Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Lematou  
#1 Envoyé le : mercredi 15 novembre 2017 17:37:26(UTC)
Lematou
Rang : Habitué

Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

Pour Bruichladdich, la trotte n'est pas trop longue ou du moins, pas très compliquée. Pour arriver au Bar du Cadavre Fumant, situé pas loin de la Morgue, même pas besoin de traverser le Fossé : il suffit de longer la fosse, on finit par y arriver. Et par chance, ou parce qu'il en impose suffisamment aux fâcheux qu'il croise, ou encore parce qu'il a l'instinct d'éviter les pires coins sans même y réfléchir, personne ne cherche de noises au bariaure.

À peine Bruich franchit-il les massives portes en acier perclus de rouille du rade qu'il est accueillit d'un faussement cynique :
« Avisez donc qui s'radine à c't'heure ! Par la Dame : le flutiste ! »

À c'heure, comme il dit l'autre donc, le rade est tranquille. Et la clientèle du genre rare. Hormis le cadavre fumant qui brûle, suspendu en lévitation au dessus de sa fosse habituelle, et qui manque cruellement de conversation, quelques biges cornus (surement des tieffelins) sirotent des mousses dans un coin et dans un autre, un gros demi-orc, revêtu d'un harnois à pointes, taille le bout de gras avec un tandem de petits êtres écailleux et rougeauds, flanqué d'un avorton verdâtre et aux vastes oreilles pointues, qui fume un sorte de gros cigare. Aucun d'entre eux ne prête attention à l'entrée du bariaure. Barkis à un chiffon – presque propre – à la main. Sans doute qu'il faisait reluire son zinc quand Bruichladdich s'est invité.

Il devait s'ennuyer ferme, Barkis. Bruichladdich n'a pas encore eu le temps de rétorquer que le tenancier enchaîne, rigolard :
« Alors mon gars, ça fait une éternité qu'on t'a pas vu ! Au moins.... Deux cycles ! On s'est fait du soucis... Deux cycles : on t'a cru perdu, ou pire, mort de soif !... Qu'est-ce qui t'amène ? C'est pas un peu tôt pour toi ? J'aurais bien parié sur ma bibe, mais t'as déjà l'oeil bien jouasse... »


@ Oolie :
- Il n'y a pas de jet de diplomatie à faire pour solliciter les services d'un contact perso ; mais il faut tout de même formuler sa demande (pour que je sache ce que le contact va devoir faire ou chercher, etc).
- Bruichladdich revient sur le fil commun même si ce fil n'est pas conclut. On va le gérer en parallèle.

Modifié par un utilisateur mardi 3 avril 2018 18:47:29(UTC)  | Raison: Non indiquée

Annonce
Offline Oolie  
#2 Envoyé le : dimanche 19 novembre 2017 16:59:41(UTC)
Oolie
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/06/2016(UTC)
Messages : 93

Bruichladdich
CA 16
Souriant
Ki : 0

16 / 16


« Y a pas d'heure pour avoir la gorge sèche!! »

Le lieu est calme, mais c'est pas plus mal pour ce qu'était venu faire Bruichladdich. Il y a un temps pour tout, et là, c'était le moment de ne pas faire que boire. Il se posa au comptoir en face de Barkis.

« C'est pas faux, j'avais presque plus oublier à quoi ressemblait cette guitoune !

Pas pu venir avant, je me suis fait embaucher avec des péquins pour boire une bibe après une balade en fôret, tu comprends que ça ne se refuse pas!

Allez, je te raconte tout mais fait en sorte que je puisse rester hydrater!  »


Sur ces mots, il fit tomber deux pièces d'or sur le comptoir. Après avoir fait attention à ce que les clients n'ait pas l'oreille trop tendu, il raconta tranquillement à Barkis ses épopées, la balade, la fête chez le vielle homme, la baston au retour à la cage ou il a terrassé à lui seul un groupe,... Il ne dira évidemment aucun nom, bien qu'il n'hésitera pas à décrire tout le monde, peut être même trop, mais bon, quand lune bonne bibe, ça délie la langue.

« Et voila comment je me retrouve avec de quoi quasiment vider ta petite cave, ahahahah. Mais bon, j'ai encore un petit boulot à faire pour me payer tes plus belles bouteilles.

A ce sujet, j'ai aussi besoins de tes talents. Avec ce nouveau groupe, on doit retrouver un bougre disparu, si t'as la possibilité d'avoir les oreilles qui traine et de faire courir le chanson pour en savoir plus et nous permettre d'avancer sur le bon chemin, je t'en devra une! »


Quand Barkis lui donnera son accord, Bruichladdich lui donnera toutes les informations qu'il a en ses possessions pour aider les recherches de son ami.

Edit DM : je me suis permis de corriger une balise pour faire apparaître le dialogue de Bruich ; tu avais fermé avec un /brown au lieu d'un /dit Wink

Modifié par un modérateur lundi 20 novembre 2017 17:43:58(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Lematou  
#3 Envoyé le : lundi 20 novembre 2017 18:01:54(UTC)
Lematou
Rang : Habitué

Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

Barkis fait semblant d'être vexé : « Oublié ?! Comment t'as pu oublié la onzième merveille de Sigil, à savoir, ma guitoune ?... Tu bois pas assez, le flutiste. T'as les idées qui fuitent ! »

Si Barkis semble intéressé quand Bruichladdich lui sert un apéritif boisé, ses quinquets se mettent à luire, soudain joyeux, quand le bariaure fait tinter ses jaunets sur le zinc.
« Aaah... J'sens qu'a de quoi faire branler ton ratelier, le flutiste. Et ça tombe bien : mes esgourdes te sont toutes ouvertes ! Tu peux même souffler dans ton machin si ça t'amuse : j'peux faire semblant qu'ça m'plait. »
On dirait que Barkis a tout du type vénal, n'est-ce pas ? Peut-être un peu ; après tout, il a une affaire à faire tourner. Mais l'ancien chevalier de la gueuserie a aussi bon fond et Bruichladdich le sait. Disons que ces quelques pièces doivent soulager Barkis : l'ardoise du bariaure est lourde - même s'il ne s'en rappelle surement plus.
« Houla, mais c'est qu't'as l'air bien sérieux d'un coup, le flutiste ! Tiens, bois-donc déjà ça... »Barkis sert un formidable de bière naine brune - goût caramel un peu brûlé, mousse plus qu'épaisse - à son meilleur client ; même si c'est sans doute aussi le moins rentable. Puis le tenancier se penche sur son zinc, l'air complice :
« Vas-y, l'flutiste. J'vais déjà laisser traîner la mienne pour c'que t'as à m'chanter... »
Offline Oolie  
#4 Envoyé le : jeudi 23 novembre 2017 19:07:32(UTC)
Oolie
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/06/2016(UTC)
Messages : 93

Bruichladdich
CA 16
Complice
Ki : 0

16 / 16


Après une légère discussion sur l’individu recherché, Bruichladdich fut ravis de voir que son ami lui donnait son accord.
« parfait, je repasserais, et sans doutes pas seul si tu as de quoi nous tenir la chanson. Ainsi y aura peut-être moyen pour toi d'y faire ton jonc, même si mes compagnons ne sont pas de grand adepte de la bonne liqueur... »

Il quitta le bar après avoir bu un dernier verre afin de rejoindre ses compagnons.
Offline Lematou  
#5 Envoyé le : vendredi 24 novembre 2017 10:14:19(UTC)
Lematou
Rang : Habitué

Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

@ Oolie : Han, j'avais cru que tu avais l'intention de détailler plus le RP une fois que Bruich aurait eu l'accord de Barkis. Et j'attendais du coup que tu formules la demande de Bruich. Parle-t'il des Sensats, ou pas, précise-t'il qu'il veut tirer quelque chose de l'azimuté, ou pas, pour les Sensats, ou pas, etc. Pour le moment, je vais répondre en restant dans le flou. Tu me préciseras ça après (ça peut être fait par un édit du post précédent.


Entre deux gorgées, Barkis hoche du chef en écoutant la chanson du bariaure : « Mmm.. Mmmm... »

« Un azimuté bigleux, hein ? J'f'rai attention. Mais toi, tu d'vrais faire attention à où tu trempe tes sabots, l'flutiste... »

En lançant cet avertissement, Barkis perd soudain son air goguenard. Il se penche vers Bruichladdich :
« L'autre jour, j'ai reçu la visite d'une factotum des Mornés, la Ysarl, accompagnée d'une joyeuse clique. Ça arrive : l'Asile est pas loin, après tout. Mais là, elle est pas v'nu pour ma bière - ni même pour pleurer dans son coin... Non, elle est v'nu pour branler du râtelier à propos des types qui s'intéressaient aux azimutés. Dans la Ruche. Qu'si un matois posait des questions, ou cherchait après des azimutés, elle voudrait en être avisée. Joli garniche compris... T'es un pote, j'cafterai pas. Mais soit méfieux, le flutiste... »

Modifié par un utilisateur mercredi 14 mars 2018 17:34:33(UTC)  | Raison: Une grossière erreur de faction ^^

Offline Lematou  
#6 Envoyé le : samedi 13 octobre 2018 18:22:11(UTC)
Lematou
Rang : Habitué

Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

LA QUÊTE DU CURE-DENT


Aux environs de sept cloches après le Pic, alors qu'il se rendait dans l'un de ses nombreux rades préférés après avoir dépensé quelques jaunets à s'équiper - quelques, parce qu'il faut bien en garder pour le boire, n'est-ce pas - Bruichladdich se fait alpaguer. On lui claque la croupe ! Mais qui ose ?!

Quand il se retourne, furibard, prêt à jouer de la corne ou du poing - voir du sansekuton - Bruichladdich suspend finalement son geste. L’impertinent n'est autre que Kar'ran lui-même !

Le factol dévisage son factionnaire d'un air goguenard - expression rare chez un gith - alors qu'il rengaine son espadon de Kar'rach avec lequel il a commit son méfait.
« Matois, toi salut à ! » balance-t-il, amical.
Bruichladdich remarque tout de suite - en même temps, il faudrait être sacrément rond pour ne pas le voir - que son factol est seulâbre. Ce qui veut dire que soit il a encore semé son escorte, soit il a encore décidé de ne plus être factol.

Le matois rapproche sa trogne de celle du bariaure, comme pour lui balancer une confidence.
« ✪ne borde℀ ai un b♐︎₪u j'idée pour foutre... Ça de ₸e aider, m'dirait ♡atois ? » chuchote-t-il, l'air complice.
Babil :
Offline Oolie  
#7 Envoyé le : mercredi 17 octobre 2018 21:43:04(UTC)
Oolie
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/06/2016(UTC)
Messages : 93

Bruichladdich
CA 16
Souriant
Ki : 0

22 / 22


Un sourire apparait sur le visage de Bruichladdich sur ces quelques mots.

Ces derniers jours avait été compliqué et trouver un moyen de se détendre était le bienvenue. Il savait qu'on ne s'ennuyait jamais quand Kar'rach avait une idée et que les conséquences étaient toujours aussi imprévisible que le mot chaos prenant tout son sens.

« κε j'επ sμis εviδαmmεnt , δit toπ εκθutε α mθα toμt jε sμis  »

Babil :

Modifié par un utilisateur mercredi 17 octobre 2018 21:44:03(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Lematou  
#8 Envoyé le : jeudi 18 octobre 2018 14:32:43(UTC)
Lematou
Rang : Habitué

Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

NdDM : pour le confort des lecteurs, les échanges suivants entre Kar'ran et Bruichladdich sont directement "traduit" du Babil.

Le factol sourit d'un air malicieux à Bruichladdich - le sourire du bige trop fier de son coup.
« Bientôt, des enfumés un peu trop sûrs d'eux-même vont s'entredéchirer derrière la scène... pour une épée. De la confrontation des désirs de ces enfumés, naîtra, bien sûr, du Chaos... » professe-t-il, se réjouissant.
« Une étincelle de Chaos qui s'éteindra dans l'oubli, si on laisse faire, car l'endroit où ça va se passer est secret et caché... J'ai un plan pour ne pas laisser cette étincelle disparaître, pour l'attiser et lui permettre de croitre ! » Ce disant, Kar'ran se contorsionne pour remettre en place un gros sac qu'il porte à l'épaule et menaçait de glisser. Du sac de toile grossière, auquel Bruichladdich n'avait pas spécialement fait attention jusque-là, tintinnabulent des bruits métalliques.

Le factor enchaîne, exposant à Bruichladdich la situation : « C'est dans un Dédale que Lumière, l'épée convoitée, est cachée. Dédale dont le soltif de l'entrée par les Marqués a été devinée. Bien sûr, le soltif a aussitôt fuité... et nombreux seront ceux qui voudront mettre la main sur l'épée. Et quand la trouveront, dans les ombres du Dédale, s’entredéchireront. Mais, si c'était au-dehors que nous portions l'action ? »
Kar'ran fait valser sans effort son gros sac à ses pieds et l'entrouvre pour en dévoiler le contenu au bariaure : des épées longues de toute sorte, dont certaines sont certainement enchantées parce qu'elles émettent autant de lumière qu'une torche vive.

« Trop ambitieux, certains s'empresseront de sortir du Dédale pensant avoir trouvée Lumière. Peut-être même certains se battront pour un de ces leurres que tu auras disséminées à l'intérieur. Les plus doués ne seront pas dupés, mais du temps tu auras gagné. Et la vraie Lumière, du dédale tu sortiras. Quand nous l'aurons... » là Kar'ran marque une pause : il hésite.
« ... je ne suis pas encore décidé. Mais voilà les idées qui me plaisent : annoncer un don dans plusieurs quartiers en simultané, organiser une loterie avec plusieurs billets gagnants, la cacher dans la gueule du Trioptic Nic-Epona, ou encore la donner à Mordri - ça lui fera un bon cure-dent... Qu'est-ce que tu en penses, toi ? »

Le Trioptic Nic-Epona ? : le Trioptic Nic-Epona ou Triona comme on l'appelle parfois, est une colossale statue (une 30aine de mètre de haut) de Nic-Epona posée à quelques encablures de la Chambre des Orateurs (l'endroit où les factions taillent le bout de gras à propos des lois et des mesures).

Modifié par un utilisateur jeudi 18 octobre 2018 14:49:32(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Oolie  
#9 Envoyé le : mercredi 24 octobre 2018 22:29:01(UTC)
Oolie
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/06/2016(UTC)
Messages : 93

Bruichladdich
CA 16
Malicieux
Ki : 0

22 / 22


Bruichladdich avait du mal à voir ou voulait en venir son factor jusqu'au moment où il fit tomber son sac laissant entrevoir son contenu. Cela venait d’exploser dans son cerveau Quel coup de maitre! Une idée digne de l'affranchi qu'il est.

Bruichladdich buvait alors les explications de son factor ne pouvant empêcher un sourire.
« Il y a qu'une chose à dire après ces explications... On commence quand? »

Prenant une épée en main et la faisant tournoyer en l'air
« Quel superbe travail, je serais même capable de m'y laisser prendre. J'imagine déjà le chaos qui découlera de toutes ces épées lâcher dans la nature, un véritable chef d’œuvre!

Quant à la vrai épée, nul doutes que le moment venu, la bonne idée pour l'utiliser viendra nous frapper! »
Offline Lematou  
#10 Envoyé le : jeudi 25 octobre 2018 16:37:02(UTC)
Lematou
Rang : Habitué

Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

NdDM : pour le confort des lecteurs, les échanges suivants entre Kar'ran et Bruichladdich sont directement "traduit" du Babil.

« Juste ! L'improvisation, c'est bien ce qu'il y a de meilleur pour les idées ! On a bien le temps... »Kar'ran sourit Bruichladdich en lui bourrant amicalement l'épaule. Il est sincèrement ravi que son idée plaise au bariaure. Le gith se baisse et tend le baluchon à son factionnaire. Baluchon qui pèse son poids... Kar'ran confondrait-il les bariaures et les mules ?
Il y a 9 épées longues dans le gros baluchon (18,5 kg = 9 x 2 kg + 0,5kg pour le sac). Toutes sont de très belle facture et on les a salie pour les vieillir un peu. Dans le lot, 5 émettent autant de lumière que des torches vives. Pour des leurres, il y en a pour un joli pactole : les épées lumineuses valent 212 jaunets environ (425po/2) et les quatre autres 160 (315po/2). Il y en a donc pour environ 1500 jaunets.
Message secret pour Oolie, Lematou :
...




« Ces imbus d'eux même que nous allons tromper ce soir chez Lu' iront courir : passage obligé pour qui une clef rare veut obtenir... Tu verras entrer des Fatalistes, des Têtes de Bois, des Marqués... D'autres encore peut-être... Laisse-les passer, observe en loucedé. » explique le factol.
« Quand le vent aura fini de souffler, quand tout sera calme, la clef du Dédale tu iras toi aussi chercher. Avec le bon garniche, la vieille Lu' te vendra le soltif. Donne lui une des épées si c'est ce qu'elle veut, mais autrement... Voilà. » Kar'ran sort alors une bourse de sa poche qu'il donne à Bruichladdich.
La bourse contient cinquante jaunets.

« Ensuite tu retourneras à la Ruche, et la taverne du Balor Rugissant, tu contourneras. Dans la ruelle derrière, grâce à la clef, une petite porte en bois pour entrer dans le Dédale tu franchira. Tu es rapide : même en partant le dernier, tu pourrais y arriver le premier. Dans le Dédale, laisse-toi guider. Et pour sortir... Laisse-toi guider. »

Modifié par un utilisateur jeudi 25 octobre 2018 16:38:52(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Oolie  
#11 Envoyé le : lundi 29 octobre 2018 19:58:56(UTC)
Oolie
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/06/2016(UTC)
Messages : 93

Bruichladdich
CA 16
Malicieux
Ki : 0

32 / 32


Bruichladdich s'inquiétait assez peu du jonc que pourrait rapporter ce qu'il y avait dans ce sac, car cela ne valait rien à la valeur du coup qu'ils allaient jouer.

« C'est partie alors, même si je suis le plus rapide, c'est pas une raison pour jouer les biges et loupé le coche. Je files, je te rejoins dès que ma partie est fini pour qu'on s'amuse de la suite.

Et merci de m'avoir mis dans le coup! »


Bruichladdich fit basculer le sac sur son dos et après les derniers échanges aimable avec son factor partie directement vers le lieu désigné sans chercher à faire de détour.

Modifié par un utilisateur lundi 29 octobre 2018 20:13:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Oolie pour l'utilité de ce message.
Offline Lematou  
#12 Envoyé le : mercredi 5 décembre 2018 09:25:28(UTC)
Lematou
Rang : Habitué

Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

La suite :

◆ Bruichladdich entame sa planque devant chez Tivvum.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Privacy Policy | Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET