Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

13 Pages«<910111213>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Kali  
#201 Envoyé le : lundi 16 janvier 2017 21:44:57(UTC)
Kali
Rang : Nouveau

Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Otezea

5 / 5


C'est bizarre. Otezea était persuadée que le grand cerf apparaîtrait à chaque fois qu'ils réussiraient une épreuve....
Elle jeta un coup d'oeil aux alentours pour essayer de l'apercevoir.
« On a bien mis le gui dessus? On s'est pas trompé dans le compte?  »
ou alors c'est les grimaces de Wallis... ça l'a effrayé elle étouffa un petit rire en se souvenant de ses meilleures, elle avait eu du mal à rester sérieuse pendant les tours par sa faute.

Elle lut la dernière partie du parchemin: « marcher 100 pas le soir et frapper le tronc foudroyé... Bon, le soir c'est l'ouest et l'ouest c'est par.... heu... là? » tout en indiquant une direction qu'elle pensait correcte, Otezea interrogea Milesteg du regard, c'est lui qui avait trouvé la bonne direction la dernière fois.

  • test de survie : 1d20-1 donne [2] - 1 = 1
  • test de perception : 1d20+3 donne [2] + 3 = 5
Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline nauron  
#202 Envoyé le : lundi 16 janvier 2017 21:55:39(UTC)
nauron
Rang : Membre

Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 12

Koram
CA : 10

5 / 5


Koram regarda Sillaw, l'air ébahi «  Ah bon tu priais tous les matins? plusieurs dieux? »
Puis, lorsqu'elle commença à parler, Koram écouta Otezea lire la fin du message, il fallait marcher vers l'ouest pendant 100 pas, comme il ne s'imaginait pas combien valait 100, il chercha aussi l'ouest pour ne pas avoir à recommencer plusieurs fois le trajet...

  • perception : 1d20+3 donne [20] + 3 = 23
  • survie : 1d20-1 donne [7] - 1 = 6

Modifié par un utilisateur lundi 16 janvier 2017 21:56:23(UTC)  | Raison: Non indiquée

Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Miilesteg  
#203 Envoyé le : mardi 17 janvier 2017 12:42:22(UTC)
Miilesteg
Rang : Habitué

Inscrit le : 31/05/2016(UTC)
Messages : 36
Localisation : Igny 70

Milesteg
Enfant
CA : 8

6 / 6


Miles sourit à Ozétéa, il était content qu'elle lui demande son avis, il aimait bien et elle avait l'air souvent triste bien avant l l'attaque du village.

« Je pense qu'il commence à se faire tard, donc on va vers le couchant allons dans la direction du soleil non?
On compte les pas et on cherche un arbre mort ou abimé par la foudre. Si on ne le trouve pas ben on revient ici et on va dans une autre direction »


Il haussa les épaules un sourire bête sur la bouille...

  • Perception : 1d20-2 donne [13] - 2 = 11
  • Survie : 1d20-2 donne [18] - 2 = 16


Offline blurpy  
#204 Envoyé le : mardi 17 janvier 2017 13:47:36(UTC)
blurpy
Rang : Habitué

Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,623
Localisation : charente inférieure

Wallis
Réf : 0 | Vig : -1 | Vol : 0
CA:11 | C:11 | D:10

5 / 5


Wallis regarda autour de lui et ne vit rien de concret. Il parut déçu et se tourna comme la plupart, Milesteg qui semblait bien connaitre la forêt

  • survie : 1d20 donne [14] = 14
  • perception : 1d20 donne [16] = 16


Inquiet il rajouta
« On est oblige de tout fair ele même jour ? Parceque là il va bientôt faire noir. Et la nuit j'aime mieux être à l'abri. On pourrait se construire une cabane, vite fait, non ? ou alors faudrait faire les 100 pas plus vite pour qu'on arrive avant la nuit. »


Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline Kali  
#205 Envoyé le : mardi 17 janvier 2017 21:47:18(UTC)
Kali
Rang : Nouveau

Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Otezea

5 / 5


« Dormir?! Ici?! Ca va pas la tête?! » Otezea était terrifiée à l'idée de dormir dans la forêt, elle repensa à sa rencontre avec l'ours plus tôt dans la journée, à ses grosses pattes griffues et sa grande gueule pleine de dents. Elle regarda Wallis, effarée qu'il ai pu avoir cette idée. Encore une idée idiote de garçon.
« Marchons plus vite, qu'on en finisse. De toute façon, si on réussit le monsieur il nous aidera. N'est-ce pas? » Elle ajouta cette dernière phrase plus pour elle même, pour se rassurer.
Et sur son rêve, construire sa vie.
Online Thoulkas  
#206 Envoyé le : mercredi 18 janvier 2017 10:29:42(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Sillaw
Réf : -2 | Vig : -1 | Vol : 1
CA:9



«  Moi je suis d’accord avec Miles… On va vers le soleil, ça nous tiendra chaud ! Et ptet il fera noir plus tard non ? On saurait pas dormir ici, à moins de le faire dans le truc des morts mais ça risque pas de réveiller le mort endormi qui nous mangerait la tête pendant qu’on dort ?  »

Il frissonna à cette idée… «  EN tous cas moi ça me donne pas trop envie…  »


  • Survie : 1d20+1 donne [3] + 1 = 4
  • Perception : 1d20+5 donne [9] + 5 = 14

Modifié par un utilisateur mercredi 18 janvier 2017 10:31:53(UTC)  | Raison: Non indiquée

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Online Djezebel  
#207 Envoyé le : jeudi 19 janvier 2017 09:31:47(UTC)
Djezebel
Rang : Staff


Inscrit le : 23/04/2015(UTC)
Messages : 1,715
Localisation : Haute Saone

Orloch
Brute
CA 8
Ref -2,Vig +0,Vol -1

6 / 6


Orloch écouta ceux qui parlaient. Tout semblait embrumé dans sa petite cervelle et il se contenta de suivre en étant d'accord avec Milesteg sur la direction à prendre ensuite.


  • Survie : 1d20-1 donne [17] - 1 = 16
  • Perception : 1d20-1 donne [8] - 1 = 7



« J'ai faim...  »

Modifié par un utilisateur jeudi 19 janvier 2017 09:33:48(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline mdadd  
#208 Envoyé le : dimanche 22 janvier 2017 21:24:51(UTC)
mdadd
Rang : Staff

Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

ls avaient fait des tours et encore des tours puis s’étaient retrouvés devant le tumulus ou plutôt devant la pierre-porte de celle-ci, plus précisément devant la gravure des bois de cerf. Certains avaient pensé à une manifestation comme la fois où ils avaient vu le grand cerf blanc dans la clairière du grand chêne, mais à part quelques hululements d’un hibou quelque part perché sur sa branche ou au fond de son trou d’arbre, il n’y avait rien eut de grandiose ou remarquable. Otezea, fébrile, doutait toujours de sa capacité à résoudre cette énigme, avaient-ils fait le bon choix, étaient-ils au bon endroit, avaient-ils fait ce qu’il fallait, avaient-ils tourné dans le bon sens, etc. bref milles questions qui mettaient en doute la jeune fille et ce fut encore une fois Milesteg qui la rassura. Il s’agissait maintenant de faire le dernier bout de chemin menant visiblement à ce bien mystérieux ermite dont rien ne disait finalement s’il existait vraiment et même, si c’était le cas, s’il allait aider les enfants perdus.

Encore une fois chacun avait son idée quant à la direction à suivre. Otezea était perdue, comme toujours, Koram était volontaire mais pas très érudit en matière d’orientation, les jumeaux n’étaient pas d’accord sur la direction du couchant et les cousins semblaient d’accord, même si on pouvait penser qu’Orloch était tout simplement d’accord avec Milesteg. Mais dans l’ensemble, il y avait une majorité avec l’un des jumeaux et les deux cousins contre deux qui ne savaient pas vraiment et une qui était complètement perdue en milieu forestier. Aussi devant la possibilité de passer la nuit en forêt et de dormir « à la belle étoile » par cette nuit post hivernale dans un milieu sauvage et hostile, les enfants se lancèrent à compter les 100 pas puis à rechercher ce fameux tronc foudroyé.

Cent pas, c’était à la fois peu et beaucoup, au regard des pas d’enfants qui évaluaient approximativement 3 pas pour eux pour deux pas d’adulte, puis avaient estimé la « bonne » direction en allant vers ce qui était normalement l’ouest. Mais il suffisait simplement de regarder la forêt, sa densité végétale, le peu de visibilité et les nombreux obstacles pour se rendre compte que dévier sa course de quelques pas seulement suffisait à passer à côté de ce qu’on recherchait. Après avoir fait le compte, ils se mirent à chercher en tous sens ce qui pouvait ressembler de près ou de loin à un tronc foudroyé. Les uns regardèrent à terre, un tronc foudroyé devait sans aucun doute être tombé car personne ne survit à un tel traitement, du moins pas un homme, d’autres cherchèrent des traces de brulé, se disant qu’un tel arbre avait dû prendre feu et carboniser sur place, puis Kora remarqua quelque chose que Milesteg et Wallis avaient eux aussi aperçu mais n’avait pas vraiment retenu leur attention.

Ils se trouvèrent quelques instant après devant un arbre debout assez énorme au niveau du tronc qui à l’instar de presque tous les autres arbres à cette saison n’avait plus de feuilles mais qui s’élevait comme les autres avec son ramage étendu et entrelacé. Mais ce qui avait plutôt attiré l’attention de Koram, c’était la couleur et finalement l’aspect du tronc lorsqu’on posait la main dessus. Il était gris et on avait l’impression que l’arbre s’était changé en pierre, comme pétrifié instantanément. Ils étaient normalement dans la zone recherchée, cet arbre avait une singularité, ce ne pouvait être que là… Enfin il fallait espérer, sinon les enfants allaient devoir continuer les recherches et d’ici une grosse heure, le crépuscule ne tarderait pas à pointer et avec lui le froid, la nuit, les loups. Du reste un long et puissant hurlement se répercuta à travers la forêt non loin d’eux, les faisant sursauter tandis qu’ils regardaient cet arbre pétrifié…
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline blurpy  
#209 Envoyé le : lundi 23 janvier 2017 09:10:33(UTC)
blurpy
Rang : Habitué

Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,623
Localisation : charente inférieure

Wallis
Réf : 0 | Vig : -1 | Vol : 0
CA:11 | C:11 | D:10

5 / 5


Un arbre gris. Voilà ce qu'ils avaient trouvé. Un vulgaire arbre mort. Mais quand cela va t-il s'arrêter ? wallis ne se souvenait plus de se qui était écrit. Il n'avait même pas essayé et maintenant il s'en mordait les doigts. A chaque fois il pensait en avoir terminé. Et non, une nouvelle marche, une nouvelle épreuve apparaissait. Et la nuit qui allait bientôt tomber.
Par tous les dieux qu'est-ce que c'était

« DES LOUPS. ON EST PERDU. ILS VONT VENIR NOUS DEVORER. PAR PITIE, GOZREH, PROTEGE NOUS »
Affolé il essaya de monter à un arbre

  • escalade : 1d20-2 donne [6] - 2 = 4


Mais il n'arrivait pas à se hisser sur les branches. Toutes les astuces qu'il avait montré à Orloch s'étaient envolées de son esprit. Il regardait tout autour de lui, cherchant par où s'enfuir, mais les bruits parvenant de toute part, il s'écroula sur place, laissant se dévider les larmes qu'il avait retenu toutes la journée.

Modifié par un utilisateur lundi 23 janvier 2017 09:15:11(UTC)  | Raison: Non indiquée

Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Online Thoulkas  
#210 Envoyé le : lundi 23 janvier 2017 11:53:48(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Sillaw
Réf : -2 | Vig : -1 | Vol : 1
CA:9



Sillaw regarda en direction d’Otezea, voyant son frère monter à l’arbre avant de retomber sur ses fesses… «  On a bientôt fini non ? Reste quoi à faire ? On peut le faire avant de se faire manger ou alors on grimpe…  » Il regarda son frère… «  A un arbre, espérant que Wallis réussisse avant de se faire manger.  »

Il disait cela avec un sourire, mais tellement crispé de peur qu’il n’était pas très crédible… «  Donc on va par où ?  »
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Online Djezebel  
#211 Envoyé le : lundi 23 janvier 2017 19:46:47(UTC)
Djezebel
Rang : Staff


Inscrit le : 23/04/2015(UTC)
Messages : 1,715
Localisation : Haute Saone

Orloch
Brute
CA 8
Ref -2,Vig +0,Vol -1

6 / 6


Orloch entendit les hurlements et fut saisit.
Il vit Wallis ou Sillaw tenter de monter à l'arbre et s'écrouler. Il fallait le protéger. Les protéger.

Il tourna le dos à ses camarades, agrippant son gourdin fermement et regarda les alentours afin de voir s'il y avait des loups dans les parages.

Après tout, ces enfants, à part les jumeaux, étaient plutôt gentils avec lui. Il fallait protéger ce qu'il restait du village, c'était sa mission.

« Orloch va protéger.  »

Offline Kali  
#212 Envoyé le : lundi 23 janvier 2017 21:44:57(UTC)
Kali
Rang : Nouveau

Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Otezea

5 / 5


Otezea tressaillit en entendant les hurlements lointains ou, peut être très proches.... Tremblante, elle plongea son nez dans le parchemin et relut la dernière phrase:
« Il faut frapper l'arbre! » avec précipitation, elle s'avança vers le grand arbre gris et de sa petite main en frappa le tronc de toutes ses forces, une fois.

Modifié par un utilisateur lundi 23 janvier 2017 21:45:54(UTC)  | Raison: Non indiquée

Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline nauron  
#213 Envoyé le : lundi 23 janvier 2017 22:07:49(UTC)
nauron
Rang : Membre

Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 12

Koram
CA : 10

5 / 5


Lorsqu'il entendit le hurlement des loups, un frisson de peur parcouru l’échine de Koram...
Alors qu'un des jumeaux paniquait,il sentit les larmes lui monter aux yeux, et l'envie de tout abandonner se fit pressante. Il repensa furtivement aux autres enfants, là-bas au village, l'exemple du péchou et d'Erick s'investissant corps et âmes pour le village lui redonna espoir et force. Ils étaient là avec une mission et ils iraient au bout, pas question d'abandonner avant d'avoir fini.

Il s'approcha de Wallis et lui posa la main sur l'épaule.«  Courage frère, les autres comptent sur nous. Viens je vais t'aider à grimper »
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Miilesteg  
#214 Envoyé le : mercredi 25 janvier 2017 20:24:03(UTC)
Miilesteg
Rang : Habitué

Inscrit le : 31/05/2016(UTC)
Messages : 36
Localisation : Igny 70

Milesteg
Enfant
CA : 8

6 / 6


Miles sentit son sang se figer en entendant les loups, mais la voix d'Ozetea le sortit de sa torpeur. Puis l'attitude d'Orloch l'inspira.
Il vint se placer à côté de son cousin pour protéger les autres, tenant son baton d'un air menaçant.
Il cria

« Nous sommes une famille, rien ne peut nous arriver... »

Il scrutait les alentours, espérant voir une aide arriver plutôt qu'un loup
Offline mdadd  
#215 Envoyé le : samedi 28 janvier 2017 19:28:49(UTC)
mdadd
Rang : Staff

Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

i la panique s’emparaient de certains, d’autres avaient pris la décision de servir de rempart contre ce que les enfants imaginaient être une meute de loups suite à ce long hurlement solitaire dans la forêt. En effet ce pouvait être le cas. Les loups étaient suffisamment silencieux pour pouvoir suivre le groupe sans être ni vu ni entendu puis une fois leur piège en place, ils manifestent leur présence histoire d’intimider leurs proies. La viande tétanisée par la peur devait sans doute être meilleure à leur gout !

C’est ainsi que les frères Taillebois et Koram recherchaient un moyen de se soustraire aux crocs de la nuit, qui soit dit en passant approchait à grands pas puisqu’il ne devait rester qu’une petite paire d'heures avant le crépuscule, essayant sans succès de grimper aux arbres, pendant qu’Orloch et son cousin Milesteg se prenaient pour des chevaliers sans peur prêts à en découdre à l’aide de leurs bouts de bois et enfin Otezea frappa du plat de la main le tronc de l’arbre pétrifié par la foudre, s’attendant sans doute à ce qu’il se passe quelque chose d’extraordinaire qui aurait pu la rassurer quant au décryptage réussi ou non du parchemin énigmatique.

La forêt se plongea dans le silence. Le hurlement solitaire lupin avait sans doute calmé tous les animaux du coin et ils se tapissaient dans les fourrés et autres recoins dans l’espoir de ne pas finir dévorés. Puis devant les yeux écarquillés exorbités de surprise d’Otezea, le tronc de l’arbre s’ouvrit ou plutôt les contours d’une ouverture apparurent avant qu’une sorte de porte en écorce d’arbre ne s’ouvre. Le tronc était creux et il y avait quelqu’un dedans ! La jeune fille recula d’un pas devant l’impressionnant personnage qui venait d’ouvrir. Il était plutôt grand et large d’épaules. Son épaisse chevelure longue mêlée à sa barbe longue et fournie lui donnaient un aspect de fou furieux hirsute et en colère. Le visage tanné par la vie en extérieur, il ouvrait de grands yeux bleus-gris sévères qui la toisaient comme s’il pouvait tuer sur l’instant Otezea d’un simple regard. Il portait des vêtements amples et usés parfois même troués, comme cette longue tunique dans les tons bleus foncés, semblable aux robes des grands mages ou des druides ou des prêtres, enfin de ces personnes-là.

ermite

Le gaillard était sans aucun doute vieux, mais il se tenait droit et paraissait encore vaillant et surtout fort. Le hoquet de peur passé, Otezea put enfin relâcher sa respiration, mais c’était pour mieux sursauter, tout comme les autres enfants du reste. Sa voix grondante comme le tonnerre résonna d’un seul coup, un peu à l’image de feu le chef du village, le père de Marciàn. Il devait être du même acabit – « Qu’est-ce que c’est ! Qu’est-ce que vous faites là ! Vous n’avez rien à faire là ! Allez-vous-en ! J’aime pas les chiards ! Ca fait que pleurnicher sans arrêt et ça provoque tout un tas de problèmes ! Rentrez chez vous avant qu’il fasse nuit ! Allez ouste !!! » – Et de claquer la porte en écorce aussi sec, laissant Otezea quelque peu secouée et éberluée. Alors c’était ça l’ermite ?..
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline Kali  
#216 Envoyé le : samedi 28 janvier 2017 20:58:30(UTC)
Kali
Rang : Nouveau

Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Otezea

5 / 5


« MONSIEUR! MONSIEUR! » Otezea frappa de plus belle contre le tronc.
« Monsieur! S'il vous plait, vous êtes notre dernier espoir. Le village a été entièrement brûlé, toutes nos familles tuées, on est tout seul.... » Ces derniers mots furent étouffés dans un sanglot.
Otezea reprit son souffle avant de continuer (il a dit qu'il n'aimait pas les pleurnichards): « On a trouvé ce parchemin dans la maison du chef, il dit que vous nous aiderez si on suivait les indications, on a tout fait! Tout parfaitement! Alors maintenant il faut nous aider! » la panique face au danger proche du loup se transforma en colère.

  • diplomatie : 1d20-1 donne [20] - 1 = 19

Modifié par un utilisateur samedi 28 janvier 2017 21:17:24(UTC)  | Raison: Non indiquée

Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline mdadd  
#217 Envoyé le : dimanche 29 janvier 2017 19:33:31(UTC)
mdadd
Rang : Staff

Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

Le temps de se remettre de sa stupeur et voilà qu’Otezea repartait aussi sec à la charge. Martelant le tronc pétrifié de sa petite main, elle criait presque de rage ou de désespoir, difficile à dire, en tout cas elle mettait du cœur à l’ouvrage si bien qu’il était difficile voire impossible de ne pas se sentir concerné par les paroles de la jeune fille. Ce vieil ermite tout racorni ne devait pas être insensible au point de rester cloitré dans son tronc d’arbre ! Par ailleurs les arguments étaient recevables, d’après le parchemin… Avaient-ils bien tout fait comme il faut ? Ce vieux teigneux dans son tronc d’arbre, étrange habitat d’ailleurs, on devait être à l’étroit là-dedans et pas question de s’allonger, il ne devait pas y avoir la place, est-ce qu’il allait se cantonner à une sorte de rituel qui s’il était mal effectué il ne viendrait pas en aide aux enfants ?

ermite

Quelques longues secondes qui parurent une éternité passèrent, puis tout à coup le vieil homme rouvrit la porte-écorce à la volée, sortant en trombe, tandis qu’Otezea reculait précipitamment pour ne pas être renversée – « CHUT !!! FERMEZ-LA !!! » – Il paraissait très en colère et avait le regard dans le vague comme s’il écoutait quelque chose au lointain puis se précipita de nouveau dans le tronc pour en ressortir avec un ceinturon d’arme chargé d’une épée dans un fourreau en vieux cuir craquelé et d’un coutelas dans un fourreau en peau de lapin, qui devait pendre à une cheville ou un clou. Il passa la ceinture autour de sa taille, lui donnant une allure beaucoup plus guerrière puis saisit une lance et s’élança à grands pas dans la forêt – « Guide-moi Cœur-de-la-Meute ! » – Dit-il assez bas mais pas assez pour qu’Otezea puisse l’entendre. Aussitôt un grand loup blanc bondit des fourrés, générant un cri de stupeur de la part des enfants et emboita le pas du vieil homme avant de le dépasser et d’ouvrir la marche. Il était splendide et paraissait puissant. L'animal sauvage ne prêta aucune attention aux enfants ni même à l'ermite, sa course montrait une grande aisance et agilité tout en dégageant une puissance manifeste. Ses crocs étaient impressionnants et semblaient pouvoir arracher la tête d'un enfant d'un seul coup de mâchoire. Sans se retourner, l’ermite leur cria – « Suivez-moi et pas un mot ! Courez si vous ne voulez pas être semés ! »

Dans votre prochain RP vous rajouterez :
- un test de Constitution (d20 + Mod Constitution)
- un test de survie (d20 + Mod Sagesse si vous n'avez pas développé cette compétence)
- un test de perception (d20 + Mod Sagesse si vous n'avez pas développé cette compétence)

Modifié par un utilisateur dimanche 29 janvier 2017 19:35:22(UTC)  | Raison: Non indiquée

Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline Kali  
#218 Envoyé le : dimanche 29 janvier 2017 20:43:25(UTC)
Kali
Rang : Nouveau

Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Otezea

5 / 5


Otezea resta quelques instants immobiles. La sortie soudaine de l'ermite de son tronc et l'apparition du loup blanc la laissait sans voix, incapable du moindre mouvement. Elle l'entendu parler à un certain "coeur de la meute" et le loup avait l'air de lui obéir comme..... comme un chien? Il paraissait également assez agité et prêt au combat, devaient-ils se préparer à un danger? Et il ajoutait de le suivre en courant.... cela réveilla Otezea de sa torpeur et c'est avec quelques foulées de course qu'elle lui emboita le pas avec la confiance aveugle qu'un enfant accorde à un adulte inconnu qui lui dit de courir.

  • constitution : 1d20-1 donne [4] - 1 = 3
  • survie : 1d20-1 donne [9] - 1 = 8
  • perception : 1d20+3 donne [1] + 3 = 4
Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline nauron  
#219 Envoyé le : dimanche 29 janvier 2017 21:32:42(UTC)
nauron
Rang : Membre

Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 12

Koram
CA : 10

5 / 5


Koram, qui aidait Wallis à monter, suspendit son action lors de la "discussion" entre Otezea et le vieil ermite.Lorsque le vieil ermite s'équipa et leur dit de courir en la fermant, il regarda ses compagnons et leur dit en chuchotant
« Bon ben faut courir maintenant... j'aurais bien voulu m'asseoir un peu... »

Sur ces mots, il se détourna et commença à courir derrière l'ermite, le loup et Otezea

  • test constitution : 1d20-1 donne [2] - 1 = 1
  • test survie : 1d20-1 donne [8] - 1 = 7
  • test perception : 1d20+3 donne [8] + 3 = 11
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline blurpy  
#220 Envoyé le : dimanche 29 janvier 2017 22:14:47(UTC)
blurpy
Rang : Habitué

Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,623
Localisation : charente inférieure

Wallis
Réf : 0 | Vig : -1 | Vol : 0
CA:11 | C:11 | D:10

5 / 5


L'aide de koram lui réchauffa le coeur. Il commença à escalader une branche et s'aprêta à monter sur la seconde lorsque le viel homme sortit de sa tanière. Il resta là entre deux branches à ne savoir que faire lorsque otezea dut lui dire les bons mots, puisque il retourna dans son antre et en ressortit en peu de temps s'armant de pied en cape.

Et voici qu'un superbe loup blanc vint à sa rencontre et que le vieil homme se mit à trottiner derrière en intimant l'ordre de faire de même. il lui emboit ale pas.

  • constitution : 1d20-1 donne [4] - 1 = 3
  • survie : 1d20 donne [17] = 17
  • perception : 1d20 donne [12] = 12





Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
13 Pages«<910111213>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Privacy Policy | Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET