Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

23 Pages«<20212223>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline vaidaick  
#421 Envoyé le : jeudi 22 décembre 2016 23:46:19(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 12 (16)

31 / 31
Célestin n'en croyait pas ses yeux. Ils l'avaient fait ! Ils avaient vaincu un glomeray, un puissant daemon au sujet duquel il avait lu des histoires à faire frémir les plus courageux !

Le son de la voix de Bhaal le sortit de sa stupeur, et peu à peu, un sourire incrédule grandit sur son visage meurtri. « Oui ? Oui !!! Nous l'avons fait Bhaal !!! C'est incroyable ! Un glomeray, un puissant daemon, et nous l'avons éliminé ! » se réjouit-il.

Cependant, rien ne disait qu'il n'y avait que cette créature ici. Ils étaient toujours en terrain dangereux, et ses amis étaient gravement blessés. Il jeta un coup d'œil alentour, et plaça sa main sur l'épaule d'Alia. « Puisse Sarenrae estomper tes blessures, mon amie. » lui sourit-il. « Et... merci... Ta voix m'a sorti de mes cauchemars, petite ange... »

Il s'abstint de se tourner vers Nemlak. Le magicien avait été frappé par la folie, tout comme lui, et connaissant sa mauvaise humeur habituelle, il préférait lui laisser le temps de digérer le fait qu'il avait été faible mentalement. Il se tourna donc de nouveau vers Bhaal, et après une brève incantation, sa main se chargea d'énergie positive. « A ton tour d'être soigné mon chou. »

C'est alors qu'il remarque leurs regards à tous les deux. Des images de lui-même se broyant le crâne et se griffant sous le coup de la folie lui revinrent en mémoire. Était-ce la réalité ? En tout cas, maintenant qu'il y pensait, il avait mal. Il se palpa le visage, et leva devant lui ses mains tâchées de sang. De son sang. Il déglutit, tenta de se composer un masque d'impassibilité qui ne trompa personne, et s'appliqua les mains sur le visage, laissant le don de Sarenrae guérir ses blessures.

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Ilmakis  
#422 Envoyé le : vendredi 23 décembre 2016 00:02:35(UTC)
Ilmakis
Rang : Habitué
Inscrit le : 29/08/2010(UTC)
Messages : 4,816

Nemlak
CA : 14

38 / 38

Lorsque le bruit strident s'arrêta, Nemlak put reprendre ses esprits et utiliser sa magie pour venir à bout du dernier mort-vivant.
Il enrageait intérieurement de n'avoir pas sût contrôler sa rage naturelle et il revoyait le visage de son père l'encourageant à manier l'épée plutôt que l'esprit. Son esprit encore embrumé, il eu du mal à réaliser que la créature n'était plus, tuée par ses deux compagnons qui eux avait réussit à repousser les assauts strident du monstre.
Certainement grâce à ses sorts de protection, mais cela, Nemlak se garda bien de leur dire.
« Félicitations à vous deux, Bhaal et Alia. Vous avez su conserver votre sang froid pendant que ceux qui sont censés le garder n'étaient pas à la hauteur. Cette victoire est la vôtre, soyez en fier.
Mais ne croyez pas que la bataille qui vous attends la haut ne sera pas plus difficile que celle que vous avez mené ici. Ce ne sont pas les mêmes armes auxquelles vous serez confrontés, elles seront plus sournoises et chaque coup qu'elles vous porterons ne sera pas soignée aussi aisément que les blessures physique par la magie de Célestin. »

Il s'arrêta un instant avant de reprendre. « Par cette victoire, vous donnez à cette ville l'espoir de sa renaissance et en cela je vous remercie. »
Son visage ni sa voix n'avait la chaleur de ses paroles et il rajouta. « Profitez de votre moment de triomphe, la mémoire des hommes est aussi volatile que la pluie du désert. Finissons de fouiller l'antre de la bête afin de nous assurer que nul autre danger n'en sortira. »
Offline Lyana  
#423 Envoyé le : vendredi 23 décembre 2016 00:31:28(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Alia
CA 19 (C14,D15)
Ref+8* Vig+3* Vol+5*
Représentation : 03/13
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 3/4
Sorts 2 : 0/2

26 / 40

Alia retira sa lame du mort-vivant qui venait de se relever dans le but de tuer son bien-aimé. La lame gouttant sur le sol, Alia restait immobile, aux aguets, ce dernier sursaut lui faisait craindre une nouvelle attaque. En fait, elle ne parvenait pas à réaliser que tout cela était fini.
La voix grave de son amant lui affirma que c'était bel et bien la fin, elle le regarda l'air interrogateur. Célestin le confirma et Nemlak, à sa façon abrupte, également.

Un sourire, d'abord timide, naquit à la naissance des lèvres de la jeune fille pendant que le sorcier la soignait puis il grandit pour se transformer en rire alors qu'elle sautait dans les bras de son amour de gladiateur.

« On a réussit ! Bhaal, on a réussit ! »

Elle écrasa ses lèvres sur les siennes puis se détacha légèrement pour mieux plonger son regard dans ceux de l'homme.

« On est vivant. C'est fini et on est vivant. »

Elle se détourna légèrement pour apostropher Célestin.

« Célestin ! Nous sommes vivants ! »

C'est à ce moment là qu'elle vit véritablement le visage contusionné de son ami, elle descendit des bras de Bhaal pour s'approcher de l'artisan.
« Vous vous sentez bien ? »

Elle repensa également à ce que venait de dire Nemlak sur les affrontements qui les attendaient maintenant et elle savait que, comme à l'accoutumé, il disait la vérité. Cela serait difficile, elle allait devoir prendre des décisions importantes. Non ! Ils allaient devoir prendre des décisions importantes. Elle n'était plus seule, elle était soutenue par des êtres d'exception et Vardishal serait toujours là pour l'aider.

Elle regarda Tempête et toucha la lame, pendant le combat elle avait gelé Xulthos, le faisant souffrir plus fort et s'ils étaient en vie c'était entre autre grâce à ce nouveau pouvoir. Elle porta la garde à sa bouche et l'embrassa en signe de piété. Merci Vardishal, merci de tout mon cœur, merci de nous avoir aider à vaincre ce daemon et surtout merci d'avoir protéger mes amis. Le Templier était devenu un soutien sans faille.
Le templier... Un autre templier attendait qu'on décide de son sort. Xulthos mort, il était peut-être libéré de son emprise, il fallait s'en assurer, vite.

« Kardswann ! Il faut aller voir comment va Kardswann. »

Elle chercha de nouveau le regard de Bhaal afin d'essayer de le convaincre.



Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline Guigui.  
#424 Envoyé le : vendredi 23 décembre 2016 10:32:22(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 1/12
CA : 18 | C : 12 | D : 16
réf:+3 | vig:+6 | vol:+3

27 / 46


Bhaal récupérait tandis que chacun de ses compagnons exprimait sa surprise, sa prescience ou sa joie. Il ne s'était pas attendu à se voir remercié par un Nemlak qui avouait même sa faiblesse. Mais, comme toujours, le magicien ne faisait qu'énoncer froidement les faits. Maintenant qu'il y pensait, Nemlak n'avait plus vraiment été lui-même depuis qu'il avait mis les pieds dans la nef de ce temple. Ce qu'il avait vu là-haut, ce zombie - celui de son père ? - l'avait profondément perturbé. Pour la première fois peut-être, Nemlak montrait plus d'humanité qu'un boulier-compteur. Bhaal aurait voulu lui dire que c'était une bonne nouvelle, mais il ne trouva pas les mots.

« Oui, ma belle, on va y aller, » répondit-il à la sollicitation de sa bien-aimée. Il avait compris que l'espoir d'une rédemption pour le templier était pour elle un puissant moteur et l'aiderait peut-être à accepter ce qu'elle était. « Mais Nemlak a raison, il faut finir d'explorer cet endroit afin d'être sûr que plus aucun danger n'en sortira. »

Sur ces mots, il récupéra sa bardiche et se positionna au dessus de la partie supérieure du cadavre du monstre, leva haut son arme et l'abattit à toute force sur ce qui lui tenait lieu de col. En deux puissants coups, il détacha la tête et la saisit par les mandibules. « Il faut ramener la preuve de ce que nous avons fait ici. Sinon, tôt ou tard, quelqu'un dira que le démon n'est pas mort. Et puis, je veux que la princesse le voit, » dit-il simplement.

Modifié par un utilisateur vendredi 23 décembre 2016 15:37:08(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline UrShulgi  
#425 Envoyé le : vendredi 23 décembre 2016 18:58:07(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
Bhaal tenait la tête à bout de bras, celle ci, même détachée, semblait menaçante, prête à un dernier sursaut de vitalité sur le bras qui la tenait si triomphalement. La pièce d'où provenait le malin à l'œuvre des carnages des décennies passées était simple, une grande pièce à la maçonnerie ouvragée d’environ trente six pieds de côté. Deux rangées de trois colonnes de marbre flanquaient l’allée principale qui traversait la salle d’est en ouest. Une volée de courtes marches formaient un escalier incurvé de l’autre côté de la pièce, qui conduisait à une grande alcôve concave dans le mur ouest. Un trône richement décoré était perché au sommet des marches. Mais un trône pour qui?
Rien de valeur ne se trouvait ici, et une inspection minutieuse ne releva aucun passage ou anormalité. Étrangement, l'ensemble du lieu semblait plus lumineux, les couleurs revenaient à ceux qui utilisaient d'autres sens, l'endroit était à présent éclairé comme par de grandes bougies alors que l'on y trouvait rien d'équivalent.
Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Ilmakis  
#426 Envoyé le : lundi 26 décembre 2016 10:22:59(UTC)
Ilmakis
Rang : Habitué
Inscrit le : 29/08/2010(UTC)
Messages : 4,816

Nemlak
CA : 14

38 / 38

Légèrement déçu de n'avoir rien trouvé de plus dans la pièce du trône, Nemlak s'interrogea cependant sur qui avait construit un tel lieu et surtout pour qui.
Cependant, les réponses semblaient appartenir au passé et aux morts depuis longtemps disparus. Il était temps de revenir au présent et de penser à l'avenir. Un avenir qui venait de s'éclairer et ... perturbant.
Ce qui avait motivé le magicien pendant tant d'années depuis la nouvelle de la mort de ses parents, ce qu'il avait subit depuis, sa quête de vengeance et de reconnaissance. Tout cela, il l'avait réalisé.
Machinalement, il tritura la lettre ensanglantée qu'il avait récupérée sur le cadavre de son père. Il espérait que ce dernier avait été dans ses derniers instants fier de son fils et que la libération de son âme sur cette terre l'avait envoyé sur le champ de Bataille infini des plaines ensanglantés des dieux orques.
Silencieux et perdu quelques instants dans sa contemplation des lieux vides, comme libérés, où pendant tant d'années s'étaient tapie la bête il médita sur l'avenir qui l'attendait.

Il secoua la tête pour reprendre ses esprits. Il était désormais libéré du poids du passé, ou presque, lorsqu'il aura pu lire le testament de son père. Il était temps de construire son avenir, non sur les ruines des souvenirs mais dans l'espoir du futur.

D'une voix dénuée d'émotion il répondit à Alia « Remontons, mais ne crois pas que la fin de l'emprise de la bête ai changé Kardswann. Il était déjà corrompu avant de venir ici. Il faudra du temps et beaucoup de patience pour tenter de le faire changer si cela est encore possible. »

Modifié par un utilisateur mardi 27 décembre 2016 14:51:49(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Guigui.  
#427 Envoyé le : lundi 26 décembre 2016 17:03:40(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 1/12
CA : 18 | C : 12 | D : 16
réf:+3 | vig:+6 | vol:+3

27 / 46


Bhaal participa à la fouille de la grande salle qui avait abrité le démon pendant des décennies mais, lorsqu'il fut évident qu'elle ne contenait rien, il s'intéressa d'avantage au changement d'atmosphère qui s'opérait en ces lieux. Il regardait autour de lui sans réellement comprendre à quoi avait pu servir ce lieu enterré sous des dizaines de mètres de roche dans un temple dédié à une déesse du soleil. La présence du trône était également une énigme mais, surtout, le demi-démon s'interrogeait sur la présence de la lumière qui les éclairait désormais alors qu'aucune source lumineuse ne se voyait. Les ténèbres du démon s'estompaient-elles à sa mort, ou était-ce la lumière de Sarenrae qui se remettait à briller dans sa gloire ? Tout à ses réflexions, Bhaal en conçut un sentiment de crainte respectueuse. Maintenant que leur mission était achevée, avaient-ils réellement le droit d'être là ?

« Pour Kardswann, on verra, » coupa-t-il. « Alia saura quoi faire, de toute façon, » déclara-t-il en contemplant sa bien-aimée dont il se rappelait les paroles résolues à ce sujet. « On n'a plus rien à faire ici, je pense, et il me tarde de revoir le ciel et le soleil. Espérons que la plateforme du puits sert aussi à remonter ! »
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline vaidaick  
#428 Envoyé le : lundi 26 décembre 2016 20:59:01(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 12 (16)

31 / 31
Célestin fit le tour des lieux avec le reste du groupe, observant chaque détail qui pourrait lui rappeler une de ses lectures. D'ailleurs, il s'interrogeait... Pourquoi ce trône ? Ce temple était-il dès son origine dédié à Sarenrae, ou avait-il été réhabilité, voire construit sur les ruines d'un autre bâtiment ? Il ne connaissait rien aux structures, mais peut-être qu'en observant les pierres avec lesquelles les sous-sols et le haut avaient été bâtis, il y trouverait des indices sur leurs origines, et des différences de conception ?

Et cette lumière, inexplicable... De la magie, à n'en pas douter... Mais quelle en était la source ? Il prononça une brève formule pour trouver les flux magiques, et scruta les lieux.

Mais quoi qu'il en était, cette lueur lui faisait penser à celle de l'aube. L'aube... Lorsque Bhaal renchérit sur Nemlak en parlant de partir afin de revoir le ciel et le soleil, il murmura : « Oui, j'arrive... Un instant... »

Il se plaça face au trône, et se mit à parler, tout en caressant machinalement Agathe, mais cette fois il ne s'adressait plus à ses compagnons. « Merci Fleur de l'Aube d'illuminer ces lieux, qui sont désormais de nouveau Tiens. Puisses-Tu excuser les nôtres d'avoir enfermé un daemon en Ton temple ; T'en voilà maintenant débarrassée. De nouveau ici la lumière brillera, et Ton nom sera loué. »

Il se tourna vers ses compagnons, souriant. « Allons-y ! »

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Lyana  
#429 Envoyé le : lundi 26 décembre 2016 21:39:14(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Alia
CA 19 (C14,D15)
Ref+8* Vig+3* Vol+5*
Représentation : 03/13
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 3/4
Sorts 2 : 0/2

26 / 40

Alia faisait le tour de la salle du trône avec respect, la lumière revenait et illuminait le trône vide. La danseuse resta un instant immobile devant, résistant à l'envie de s'agenouiller.
Elle se concentrait sur les réactions de Vardishal afin de comprendre à quoi correspondait cet endroit.

« Zaarafat... » Le nom s'imposa à son esprit. « Le trône a été créé pour le père Zaarafat, le premier prêtre de Kelmarane. C'est lui qui a amené le culte de Sarenrae ici et pour avoir apporté une religion de bonté dans cet endroit aussi chaotique, il fut honoré comme un roi. »

Son recueillement fut interrompu par les paroles de Nemlak, il ne croyait en la possible rédemption de Kardswann, persuadé qu'il était corrompu avant d'être envouté par le daemon, mais ce n'était pas ce qu'avait dit la harpie, Alia voulait croire que le Templier pouvait rejoindre la lumière, plus que cela, elle avait besoin d'y croire.

Elle sourit doucement à son amant et se contenta d'hocher la tête, acquiesçant à son envie de sortir revoir le ciel et le soleil.

  • connaissance (religion ou histoire ou local) : 1d20+5 donne [19] + 5 = 24

édit : Oubli du +2 de l'héroïsme sur le jet de connaissance.

Modifié par un utilisateur mardi 27 décembre 2016 21:27:35(UTC)  | Raison: Non indiquée

Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline UrShulgi  
#430 Envoyé le : mardi 27 décembre 2016 12:32:18(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
Les couloirs continuaient de s'illuminer jusqu'à arriver à une clarté proche de celle de la lumière du jour. Les corps qui s'étaient relevés fumaient à présent, de même que la partie de carcasse encore au sol du Daemon, jusqu'à se désagréger lentement. L'endroit restait lugubre, mais reprenait un peu de sa superbe, comme si la pourriture s'en allait progressivement. La plaque de pierre était toujours en place, le levier tiré, une certaine appréhension se fit alors qu'il ne semblait pas monter. Près d'une dizaine de secondes plus tard, la plaque se déplaça dans un soulagement audible, remontant jusqu'au gong où, les élémentaires de feu angéliques les attendaient, cette-fois dans une pose bienveillante, bras ouverts, alors que le chemin vers la sortie du lieu s'étendait devant leurs yeux, la lumière de l'église semblant s'élever à des sphères égales à ce qu'ils avaient vécu plus bas. À l'étage, les corps étaient toujours là, y compris celui du prêtre fourvoyé.
Au loin, il pouvait voir Zastoran toujours devant l'arène marchande, attentif à ce qu'il se passait à l'église. Il fit de grands signes pour signifier qu'il les avait vu et attendait, comme un enfant curieux et pressé, de voir les nouvelles qu'ils allaient amener à la cité.Le temps qu'ils avancent, Almah et d'autres sortaient de l'arène également, heureux de voir revenir quatre personnes revenir ... avec une étrange et énorme tête insectoïde dans les mains.

Message secret pour Lyana :
...

Modifié par un utilisateur mardi 27 décembre 2016 13:44:07(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Guigui.  
#431 Envoyé le : mardi 27 décembre 2016 22:25:53(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 1/12
CA : 18 | C : 12 | D : 16
réf:+3 | vig:+6 | vol:+3

27 / 46


Lorsque les libérateurs de Kelmarane arrivèrent au pied de l'énorme masse de l'arène marchande, baignée par le soleil de cette fin de matinée qui dardait déjà haut au-dessus des montagnes, un attroupement s'était formé. La princesse et son intendant avaient rejoint Zastoran et les attendaient, ainsi que Jyll et plusieurs membres des lames des sables. D'autres personnes arrivaient ou regardaient dans leur direction.

Parvenu à quelques mètres du petit groupe, et fatigué autant par ses blessures que d'avoir traîné la tête du monstre depuis le bas de la colline, il la balança à mi-chemin entre ses pieds et ceux de la princesse. « Voici le fléau de Kelmarane, » déclara-t-il d'une voix hachée en reprenant son souffle. « Enfin, on n'a pas pu tout vous ramener, princesse, le reste est au fond d'un puits sous le temple. C'était une espèce de... mante religieuse. Ouais, c'est ça, » ajouta-t-il comme pour confirmer ce dont il ne semblait pas tout à fait convaincu de prime abord.

Le demi-démon fixa alors la princesse un long instant, au point que les yeux de Garavel se mirent à poser des questions, puis, soudain, il s'agenouilla devant elle. « Vous voici désormais princesse de Kelmarane ! » Dit-il d'une voix forte.
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Ilmakis  
#432 Envoyé le : mardi 27 décembre 2016 22:30:03(UTC)
Ilmakis
Rang : Habitué
Inscrit le : 29/08/2010(UTC)
Messages : 4,816

Nemlak
CA : 14

38 / 38

Nemlak fut étonné de la réaction du demi-démon mais reprenant rapidement de sa surprise, il suivit la déclaration de ce dernier.

De sa voix forte et ferme, il s'agenouilla à son tour.

« Princesse. »
Offline Lyana  
#433 Envoyé le : mardi 27 décembre 2016 22:37:07(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Alia
CA 19 (C14,D15)
Ref+8* Vig+3* Vol+5*
Représentation : 03/13
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 3/4
Sorts 2 : 0/2

26 / 40

Alia regarda d'abord avec surprise Bhaal mais sans hésiter elle le suivit et s'agenouilla à son tour alors que Nemlak la devança de peu.

Tête baissée en signe de respect, elle se contenta de dire un simple mot qui qualifiait celle qui leur faisait face.

« Princesse. »

Elle leur avait donné un avenir et c'était bien plus que ce que son amant ou elle-même avait pu espérer s'ils avaient pu se permettre de rêver dans leur vie passée.

Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline vaidaick  
#434 Envoyé le : mardi 27 décembre 2016 22:50:25(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 12 (16)

31 / 31
Célestin s'apprêtait à courir rejoindre Almah, heureux de pouvoir lui apporter la bonne nouvelle et de la partager avec elle. Mais le discours que tint Bhaal avait quelque chose de solennel qui le retint, et le fait qu'il fut suivi par Nemlak et Alia l'arrêta totalement. D'abord surpris, il sourit et se mit à hauteur de ses compagnons, s'agenouillant à son tour. « Princesse. » dit-il alors qu'il posait son regard sur son amie.

Il resta ainsi une poignée de secondes qui lui parurent une éternité, puis, n'y tenant plus, il se releva d'un bond et se précipita vers elle. « On a réussi, Almah ! On a réussi ! La cité est libre, totalement libre ! » exulta-t-il en la serrant dans ses bras et en riant follement, sans se préoccuper de ce que pourraient penser les autres alentour. « Félicitations, princesse ! » lui sourit-il en la tenant par les épaules à bout de bras, radieux.

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline UrShulgi  
#435 Envoyé le : mercredi 28 décembre 2016 16:56:15(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
Almah essaya de contenir du mieux qu'elle pouvait ses émotions, rappelant par son comportement celui d'un membre de l'expédition en question. Elle inclina la tête en signe de remerciement quand Célestin se précipita sur elle, devançant le geste de Jyll vers Célestin. Elle se mit à sourire, camouflant parfaitement sa jalousie pour se ruer vers Alia et Bhaal, se plaçant entre eux, fermant les yeux, affichant un sourire qui se mit à prendre une teinte oranger alors que son corps s'illuminait un bref instant, et, sans qu'elle prononça le moindre mot, les plaies se refermaient sur eux, au point d'en être presque totalement remis en l'espace d'une dizaine de secondes. Elle regardait Célestin, attendant son tour, fier de lui. Les gens étaient heureux, même si tous ne semblaient pas mesurer la portée de ce qui venait d'être accompli. Garavel se contentait de sourire, d'un sourire qui affichait autant la joie que la fierté.
Almah sortit de sa sacoche à la ceinture un ... biscuit. Alors que des sourcils se fronçaient, elle le cassa en deux, et une mince volute partit à toute vitesse vers le ciel alors que le gâteau se grisait à toute allure, au point de ressembler à de la terre, puis à du sable, et se retrouve au sol, mélangé à la terre qu'ils foulaient du pied.


«  Maintenant les Maîtres du Pacte sont prévenus, et ma part du marché tenue. Je ne saurai jamais vous remercier suffisamment pour ce que vous avez fait. Vous avez certainement des choses à raconter sur ce que vous avez vu, mais venez à l'arène, vous devez avoir envie de allonger un peu, de boire, et de manger. Dans quelques jours, les troupes offertes par les Maîtres arriveront en ville, vous permettant d'avoir un repos réel, et bien mérité. »
Elle semblait s'approcher pour poser ses mains sur les victorieux, avant de se mettre sur la réserve et de reculer, faisant demi-tour vers l'arène. Elle s'empressa d'ajouter en se retournant.
«  Votre prisonnier est réveillé, il balbutie depuis quelques minutes sur sa présence et demande qu'il lui explique ce qu'il s'est passé ici. Sans savoir ce que vous souhaitiez, les gardes ne lui ont rien répondu. »

Pendant ce temps, les mercenaires les approchaient, les sollicitant même parfois de tapes amicales ou de bref « bien joué! » alors qu'ils allaient enfin pouvoir se poser un peu.



  • Canalisations : 3d6 donne [16] = 16
  • canalisations : 3d6 donne [8] = 8

Modifié par un utilisateur mercredi 28 décembre 2016 17:05:37(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Lyana  
#436 Envoyé le : mercredi 28 décembre 2016 18:47:34(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Alia
CA 19 (C14,D15)
Ref+8* Vig+3* Vol+5*
Représentation : 03/13
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 3/4
Sorts 2 : 0/2

26 / 40

Toujours agenouillée, Alia reçut les soins prodiguée par Jyll avec soulagement, elle sourit doucement à l'oracle avec compassion. Si Bhaal s'était précipité vers une autre femme après avoir mis sa vie en danger, elle n'était pas certaine qu'elle saurait cacher aussi bien ses émotions que Jyll.

Les dernières paroles prononcées par Almah mirent fin à ses réflexions, elle se releva d'un bond et parla avec précipitation.
« Kardswann est réveillé ? Je... j'y vais tout de suite. »

Sans attendre et sans prêter attention aux sollicitations des mercenaires, elle fendit l'attroupement qui s'était formé autour d'eux, marchant d'un pas rapide vers la cellule où le Templier était maintenu prisonnier. Tant qu'il veut bien rester prisonnier ou qu'il reste trop faible pour partir.



Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline Guigui.  
#437 Envoyé le : jeudi 29 décembre 2016 13:06:56(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 1/12
CA : 18 | C : 12 | D : 16
réf:+3 | vig:+6 | vol:+3

46 / 46


Bhaal se releva lorsque Jyll les rejoignit pour les soigner. Il observa la compagne de Célestin tandis qu'elle se plaçait entre Alia et lui et, lorsqu'elle en appela à sa déesse, il put contempler aussi bien de ses yeux l'étendue de ses pouvoirs que les ressentir dans sa chair. Leurs plaies se refermèrent et la douleur disparut, reléguée à l'état de souvenir. Bhaal se fit la réflexion qu'il n'avait jamais eu l'occasion d'adresser plus de quelques mots à l'étrange jeune femme qui semblait, à ce moment, brûler comme du feu.

Bhaal eut à peine le temps de la remercier d'un signe de tête que la princesse mentionna le réveil de Kardswann et qu'Alia n'eut de cesse que d'aller le voir. Sans mot dire mais l'air inquiet, il emboîta le pas de sa bien-aimée. En passant devant la princesse et son intendant, un peu gêné de leur fausser compagnie si brutalement, il leur dit simplement « je vais avec elle. »
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline vaidaick  
#438 Envoyé le : jeudi 29 décembre 2016 15:42:44(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 12 (16)

31 / 31
Tout à sa joie, Célestin ne remarqua même pas le regard que Jyll porta sur Almah et lui. Il suivit du regard la main de la princesse qui plongeait dans sa sacoche, mais une fois sa curiosité assouvie, il se tourna vers Jyll.

Il sourit aux mercenaires qui venaient les féliciter, et se fraya un passage jusqu'à sa bien-aimée. « Enfin ! Enfin, la ville est libérée ! » lui dit-il en lui prenant les mains. « Nous allons pouvoir construire notre vie, toi et moi ! Il n'y a plus d'obstacle, plus de quête à mener à bien ! Il n'y a plus que notre futur ! »

Il regarda Alia partir voir Kardswann, hésita un instant, puis reporta son attention sur Jyll en secouant la tête. « Ce n'est plus de mon ressort. Elle s'en sortira très bien. » Il poussa un soupir de soulagement, souriant à celle avec qui il comptait partager sa vie. L'aventure pour lui était finie, et il allait pouvoir reprendre ses activités habituelles, dans le calme et la sérénité.

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Ilmakis  
#439 Envoyé le : vendredi 30 décembre 2016 15:09:55(UTC)
Ilmakis
Rang : Habitué
Inscrit le : 29/08/2010(UTC)
Messages : 4,816

Nemlak
CA : 14

38 / 38

Nemlak ne se fit pas prier pour se faire remercier par les mercenaires, semblant même apprécier ces gestes de familiarité.
Il laissa Bhaal et Alia se diriger seuls vers l'ancien Templier. Son sort lui importait peu et il n'était désormais plus une menace pour Kelmarane ou son futur.

Il était temps pour lui cependant de solder les comptes du passer et après avoir pris son temps pour saluer, sourire et partager sa vision de l'histoire où il avait le beau rôle, profitant de l'absence des principaux protagonistes partit ailleurs, il laissa ses compagnons de fête pour rejoindre Undrella à qui il avait quelques services à demander.
Notamment un qui concerne le papier ensanglanté retrouvé sur le cadavre de ce qui avait été autrefois son père.
Offline UrShulgi  
#440 Envoyé le : lundi 2 janvier 2017 15:25:10(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
Alors qu'Alia et Bhaal partirent vers les geôles, Nemlak en profita pour faire ses affaires dans son coin. Célestin et Jyll s'enlacèrent un instant devant les acclamations et joies des présents, finissant quelques instants plus tard par s'éclipser à leur tour. Almah les avait tous convier à la rejoindre à table pour le souper, qui serait festif ... une fois qu'Almah en aurait fini avec les sujets qu'elle souhaitait aborder, bien entendu.

Modifié par un utilisateur lundi 2 janvier 2017 15:34:20(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
23 Pages«<20212223>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET