Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

8 Pages«<23456>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Boadicee  
#61 Envoyé le : mardi 28 mars 2017 21:07:38(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745


Kelda rougit. Cela ne lui était jamais arrivée, autant que Quoovar puisse en juger. Elle hésita, cherchant ses mots.
« Hum...je... »
Spontanément, elle se pencha et embrassa Quoovar sur le front, effleurant la peau du demi-elfe du bout des lèvres. Elle recula d'un pas, l'air un peu perturbée par cette situation, ayant perdu une bonne partie de sa confiance.
« Moi non plus. Mais ça me paraît un bon début. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Boadicee  
#62 Envoyé le : mardi 11 avril 2017 14:15:25(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Durant le voyage vers Unaimo
Les deux semaines de voyage qui suivirent n'apportèrent finalement, pas tant de changements que cela à la relation entre Kelda et Quoovar. Assez étonnament, la guerrière Ulfen était presque aussi embarassée que Quoovar, et n'était pas non plus très adroite. L'aspect physique d'une relation lui était familier, sans aucun doute, mais elle ne savait absolument pas comment gérer les émotions qui accompagnaient son affection - faute d'un meilleure terme - pour Quoovar, et le demi-elfe ne pouvait pas lui être d'une grande aide. Elle avait ceci dit le sourire aux lèvres bien plus souvent, et leurs "missions de reconnaissance" étaient devenues un prétexte pour s'éloigner de la caravane et pouvoir admirer ensemble les merveilles que le Grand Nord avait à offrir.

Cependant, Quoovar s'était assez rapidement rendu compte que Kelda était quelqu'un du genre solitaire, du moins jusque là, et avoir quelqu'un sur qui elle comptait était quelque chose de relativement nouveau pour elle. Elle commençait tout juste à prendre l'habitude de lui confier ses pensées. Mais cela dit, il y avait un monde entre l'Ulfen qui marchait à présent à ses côtés et la jeune femme déprimée et en colère qui accompagnait la caravane depuis Karlsgard.

Hibana Steelweaver
ca : 17(C:12, s: 15)
Flexibilité: 5/5
Etat : normal

36 / 36

Ce ne fut pas le seul changement, cependant...au cours des quelques jours qui suivirent leur affrontement avec la Chimère, Hibana semblait avoir développé un intérêt soudain pour l'alchimie, et elle ne cessait de lui demander de la laisser absorber l'un de ses mutagènes.
« Quoovar! J'ai besoin d'un mutagène! Je sais, je sais...c'est difficile d'y résister, mais crois moi, ça pourrait apporter la solution à mes problèmes! J'ai besoin de ça si je veux pouvoir lutter contre des créatures comme cette Chimère, et je ne peux pas vous laisser tomber, ni vous, ni Lela! L'alchimie pourrait m'aider à régler le problème de la force physique. Ca pourrait marcher, tu penses? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Septimus-  
#63 Envoyé le : mercredi 26 avril 2017 04:30:18(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 19(C:14, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:6/6;2:4/4
Insp:8/8 ; Pana 5/5

61 / 61


Quoovar était boulversé par la réaction de Kelda. C'était la première fois de sa vie que quelqu'un le touchait comme ça. De manière générale, il fuyait les contacts physiques encore plus que les contacts sociaux, mais ce simple contact, non... plus qu'un contact, un baiser, envoya Quoovar le rationnel sur un autre plan. Métaphoriquement parlant bien sûr. Il regarda la jeune humaine avec un grand sourire.
« À moi aussi. » Conclut-il.

Les jours suivant, Quoovar essaie autant que possible de rester avec l'humaine. Il a beaucoup de mal à maîtriser autant de nouveauté. S'il est évident que l'Ulfen n'a pas de problème aux contacts physiques, pour Quoovar c'est autant la proximité physique d'un autre être qui est nouveau, et ses premiers pas dans ce domaine sont extrêmement lent. Il se bornera donc à rester aussi près d'elle que possible, mais à surtout ne rien entreprendre en premier, si ce n'est quelques discussions sans intérêt évident (mais qui revêtent pour Quoovar d'une grande importance qui combat son naturel brutalement inculqué) pour apprendre à connaître Kelda. Comme toujours assoiffé de connaissance, il voulait apprendre à la connaître aussi bien qu'elle se connaissait elle. Il n'avait pas particulièrement de pudeur, et plusieurs de ses questions ont sûrement dû déranger la jeune guerrière, mais Quoovar prit cela avec philosophie, prenant à partie d'améliorer son algorithme social à cette occasion. Il se savait maladroit mais il espérait que Kelda le comprenne et lui pardonne ses maladresses qui n'étaient jamais mal intentionnées.



Quand Hibana vint le voir, il la regarda avec surprise. Il se souvenait de leur première chasse au gobelin ensemble, dans ce qui semblait être une éternité distance avec tout ce qu'il s'était passé entre temps. Il savait que la jeune humaine était volontaire et courageuse, mais qu'elle manquait de lucidité, étant trop impulsive. Comprenant que la jeune lutteuse veut prendre un raccourci vers une plus grande force physique, Quoovar réfléchit un moment, essayant de voir comment résoudre le problème. Il lui répond sans méchanceté, mais il manque trop de subtilité pour éviter d'être un peu blessant.

« La théorie indique que l'utilisation d'un mutagen par une personne qui n'est pas compétente pour en préparer une n'a qu'une issue : rendre malade la-dite personne pendant un temps relativement prolongé. Je doute donc que tu puisses bénéficier de quoi que ce soit à boire un de mes mutagens. Je veux bien toutefois te laisser le bénéfice du doute pour que tu fasses cette expérience par toi-même. Par ailleurs, je gagnerai ainsi un moyen expérimental de prouver la théorie sus-citée.
Par contre, si tu te sens le courage et l'opiniatreté, je veux bien t'apprendre les bases de l'alchimie. Tu es déjà une forgerone experte. Tes capacités en métallurgie ne sont plus à démontrer. Je ne vois pas pourquoi tu serais éventuellement inepte en alchimie. Je sais, pour t'avoir observer, que tu es aussi intelligente que l'être humain moyen. Malheureusement, je doute que ça soit suffisant pour que tu puisses progresser très loin dans la fabrication d'extraits alchimiques. Mais cela ne devrait pas poser de soucis si tout ce que tu cherches est un moyen commode d'accéder à un mutagen de ta propre composition. Nous avons du temps libre en ce moment. Je pourrais commencer les bases de l'enseignement.
Par contre, si jamais tu trouves cela trop difficile ou que tu souhaites changer d'avis, essaie simplement de ne pas nous faire perdre du temps à tous les deux. »


De son point de vue, c'était une proposition alléchante envers quelqu'un qui, toujours de son point de vue, ne le mérite pas en terme de capacité intellectuelle. Probablement que l'impulsive humaine ne le comprenne pas de cette façon.
Offline Boadicee  
#64 Envoyé le : mercredi 26 avril 2017 15:41:22(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745


Assez étonnament considérant ce que Quoovar avait pu apprendre sur elle, Kelda ne se montra pas non plus particulièrement entreprenante. Soit pas ce qu'elle comprenait qu'il avait besoin de temps, ce qui était sans dotue une partie de la vérité, soit parce qu'elle aussi n'était finalement pas habituée à ce genre de contacts. Ce qui fit que leur relation naissante ne dépassa pas vraiment le stade des baisers et de quelques caresses, du moins d'un point de vue physique. En revanche, lui faisant toute confiance, la guerrière Ulfen se montra tout à fait enthousiaste à l'idée de lui parler d'elle...et de parler de lui.

Elle lui raconta ce qu'il ne savait pas, son enfance à Karlsgard et le destin qui la promettait à un mariage avec une autre famille marchande et à reprendre l'affaire familiale, son refus de céder devant une telle fatalité, et le jour où elle avait pour la première fois quitté la maison, tranché sa tresse de jeune fille, et rejoint les rangs des raiders en partance pour le Sud. Elle lui parla de la rude vie en mer, des raids le long de la côte varisienne et de la concurrence avec les pirates de port énigme. Elle lui raconta ses premières blessures, les runes tatouées sur sa peau qui marquaient ses prouesses au combat. Elle évita le sujet, mais il eut la distinct impression qu'elle avait aussi connu ses premiers hommes...et femmes, durant cette période.
La suite était plus sombre, cependant. Lorsque leur chef, Snorri Oeil-de-Pierre, était devenu fou suite à une maladie inconnue, ils avaient fini par se disperser. C'est à ce moment là qu'elle et certains de ses anciens compagnons d'armes avaient pris un drakkar pour partir vers Fort-Ecume...menant à leur rencontre.

Elle s'intéressa aussi à sa vie à lui. Elle évita soigneusement de lui parler de sa jeunesse, mais se révéla pleine de questions sur le temps qu'il avait passé à Pointesable. Comment était la Varisie? Est ce qu'il avait voyagé hors de Pointesable durant cette période? Comment il avait rencontré les autres? Et fait la connaissance d'Ameiko? Et surtout, est ce que Shalelu était vraiment aussi bonne chasseresse qu'elle en donnait l'impression, où est ce que sa façade cachait quand même des défauts?


Hibana Steelweaver
ca : 17(C:12, s: 15)
Flexibilité: 5/5
Etat : normal

36 / 36

Hibana réfléchit un instant, mais finit par se décider.
« Je tente le coup. Je préfère en avoir le coeur net. »
Le mutagène se révéla effectivement complètement incompatible avec elle. Une incompatibilité qui se traduisit par une violente crise de spasmes l'empêchant d'avoir le moindre contrôle sur ses gestes...et prouvant par là même la théorie de Quoovar. Et suffit à décourager la forgeronne. Une fois qu'elle se fut remise de l'expérience, cependant, elle se pencha plus en détail sur la proposition de Quoovar.
« Hum...je...te remercie de ta proposition, mais je ne pense pas être la meilleure des élèves en ce qui concerne l'alchimie...ou la magie, d'ailleurs. Je crains de ne pas en avoir la patience. Tant pis, je vais trouver une solution. A tout hasard, une idée de comment je pourrais me rendre plus utile contre des créatures monstrueuses comme la chimère que nous avons affronté? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Septimus-  
#65 Envoyé le : mardi 6 juin 2017 22:54:45(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 19(C:14, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:6/6;2:4/4
Insp:8/8 ; Pana 5/5

61 / 61


Dans ses rapports avec Kelda, Quoovar aimerait aller de l'avant, mais ne trouve pas le courage de le faire. Il se retrouve à nouveau hésitant sur la marche à suivre, sa rationalité l'empêchant d'une certaine manière à trouver une solution qu'elle estimerait optimale dans ce flot de sentiment qui sont, par nature, irrationnels. Il sentait monter en lui un désir. Encore un nouveau sentiment qu'il ne comprenait pas, et une pulsion animale qui le surprenait tant par sa base origine que par son incapacité à juguler totalement ou simplement à faire taire. Soumis à des sentiments contraires entre aller plus loin dans la pulsion charnelle et la prudence amoureuse de ne pas faire de mal à son aimé de quelques manières que ce soit, Quoovar restait ainsi dans l'indécision, chaque jour venant avec son lot de décisions qui finissaient sans exception à ne pas être suivie d'effets et contredites avant même que le soleil se couche.

En ce qui concerne l'attrait de la jeune humaine pour Shalelu, il n'était pas très sûr de comprendre d'où venait cette fascination. Encore quelque chose que sa rationalité peinait à expliquer. Il était toutefois heureux que les deux être qui comptaient le plus à ses yeux s'entendent bien et fut ravi d'expliquer ce qu'il savait sur la ranger elfe. Ce qui était somme toute assez peu : Shalelu était d'une nature presque aussi taciturne et introvertie que Quoovar, et si elle n'avait jamais trop demandé des détails sur son passé à lui, il avait fait de même avec elle. Il put confirmer toutefois qu'elle était en effet aussi bonne que ça, lui devant toutes ses connaissances sur la nature et la survie, encore qu'il mentionna son dégoût particulier pour les gobelins, lesquels ne peuvent prétendre à la moindre pitié de l'elfe.
Quant à son temps passé à Pointesable, il resta relativement évasif : les quolibets et les insultes à moitié voilées (par crainte ou respect envers Shalelu) n'avait pas été ratés par le demi-elfe, mais il ne voulait pas indiquer à son amour humaine combien ses congénères à elle avait été condescendant à son égard. Il était trop intelligent pour ne pas savoir qu'il méritait en grande partie ces réflexions, avec son hygiène digne d'un sauvage, des cicatrices apparentes, la moitié du visage brûlé et une timidité maladive, mais il gardait toujours, des années après, un sentiment partagé vis à vis de Pointesable : oui, ils l'avaient accepté (surtout grâce à Shalelu), oui, il ne l'avait pas remit en esclavage comme les autres, mais ça n'avait pas été un accueil très chaleureux non plus, jusqu'à cette aventure contre les gobelins avec Shae, Hibana, Solomyia et Kuro-san... C'est cette aventure qu'il décida de raconter en détail à Kelda, pour qu'elle comprenne d'où tout ce raffut venait et pourquoi ils se trouvaient à traverser la couronne du monde avec l'hiver sur les talons...



« C'est une très bonne question. Je dirais que beaucoup de manœuvres de combat sont inutiles contre une telle créature. Son salut serait d'immobiliser les ailes, mais il te faudrait d'abord arriver au contact. Je pense que, si c'est ton souhait, tu devrais entamer quelques recherches dans la manipulation de la magie via ton artisanat : je sais qu'il est possible d'enchanter des armes ou des armures sans forcément avoir de talents magiques, simplement une maîtrise exceptionnelle de son art. Si tu y arrives, alors je pense que tu pourrais dupliquer certains effets magiques qui te permettraient de pouvoir utiliser des dons et ta manière de combat naturelle. Je pense par exemple à des effets de vol, même temporaire, ou des effets de déplacement par l'éther comme des portes dimensionnelles, de manière à ne pas être obligé de rester à distance et inutile. Ensuite, tu pourrais essayer, toujours via ce biais, d'améliorer les enchantements de tes armes, pour faire "comme-ci" tu étais beaucoup pus grande et forte. Shae a commencé à fabriquer certains objets magiques mineurs. Peut-être pourrait-elle t'indiquer comment y arriver.
Voilà donc ma conclusion : pour arriver à lutter contre de telles créatures, je pense que tu dois te tourner vers la magie, d'une manière ou d'une autre. N'étant pas religieuse pour accéder à des sorts divins, n'ayant peut-être pas les capacités intellectuelles pour maîtriser la magie arcanique ou l'alchimie, je pense que tu devrais te tourner vers l'artisanat magique. »
Offline Boadicee  
#66 Envoyé le : mercredi 7 juin 2017 19:10:22(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Les détails de sa rencontre avec Hibana et les autres intéressèrent particulièrement Kelda. En fait, malgré ses efforts évidents pour éviter de l'interrompre, elle ne pouvait s'empêche de poser des questions au milieu du récit, essayant d'en savoir plus sur tel ou tel détail. L'affrontement contre le samouraï squelettique en particulier captivait son attention, de même que l'intervention de la guilde des Runegivre.
« Tu sais, Quoovar...je ne crois pas vraiment au destin, et je pense toujours qu'une bonne part de tout ça est une série de coincidences...mais est ce que tu n'as pas l'impression, parfois, que la chance joue une trop grande part dans ces évènements? Quelles étaient les chances que vous retrouviez ce coffre et cette lettre? Et aussi que les Runegivre soient au courant. D'ailleurs, maintenant que j'y pense, sachant qu'ils travaillaient pour la chef des Ombres Gelées, cela jette une tout autre lumière sur leur intervention...qu'est ce que nos ennemis savent de nous, à ton avis? A quel point nous connaissent ils?...et à quoi devons nous nous attendre en arrivant à Minkai? »


Hibana Steelweaver
ca : 17(C:12, s: 15)
Flexibilité: 5/5
Etat : normal

36 / 36

Hibana pondéra les explications du demi-elfe.
« Hum...j'espérais que ce ne serait pas le cas, mais tu n'as pas tort...quel que soit mon entrainement, je ne pourrais pas rivalier avec de tels monstres sans magie...et je crains que l'artisanat ne soit ma seule solution. Je devrais peut être en parler avec Aloïs, son père à réussi à forger Kamihoshi et à lui donner une conscience, il pourra peut être m'aider? Merci pour ton aide et ta patience, dans tous les cas. »
Elle lui donna spontanément une accolade et s'en fut avec un sourire, marmonnant pour elle même ses réflexions.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Septimus-  
#67 Envoyé le : jeudi 8 juin 2017 21:44:31(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 19(C:14, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:6/6;2:4/4
Insp:8/8 ; Pana 5/5

61 / 61


Quoovar évitait de se perdre dans ce genre d'hypothèse : il ne pouvait contrôler toutes les variables et les écheveaux d'hypothèses devenaient rapidement trop complexe pour être suivis par une rationalité mortelle. Tout ceci le ramenait à chaque fois à sa position de mortel comparé à la position divine, pour laquelle il n'avait qu'un profond dégout. Si Shalelu l'avait un tant soit peu réconcilié avec les autres demi-humains, et si Shae était une amie sur laquelle il savait pouvoir compter et à qui faire confiance, toute cette histoire de divinité le troubler, l'irriter, voire même le blesser en son sein. Il essaya de s'ouvrir un peu à Kelda à ce propos, faisant un gros effort sur lui-même par là-même.

« Non, je n'ai pas réfléchit à cela, car je sais où ce genre de réflexion va nous mener. Toutes ces histoires de "chances", de "destins" et équivalent ne sont pour beaucoup que les actes des dieux et assimilés. Même si je ne suis pas fou au point de croire que ceux-ci n'existent pas (on en voit les miracles tous les jours après tout), je refuse à titre personnel de me laisser berner. Ce faisceau de coïncidence, de "chance" et "d'opportunité" n'est pas un hasard. Je refuse de croire au hasard, de même que je refuse de croire à la prédestination ou à la volonté divine toute puissante. Déjà, il existe trop de divinités aux intérêts divergents pour que nos vies à chacun soit la volonté d'Untel ou Untel. Même pour Eux, la vie est trop complexe, remplie de variables qu'Ils ne maîtrisent pas plus que nous. À titre personnel, je tiens à mon libre arbitre, ne me référant jamais à une volonté "supérieure". J'en ai souffert dans ma jeunesse, et je me suis juré que je préfèrerai mourir plutôt que d'être à nouveau l'esclave d'une volonté qui n'est pas la mienne.
Oui, il y a certainement plusieurs forces qui concourent à notre découverte du parchemin revenant à Ameiko. Mais dis-moi : si nous ne l'avions pas trouvé, la rumeurs de ces squelettes aurait fini par atteindre un autre groupe de héros, lesquels auraient sans doute reconnu Ameiko. Ce n'était pas obligé que ce soit moi, ou Shae, ou Hibana... mais tôt ou tard Aemiko ou un membre de sa famille aurait reçu une visite équivalente.
Les Ombres Gelées suivent un parcours similaire au notre. Leur leader est un receleur d'information, et une très bonne en cela. Elle devait savoir la nature des troubles en Minkai bien avant nous. Elle devait en soupçonner la cause depuis un long moment. La trace des Amatesu était froide, mais pas impossible à remonter. Elle a dû retrouver Tsuto, le faire libérer de sa prison en lui offrant une chose qu'il devait n'avoir rêvé : un trône d'émeraude. Pour elle, c'est le coup de sa vie, voire de plusieurs. Seul son intérêt propre la domine, et avoir l'occasion de placer un pion à la tête d'un Empire, même si c'est difficile voire impossible, est trop motivant pour qu'elle abandonne. De son point de vue, on n'avait pas à être des ennemis. Pour elle, que ça soit Tsuto ou Ameiko ou qui que ce soit, peu l'importe tant qu'elle a une certaine main-mise dessus. Mais Shae, Aloïs, Solomyia et moi-même avions trop de passif avec elle pour considérer un tel accord. D'où la compétition actuelle entre nous. Mais je pense que si jamais elle tombe sur un os, ou si Tsuto trouve un malencontreux destin, alors elle cherchera à s'allier avec nous à nouveau, même si c'est pour nous trahir en prenant contrôle d'Ameiko ou Amaia. Je pense qu'elle nous connait très bien. Elle connait nos forces, nos faiblesses. D'un certain point de vue, c'est mon pendant maléfique : intelligente, rusée, et capable de faire bien des choses que les autres pensent impossibles. Sauf bien entendu qu'elle est beaucoup plus belle que moi, bien sûr...
Je ne pense pas qu'elle essaiera une confrontation directe contre nous dès le départ. Elle tentera de nous éviter et de gagner la course au trône avec Tsuto. Si ça s'avère trop difficile, alors elle reconsidèrera cette option, soit en cherchant une alliance, soit en cherchant un moyen de nous affaiblir. Tuer Ameiko ou Amaia serait trop définitif, mais un enlèvement n'est pas à exclure. De même que nous voler les artefacts. Mais vu le revers qu'elle a subie lors de notre dernière rencontre, elle pensera d'abord à nous éviter, et voir comment ça se passe pour elle et Tsuto dans le Minkai. Elle est plus mobile, n'ayant pas une caravane à trainer, mais notre caravane est une bonne excuse et une bonne couverture lorsque nous entreront à Minkai, et elle ne l'aura pas.
Les oni derrière le pouvoir en place ne la ratera pas lorsqu'elle arrivera sur place... »

Modifié par un modérateur vendredi 9 juin 2017 16:33:22(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#68 Envoyé le : vendredi 9 juin 2017 16:59:19(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745


Kelda suivit tant bien que mal les explications de Septimus, mais on voyait à son expression qu'elle était parfois un peu perdue. Elle essaya de remettre les choses à plat après que le demi-elfe eut terminé...
« Attends une minute! Je suis d'accord avec toi, je doute que ce soit une intervention divine ou la destinée qui vous a tendu les bras, mais ça me paraît tout de même trop gros pour une coincidence. Comme si quelqu'un manipulait les évènements en arrière plan. »

« Par contre, tu m'a perdu à plusieurs moment là. La chef des Ombres Gelées étaient Thorbjorn Silverskorr...et je croyais que c'était l'oni que vous avez combattu dans les cavernes de Ravenscraeg qui se faisait passer pour elle? Où alors ce n'est pas d' "elle" que tu parles, mais dans ce cas, de qui parles tu? »

« Et puis, il y a aussi les "Cinq Tempêtes", Aloïs m'a raconté qu'ils avaient été mentionnés plusieurs fois. Aucune idée de ce dont il s'agit? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Septimus-  
#69 Envoyé le : lundi 2 octobre 2017 23:33:43(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 19(C:14, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:6/6;2:4/4
Insp:8/8 ; Pana 5/5

61 / 61


« Oh, je me suis embalé. J'ai confondu les Ombres Gelées et les Loups de Givres. Tu as raison. On est dans un monde où les dieux existent, même si je n'aime pas ça. Sachant cela, discuter de manipulations en arrière plan me semble comme allant de soi. Reste la question : Qui ? Et pourquoi ? J'ose espérer que si des forces planaires maléfiques soutiennent le Régent de Jade, comme la présence d'Onis à son service le laisse supposer, il y a aussi des forces supérieures bénéfiques qui vont agir pour nous aider. Les Kamis pourraient nous aider plus ou moins directement, mais je suppose que des divinités bonnes, ou loyales, pourrait également intercéder en la faveur d'Ameiko.
Je n'ai pas ça, ayant souffert des abus de l'adoration mortelle pour des divinités peu regardantes, mais je pense que c'est un fait.
Quant au Cinq Tempêtes. Non, je ne sais pas à quoi il fait référence. Probablement des lieutenants du Régent. Peut-être des onis elles aussi... »



22 Arodus 4716
Une fois rentré de son combat contre les trois sorcières, Quoovar était épuisé, au delà de la simple fatigue physique. Ses divers combats avaient été une épreuve pour lui. Tantôt inefficace, tantôt même retournant sa rapière contre ses amies, Quoovar s'en voulait. Il avait pu redresser la barre en focalisant l'attention de Masami sur lui, épargnant ainsi ses compagnons de ses sorts dévastateurs, et même parvint à bloquer ses actions suffisamment longtemps pour Kurimi la transperce et la tue. Mais il n'était pas très fier de son combat. Lui ne considérait pas, comme Kurimi, son honneur en danger, ou comme Aloïs qui était honteux d'avoir versé le sang de ses compagnons. Mais il savait qu'il avait, d'une certaine manière, faillit. Ce n'est que grâce à Shae et à ses pouvoirs divins, encore eux, qu'il avait pu faire ce qu'il avait fait.

Il savoure l'étreinte de Kelda, l'embrassant. Même si ces sentiments sont nouveaux, il les apprécie. Mais dans l'intimité, plus tard, que Quoovar craque un peu. Après avoir longuement réfléchit à ses solutions alchimiques pour contrer les déficiences de ses capacités, Quoovar s'approche de Kelda pendant la nuit, la réveillant doucement, l'embrassant sur le front puis sur ses lèvres.

« Kelda ? Désolé de te réveiller, mais je me pose une question. Nous allons certainement nous battre contre des lanceurs de sorts de plus en plus puissants. Toi comme moi savons nous battre contre des combattants, des monstres voire contre des assassins, mais le déploiement de sorts si puissant m'effraie. J'ai... j'ai peur. Pas peur de mourir, mais peur de faillir et que la magie me retourne contre mes amis. Peut-être même contre toi. As-tu une idée ? J'ai relu mes formules, et n'y ai pas trouvé de solution miracle. Généralement, pour contrer la magie, il faut de la magie... Shae et Yogo l'ont encore montré. Ma magie n'est pas de la magie à proprement parler, mais plus de la science encore inexacte. Te sentirais-tu capable, ou même voudrais-tu, essayer de la magie ? »

Modifié par un modérateur mardi 3 octobre 2017 18:24:46(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#70 Envoyé le : mardi 3 octobre 2017 19:18:32(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Kelda émergea brutalement du sommeil, ses yeux s'ouvrant grands. Elle se détendit cependant en constatant qu'il ne s'agissait que de Quoovar. La guerrière Ulfen était habituée à rester sur ses gardes, elle ne s'était pas accoutumé à partager ses nuits avec Quoovar. Enfin, en ce qui concernait le sommeil, en tout cas. Elle passa une main sur son visage pour achever de se réveiller, et écouta attentivement ce que Quoovar avait à lui dire. Elle lui saisit la main, sa paume calleuse chaude au toucher.
« En fait...il se trouve que je suis capable de magie. Pas au sens ou tu l'entends, ou à celui qu'Aloïs et Yogo pratiquent. En fait, même moi j'ignore d'où ça vient. Mais dans le coeur de la bataille, ou disons...de l'action, je suis capable de manifester des sortilèges. D'après les autres raiders avec qui je voyageait, c'est la marque d'une attention particulière d'une déesse, ou d'un dieu. J'ignore qui. Ou pourquoi. Tout ce que je sais, c'est que ça fonctionne. Je...peut être que je pourrais t'aider. J'ignore si je suis capable d'empêcher un sorcier d'entrer dans ton esprit. Mais je peux essayer. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Septimus-  
#71 Envoyé le : mardi 10 octobre 2017 00:25:05(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 19(C:14, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:6/6;2:4/4
Insp:8/8 ; Pana 5/5

61 / 61


Du fait de leur relation qui dure depuis des semaines/mois, j'avais assumé que Kelda et Quoovar dormait dans le même chariot/campement, sans forcément aller plus loin qu'une présence rapprochée. Pardon si tu ne le voyais pas comme ça Boadicee

Quoovar était surpris par cette révélation de Kelda. Cela lui rappela qu'il avait trouvé quelque chose d'étrange dans la barbare, mais qu'il n'avait pu identifier celle-ci. Peut-être que les deux choses étaient liées. Se sachant maladroit dans sa relation avec elle, chose qu'elle sait pertinemment, il décide d'avoir une approche directe. Il espère qu'elle le connait suffisamment pour ne pas être choquée.

« Je ne savais pas que tu avais de tels pouvoirs.... Je... J'avais remarqué quelque chose d'étrange. Mes sens indiquaient à mon intuition qu'il y avait quelque chose de changé en toi, encore que mon conscient n'arrivait pas l'identifier. Est-ce ça que j'ai trouvé ? Tu n'en as pas parlé plus tôt. Est-ce parce que tu en as peur, ou que tu ne sais pas trop quoi en faire, ou d'où ça vient ? Tu dis que ça doit venir d'une déesse, ou d'un dieu. La magie, bien que parfois identique dans ses effets, est fondamentalement différente selon son origine, divine, profane ou autre. Veux-tu qu'on en discute pour en savoir davantage sur celle-ci ? »

Quoovar pose sa seconde main sur la sienne, la serrant tendrement, avec un sourire engageant. Il aimerait comprendre d'où cela vient, et pourquoi elle n'en a pas parlé plutôt.
Offline Boadicee  
#72 Envoyé le : mardi 10 octobre 2017 21:06:26(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Kelda sourit à Quoovar, serrant sa main et lui plantant un baiser sur le front.
« Effectivement, je n'en ai pas vraiment parlé...je dois admettre que j'avais d'autres choses en tête, mais cette rencontre avec des sorcières remets ce genre de questions sur le devant de la scène. Et je dois aussi admettre que je ne savais pas trop qu'en faire...j'ignore d'où ces pouvoirs me viennent, ce qu'ils signifient, ou comment m'en servir. »

Elle plongea ses yeux bleus dans ceux du demi-elfe.
« Mais si tu penses qu'on a une chance de trouver la réponse à cette question, je suis plus que volontaire pour me lancer dans cette recherche avec toi. Même si je ne sais pas par où commencer... »

@Septimus: c'est aussi comme ça que je l'avais vu, ne t'en fais pas. Smile
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Septimus-  
#73 Envoyé le : mardi 10 octobre 2017 23:08:26(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 19(C:14, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:6/6;2:4/4
Insp:8/8 ; Pana 5/5

61 / 61


Quoovar la rassure, et lui fait part de son souhait de l'aider.

« Si tu ne sais pas par où commencer, alors fais moi confiance. On va s'entrainer ensemble : il faut que je pratique mon maniement de la rapière, et toi que tu pratiques ces pouvoirs. Quand on a un don naturel, on se doit de le nourrir, pour qu'il s'améliore et grandisse. C'est comme ça qu'on devient des individus plus aptes. Si tu as un don, en particulier si tu ne le comprends pas, alors il faut s'entraîner, encore et encore, jusqu'au moment où tu l'auras compris et que tu sauras l'utiliser pleinement.
Ce que je te propose, c'est d'utiliser notre routine matinal, avant le départ de la caravane, à s'entraîner aux armes pendant une heure. Et on y va à fond. Si tes pouvoirs se déclenchent dans le cœur du combat, alors il faut que je te pousse au maximum. Je demanderai à Kora d'être présente, si jamais il y a un soucis. Est-ce que ça te dit ? Si tu parviens à déclencher tes pouvoirs cachés, on pourra ensuite s'appuyer sur cet entraînement pour les explorer. »


L'idée de croiser le fer, pour le plaisir et pour se perfectionner, avec l'Ulfen qui occupe son cœur semble très bonne. Il en est même fébrile.
Offline Boadicee  
#74 Envoyé le : mercredi 11 octobre 2017 16:04:06(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Kelda parut d'un seul coup moins sûre d'elle.
« Tu...tu es sûr? Je veux dire, c'est une bonne idée, c'est vrai que ça nous mettra peut être sur une piste, mais... »
Elle soupira, un peu gênée.
« Ecoute, je sais que tu as du talent, et je sais que tu te débrouilles une lame à la main, mais je...et bien, je ne veux pas te blesser par accident. J'ai...tendance à me laisser emporter quand je me bats, et je ne veux pas que ça se retourne contre toi. Tu vois ce que je veux dire? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Septimus-  
#75 Envoyé le : lundi 16 octobre 2017 21:44:07(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 19(C:14, s: 15)
Etat : normal
Extraits 1:6/6;2:4/4
Insp:8/8 ; Pana 5/5

61 / 61


Quoovar regarde la barbare Ulfen d'un air faussement goguenard, avec un sourire aux lèvres..

« J'aimerai voir ça, tiens, que tu me blesses au combat. »

Quoovar sait que Kelda ne laissera pas cet affront à ses capacités de combat impuni, mais il dit ça avec le sourire pour lui faire comprendre que c'est un jeu : croiser le fer avec elle devrait être stimulant, pour eux deux. Mais s'il veut obtenir qu'elle perde un peu son sang froid pour découvrir ses capacités cachées, il faudra la pousser un peu dans ses retranchements. Il espère tout de même être suffisamment compétent pour résister à ses assauts si, d'aventure, elle perdait vraiment son sang froid...
Offline Boadicee  
#76 Envoyé le : mardi 17 octobre 2017 22:50:41(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
24 Arodus 4716 - Début de soirée

Presque deux jours après leurs discussion, Quoovar et Kelda trouvèrent finalement un moment pour pouvoir s'entraîner tous les deux, sous la supervision de Koya qui restait à portée pour soigner les éventuels blessés, même si elle les avaient mis en garde et fait promettre d'être prudents.

Kelda avait récupéré sa hache, s'assurant pour que le fil soit aussi émoussé que possible, et se tenait, un peu incertaine, face à Quoovar.
« Alors...comment...enfin...est ce qu'on y va? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Septimus-  
#77 Envoyé le : mercredi 18 octobre 2017 00:18:03(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 23(C:16, s: 17)
Etat : mutagen
Extraits 1:5/6;2:4/4
Insp:8/8 ; Pana 5/5

61 / 61


Quoovar aura bu un mutagen de façon à être préparé. Il lui répond avec air volontairement provoquant et goguenard.

« Facile : t'essaies de me toucher, et moi j'essaie de ne pas te faire trop mal. »

Quoovar ne s'est jamais battu contre Kelda, et il ne sait pas trop lui-même à quoi s'attendre, mais il pense que ni l'un ni l'autre ne devrait ralentir leurs capacité dans ce combat. Si les blessures ne doivent pas être infligées de manière à être mortelle, Quoovar est persuadé que ce combat ne doit pas être une farce. Il se doit d'être sérieux. Sinon, ce serait une insulte à la barbare. Il étudie la barbare, et prépare une parade riposte, pour bien lui montrer que sa provocation n'est pas qu'une provocation.

  • Parade : 1d20+13+3 donne [1] + 13 + 3 = 17
  • Ripose (non-létal) : 1d20+13+3-4 donne [1] + 13 + 3 - 4 = 13
  • Attaque (non-létal) : 1d20+13+3-4 donne [15] + 13 + 3 - 4 = 27
  • Attaque itérative (non-létal) : 1d20+8+3-4 donne [17] + 8 + 3 - 4 = 24
  • Dégâts éventuels : 1d6+6+3 donne [2] + 6 + 3 = 11
  • Dégâts éventuels : 1d6+6+3 donne [6] + 6 + 3 = 15
  • Dégâts éventuels : 1d6+6+3 donne [6] + 6 + 3 = 15

Offline Boadicee  
#78 Envoyé le : mercredi 18 octobre 2017 21:54:07(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Kelda ne portait pratiquement rien, et on ne pouvait pas dire que c'était une protection efficace. Plus rapide qu'elle grâce à son aide alchimique, Quoovar prit l'initiative, et la toucha deux fois, le deuxième coup, du plat de la rapière, lui fendant la lèvre. L'Ulfen recula, tenant péniblement. Quoovar avait longtemps étudié l'anatomie, et il fut pourtant pris par surprise par la violence de la réaction physique chez l'Ulfen. Ses pupilles se dilatèrent au point d'en devenir presque invisible alors que les veines le long de ses yeux et de son cou se gonflaient sous un afflux sanguin brutal. Ses muscles parurent même gonfler alors qu'elle chargeait avec un regard aiguisé, utilisant la tête de sa hache comme un marteau.
« AAAAARH! »


Mais sa fureur soudain ne semblait pas avoir émoussé son sens du combat, et elle parvint à prendre Quoovar à contrepied, lui infligeant une douloureuse frappa au niveau des côtes qui lui coupa le souffle.

  • Attaque : 1D20+12 donne [17] + 12 = 29
  • Dégâts : 1D12+18 donne [3] + 18 = 21

Modifié par un utilisateur mercredi 18 octobre 2017 21:55:52(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Septimus-  
#79 Envoyé le : mercredi 18 octobre 2017 22:47:05(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,578

Quoovar
ca : 23(C:16, s: 17)
Etat : mutagen
Extraits 1:5/6;2:4/4
Insp:8/8 ; Pana 4/5

41 / 61


Quoovar accuse le coup, conscient qu'il ne pourra pas encaisser beaucoup de coups comme cela. Pourtant, à l'inverse de Kelda, il ne perd pas de vue l'utilité du combat. Il a réussit sa première étape : mettre Kelda en colère. Il doit maintenant passer à sa seconde étape : la forcer à utiliser ses ressources cachés. Il continue dans la provocation, mentant effrontément avec son meilleur accent Ulfen condescendant.

« Oh ? C'est tout ce que tu peux faire. Tes ancêtres doivent être tristes de te voir gâcher ta vie à simplement balancer une hache à droite à gauche sans y mettre un vrai cœur d'Ulfen. T'es vraiment nulle. La force seule ne sert parfois à rien, c'est le cœur de l'Ulfen qui frappe, pas son bras. »

Quoovar se fend d'une seconde botte, puis d'une troisième, cette fois y mettant plus d'entrain, et se prépare à recevoir un nouvel assaut de sa belle.

  • Bluff : 1d20+21+1d6+1 donne [13] + 21 + [4] + 1 = 39
  • Parade : 1d20+13+3 donne [15] + 13 + 3 = 31
  • Ripose : 1d20+13+3 donne [18] + 13 + 3 = 34
  • Attaque : 1d20+13+3 donne [14] + 13 + 3 = 30
  • Attaque itérative : 1d20+8+3 donne [12] + 8 + 3 = 23
  • Dégâts éventuels : 1d6+6+3 donne [1] + 6 + 3 = 10
  • Dégâts éventuels : 1d6+6+3 donne [2] + 6 + 3 = 11
  • Dégâts éventuels : 1d6+6+3 donne [4] + 6 + 3 = 13
  • Confirmation Ripose : 1d20+13+3 donne [3] + 13 + 3 = 19
  • Dégâts additionnels : 1d6+6 donne [4] + 6 = 10

Modifié par un utilisateur mercredi 18 octobre 2017 22:49:59(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#80 Envoyé le : vendredi 20 octobre 2017 01:17:35(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Kelda peinait visiblement. Certes, elle était bien plus forte physiquement que Quoovar, mais la technique de ce dernier, sans parler des enchantements dont il était bardé et des produits alchimiques qui couraient dans ses veines lui donnaient un avantage considérable. L'absence complète d'armure de l'Ulfen ne l'aidait pas, mais il y avait fort à parier que ça n'aurait pas changé grand chose. Cependant, il semblait que leur test fonctionne...

D'un seul coup, les tatouages bleus de Kelda se mirent à étinceler d'une lumière aveuglante, comme si un éclait courait sur sa peau. Quoovar, particulièrement sensible à la lumière, fut complètement aveuglé par l'explosion lumineuse...

  • Aveuglement (ou éblouissement) : 1D4 donne [3] = 3


J'aurais besoin d'un test de Réflexes DD17 (avec un malus de -2). En cas de réussite, tu n'es pas aveuglé, mais ébouli, dans tous les cas pour 3 rounds.

Modifié par un utilisateur vendredi 20 octobre 2017 01:18:07(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
8 Pages«<23456>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET