Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

8 Pages<1234>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Septimus-  
#21 Envoyé le : mardi 23 février 2016 20:10:48(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 18(C:13, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:0/4;2:0/2
Inspiration: 4/6

34 / 34


Connaissant les méthodes de ces contrebandiers un peu trop pour son propre goût, Quoovar n'était pas prêt à se laisser emmener dans un lieu inconnu, en compagnie de gens portés sur la violence. Cette nuit ne serait pas la nuit où Quoovar retourne en esclavage, même si la chance est faible.

« Désolé mesdames, mais j'avais d'autres plans pour la soirée. »

Quoovar sort son dernier extrait de la journée et le bois dans la foulée, même si cela veut dire qu'il prendra une flèche ou deux, avant d'essayer de se carapater à vitesse réduite pour ne pas trop trahir sa présence.

Extrait de Camouflage, plus déplacement en E11

  • Discrétion (fonctionne même observé) : 1d20+11+4 donne [9] + 11 + 4 = 24

Modifié par un utilisateur mardi 23 février 2016 20:11:45(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#22 Envoyé le : mardi 23 février 2016 20:25:55(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745


Les contrebandières jurèrent en voyant Quoovar porter la main à sa ceinture. La demi-elfe banda son arc, mais la flèche se ficha dans une porte derrière l'investigateur.
La demi-orque, quand à elle, courut dans sa direction, tirant son arc et une flèche du carquois dans son dos, mais le trait se perdit dans la brume, alors que Quoovar se fondait dans les ténèbres. Il put entendre les deux jeunes femmes enervées jurer en deux langues en essayant de le retrouver, mais l'alchimie et sa discrétion naturelle jouait en sa faveur, de même que le brouillard froid.
Finalement, elles abandonnèrent leur recherche, dépitées, et inquiètes.

  • Tir sur Quoovar : 1d20+7 donne [5] + 7 = 12
  • Tir sur Quoovar : 1d20+7 donne [2] + 7 = 9


Carte

Modifié par un utilisateur mardi 23 février 2016 20:31:36(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Septimus-  
#23 Envoyé le : mardi 23 février 2016 20:34:52(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 18(C:13, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:0/4;2:0/2
Inspiration: 4/6

34 / 34


Souriant de sa roublardise, Quoovar reste dans le coin, de manière à les entendres parler, et si possible les suivre un peu.

Take-10 en discrétion (25) et en perception. Le camouflage dure 40 mn, il a le temps de voir venir. Si j'ai le moindre doute, je m'en vais pour rejoindre le camp de la caravane.

  • Perception : 23+1d6+1 donne 23 + [2] + 1 = 26

Modifié par un utilisateur mardi 23 février 2016 20:35:45(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#24 Envoyé le : mardi 23 février 2016 21:58:04(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745


La demi-orque jura encore une fois dans sa langue natale.
« Et on l'a raté! Tu pouvais pas tirer un peu mieux, non? »

« Dis donc, peau verte, tu l'as raté aussi! Inquiètes toi plutôt de ce que le patron va dire. »

« D'un autre côté, on en sait un peu plus sur lui, non? On prendra nos précautions la prochaine fois! Je doute que Saemund laisse tomber comme ça. »

« Comment ils se connaissaient, à ton avis? Saemund n'est pas spécialement une figure connue, en ville. »

« Bof, qui sait? Une chose est sûre, les nouveaux associés du patron ne vont pas être contents! »

« On a pas de compte à rendre à la Sczarni!  »

« Imbécile, c'est pas la Sczarni! J'en ai reconnu un ou deux. La fille avec la capuche, celle qui est bizarre, c'est Jinx, et elle était avec Saban Gray. Ils se sont fait une réputation à Port Enigme, mais je ne sais pas ce qu'ils font en ville. La blonde avec eux, je ne sais pas d'où elle est, mais elle a un accent Irriseni, et ceux qui viennent du pays des sorcières ne sont jamais une bonne nouvelle. »

« Mais il y a quand même des Sczarni parmi eux! Le demi-elfe qui les mène est varisien, et il avait une fille qui portait des foulards. Tu ne vas pas me dire... »

« J'en sais rien! Rentrons avant que Shun Tseng nous écorche! »

Elles disparurent dans une des larges bouches menant aux canaux souterrains du Quartier de Glace. Les suivre risquait de poser problème, et surtout, elles n'étaient sans doute pas seules...
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Septimus-  
#25 Envoyé le : mardi 23 février 2016 22:21:50(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 18(C:13, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:0/4;2:0/2
Inspiration: 4/6

34 / 34


Content des informations qu'il a récupérées, Quoovar se rend rapidement au campement, en espérant que ses amies n'aient pas eu de problème. Manifestement, les personnes qui les ont suivies depuis Pointesable n'avaient pas abandonné. Quoovar était certain qu'elles étaient liées à Ameiko et à sa quête, mais il ignorait pourquoi, et ça, il n'aimait pas. En tout cas, cet autre groupe semblait moins enclin à utiliser la violence. Pas un trop mauvais point pour eux, mais ça rajoutait au mystère de leur implication.

Prudent, Quoovar fit le chemin aussi discrètement que possible, ne voulant pas retomber dans une autre embuscade cette nuit.

Arrivant au campement, il chercha ses compagnes ou, à défaut, voir si Ameiko, Sandru ou Shalelu (dans cet ordre) était réveillé. Il avait des informations importantes à partager, et il avait l'impression que le nœud se resserrait : il préférait que tout le monde soit au courant du problème pour être prêts le cas échéant.
Offline Boadicee  
#26 Envoyé le : mercredi 24 février 2016 13:16:53(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Amaya

44 / 44

Quoovar arpenta les rues de Karlsgard, vigilant, et sur la pointe des pieds. Il croisa d'autres groupes de Crocs Blancs, qui semblaient avoir pris possession des rues ce soir là. Mais aucun d'entre eux ne parvint à le repérer. Il n'était, de leur perspective, qu'une ombre pâle au milieu des volutes de brume.
Lorsqu'il arriva au campement, presque tout le monde était assoupi. Koya, Shalelu et Amaya montaient la garde, vigilante, et le saluèrent lorsqu'ils entra dans le cercle de wagons.
Ses amies n'étaient pas encore revenues, mais à trois, plus un cheval, il était logique qu'elles aient eu plus de mal à rentrer, surtout avec les Crocs Blancs qui rôdaient.

Amaya lui lança.
« Les autres ne sont pas là? Et...est ce que vous avez trouvé quelque chose?  »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Septimus-  
#27 Envoyé le : mercredi 24 février 2016 19:32:29(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 18(C:13, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:0/4;2:0/2
Inspiration: 3/6

34 / 34


J'ai dû me séparer des filles car j'étais poursuivi par un loup géant. J'espère qu'il ne leur est rien arrivé, la ville grouille des sbires des Crocs Blancs, qui s'est révélé être un nouvel ennemi, ou plutôt un nouvel antagoniste. J'ai plusieurs liasse de documents à lire et à triller, je vais commencer ça pour en sortir ce qui nous intéresse.

Quoovar se dirige ensuite vers sa place dans le campement, puis sort les documents de son havresac pour les consulter et trouver ce qu'ils cherchaient là-dedans. De plus, avec des documents d'une guilde marchande, son côté roublard pris un peu le dessus et il chercha en même temps s'il pouvait trouver une information qui pourraient se monnayer, comme par exemple avec Madame K, ou peut-être avec les Crocs Blancs.

  • Linguistique (?) : 1d20+15+1d6+1 donne [10] + 15 + [3] + 1 = 29
  • Estimation (+inspiration) : 1d20+8+1d6+1 donne [3] + 8 + [4] + 1 = 16

Modifié par un utilisateur mercredi 24 février 2016 19:33:38(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#28 Envoyé le : mercredi 24 février 2016 19:56:34(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Amaya

44 / 44

Amaya écarquilla les yeux.
« Un loup géant?  »
Elle lui sourit, amusée.
« Pourquoi est ce que je rate toujours les meilleurs moments de vos aventures? Enfin...j'ai confiance en Kurimi, elle ramènera nos deux têtes brulées à la maison en un seul morceau. Bonne nuit, mais essaye de ne pas rester debout jusqu'à l'aube, cette fois. »

Les documents qu'il avait récupéré étaient en plusieurs langues, mais n'étaient pas codés. Il s'agissait surtout de comptabilité, et de contrats. La plus grande partie n'était pas très utile, à moins d'être un des spéculateurs investissant dans les coffres des Runegivres. Mais il tomba sur certains contrats intéressant. D'une part, il trouva la reconnaissance de dette d'Asvig Oeil de Fer, ainsi qu'un contrat de location de deux drakkars, qui correspondait au jour où ils avaient été attaqués par les guerriers du clan du Cerf. Il trouva également un contrat recrutant Asvig et son clan pour l'acquisition d'une "antiquité Tian", en possession de Fynn Snaevald. L'autre point important était peut être une piste pour trouver Suishen. Une série de transferts, approuvés par Thorborg Silverskorr, la présidente de la Guilde elle même, avait été fait en direction d'un lieu désigné sous le nom de "Ravenscraeg". Parmi ces transferts, l' "antiquité Tian".
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Septimus-  
#29 Envoyé le : samedi 21 mai 2016 01:10:22(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578
Écrit à l'origine par : Boadicee Aller au message cité

Amaya

44 / 44

Amaya, elle discutait avec Quoovar.
« Quoovar? Je peux te parler une minute...? J'ai jeté un œil à ce qu'on a trouvé dans le bureau de Saemund. Je me disais bien que le nom m'était familier. J'en ai entendu parler en affrontant les esclavagistes de Couronne d'Ouest...comment as tu dit que vous vous étiez rencontré déjà? Je peux peut-être t'en apprendre plus. »


Quoovar se racle un peu la gorge, et finalement accepte de discuter avec la sœur d'Aemiko, mais en particulier.

« Ouais, désolé, mais ce n'est pas quelque chose dont je parle facilement. Quand je suis arrivé au Cheliax, il y a douze ans à peu près, c'était comme esclave. Il m'a fallu un certain temps pour m'habituer vivre à la surface, y prendre mes marques, et trouver une solution pour m'échapper. Avec des halflings de mon entourage, on avait trouvé un équipage de contrebandiers qui voulaient bien nous exfiltrer du Cheliax, en direction du pays des Linnorms. L'équipage répondait aux ordres de Saemund. C'est en mer que j'ai appris que l'équipage avait en fait pour ordre de nous assommer et de nous revendre à Karslgard comme esclaves. J'ai pu m'enfuir, ayant quelques capacités utiles pour ça, mais mes compagnons halflings sont restés sur le bateau, pour probablement finir ici. Quand on est arrivé à Karlsgard, je me doutais que Saemund devait toujours être en activité. Cela a été confirmé par les informations que j'ai pu soutirer ici et là, à savoir qu'elle était en charge des Crocs Blancs et qu'elle suivait une trajectoire parallèle à la notre, nous surveillant (elle ou des complices) depuis Pointesable. J'ai compris pendant notre discussion qu'elle s'était alliée à Tsuto pour la même chose qu'Aemiko. Je ne sais pas ce que Saemund va faire maintenant, si elle va conserver l'alliance avec Tsuto et la Sczarni ou pas. Dans tous les cas, je ne pense pas qu'on se soit fait une amie. Tu as pu trouver plus d'informations dans ses papiers ? »
Offline Boadicee  
#30 Envoyé le : samedi 21 mai 2016 17:49:17(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Amaya

44 / 44


Les traits d'Amaya se durcirent au fur et à mesure que Quoovar racontait son histoire.
« L'esclavage est une abomination. C'est une des raisons pour lesquelles j'ai fais de mon mieux pour lutter contre les lois de l'Eglise d'Asmodée et de la Maison Thrune. De savoir que même les contrebandiers profitent de la situation...combien d'esclaves est ce que j'ai cru avoir exfiltré?  »
Elle s'interrompit, ne reprenant qu'après un long silence.
« Dans tous les cas, je suis d'accord, ce genre de criminel à la rancune tenace. Mais ses documents avaient effectivement quelques éléments intéressants, notamment sur ses routes de transit. Elle utilisait la route des caravanes du nord, dissimulant l'opium dans des chariots de soie, en passant par la côte Ouest de Minkai, la Route des Esprits, et les plaines de Hongan. On pourrait sans doute prendre le même chemin en sens inverse. Et surtout, il y avait les noms de ses contacts parmi les yakuzas...je suppose qu'il s'agit d'une sorte de crime organisé. Cela pourrait nous être utile, après tout, nous serons sans doute des fugitifs à Minkai. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Boadicee  
#31 Envoyé le : dimanche 15 janvier 2017 12:58:08(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
12 Sarénith 4716 - Karlsgard
Quoovar observait Karlsgard. Il ne se sentait pas tout à fait à l'aise, mais au moins ne se sentait il plus épié ou suivi. Les Cinq Tempêtes avaient été repoussées, et au moins pour l'instant, ils bénéficiaient d'un peu de répit, largement assez pour pouvoir se préparer aux épreuves du voyage à venir.

Il avait bien l'intention de saisir cette occasion, et même si Shae avait promis qu'elle pourrait s'atteler à la fabrication de création enchantées, il ne voulait pas prendre le risque que la caravane ne tombe à court de matériel et ne se retrouve piégée dans les tempêtes de l'hiver. Il avait lui aussi besoin de matériel, et surtout...

Il ouvrit sa sacoche.
Il avait toujours les poisons récupérés sur les ninjas, dont il ne savait toujours pas quoi faire. Peut être pouvait il profiter de l'occasion pour essayer de les écouler...

Je te laisse me décrire un peu tes achats, on peut rentrer plus ou moins dans les détails selon ce que tu veux.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Septimus-  
#32 Envoyé le : lundi 16 janvier 2017 02:05:28(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 18(C:13, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:5/5;2:4/4
Insp:7/7 ; Pana 5/5

61 / 61


Quoovar avait attendu la fin de la journée et que le soleil baisse au-dessus de l'horizon pour ne pas être trop ébloui par la lumière de l'astre du jour. Des années depuis sa sortie de la terre et son évasion pour arriver en Varisie, il n'avait toujours pas fini par s'y habituer totalement. Il préférait ainsi la pénombre, voire les ténèbres totales, pour se déplacer. Mais il fallait qu'il fasse encore jour : les humains, à l'inverse de lui, vivaient principalement le jour, et il devait se conformer à leur rythme circadien. Il était toutefois plus tranquille que les fois précédentes : grâce à ses amis et à lui, les rues de Karlsgard étaient un petit peu plus sûres, et c'est moins paranoïaque qu'il se dirigea vers le quartier de Jade. Connaissant maintenant le Tian-Min sans problème, il pouvait naviguer d'échoppes en échoppes sans problème. Mais il avait un objectif bien particulier en vue : une certaine boutique de parfums.

Arrivé en vue de celle-ci, il entra saluer la tenancière. Il attendit que le magasin se vide avant de commencer à discuter avec cette chère Madame K. Celle-ci devait être au courant des derniers développements et elle l'avait prévenu : les occidentaux manquaient de finesse. Il ne chercha donc pas à réfuter cette réputation.

« Je pense que vous savez déjà que les Crocs Blancs ont disparu de la circulation. Peut-être reviendront-ils, peut-être pas. Dans tous les cas, j'ai les informations que vous cherchiez sur eux. Par contre, je ne cherche plus cette relique Tian dont j'avais parlé. Par contre, j'ai d'autres services à demander, si cela était possible : des marchandises à écouler, des formules à retrouver, ce genre de choses... J'ai des informations sur les Runegivres et les ombres gelées également, au besoin. »
Offline Boadicee  
#33 Posted : lundi 16 janvier 2017 17:06:45(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
*


La boutique de Madame K n'était pas très fréquentée, aussi Quoovar n'eut il pas à attendre bien longtemps. La parfumeuse Tian s'évertua à se rendre rapidement disponible, souriant au demi-elfe.
« Bien bien, jeune homme, je vois que vous avez respecté votre part du contrat. Il est rare de trouver quelqu'un qui respecte sa parole, de nos jours. Si je peux vous aider, ce sera avec plaisir! Et puisque je ne suis plus en mesure de vous aider avec cette relique, je peux vous rendre d'autres services...disons, gratuitement. Mais vos informations seront les bienvenues, dans tous les cas. »

Elle contourna son comptoir et lui fit signe de la suivre dans l'arrière boutique, à l'abri des oreilles indiscrètes.
« Alors, de quoi parlons nous exactement? Que vous faut il? Plus j'en saurais sur vos besoins, plus je serai en mesure d'y répondre, mon jeune ami. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Septimus-  
#34 Envoyé le : mardi 17 janvier 2017 01:19:51(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 18(C:13, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:5/5;2:4/4
Insp:7/7 ; Pana 5/5

61 / 61


Ayant progressé en Tian-Min qu'il pratique désormais sans problème, Quoovar préfère répondre dans cette langue, même s'il sait que la vendeuse de parfums maîtrisent totalement la langue commune. C'est par simple politesse qu'il fait ça, pensant, peut-être à tord, que s'adresser à quelqu'un dans sa langue natale est plus polie.

« Je ne pense pas que les Crocs Blancs refassent surface à Karlsgard sous peu, mais je peux vous indiquer ce que je sais sur eux, et sur leurs affiliation. Leur chef s'est révélée être une vieille connaissance à moi, pas le genre dont j'ai un bon souvenir, et je ferais ce que je peux pour qu'elle soit connue comme elle se doit. Idem pour les Ombres Gelées.

Comme paiement, pardon, quel mot vulgaire ! Plutôt en remerciement, j'aurais besoin de vos services. J'ai acquis auprès des Crocs Blancs du matériel de base pour faire quelques poisons. Je suis moi-même un alchimiste modérément doué, et je pourrais en fabriquer plusieurs doses, mais je n'en ai pas l'utilité et je préfèrerai pouvoir vendre le produit total, à un bon prix si possible, et à quelqu'un qui en aurait besoin. J'ai des racines Malyass, du Bloodpyre ou du venin d'araignée. J'aimerai savoir lesquelles fabriquer, et quel prix je pourrais en tirer. Accessoirement, si vous avez besoin de mes services, je peux fabriquer du matériel alchimique sur commande si le prix est supérieur à la revente de ces poisons.
Également, la guilde d'alchimiste a plus tôt refusé de me laisser accéder à leurs services en terme d'échange de formules. Je n'ai pas plus que ça l'envie de devoir m'introduire chez eux pour me servir, aussi peut-être pourriez-vous me mettre en relation avec un alchimiste qui permettrait que je recopie quelques formules ?
Enfin, je soupçonne certains de nos ex-amis des Crocs Blancs de vouloir tenter une traversée de la Couronne du Monde. Connaissez-vous un guide capable de les conduire à cette époque de l'année ? J'en connais un, mais il est déjà pris.

De votre côté, auriez-vous des questions précises ? »




Offline Boadicee  
#35 Envoyé le : mardi 17 janvier 2017 14:05:08(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745


Passant sans effort du Commun au Tian Min, Madame K sourit à nouveau.
« Excellent! Je garderai tout de même un oeil sur les Crocs Blancs, il ne paye jamais de sous-estimer ses ennemis, mais pour l'instant, il est vrai qu'ils ont l'air d'avoir subi un sérieux revers. En ce qui concerne vos réponses... »
Elle se mit à fouiller dans l'un des registres de papier qu'elle tira d'une étagère.
« Les racines de Malyass peuvent être réduites en pâte qui forme un bon paralysant de contact. Je pourrais vous reprendre chaque dose à 150 pièces d'or. Le Bloodpyre est un excellent poison pour attaquer les facultés de ses victimes, et plutôt difficile à réaliser, mais rare! »
Elle jeta un oeil à Quoovar.
« C'est un poison drow, à l'origine...mais à cause de sa rareté, je pense que 600 pièces d'or par dose est un prix raisonnable. Le poison d'araignée est plus commun, en revanche, mais je pense pouvoir obtenir 90 pièces d'or d'une dose. En revanche, j'ai mes propres alchimistes...mais je serais ravie de collecter leurs formules pour vous, mon jeune ami. J'aurais cependant besoin de quelques jours pour cela. »

La dernière question de Quoovar parvint à rompre son expression neutre, cependant.
« Une traversée de la Couronne? En cette saison? Hum...et bien, je ne vois pas, mais je suis à peu près certaine qu'ils avaient leur propre guide, et avec l'effondrement de la guilde des Runegivres, il va de nouveau y avoir des guides sur le marché, puisque leur employeur est en plein désarroi. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Septimus-  
#36 Envoyé le : mardi 17 janvier 2017 21:48:53(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 18(C:13, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:5/5;2:4/4
Insp:7/7 ; Pana 5/5

61 / 61


Quoovar fit un rapide calcul.
« Bien, vos prix sont corrects. Je vais essayer de travailler vite car je n'ai pour le moment que le matériel pour les faire. Je vais garder au cas où le bloodpyre qui peut être utile suivant les situations, et je pense que j'aurais le temps de fabriquer 4 doses de Malyass et deux doses de venins d'araignée d'ici la fin de la semaine, que vous achèterez donc pour 780 pièces d'or. »

Il lui remet ensuite un petit papier.
« J'ai noté ici les quelques formules dont j'aurais besoin avant la fin de la semaine. Il faut plusieurs heures pour les retranscrire chacune, donc j'aimerai faire ça le plus tôt possible, pour ne pas être pris de cour. S'il vous plait, bien sûr. »

Quoovar fait une moue quant à la possibilité pour ses ennemis d'avoir des guides .
« Ce n'est pas une bonne nouvelle, mais j'imagine qu'on ne peut pas toujours tout contrôler. »

En paiement, Quoovar lui indique tout ce qu'il sait et devine sur les Crocs Blancs : le nom et la description de leur chef, son alliance avec la Sczarni, d'où elle vient et ses capacités d'enquêtrice.

« Sinon, j'ai aussi "trouvé" une bonne quantité de papiers administratifs des Runegivres que je pourrais échanger. Il semble que même avant que leur guilde s'effondre, la sécurité de leur administration laissait à désirer. »

Offline Septimus-  
#37 Envoyé le : mercredi 18 janvier 2017 23:21:10(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 18(C:13, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:5/5;2:4/4
Insp:7/7 ; Pana 5/5

61 / 61


Après son passage dans Karlsgard, Quoovar revint vers le campement. Toujours aussi discret qu'à son habitude, il se faufila vers l'endroit où se reposer Kelda. Gêné par on ne sait quelle raison, il n'avait pas été la voir depuis sa libération des geôles des Ombres Gelées.

Arrivant en sa présence, il sourit d'un air gêné. Il n'avait jamais été à l'aise avec les gens. Pour lui, ses meilleurs (certains plus réalistes diraient ses seuls) amis ont été pendant des décennies des fioles de liquides en tout genre. Les rapports sociaux ont été très tôt une épreuve pour lui, que des années d'esclavage et de sévices n'ont pas arrangé. Ses années passés dans la forêt avec Shalelu avait un peu amélioré ça, mais il y avait encore un monde avant qu'il n'arrive à être spontané et décontracté dans ses rapports sociaux. Encore plus quand c'était une fille, et encore plus avec Kelda avec qui il avait passé beaucoup de temps à apprendre l'Ulfen, et pour laquelle il se sentait responsable.

Normalement, son Ulfen est parfait, avec un léger accent elfique chantant, mais il parvient tout de même à bafouiller pendant cinq bonnes secondes avant de sortir un simple bonjour.

« Bonjour Kelda. Shae et Koya m'ont dit que tu te rétablissais. J'en.. euh, je suis content que tu ailles mieux, pas que je me fusse inquiété outre mesure. Enfin... euh... je veux dire que je me suis inquiété pour toi, mais je savais que les prêtresses pourraient rapidement te remettre sur pied. Je... euh... je voulais te dire que j'étais... que j'étais désolé de ce qui t'es arrivé. Les Ombres Gelées ne t'auraient pas attaquée si tu n'avais pas été avec moi... avec nous je veux dire.
Quand je suis allé te voir chez ta famille... Ta sœur est charmante d'ailleurs. Enfin, euh.... moins que toi. Euh, elle ne m'intéresse pas. Enfin je veux dire qu'elle est gentille quoi. Bref, euh... ton père nous a dirigé vers une auberge car tu avais dû partir à nouveau de ta famille. Jen suis désolé. Mais quand j'ai appris de l'aubergiste que tu avais été sans doute enlevé, je t'assure, je n'ai eu de reste, au sens littéral bien souvent, que de te chercher dans tout Karlsgard. Pour te retrouver, j'ai cambriolé la plus importante guilde marchande de la cité, j'ai gagné au jeu du plus fin avec la seconde guilde mafieuse en ville, et j'ai poussé pour que la première d'entre elle meurt de ma main à la pointe de ma rapière. Tout ça pour te retrouver et te libérer.
Mais... mais je ne peux m'empêcher de penser que si tu n'avais pas été avec nous en arrivant à Karlsgard, tout ça n'aurait pas eu lieu. Que tu n'aurais pas eu à subir ce supplice. Et, et, et je me dis que c'est ma faute.

Bref, j'ai l'impression que je t'ai dit plusieurs fois que j'étais désolé, et c'est vrai... Mais... je me demandais... Que comptes-tu faire ? Gagner un drakkar et tenter de gagner le prix du sang à nouveau ? Parce que je ne sais pas pour Sandru ou Aemiko, mais moi, j'aimerai bien... enfin, j'aimerai bien que tu viennes avec m...nous. En Tian. Qu'en penses-tu ? »


Quoovar finit essoufflé, conscient d'avoir (encore une fois diront ceux qui le connaissent bien) été ridicule en bien des occasions, mais au moins il a réussit à aller jusqu'au bout, tant bien que mal, du discours qu'il avait préparé dans sa tête depuis le retour de Ravenscraeg.
Offline Boadicee  
#38 Envoyé le : jeudi 19 janvier 2017 13:08:18(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745


Madame K jeta rapidement un oeil à la liste de Quoovar.
« Hum...je ne peux rien vous garantir, mais je ferais mon possible. Je devrais pouvoir trouver la plus grosse partie de cette liste, cependant... »
A la mention des documents de la guilde des Runegivre, les yeux de Madame K flamboyèrent, même si son expression ne changea absolument pas. Elle sourit doucement.
« Oh, bien sûr, je suis toujours intéressée, surtout que vous n'en aurez sans doute pas l'usage, étant donné que vous poursuivez votre voyage. Encore une fois, c'est toujours un plaisir de faire affaire avec vous, maître demi-elfe. »


Kelda n'avait pas encore quitté le campement, et Quoovar n'eut pas grand mal à la retrouver. L'Ulfen, même si ses blessures étaient guéries, souffrait encore des conséquences de son emprisonnement. Elle avait retrouvé ses fourrures, mais ses vêtements plutôt révélateurs montraient aussi qu'elle n'était pas au mieux de sa forme. Notamment, on pouvait deviner ses côtés sous la peau, et si ses muscles n'avaient pas fondus, ils s'étaient fait noueux et tendus.

Malgré son état, c'est avec un sourire éclatant qu'elle accueillit Quoovar.

« Oh, Quoovar! Tu tombes bien! Je n'ai pas vraiment eu l'occasion de te remercier de m'avoir sorti des ennuis - encore...Ca ne va pas? Tu as l'air préoccupé... »
Quoovar, qui jusque là hésitait un peu, réussi finalement à répondre. Kelda s'interrompit, l'écoutant en silence, une expression...un peu peinée se peignant sur ses traits.
Lorsqu'il termina, elle posa une main sur son épaule.
« Quoovar. Ce qui s'est passé n'est en aucun cas votre faute. Oui, je n'aurais probablement pas été une cible si je ne vous avais pas accompagné, mais je ne regrette en aucun cas de l'avoir fait. Si il y a un fautif, ce sont ces vautour de tengu qui travaillaient pour les Ombres Gelées. Et je te suis reconnaissante de m'avoir aidé et d'avoir retourné Karlsgard pour moi. Vraiment. Quand à la suite... »

Elle soupira, son regard s'égarant un peu.
« Je n'étais pas certaine, mais si vous voulez bien de moi, je vous accompagne. J'ai une autre dette envers vous, et pour être honnête, j'ai été seule trop longtemps. J'ai...enfin trouvé des compagnons qui valent la peine qu'on se batte pour eux, je ne vais pas les laisser partir! »
Elle ajouta avec un clin d'oeil, serrant spontanément le demi-elfe dans ses bras.
« Et qui sait, j'aurais peut être l'occasion de te remercier, comme ça! »

Lorsqu'elle le relâcha, cependant, son expression s'assombrit.
« Mais avant, j'ai une dernière affaire à régler à Karlsgard. Je commence à me demander si il n'y a pas un autre responsable à l'attaque dont j'ai été victime. En dehors de vous, il n'y avait que ma famille qui savait où je logeais. Je fais confiance à ma soeur...mais mon père... »

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Septimus-  
#39 Envoyé le : lundi 23 janvier 2017 04:10:13(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 18(C:13, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:5/5;2:4/4
Insp:7/7 ; Pana 5/5

61 / 61


Quoovar sourit à Madame K.

« Je savais que ça vous intéresserait. Notre caravane va avoir besoin d'acheter plusieurs choses. Serait-il possible d'avoir également des réductions sur cela ? Sans doute connaissez-vous des marchands qui pourraient nous faire cette faveur ? Non ? »



Discutant avec Kelda, Quoovar manque de s'étouffer quand Kelda le prend dans ses bras. La guerrière ne manque pas de force alors que le demi-elfe est beaucoup plus svelte, et Quoovar n'a pas l'habitude de tels contacts. Il reste sans voix un moment. Quand elle parle de sa dernière affaire, Quoovar rétrécit ses yeux. Il se demande ce qu'elle voudrait qu'il fasse.

« Voudrais-tu que j'enquête sur ton père ? S'il t'a trahie à la Guilde des Runegivres, je pourrais en trouver la preuve. Je suis plutôt bon pour ça. Mais dis moi, si tu as cette preuve, que feras-tu ?  »

Offline Boadicee  
#40 Envoyé le : lundi 23 janvier 2017 19:56:44(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745


Madame K passa une main dans sa chevelure avec une coquetterie distraite.
« Oui, je pense que nous pouvons nous arranger. Ce sera un juste retour des choses, je pense. Je vous transmettrai la liste des noms quand vous reviendrez d'ici quelques jours. Que vous faut il? Ca me permettrait de restreindre mes recherches. »
Quoovar lui transmis la liste, et madame K hocha la tête d'un air pensif.
« Je vais voir ce que je peux faire. Les kami veillent sur vous. »



Kelda relâcha Quoovar, les poings et les mâchoires serrées. Elle hésita un long moment, mais finit par secouer la tête, même si ses phalanges étaient toujours blanchies.
« Non...même si il est devenu l'un de mes ennemis, ma soeur et ma mère l'aiment toujours, et je crois qu'elles comptent pour lui aussi. Si j'ai une preuve, je ne sais pas si j'arriverai à me contrôler, et je ne voudrais pas faire souffrir notre famille plus qu'elle n'a déjà souffert.  »
Elle baissa les yeux, le regard embué.
« En fait...je ne sais pas. Qu'est ce que je devrais faire, Quoovar? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
8 Pages<1234>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET