirance, pour des hommes comme des femmes, mais avant, je savais que je ne pouvais pas me le permettre. Là, aucun scénario ne me réconforte.
Est-ce qu'il fait ça pour me faire mal, et espérer me rendre jalouse? Est-ce qu'il fait ça sincèrement, et a donc voulu profité de moi? Est-ce qu'il veut tellement fourrer sa nouille dans une femme qu'il estime inaccessible qu'il les essayera l'une après l'autre jusqu'à ce qu'il trouve? est-ce qu'ils se jouent de nous.
Moi, c'est une chose, mais c'est votre famille, je dois la protéger elle aussi, mais je dois le faire de loin, car nos ennemis ne doivent pas savoir que vous êtes deux à pouvoir revendiquer le trône.
Et il fait tout ça alors qu'il vous a eu vous aussi. Vous puis votre sœur, moi puis elle le temps d'un coucher de soleil ... le monde est-il si petit?
J'ai eu l'impression qu'il s'intéressait à moi, il a tellement insisté pour que je baisse ma garde, pour finir par me briser les rotules et parte avec une autre. J'ai trahi mon souhait, et en plus je l'ai payé chèrement.
Plus rien ne me détournera de vous. Cette vie qu'on voulait me faire miroiter, sur sa courte durée, ne m'a amené que le pire des malheurs, la plus grosse blessure que j'ai jamais subie.
Alors oui, je m'excuse sama, je suis encore sonnée. Mais je me relèverai plus forte. La vue de votre demi-sœur jouissant avec Aloïs qui fait comme si de rien n'était, avec la bénédiction de Shae, de vous, et d'autres, me rend juste la cicatrisation plus lente.
Mais je vous en conjure, ne changez rien, sur rien. Amaya est une femme formidable, et qui n'a rien fait de mal, elle ne doit même pas savoir. Et je ne veux pas qu'elle sache. On ne répare pas une injustice par une autre, on ne ferme pas une blessure par une nouvelle entaille.
Mais je vais bien Sama. Grâce à toi. Et grâce à d'autres. »
dit-elle en séchant ses larmes, avec un sourire naissant.

Modifié par un utilisateur mercredi 1 février 2017 12:03:35(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Gwenette pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#71 Envoyé le : jeudi 2 février 2017 16:43:33(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742

Ameiko

37 / 37


Ameiko voulu à plusieurs reprise interrompre le récit de Kurimi, mais se retint à chaque fois, le conflit clairement visible sur ses traits. Lorsqu'elle eut terminé, la future impératrice de Minkai poussa un long soupir, en se pinçant l'arête du nez.
« C'est pire que ce que je pensais. A l'occasion, fait moi penser à mettre une ou deux claques à cet imbécile! Il y a beaucoup à dire, Kurimi, sans doute même trop, mais je veux quand même te remercier pour ta sincérité. Serment ou non, ce n'est pas une chose facile de raconter quelque chose comme ça, même à moi. »

« Ensuite, je tiens à clarifier quelque chose. Ce n'est pas un sacrifice que je te demande. Je sais à quel point tu es dévouée à notre réussite et à ma famille, et je t'en remercie. Mais je ne souhaite pas pour autant que tu mettes ta vie de côté pendant ce temps là. C'est un choix que tu fais librement, mais ce n'est pas quelque chose que j'exigerais de toi. Ni de personne. »

Elle pinça les lèvres, essayant de rassembler ses pensées pour donner une réponse cohérente.
« Maintenant, pour essayer de comprendre comment on en est arrivé à ce gâchis. Je vous connais tous les deux, et je suis peut être la seule qui puisse dire ça. A mon avis, vous avez une perspective tellement différente sur la vie qu'une incompréhension comme ça allait forcément se produire. »
« Je le connais suffisamment pour savoir qu'il n'avait pas de mauvaises intentions. Pour revenir à ce qu'il défendait au départ...Aloïs a toujours été libre d'esprit et de moeurs. Je crois qu'il ne conçoive même pas qu'on puisse considérer un devoir et la dévotion à d'autre plus que sa propre vie. Ou en tout cas, il ne voit pas comment mettre de côté certains aspects de sa vie puisse être le résultat d'une dévotion profonde. Il est d'une loyauté sans faille à ses amis, mais si je n'étais pas son amie, je ne suis pas certaine qu'il m'aurait défendue par sens du devoir. Le devoir n'est pas quelque chose avec lequel il est à l'aise: si il nous accompagne, je pense que c'est parce qu'il espère aider des gens, pas parce qu'un concept abstrait pour lui le lui commanderait. »

« Et en ce qui concerne...l'intimité, ça lui est aussi très naturel. C'est ce côté rebelle et libre qui m'avait attiré chez lui au départ, d'ailleurs. Il n'a jamais attaché beaucoup d'importance aux relations charnelles: de son point de vue, si les deux participants en retirent du plaisir, il n'y a aucune raison d'hésiter. Il n'y met pas plus de valeur que cela, et voit les sentiments comme quelque chose de complètement différent. Il n'y met certainement pas les mêmes considérations d'attachement que toi, je pense, et je crois qu'il n'a pas compris à quel point ce baiser était important pour toi. Enfin, pas avant qu'il ne soit trop tard en tout cas. »

« Ceci dit, je pense aussi qu'il était sincère, mais cet idiot n'a jamais su ce qu'il voulait. A mon avis, il devait être tiraillé entre toi et Amaya, et c'est dit que la meilleure manière de savoir si il avait une chance était justement de tenter sa chance. Amaya et moi avons l'habitude et de l'expérience en la matière, on aurait pu gérer ça sans trop de mal, je pense. Mais toi, il t'a prise par surprise, et ne s'est pas rendu compte de l'impact que cela pourrait avoir. C'est pour ça que j'ai bien l'intention de lui remettre les idées en place! Personne ne brise le coeur de mes amies impunément, même mes autres amis! »

Elle s'assis près de Kurimi, levant les yeux vers les étoiles visibles par la fenêtre.
« Honnêtement, à l'époque, je l'ai suivi et aimé pour sa liberté. Il m'a permi de m'échapper des contraintes que j'avais. Mais j'ai aussi compris que je ne pourrais pas tenir le coup avec lui sur le long terme. Il voyait les choses trop différemment. Il s'est assagi un peu, mais il y a encore beaucoup à faire. Je pense qu'Amaya pourrait lui faire comprendre qu'il peut valoir le coup de se poser un peu. Si tu veux mon avis, elle est au courant. Mais je pense qu'elle n'a pas voulu empirer les choses en rendant les causes de votre différent public, ni risquer de détourner Aloïs d'un chemin où il s'engage maladroitement: celui du changement. Ca ne va pas m'empêcher de lui botter les fesses, parce qu'il s'est engagé là dedans en étant si inconscient qu'il t'a blessé au passage, mais je crois qu'il a le potentiel de changer. »

Elle prit la main de Kurimi et posa l'autre sur son épaule.
« Dans tous les cas, je veux que tu me promettes une chose. Ne laisse pas ça t'arrêter. Un jour, où que tu sois, quelqu'un d'autre se présentera qui saura toucher ton coeur, j'en suis sûre. Ne laisse pas cette blessure lui fermer la porte avant de lui donner une chance, pas si tu penses que ça en vaut la peine. »

Sur ces mots, elle serra la samouraï dans ses bras, sans tenir aucunement compte de l'armure.
« Et si tu as besoin d'en parler, je serais toujours là pour toi, d'accord? »

Je ne vais pas mentir, ça n'a pas été facile à écrire. Mais Ameiko connait Kurimi et Aloïs, elle est la mieux à même d'essayer de démêler cet imbroglio. J'espère que je ne me suis plantée nulle part, ça faisait un sacré post.

Modifié par un utilisateur jeudi 2 février 2017 16:47:08(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Gwenette  
#72 Envoyé le : jeudi 2 février 2017 20:01:08(UTC)
Gwenette
Rang : Habitué
Inscrit le : 20/06/2015(UTC)
Messages : 1,402

Kurimi
REF+5 | VIG +8 | VOL +6
Défi : 3/3
CA:21 | C 12: | D:20
Résolution :4/4

65 / 65


Kurimi écoutait avec attention les confidences d'Ameiko. Elle serra la main qu'Ameiko avait glissée dans la sienne.
« Je l'ai peut-être même déjà trouvé. J'ai tenté de lui expliquer plusieurs fois que nos mentalités étaient trop éloignées pour que quelque chose se fasse rapidement. Je crois que pour lui comme pour moi, c'est mieux ainsi, et si Amaya parvient à le faire changer, ça sera encore mieux pour lui, et pour elle aussi. Ce n'est pas la peine de le secouer, qu'il profite de son bonheur, et Amaya avec. Il faudra à chacun tout son mental pour tenir la route. Et ça inspirera peut-être Kelda et Quoovar. Merci beaucoup, ça m'a fait du bien que nous parlions, je vais déjà mieux.
Je prendrai du temps pour moi Sama. Du bon temps. Promis.
J'ai tenté de lui expliquer plusieurs fois que nos mentalités étaient trop éloignées pour que quelque chose se fasse rapidement. Je crois que pour lui comme pour moi, c'est mieux ainsi, et si Amaya parvient à le faire changer, ça sera encore mieux pour lui, et pour elle aussi. Et vot... ton cœur à toi, il ne vibre plus depuis Pointesable et l'auberge? »



c'était très bien, merci à toi.Blushing
thanks 1 utilisateur a remercié Gwenette pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#73 Envoyé le : vendredi 3 février 2017 17:47:23(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742

Ameiko

37 / 37


Ameiko sourit et passa un bras autour des épaules de Kurimi, la serrant contre elle.
« Tant mieux! Je suis heureuse d'avoir pu t'aider, ne serait-ce qu'un peu. J'espère que je ferais aussi bien lorsque je serai aux commandes de Minkai. Quand à ta question...c'est une longue histoire. »

Elle jeta un oeil vers l'extérieur où brillaient les étoiles.
« Mais on dirait qu'on a un peu de temps devant nous. Je vais quand même te faire la version courte. C'était après que j'ai quitté Aloïs. Il a du quitter Pointesable, pour partir à la recherche de son père, et moi, je voulais m'éloigner du mien, alors, son départ m'a inspiré. Je suis partie à l'aventure! Sandru était là également, et avec nous une magicienne du nom d'Azva. Et aussi Andrej, le frère cadet de Sandru. Il n'a pas fallu longtemps pour que je tombe sous le charme, et lui aussi. Et puis, nos débuts d'aventuriers se passaient formidablement bien, et nous filions le parfait amour! Et un jour, nous sommes tombés sur trop gros pour nous. Nous avons du prendre la fuite, mais j'avais été empoisonnée par un serpent, et je ne tenais pas le coup. Andrej est resté en arrière pour qu'on puisse fuir par bateau. J'ai fini par accepter sa mort, mais je ne sais pas quand je pourrai me remettre suffisamment pour à nouveau ouvrir mon coeur à ce point à quelqu'un... »

Elle sourit.
« Mais qui sait? Peut être que je trouverai quelqu'un un jour? Des idées? »

Modifié par un utilisateur vendredi 3 février 2017 17:50:11(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Gwenette  
#74 Envoyé le : samedi 4 février 2017 10:29:51(UTC)
Gwenette
Rang : Habitué
Inscrit le : 20/06/2015(UTC)
Messages : 1,402

Kurimi
REF+5 | VIG +8 | VOL +6
Défi : 3/3
CA:21 | C 12: | D:20
Résolution :4/4

65 / 65


Kurimi frémit sous la proximité d'Ameiko, qu'elle voyait comme sainte. Mais le sourire était là. Il disparait alors qu'Ameiko expliquait à son tour son passé, ses errances amoureuses. Son sourire se cachait alors qu'Ameiko parlait. Kurimi n'imaginait pas les difficultés qu'elle avait rencontrées, tout comme Sandru. Elle essaya d'atténuer sa douleur en commençant par répondre à sa question
«  Hihi, oh non, je ne vois pas qui ferait la bonne affaire! Surtout avec pareils voyages! Je ne savais pas pour Sandru et toi. Je comprends mieux pourquoi malgré une insouciance de façade au début tu as une notion claire et pesante du sacrifice, il a marqué ta vie à jamais. Je m'excuse pour cette questions sans détour Sama mais il est mort, c'est certain? »
Offline Boadicee  
#75 Envoyé le : samedi 4 février 2017 16:50:26(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742

Ameiko

37 / 37


Une expression inhabituellement grave sur le visage, Ameiko acquiesça.
« Oui. Nous sommes revenus plus tard, quand les choses se sont calmées. Je devais en être sûre et Sandru aussi, mais nous avons retrouvé son corps. Au moins, nous avons pu l'enterrer correctement et nous avons pu faire notre deuil plutôt que de rester dans l'incertitude. »

Elle détourna le regard.
« Je ne suis pas la seule à avoir vécu des moments difficiles, mais oui, je sais personnellement à quel point cela peut être douloureux. C'est aussi pour ça que je ne laisserai pas un tyran usurper mon trône pour oppresser mon peuple. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Gwenette  
#76 Envoyé le : lundi 6 février 2017 11:13:41(UTC)
Gwenette
Rang : Habitué
Inscrit le : 20/06/2015(UTC)
Messages : 1,402

Kurimi
REF+5 | VIG +8 | VOL +6
Défi : 3/3
CA:21 | C 12: | D:20
Résolution :4/4

65 / 65



«  Je suis vraiment désolé et heureuse à la fois, qu'il ait pu avoir une sépulture décente. Il est à Pointesable? »
un sentiment de joie et de fierté l'envahissaient tous deux alors qu'Ameiko semblait bien décider à prendre son rôle karmique au sérieux.
Kurimi venait d'avoir une idée, une idée qui prendrait du temps, et lui coûterait cher, mais qui venait de faire son entrée dans le tiercé de ses priorités.
«  Merci pour ce moment Ameiko, merci » et comme pour lui signifier le degré de son franc remerciement, elle n'y ajouta pas sama.
thanks 1 utilisateur a remercié Gwenette pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#77 Envoyé le : mardi 7 février 2017 14:22:44(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742

Ameiko

37 / 37


« Oui, il est à Pointesable. J'espère que je pourrais toujours lui rendre visite, même si je deviens impératrice. »
Elle chassa la tristesse de ses traits, pour répondre aux remerciements de Kurimi.
« C'est normal! Et si jamais tu as besoin de moi, n'hésite pas! Nous sommes amies avant tout! »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Gwenette  
#78 Envoyé le : mardi 7 février 2017 20:06:35(UTC)
Gwenette
Rang : Habitué
Inscrit le : 20/06/2015(UTC)
Messages : 1,402

Kurimi
REF+5 | VIG +8 | VOL +6
Défi : 3/3
CA:21 | C 12: | D:20
Résolution :4/4

65 / 65


Amies avant tout? Aucune chance Sama, on n'est pas ami avec le divin. Kurimi souriait. «  Il faudra bien commercer avec des voisins, et des pays lointains, comme la Varisie. Pourquoi pas par magie. »

Offline Boadicee  
#79 Envoyé le : mercredi 8 février 2017 00:18:36(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742

Ameiko

37 / 37


Ameiko sourit.
« Pourquoi pas, en effet? D'ici là, on devrait aller se coucher, il se fait tard! »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Boadicee  
#80 Envoyé le : samedi 18 mars 2017 20:18:35(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,742
27 Erastus - dans la soirée

Alors que toute la caravane se reposait un peu après une journée passée à dégager les chariots et leur affrontement contre la monstrueuse chimère boréale, Kurimi eut la surprise d'être approchée par Hibana. Elle n'avait pas eu l'occasion de beaucoup fréquenter la petite forgeronne, mais cette dernière était plutôt sympathique, même si elle consacrait surtout son temps à son artisanat et à Lela, qui était plus ou moins devenue son apprentie.
« Kurimi? Je peux te parler un moment? »

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
6 Pages«<23456>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET