Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

10 Pages«<678910>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Kali  
#141 Envoyé le : samedi 16 septembre 2017 20:40:38(UTC)
Kali
Rang : Nouveau

Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Otezea

5 / 5


Otezea resta un long moment silencieuse debout devant l'immense porte. Elle relisait le texte en boucle dans sa tête jusqu'à en extraire la solution. Puis, sans un mot, elle tendit la main vers le carré contenant la croix.
Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline nauron  
#142 Envoyé le : samedi 16 septembre 2017 20:53:26(UTC)
nauron
Rang : Membre

Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 12

Koram
CA : 10

5 / 5


Lorsque les cases apparurent, Koram ne pu contenir un ohhh d'étonnement, c’était donc ça la magie...

Par contre l'énigme en elle même était beaucoup plus dure pour son pauvre petit cerveau, il ne savait pas encore bien lire et associer des chiffres et des lettres c'était bizarre.
Il se détourna des autres et s'assit dans l'herbe en se tapotant la tête de son poing tout en marmonnant

«  pense, pense, pense... »

Puis il abandonna, s'était trop abstrait pour lui, il espérait que les autres arrivent à trouver la solution. Il se retourna pour voir Otezea tendre la main vers la case contenant le X.

C'est ça la force de la famille, on se complète les uns les autres...
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Miilesteg  
#143 Envoyé le : dimanche 17 septembre 2017 22:23:38(UTC)
Miilesteg
Rang : Habitué

Inscrit le : 31/05/2016(UTC)
Messages : 36
Localisation : Igny 70

Milesteg
Enfant
CA : 8

6 / 6


Miles haussa les épaules.

«  Bon sang de bois, le double de la moitié ben ca s'annule non? Ca veut rien dire....
 »


Il se grattait la tête quand il vit Ozetea avancer.

«  T'es sure de toi ma sœur? Y a peut être un piège si on se trompe...  »
Offline Djezebel  
#144 Envoyé le : lundi 18 septembre 2017 09:59:15(UTC)
Djezebel
Rang : Staff


Inscrit le : 23/04/2015(UTC)
Messages : 1,722
Localisation : Haute Saone

Orloch
Brute
CA 8
Ref -2,Vig +0,Vol -1

6 / 6


Orloch regardait le charabia écrit.

« Un ! Ça c'est un !  » lança-t-il tout content d'avoir trouvé !

Il ne comprit pas trop pourquoi Otezea appuyait mais comprit bien le sens du mot "piège".

« Heu... Si piège, petite fille faire kaboom ?  »

Il saisit le bras de la fillette, apeuré.

« Non non ! Pas toi faire kaboom ! Toi petite, toi rôtir comme un poulet ! Orloch fort ! Orloch peut appuyer ! Orloch pas peur de griller comme poulet parce que gros comme gros sanglier d'arbre. D'accord ?  »
Offline Kali  
#145 Envoyé le : samedi 23 septembre 2017 22:00:17(UTC)
Kali
Rang : Nouveau

Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Otezea

5 / 5


Otezea hésita. La peur d'Orloch et les avertissements de Milesteg lui avaient mis le doute.
Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline Hugin  
#146 Envoyé le : lundi 25 septembre 2017 09:41:58(UTC)
Hugin
Rang : Membre

Inscrit le : 25/09/2015(UTC)
Messages : 15

Sillaw
Réf : -1 | Vig : -1 | Vol : 0
CA:12

4 / 5


Bon il y avait une énigme pour rentré et personne ne faisait rien... La petite Otezea avait bien voulu touché la croix mais tout le monde avait la pétoche... Apres les loups, les kobolds, les orcs et toutes leurs aventure Sillaw était fatigué, éreinté et tout plein d'autres mots pour dire qu'il avait mal, faim et marre d'attendre. Derrière la porte il y avait un grand mage qui pouvait sauvé tout le monde. Et peut être même à mangé! Alors le jumeaux décida de prendre les devants...

« "Bon on va pas y passer la nuit..."
 »


Il tendit la main et appuya sur la croix. Il fit confiance à sa sœur de salive elle était plus maline que lui.
Offline mdadd  
#147 Envoyé le : dimanche 1 octobre 2017 23:18:19(UTC)
mdadd
Rang : Staff

Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

tezea fit marcher ses méninges tandis que d'autres avaient sûrement ma fatigue et la faim qui les tenaillaient tellement que cela les empêchait de réfléchir. La jeune fille fronça les sourcils et se força à la réflexion avant d'avancer sans hésiter la main vers le pavé marqué d'un grand "X". Affolé, Orloch accourut et retint Otezea, ne se rendant pas trop compte qu'avec sa force brutale il allait sans doute broyer les os de la pauvre petite qui déjà ne sentait plus le sang au bout de ses doigts... le doute s'instaura alors parmi les enfants et celui qui à chaque fois avait pris les décisions pour le groupe, faisant office de guide, peut-être malgré lui. C'était une lourde de tâche que de prendre les décisions et Milesteg ne savait plus quoi faire en l'instant présent.

Désireux de briller aux yeux d'Otezea depuis quelques temps, l'un des jumeaux, à savoir lequel, avec eux il était toujours difficile de savoir et en plus ils n'hésitaient pas à échanger leurs rôles et à jouer avec ça afin de semer le doute, décida d'entrer en action. Ils avaient assez hésité, plus le temps passerait et plus leur esprit sans cesse en effervescence leur ferait imaginer le pire, tout et n'importe quoi, surtout en ce qui concernait les magiciens. De quoi étaient-ils capables au juste ? Pouvaient-ils vraiment vous transformer en crapaud et lancer des malédictions ou encore cracher du feu ? Ha non ce sont les dragons qui crachaient du feu, les magiciens des histoires, eux, ils ont des éclairs qui sortent des doigts et vous grillent sur place dans d'atroces souffrances... Un frisson lui parcourut l'échine au moment où Sillaw appuya sur le "X", à moins que ce soit le contact glacial de sa peau sur la pierre blanche...

Le pavé s'enfonça, générant un petit "clic" mécanique, comme si quelque chose de terrible allait tout à coup se déclencher. Retenant leur souffle, les enfants regardaient de toute part, s'attendant à ce qu'un désastre arrive, une pluie de grenouille ou une faux géante venue cueillir leurs vies. Il y eut comme plusieurs mécanismes qui se déclenchèrent du côté de la tour, avec des grands "clang" à chaque fois que le système finissait une phase d'enclenchement. Du côté de la clairière à l'herbe bien tondue, les enfants virent avec effroi les animaux en buis s'animer. Le sanglier secoua la tête et commença à gratter le sol en oscillant la tête de gauche à droite avec ses impressionnantes défenses, il allait charger, le grand cerf baissait la tête, mettant en avant ses longs bois avec ses dagues pointues qui semblaient pouvoir empaler un enfants et l'emporter d'un seul tenant, les lièvres se rassemblaient et montraient leurs deux longues dents comme s'il s'agissait d'armes terribles capables de sectionner un bras ou une jambe d'une seule morsure et bien d'autres choses encore.

La clairière qui avait paru si charmante et accueillante s'était d'un seul coup transformée en une aire de cauchemar. Avaient-ils répondu correctement à l'énigme ? S'étaient-ils trompés ? Ils se tournèrent désespérément vers la porte impressionnante en bois agitée par des vibrations à mesure que les mécanismes se déclenchaient. Ils se jetèrent tous dessus espérant que celle-ci s'ouvre. Mais elle résistait encore... Ils essayèrent encore et encore, regardant avec effroi derrière eux les animaux s'aligner et se préparant à charger, à les charger. Ils se jetèrent de plus belle sur la porte, ils n'avaient plus aucun échappatoire. "Bling" "Clang", encore un mécanisme et la porte qui résistait toujours et encore à l'envahisseur. Puis tout à coup une paire de mains supplémentaires et une voix familière avec cet accent impossible - « 'fant d'putrelle ! Faut pas lâcher les copains ! » - Cette fois avec cette poussée supplémentaire du Pêchou, la porte céda d'un seul coup, s'ouvrant en silence tandis que les enfants tombaient plus qu'ils ne pénétraient à l'intérieur de la tour.

Très vite, ils se tassèrent derrière la porte qu'ils refermèrent ensembles dans un grincement sinistre avec une lenteur insupportable. Ils prirent le temps de souffler un peu tandis qu'une multitude de mécanismes complexes et invisibles, sans doute cachés dans l'épaisseur des murs, se remettaient en branle, verrouillant la porte aussi solidement qu'au départ. Le grincement résonnait encore dans leur tête tandis que les enfants regardaient ce qu'il y avait autour d'eux. IL y avait là un petit corridor d'à peine trois pas qui s'ouvrait ensuite sur une salle si vaste qu’il était difficile d’en estimer les proportions. Le sol était dallé de marbre gris veiné de bleu. Le plafond voûté était soutenu par une multitude de colonnes larges est striées à donner le vertige. Vers le centre, semble-t-il, se dressait un trône de pierre au haut dossier sculpté au sommet duquel perchait une sorte sculpture en pierre grise, en forme de lézard au bas-ventre rebondi et aux ailes de cuir repliées. Sa queue aussi longue que lui, presque deux pieds de long, se terminait par un dard comme celui d’un scorpion géant. Les yeux écarquillés, la bouche semi-ouverte, mes enfants avaient pénétré avec prudence et appréhension dans la demeure du magicien. Il n'y avait aucune torche, lampe, bougie ou lanterne et pourtant il y avait asse de lumière pour voir comme à la lueur d'une torche.
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline nauron  
#148 Envoyé le : mardi 3 octobre 2017 21:53:26(UTC)
nauron
Rang : Membre

Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 12

Koram
CA : 10

5 / 5


L'entrée dans la tour du mage, malgré une grande frayeur face au arbustes mouvant, avait été positive aux yeux de Koram. Luke était revenu et allait bien.

«  Luke, t'es revenu! Comment t'as fais pour t'échapper? » s'exclama le jeune garçon en posant une main sur l'épaule du fils de pécheur.

Puis après quelques instants, il demanda aux autres: «  on va trouver le magitruc? c'est un gentil donc on peut l’appeler non? z'en pensez quoi? »

Il scrutait le couloir et la statue, tous les sens en alerte. Puis intrigué par la statue se dirigea dans sa direction, pas après pas.

  • test perception : 1d20+3 donne [16] + 3 = 19
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Djezebel  
#149 Envoyé le : mercredi 4 octobre 2017 09:18:09(UTC)
Djezebel
Rang : Staff


Inscrit le : 23/04/2015(UTC)
Messages : 1,722
Localisation : Haute Saone

Orloch
Brute
CA 8
Ref -2,Vig +0,Vol -1

6 / 6


Orloch avait poussé de toutes ses forces et, bien que la porte se soit refermée d'elle-même, il s'appuya contre pour s'assurer que les vilaines-bêtes-magiques-en-arbres ne passent pas.

Il regarda la salle et vit la statue. Il ouvrit sa bouche encore plus grande, sa salive menaçant de s'épancher.

« Ohhhh ! Un dragooooon !  »

De toutes les créatures fantastiques, Orloch aimait pardessus tout les dragons. Il en avait peur mais était également fasciné par eux.
Offline Hugin  
#150 Envoyé le : mercredi 4 octobre 2017 12:23:19(UTC)
Hugin
Rang : Membre

Inscrit le : 25/09/2015(UTC)
Messages : 15

Sillaw
Réf : -1 | Vig : -1 | Vol : 0
CA:12

4 / 5


Sillaw était content! Il avait été courageux et avait brillé aux yeux de tous! Bon pas vraiment car tout le monde avait grave flippé en voyant les bosquet bouger et la confrérie de la salive avait enfoncé la porte pour rentrer. Même le Pechou était revenu! Wallis était là et le jumeau se rassura de cette présence. Tant qu'ils n'étaient pas séparés tout irait bien.

« Tu vois Otezea faut avoir confiance! »

Lança-t-il fanfaron. La peur et l'excitation l'avait plongé dans un état presque euphorique. Il regarda alors autour de lui, une salle immense et un trône se trouvaient sous ses yeux.
La salle faisait une grosse impression sur le jeune homme. Il n'avait jamais vu quelque chose d'aussi grand... Quand au trône, le dragon comme disait Orloch ne présageait rien de bon...
Koram voulait appelait le mage blanc... Pas bête... mais comme d'habitude personne n'osait le faire...

« Ohé! Y'a quelqu'un? On viens voir le Mago Blanc! »

Il poussa sa jeune voix pour tenter d'atteindre une personne lointaine...

Offline Kali  
#151 Envoyé le : samedi 7 octobre 2017 13:34:10(UTC)
Kali
Rang : Nouveau

Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Otezea

5 / 5


Otezea s'était trompée, les animaux prêts à attaquer c'était pas une bonne réponse à l'énigme, elle en était persuadée. Les garçons se réjouissaient mais elle, ruminait sa défaite. Peut être fallait-il appuyer sur le V, première lettre du mot valeur? Ou alors couper un chiffre en deux et.......? Et si ç'avait été une épée qui sortait de la porte quand on se trompait ou un trou qui s'ouvrait sous leurs pieds??? Elle pensa aux conséquences d'une réflexion trop rapide et se promit d'être plus prudente à l'avenir.
« - chuuut taisez-vous un peu et ne bougez plus! Il faut qu'on soit plus prudents. Observons avant! »
Puis elle se mit à examiner attentivement le sol, les murs, le trône et ses alentours.
  • perception : 1d20+3 donne [20] + 3 = 23
Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline Miilesteg  
#152 Envoyé le : lundi 9 octobre 2017 15:41:41(UTC)
Miilesteg
Rang : Habitué

Inscrit le : 31/05/2016(UTC)
Messages : 36
Localisation : Igny 70

Milesteg
Enfant
CA : 8

6 / 6


Miles souffla, soulagé de voir Luke

«  Bon sang de bois, Luke... Ça c'est une bonne nouvelle, raconte nous comment tu as fait?
 »


Il lui tapa dans le dos très content de le revoir. Après avoir écouté le récit de Luke, il se concentra sur la pièce et s'approcha prudemment du trône.

«  C'était des illusions vous croyez les animaux? Pourquoi la porte s'est ouverte si nous avons pas réussi, moi je dis bravo ma sœur. Si c'est l’œuvre du magicien, attention à ce que ce truc ne se réveille pas...  »
Il fit un clin d’œil amical à Otezea.

  • perception : 1d20-2 donne [1] - 2 = -1




Offline mdadd  
#153 Envoyé le : mardi 10 octobre 2017 19:57:16(UTC)
mdadd
Rang : Staff

Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

es enfants s’approchèrent avec un mélange de crainte et d’émerveillement. Avaient-ils réussi l’épreuve de l’énigme de la porte ou avaient-ils échoué ? Si elle s’était ouverte c’était sans doute parce qu’ils avaient trouvé la bonne réponse, comme le pensait et le disait Milesteg, mais les buissons-animaux qui s’étaient mis à bouger et à devenir menaçants pouvaient indiquer le contraire, comme le pensait Otezea et l’union de leurs forces, rage, volonté avaient permis de forcer la porte pourtant bien lourde et actionnée par un système mécanique vraisemblablement très lourd et loin d’être facilement forcé malgré la puissance brute d’un Orloch par exemple. Le court passage de l’entrée s’ouvrait sur une pièce qui paraissait si grande qu’elle pouvait largement prendre toute la dimension de la tour, sauf peut-être en hauteur, quoique… Tout paraissait immense, figé dans le temps, pas un bruit hormis le bruit de leurs pas ou de leur respiration qui tendait à se calmer puis les voix, laissant place aux chuchotements, de peur de réveiller quelques monstres cachés que la fertile imagination créative d’un enfant pouvait aisément inventer. En y regardant de plus près, sur la droite du trône central, il y avait un escalier en colimaçon, étroit, assez raide et sans garde-fou qui longeait le mur pour grimper quelque part dans les hauteurs. Il faudrait aller voir, il faisait trop sombre pour l’instant, mais Otezea qui avait visiblement une vue perçante et affûtée pensait apercevoir comme une sorte de légère lueur changeante, à la fois en intensité et en coloration. Tantôt verte, jaune, rougeoyante, etc., peut-être quelque chose derrière une porte ou un passage qui laissait passer cette lumière par le seuil ou l’embrasure…

Tandis qu’Orloch semblait fasciné par la sculpture sur le haut du dossier du trône, d’autres étaient plutôt heureux de revoir L’Pêchou qui bien évidemment fut assailli de questions et de rudes tapes amicales sur l’épaule ou dans le dos. Il avait l’air pas trop amoché, quelques égratignures, sale comme ou pouilleux comme s’il s’était traîné au sol, les vêtements un peu déchirés de partout, sinon à part ça il souriait, visiblement lui aussi heureux de se retrouver avec ses compagnons de salive et surtout sauf. Il s’adossa au mur près du passage d’entrée, regardant le sol comme pour chercher l’inspiration, puis chacun de ses compagnons. Sa voix et son horrible accent paysan ne tardèrent pas à chuchoter

L'Pêchou

« ‘fan ‘d’putrelle ! Ho l’était chaud de chez chaud ! La mort dans l’bidon qu’ j’ai eu faut m’croire ! J’avions couru aussi vite qu’j’ai pu avec ces salop’ries d’puants Gob’lins au cul. Et pis m’sont tombé d’ssus. M’ont attrapé, trainé, puis s’sont mis à s’battre en m’tirant dans tous les sens. Me suis débattu comme une anguille, j’ai échappé plusieurs fois, mais m’sont r’tombé d’ssus. Heu l’ puent pire queu’l entrailles d’eun’truite malade et dégoulinent comme si sortaient d’un marais putride. ‘reus’ment qu’chui pêchou, j’ai pas l’mal eud‘ mer et l’odeur eud ‘poisson pourrite j’ai d’jà senti. Fin bref, s’sont battus pour savoir qui allait m’manger. Ça a duré un moment ‘fant d’putrelle. Et puis l’vieux grincheux leur sont tombé d’ssus avec sa grande épée. Eul ‘s’est battu comme un diable. L’en a tué plein et les z’autres s’sont dits qu’eul’ vent s’rait meilleurs ailleurs, loin très loin. L’en a pourchassé deux trois histoire de die qu’s’il r’viennent z’auront affaire à lui. L’est en forme l’vieux !... Après m’a passé un d’ces savon ! Pire qu’eu’l père quand ch’faisait un couille. M’a r’monté les bretelles, j’étais pas fier. L’impressionne l’vieux quand même. M’a attrapé par l’col, enfin c’qui l’en reste et puis m’a trainé là ; L’était en colère d’ché colère, on aurait dit un ours mal léché. J’ai pas mouf’té ‘fant d’putrelle ! Alors j’ai couru dans l’clairière avec ces bestiaux en buisson qui s’mettaient à bouger et lui l’est parti avant mêem qu’jai eu l’temps d’voir où. V’là l’histoire. Rien d’héroïque… »
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline Kali  
#154 Envoyé le : mardi 10 octobre 2017 23:07:27(UTC)
Kali
Rang : Nouveau

Inscrit le : 17/08/2016(UTC)
Messages : 3

Otezea

5 / 5


Otezea était très contente du retour du Pêchou mais elle n'écouta son histoire que d'une oreille, son regard ne cessant de se porter vers la lueur changeante. Quelle bougie pouvait donner cette couleur à la lumière? Magie?
Elle attrapa la manche du garçon le plus proche d'elle et lui chuchota à l'oreille pour ne pas déranger le récit de Luke:
«  Regarde, y'a une lumière bizarre là-haut. » et elle désigna l'endroit du doigt.
Et sur son rêve, construire sa vie.
Offline Miilesteg  
#155 Envoyé le : dimanche 15 octobre 2017 09:34:15(UTC)
Miilesteg
Rang : Habitué

Inscrit le : 31/05/2016(UTC)
Messages : 36
Localisation : Igny 70

Milesteg
Enfant
CA : 8

6 / 6


Miles écouta le récit de Luke la bouche ouverte. Il lanç au fur à mesure du récit.

«  Ben ça alors... »

Puis il se tourna vers ce que leur montrait Otezea.

«  Ca a l'air d'être un passage par là il va falloir trouver comment l'ouvrir? Ce trône en plein milieu ça doit servir à ça il va falloir l'examiner de près sans réveiller la statue....  »

Offline nauron  
#156 Envoyé le : mercredi 18 octobre 2017 07:30:23(UTC)
nauron
Rang : Membre

Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 12

Koram
CA : 10

5 / 5


Koram écoutait l'Pêchou, il vit du coin de l’œil, tout au long du récit Otezea regarder, puis montrer une direction et Miles suivre du regard cette direction. Il regarda aussi et au bout d'un moment, il entraperçu l'étrange lueur mais n'arrivait pas être sur que ce n'était pas son imagination.

Quand Miles parla des statues qui risquaient de se réveiller, sa première pensée fut que ce n'était pas possible, puis il se rappela les buissons à l'entrée...

Il chuchota à sa famille:

«  Ok, on fait comme Miles a dit on avance discrètement et en faisant attention. Compris Orloch? »

Puis à pas de loup il se dirigea vers l'escalier en prenant soin de ne pas trop se rapprocher de la statue, scrutant le sol pour ne pas marcher n'importe où.

  • perception : 1d20+3 donne [17] + 3 = 20
  • discretion : 1d20+3 donne [4] + 3 = 7
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Hugin  
#157 Envoyé le : mercredi 18 octobre 2017 12:34:32(UTC)
Hugin
Rang : Membre

Inscrit le : 25/09/2015(UTC)
Messages : 15

Sillaw
Réf : -1 | Vig : -1 | Vol : 0
CA:12

4 / 5


L'histoire du Pechou était vraiment impressionnante! Mais le danger n'était pas loin. Le trône et la statue lui semblait de plus en plus menaçant. Le jeune homme se surpris même à faire une courte prière à Desna pour qu'elle leurs accorde sa protection.

Otezea et Miles semblait avoir vu quelque chose et les autres suivait donc Sillaw fit de même les sens aux aguets. Il resta près de son frêre au cas ou...

  • jet de perception : 1d20+4 donne [18] + 4 = 22
  • jet de discrétion : 1d20+3 donne [10] + 3 = 13
Offline Djezebel  
#158 Envoyé le : mercredi 18 octobre 2017 14:19:13(UTC)
Djezebel
Rang : Staff


Inscrit le : 23/04/2015(UTC)
Messages : 1,722
Localisation : Haute Saone

Orloch
Brute
CA 8
Ref -2,Vig +0,Vol -1

6 / 6


La causerie du pêchou laissait Orloch indifférent.
Sa maman lui avait toujours appris qu'il ne fallait pas dire de gros mot. Déjà qu'il était limité en vocabulaire, il valait mieux choisir les bons mots et non les vulgaires à retenir, même si ceux-ci marquaient davantage.
Aussi, il préféra se concentrer sur ce qu'Otezea et Koram lui dirent.
Il y avait un chemin en haut et il fallait avancer doucement.

Il acquiesça à Koram et mima une grossière pointe des pieds, caché derrière son gourdin. Il s'avança à la suite de celui-ci.

  • Discrétion : 1d20-2 donne [10] - 2 = 8


Offline blurpy  
#159 Envoyé le : mercredi 18 octobre 2017 19:41:51(UTC)
blurpy
Rang : Habitué

Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,623
Localisation : charente inférieure

Wallis
Réf : 0 | Vig : -1 | Vol : 0
CA:11 | C:11 | D:10

5 / 5


Wallis était trop fatigué. il ne compris pas tout. Mai sson frère qui avait appuyé sur la croix avait libéré le passage. Normal, il aurait fait le même choix. C'était aussi avec ce signe que leur parents marquaient les arbres avant de les couper, cela avait certainement un lien. Un jour il comprendrait, mais pas aujourd'hui.

Son frère près de lui, il se sentait plus rassuré.

Il chuchota
« J'suis trop fatigué. j'vais voir si le magicien blanc est au bout de l'escalier. » Et si c'est un lit, ce sera encore mieux, je m'y arrêterais à coup sur

Sur ce, Wallis commença l'ascension.

Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline mdadd  
#160 Envoyé le : lundi 23 octobre 2017 12:23:17(UTC)
mdadd
Rang : Staff

Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)


ntrigués par l’escalier sans garde-fou mais inquiets quant à une potentielle réaction du côté du trône ou plus particulièrement l’étrange statue sur le coin du dossier, pourtant plus petite qu’un Orloch, ce fut à pas de loup et avec la plus grande prudence que les enfants se rapprochèrent des premières marches tout en longeant les murs afin de rester le plus loin possible du trône. Otezea et Milesteg semblaient plutôt se concentrer sur ce qu’il y avait potentiellement en haut. Une porte ? Un couloir ? Une pièce ? Un passage ? Quoi que ce fut, ils allaient finir par le découvrir. Quant à Koram et l’un des jumeaux, ils restaient très attentifs. Les frangins Taillebois allaient s’engager les premiers, sans doute parce que le premier était plus hardi et le second collé à ses basques, se servant presque de son jumeau comme bouclier ou pour se cacher. Quant à Orloch, il faisait de vains efforts pour rester discret, mais les enfants et surtout ceux qui avaient tous les sens en alerte, avaient l’impression qu’il faisait presque exprès de taper des pieds pour faire résonner ses pas dans a vaste salle du trône…

Est-ce que ce fut au moment où Sillaw posa le pied sur la première marche ou est-ce que c’était une coïncidence ? Le jumeau et Koram avait tourné la tête en même temps juste à cet instant et s’étaient figés, stoppant la progression des enfants étant donné que les jumeaux étaient en tête. Que se passait-il ? Les deux garçons avaient la tête tournée vers le trône et la bouche bée. La statue se laissait glisser tel un serpent du haut du dossier vers l’assise du trône !!! Cette chose bougeait et ce qui avait alerté les deux garçons était lorsqu’il avait ouvert les yeux avant d’entamer son mouvement en silence tout en déployant ses ailes membraneuses aux teintes pourpres foncées. Ce dragon miniature de la taille d’un gros chat, aux minuscules écailles, aux longues cornes, aux dents acérées et au dard effilé au bout de la queue savait voler !!! Fallait-il rester immobile ? Fallait-il courir se cacher dans l’espoir que le monstre n’allait pas les découvrir ? Fallait-il courir en haut de l’escalier en espérant trouver une porte derrière laquelle se protéger ? Fallait-il s’éparpiller dans la salle du trône en se disant qu’il ne pouvait pas manger tout le monde ? Fallait-il faire front tous ensembles avec leurs armes rudimentaires faites de bois ou le coutelas de l’ermite ? Et si cette chose savait aussi cracher du feu comme dans les histoires et les légendes ?
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
10 Pages«<678910>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Privacy Policy | Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET