Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline BlitzStone  
#1 Envoyé le : dimanche 26 février 2017 21:54:23(UTC)
BlitzStone
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2016(UTC)
Messages : 55
Bonjour à tous !

Je suis un ancien joueur de DD3.5 et MJ débutant à Pathfinder. Quelques amis étaient intéressés par le jeu de rôle mais n'avaient jamais eu l'occasion d'en faire. Du coup armé de mon courage (et de mon portefeuille) j'ai acheté et lu les guides et la campagne de "L'éveil des Seigneurs des Runes - édition anniversaire).

En septembre 2016 j'étais prêt et une table de 6 joueurs (!) s'est formé. Voici donc les résumes des différentes parties jusqu'à présent.

Le groupe :

Clovis : (barde humain), originaire de la petite ville de Pointesable. Curieux, impatient et chaleureux voilà les mots pour le décrire. Il participe au festival d'inauguration de la cathédrale avant de partir parcourir le monde.

Eilar : (guerrier demi-elfe), engager pour assurer la sécurité lors du festival de Pointesable. Un peu naïf, il cherche à accumuler de l'argent pour se faire sa place dans le monde qui l'entoure. Toujours partant pour vider une chopine de bière.

Orik : (moine nain), sympathique, bourru et avec un fort penchant pour l'alcool. Il est arrivé à Pointesable pour le festival afin de goutter à la bière locale. Possède dans son dos un grosse outre pleine d'un alcool. (Imaginer Noshin dans la BD Okko).

Darkhan : (rodeur kajit), futé, rapide et habile de l’arc. Ce personnage profite du festival pour vendre des peaux de bêtes sauvages et refaire une provision de flèches. Possède une nette tendance à faire ses griffes partout.

Anastasia Bjorn : (ensorceleuse humaine – lignage élémentaire de feu), belle, élégante, rusée et ayant une addiction à certaines substances liquides et poudreuses. Anastasia a été vendue enfant par ses parents à un noble du Chéliax pour devenir une de ses concubines. Après 10 années de larmes, traîtrises et complots, la magie qui coule dans son sang s’est éveillée et détruisit le château. Depuis Anastasia est de retour en Varisie pour faire payer ses géniteurs. Elle commence ses recherches à Pointesable.

Aspirine : (prêtre halfelin vénérant Sarenrae) jovial, aidant, et aimant les humains de sa taille (autrement dis les enfants humains). Jeune prêtre envoyé auprès du Père Zangtus pour l’aider consacré la cathédrale. Il est très satisfait de la partie réservée à sa déesse et accueille volontiers les enfants auprès de lui.

Partie de septembre 2016.

Le groupe était réuni parmi la foule au pied de la cathédrale, toute l’attention était fixée sur l’estrade et sur les discours prononcés par madame la maire, le prévôt Cigue et le père Zangtus (ce dernier faisant un clin d’oeil à son confrère halfelin de Sarenae après avoir utilisé sa pierre tonnerre. Anastasia en profita donc pour délester certains habitants de leurs bourses, mais l’œil affûté de Clovis la repérera aussitôt et la dénonça (Joueur : « une étrangère ne peut voler mes voisins! ») à Eilar engagé pour assurer la sécurité.

Arrive donc une petite discussion entre Eilar, Anastasia et Clovis sur le concept (abstrait selon Anastasia) de propriété privée. Lorsqu’un chien se met soudain à aboyer suivit d’un cri de douleur. Darkhan aux yeux affûtés et Orik les yeux embrumés virent une petite ombre se réfugier sous la table. Darkhan reconnut aussitôt un gobelin (ses ennemis jurés!). Au moment de décocher sa flèche un cri d’alarme retentit et la panique s’empara des habitants.

Quatre gobelins supplémentaires font leur apparition sur la place de la cathédrale. Les gobelins ont des comportements complètements fous : ils se jetent sur la nourriture présente, reversent les étales, déchirent les robes des dames et donnent des coup de tranchechien dans les jambes des passants.
Aspirine crient aussitôt à la population de s’abriter dans la cathédrale (« les femmes et les enfants d’abord… surtout les enfants »), tandis que le reste du groupe attaque les gobelins sur deux fronts avec Eilar et Orik en avant, Clovis et Anastasia légèrement en retrait et Darkhan a mi-chemin pour décocher ses flêches des deux côtés.

Après une série de glissades dans la nourriture par terre (pour les Pjs surtout), les aventuriers finissent par vaincre leurs adversaires. Mais des cris continuent à retentir dans la ville, et 6 nouveaux adversaires armés de torche apparaissent au bout de la rue donnant sur la place !

Asprine ayant soigné les blessures récoltés précédemment, les aventuriers s’élancent à la rencontres des gobelins. Le chanteguerre gobelin motivant les gobelins et le commando gobelin, la bataille fut plus corsée que prévu. Heureusement Clovis utilisa un contrechant pour perturber le joyeux chant guerrier gobelin. Orik entreprit courir après un gibelin caché sous une table, et le commando profita qu’il ait le dos tourné pour le charger. Malheureusement le commando en chargeant oublia qu’il était surélevé avec sa monture et se prit le bord de la table et fut désarçonné (MJ levant les yeux au ciel après le 1 affiché par le dé). Il fût achevé promptement par un Orik perplexe ayant entendu un drôle de bruit derrière lui.

Le restant des gobelins furent massacrés par les aventuriers, la seul action notable étant Anastasia qui a brûlé un gobelin qui s’approchait d’un chariot avec une torche. Quand le groupe se rendit compte que le chariot contenait les feux d’artifices, il y eu beaucoup de rires nerveux et de gouttes de sueur et il fût vivement recommandé à Anastasia de faire attention avec ses sorts de feu (Joueur : « Mais j’aime tellement jouer avec le feu ! », les autres : « Fait gaffe !!! »).

Après une rapide guérison via les canalisations du prêtre Aspirine, le groupe entend soudain des cris de détresse. N’écoutant que leur courage, nos quatre aventuriers se précipitent à la rescousse. Quatre aventuriers ? Et oui car Anastasia est restée en arrière pour détrousser les cadavres de gobelin et Clovis qui veut surveiller que cette dernière ne pique rien qui n’appartiennent aux habitants de sa chère ville.
Nos quatre autres compères s’avancent vers la personne qui pousse des cris de détresse, acculé par deux commandos et 3 gobelins. Ils n’en firent qu’une bouchée car les commandos ne contrôlant absolument pas leurs montures firent une rencontre fortuite avec le mur d’une maison lors d’une charge (Joueur de Darkhan : « Les mecs on reconnaît l’échec critique quand le MJ lève les yeux au ciel »).

Rejoint par le restant du groupe, les aventuriers purent faire connaissance avec la personne qu’ils ont sauvé, Alderne Ganrenard. Fortement impressionné par la puissance du groupe et surtout la beauté de la belle Anastasia, il espère discuter longuement avec eux et les informe qu’il loge actuellement à la taverne du Dragon Rouillé.

La bataille est terminée, les gobelins éliminés. Le groupe choisit de se reposer après avoir pris rendez-vous avec la maire et le prévôt pour discuter de ses événements.

Conclusion de cette partie : Un MJ exténué mais heureux, des joueurs bien emballés. Par contre, je constate que 6 joueurs est vraiment la limite pour un MJ débutant comme moi. Difficile de concentrer tout le monde sur ce qui ce passe, surtout en vérifiant les règles.
La suite à mon prochain post;).
thanks 3 utilisateur ont remercié BlitzStone pour l'utilité de ce message.
Annonce
Offline Vince  
#2 Envoyé le : mercredi 8 mars 2017 21:20:30(UTC)
Vince
Rang : Habitué
Inscrit le : 11/03/2016(UTC)
Messages : 286
bienvenue xD

Je suis moi même MJ débutant de grande tablée sur cette campagne, n'hésite pas si tu veux un partage d'expérience !
Slycent, devin nv1, partie AA-42 (désertée)
Méliore, guerrier nv2, partie BL-94
Silva Silverscale, ensorceleur nv7, partie BC-127
MJ sur table sur l'éveil du Seigneur des Runes
- Offrandes calcinées (terminée)
- Les meurtres des écorcheurs
Offline BlitzStone  
#3 Envoyé le : samedi 22 juillet 2017 16:46:03(UTC)
BlitzStone
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2016(UTC)
Messages : 55
Partie d’octobre 2016.

Après s’être reposé à l’auberge du Dragon Rouillé (une semaine gratuite en récompense une!), le groupe alla discuter avec la maire et le prévôt Cigüe des événements d’hier, en chemin tous les habitants les félicitent sur leur passage pour leurs exploits de la veille.

Dans le bureau du prévôt, le groupe apprend donc que l’attaque d’hier est l’incident le plus grave dans la ville depuis le Dernier Désagrément. Ce cher Clovis étant natif de Pointesable, il informe donc le groupe des évènements du Dernier Désagrément (Jervas Stoot, l’incendie de la Cathédrale entrainant la mort du père Tobyn et de sa fille, etc).

Soudain un père Zantus alarmé entre dans le bureau du prévôt et informe que quelqu’un à profaner la tombe du père Tobyn.

Les aventuriers décident aussitôt de d’aller voir ce qu’il en est, Darkhan proposant de rechercher des traces et des indices. Le prévôt accepte tout de suite l’aide des aventuriers et les accompagne à la suite du père Zantus.

Arrivé sur place, Darkhan remarque tout de suite des traces gobelines mais aussi celle d’un homme qui semblent aller et sortir du caveau. Notre prêtre aventurier Aspirine ressent comme une énergie impie qui semble se dégager du caveau et enjoint le groupe à aller vérifier ce qu’il s’y est passé.
Dans le caveau, ils découvrent 5 squelettes qui les attaquent ! Après un bref combat où les canalisations d’Aspirine ont fait des ravages (et où les flèches de Darkhan sont passées entre des côtes), le groupe constate que que les restes du père Tobyn ont disparu. Après discussion, le groupe arrive à la conclusion que l’attaque d’hier soir était une diversion destinée à faciliter le vol.

Les aventuriers interrogent le prévôt sur le père Tobyn, ce dernier leurs révèlent qui il était ainsi que les circonstances de sa mort en rapport avec le Dernier Désagrément. Le groupe apprend (confirmé par Clovis natif de Pointesable) que le Dernier Désagrément désigne un groupe de trois incidents survenus à la même période : la mort de la femme de Lonjiku Kaijitsu, le serial killer Jerva Stoot avec des dizaines de victimes à son tableau de chasse et l’incendie de l’église entraînant la mort du père Tobyn et de sa fille adoptive Nualia.

Orik : Et vous n’avez pas retrouvé les restes de la gamine ?

Le prévôt : Non rien du tout on a supposé que son corps a été entièrement consumé par les flammes.

Orik : Un nain se méfie des suppositions.

Les aventuriers décident donc d’aller enquêter la cabane du Découpeur vérifier le lien entre tous ces événements. Ils ne manquent pas en chemin d’observer le vieux phare de Pointesable, et après inspection Anastasia confirme que ces ruines sont imprégnées de magie qui la dépasse. Le groupe peine à escalader le Roc de Stoot, Darkhan faisant souffrir les oreilles de ses amis avec ses griffes grinçant sur le rocher ! Sur place ils découvrent les restes de la maison de Stoot, et après inspection découvre une forme éthérée dans un coin des ruines ! Serait-ce le spectre du Découpeur ?

Clovis s’avança pour communiquer mais se fit aussitôt attaquer, Eilar fonça sur Clovis pour le libérer mais percuta ce dernier le plongeant dans le coma ( oui un mastar avec une cuirasse qui fonce sur toi le choc peut être violent…). Le groupe parvient à vaincre l’entité et après avoir soigné Clovis décide de retourner au Dragon Rouillé pour interroger Ameiko.

Au Dragon Rouillé, le groupe assiste à une altercation entre Ameiko et son père, Lonjiku Kaijitsu. Malgré qu’ils ne comprennent pas la langue utilisé, les aventuriers s’interposent entre Ameiko et son père. Le père Kaijitsu supporte mal que des étrangers s’interposent entre lui et sa fille mais quand en plus ils veulent l’interroger sur la mort de sa femme, il les insulte et quitte la taverne en jurant que ça n’en restera pas là.

Le groupe remonte le moral d’Ameiko comme il le peut, et une jeune femme visiblement très impressionnée s’approche d’Eilar. Elle s’appelle Shayliss Vinder et trouve qu’Eilar est très courageux de s’être interposé de cette façon. Elle sollicite son aide pour chasser des vermines de sa boutique. Eilar, charmé, accepte aussitôt de la suivre sous le regard amusé de ces compagnons (et celui plus fourbe du MJ !).

Arrivé dans la boutique, Shayliss se jette sur Eilar qui n’en revient pas de la tournure que prend la situation, du coup il n’entend le père de Shayliss rentré et ce dernier trouve sa fille dévêtue avec un demi-elfe torse nu et le pantalon aux chevilles. Ven voit rouge immédiatement et Eilar a beau être un guerrier entrainant, les coups portés par Ven sont puissants ( et dur d’esquiver avec le pantalon sur les chevilles). Eilar se réveil donc une heure plus tard dans la rue avec ces affaires à côté.

Pendant ce temps, le reste du groupe croise dans la taverne Alderne Ganrenard qui propose une petite chasse aux sangliers pour les remercier de l’avoir sauver d’un gobelinage. Seul Clovis refuse, préférant retrouver Eilar et aller surveiller Lonjiku Kaijitsu dans son manoir. Ce qu’il fait après avoir trouvé Eilar dans la rue avec plusieurs bleus, mais arrivé au manoir Kaijitsu ils trouvent porte close. Clovis et Eilar décident de se balader jusqu’à ce qu’une femme les appellent à l’aide pour sauver son mari d’un gobelin rester en arrière après l’attaque. Ils parviennent facilement à vaincre le gobelin mais le mari était déjà mort (et le visage en partie mangé…).
Les deux compères repartent au Dragon Rouillé attendre le reste du groupe.

Anastasia, Orik, Darkhan et Aspirine accompagnent donc Alderne à une chasse au sanglier, Alderne a même acheté à chacun des personnages un cheval avec la sellerie et accompagné des serviteurs d’Alderne (nommés Karl et Marx sur un coup de tête j’avoue). Alderne est immédiatement charmé par le charme d’Anastasia, et cette dernière se prend facilement au jeu mais le trouve un chouia trop obsédé par le groupe.
Le chasse se termine après que les quatre aventuriers aient tué un sanglier (sanglier qui a tué Karl!).

Le groupe se retrouve à la taverne et décide de se reposer, Anastasia allant juste avant d’aller dormir acheter quelques substances illicites pour consommation personnelle, peut-être est-elle maintenant fichée sur la liste client des Scarnettis ?

Le lendemain matin le groupe se retrouve pour un petit déjeuner mais se fait prendre à part par une serveuse du Dragon Rouillé en pleur disant qu’Ameiko est introuvable et vu la teneur de la lettre froissée trouvée dans sa chambre, on peut craindre le pire.

Le groupe file immédiatement en direction de la verrerie.

Conclusion : Gros retard pour mes retours de partie et je m’en excuse, je vais rattraper ça. Sinon c’était une partie intéressante avec pleins d’interactions entre les personnages et les PNJs, mes joeurs sont toujours emballés. Mention spéciale pour la partie avec Shayliss, c’était vraiment drôle et inattendu. Dur de gérer un si grand groupe quand même, surtout sur les combats mais ça s’améliore dans les parties suivantes;).
thanks 3 utilisateur ont remercié BlitzStone pour l'utilité de ce message.
Offline BlitzStone  
#4 Envoyé le : dimanche 27 août 2017 16:12:22(UTC)
BlitzStone
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2016(UTC)
Messages : 55
Partie de Novembre 2016.

Le groupe arrive donc à la Verrerie, pour constater que toutes les portes sont fermées et les tentures sont tirées. Impossible d’y voir à l’intérieur.

Ils décident donc de forcer l’entrée donnant sur la salle d’exposition, car il n’est absolument pas normal que les fourneaux de la Verrerie travaillent à pleine activité (fumée épaisse qui sort des cheminées). Le groupe galère un peu à forcer la porte surtout sous le regard choqué des passants!
Heureusement Clovis parvient à convaincre les habitants que la situation est bizarre dans la verrerie, et si on ajoute l’enlèvement d’Ameïko…

Eilar finit finalement par défoncer la porte et le groupe entre (enfin!!!) dans le bâtiment. L’intérieur est vandalisé et Darkhan reconnaît tout de suite la signature des gobelins sur les murs. Ils décident tous d’ouvrir la grande double porte de la salle des composantes pour avoir plus de facilité à chercher de l’aide en cas d’imprévu dans la grande salle des fourneaux.

Le groupe, à l’exception de Clovis, se ruent donc dans la salle des fourneaux où sont pris au dépourvu une douzaine de gobelins. Pendant que le groupe combat vaillamment les gobelins, Clovis se précipite pour trouver la garde de la ville. Il trouve deux soldats en patrouille et leur demande d’apporter du renfort car il y aura sûrement du grabuge très bientôt. Hélas, Clovis apprend que ce matin la rôdeuse Shalelu est arrivée en urgence pour avertir le prévôt d’un grand rassemblement de gobelins dans les environs du Pic-Chardon. Suite au rapport de l’elfe et avec l’autorisation de madame la Maire, il partit immédiatement demander du renfort à Magnimar.
Clovis parvient à convaincre les deux gardes de venir aider ses compagnons à combattre la menace.

Dans la Verrerie, le combat fait rage. Eilar et orik s’avance au corps à corps pour protéger les lanceurs de sorts, ces derniers les appuient avec des benedictions de protection et des sorts incendiaires. Les flèches de Darkhan font des ravages dans les rangs de ses ennemis jurés, il parvient même à éliminer un gobelin qui se précipitait vers les escaliers du sous-sol. Mais le bruit du gobelin mort tombant dans les escaliers à peut-être suffit à donner l’alerte en bas ?
Du côté des gobelins, l’effet de surprise a été dévastateur et ils peinent à organiser une résistance digne de ce nom. C’est bientôt la débandade et la fuite, les gardes ramenés par Clovis se chargent de rattraper les gobelins en fuite pour protéger la population.

Orik s’avance dans les escaliers du sous-sol et constate avec une grimace que le cadavre du gobelin a du faire une sacré boucan dans les escaliers, il lui semble même que certaines torches pour éclairer ont été éteinte à la va-vite. Anastasia et Aspirine éclairent le chemin avec leurs sorts pour explorer le long couloir du sous-sol. Hélas qui dit éclairage dit aussi cible facile pour un archer. Ils se font bientôt cribler de flèche par un archer au bout du couloir. Orik à juste le temps de reconnaître un demi-elfe, peut-être Tsuto ? S’ensuit un duel à l’arc entre Darkhan et Tsuto pendant que Eilar, Aspirine, Clovis et Anastasia contiennent des gobelins surgissant d’un couloir latéral. Orik, lui, décida d’explorer ledit couloir car il entend encore des bruits, des renforts ?

Anastasia, après s’être lancer un sort de bouclier, fonça alors sur Tsuto après son repli pour éviter un tir de Darkhan. Elle profita alors de l’effet de surprise pour porter quelques attaques avec son bâton (Tsuto fut très surpris de voir un mage au corps à corps …. et le MJ aussi soyons honnête ;) ). Mais Tsuto se reprit bien vite et poursuivit Anastasia qui battait en retraite dans la mêlée de ses compagnons et des gobelins.

Orik lui rencontra et neutralisa des gobelins qui étaient laissés en réserve (pour couvrir la fuite éventuel de Tusto?). Le groupe prenant bientôt l’avantage grâce aux soins d’Aspirine, Tsuto utilisa ses acrobaties pour s’enfuir et rejoindre le tunnel secret. Il fut proprement stopper par Orik, les deux s’engageant dans une épreuve de lutte après l’avertissement de Clovis qu’il fallait le garder vivant pour avoir des informations.

Finalement le groupe parvient à neutraliser les gobelins et à faire un prisonnier. Mais parlera-t-il ?

Conclusion: Une partie épique en deux phases, la première phase de type infiltration en pleine journée, en convaincant les habitants de Pointesable que ce n’est pas une effraction. Découverte des restes des ouvriers et du père Lonjiku. Deuxième phase avec des combats haut en couleur, mes joueurs ont apprécié de combattre Tsuto (lassitude de combattre des gobelins?), j’ai vraiment pu joué le côté tactique des combats avec ses acrobaties et les attaques sournoises/déluge de coups.
thanks 1 utilisateur a remercié BlitzStone pour l'utilité de ce message.
Offline BlitzStone  
#5 Envoyé le : dimanche 27 août 2017 18:39:03(UTC)
BlitzStone
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2016(UTC)
Messages : 55
Partie de janvier 2017.

Le groupe arriva à éliminer les gobelins et à capturer un Tsuto vivant mais peu coopératif. Orik, Anastsia et Darkhan explorent les pièces en quête d’ennemis et Eilar, Aspirine et Clovis tentent de faire parler Tsuto. Le premier groupe ne rencontrent aucun ennemis et délivre Ameïko. Darkhan en fouillant ne trouve que du matériel de base mais aussi le livre de comptes de la Verrerie. Il choisit de le garder précieusement après avoir déchiffrer des actes de contrebande.

Dans le deuxième groupe, Clovis utilise son tout nouveau sort de charme-personne pour forcer Tsuto à être bavard, et ça marche ! Tsuto devient alors une mine d’or en informations : que Nualia est vivante et qu’elle veut raser Pointesable, qu’elle a une alliée nommée Erylium qui prépare une armée de monstres sous la ville ( et dont la Verrerie possède un accès à son repaire ), etc.

Le groupe veut donc continuer à explorer et voir ces fameuses catacombes de la colère, seul Anastasia est contre l’avis général et veux que 1) on amène Tsuto à la garnison car le sort de Clovis va se dissiper et il sera de nouveau une menace capable de s’échapper et 2) prévenir les autorités de l’ampleur de la menace et finalement 3) se préparer un minimum avant d’aller « au casse-pipe ».
Elle ira même jusqu’à simuler le rugissement d’un monstre plus loin dans le couloir pour inciter le groupe à remonter, … et elle y arrive !

Le groupe remonte donc à la surface pour se débarrasser d’un Tsuto en rage d’avoir trahi sa bien aimée, et pour avertir madame la Maire des derniers événements. Aspirine pendant ce temps va consulter les archives de son culte et le père Zangtus après des renseignements sur le démon quasit en dessous de la ville selon Tsuto. Il peut donc estimer la puissance de ce démon mineur et certaines faiblesses.

Le reste du groupe apprend donc de la Maire et de Clovis, qu’en vue du dernier rapport de Shalélu sur un gigantesque rassemblement de gobelin le prévôt est parti demander du renfort à Magnimar. Malheureusement, l’attaque est imminente et le prévôt ne sera certainement pas de retour dans les temps. Après réflexion les aventuriers concluent qu’il est préférable de s’attaquer à la menace sous la ville puis d’aller s’occuper de l’attaque de Pointesable. Le tout confirmer par Aspirine confirmant que le démon était tout à fait à portée du groupe (évidement c’est du scénarium), et par les connaissances de Darkhan sur les gobelins : que si on élimine les chefs, les gobelins annuleront l’attaque pour se chamailler.

Après une rapide vente de matériel et achat d’équipement (dont une Healing belt recommandée par l’aide de jeu Compagnon de route, et d’un sac sans fond), voir même d’un vol de parchemin effectué par Anastasia, Clovis profita de ce répit pour envoyer une lettre à un de ses plus vieux amis qui devait revenir à Pointesable aujourd’hui et charge quelqu’un de transmettre ce message.

Finalement le groupe se dirigea vers les catacombes de la colère par l’accès sous la Verrerie. Les aventuriers s’engagent prudemment dans les couloirs et Clovis propose de partir en éclaireur grâce à sa discrétion. Malheureusement il se fait repérer par des rejetons du péchés qui gardent l’entrée des catacombes, il appela à l’aide ses compagnons qui se précipitèrent et virent le pauvre Clovis paniqué se faire occire à coup de corsèque. De rage les aventuriers restant se vengèrent sur ses meurtriers. Mais le fait demeura……. Un personnage est mort.

Conclusion :
Et voilà premier personnage mort !
D’abord une petite explication du contexte, au début six joueurs étaient prévu pour ma table, malheureusement le jour J un des joueurs n’a pu nous rejoindre. Du coup quelqu’un d’autre l’a remplacé et a créé un personnage. Le remplaçant n’était pas fort chaud mais a été hyper emballé dès la première séance et il apporte une excellente dynamique.
Il y a eu beaucoup de discussion par Facebook pour intégrer le septième joueur perdu, mais j’ai du refuser et tenir bon car six joueurs c’est vraiment à la limite du gérable.

Jusqu’à ce que le joueur du personnage de Clovis propose de céder sa place au septième joueur. Le joueur de Clovis aime beaucoup jouer mais ça ne lui pose aucun problème de céder sa place.


Du coup j’ai eu l’illumination !
Le joueur de Clovis monte en grade, il devient assistant MJ pour les prochaines parties. Fini les battlemaps dessinées avec papier crayon, place à un rétroprojecteur et au logiciel Gimp dont il aura la charge. Il fera aussi les prochains combats avec moi en proposant les tactiques.

En fait imaginez six joueurs contre un seul joueur qui controllera tous les adversaires, je rassure je m’occupe de la partie scénario, interraction avec les PNJs, et j’équilibre les combats quand mon assistant tout fraîchement promu devient un peu trop zélé dans sa mission de tuer le Pjs !

Les joueurs ne savent à ce jours toujours pas que la mort de Clovis était prévue et jusqu’à la partie suivante j’ai eu beaucoup de messages pour essayer de le sauver et continuer l’aventure lol.

Et vous qu’en pensez-vous de ce système ? Y-a-t-il déjà eu un cas semblable ?

Merci de vos réponses !
thanks 3 utilisateur ont remercié BlitzStone pour l'utilité de ce message.
Offline Dalvyn  
#6 Envoyé le : dimanche 27 août 2017 19:11:29(UTC)
Dalvyn
Rang : Référent
Inscrit le : 15/12/2009(UTC)
Messages : 17,691
Localisation : Dinant (Belgique)
Pourquoi pas !

Il a des centaines de façons de faire du jeu de rôle, et c'en est une parmi tant d'autres. Smile Si le joueur de Clovis a envie de tenter l'expérience, c'est une bonne idée. Tu peux aussi lui donner quelques PNJ à jouer si tu veux, histoire qu'il puisse faire autre chose que juste des combats. Ça peut même être un PNJ récurrent, ou un PNJ qui accompagne les PJ.

Le seul problème que je vois, c'est que le joueur de Clovis pourrait changer d'avis au bout d'un moment et se dire qu'il a tout de même envie de jouer un personnage... donc ne lui dévoile peut-être pas trop de la trame de l'histoire, juste des informations précises sur des rencontres et certains PNJ, histoire de pouvoir "revenir en arrière" par la suite.

N'hésite pas à poster pour nous dire comment ça se passe !
thanks 2 utilisateur ont remercié Dalvyn pour l'utilité de ce message.
Offline BlitzStone  
#7 Envoyé le : dimanche 27 août 2017 19:43:17(UTC)
BlitzStone
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2016(UTC)
Messages : 55
Merci pour ton retour Dalvyn !

On a eu plusieurs parties depuis et il ne s'ennuie pas je dois dire. Lui faire jouer des PNJs récurrents est très intéressant. Il parlait de développer la pégre à Pointesable via les Scarnettis, un futur rôle entre deux chapitres peut-être ?

Je garde évidemment le scénario pour moi mais j'ai été obligé de lui dévoiler tout ce qui concerne le premier chapitre pour qu'il comprenne bien les ficelles qui entourent Nualia et Pointesable. Et vu qu'il est très "roleplay" je pense qu'il n'y aura aucun soucis si il reprend la partie dans un chapitre en cours.
Offline BlitzStone  
#8 Envoyé le : dimanche 27 août 2017 20:48:35(UTC)
BlitzStone
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2016(UTC)
Messages : 55
Partie de février 2017.

Présentation du nouveau personnage donc !

Aonyx : (barbare demi-orc) : gladiateur dans des arènes clandestines, Aonyx voyage souvent de ville en ville, partout où il y a la pègre il est sure qu’un combat sera organisé. Étrangement il s’est lié facilement avec Clovis lors de son passage à Pointesable, il faut dire que le jeune barde contait ses exploits martiaux de fort belle manière ! Toujours est-il que dès son retour à Pointesable il reçoit un message d’appel à l’aide de Clovis. Pas le temps de boire une bière tranquille, il file immédiatement aux coordonnées du message.

Un compagnon est mort… Le groupe est atterré, ces nouveaux ennemis se révèlent bien plus dangereux que prévu ou Clovis aurait-il été imprudent (« qui sais ? » répond le MJ aux Pjs) ? Sachant qu’un retour à la vie est toujours possible dans Golarion, le groupe décide de mettre les restes de leur compagnon dans le sac sans fond préalablement vidé (Oui ça rentre, le MJ est sympa Laugh).
Mais le temps presse, et la menace qui pèse sur Pointesable persiste, les aventuriers vont donc s’occuper de la quasit. Ils continuent donc d’explorer le côté Est des catacombes et passent devant une petite fontaine émettant une lueur mauve. Aspirine sens sentant très mal à l’aise devant cette fontaine enjoint le groupe à ne surtout pas en boire ! Néanmoins Orik décide d’en remplir une gourde pour analyser plus tard.

Ils se retrouvent finalement devant une grande double porte avec des allures de cathédrale. Après inspection la pièce est vide et le groupe entre donc. Mais soudainement les aventuriers entendent une voix furieuse leur dire qu’ils laveront cet affront fait à la mère dans leur sang. Erylium apparaît alors au-dessus du puit des runes et s’entaillant le poignet fait apparaître 4 rejetons du péché qui attaquent directement le groupe !

Les aventuriers s’organisent donc Orik et Eilar engageant le combat face aux rejetons tandis qu’Anastasia et Darkhan lancent fleche et sort pour infliger des dégâts. Aspirine a fort à faire de son côté en esquivant la rage de la quasit furieuse de voir un prêtre souiller le sanctuaire de la mère.

Soudainement, tout le monde dans la pièce entendit un hurlement de rage venant du couloir et purent voir un grand demi-orc (Aonyx c’est lui!) foncer directement sur les rejetons pour les tailler en pièce. Erylium se voyant seul face aux aventuriers et au nouvel arrivant pousse ce dernier dans le puit des runes de la colère avant de se rendre invisible !!! Il fallut toute sa volonté à Aonyx pour résister à la colère qui menaçait de le retourner contre le groupe ! (et je suis très sympa car normalement la rage du barbare + la colère du puit j’aurai pu m’amuser…).
Erylium, après avoir fait des convocation de monstres pour assurer sa fuite, se rend invisible et jure qu’elle ne restera pas là.

Le groupe peut souffler et discuter avec ce nouveau venu qui demande aux aventuriers penauds : « OU EST MON POTE CLOVIS ? REPONSE SINON JE TAPE »

Conclusion :
Donc, chouette partie. Mes joueurs en début de partie ont pu voir que leur MJ avait level up au niveau du matériel (pc+rétroprojecteur). Je leur ai fait croire que le joueur de Clovis m’aidait à maitriser Gimp en attendant qu’ils ressuscitent son personnage. Et le fameux septième joueur, contrôlant Aonyx, j’ai fait en sorte qu’il passe mystérieusement « à l’improviste » (lol) pour voir à quoi ressemble le jeu de rôle qu’il a loupé dès le début ».

Du coup ce joueur sort « toujours mystérieusement » une fiche de personnage quand les autres sont coincés avec Erylium. Les rejetons sont assez forts je trouve et Erylium est un peu abusée avec son invisibilité à volonté. Du coup la venue d’Aonyx a fait un très gros effet parmi ma table, un vraie bonne surprise (c’est le but, du coup je suis content).

Vraiment une très bonne séance.
thanks 3 utilisateur ont remercié BlitzStone pour l'utilité de ce message.
Offline BlitzStone  
#9 Envoyé le : lundi 23 octobre 2017 15:49:55(UTC)
BlitzStone
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2016(UTC)
Messages : 55
Partie d’avril 2017.

Grand moment de Roleplay pour le groupe, qui se retrouve en face d’un barbare demi-orc un chouia énervé de voir que son ami Clovis n’est pas avec le groupe. Après un long silence gêné Orik prend les choses en main et retourne son sac sans fonds. Aonyx fut très surpris, voir contrarié, de voir le cadavre de Clovis sortir d’un sac.

Petit temps d’explications pour mettre le nouveau venu au courant des événements, et décision d’Aonyx de suivre le groupe à la poursuite d’Erylium.

Tout le groupe décide de poursuivre Erylium dans le reste des catacombes de la colère. Tout le groupe ?
Non, car Anastasia décide de rester en arrière pour étudier le puit des runes, et elle se souvient de l’expression inquiète d’Erylium lorsque le niveau du puit à baisser drastiquement. Elle a alors l’idée d’assécher le puit et de créer des rejetons du péché qui lui obéiront.

MJ : « Bon du coup tu fais quoi » ?

Joueur d’Anastasia : « Je fais comme le boss, je sors ma dague et me tranche le poignet pour créer des monstres sous mon contrôle. »

MJ : « ….. Ok tu mets donc quelques gouttes de sang dans le puit. »

Joueur d’Anastasia : « Ben non, je me tranche le poignet et je verse une bonne rasade comme ça je désactive le puit du même coup. »

MJ : « !!!!!!!!!!!.......... Ok (j’adore ce joueur) »

Malheureusement pour Anastasia tout son plan ne se passe pas comme prévu, la bonne nouvelle est que le puit des runes est désactivé ; la mauvaise est que maintenant quatre rejetons du péché apparaissent, n’obéissent pas à Anastasia qui n’a d’autre choix que de fuir vers ses compagnons avec des monstres à ses jupes.

En parlant de ses compagnons justement, ces derniers suivent Erylium via les taches de sang qu’elle laisse derrière elle, mais à cause de sa guérison accélérée la piste se tarit. Darkhan et Aonyx perçoivent des battements d’ailes dans une pièce et pense (à tort) qu’il s’agit de leur démon volant.
Les cinq personnages entrent donc dans une pièce où se trouve un bassin d’ablution au centre, et se font directement attaquer par deux vargouilles. Leurs cris perçants immobilisent trois personnages du groupe, seul le rôdeur et le prêtre parviennent à échapper à ces attaques par la seule force de sa volonté pour Darkhan et de sa foi pour Aspirine. Les ennemis ne perdent pas de temps et embrassent goulument Orik et Eilar.

Le groupe est en difficulté mais soupir de soulagement en entendant Anastasia accourir, pour commencer à paniquer lorsqu’ils se rendent compte qu’elle ramène des invités avec eux. Après un combat grandiose le groupe triomphe des ennemis et foudroient Anastasia du regard, le carnage n’est pas passé loin…

Après avoir fait le point sur l’état d’Orik et Eilar, le groupe choisit de se débarrasser d’Erylium au plus vite puis d’aller voir le père Zangtus au sujet des vargouilles.

Ils continuent d’explorer et finalement ils arrivent dans la fosse aux prisonniers, ils se font accueillir par un souffle d’acide de Koruvus (faut pas se mettre en file indienne!), et par Erylium qui saisit Orik et le fait tomber dans une des fosses. S’engage un combat contre Koruvus, Erylium et trois rejetons du péché restant.

Durant ce combat épique Orik fait gentiment connaissance avec le locataire de la fosse, et à l’odeur putride qui se dégage de lui ce zombi à l’air d’être là depuis longtemps. Un déluge de coup bien placé lui offre donc un repos bien mérité.

Au dessus le combat fait rage, Erylium parvient à agripper Darkhan qui tombe dans une fosse, ce dernier élimine en vitesse le zombie et grâce à son agilité féline remonte prestement, Orik aura énormément de mal à remonter malheureusement.
Les flammes d’Anastasia et la hache d’Aonyx viennent à bout de Koruvus. Tandis qu’Eilar et Aspirine contiennent avec peine Erylium et les rejetons. Mais la chance tourne quand Darkhan et Orik font leurs retours dans la mêlée.

Enfin les ennemis sont vaincus, le groupe soigne vite ses blessures grâce aux pouvoirs d’Aspirine et continuent prudemment à explorer l’endroit et constatent qu’il existe une deuxième niveau des catacombes dont les accès sont bloqués par plusieurs mètres de roche. Et dans la salle de méditation d’Erylium ils trouvent un parchemin et une baguette.

Récupération des équipements des monstres morts puis retour vers la surface pour faire le point, et filer se faire soigner chez le père Zangtus.

Conclusion : Bonne intégration du personnage d’Aonyx dans le groupe. Et super moment de rigolade quand le joueur d’Anastasia avoue aux autres qu’il est poursuivit par des ennemis alors que le groupe est déjà en mauvaise situation. Grosse discussion IRL sur l’imprudence du joueur qui a faillit anéantir le groupe, puis grosse rigolade au final.
thanks 1 utilisateur a remercié BlitzStone pour l'utilité de ce message.
Offline BlitzStone  
#10 Envoyé le : lundi 23 octobre 2017 16:49:30(UTC)
BlitzStone
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2016(UTC)
Messages : 55
Partie d’avril 2017(fin avril).

De retour en surface, Aspirine, Eilar et Orik filent voir le père Zantus pour connaître les conséquences d’un baiser de Vargouille. Après un check-up, Zantus leur annonce qu’ils vont se transformer en vargouille si l’on ne commence pas un rituel immédiatement !
Eilar et Orik se retrouvent donc dans un cercle sacré avec Zantus et Aspirine en train de psalmodier pendant le reste de la journée.

Darkhan et Aonys vont rendre compte à la maire de Pointesable des derniers événements. Kendra Deverin récompense immédiatement les Pjs pour l’aide qu’ils apportent à Pointesable. Aonyx parvient à soutirer à la maire une somme plus importante grâce à son intimidation ! (Imaginer alors un jeu Telltale : Kendra Déverin s’en souviendra!). Darkhan quand à lui communique les documents qu’il a trouvé dans les archives de la verrerie. Il parvient à un accord avec madame la maire sur un pourcentage des revenus de la verrerie, en attendant que la pauvre Ameïko reprenne en main son héritage évidemment.

Anastasia continue quelques petites emplettes auprès de la pègre locale pour entretenir ces vices (une future association avec les Scarnettis?). Puis voyant Aonyx et Darkhan sortir de chez madame Déverin, elle décide de lui parler aussi. Anastasia parvient à se faire verser une partie de la récompense d’Aonyx car d’après elle :

Anastasia : « Le combat dans les catacombes était quasiment fini et puis il se foutait de la menace potentiel de ce puits magique, je m’en suis donc chargée. Le puits est définitivement asséché grâce à moi. »

Réunion du groupe, tout le monde va à l’auberge pour dormir avant de partir pour le Pic-Chardon sauf Anastasia et Eilar qui vont acheter quelques potions auprès de Nisk Tender, propriétaire de la boutique « Solutions en bouteille ». Au cours d’une conversation Eilar apprend qu’Anastasia s’est échappée du Chéliax lors de la découverte de ses pouvoirs, qui ont mis le feu au manoir d’un aristocrate, à l’aristocrate et à son harem ! Une information intéressante à n’en pas douté.

Après une bonne nuit de sommeil, le groupe file au Pic-Chardon, et se retrouve devant un labyrinthe de ronces. Darkhan parvient facilement à repérer l’entrée mais les tunnels sont petits et il risque d’être mal-aisé de combattre accroupis. Seul Aspirine et sa petite taille n’est pas incommodé.

Le groupe chemine doucement à travers les tunnels et à part une grande salle avec un vide donnant sur la mer le groupe ne rencontre aucun ennemis. Orik remarque une forme très rapide dans l’eau serait-ce une otarie ? Le groupe continue pour trouver des chiens gobelins au repos. Ils profitent donc de l’effet de surprise pour atomiser les chiens gobelins.

Petit problème, le vacarme a attiré Gogmurt, le druide de la tribu gobeline, et son familier Fourrure ardente. Un combat de boss s’engage et même si le druide gobelin fait très mal avec ses sphères de feu et ses replis à travers la végétation, blessé et avec son compagnon animal presque mort, il supplie les Pjs de les épargnés.

Conclusion : Petit intermède, puis route vers le Pic-Chardon, cette séance était très rapide car l’un de nos joueurs fêtait l’obtention de son CDI. Du coup une partie ou le champagne coulait à flot… c’était pas l’idéal. J’ai vraiment fait un bond dans le scénario et on avait tous quelques verres au combat avec Gogmurt. Le combat était un chaos et dans mes synapses éthyliques surgit la pensée que je suis en train d’anéantir le groupe !!!! Il était moitié vie, et la mise en danger de son familier m’a permis de faire en sorte que le druide se rende. Et les Pjs ont acceptés sa rédition (Ouf) Je ferai plus attention à la prochaine séance ;).

Modifié par un utilisateur lundi 23 octobre 2017 16:50:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié BlitzStone pour l'utilité de ce message.
Offline BlitzStone  
#11 Envoyé le : mardi 5 décembre 2017 18:58:53(UTC)
BlitzStone
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2016(UTC)
Messages : 55
Partie de juin 2017.

Petite partie de diplomatie avec le druide gobelin Gogmurt, ce dernier, étant cerné de toute part et avec un familier blessé, se montre très coopératif.

Gogmurt révèle donc au groupe que des « grandes giboles » dirigent maintenant la tribu du Pic-Chardon, apparemment la femelle aux cheveux blancs fascine son chef, tellement que lui, Gogmurt, le druide attitré de la tribu, a perdu de son influence.

Le groupe demande alors au gobelin : un plan sommaire des lieux, le nombre de gobelins restants et combien de grandes giboles ils peuvent trouver dans le fort. Désespéré de voir son familier agonisé, Gogmurt leur donne toutes les infos pour avoir le droit de soigner Fourrure-ardente, et puis Darkhan étant un Kajit, il se sentait un peu mal à l’aise de laisser le félin agoniser.

Après réflexion en tout genre, le groupe propose à Gogmurt de récupérer tous les membres de sa tribu se trouvant encore dans le labyrinthe de ronces et de fuir la place. Ce dernier accepte avec soulagement, sa tribu ne sera pas anéantie.

Du coup il part rassembler le reste de sa tribu et tout ce beau monde décampe fissa sous l’œil attentif des héros (d’ailleurs Eilar n’était pas spécialement discret).

Le groupe d’aventuriers arriva alors devant le pont menant au fort. Un pont bien dégagé donnant une vue parfaite sur celui qui le traverse aux guetteurs dans les deux tours de guet juge Darkhan.
Aussitôt Aonyx fait propose qu’Aspirine aille en éclaireur déguisé en gobelin arguant du fait qu’un halfelin fait presque la même taille qu’un gobelin. Le reste du groupe trouve l’idée géniale ! Au grand dam d’Aspirine.

Le prêtre troque sa cuirasse pour des vêtements de gobelins morts, un peu de boue et d’excréments pour masquer la propreté du prêtre et sa couleur de peau et le tour est joué.
Aspirine s’avance donc sur le pont en priant Sarenrae de lui pardonner sa saleté et Desna de lui éviter une flèche entre les deux yeux si possible !
Á sa grande surprise, le prêtre du groupe arrive sans encombre devant la porte du fort, il entendit même ronfler en haut des tours de guet ! Sur ce, il fait demi-tour pour annoncer à ses compagnons que la voie est libre et se rééquiper.

Le groupe traverse donc le pont et évite de justesse de tomber à l’eau ! Le pont était de toute évidence piégé, Gogmurt a sans doute oublié ce petit « détail ». Ils arrivent finalement à traverser et remarquent que la porte est grande ouverte. Après une inspection discrète des alentours, ils constatent que la patrouille gobeline n’est pas très zélée, ces derniers s’amusent à jouer à leur jeu favori « Croque-mouette ». Échappant de justesse au flair des chiens gobelins, le groupe décide de régler la menace des guetteurs dans les tours. Pas trop de problèmes pour la première tour, les gobelins sont endormis ; par contre dans la deuxième, les guetteurs jouent tranquillement aux osselets et malheureusement le groupe n’est pas très discret (échec critique quand tu arrives). Évidement les gobelins ne se laissent pas faire mais après un combat féroce dans les escaliers, où Aonyx comprit douloureusement la notion de « position avantageuse en hauteur », ils finirent par succomber.

Après quelques soins bienvenus prodigués par Aspirine, le groupe continua l’exploration du fort, Orik profita pour éliminer discrètement plusieurs gobelins endormis dans le dortoir. Ils se dirigèrent vers la salle principale, Darkhan en jetant un coup d’œil discret dans la salle repéra tout de suite le chef Volpépite. Le groupe choisit de se séparer pour débouler dans la salle par les deux entrées.

Ainsi fut fait avec le premier groupe composé d’Anastasia, Aspirine et Darkhan attendant le signal du groupe deuxième composé d’Aonyx, Orik et Eilar pour entrer.

Le groupe d’Aonyx, Orik et Eilar entra alors dans la salle en hurlant de défi à la face de Volpépite, étonnamment ce dernier demanda immédiatement des pourparlers avec un membre du groupe « sans arme ni armure ». Devant cet évènement imprévu, Orik se ressaisit immédiatement et s’avança alors devant le chef gobelin, un moine répondant naturellement aux conditions. L’autre groupe attendant toujours le signal convenu.

Soudain Volpépite saute sur sa monture et attaque alors le groupe ! C’est la mêlée et les flèches de Darkhan et les sorts d’Anastasia volent dans la pièce tandis que la hache d’Aonyx et l’épée d’Eilar abattent le gecko géant grâce à Orik qui empêche sa mobilité d’un coup étourdissant.

L’adversaire était redoutable et mobile mais il fût vaincu.

Conclusion : Bonne séance comme toujours lol. J’ai trouvé la solution à un problème qui se posait durant les combats avec les boss, ces derniers ont trop peu d’actions par tour alors avec six joueurs ils tombent vite. Du coup je fais deux fois le jet d’initiative et ils auront deux actions par tour.
Offline BlitzStone  
#12 Envoyé le : dimanche 17 décembre 2017 17:10:46(UTC)
BlitzStone
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2016(UTC)
Messages : 55
Partie de juillet 2017.

Le groupe après avoir vaincu Volpépite et sa garde rapprochée décide de continuer l’exploration du Pic-Chardon. Coup de bol la patrouille extérieure n’a rien entendu des bruits de combat et finit de jouer à Croque-Mouette.

Eilar propose, soutenu par Aspirine et Aonyx, de « nettoyer » le rez-de chaussée avant de continuer. Une embuscade est donc mise en place contre la patrouille gobeline restante. Orik et Eilar seront à un coin de la tour de guet et attireront les six gobelins montés sur des chiens-gobelins. Ils seront appuyer derrière eux par Aspirine avec ses sorts de soins tandis que Darkhan et Anastasia canarderont la patrouille du haut de la tour de guet. Aonyx pris la décision de monter dans la tour de guet à la suite de Darkhan et Anastasia pour, une fois le combat engagé, sauter dans la mêlée et bénéficier de l’effet de surprise.

La suite se passe presque comme prévu;).

La patrouille gobeline se précipite bien vers Eilar et Orik, mais Eilar était tellement pressé de porter le premier coup qu’il précipita son bouclier du haut de la falaise (c’était un beau freezbee cela dit, merci le 1 aux dés) et trois gobelins se sont rendus compte qu’ils étaient désavantagés dans le goulot formés par Eilar et Orik avec en plus les sorts d’Anastasia et les flèches de Darkhan. Ces trois gobelins commencent donc à faire le tour de l’ïle sur leurs chiens-gobelins pour prendre Eilar et Orik à revers !

Voyant cela, Aonyx se dépêche de sauter de la tour de guet et parvient à stopper un des fuyards. Maintenant l’enjeu est d’éliminer les quatre gobelins rester sur place avant que les deux autres ne contournent le fort.

Fort heureusement face à la pleine puissance du groupe les quatre gobelins restés sur place ne font pas long feu. Le groupe à alors juste le temps de se retourner pour s’occuper des deux gobelins arrivant par l’arrière.

Le groupe peu donc continuer tranquillement l’exploration du Pic-Chardon, rassurer de n’avoir personne pour les attaquer dans le dos.
Lors de l’exploration, le groupe trouva le trésor personnel de Volpépite, un beau petit pactole que le groupe s’empressa de confier à Orik désigner officiellement comme le banquier du groupe grâce à son sac sans fond ( pour le MJ c’est plutôt le corbillard qu’il devrait s’appeler vu qu’il se trimballe toujours avec le cadavre de Clovis dans ce sac!!).

Le groupe finit l’exploration par l’arène de combat, ils éliminent facilement les chiens gobelins se reposant et libère un grand cheval de guerre ayant encore selle et sacoche. Visiblement à moitié fou de faim, Darkhan s’approche doucement avec du foin pour lui et grâce à ses compétences en dressage parvient à calmer le cheval. En fouillant les sacoches de selle, Darkhan trouve aussi un joli pactole qu’il décide de garder en le cachant.

État des lieux du rez-de-chaussée du Pic, rassemblement de l’équipement des gobelins dans l’arène et transport des cadavres des gobelins et chiens gobelins par dessus la falaise.

La journée étant déjà bien avancée, le groupe choisit après de nombreuses discussions de dormir dans le Pic-chardon !!

Les aventuriers vont donc dormir dans l’ancienne cellule de Sombrelune (le cheval de guerre). Et juste avant de s’endormir l’un d’eux à la bonne idée d’instaurer des tours de garde pour éviter les surprises durant la nuit (ouf pour eux!).

C’est durant le tour de Eilar que ce denier entend du bruit, il lui semble entendre quelqu’un remonter les escaliers menant au sous-sol du Pic Chardon. Il s’empresse de réveiller ses compagnons et tout le monde est bien réveillé pour combattre le mercenaire Orik Vancaskerkin.

Orik le mercenaire ( et pas notre moine nain!) a été envoyé par Nualia pour savoir ce que font les gobelins car ils ne sont pas venus à la messe noire de Nualia ! Elle pense que le druide Gogmurt a réussi à persuader Volpépite de ne pas y assister cette fois. Elle a donc chargé Orik le mercenaire de vérifier s’il n’a pas de problèmes majeurs au Pic-Chardon sinon au petit matin Volpépite va passer un sale quart-d’heure.

Le groupe se retrouve donc face à face avec Orik le mercenaire, et après un combat assez compliqué pour le groupe, Orik le mercenaire décide de se rendre, après tout Nualia ne le paye pas assez.

Conclusion : Certains joueurs jouent la cohésion du groupe alors que d’autres récupèrent de menues babioles, ça me fait bien rire car tout le groupe se méfie d’Anastasia et de son air filou alors que personne ne soupçonne Darkhan de détourner l’argent commun.
Le groupe a failli dormir à poings fermés dans le Pic-Chardon !!!!!!!!!!!! Heureusement qu’ils ont fait des tours de garde. J’ai sans doute été trop gentil en envoyant Orik le mercenaire vérifier que tout allait bien dans le Pic. Qu’en pensez-vous ?
thanks 1 utilisateur a remercié BlitzStone pour l'utilité de ce message.
Offline BlitzStone  
#13 Envoyé le : vendredi 23 février 2018 12:08:06(UTC)
BlitzStone
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2016(UTC)
Messages : 55
Partie de septembre 2017.

Après un combat, Orik le mercenaire se rend, estimant ses chances de survie défavorables. Le groupe lui demande des informations sur la disposition des pièces du sous-sol, le nombre d’ennemis et la dangerosité de Nualia. Eilar en profite pour lui prendre définitivement son bouclier car je cite « Il se sent nu sans bouclier ».

Après discussion sur quoi faire du mercenaire, Darkhan trancha en proposant à Orik le mercenaire de travailler exclusivement pour lui. Orik le mercenaire accepta immédiatement, surtout après que Darkhan lui eut révélé en aparté son arrangement avec la maire de Pointesable concernant la scierie.

Le groupe assez étonné par Darkhan termine donc la nuit avec un nouveau compagnon et au matin ils s’aventurent dans les entrailles du Pic-Chardon.

Au premier sous-sol, ils arrivent dans une grande salle avec quelques fourrures de chien. Mais ils entendent tout de suite des bruits provenant d’une pièce, Orik le mercenaire suppose que c’est Bruthazmus avec les gobelines de Volpépite. Profitant que cet ennemi ne surveille pas les chambres, Darkhan envoie alors Orik le mercenaire fouiller les chambres pendant que le groupe s’occupe de Bruthazmus et des gobelines.

Le groupe fait irruption dans la pièce et attaque les occupants par surprise. Le combat est bref mais violent, Eilar et Aonyx ont pu constater la force colossales de Bruthazmus, heureusement qu’il n’avait pas son armure car si le combat avait duré plus longtemps…

Le groupe continue d’explorer et arrive devant une grande double porte, après un rapide coup d’œil, il semble qu’il s’agisse d’une cathédrale avec deux occupants ressemblant à des chiens fantomatiques.

OLM (Orik Le Mercenaire pour faire court) revient à ce moment avec le butin qu’il a trouvé dans les chambres. Parmi les objets ramenés se trouve une sphère ronde brillante. Les lanceurs de sorts identifient cette objet comme une sorte de journal intime avec des souvenirs à la place des mots. Aspirine se propose pour visionner le contenu et il découvre alors l’histoire de Nualia. Même si son passé est tragique, il ne fait aucun doute pour le prêtre de Sarenrae que Nualia est au-delà de la rédemption après son début de transformation en fiélon.

Reste les chiens démons dans la cathédrale, grâce à OLM qui leur indique une autre entrée de la cathédrale, le groupe choisit de recommencer la tactique contre Volpépite. Faire irruption dans la pièce de deux côtés à la fois. Aonyx, Eilar, Orik et OLM entrant par la double porte pour attirer l’attention des chiens et dès qu’ils entendent du bruit, le groupe de Darkhan, Anastasia et Aspirine feront leur entrée à leur tour. Hélas l’un des chiens repèrent immédiatement du bruit derrière l’entrée de service de la cathédrale, l’effet des surprise tombe à l’eau. Le groupe engage donc le combat, les chiens hurleurs sont redoutables mais ils ne font pas le poids face au groupe.

Le groupe continue son exploration et tombe sur Lyrie dans la salle de commandement, OLM tente de s’interposer entre le groupe et sa bien aimée mais au final Lyrie le poignarde dans le dos et se sert de lui comme un bouclier humain pour lancer Image Miroir. Lyrie prend immédiatement la fuite face au groupe mais malheureusement son sort d’invisibilité ne la protégera pas d’un croc-en-jambe d’Orik (le nain), elle se fit alors proprement décapitée par la hache d’Aonyx.

Après avoir stabiliser OLM, Drakhan enverra donc son homme de main trouver un chariot et commencer à rassembler tous les objets et trésors du Pic-Chardon.

Le groupe commença alors à descendre au niveau -2 du Pic-Chardon. En bas des escaliers, ils arrivent dans une grande salle avec des statues détruites, Darkhan remarque alors plusieurs tracent de griffes sur les murs qui semblent anciennes.

Le groupe s’engage alors dans un couloir avec trois statues en bon état, mais étrangement le sol à l’air d’avoir été nettoyé…

Conclusion : Partie compliquée avec Orik le joueur et Orik le PNJ, dur de se faire comprendre. Je sais que j’aurai du changé les noms mais les joueurs trouvaient ça drôle. Heureusement Darkhan l’envoie préparer le matériel de retour.
Les joueurs ont bien galéré contre Bruthazmus, Aonyx a failli être tué en un coup ! Quelques petites sueurs froides quand ils ont réalisé qu’il n’avait pas son armure sur lui et que même sans ça il restait un adversaire redoutable. Darkhan et Anastasia se rendent compte que dans les petits espaces il est difficile de bien viser surtout quand les compagnons sont au corps à corps. Mention spéciale pour Orik le joueur, qui élimine discrètement plusieurs gobelins dans le dortoir car sinon la contre-attaque gobeline aurait été intéressante.
Lyrie n’a pas fait long feu, toute seule dans la salle de commandement, elle n’avait aucune chance.
Par contre grosse frustration pour moi car le groupe s’engage dans le couloir avec le piège et … décide d’arrêter la partie et de continuer la prochaine fois…
Aonyx s’est arrêté dans la case juste avant le piège !!!!!! Dur pour le MJ de garder sa Poker Face.
Offline BlitzStone  
#14 Envoyé le : mercredi 23 mai 2018 15:13:34(UTC)
BlitzStone
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2016(UTC)
Messages : 55
Partie d’octobre 2017.

Après discussion le groupe s’engage dans le couloir dans le couloir menant à Nualia, Aonyx en tête de marche.
Mais soudainement, en passant entre deux statues, des grilles tombent devant et derrière Aonyx (IT’S A TRAP). Ce dernier échoue de peu pour se mettre en sécurité des lames tranchantes des deux statues. Le barbare est salement amoché mais vivant, et avec l’aide de ses compagnons échappe à la chute servant à évacuer les …restes.

Le groupe discute de la meilleure manière de sortir leur compagnon le plus rapidement possible car d’après Darkhan le piège est en train de se réamorcer !
La première solution suggérée par Orik est la suivante : vider le sac sans fonds de tout ce qu’il contient (y compris le cadavre de Clovis), passer les sac vide à travers les barreaux de la grille, l’ensorceleuse utilise ensuite le sort Rapetissement sur Aonyx, Aonyx rentre dans le sac en retenant sa respiration, puis récupération du sac.
La deuxième solution part du principe qu’il y a un interrupteur quelque part pouvant bloquer le piège ( pas con du tout), l’ensorceleuse utilise Rapetissement sur Aspirine (qui est un halfelin), l’extrême petite taille d’Aspirine lui permet de traverser les barreaux des deux grilles (et de soigner Aonyx au passage), pour essayer de trouver un interrupteur/lévier contrôlant le piège sur la statue entre deux porte au fonds du couloir.

Deuxième solution choisie à l’unanimité, le prêtre Aspirine grâce à sa plus petite taille fonce vers la troisième statue. Malheureusement, il ne trouva rien d’utile sur cette statue. Derrière lui ses compagnons le pressent de chercher car le piège à l’air prêt à se déclencher !!!!

Aspirine se tourna donc vers la porte sur sa gauche, mais sa nouvelle petite taille l’empêchant d’atteindre normalement la poignée, il sauta et se maintient suspendu à la poignée.
Et soudain la porte s’ouvrit en grand, révélant Nualia et son molosse des ombres, Aspirine ne put que balbutier :

« Euh…. Je vous jure que je n’essayais pas de vous mater…. »

La majorité du groupe au niveau du piège comprend immédiatement qu’Aspirine est dans une mauvaise situation, Aonyx subit une nouvelle fois les lames du piège mais cette fois ne déclenche plus la dalle de pression. Darkhan et Eilar tendent leurs arcs en direction du couloir tandis que Orik rafistole Aonyx avec des potions.

Nualia prend Aspirine en otage devant elle et observe tranquillement le groupe, jusqu’à ce qu’Anastasia la provoque, espérant la faire avancer dans le piège. Malheureusement pour Anastasia, Nualia désamorce le piège avant de s’avancer et le combat commence.

Le combat fut d’une brutalité inouïe, Nualia n’hésitant pas à utiliser des coups féroces mettant Aonyx et Eilar presque au tapis ! Il faut dire que combattre en essayant de ne pas toucher Aspirine servant de bouclier est difficile. Deux choses font basculé le combat en faveur du groupe, la première une flèche de darkhan bien placée oblige Nualia à lâcher Aspirine qui se précipite sur les bléssés, la deuxième étant la mort de son molosse des ombres.

Nualia battit en retraite à coup de canalisations et referma la lourde porte de pierre derrière elle. Anastasia, Eilar et Darkhan directement sur ses talons ; Aspirine, Orik et Aonyx se soignant en vitesse avant de suivre leurs amis. Anastasia devançant largement le reste du groupe poursuit Nualia à travers une crypte (notant au passage un pilier d’or !), elle est si près de Nualia qu’elle l’empêche de refermer la porte secrète. Craignant que cette maudite ensorceleuse ne la ralentisse suffisamment pour que ces compagnons la rejoignent, Nualia choisit de continuer sa course en enlevant son équipement. Anastasia et Eilar purent juste apercevoir son regard de haine avant qu’elle ne plonge dans le bassin relié à la mer (que deviendra-t-elle ?). Anastasia et Eilar durent en vitesse rebrousser chemin pour éviter les pinces d’un bernard l’Hermite Géant et aider leurs compagnons retardataires contre les ombres des architectes du complexe. Les cinq ombres sont des créatures immunisés aux attaques normales mais les poings d’Orik firent des ravages dans leur rang, et Eilar pu constater l’efficacité de l’épée qu’avait laissée Nualia pour s’enfuir, cette épée serait-elle magique ?
Un Aspirine à bout de souffle arrivant enfin sur ces minuscules jambes mis fin au combat avec ses canalisations, offrant le repos définitif aux ombres.

Conclusion :

Les suggestions pour sortir Aonyx du piège m’ont bien fait rire, elles ont le mérite de m’avoir pris par surprise. En lui permettant d’avoir deux actions par tour, j’ai pu rendre Nualia vraiment menaçante. Je pense que pour tous les prochains combats de « boss », je vais permettre aux boss d’avoir deux actions par tour, beaucoup plus satisfaisant que d’en faire des sacs de points de vie.
Offline BlitzStone  
#15 Envoyé le : jeudi 24 mai 2018 13:01:34(UTC)
BlitzStone
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2016(UTC)
Messages : 55
Partie de décembre 2017.

Après avoir vaincu les ombres les ombres, le groupe pu donc explorer librement les lieux… du moins les parties qui ne sont pas bloquées par un Bernard l’Hermite Géant ou un pilier doré.

Le groupe retourne dans la grotte du Bernard l’Hermite, discrètement Orik repère un immense trésor dans le bassin ainsi que l’équipement que Nualia a laissé (dont le médaillon de sihédron !). Darkhan entre dans la pièce et utilise un sort de charme-animal pour récupérer tranquillement le butin et examiné les fresques sur les murs.

Retour en arrière devant le pilier doré, une expertise d’Orik révèle que malheureusement l’or est une illusion mais qu’il y a un interstice dans le pilier. Après une intense réflexion et examen des notes de Nualia dans son bureau, Eilar insère des pièces de valeurs différentes, cuivre, argent puis or et le mécanisme bouge le pilier.

Là-dessus, les aventuriers s’arrêtent pour se reposer et Darkhan en profite pour faire l’aller-retour à Pointesable pour informer Brodert Quink expert en Thassilion des ruines sous le Pic-chardon. Brodert supplie Darkhan pour l’accompagner dans les ruines. Darkhan accepte et le ramène avec lui au Pic-chardon, juste après avoir négocier une récompense pour lui-même avec madame la maire, rapport à l’invasion gobeline avortée grâce à son leadership.
Au Pic-chardon, Brodert identifie facilement le médaillon de Sihédron et fait un léger cours d’histoire sur l’importance de la rune dans la civilisation du Thassilion. Aonyx est particulièrement content de mettre cet artefact autour du cou.

Le groupe continue plus loin et découvre une image fantomatique sur un siège, ils tentent de communiquer avec cette silhouette en utilisant la baguette de compréhension des langages récupérée sur Lyrie mais constatent vite qu’il s’agit d’un message qui tourne en boucle… D’après Brodert la magie qui l’anime date d’environ 10.000 ans !

Une autre pièce révèle des tables avec des instruments de chirurgie ainsi qu’une clé ornée d’un symbole ressemblant à celui sur la dernière porte du complexe.
Une fois la porte déverrouillée le groupe d’aventuriers s’avance dans une grande pièce circulaire avec un feu au centre. Ils sont immédiatement sous l’attaque d’un ennemi invisible qui se révèle être un Barghest. Darkhan suppose qu’il s’agit de l’ennemi que Nualia voulait libérer.

Après un dur combat Malfeshnekor succombe au groupe d’aventuriers.

Le groupe revient donc à Pointesable et toute la ville fête ses héros, ces derniers prennent leur récompense ainsi qu’un repos bien mérité mais sont inquiets du prochain mauvais coup de Nualia si elle a survécu.
Anastasia a soudainement la chair de poule, comme si quelqu’un l’observait avec une passion dévorante …

Conclusion : Fin du premier chapitre de la campagne, après un petit retour de mes joueurs, l’impression général du chapitre est très positive. Ils se sentent attachés à Pointesable et ses habitants, les ennemis étaient variés avec leur tactique propre. Certains joueurs adorent développer leur background et leur richesse personnelle, pleins de points péché d’avarice !
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET